Les Heures étincelantes

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 3 nov. 2022 | Archivage Aucune
Les Escales, Domaine étranger

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LesHeuresétincelantes #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Les conséquences tragiques d’une passion amoureuse dans le Londres des Années folles.

1925, la guerre est finie. Une nouvelle génération éclot, désireuse de laisser derrière elle le traumatisme du passé. Selina Lennox est une Bright Young Thing : elle voue sa vie à la poursuite du plaisir, aux fêtes, à l’alcool. Lawrence, lui, est un artiste bohème. Quand leurs univers s’entrechoquent une nuit d’été, ils plongent dans une passion au goût d’interdit.

Dix ans plus tard, Alice, la fille de Selina, séjourne seule chez ses grands-parents qu’elle connaît à peine. Les lettres que sa mère lui envoie éclairent peu à peu le mystère de ses origines…

Les conséquences tragiques d’une passion amoureuse dans le Londres des Années folles.

1925, la guerre est finie. Une nouvelle génération éclot, désireuse de laisser derrière elle le traumatisme du...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782365695039
PRIX 23,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Mai 1925 à Londres : Selena, 22 ans, est membre des Bright Young People, des jeunes de la haute société, qui vouent leur vie au plaisir, à l'alcool, à la drogue pour oublier la guerre qui leur a ravi des êtres chers. Elle croise la route de Lawrence, peintre et photographe, bohème et désargenté. Ils vivent une passion interdite jusqu'en février 1926 et le mariage de Selena avec un homme de sa condition.
Janvier 1936 à Blackwood : Alice, 9 ans, se languit de sa mère, Selena, qui se trouve en Birmanie avec son mari qui inspecte les mines de rubis dont il est propriétaire. Pour faire patienter Alice, qui se retrouve seule avec des grands-parents qui la rejettent, Selena a institué un jeu de piste afin qu'Alice découvre ses origines.
Ce roman, alterne les deux périodes, la première éclairant petit à petit la deuxième. C'est un peinture de la haute société projetée dans une période un peu déjantée, comme le furent les Années Folles en France, marquée par l'exubérance, la folie, les excès de toute sorte; il faut vivre fort et vite quitte à se brûler les ailes. C'est aussi une description de la différence de classes et leur imperméabilité : on se côtoie très éventuellement mais on ne se marie pas. C'est, enfin, une description de la condition des femmes qui ne pouvaient être libres, trop dépendantes financièrement d'abord de leurs parents, puis de leur mari; le mouvement féministe commence à se faire connaître et à s'affirmer malgré toutes les oppositions.
Le démarrage de ce roman m'a semblé un peu poussif avec des descriptions de fêtes, de toilettes, des dialogues futiles puis très vite, j'ai été happée par cette histoire d'un amour impossible, que les vicissitudes de la vie ne détruiront pas, mise en valeur par une belle écriture imagée et poétique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

«Elle avait l’impression d’être plongée en permanence dans cet état merveilleux et fugace du début de soirée - « l’heure étincelante », pour reprendre l’expression de Flick »
Ils sont ces jeunes gens brillants que la société anglaise nomme « Bright Young People ».
Ils s’appellent Selina Lennox, Flick, Théo et Harry et ils profitent de leur statut pour faire la fête sans aucune mesure et de cette légèreté retrouvée d'après-guerre : les années folles.
Le récit frivole, à ses débuts, s’intensifie au fur et à mesure que l’histoire se précise.
Les chapitres alternent, entre l’année 1925 avec la jeunesse de Selina et 1936 avec Alice, 9 ans, la fille chérie et sensible de Selina et la présentation de sa famille jusqu’aux domestiques, notamment Polly qui est très proche de Selina. Les périodes sont entrecoupées de lettres que Selina écrit à Alice depuis la Birmanie où elle a accompagné son mari Ruppert Carew pour affaires. Très vite, l'histoire familiale se creuse un peu plus et donne un autre regard sur le roman.
Une nuit de fête en 1925, alors que Selina et ses amis renversent un chat sur la route, celle-ci descend de la voiture et va rencontrer un mystérieux artiste Lawrence avec qui elle va enterrer le chat. Quel lien va-t-il se tisser entre eux que rien ne peut réunir ? Est-ce de l'amour qu'ils ressentent dès leur première rencontre ? Je n'en dis pas plus de peur de trop en révéler.
Cette histoire est saisissante. Le contraste est frappant entre les douleurs dues à la perte des siens pendant la première guerre mondiale, comme Howard, le frère, le fils chéri de la famille Lennox qui ne revint jamais de la 1ère guerre et les fêtes démesurées données par les familles riches de Londres ( le mariage de Miranda Lennox, l'autre soeur plus raisonnable), insufflées par une jeunesse en manque de liberté. Cette histoire se vit entre le froid de la maison de Blackwood qui a perdu de sa superbe, au moment où Alice est obligée d'y séjourner auprès de ses grands-parents et la chaleur de l'amour entre Selina et Lawrence, la peine d'Alice et la frivolité de Flick, les classes aisées et la pauvreté des autres. Et tous ces contrastes nuancent le récit et en font un livre marquant, comme une photo, une peinture d'époque gravé, marqué aussi à jamais dans un passé, d’un amour impossible .
C’est une très belle plume que je découvre, j'ai ressenti chaque détail, un livre vivant, et c’était étincelant !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un superbe roman qui m’a entraîné dans l’Angleterre des années 20, post guerre. Le roman nous montre comment la jeunesse a souhaité oublier la grande guerre et ses traumatismes. Selena va incarner cette jeunesse, celle qui a connu et vécu la guerre et qui souhaite s’en écarter. Ce roman alterne parfaitement les deux périodes, celle de 1925 et de 1935. Une belle histoire qui dépeint parfaitement la société et ses mœurs. J’ai été tres vite happée par cette histoire d’amour interdite et passionnelle. Une très belle découverte merci encore les escales et net Galley

Cet avis vous a-t-il été utile ?

1935. Alice vit à présent à Blackwood, chez ses grand-parents Lennox. La demeure familiale semble bien lugubre aux yeux de cette petite fille de 9 ans. Sa maman adorée, Sélina, l'y a laissée le temps d'un voyage en Birmanie où les affaires de son père les réclament de toute urgence. Les lettres se font rares mais quelle joie quand elles arrivent.
Heureusement il y a Polly pour s'occuper d'elle, Polly qui a été la confidente et la complice de sa mère encore enfant . Et il y a la chasse au trésor que lui a concoctée sa mère ... L'occasion pour la petite fille de découvrir la jeunesse de sa mère, l'un des membres les plus charismatiques des Bright Young People. C'était en 1925...
Iona Grey nous offre un roman à tiroirs. La jeunesse de Sélina, ses amis, leurs excentricités qui faisaient la une des journaux, son exubérance et sa fringale de liberté. Il fallait oublier la grande Guerre et faire le deuil de ceux qui ne sont pas revenus. Et la jeunesse d'Alice, cette petite fille si différente des enfants de la famille, aussi brune qu'ils sont blonds, peu portée sur les études mais douée pour le dessin .
Si se dessine entre les pages l'histoire d'une Angleterre des années 20, écartelée entre une jeunesse extravertie prête à toutes les expériences et une société plus guindée , engoncée dans le protocole de la bonne société et celle des années d'avant-guerre où les mouvements fascistes trouvent un écho complaisant dans les milieux les plus divers y compris ceux de l'élite et de la noblesse, ce roman est avant-tout une superbe histoire d'amour, certes un amour impossible mais quand amour rime avec toujours.
Un grand merci aux éditions les escales pour ce partage via nettgalley
#LesHeuresétincelantes #NetGalleyFrance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman d'amour digne de ce nom. Une histoire classique du jeune homme pauvre qui tombe amoureux d'une jeune fille riche. L'originalité est dans ces moments présents et passés sous forme épistolaire. On découvre petit à petit l'histoire en même temps qu'Alice enfant délaissée chez ses grands-parents.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une lecture très immersive dans les années 20-30. Peut être un peu trop au début pour moi. J'ai eu un peu de mal avec toutes les descriptions des fêtes, des toilettes, des restaurants, des hôtels, des personnages un peu fantasques....mais c'est comme ça qu était cette folle époque d'après guerre.

Par la suite et très vite, j'ai été happée par l'histoire. L'histoire d'un amour interdit, d un secret de famille, d'amour mère-fille.
J'ai beaucoup aimé la double temporalité : la première période éclairant petit à petit la seconde.

L'autrice incorpore la condition des femmes et les différences de classes qu'il existe à l'époque.


En bref, une très belle lecture que je vous recommande si vous aimez les secrets de famille, la double temporalité

#lesheuresetincelantes #netgalleyfrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Très bon récit qui sait à la fois ménager le suspense mais aussi qui maîtrise l'art de la chasse au trésor... Séléna raconte en fait par ce biais les frasques de sa jeunesse à sa fille, Alice, âgée de 9 ans, qui se retrouve seule et isolée de sa mère dans une maison, où elle n'est pas vraiment la bienvenue. Au fur et à mesure de cette chasse aux trésors, on découvre la vérité sur la vie de Séléna, sa jeunesse frivole avec de jeunes nobles, son amour passionné pour Lawrence, un jeune photographe bohème et sans argent que le hasard lui fait connaitre. Au fur et à mesure du roman, le jeu de la chasse au trésor perd de son originalité au profit d'une vérité bien plus cynique et dramatique. C'est avec un grand plaisir que j'ai découvert ce nouveau roman des éditions Les Escales, dans la droite ligne de leurs choix éditoriaux. Merci à Netgalley et aux éditions les Escales pour le prêt de ce livre. A découvrir

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :