Le Voyage de l'Herboriste

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 4 janv. 2023 | Archivage Aucune
Didier Jeunesse, Mon Marque-Page +

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LeVoyagedelHerboriste #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Au royaume de Hoteforais, la nature est en danger. Il faut trouver un antidote pour la sauver ! Ywen, jeune herboriste aux graines magiques, se lance dans une quête qui l’emmènera haut dans le ciel et loin sous la terre. Aidé de l’impétueuse Violette, il pénètre dans un territoire bien plus hostile que prévu...

Au royaume de Hoteforais, la nature est en danger. Il faut trouver un antidote pour la sauver ! Ywen, jeune herboriste aux graines magiques, se lance dans une quête qui l’emmènera haut dans le ciel...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782278122646
PRIX 13,50 € (EUR)
PAGES 224

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Nous sommes au royaume de Hoteforais et les zoubilles sont en danger ! Ces petites bêtes pollinisatrices sont au cœur de la vie, il faut à tout prix les sauver. Ywen, jeune herboriste part donc à la recherche de l'antidote en compagnie de sa mère Flore, de qui il tient tout son savoir. Un voyage qui sera fait de rencontres et d'embûches.

Le monde tel qu'on le connaît n'existe pas mais en même temps, beaucoup de choses le rappellent. C'est peut-être bête de ma part mais dans ce livre, la faune et la flore portent des noms différents mais se ressemblent beaucoup (caméléon, caléméon) et j'aurais aimé être immergée dans un monde qui m'emmène véritablement ailleurs, dans un endroit à découvrir. De plus, cette lecture a fait écho à d'autres choses que j'ai pu lire et pourtant, je ne suis pas une experte en littérature jeunesse.

Ceci dit, ce n'est pas non plus un mauvais souvenir de lecture. L'histoire est mignonne avec tout de même du suspens, les illustrations sont adorables, les personnages ont leur petit caractère le tout donne une fin pleine d'espoir et d'amitié.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Catastrophe ! Dans le royaume d’Hoteforais, les zoubilles sont en danger. Ces êtres pollinisateurs doivent absolument être sauvés.
Ywen et sa mère Flore, tous deux herboristes, décident de partir à la recherche de l’antidote. Malheureusement, cet antidote se trouve sur Outremer, une ile inaccessible par bateau. Une seule solution, les airs sur le dos des ouzgouches, de grands oiseaux, un peu bêtes ! Heureusement, Violette, une jeune fille impétueuse, les accompagne.

L’autrice commence par un bref rappel de la première aventure des herboristes. Cette deuxième aventure peut donc se lire indépendamment de la première.

L’aventure est au rendez-vous de ce court roman. Les événements s’enchainement rapidement, les péripéties sont nombreuses. Ywen et Violette sont attachants, vifs et malins. Il y a une belle complicité entre les deux héros, il sera facile au lecteur de s’identifier.
Nathalie Somers nous propose une lecture assez écolo, avec un bel hommage à dame nature et ses cadeaux. On découvre un monde assez poétique, peuplé de bestioles et de plantes aux noms très jolis. Elle s’amuse avec notre imagination, elle invente, et on aimerait bien pouvoir utiliser certaines plantes dans notre quotidien, les conséquences étant parfois drôlement chouettes.

Chacun pour lire ce livre à son niveau roman d’aventure ou roman pour réfléchir, ce livre faisant aussi écho à notre actualité (abeilles et autres espèces menacées ou conflit pour des ressources).
Nul doute que les jeunes lecteurs apprécieront ce récit d’aventure.

Le + : ce sont les très belles illustrations des plantes ou des animaux.
Le - : les mots imaginés sont trop proches de vrai mot, avec parfois une orthographe différente ou une inversion de lettre, cela peut être déroutant pour un enfant en plein apprentissage. (shène, caléméon).

Merci à NetGalley et aux éditions Didier pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’histoire : Une nouvelle aventure assez courte de notre herboriste, Ywen, et de son calemeon. Après avoir sauvé l'ile de hauteforais, Ywen a repris sa vie auprès de sa mère, à l'aider à replanter et refleurir l'île. Sauf que rapidement, les petites zoubilles, les pollinisteurs de l'île, sont atteintes d'une maladie qui détruit les ruches, et donc rapidement toutes les plantes risquent de dépérir. Sauf que l'ingrédient principal du remède se trouve sur le continent, et que les bâteaux ne font plus le trajet! Autant dire que cette nouvelle aventure s'annonce compliquée.
L'histoire demeure "mignonne", au sens ou en tant qu'adulte, on se doute facilement de ce qu'il va se passer, mais je trouve les personnages toujours touchants, donc c'est un plaisir à lire.

La plume de l'auteur : Très fluide, et le fait d'avoir intercalé entre les chapitres les dessins de la faune et de la flore décrite j'apprécie toujours autant.
Mon avis général : Une très bonne lecture, touchante, avec de l'amitié, des créatures, des plantes bizarres et tout ce qu'il faut dans un roman jeunesse à mon goût. J'aime bien l'évolution du héros ainsi que le format choisi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

out d'abord, c'est la couverture qui m'a donnée envie de plonger dans ce roman, à noter qu'il s'agit là de la seconde aventure de Ywen l'herboriste, chose que l'on découvre au début du roman avec le résumé du tome précédent. J'avoue avoir été déçue que cela ne soit mentionné nulle part, car je préfère lire les histoires dans l'ordre, avec tout ce qui est dit dans ce tome, nul besoin de lire le 1 puisqu'on en connaît toute l'intrigue.

J'ai donc plongé dans l'univers de Hoteforais, un monde enchanteur qui est en péril à cause de la mort des zoubilles. J'ai trouvé très intelligent d'aborder des thèmes écologiques importants pour nous dans un univers fantasy, cela les rend accessibles à tous les âges sans être moralisateur ou rébarbatif. Pour sauver les fameuses zoubilles, Ywen et sa mère doivent partir en Outremer pour récupérer un ingrédient pour concocter un remède. Problème : leur peuple n'est plus le bienvenue la-bas, les bateaux recevant des tirs de sommation à toute approche.

Plus qu'une solution : y aller à dos d'ouzgouche. C'est tout un périple qui commence alors pour Ywen, la "pilote" Violette et leurs animaux respectifs.

Le gros plus de cette histoire ce sont les bonus à la fin de chaque chapitre. Nous avons de superbes illustrations / explications pour certains animaux / arbres / plantes... Les dessins sont superbes et les quelques mots qui les accompagnent sont souvent drôles. J'ai juste trouvé dommage que certains mots soient aussi proches des noms originaux, ce qui peut perturber les enfants en plein apprentissage du vocabulaire (par exemple shêne / chêne).

Au final, c'est une belle histoire qui met la nature et les plantes sur le devant de la scène où des personnages sont prêts à se sacrifier pour la sauvegarde de tout un écosystème, le tout agrémenté de jolies illustrations qui plairont aux plus jeunes, mais pas que !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ywen et Flore, sa maman, sont bien occupés à reboiser les zones de la forêt qui avaient souffert des agissements du cruel Iram (voir tome 1). Troy, le chef des hommes des bois, est aujourd’hui bien préoccupé par le vent qui persiste et les zoubilles qui meurent, d’autant que cela lui rappelle ce qui s’est déjà produit il y a quelques années. À l’époque, Flore avait réussi à guérir les charmantes bestioles mais pour faire de même, il lui manque un ingrédient indispensable, qu’on ne trouve qu’en Outremer, injoignable par bateau en ce moment. Seule la voie des airs est envisageable, et pour cela il va falloir se résoudre à chevaucher une ouzgouche (un oiseau géant pas très malin) en compagnie d’une jeune Violette qui n’a pas sa langue dans sa poche…

Une suite très réussie, dans laquelle on retrouve un mélange parfaitement équilibré d’action, d’émotion, d’humour et de fantaisie. L’autrice s’est amusée à inventer tout un tas de plantes aux noms rigolos (rapidofoly, oreillette, airtitcho…) et aux vertus non moins surprenantes. C’est frais et très divertissant. Ywen est un personnage très attachant, parfois un peu gaffeur et maladroit mais courageux. J’ai bien aimé le personnage de Violette ; on la voit changer pendant leur aventure et s’ouvrir à cette belle amitié.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Roman jeunesse fantastique sympa à lire!
Cela parle d'amitié, de solidarité et d'écologie!
Belles illustrations à la fin de chaque chapitres et explications de certains personnages qui illustre bien le chapitre précédent ( je l'ai lu en liseuse donc en noir et blanc). Les couleurs sont sûrement superbes!
Le moins du livre est sûrement certains mots qui pour des jeunes lecteurs peuvent être difficiles.(dans l'histoire il y a des shènes=les chênes... et d'autres mots qui peuvent être difficiles).
A part cela, je dirais que la lecture sera parfaite à partir de 10 ans environ.
Histoire qui se lit rapidement pour des jeunes lecteurs qui découvrent les romans fantastiques.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ywen jeune herboriste se lance à la recherche d'une épice rare qui pourra sauver les zoubilles. Il est aidé par la jeune Violette et trois créatures animales. Il devra affronter son pire ennemi qu'il croyait avoir éliminé.

Une lecture légère malgré des thématiques sur la défense de la nature et l'acceptation des différences. J'ai apprécié la pointe d'humour avec les mots inventés pour désigner animaux et plantes, les taquineries entre les deux héros.Je n'avais pas lu le 1er tome mais ça ne gêne en rien la compréhension

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions Didier Jeunesse et à Netgalley pour ce partenariat.
J’avais aimé le premier tome des aventures d’Ywen, lui voici un peu plus de deux ans. J’ai apprécié aussi la lecture de ce second tome, qui nous permet de retrouver le jeune garçon et le royaume de Hoteforais, qui tente de se remettre de ce qu’il a déjà subi. Ce n’est pas facile, les zoubilles sont en danger et, pour les sauver, Ywen et Flore, sa mère, doivent se rendre sur l’île d’outremer, inaccessible en bateau, pour trouver l’antidote. Oui, c’est un double problème, mais ceux qui ont lu le premier tome savent déjà qu’avec de la détermination, du courage, et beaucoup d’astuces, se lancer dans l’aventure et surmonter les épreuves n’est pas impossible.
C’est à une odyssée volante que nous avons à faire, et même si le lecteur aguerri peut se douter de certaines péripéties, il en est d’autres qui le surprendront largement.
Les personnages sont complémentaires, et c’est ce qui est aussi intéressant. Ywen et Violette se soutiennent mutuellement, l’un ne se transforme pas en sauveur de l’autre, chacun peut épauler l’autre, selon ses compétences et son savoir-faire particulier, cela dépendra de l’épreuve qui aura été traversée.
J’espère que ce livre connaîtra un succès mérité et, qui sait ? peut-être un tome 3 verra-t-il le jour.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous avions déjà beaucoup aimé le premier tome.
Ce tome-là est plus rythmé. Il y a plus d'actions et les pages défilent sans que l'on s'en rende compte.
Mon cadet de 9 ans l'a lu aussi rapidement. Lui aussi a une préférence pour le deuxième tome et a hâte de lire la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une très belle histoire, comme les précédentes de l'auteure. Les jeunes lecteurs adoreront le petit héros, Ywen, l'adorable Violette, les créatures aux noms étranges, cette aventure, qui n'est pas sans rappeler l'importance de prendre soin de notre planète et de la nature qui, comme dans ce conte moderne, nous offre tant ! Une intrigue parfaite pour le public visé, de superbes illustrations, qui font rêver, et une quête écologique. On pense à Jack et le haricot magique : les graines peuvent avoir de grands pouvoirs ! Ne serait-ce qu'en se reproduisant pour nous nourrir, nous soigner. Et nos deux personnages attachants, qui ne reculent devant rien, sont eux-mêmes reliés à la terre par leurs prénoms : Violette la fleur, si courageuse, et Ywen qui ressemble à Ewen, l'if indestructible. Tous les ingrédients sont réunis pour plaire aux jeunes lecteurs. Un roman qui permet de s’évader, de voyager, d'apprendre et de se détendre ! À offrir sans hésiter !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman jeunesse hyper sympa, l'histoire est prenante. L'édition est magnifique, et rajoute un gros plus à l'histoire. J'ai adoré les pages explicatives entre chaque chapitre. L'histoire se lit très vite et l'intrigue est assez bien construite. On se laisse porter par l'aventure.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ayant passé un très bon moment avec l'herboriste de hoteforais (et sous insistance de l'ado), j'ai demandé le nouvel opus de cette saga en service presse.
🐝
Et quelle bonne idée. Je me suis régalée de suivre les nouvelles aventures d'Ywen qui part à la rescousse des zoubilles. J'y ai retrouvé tous les jeux de mots qui m'ont tant plu dans le premier et l'action nécessaire pour emmener le lectorat. Je suis certaine que mon fils va se régaler et le dévorer en un rien de temps.
🐝
Un autre point que j'ai apprécié est ce message écologique si important sur la préservation des abeilles et leur rôle essentiel pour la survie de tous.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :