Sangliers

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 8 sept. 2021 | Archivage Aucune

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Sangliers #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Lilly et sa famille de sangliers ont toujours vécu libres au cœur de la forêt. Mais lors d’un hiver très rude, le discours du doyen de leur communauté se radicalise : non aux estropiés et à ceux qui ne sont pas dans la norme ! Pour Lilly, pas question de se soumettre. Les soldats du terrible chef à ses trousses, elle prend la fuite avec son compagnon et sa mère. C’est le début d’un dangereux périple où Lilly usera de tout son courage et de son intelligence pour lutter contre l’oppression…

Lilly et sa famille de sangliers ont toujours vécu libres au cœur de la forêt. Mais lors d’un hiver très rude, le discours du doyen de leur communauté se radicalise : non aux estropiés et à ceux qui...


Formats disponibles

ISBN 9782278100576
PRIX 15,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Une métaphore de l’émigration et de ses enjeux (causes du départ, fuite, accueil…), de la peur de l’étranger, de la montée de la haine… à travers les aventures de sangliers et autres animaux de la forêt. Pascal Ruter est l’un de mes auteurs jeunesse préférés et j’adore tout ce qu’il fait. Toutefois, j’ai moins accroché avec celui-ci. L’idée est intéressante. Il parle de sangliers, de cerfs, de chevreuils… et y transpose un sujet d’actualité. Une façon, sans doute, pour les enfants de découvrir les divers mécanismes de l’émigration et de la politique. Fuir un régime autoritaire : La vie était belle pour Lilly et sa famille. Ils n’avaient aucune “tare”. Ils étaient un groupe lorsque les solitaires étaient exclus. Et Lilly avait même été choisie par La Gonfle pour recevoir son enseignement (un honneur.) Pourtant, elle ne respectait pas les règles à côtoyer un Sanglochon : ces êtres mal considérés car différents et solitaires. La seule menace était la chasse des Deux-Pattes et de leurs chiens. Une chasse qui aura des répercutions à long terme sur la famille de Lilly ; au moment où le régime de La Gonfle devient autoritaire. Commencent alors les discours de la haine, l’embrigadement de la population, l’augmentation de la force armée et des contrôles… Accueillir des réfugiés : La fuite vers une République où il fait bon vivre est sans doute une solution. Mais encore faut-il traverser la frontière et être accepté de l’autre côté. Et une fois l’accueil engagé, encore faut-il s’intégrer et trouver sa place… Car la haine et la peur de “l’étranger” ou de ce qui est différent n’est pas forcément l’apanage des régimes totalitaires. Pascal Ruter profite de cette histoire pour dévoiler tous les mécanismes de ces engrenages parfois complexes à expliquer aux enfants. L’utilisation de sangliers et autres animaux atténue sans doute les horreurs subies par les personnages. Un livre pas si “facile” à lire : Le style et l’écriture de l’auteur sont accessibles. Les thématiques et le développement le sont également. Il n’a pas décomplexifié les enjeux, il les a adaptés. En mettre autant sur 190 pages environ (émigration, vie politique, racisme…) fait qu’il se passe toujours quelque chose. Et ce qui arrive aux personnages est à la fois horrible et injuste. Les événements ne sont pas insupportables à lire – je rappelle que c’est adapté aux enfants – mais ils ne peuvent que vous toucher. J’avais la sensation que les personnages étaient pris dans un maëlstrom qui les aspirait toujours plus loin dans l’horreur et l’injustice sans qu’aucune solution à long terme ne les sorte de là. Heureusement, quelques éclaircies apparaissent ici ou là. Et un brin d’humour vient atténuer la noirceur des faits. Je serai curieuse d’avoir le retour d’un enfant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une aventure ou l'homme est remplacé par les animaux en l'occurrence des sangliers. On participe à la vie collective de la meute au sein de la forêt où chaque animal a son rôle et sa place. On apprend que les sangliers ont peu de mémoire et qu'il faut respecter une certaine hiérarchie. Lilly, l’héroïne, elle se souvient et se rend compte que La Gonfle, le doyen de cette meute radicalise son discours et devient un dictateur. Le froid de l’hiver est terrible et ce chef autoproclamé se protège au détriment des autres. Il durcit drastiquement les règles jusqu’aux sacrifices de certains. Lily découvre alors quel est un sang-mêlé une sanglochone. Or la Gonfle ne veut assurer la survie que du sang pur… Commence alors pour elle et sa famille un long exode pour trouver un endroit dans la forêt ou vivre sereinement. Mais ce paradis à un prix ! Ce roman est un OVNI ! la mise en route est un peu longue, MAIS il ne faut pas lâcher ! C’est un bijou de réflexions. Le parallèle entre cette histoire et un passé peu glorieux et une réalité trop présente est d’une évidence. Une manière d’aborder cette thématique avec des lecteurs ados qui est forte intéressante. Merci pour cette découverte !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je n'ai pas pu finir ce roman. Le rythme est lent, même si l'auteur s'efforce de montrer les mécanismes de la montée et de l'installation d'une idéologie fasciste (ce qui est tout à son honneur), je n'ai pas réussi à accrocher...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le dernier roman de Pascal Ruter aborde un sujet de société et d'histoire à travers la métaphore d'animaux. Lilly et sa famille de sangliers ont toujours vécu libres au cœur de la forêt. Mais lors d’un hiver très rude, le discours du doyen de leur communauté se radicalise : non aux estropiés et à ceux qui ne sont pas dans la norme ! Lilly refuse ce discours de haine et ne comprend pas pourquoi les sangliers oublient si vite la notion de solidarité et de tolérance. Quand elle se rend compte qu'elle est différente des autres, elle décide de fuir dans un autre pays plus accueillant. Mais bien vite, les discours de haine de l'Autre passent la frontière. A travers ce roman riche, l'auteur montre la montée de la haine de l'Autre, de celui qui est différent mais également l'importance de la mémoire pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Un roman d'actualité donc et qui se lit d'une traite même s'il y a parfois quelques longueurs. Une lecture salutaire qu'il faudrait accompagner afin de comprendre tous les enjeux énoncés.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lilly, une jeune sanglochone, mène une existence paisible dans la forêt. Son père échappe de justesse à un chasseur et en sort handicapé.  Un jour le doyen des sangliers déclare la guerre à tous ceux qui sont différents, on les maltraite, on les isole. Lilly fuit la communauté afin de rester libre. Un beau clin d'œil à La ferme des animaux de George Orwell. On est un peu désarçonné au début du contexte, des personnages mais on adhère vite à l'histoire. Les thématiques de rejet, de solidarité, de résistance parlent à tous. L'auteur montre habilement comment une dictature arrive au pouvoir, endort la population et monte des amis les uns contre les autres.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai la faiblesse de croire qu’il y a un temps pour tout, qu’il y a aussi un temps pour les livres. Ce partenariat est dans ma PAL depuis deux mois, et je ne parvenais pas à l’en sortir, impossible de progresser dans ma lecture. Puis, voici deux jours, la situation s’est débloquée et je suis passée de quelques pages lues à un ouvrage terminé en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire et l’écrire. Bien sûr, en découvrant ce texte, j’ai immédiatement pensé à La ferme des animaux. Il existe pire en termes de références littéraires. Nous sommes dans une forêt, et les animaux sauvages vivent presque paisiblement, les territoires étant strictement délimités, hors de questions de s’aventurer au-delà du territoire des Longs Poils bruns. Leur ennemi ? Les Deux Pattes, qui viennent régulièrement et tuent. Cela a beau survenir régulièrement, les sangliers ne tirent pas de leçon de ce qui s’est passé, chaque saison est pour eux un éternel recommencement. Sauf pour Lilly. Elle est différente. Elle a beau suivre l’enseignement de la Gonfle, il lui arrive de penser à cette fameuse question interdite : pourquoi ? Pourquoi, notamment, n’a-t-on pas le droit de fréquenter les sang-mêlé, ceux qui sont métissés, ceux qui sont différents, un peu plus roses, avec une queue en tire-bouchon ? Bien sûr, ce livre nous parle de nous, maintenant, et avant. Il nous parle de l’accueil que l’on peut faire à des personnes qui sont différentes, et que l’on juge inférieures, toutes ces personnes que l’on tolère, notamment si elles ont réussi, mais que l’on n’accepte pas, que l’on n’intègre pas réellement et que l’on rejette, que l’on accuse de tous les maux dès que la moindre crise surgit. Il faut un bouc émissaire, et qui de mieux que celui qui est différent ? Puis, être endoctriné, c’est aussi tellement facile : l’opinion publique est comme une girouette, et elle suit facilement le leader qui promet des jours meilleurs, assurant avoir trouvé la cause de tous les problèmes, et donc les moyens de les résoudre. Au cours de ce texte, fortement aussi inspiré de certains pans de notre histoire, on verra aussi ce que deviennent les personnes qui se sont réjouis de suivre la nouvelle idéologie en place, et qui en sont ensuite devenues les nouvelles victimes expiatoires. Réaliste ? Oui, sous couvert de fables. Et je pense aussi qu’il est important d’écrire un tel livre en ce moment, à une époque où certains sont tentés par des théories assez extrêmes, qui semblent tellement extrêmes justement que l’on se dit : « non, pas possible, ils ne croiront tout de même pas…. » Et bien si. Tout est possible, surtout pour un peuple qui n’a pas de mémoires. Un livre à faire découvrir et à partager. Merci aux éditions Didier Jeunesse et à Netgalley pour ce partenariat.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lilly est une poil brun (un sanglier). Elle vit avec son père Groin-Groin, sa mère Crin-Crin et ses sept frères. Elle voit en cachette Magique, un Sanglochon (un solitaire qu'il est interdit de côtoyer.) Or, le territoire des Poils Bruns est dirigé par un vieux sanglier : La Gonfle. Il se sert de l'incapacité des sangliers à se souvenir pour affirmer son pouvoir. Un jour, il déclare les Sanglochons et autres dégénérés impurs. Ils doivent être exterminés. le périple commence pour Lilly et les siens. Pascal Ruter nous propose une métaphore de l'émigration et de ses enjeux (causes du départ, fuite, accueil…), de la peur de l'étranger, de la montée de la haine… à travers les aventures de sangliers et autres animaux de la forêt. c'est aussi une belle démonstration du glissement de la démocratie à la dictature!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce livre est un ovni comme on les aime ! Un hommage à la "Ferme des animaux" ou aux fables de La Fontaine ? Les deux sans doute. Un roman surprenant qui aborde simplement des sujets difficiles comme la liberté, la radicalisation, le totalitarisme, les droits des femmes...Une belle découverte qui pourra être le support de d'échanges en classe ou au CDI du collège.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman assez surprenant, une allégorie de notre société et de notre histoire, transposées dans un monde animal où les critères de discriminations seraient la couleur, la longueur des poils ou la forme des queues. Etonnant mais efficace, en tous cas suffisamment pour permettre aux ados de prendre de la hauteur et de découvrir la politique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie les éditions Didier jeunesse et le site NetGalley de m'avoir permis de lire le dernier roman de Pascal Ruter. J'aime l'écriture de cet auteur et la première de couverture, rouge sang, de ce récit a fini de me convaincre. Il fallait que je lise cette fable animalière. L'histoire de Lilly, de sa famille et du peuple Sanglier n'est pas sans rappeler le fameux roman "La ferme des animaux". La lecture est parfois complexe et les thèmes abordés difficiles pour un roman de littérature de jeunesse, mais le récit ne retranscrit-il pas finalement les différents travers de l'être humain. Je recommande cet ouvrage aux adolescents à partir de 13 ans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :