Extra

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 9 juin 2021 | Archivage 13 juil. 2021
Didier Jeunesse, Mon Marque-Page +

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Extra #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Élias a été désigné pour héberger un correspondant étranger pendant une semaine... sans se douter qu’il ne vient ni d’Allemagne ni d’Angleterre. Aytac vit sur Alter, une planète bien différente de la Terre ! L’extraterrestre a la peau bleue, il porte des cravates tous les jours et ne mange rien de ce que l’on peut trouver dans les assiettes de la cantine. Même si, au début, Élias est un peu inquiet, il est aussi impatient et curieux de faire sa connaissance.

Mais comment les autres élèves vont-ils accueillir ce drôle de correspondant venu d’ailleurs ?

Élias a été désigné pour héberger un correspondant étranger pendant une semaine... sans se douter qu’il ne vient ni d’Allemagne ni d’Angleterre. Aytac vit sur Alter, une planète bien différente de la...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782278100484
PRIX 12,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Delphine Pessin nous livre dans son roman Extra un bel hymne à la tolérance.
Ce roman raconte l'histoire d'Elias qui reçoit dans sa classe un correspondant bien particulier. Il s'agit d'un Altérien. Vous ne connaissez pas les Altériens et bien il s'agit du peuple de la planète Alter. Après avoir fait peur aux Terriens, ils sont devenus leurs alliés stratégiques. En effet, la planète Alter possède de nombreuses ressources en eau et les habitants de cette planète mangent du plastique. Les Terriens ont vite trouvé leur compte dans cet échange.
Pour la première fois, Elias et ses camarades de classe vont donc rencontrer un Altérien. Aytac débarque pour une semaine afin de découvrir la vie quotidienne des Terriens mais cette semaine ne va pas être de tout repos.
Et oui, la différence fait peur et Angelo qui est déjà le bourreau d'Elias ne va pas beaucoup apprécié ce nouveau venu.
Mais qui a dit qu'Aytac se laisserait faire...

Ce livre fera une très bonne lecture pour des enfants de primaire et pourra amener une belle réflexion sur l'acceptation des différences.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Amatrice de romans jeunesse, je remercie les éditions Didier Jeunesse pour l'envoi, via net galley et en avant première, de son roman : Extra de Delphine Pessin.
Élias a été désigné pour héberger un correspondant étranger pendant une semaine... sans se douter qu’il ne vient ni d’Allemagne ni d’Angleterre.
Aytac vit sur Alter, une planète bien différente de la Terre ! L’extraterrestre a la peau bleue, il porte des cravates tous les jours et ne mange rien de ce que l’on peut trouver dans les assiettes de la cantine.
Même si, au début, Élias est un peu inquiet, il est aussi impatient et curieux de faire sa connaissance.
Mais comment les autres élèves vont-ils accueillir ce drôle de correspondant venu d’ailleurs ?
Extra est un roman jeunesse mettant en avant un jeune garçon nommé Elias, et un extra-terrestre du nom de Aytac.
Une planète a été découverte, elle se nomme Alter et n'a rien à voir avec la notre. En effet ses habitants ont la peau bleue, ils mangent du plastique. Ils sont pacifistes envers les terriens et la cohabitation se passent plutôt bien. Ils peuvent se téléporter et c'est ainsi que le jeune Aytac arrive sur terre, lors d'un échange scolaire entre les deux planètes.
Elias a souhaité accueillir l'altérien car il n'avait pas écouté en classe et il pensait recevoir un allemand ou un anglais chez lui, pas un extra-terrestre ! Mais ses parents acceptent, et les deux garçons vont cohabiter pendant quelques jours.
Au début, les deux garçons sont un peu hésitants mais ils vont apprendre à se connaitre et s'apprécier. Même si les débuts ne sont pas évident en classe face aux autres élèves car certains sont assez méfiants. Et oui, pas facile d'être un extra terrestre !
Extra est un bon roman jeunesse qui parle de tolérance, de harcèlement, de différence. C'est une bonne idée de faire un échange entre deux peuples qui viennent de deux planètes différentes.
J'ai aimé ce roman jeunesse car l'histoire, bien trouvée, est très pertinente. Les personnages sont attachants. C'est rythmé, il se passe toujours quelque chose.
J'ai apprécié de retrouver l'écriture de Delphine Pessin, découverte avec Deux fleurs en hiver.
Extra est un roman jeunesse que je recommande à tous, petits comme grands, et c'est avec plaisir que je lui mets cinq étoiles :)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il a suffi d’un moment de distraction lors d’une leçon fort passionnante de conjugaison, pour qu’Elias accepte d’héberger le correspondant de sa classe chez lui. Ce qu’il n’a pas saisi, c’est qu’Aytac n’est pas un correspondant comme les autres ! Il vient de la planète Alter, porte costume-cravate, est tout bleu, mange du plastique et parle comme un dictionnaire. Alors qu’Elias s’attache très vite à son nouvel ami, certains de ses camarades se tiennent à distance, voire se moquent carrément du jeune extra-terrestre. Lorsqu’Angélo (le mal-nommé) l’accuse d’avoir mangé toutes les règles en plastique de la classe, Aytac va pouvoir compter sur la loyauté d’Elias. Les deux amis ont plus d’une corde à leur arc...

Une histoire positive sur la façon de faire de nos différences des forces. Le ton est bienveillant et la plume, alerte. Le harceleur est astucieusement mis KO sans utiliser les poings. L’intervention des adultes référents de l’école est recherchée et répond parfaitement aux attentes ; c’est un message fort pour les enfants victimes de moqueries, voire d’actes violents. On met aussi l’accent ici sur la confiance en soi et l’acceptation de ses points forts et points faibles. Elias a tendance à se sous-estimer et son aventure avec Aytac lui insuffle de l’énergie et de l’espoir. Ce petit roman est donc, à coup sûr, d’une profondeur vraiment intéressante !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

un petit roman jeunesse vraiment très sympathique ou les thèmes de la tolérance, l'écologie, la confiance en soi, les différences, le racisme sont très bien représentais. Le public visé 8 à 12 ans et ses très cohérent avec l'histoire. Dans ce roman nous suivons le jeune Elias qui à été choisi pour accueillir un correspondant étranger pendant quelque jours sans pensé que ce correspondant nommé Aytac vit sur Alter une étrange planète qui est très différente de la terre même si, au début, Élias est un inquiet d'accueillir ce Aytac il apprend que celui-ci n'ai pas si différent que lui. Une merveilleuse lecture que je me procurerais également en format papier

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un petit livre sympathique,assez vite lu. Peut-être un peu facile pour des collégiens encore que les 6e se régaleront sûrement avec ce récit qui permet de travailler le vivre ensemble, d'évoquer l'écologie, les différences, l'acceptation d'autrui. Le tout avec une pointe d'humour et même quelques scènes de revanche qui remettent le "méchant" de la classe à sa place.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’école, c’est bien. Si, si, je vous assure. Elias en est modérément convaincu. La preuve ? Disons qu’il écoute très distraitement ce que dit son professeur. C’est ainsi qu’il se retrouve volontaire pour héberger un correspondant étranger. C’est une expérience enrichissante. Il en se doute pas à quel point : son correspondant vient en effet d’Alter, une autre planète.
Point positif : les parents d’Elias sont très ouverts d’esprit. S’ils ne manifestent pas une joie extrême à l’annonce, ils se démèneront pour que ce correspondant extra-ordinaire se sente le mieux possible en leur compagnie. Ils seront aux petits soins pour Aytac, le charmant, bien élevé et cultivé correspondant de leur fils. Point négatif : tout le monde n’a pas la même largeur d’esprit et il est des adolescents mesquins, tout comme des adultes prompts à croire, parce qu’ils sont remplis de préjugés. Le pire n’est pas ce que l’altérien fait, c’est que l’on croit qu’il est capable de faire.
Extra est une belle histoire sur l’amitié et sur la différence, sur notre capacité aussi à nous remettre en question et à ne pas tout prendre pour argent content. Pensée émue aussi pour la pollution qui envahit notre terre : nous ne trouverons sans doute pas des extraterrestres amis fans d’emballages plastiques !
Merci aux éditions Didier Jeunesse et à Netgalley pour leur confiance.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un enfant, Elias, doit recevoir un correspondant chez lui, dans le cadre d'un échange scolaire. Jusque-là rien de bien étonnant. Mais il s'avère que ce correspondant est... un extraterrestre !
Comment les élèves vont-ils réagir face à ce nouveau venu qui n'est pas comme eux ? Rien n'est moins sûr...
Ce roman, qui aborde le thème de la tolérance et de la différence, est à mettre entre toutes les mains. Je l'ai trouvé très réussi, et je vous le conseille amplement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En raison d'un moment d'inattention en classe, Elias se retrouve à devoir accueillir pendant une semaine Aytac, un correspondant Altérien, dans le cadre d'un échange diplomatique. Il faut dire que la planète Alter est devenue en peu de temps un allié économique grâce à ses grandes étendues d'eau et ses habitants bleus qui se nourrissent de plastique. Les deux garçons sympathisent rapidement, d'autant plus qu'Aytac, doué d'empathie, ne se laisse pas faire devant Angelo, le caïd de la classe qui harcèle Elias...
Un roman jeunesse qui aborde les thèmes de la différence, de la tolérance, des préjugés mais aussi de l'amitié et de l'écologie.
C'est bien écrit, avec un ton léger et beaucoup d'humour tout en ayant un fond plus profond.
Les héros sont attachants dans leurs différences, leur complicité, leurs maladresses et leurs efforts réciproques.
Merci aux éditions Didier jeunesse et à Netgalley pour cette chouette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un livre très sympathique où l'acceptation de l'autre et des différences est très bien communiqué..
Mon fils de 7 ans a été ravi de le lire avec moi

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Parce qu’il était inattentif en classe, Elias accepte sans vraiment le vouloir de recevoir une correspondant dans sa famille pour une semaine. Sauf que, celui-ci n’est pas un correspondant ordinaire : c’est un Altérien qui vient de la planète Alter ! Il est un peu inquiet à propos de cette rencontre d’autant plus qu’Angelo, la forte tête de la classe ne cesse de le rabaisser. Jamais il n’aurait cru ce qui allait se produire ensuite… Un petit roman qui parle de différence, de confiance en soi et d’amitié. Une très belle découverte !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Joli coup de coeur pour ce court roman, qui se lit à la fois comme une histoire d'école et de harcèlement, comme de la science-fiction, mais parle surtout de différence, d'empathie et de gentillesse.

Élias est un gentil garçon, mais un élève très moyen, plutôt distrait, et persuadé de son peu de valeur.
Il a quelques copains, mais surtout il est la tête de turc d'Angelo, le meneur de la classe.
Quand celui-ci le met au défi d'accueillir le correspondant qui va venir bientôt, il s'aperçoit vite qu'il "s'est fait avoir" avec sa volonté de ne pas céder à Angelo.
Car ce correspondant n'est pas vraiment habituel, il arrivera tout droit de la planète Alter.
Belle occasion de se confronter aux différences.
Et de voir si les meilleurs en classe sont vraiment les meilleurs dans la vie !

J'ai adoré ce texte, parce que si Aytac parvient à surmonter l'hostilité de certains, ce n'est pas grâce à des dons extraterrestres, mais grâce à son empathie, à sa faculté de s'approcher de l'humeur des autres.
Mais j'ai aussi aimé parce que c'est un vrai roman, très drôle, bien ancré dans la vie de nos petits écoliers, et assez court et facile pour faire lire à tous. Un pur bonheur !
Les réactions des enseignants sont intéressantes aussi, entre ce qu'ils se doivent de transmettre, et ce qu'ils ressentent malgré eux.

Ça se dévore, c'est drôle et très chouette à lire, mais en même temps, ça fait bien réfléchir. Ca devrait être une lecture obligatoire en primaire !

Je n'ai pas encore lu Deux fleurs en hiver, parce que les histoires de vieux, et d'EHPAD, ce n'est pas vraiment ce qui me remonte le moral en ce moment. Mais vu l'écriture de l'autrice, je vais certainement essayer de le découvrir très vite, ainsi que ses autres romans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Elias provoqué par un camarade qui lui cherche des ennuis a accepté sans réfléchir d'accueillir un correspondant. Sauf que ce correspondant vient de la planète Alter.
Un petit roman simple et efficace pour aborder la notion d'altérité, la découverte de la différence, l'acceptation des personnes qui ne sont pas nos semblables. Comment trouver des points communs malgré les différences voilà le propos que l'on retient après cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alors qu'Elias n'est pas attentif en classe, il se retrouve à devoir accueillir un correspondant étranger. Ce qu'il ne savait pas, c'est que c'est un extraterrestre qui vient de la planète Alter. Mais les Altériens sont bien différents des terriens. L’extraterrestre a la peau bleue, il porte des cravates tous les jours et ne mange rien de ce que l’on peut trouver dans les assiettes de la cantine. Elias va petit à petit découvrir qu'une amitié peut naitre malgré les différences. L'écriture de Delphine Pessin est simple et très agréable à lire. A travers cette histoire, elle aborde la notion d'écologie, de solidarité ou encore de tolérance. Le fait que l'étranger soit un extraterrestre apporte une dose d'originalité bien venue.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Roman jeunesse à mettre dans toutes les mains. Une histoire qui fait passer un beau message de tolérance et de découverte des autres. Tolérance que ce soit au niveau des origines ou encore des différentes cultures, à travers la naissance d'une amitié entre un humain et un extra-terrestre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai sollicité ce titre pour son autrice car j'aime beaucoup sa plume. J'avais adoré 2 fleurs en hiver.
Celui-ci ne m'a pas déçue, j'ai apprécié cette lecture, qui j'en suis sûre saura aussi ravir les petits lecteurs auxquels elle est destinée.
Nous sommes dans un monde semblable au nôtre mais en relation avec une autre planète. Dans un monde un peu futuriste donc, le héros se propose sous le coup du défi d'accueillir le correspondant altérien, dont il ne sait rien. Très vite, Elias se rend compte que Aytac, malgré ses différences, est quelqu'un de super. Ils se lient très vite d'amitié, ce qui n'est pas la cas de tout le monde, en particulier Angelo, l'ennemi d'Elias. Celui-ci, comme d'autres, voient l'extraterrestre comme un "monstre, un sauvage", quelqu'un de différent, voire de menaçant. Elias fera tout ce qui est en son pouvoir pour réhabiliter son ami et montrer que la différence est une force et un atout.
Petit livre sur la tolérance et l'acceptation de l'autre, il apporte un très beau message par le biais de personnages tendres et originaux. L'écriture est fluide, pleine d'humour et de douceur.
Je recommande.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une belle histoire touchante. Des personnages attachant. Et une belle morale.
Idéale pour les plus jeune qui aiment lire et rêver !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un petit roman jeunesse, avec une écriture des plus simples mais efficace de Delphine Pessin, c’est un livre surtout sur comment gérer une personne autre que soi, sur la tolérance, et le respect de la nature.

Aytac est un personnage intéressant, il est l’étranger, l’extraterrestre qui vient sur Terre pour un échange. Tout le monde le regarde bizarrement, et notre terrien, Elias, fait de son mieux pour aider son correspondant à s’intégrer.

Pour un format orienté vers les plus jeunes, Extra est un ouvrage intéressant, aussi bien à faire lire, ou à lire à son enfant, les points sont clairs, et les solutions sont honnêtes.

De plus, tous les personnages sont attachants dans le livre, leurs actions sont concrètes et on retrouve des traits d’humour. De quoi passer un bon moment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Elias, pas forcément le meilleur élève de sa classe, se fait piéger par Angello, pas si Ange que ça, et accepte par orgueil d’accueillir chez lui un correspondant… mais un correspondant qui vient de Alter, une planète où les habitants sont bleus et mangent du plastique. Pas facile quand on est différent de se faire accepter. Pourtant, à force de gentillesse, notre Altérien Aytac saura se faire apprécier.

Voilà un roman plein de charme et d’intelligence. On ne s’ennuie pas un seul instant. Delphine Pessin sème des graines pour faire réfléchir les enfants et aborde des thèmes essentiels et actuels : la pollution, la différence, l’amitié, voire le harcèlement.
Les deux protagonistes sont très attachants et leur amitié est sincère.
L'écriture est très fluide, les chapitres sont courts et le niveau de vocabulaire est bon, ce qui plaira aux élèves. L’humour n’est pas absent de ce roman et le petit plus se trouve dans les noms qu’elle a choisis notamment pour la planète et le petit Altérien.
Au collège, ce livre sera réservé aux plus jeunes. Chacun pourra lire le roman comme il le veut : une histoire de science-fiction ou d’amitié.

L’intelligence du propos, une belle histoire d’amitié et de différence font de ce roman un vrai coup de cœur. J’avais adoré deux fleurs en hiver, j’ai adoré Extra. Bravo à l’auteur !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Elias accueille Aytac, un correspondant extra-terrestre. Cette rencontre va lui redonner confiance en lui mais aussi lui montrer le racisme de ses camarades.
Un joli roman sur l'altérite et la tolérance pour les plus jeunes en fin de primaire ou début de collège.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :