Gamine

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 14 sept. 2022 | Archivage Aucune

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Gamine #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Judith n’a jamais rencontré de garçon comme lui. Il est beau, mature, sûr de lui et… il a 32 ans. Mais peu importe qu’il ait deux fois son âge puisqu’elle est enfin amoureuse ! Du moins, c’est ce qu’elle croit…

Judith n’a jamais rencontré de garçon comme lui. Il est beau, mature, sûr de lui et… il a 32 ans. Mais peu importe qu’il ait deux fois son âge puisqu’elle est enfin amoureuse ! Du moins, c’est ce...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782278120918
PRIX 13,50 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un roman court et intense qu’on lit d'une traite ! Judith, 16 ans, est une jeune lycéenne bien dans ses baskets, moderne, sportive, bonne élève, des amis et une famille attentionnée. Elle attend juste une belle histoire d’amour. Tout va donc pour le mieux… jusqu’à sa rencontre avec Colin… qui a deux fois son âge.

Une histoire poignante, très didactique, à réserver à de grands ados. Emmanuelle Rey aborde un sujet délicat avec beaucoup de finesse. L’écriture est très agréable et les choses sont efficacement dites. Un roman miroir pour beaucoup de jeunes filles.
On est en totale empathie avec l'héroïne, même si, comme sa meilleure amie, on a parfois envie de la secouer. C’est d’autant plus efficace que c’est à travers les yeux de Judith que l’on suit cette histoire.
Les règles du jeu fixées par Colin entraînent Judith dans un engrenage infernal. La jeune fille, consciente, ne peut s’échapper de cette relation toxique. Il faudra un électrochoc pour que Judith commence à réagir. La rencontre finale avec une psychologue est parfaite et montre qu’elle n’est pas un cas isolé.

Merci à NetGalley et aux éditions Didier pour cette lecture qui devrait permettre de lancer une discussion avec les ados sur ce qu’est une relation amoureuse.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Adoré!
c'est l'histoire d"une relation toxique, celle d'une jeune fille de 16 ans qui croise la route d'un homme de 32 ans. C'est terriblement efficace, finement et douloureusement observé. L'écriture, sobre et très juste, met en avant la mécanique infernale de l'emprise.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Relation toxique vous avez dit ? Dans "Gamine", Emmanuelle Rey nous partage le récit de Judith qui va tomber follement amoureuse d'un "garçon" incroyablement hypnotisant. Mais le "garçon" en question est un prédateur de 32 ans, obsédé par une "gamine" de 17 ans. Ca commence par des regards, des paroles, des caresses et ça se termine en chasse à l'homme (la très jeune femme pour le coup). Emmanuelle Rey nous livre là un récit coup de poing sur les relation toxiques avec de grandes différences d'âge. C. est un prédateur. Judith est encore une enfant, aveuglée par sa soif de vouloir grandir plus vite que les autres. C'est révoltant. C'est parfois gênant. Mais c'est tellement bon !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un court roman qui se lit facilement et rapidement mais que je vais garder ne mémoire longtemps.
Judith tombe amoureuse d'un garçon beaucoup plus âgé qu'elle. Très rapidement, les règles se mettent en place. Ce qu'elle peut dire, ce qu'elle peut porter comme tenues, quels gestes éviter, quelles paroles il ne faut pas prononcer.
Judith s'emprisonne dans cette relation qui la détourne de ses amis, de ses études, de sa passion pour la natation.
Ce n'est qu'à la fin du livre que le mot emprise est écrit.
Une emprise amoureuse qui fait mal et qui retient. Contre l'avis de tous, Judith continue à s’accrocher à son artiste.
Un livre bouleversant mais nécessaire

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Judith est une ado comme les autres. Elle cherche le grand amour entre deux entrainements de natation. Un soir elle rencontre un homme en boite de nuit. Il a deux fois son âge et elle succombe aussitôt. A fond dans son histoire, elle laisse de côté les indices lui montrant son côté obscur. Mais peu à peu elle réalise que ce qu'elle vit n'est pas normal. Elle découvre alors ce qu'est l'emprise et va batailler pour essayer de s'en libérer.
Parfois difficile, un roman nécessaire pour décortiquer les engrenages de l'emprise, très utile pour prévenir les ados

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je découvre avec plaisir l'écriture de l'autrice. C'est facile, c'est fluide, et embarqué·es dans l'histoire, on ne lâche plus ce court roman qui peut convenir à partir de la 3e.
Judith, lycéenne brillante, rencontre un homme qui a le double de son âge. Ébahie qu'il s'intéresse à elle, elle se plonge complétement dans cette relation. Au point de s'oublier, au point de s'isoler. Elle sait qu'il y a un problème, mais espère toujours le résoudre.
Un roman sur l'emprise et tout les ravages de ce poison, lent.
Il peut être un bon point de départ d'une discussion sur : c'est quoi une relation amoureuse ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'adore la couverture, j'ai été surprise par le sujet mais j'aurais aimé qu'il soit traité plus en profondeur. Il se dévore .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman est une vraie claque! Nous y découvrons Judith qui va tout simplement se retrouver sous l'emprise d'un homme plus âgé. L'intrigue nous narre les différentes étapes par lesquelles passent Judith: La séduction, l'amour fou, et puis très vite, le mépris, les mots durs et la torture psychologique.
J'ai été sous tension tout le long de cette lecture car la pression est vraiment intenable. J'ai bouillonné de rage en tournant les pages de ce roman.
Le personnage de Judith se montre naïve au départ, puis désespérée. Enfin, elle fait preuve de beaucoup de courage en affirmant sa volonté de se libérer de cette emprise.
L'écriture est très efficace et je suis rentrée dans l'histoire dès les premières pages. Les mots sont judicieusement choisis et rendent le récit accessible au public visé.
Cette lecture m'a tout simplement soufflée.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Pour commencer, merci à NetGalley et Didier Jeunesse pour cet accès au roman.

'Gamine',
Ou ce que ça fait que de tomber sur un.e pervers.e narcissique, un.e vampire psychique, etc. !

Nous suivons ici Judith, 16 Ans, qui va rencontrer Colin, 32 Ans.
Ensemble, ils vont vivre une longue relation.
Je m'attendais à une 'leçon de vie', mais pas à 𝘊𝘌 sujet.
Le sujet de la perversion narcissique.
𝐶𝑒𝑙𝑙𝑒 𝑞𝑢𝑖 𝑡'𝑒́𝑙𝑜𝑖𝑔𝑛𝑒 𝑑𝑒 𝑡𝑒𝑠 𝑎𝑚𝑖𝑠, 𝑑𝑒 𝑡𝑎 𝑓𝑎𝑚𝑖𝑙𝑙𝑒,
𝐶𝑒𝑙𝑙𝑒 𝑞𝑢𝑖 𝑡𝑒 𝑓𝑎𝑖𝑡 𝑝𝑒𝑛𝑠𝑒𝑟 𝑎𝑢𝑡𝑟𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡, 𝑐ℎ𝑜𝑖𝑠𝑖𝑟 𝑎𝑢𝑡𝑟𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡,
Et surtout, l'une des choses les plus subtiles,
qui te fait porter tout le poids du monde sur les épaules.
Non, chacune de ses crises ne vient pas de 'toi'.

Le livre le décrit parfaitement...
Par Exemple :
'Tu gâches toujours tout !'
Une phrase 'in loop' en perversion narcissique, si ce n'est, à mon sens et mon vécu personnel, la plus courante.
Car 'toujours' et 'tout' vous ramène au fait que
'Vous ne savez rien faire' et ne 'pouvez rien faire', et pas uniquement dans le couple.
Mais c'est faux.
Vous êtes capable de ce que vous voulez.
Vous êtes capable. Point.

Nous avons ici un roman qui décrit à la perfection l'isolation morale,
La coquille invisible
Que se forge Judith.
Judith qui a néamoins la chance d'être bien entourée.
Mais qui plonge,
Plonge,
Plonge.
(La couverture est excellente puisque l'on se noie et que l'on doit remonter à la surface !)

Je le conseille à toute personne ayant vécu une situation similaire,
Je vous conseille de l'offrir aux personnes à qui vous tenez,
Et je le conseille très fortement aux personnes ne voyant pas de quoi je parle,
Toutes ces personnes ne connaissant pas bien le sujet,
Toute personne qui aimerait prévenir, être prévenue.
Nous sommes sur un roman rude à lire parfois (moralement), mais réel, efficace,
Plein de vérités.

Chapeau bas à Emmanuelle Rey

Et félicitations pour avoir pu écrire cet ouvrage.

En vous le conseillant fortement dès sa sortie !

C'est un sans faute !
Merci 🙏🏻

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Gamine" d’Emmanuelle Rey est un court roman dans lequel on va suivre Judith, une ado de 16 ans, qui va tomber amoureuse d’un homme qui a le double de son âge. Au début, cette relation paraît idyllique aux yeux de la jeune fille mais petit à petit de nombreux signaux d’alarme vont apparaître. Mais Judith est amoureuse et revient toujours vers Colin malgré les reproches et le mal qu’il lui fait, malgré son comportement incompréhensible et manipulateur, tantôt possessif et jaloux, tantôt méprisant et humiliant. Le lecteur assiste impuissant à l’emprise grandissante de cet homme sur la jeune fille qui va tout faire et tout accepter pour lui.
J’ai trouvé que c’était un texte coup de poing à l’écriture efficace qui décrit parfaitement les émotions et pensées de Judith (que l’on suit à la première personne) On ne peut qu’avoir de l’empathie pour cette adolescente pourtant bien entourée, intelligente et sportive qui se retrouve perdue et manipulée. Certains moments sont révoltants voire glaçants, j’ai eu beaucoup de peine pour ce que traverse Judith et j’ai ressenti énormément de rage à l’encontre de Colin. Ce texte peut avertir les jeunes sur des relations toxiques et abusives.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Judith a 16 ans, elle rêve d'amour et quand elle rencontre Colin, qui a le double de son âge, elle se lance à corps perdu dans cette relation, jusqu'à s'oublier complètement.
Un très bon roman sur les manipulations d'un pervers narcissique, à réserver aux lycéens.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Judith est une adolescente de 16 ans, assez "classique" : elle a des copines, surtout une, n'a pas vraiment confiance en elle, se demande si elle trouvera un jour un garçon qui s’intéressera vraiment à elle, et qu'elle aimera ... et puis un jour elle rencontre Colin, beau, gentil, cultivé ..., certes le double de son âge, mais bon ... elle tombe amoureuse et se donne à fond dans cette relation, qui petit à petit prend un tour bizarre, mais elle est amoureuse. Les problèmes doivent venir d'elle, donc elle s'accroche ... Et petit s'installe l'emprise...
Ecrit à la 1ere personne, on suit l'histoire de Judith de sa place. Livre prenant, très bien écrit.
Décidément j'aime cette autrice !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les relations abusives, les relations toxiques, tous les parents ont cela en tête quand les enfants arrivent à un certain âge, l’âge qu’aura bientôt M’ni Raton, qui n’est plus si mini que cela… Et les faits divers et sujets de société de ces dernières années rendent le sujet d’autant plus d’actualité. Mais comment aborder cela, calmement, sans bousculer l’intime, sans faire démesurément peur non plus ?
C’est à cette question et toutes celles qu’elle cache que le livre d’Emmanuelle Rey tente de répondre. Un livre à la première personne, la personne de Judith, qui tombe amoureuse de Colin, le garçon si beau, si cultivé, si… âgé, car il a 32 ans, le double exactement de l’âge de Judith. Mais elle y croit et elle se lance dans cette histoire qui promet d’être magnifique. Sauf que l’on voit petit à petit (dès le premier rendez-vous en fait si l’on réfléchit) comment Colin s’impose à elle, comment son emprise grandit jusqu’à devenir monstrueuse. Judith a bien une amie qui la met en garde, des parents qui la mettent en garde, un grand frère qui a sa façon la met en garde… Et Judith se rend bien compte que quelque chose cloche, mais elle ne peut s’empêcher de trouver des excuses à Colin et à leur histoire, elle ne peut s’empêcher de vouloir continuer, puis elle ne peut s’empêcher de culpabiliser…
Le roman est très didactique, les choses sont dites plutôt que suggérées, mais pour un roman pour ado, il me semble que cela fonctionne bien et rend le tout très efficace. Mieux qu’une discussion trop théorique entre parents et enfants, mieux qu’un prêchi-prêcha lénifiant, ce livre est simplement l’histoire d’une fille comme une autre, d’une fille à laquelle la plupart des adolescentes peuvent s’identifier. Sportive, intelligente et bonne à l’école (ça n’arrive pas qu’aux filles bêtes), jolie sans être canon, bien dans sa peau (elle déteste son frère comme toute adolescente normale, avec ses parents c’est couci-couça, elle a des chouettes amies avec lesquelles elle fait le mur de temps en temps…), mais voilà, ça n’arrive pas qu’aux autres…
Un super livre, exactement le type de livre que des parents peuvent offrir, l’air de rien, qui peut-être déclenchera une conversation sur le sujet, peut-être pas, mais qui pourra faire réfléchir une ado et peut-être lui permettre d’être un peu mieux armée (équipée, je devrais dire, l’amour n’est pas une guerre…). Je sais que moi je l’offrirai à ma M’ni Raton, pas tout de suite parce qu’elle n’a pas encore 16 ans et que je ne mettrais pas ce livre dans les mains d’un lectrice de moins de 15 ans (Judith a quand même une ou deux expériences très douloureuses) et j’espère que beaucoup de jeunes demoiselles (et de jeunes messieurs aussi, même si l’identification sera probablement plus difficile) rencontreront ce livre et le liront avec autant d’intérêt que moi.

<i>Merci aux éditions Didier Jeunesse de m’avoir permis de lire ce livre en avant-première, </i>via<i> netgalley. Je souhaite beaucoup de succès à ce livre et à son autrice.</i>

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le titre et la couverture de ce roman ont tout de suite accroché mon regard. Puis le nom de l'autrice, Emmanuelle Rey, dont j'avais adoré le roman "Comme deux frères" a fini de me convaincre que je devais lire ce roman.
J'ai vraiment apprécié cette lecture, qui était très fluide. L'héroïne Judith est très attachante et le lecteur se prend rapidement d'affection pour cette ado, qui se raccroche à un homme plus âgé, jusqu'à se trouver complètement sous son emprise. Comme ses parents, comme sa meilleure amie, comme si elle se confiait dans son journal intime, nous, lecteurs, assistons impuissants à cette relation à sens unique qui la consume littéralement, la conduisant inexorablement vers la lente destruction de sa confiance en elle et son estime de soi.
Ce roman ne s'arrête cependant pas à une sordide histoire d'amour, il met aussi en lumière la beauté de l'amour familial, de l'amitié et de l'espoir sur le chemin de la reconstruction.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé ce roman sur l'emprise d'une adolescente. On comprend parfaitement ce que Judith vit, comment elle se laisse attirer, manipuler et complètement submerger. J'y ai retrouvé d'autres récits comme celui de Vanessa Springora, mais parfaitement adapté à un public adolescent et avec la même impression de voir sombrer quelqu'un qui en a plus ou moins conscience mais qui ne peut pas faire autrement. Tout le processus de manipulation, de culpabilisation est bien rendu, c'est par moments glaçant. Les effets sur l'entourage sont bien rendus, les parents, la meilleure amie, les effets sur ce qui la passionnait avant, et les conséquences au long terme aussi, car même débarrassée de l'emprise ça reste toujours en soi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Grâce aux éditions Didier Jeunesse, que je remercie, j'ai lu en avant première : Gamine d'Emmanuelle Rey.
Judith, 16 ans, n’a jamais rencontré de garçon comme lui.
Il est beau, mature, sûr de lui et… il a 32 ans.
Mais peu importe qu’il ait deux fois son âge puisqu’elle est enfin amoureuse ! Du moins, c’est ce qu’elle croit
Gamine est un roman pour adolescentes / jeunes adultes qui m'a beaucoup touché.
L'écriture est simple, sans fioritures. On a vraiment l'impression que c'est Judith qui nous explique son histoire et cela rend ce roman encore plus poignant.
Judith, une jeune fille de 16 ans qui en cachette de ses parents va avec sa meilleure amie en boîte. Elle y rencontre Colin.. qui a.. 32 ans ! Trop vieux pour elle, évidemment. Pourquoi un tel homme, un « vrai » homme, s'intéresserait à une gamine telle que Judith ?? Certes, il croit qu'elle a 18 ans, pas 16..
Judith est flatté, bien sur. Après tout, elle rêve d'être avec un grand garçon, de rencontrer de grand amour. Colin n'est pas vraiment beau mais il a du charme, il la drague.. Il lui ment aussi, ce que nous lecteur comprenons bien vite.
Toutefois, à 16 ans, on est immature et on rêve. Alors Judith se laisse embarquer dans une histoire où elle risque bien d'y laisser sa peau !
J'ai aimé ce roman qui traite de l'emprise qu'un homme plus mur peut exercer sur une fille aussi jeune.
Judith est touchante, elle ne se rend pas compte qu'elle est manipulée. Par moment, elle est également un peu agaçante à toujours y retourner alors qu'il n'en vaut pas la peine !
Mais bon, à cet âge là on se croit amoureux.. alors même si parfois elle m'a agacé, je lui ai vite pardonné. J'ai vraiment beaucoup aimé ce personnage.
Gamine est un excellent roman qui devrait être lu par toutes les adolescentes car cela peut arriver à bon nombre d'entre elles !
J'ai adoré ma lecture et je le note cinq étoiles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La jeune Judith 16 ans tombe folle amoureuse de Colin 32 ans. Il est tellement cultivé, beau et charismatique par rapport à elle. Par amour elle va tout sacrifier pour lui, mais le grand amour n'en vaut-il pas la peine ?

L'autrice nous parle d'une jeune fille qui tombe sous l'emprise d'un adulte. Elle va totalement s'oublier pour plaire à Colin qui ne fera que la vampiriser. C'est un récit à faire lire aux jeunes qui commencent à avoir des relations amoureuses pour qu'ils se rendent compte dans quelle situation ils s'engagent en sortant avec un adulte. C'est rarement une relation équilibrée.
Je tiens à dire que dans 100% des cas c'est à l'adulte de dire non à l'ado. Et si cette situation vous est arrivé vous n'êtes pas responsable de vos souffrances.
Un très bon roman qui se lit très vite et qu'il serait bon d'étudier à l'école.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Gamine est une lecture qui m’a complètement retournée. On assiste à la descente aux enfers de plus en plus violente et dégradante d’une jeune fille sans histoire qui ne demande qu’à être aimée par un homme qu’elle chérit et admire plus que tout. Son temps, son corps, son argent, sa dignité … Tout y passe et pourtant ledit homme semble insatiable et la pauvre Judith erre de souffrances en souffrances. On décèle très vite les mécanismes implacables propres aux pervers narcissiques et on aimerait plonger dans le livre pour sortir Judith des griffes de son bourreau auquel elle s’accroche désespérément. Énormément de thèmes sont abordés dans cet ouvrage qui nous montre un exemple des violences invisibles mais dévastatrices faites aux femmes.
Je ne suis pas prête d’oublier Judith et son histoire bouleversante. Lisez-le !
Un immense merci aux éditions Didier Jeunesse et un grand bravo à Emmanuelle Rey pour son courage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Judith, 16ans, sportive, travailleuse, qui croque sainement la vie à belles dents, très complice avec sa meilleure amie, Elise, rencontre un soir, en boîte, Colin, 32 ans; elle tombe sous le charme de ce beau parleur, elle croit rencontrer l'amour. S'installe alors subrepticement une emprise dont le processus est imparable. Colin isole Judith de ses ami(e)s, la dévalorise, l'humilie, lui dicte ses choix vestimentaires, ses goûts musicaux. Elle essaye d'échapper au piège mais il est déjà trop tard; Colin est comme une drogue pour elle, elle n'a plus aucune volonté propre. Au bout de deux ans, Colin la jette pour une fille plus jeune. Et c'est le long et douloureux processus de sevrage pour se retrouver et retrouver les autres.
Ce roman pour ados est parfaitement adapté au public visé mais aussi au-delà; écrit simplement, comme pourrait s'exprimer réellement une adolescente, il décrit parfaitement le processus d'emprise avec la dévalorisation, la culpabilisation, l'humiliation de la victime; il montre que tout le monde peut en être victime même quelqu'un d'équilibré et d'entouré comme est décrite Judith. Le phénomène de dépossession de soi, de vampirisation de la victime, de perte d'identité propre pour se couler dans celle du pervers, est représenté de façon percutante.
Le processus de désintoxication est long, douloureux et marque à jamais la personne qui le traverse.
L'auteure n'élude rien sans rentrer dans le sordide, ne juge pas; elle laisse le/la lecteur/trice développer sa propre perception, ressentir colère, mais aussi empathie pour Judith, tendresse pour l'amie, le frère, les parents qui répondent présents quand il le faut.
Un roman à mettre entre toutes les mains, ados mais aussi parents, enseignants.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Judith a 16 ans. C'est une lycéenne brillante férue de littérature et de natation, aimant refaire le monde avec son amie Elise en rêvant du prince charmant. Un soir d'été, elle rencontre Colin, 32 ans. C'est le début d'une belle histoire d'amour....Du moins c'est ce qu'elle croit.
"Gamine" aborde avec justesse une thématique difficile et encore assez taboue: la prédation que certaines personnes (notamment hommes d'âge moyen) exercent sur des personnes jeunes et vulnérables. La relation décrite est toxique et Judith va s'en rendre compte au bout d'un long moment, quand il est trop tard pour s'en sortir indemne. Colin entraîne peu à peu Judith dans une spirale d'isolation, de doute et de peur. Elle abandonne petit à petit ses goûts (culturels ou vestimentaires), ses passions, sa famille, ses amis...Dans l'unique optique de plaire à ses attentes. Mais comme avec tout pervers narcissique, ce n'est jamais assez pour lui et elle doit s'effacer encore et encore malgré les avertissements de son entourage qui ne l'abandonne pas à son sort malgré son rejet d'eux. La fin du roman est puissante. La métaphore de l'eau est très présente et soulignée à merveille par la couverture: Judith coule et retient son souffle avant de pouvoir respirer à nouveau. Une lecture nécessaire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Judith est une adolescente qui aime la vie, elle est sûre d'elle, espiègle et joyeuse. Un jour, avec sa meilleure amie Élise, elle sort en boîte et le rencontre. Il est beau, sûr de lui et il a...32 ans. Elle qui n'a jamais vécu de véritable histoire d'amour va complètement tomber sous son charme.
Je ne lis pas beaucoup de livres young adult mais j'ai beaucoup aimé celui-ci qui est tout aussi adapté pour un public adulte.
Le roman commence en douceur, je suis propulsée dans mes années lycées avec ses délires entre filles et leurs façons de parler des garçons. C'est frais et juste. Les filles sont encore mineures bientôt majeures mais très immatures. On voit le désastre arriver, on espère qu'elle va l'éviter. On voit Judith se déliter au contact de cet homme de deux fois son âge. En tant qu'adulte, on se rend bien compte de la toile qui se tisse autour d'elle. Pervers narcissique, manipulateur, il lui enlève son innocence. Judith est pleine de rêves, bercées par les romans qu'elle devore, elle pense avoir trouvé son prince charmant.
C'est un roman court mais il a su bien montrer les ficelles que ce manipulateur tisse autour de la jeune fille.
Bref c'est un livre qui devrait passer dans les mains des jeunes filles pour les mettre en garde contre les rencontres toxiques de ce genre.
Je remercie Netgalley France et les éditions Didier Jeunesse pour m'avoir permis de le lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une histoire qui traite sur les relations abusives.
Judith, une jeune lycéenne tombe sous le charme d'un gars beau, mystérieux, beau parleur de deux fois son âge. Colin, semble t'il à tout d'un charmant séducteur seulement il va entrainer Judith dans une relation toxique à souhait en la manipulant, en l'éloignant de son entourage, en la culpabilisant. Et il va falloir pas mal de frasques avant que l'adolescente ouvre les yeux sur son couple.

Si j'ai aimé le roman dans son ensemble, il y a quand même un point que j'aurai aimé voir approfondi : l'après relation, comment et par quel moyen Judith a pu se reconstruire après son amour toxique pour Colin, on survole à peine cette partie là de sa vie et pourtant j'aurai voulu suivre le cheminement de son détachement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un grand merci aux éditions Didier Jeunesse et à Netgalley pour l'envoi de ce roman, que j'ai dévoré ! Emmanuelle Rey y raconte l'histoire de Judith, 16 ans, tombant amoureuse de Colin qui a le double de son âge. Le jeune homme demande beaucoup, donne peu. Conscient du charme et de l'influence qu'il exerce sur l'adolescente naïve et amoureuse, il installe très vite une relation de dépendance malsaine pour Judith. On comprend aisément les réticences et la méfiance des parents de Judith, qui cherchent à protéger leur fille. Le style d'Emmanuelle Rey est alerte et très plaisant, la relation d'emprise est décrite avec beaucoup de réalisme. Roman coup de cœur !
#NetgalleyFrance
#Gamine

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce roman nous suivons Judith une jeune adolescente de 16ans qui tombe amoureuse d'un homme de 32ans. Si au début elle est heureuse dans sa relation, nous, lecteur nous allons vite nous rendre compte que quelque chose cloche.

Le comportement de Colin n'est pas normal, il commence progressivement à manipuler Judith et prendre le dessus sur elle pour finalement avoir une emprise totale.

L'écriture de l'auteure est telle que j'ai eu l'impression par moment de tomber également sous l'emprise de ce pervers narcissique, j'ai ressenti cette oppression et cet environnement malsain que Judith pouvait ressentir.

Les pages ont défilé à une vitesse folle, j'avais envie de savoir si elle allait réussir à s'en sortir et si c'était le cas comment.

Une belle découverte sur un sujet pas des plus simples à traiter.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Et oui, vous avez bien vu. Ce n'est pour une fois pas un thriller ou encore un policier mais bien un roman adolescent à l'eau de rose. J'avais envie un peu de changer d'air le temps d'une lecture.

Lecture pour le coup qui se lit d'une traite ( pour ma part en 2 fois mais peu importe) car c'est un roman tres court de 128 pages seulement.

Passons à l'histoire qui m'a quelque peu refroidi, mais je vais m'expliquer plus en detail.  On va decouvrir Judith, pas encore sortie de l'adolescence, que deja elle se retrouve sous l'emprise d'un homme bien plus agé qu'elle. On va decouvrir les diffenrentes etapes par lesquelles elle va devoir passer : seduction, amour fou, deception, torture psychologique.

La relation de Judith avec Colin devient très vite dérangeante, faite de règles et d'excuses dont on comprend très vite qu'elles vont mettre la jeune fille sous l'emprise de cet homme pas si beau, pas si intéressant, pas si puissant, mais qui va la manipuler à sa guise. Malgré les mises en garde de sa meilleure copine, ou même de sa famille. C'est surtout tout ces arguments qui vont commencer à me faire bouillonner en moi. Mais pourquoi elle continue de rester avec ce type, qui ne fait que la manipuler et vouloir tirer son coup.

Malheuresement pour elle, elle comprendra trop tard qu'elle aurait du ecouter son entourage.


Je pense que toutes ces phases par lesquelles est passé Judith, toutes les adolescentes et adolescents les ont vecus....je ne parle pas bien sur de sortir avec une personne plus agée mais bien les sentiments, seduction, deceptions et autres evenements qui parcours la vie amoureuse pendant la phase de l'adolescence.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Gamine - Emmanuelle Rey
Aux éditions : Didier Jeunesse (14/09/2022)
Thèmes abordés : Adolescence - Amour - Emprise

Résumé :
Judith n’a jamais rencontré de garçon comme lui. Il est beau, mature, sûr de lui et… il a 32 ans. Mais peu importe qu’il ait deux fois son âge puisqu’elle est enfin amoureuse ! Du moins, c’est ce qu’elle croit…

Merci à Netgalley et aux éditions Didier Jeunesse de m'avoir permis de lire ce livre en avant-première.

Dès les premières pages nous sommes plongés dans l'univers de l'adolescence avec le lycée, les amis et les discussions de garçons.

On découvre une adolescente, Judith qui va être amoureuse d'un homme (c'est clairement le terme) âgé de 32 ans qui va certes lui faire découvrir l'amour mais qui va aussi la manipuler. Elle va se renfermer au fur et à mesure et ne plus faire ce qu'elle apprécie le plus. Ainsi lire ses romans, regarder ses séries mais au contraire faire ce que Colin aime faire.
Colin, va avoir une emprise sur elle, mais l'héroïne ne va pas s'en rendre compte. Malgré les conseils de ses amis, elle va continuer à vivre pour lui et à travers lui. Au fil des pages, on rencontre un homme qui a un passé, ce qui reste normal, vu son âge, mais qui ne semble pas honnête envers sa conquête actuelle. Bien qu'il lui fasse découvrir beaucoup de choses.

J'ai trouvé ce roman très addictif et facile à lire.
L'écriture est très simple et c'est très "frais". L'auteure ne tourne pas autour du pot, elle écrit clairement les choses.
Je pense que c'est un roman qui aborde des sujets d'actualité et qui même à 30 ou 40 ans peut être lu car nous pouvons toujours se "faire prendre" par des personnes toxiques.

En bref, c'est un livre très court mais qui devrait passer dans toutes les mains des adolescentes afin d'être averti sur les dangers que peuvent encourir les jeunes filles face aux hommes plus âgés.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Didier jeunesse tape encore une fois dans le mille avec ce livre de sa collection jeunes adultes. Les thématiques abordées sont toujours extrêmement fortes et percutantes, toujours traitées avec soin et délicatesse, c'est toujours un régal à lire. On aime les personnages et on apprend la vie avec eux. Ici, on accompagne Judith, lycéenne lambda, nageuse et très intéressée par les garçons, malgré son succès timide. Jusqu'au jour où elle rencontre Colin, le double de son âge mais tellement beau et tellement plus intelligent et intéressant que les garçons de son âge. La voilà donc embarquée dans une histoire d'amour intense et violente à la fois. Colin va souffler le chaud et le froid, et elle va s'accrocher à cette relation au prix de sa famille, de ses amis mais aussi de sa santé mentale.
Terrifiant de justesse, et pour cause je pense que l'autrice est personnellement concernée par cette thématique, ce qui en fait un titre d'autant plus fort.
Je recommande chaudement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Court mais percutant, parfois dérangeant mais juste, ce roman nous entraîne dans les affres d'une relation toxique, de l'emprise d'un homme sur une jeune fille qu'il manipule pour mieux la soumettre à son pouvoir et son bon vouloir.
On est en apnée du moment où ils se rencontrent jusqu'au dénouement, un peu comme sur la couverture du livre, avec cette sensation de se noyer doucement mais sûrement, d'aller lentement vers le fond sans pouvoir en remonter.
Les sentiments par lesquels passe Judith, de la joie à la honte, de l'amour au dégoût de soi sont parfaitement décrits, on entre complétement en empathie avec elle, on voudrait être là pour elle comme l'est son entourage, malgré la distance qu'elle crée avec eux.
Cet homme lui a tout pris, jusqu'à sa propre identité, le mécanisme est très bien raconté, malgré que le texte soit court.
C'est un roman à lire pour les plus grand, mais salutaire pour mieux comprendre ce que c'est qu'une relation toxique, pour mieux l'appréhender et s'en défaire.
Je recommande !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un roman important qui traite d'une relation entre une adolescente et un adulte. Celle-ci croit être amoureuse alors qu'elle est en fait sous l'emprise de l'homme. J'ai trouvé que l'autrice arrivait bien a dénoncer ce type de relation en mettant en avant le caractère et les attitudes exécrables du personnage masculin. Cela ressemble à une lecture légère mais il est nécessaire de dénoncer ce comportement et important de le présenter dans un ouvrage destiné aux adolescents. Une bonne lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Judith, 16 ans, tombe amoureuse de Colin, 32 ans. Elle qui n'a jamais connu le véritable amour se lance à fond dans cette relation. Qu'adviendra-t-il de cette relation amoureuse ?
Ce livre, destiné plutôt aux adolescents(tes), décrit parfaitement la descente en enfer de cette ado manipulée par un pervers narcissique et permettra de mettre en garde les lectrices (lecteurs) contre ces relations à sens unique qui n'ont pour seul but de faire "plonger" la/le partenaire choisi(e)par le (la) manipulateur(trice).
Merci Emmanuelle Rey pour ce roman qui se lit d'une traite grâce à l'écriture fluide et à son héroïne si attachante mais que l'on a envie de secouer pour qu'elle ouvre enfin les yeux devant la réalité. En tant que mère, ce roman m'a beaucoup touché et énormément fait réagir car il parle d'un sujet qui fait peur : la relation amoureuse toxique !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman court et percutant, qui vous prend aux tripes et ne vous laisse aucun répit.
Pourtant, ce roman commence comme une belle histoire d'amour, comme celle qu'on voir à la télé. Judith, 16 ans, rencontre Colin dans un bar. C'est le coup de foudre. Elle qui n'est qu'une "gamine" arrive à séduire un homme de deux fois son âge. Mais la belle histoire tourne au terrible cauchemar. Par son récit, l'autrice nous montre qu'il est très facile de tomber sous l'emprise d'un homme. Colin est un séducteur, un beau parleur qui sait parfaitement manier les mots. Une relation toxique qui nous étouffe autant que Judith.
Un gros coup de cœur pour cette histoire qui m'a poursuivie pendant plusieurs semaines. Les grands méchants ne portent pas toujours des cornes, ils sont parfois juste des artistes qui profitent de la jeunesse pour assouvir leur besoin de contrôle. La plume d'Emmanuelle Rey est addictive et incisive. On se retrouve impliqué émotionnellement dans cette relation qui nous laisse à bout de souffle.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai l'impression d'avoir lu quelque chose d'important avec ce livre. Comme le sujet est puissant et et l'intrigue plutôt simple - pas d'évasion avec ce roman, qui risque de vous mettre mal à l'aise voire de faire remonter des souvenirs traumatiques - c'est tout à son honneur qu'il soit court et se lise très vite. Je l'ai dévoré, même si je ne suis plus dans la tranche d'âge qui pourrait par ce livre être avertie des loups à ne pas laisser entrer dans sa hutte. J'ai envie de promouvoir cette lecture dans les écoles pour les jeunes filles, tant l'histoire a résonné en moi comme une compilation de ce que mes amies, les femmes de ma famille et moi avons chacune traversé à différentes étapes de notre vie.
La protagoniste est immédiatement attachant - peut-être est ce un coup de chance en tant que femme et nageuse, mais je pense qu'elle est tout de même très multidimensionnelle malgré le peu de pages dont elle dispose. Sa voix est plaisante à lire, droit au but, et pleine de la sagesse retrospective dont la Judith adulte et en guérison dispose.
N'ayant pas lu le résumé au préalable, j'avais très très peur que la relation avec Colin soit ultra romantisée jusqu'à ce que aon personnage soit déconstruit un peu artificiellement pour en faire le mechant, mais pas du tout (c'est le but d'ailleurs et je suis tombée dans le piège de l'a priori, autant pour moi!)
Le personnage de la meilleure amie est une pépite, et j espère que chaque jeune fille aura une voix comme la sienne pour la protéger.
Je recommande ce livre même si comme moi vous n'êtes ni le public cible ni le pote tiel curieux de ce genre de lecture. En somme un guide fictionel et court d'une expérience encore trop mais beaucoup trop universelle.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman juste et poignant sur une relation amoureuse toxique entre une jeune fille de 16 ans et un manipulateur de 32.
Ce très beau texte m'a, plus d'une fois, mis les larmes aux yeux tant il met des mots vrais et forts sur cette emprise destructrice que peux exercer une personne sur une autre. Surtout quand on est très jeune, en pleine construction et que l'autre l'est bien moins et parait tout pouvoir nous apprendre. Un récit très important, qui s'il est parfois dur et bouleversant, n'en est pas moins nécessaire et beau !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Judith a 16 ans et elle ne rêve que d'une chose : rencontrer un garçon et vivre la grande histoire d'amour. Un jour elle rencontre Colin, 32 ans, soit 14 ans de plus qu'elle. Mais Colin est beau, intelligent et a tant de choses à lui apprendre... C'est le début d'une relation pas très rose et complètement abusive, c'est l'histoire de Judith qui rencontre un pervers narcissique, c'est l'histoire d'une ado qui ne vivra pas son adolescence normalement, c'est une histoire d'amour qui vire au cauchemar.

Un roman nécessaire, qui alerte sur la violence, physique et morale. Un roman qui rappelle que la vie n'est pas toujours facile mais qu'il faut toujours se battre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce court récit young adult, on va suivre Judith, une adolescente de 16 ans tombée amoureuse d'un homme du double de son âge, Colin. Si Judith est au départ heureuse de fréquenter quelqu'un de mature qui lui apprend beaucoup (selon elle), elle va vite déchanter en apprenant qu'il a une vie avant elle. Pourtant, elle s'accroche, et va faire le choix de se plier au moindre des désirs de Colin pour le garder. C'est la descente aux enfers pour Judith...

Bien qu'il s'agisse d'un Young adult, le récit est dur, particulièrement si l'on est soi-même aussi fragile qu'une Judith, avec peu de confiance en soi. J'ai évidemment pensé au Consentement de Vanessa Springora puisque l'héroïne est mineure et pas totalement responsable de ses choix, mais beaucoup aussi à la BD Tant pis pour l'amour de Sophie Lambda pour le côté relation idyllique qui vire au cauchemar.

Le roman aborde des thématiques difficiles au-delà de l'emprise (que je ne vais pas citer pour ne pas spoiler) et j'ai même eu les larmes aux yeux à certains moments devant la détresse de la protagoniste...

L'étoile en moins vient du fait que le récit est trop court et "survole" un peu trop les sujets, néanmoins je pense être un peu dure n'étant pas le public visé ! C'est une entrée en matière parfaite pour avertir les adolescent-es des risques encourus, et dans le cas où iels seraient déjà touché-es, leur montrer qu'il existe des moyens de s'en sortir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Des frissons, des larmes, que d’émotions fortes au cours de cette lecture ! J’en ressors absolument changée et bluffée. Quel meilleur moyen que de montrer une relation toxique que par le point de vue d’une jeune fille, innocente, qui a encore tant à apprendre, et qui, bien sûr, se perd facilement dans le labyrinthe de l’amour. Cette fin m’a vraiment troublée car elle reflète absolument la réalité. Au fond, la toxicité d’une relation n’est-elle pas toujours vivante, même une fois que la relation est détruite ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie Netgalley et la maison d'édition de m'avoir permis de découvrir cet ouvrage.

Le titre et la couverture m'intriguaient énormément, d'où ma demande de lecture. Ce qui est agréable dans cet ouvrage est sa longueur, il est assez court, mais malgré sa longueur, il est très poignant et percutant.

Ce livre m'a fait penser à un film que j'ai vu récemment. Ici, nous retrouvons une adolescente qui trouve que tous les garçons qui l'entour ne lui correspondent pas. Ils ne sont pas assez matures, c'est pour cela qu'elle cherche une personne qui lui correspondrait un peu plus.

Lors d'une sortie en boîte de nuit, elle fait la rencontre d'un homme qui a le double de son âge, elle y voit une occasion d'enfin être avec une personne qui correspond à ses attentes.

Cette relation est, à mon sens, toxique, plus les pages tournent et plus on peut se rendre compte de l'emprise qu'à cet homme sur elle et son désarmement face à cette situation.

L'ouvrage est très intéressant, mais le rythme est mal dosé, les actions et les événements s'enchaînent trop vite et certaines actions mériterais plus de profondeur et d'être plus détaillées.

Vous l'aurez compris, j'ai passé un agréable moment, il faut dire que je l'ai lu à une vitesse, une fois ouvert je ne l'ai arrêté qu'à la fin de l'histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Judith 16 ans, passionnée de natation va avec son amie en discothèque et rencontre Colin, un homme qui a le double de son âge. Il lui donne rendez-vous le lendemain et ainsi commence leur relation. Colin lui demande de la rejoindre à l'hôtel le week-end à Paris où il lui fait visiter des musées puis en Normandie où il vit en fait (près de son ex avec qui il a un fils de 3 ans). Judith délaisse l'école, son amie, la piscine, ment à ses parents. Elle et subjuguée par cet homme qui la traite de gamine quand il laisse seul et qu'elle se plaint, qui la trompe, qui est jaloux ....
Ce roman sur les relations toxiques est très intéressant, il se lit vite.
C'est le 2e roman pour ados que je lis de cet auteur (J'avais déjà lu et aimé Comme deux frères d'Emmanuelle Rey ) : elle arrive à bien rendre compte de l'adolescence.
A lire à partir de la 3eme

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je le dis tout de suite : ce livre n’est pas facile à lire. Il ne l’a pas été pour moi, parce que j’en ai connu, des gamines comme Judith.

C’est elle qui nous raconte son histoire. Elle est une adolescente de seize ans. Ses parents remplissent leur rôle de parents, ils ont confiance en leurs enfants, que ce soit Judith ou son grand frère, avec lequel elle ne s’entend pas très bien, ce qui est relativement normal. Elle a des amies, elle a déjà eu des petits copains, elle adore la natation. Et puis, un beau soir, elle rencontre Colin. Il a 32 ans. Elle tombe peu à peu sous son emprise, et le roman est d’autant plus fort qu’il nous est raconté du point de vue de Judith. Le lecteur, du moins, moi, lectrice adulte, a tout de suite des signaux d’alarme qui s’allument face au comportement de Colin, prédateur ordinaire. J’ai eu envie de dire à Judith « attention danger », comme j’aurai envie de le dire dans la vie si je rencontrais à nouveau une adolescente qui se retrouve sous l’emprise d’un homme. C’est bien de cela qu’il s’agit, cette emprise qui se resserre peu à peu autour de l’adolescente sans qu’elle s’en rende compte – alors que les autres finissent par s’en rendre compte. J’aime beaucoup la formule d’Elise, sa meilleure amie : « Tu vas droit dans le mur, et tu y vas en chantant ».

J’ai dit « adolescente », mais j’aurai pu dire « femme » ou « homme », parce que tomber sous l’emprise de quelqu’un, vivre pour les miettes que l’on reçoit alors que l’on mérite tellement mieux peut arriver à n’importe qui, comme le démontre le roman. Il montre aussi que l’on peut s’en sortir – mais dans quel état. J’ai aimé aussi le personnage de Lilia, sa franchise, l’aide qu’elle apporte à Elodie pour se reconstruire.

C’est un livre dur, oui, un livre que j’ai envie de faire lire non seulement aux adolescentes (qui lisent des ouvrages bien plus douloureux que cela, faites-moi confiance), mais aussi aux parents, parce que cela n’arrive pas qu’aux autres.

Merci aux éditions Didier Jeunesse et à Netgalley pour leur confiance.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman ado très court sur la manipulation et les relations toxiques. C’est l’histoire de Judith, une jeune fille de 16 ans qui rencontre Colin, 32 ans. Elle tombe insidieusement sous l’emprise de cet homme.

Dans cet ouvrage, le processus de l’emprise est très bien expliqué, simplement pour que les jeunes lecteurs en comprennent le fonctionnement. Une lecture destinée à un large public, adolescents et adultes, afin de les sensibiliser sur les relations amoureuses abusives.

Un livre intelligent sur la domination masculine. Judith, par amour, accepte les humiliations et perd peu à peu sa lucidité, son identité et sa joie de vivre. Son comportement change petit à petit pour laisser la place à la culpabilisation, à la tristesse et à la soumission, la coupant de son entourage et de la réalité.

L’histoire n’est pas difficile à lire. Nous suivons le conditionnement de cette jeune fille, complètement perdue et sous l’influence d’un homme profitant de sa naïveté et de sa jeunesse ainsi que de sa difficulté à s'en libérer.

À mettre entre toutes les mains.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ados, hormones, amitiés, groupe de pairs, mais aussi rapprochement et premières amours. En somme, tout ce qu'il y a de plus banal à cette période charnière de la vie.

La relation qu'entame Judith, 16 ans, n'est pas banale avec ce qu'elle croit être un beau célibataire, avec qui elle vivra une belle histoire d'amour passionnée. Il a 32  ans, et use de cet ascendant jusqu'à ce que Judith s'efface, ne pensant plus qu'à lui et par lui.

Elle lui donne tout : son temps, ses pensées, son argent, arrête la natation et de voir ses ami.e.s. Petit à petit, les mécanismes de manipulation et de domination apparaissent dans leur relation. La jeune fille devient sa propriété, se pliant à son bon vouloir et acceptant, par obligation, des situations mettant son intégrité et sa santé en danger. Cependant, trop amoureuse et trop respectueuse du cadre unilatéralement posé par son petit copain pour ne pas le froisser. Par peur d'être quittée, elle va lui trouver des excuses, se rabaisser et s'enfoncer à chaque fois un peu plus dans cette situation d'emprise. Et c'est en taisant son esprit critique et ignorant les mises en garde de ses proches, notamment de sa meilleure amie, qu'elle se retrouvera isolée, devenant une proie encore plus facile...

Ce roman court se lit rapidement et de manière fluide, le ton employé est à mon sens adapté au public visé. Le sujet, bien qu'inquiétant et grave est abordé de manière assez factuelle, presque scientifique. En effet, à mon sens l'autrice rend compte de ce qu'elle a vécu, afin d'alerter, sans tomber dans le mélodrame ou le pathos. Son ressenti est présent et renforce en ce sens la portée pédagogique de l'ouvrage, notamment au sujet des séquelles psychologiques à court et plus long terme. J'ai beaucoup aimé ce livre, malgré le sujet abordé, ce n'était pas de la lecture détente, mais plutôt glaçante. Voir une ado se transformer de la sorte n'a rien de réjouissant.

Un livre nécessaire à lire et à faire lire aux parents, ados, enseignants, ...
Mis à disposition via NetGalley par les éditions Didier Jeunesse que je remercie chaleureusement, je compte maintenant le faire lire à mon ado et l'acheter pour le CDI.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Judith âgée de 16 ans, veut être aimer et vivre le grand Amour. C'est alors qu'elle rencontre Collin, 32 ans. Ils ont un grand écart d'âge, il n'est pas si beau et lui ment... Mais elle se laisse quand même embarquer dans cette relation. Après tout, il l'aime non ?

𝗦𝗶 𝗷𝗲 𝗳𝗮𝗶𝘀 𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗰𝗲 𝗾𝘂'𝗶𝗹 𝗳𝗮𝘂𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝘂𝗶 𝗽𝗹𝗮𝗶𝗿𝗲, 𝗷𝗲 𝗿𝗲𝘁𝗿𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿𝗮𝗶 𝗰𝗲 𝗯𝗼𝗻𝗵𝗲𝘂𝗿-𝗹𝗮̀.

Je pense que vous voyez où je veux en venir.
Judith est dans une relation toxique mais elle est si jeune et rêve beaucoup. Elle lui trouve tout un tas d'excuses car elle est amoureuse de lui.
Collin quant à lui, réussit à en profiter. Dès le premier rendez-vous, on voyait les red flags !
Reproches, anxiété, confusion, découragement, la pauvre Judith en bave...
Elle pense qu'elle est fautive, que sans lui elle n'est plus rien. Bref elle perd totalement confiance en elle, perd aussi sa passion qu'elle délaissé, perd son temps consacré à lui et aussi perd ses moments avec ses amies. 😭

𝐐𝐮𝐞𝐥𝐪𝐮'𝐮𝐧 𝐪𝐮𝐢 𝐯𝐨𝐮𝐬 𝐦𝐞𝐭 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐜𝐞𝐭 𝐞́𝐭𝐚𝐭, 𝐢𝐥 𝐧𝐞 𝐯𝐨𝐮𝐬 𝐦𝐞́𝐫𝐢𝐭𝐞 𝐩𝐚𝐬.

Sa meilleure amie, son frère, sa famille lui ont prévenus et sont inquiets pour elle.
Depuis qu'elle est avec Collin, les crises d'angoisses se multiplient. Ce dernier ne l'aide pas du tout et la rabaisse en disant qu'elle exagère et qu'elle n'arrête pas d'agir comme une gamine... La situation devient critique !

Ce roman montre l'emprise d'un homme mur sur une jeune femme... Mais démontré également qu'on peut s'en sortir. Il faut en parler à ses proches, sa famille et il existe des numéros verts consacrés à ce genre de situations.
Bien sur qu'on ne sort pas indemne, il faut reprendre sa vie en main petit à petit.

Je conseille ce livre poignant, Judith nous partage son expérience à ce sujet, permettant de s'identifier à elle. ☘️

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un court roman poignant et qui abordé la perversion narcissique .
L emprise amoureuse de cette jeune fille est telle qu'elle n est plus elle même.
Un thème rarement abordée e n littérature jeunesse .
A réserver aux plus trans et aux lyceens

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Judith a 16 ans et elle a tellement envie que quelqu’un l’aime. Elle rêve d’un petit copain et de connaître l’amour.
Elle rencontre Colin pendant les grandes vacances dans une boîte de nuit. Mais Colin a 32 ans.
Et Judith sombre, engloutie par ce premier amour dévastateur avec un prince charmant qui ne l’est pas.
Le mot gamine devient alors vexant, rabaissant et leur relation devient de plus en plus toxique, conduisant à des crises d’angoisse

On assiste à l’évolution de plus en plus toxique de la relation entre Judith et Colin, comment le côté manipulateur et pervers narcissique apparaît et brise peu à peu Judith malgré les mises en gardes de son entourage. Sa descente aux enfers semble inexorable.
Nous sommes tenus en haleine quant à l’issue de ce livre.
En tant que mère d’une petite fille, ce livre m’interroge énormément sur les rencontres que pourraient faire ma fille plus tard.
Les adolescentes devraient lire ce livre, en fait toute femme devrait lire ce livre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’avais déjà vu ou lu des choses sur ce thème, mais je trouve que ce roman apporte encore un angle différent. Des statistiques ont montré que chez les jeunes aussi les violences conjugales, quelles qu’elles soient, étaient bien présentes, je trouve cela d’autant plus essentiel de mettre ce livre dans les mains des ados.
Judith a 16 ans et n’a toujours pas connu l’amour. Avec sa meilleure amie Elise elles regardent les garçons mais ne rencontrent pas le bon, jusqu’à ce qu’un soir en boîte (où elles sont rentrées en douce) Judith ne fasse la connaissance Colin, 32 ans. Tellement flattée qu’ « un homme un vrai » s’intéresse à elle et par désœuvrement elle s’attache à lui qui vit pourtant si loin et qui a le double de son âge. Lui alterne le chaud/froid avec elle, elle se plie complètement à ses goûts et ses envies de peur de passer pour une gamine, à force elle ne sait même plus ce qu’elle veut et ce qu’elle aime, complètement perdue elle perd aussi le goût de vivre et croit devenir folle.
Le roman décrit bien de quelle façon l’héroïne perd pied et la façon insidieuse dont Colin la destabilise petit à petit, contrôle tout ce qu’elle fait et l’isole de ses proches. L’autrice montre de bout en bout le phénomène d’emprise qui malheureusement ne s’estompe pas si facilement et marque durablement la personne qui en a été victime. Le roman est sans jugement, il nous immerge complètement dans le ressenti de Judith, une ado assez classique, et c’est ce qui le rend si intéressant, mais c’est aussi contrebalancé par les réactions et remarques de ses proches. Une lecture nécessaire et fort instructive !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En résumé, c’est un roman que j’ai pris plaisir de lire. Je me demandais vraiment comment cette histoire allait tourner, être racontée, et je ne suis pas déçue du message final, qui rappelle qu’on doit faire attention, et que dans une relation, on est vulnérable. Judith se retrouve sous la coupe de Colin, et elle va perdre beaucoup. C’est un roman éducatif à destination des plus jeunes, mais aussi des moins jeunes, et il est très bien construit. C’est un bon texte sur la manipulation, que je vous conseille de découvrir. Beaucoup de lecteurs peuvent se retrouver dans le personnage de Judith.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Judith, 16 ans, tombe pour la première fois amoureuse. La rencontre avec Colin se fait en boite. Elle dit avoir 18 ans, il en a 32. Elle est flattée et puis elle tombe dans le piège... Le lecteur n'est pas dupe des mensonges de Colin et éprouve de la pitié pour Judith qui, pourtant, est loin d'être naïve. L'auteure décrit avec détails et précision le phénomène de l'emprise qui peut durer des années. Et cela n'est pas seulement lié au fait de son jeune âge mais plutôt de la personnalité de Colin qui est un vrai manipulateur. Un roman à lire et faire lire !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce livre a eu un effet coup de poing !
C'est un coup de coeur total sur un sujet dont on parle encore peu avec les adolescents.
L'écriture est juste, on se sent parfois mal à l'aise parce qu'on a vraiment cette sensation de lire le journal intime de Judith.
J'ai adoré cette histoire, j'ai hurlé intérieurement, tant je voulais aider cette jeune fille à se décrocher des griffes de Colin.
Merci pour ce livre, c'est un véritable coup de coeur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

udith a 16 ans et est passionnée de natation. Comme tous les ados de son âge, elle aspire à vivre une belle histoire d'amour. Quand elle rencontre Collin, 32 ans, son rêve semble sur le point de se réaliser, elle est avec un homme plus âgé certes mais plus mature. L'amour est au dessus de tout cela non? Mais tout n'est pas si rose...

⭐ C'était un roman très court mais tellement intense. L'autrice arrive à nous garder en apnée jusqu'au bout.
⭐Le thème est aussi très difficile et pourrait parler aux adolescentes. L'autrice y aborde les relations toxiques, la manipulation, une sorte de maltraitance psychologique. Jusqu'au bout on a envie de savoir si Judith va être capable de se sortir de cet enfer.
⭐Le personnage de Judith est également très intéressant. On voit par quelles étapes elle passe. D'abord ado insouciante, sa jeunesse finit par lui être volée, elle s'isole... Cette ado me touche.

Je conseille vraiment ce petit roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :