Vivantes

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 6 avr. 2022 | Archivage 26 juil. 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #vivantesroman #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

En juillet 1996, Nicolette est envoyée en Italie pour s'occuper des deux garçons d'une famille franco-italienne.

Pour l'étudiante avide de voyage et d'émancipation, cette immersion dans les paysages grandioses des Dolomites est le début de l'aventure.


Elle y rencontre Faustine, une jeune fille aussi solaire que brillante, aussi belle que mystérieuse. Leur entente est évidente. Leur amitié, immédiate. Ensemble elles traversent un concentré de vie absolu, où la liberté s’impatiente, où les extrêmes se côtoient.

Il reste pourtant quelque chose d’insaisissable chez Faustine. Derrière les secrets, au-delà des émerveillements, Nicolette cherche des réponses qui pourraient changer le cours de son été. Voire même, le cours de sa vie.

Sous le soleil brûlant de l'Italie des montagnes, ce roman raconte combien la rencontre, aussi courte soit-elle, a le pouvoir de tout changer. Il raconte comment l'amour nous fait devenir.

(Broché 18,50€ - eBook 5,99 €)

En juillet 1996, Nicolette est envoyée en Italie pour s'occuper des deux garçons d'une famille franco-italienne.

Pour l'étudiante avide de voyage et d'émancipation, cette immersion dans les paysages...


Ils recommandent !

"Faustine, c’est là que ma vie a commencé. J’avais passé mon adolescence dans un état d’attente. Au point que j’en oubliai d’attendre quoi que ce soit. Je glissais dans la vie là où elle me menait, où on me disait d’aller, pour faire plaisir à mes parents, pour ne pas déplaire, et parce que je ne nourrissais aucune idée qui fut meilleure pour moi-même.

L’été 1996 me rendit la vie. J’y découvris l'amour, l'amitié, l’Italie, la mort... Et moi-même. 

J’y appris que j’étais capable de choisir ma vie, de choisir mes choix, que j’étais davantage qu’une enfant sage. Je devins, cet été-là, le début d’une femme vivante."

"Faustine, c’est là que ma vie a commencé. J’avais passé mon adolescence dans un état d’attente. Au point que j’en oubliai d’attendre quoi que ce soit. Je glissais dans la vie là où elle me menait...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782322375752
PRIX 5,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Été 1996, Nicolette a prévu de faire un job d'été pénard et de buller toutes les vacances en attendant de reprendre la fac. Mais sa mère en a décidé autrement, elle partira en Italie, garder des jumeaux chez une riche famille franco-italienne. Pour cette adolescente qui rêve de voyages, cette immersion dans les Dolomites est une bénédiction. Elle va enfin goûter à la Dolce Vita. Nicolette va faire la connaissance de Faustine, une rencontre qui bouleversera sa vie a jamais.

C'est un gros coup de cœur ! J'ai été happée dès les premières pages.
Marie Haude Meriguet nous raconte avant tout l'histoire d'un coup de foudre amical. De ce genre de rencontres inexplicables de deux âmes qui se trouvent, se comprennent et se lient à jamais, quoiqu'il arrive. L'histoire d'une amitié rare, exceptionnelle, qui guérit, complète, qui ne délaisse pas, qui ne trahit pas. Pure. Belle.
L'auteure nous parle aussi de faux semblants, cette famille semble idéale, parfaite et la mère fait tout pour que tout le monde le croit. Et pourtant, cette famille cache de terribles secrets. D'autres thèmes sont abordés mais j'en dévoilerai trop si j'en disais plus.

D'ailleurs, petit bémol, je trouve que la quatrième de couverture en dit trop.

J'avais encore jamais lu une aussi belle histoire d'amitié. Qui raconte une relation saine, une amitié qui perdure malgré les soucis, qui n'est pas altérée par la jalousie.

Allez découvrir la très belle plume de cette auteure, Marie Haude Meriguet, et laissez-la vous raconter cette histoire. Vous ne serez pas déçus.

Je remercie chaleureusement Netgalley France et Marie Haude Meriguet, qui est auto-editée, pour cette magnifique lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Été 1996. La maman de Nicolette lui a trouvé un job pour l'été : garder des enfants d'une riche famille italienne, qui habite près de la montagne (les Dolomites). Nicolette va faire la connaissance de Faustine, la grande soeur de cette famille. Cette rencontre la marquera à jamais...

• Quelle lecture ! J'ai été totalement happée par le récit et ce, dès les premières pages. L'auteure a su me conquérir par sa plume, simple, naturelle, fluide. J'ai dévoré ce roman en deux/trois petits jours, c'est pour dire à quel point j'étais dans l'histoire, et surtout la dernière partie où je ne souhaitais pas m'arrêter de lire...

J'ai été touchée par cette amitié unique, immédiate, entre Nicolette et Faustine. Une amitié brute et intense, telle une évidence. Je ne m'attendais pas à une histoire comme celle-ci, c'était beau mais aussi dramatique. Un mélange contradictoire de sentiments m'a envahi, ce qui est certain c'est qu'il ne faut pas lire ce livre en pensant que ça ne donnera que le sourire, comme je l'ai cru avec le titre et la couverture... ^^' Car oui, c'est un récit solaire, mais c'est aussi tout l'inverse. Alors certes, je n'ai pas forcément accroché à tout dans le récit, mais cela ne m'a pas empêché d'adorer ma lecture dans sa globalité. Une lecture qui m'a marquée et que je n'oublierai pas.

Je me suis attachée aux personnages principaux, surtout à Nicolette (grâce au fait que le récit était écrit à la première personne du singulier). Également, j'ai adoré les quelques phrases ici et là en italien (traduit ensuite), qui nous immerge totalement et nous mets dans l'ambiance du pays ! C'est un roman plutôt orienté tranche de vie, avec des jeunes de 17/19 ans principalement, mais on ressent qu'il se passe des choses fortes et lourdes, dont nous aurons les réponses au fil des pages.

La fin m'a émue, je suis très triste de les quitter. Un petit coup de coeur pour ''Vivantes'' !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je poursuis les découvertes favorisées par NetGalley avec Vivantes de Marie-Haude Mériguet. Cet ouvrage a ceci de particulier qu'il a été auto-édité, et qu'il est, qui plus est, propulsé depuis peu de temps dans la jungle littéraire.

Je vous invite à ne pas le manquer. C'est un grand coup de coeur pour cette vraie plume, pour le voyage en Italie qui nous est offert et pour la leçon de vie qui est en filigrane de ce livre que l'on pourrait classer parmi les romans d'initiation.

Je n'aurais peut-être pas tendu spontanément la main vers lui en raison d'une couverture surexposée mais, après lecture, elle s'avère correspondre à la perfection au contenu.

Le livre commence aujourd'hui mais remonte très vite dans le temps, en juillet 1996, quand Nicolette est envoyée en Italie pour s'occuper des deux garçons d'une famille franco-italienne. Pour l'étudiante avide de voyage et d'émancipation, cette immersion dans les paysages grandioses des Dolomites est le début de l'aventure.


Elle y rencontre Faustine, une toute jeune femme aussi solaire que brillante, aussi belle que mystérieuse qui a ce coté mystique qu'elle j’aime bien (p. 117). Leur entente est évidente. Leur amitié, immédiate. Ensemble elles traversent un concentré de vie absolu, où la liberté s’impatiente, où les extrêmes se côtoient.

Car Nicolette est une jeune adolescente, aux parents calmes et gentils, dans un foyer qui n’avait connu aucun drame et qui comprendra tardivement combien cette vie tranquille qu'elle leur avait tant reprochée en silence allait devenir un contraste absurde de réconfort lointain (p. 241).

Faustine, qui partage sa vie entre Bordeaux et l'Italie, où elle réside dans un décor paradisiaque (p. 99) a grandi auprès d'une mère qu'elle appelle par son prénom et dont elle dit elle-même qu'elle vit sa vie bourgeoise. Un peu de tout, beaucoup de rien. On ne dirait pas comme ça, mais c’est beaucoup de travail (p. 140).

C'est une famille où les apparences occupent le devant de la scène et où il n’y avait pas de problème tant que tout le monde était content (p. 102). Faustine a surtout reçu de l'affection de la part de la gouvernante de la famille, Agostina, qui prendra également soin de Nicolette. Malgré la complicité qui se noue entre les deux filles, il reste quelque chose d’insaisissable chez Faustine. Nicolette se culpabilisera de n'avoir pas tout compris : Je ne vis rien. Le changement qui avait eu lieu chez Faustine m’échappa (p. 106 ).

Derrière les secrets, au-delà des émerveillements, Nicolette devra trouver seule des réponses qui pourraient changer le cours de son été. Voire même, le cours de sa vie. Elle sera aidée par un objet singulier, cadeau de son amie (p. 145), une boussole brisée qui la guidera vers la vérité.

Sans en dire plus sur l'intrigue, et qui tient le lecteur en haleine jusqu'au bout, il faut saluer une construction qui oppose, sans prendre parti, deux milieux dont les valeurs sont différentes et qui ont leur façon de voir les choses et de régler les problèmes. Malgré ses difficultés à vivre, et sa fragilité, la jeune italienne est particulièrement bienveillante à l'égard de son amie. Quand celle-ci se désespère de n’avoir même pas de passion. estimant son existence plate et enfantine (p. 85) elle apporte un autre regard en la rassurant : N’aie pas honte que tes goûts soient différents, Nicolette, c’est justement ce qui est intéressant (p. 71).

La musique tient une place importante dans le déroulement de l'histoire et le lecteur appréciera que la play-list soit jointe à la fin. A son propos Faustine dira que la musique a cette magie-là. Elle me fait décoller. Elle rend la vie très, très vivante (p. 74). On retrouvera cet adjectif plus loin. Il résonne évidemment avec le choix du titre.

(…) Vivantes est son second roman. Il succède à Je vous en prie, silence que je me promets de découvrir une fois terminé le Challenge NetGalley.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai passé un agréable moment de lecture avec Nicolette et Faustine.

J’ai aimé découvrir, petit à petit, ces deux jeunes femmes aux caractères un peu à l’opposé l’une de l’autre.
J’ai aussi aimé que la majorité du roman se déroule en Italie. On a droit a quelques phrases en italien, chose que j’aime et qui me fait d’autant plus voyager.

Le temps que l’on passe en italie n’est pas très long, quelques semaines, mais tout ce qui s’y passe, woah. Le récit reste tout de même crédible.

J’ai beaucoup aimé la plume de l’autrice, que je relirai avec grand plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Si le fichier envoyé directement sur ma Kindle avait été correct, j’aurais mis 5* avec plaisir, mais... des mots et des phrases déplacées ou absentes ainsi que les mises à la ligne après le premier mot sur plusieurs pages et en liseuse le nombre augmente vite ! Dommage car ma lecture a été hachée et j’ai dû plusieurs fois relire pour faire le lien et comprendre ce qui a été écrit !

Sinon c’est une histoire que j’ai beaucoup aimée, même si parfois j’ai eu envie de secouer Faustine alors qu’elle a manifestement des problèmes psychologiques et comme souvent, sans savoir quel est réellement et exactement le problème, la première réaction est le rejet !! J’en ai conclu que j’étais, malgré les difficultés de lecture, bien rentrée dans l’histoire.

Nicolette est venue en Italie, au pair, pour s’occuper de deux garçonnets mais se retrouve finalement comme “jeune fille de compagnie” de l’ainée, Faustine ! Jeune fille brillante et déséquilibrée, souffrante psychologiquement, dans l’excès et que ses parents ne savent pas gérer ! Ou comment se défausser du fardeau sur une autre jeune fille !

Elles vont s’attacher l’une à l’autre, voire s’accrocher dans le cas de Faustine ! Après un drame elles seront séparées pendant 21 ans et le roman démarre quand Nicolette attend l’arrivée de Faustine.

Je viens de me rendre compte que, sur les 15 livres du Challenge NetGalley, trois ont pour thème le déséquilibre psychique et la souffrance émotionnelle de jeunes femmes ! Traités différemment et que j’ai eu plaisir à lire.

Une histoire très bien écrite avec une façade de joie et de fête mais avec un fond, qui devient de plus en plus pesant et réel, de désespoir et de désastre imminent !

#challengenetgalleyfr #vivantesroman #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nicolette vient de terminer sa première année en faculté de sociologie. Un petit boulot de bureau prévu pour cet été, mais sa mère va lui trouver un emploi de baby-sitter en Italie, dans la famille Gaudet. Elle va alors partir deux mois dans les dolomites, à Maldena, officiellement pour « garder » deux petits garçons.

Cette histoire est belle, écrite de manière très fluide et nous nous laissons embarquer dans cette nouvelle amitié qui nait au coeur des montagnes italiennes. Nicolette et Faustine vont devenir inséparables. Un lien les unit immédiatement et sans concession. Nicolette comprend très vite que Faustine est différente, mais elle ne cherche pas à la questionner sur sa façon d’être lors de leur première rencontre. Tout ce qu’elle souhaite n’est autre que profiter de son été, avec une amie qui la comprend sans faux semblant. Nous découvrons alors petit à petit le secret de cette famille, qui cherche à tout prix à paraître la famille modèle, à qui tout réussi.
Cette histoire, que l’on pourrait penser simple et joyeuse, est tout simplement poignante. J’ai été à la fois joyeuse, triste, attendrie ou encore bouleversée par les différentes situations que traversent ces deux jeunes filles. Je vous recommande vivement cette lecture qui m’a été proposée dans le cadre du challenge de Netgalley France et proposée par l’autrice en auto édition. Une belle découverte !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Vivantes c’est l’histoire de deux filles pleines de vie qui vont se rencontrer. Nicolette est française, elle va passer son été en Italie pour faire du baby-sitting dans une famille franco-italienne. Faustine est l’aînée mystérieuse de la fratrie et va immédiatement fasciner notre héroïne… Une amitié qui va changer sa vie.

Intrigue 💚💚💚💚
Personnages 💚💚💚💚💚
Emotions 💚💚💚💚💚
Addiction 💚💚💚💚
Ecriture 💚💚💚💚

Vivantes c’est le petit coup de coeur que je n’attendais pas. Un genre éloigné de mes habitudes de lecture et finalement… une excellente lecture !

-> Rendez-vous en Italie
Les paysages, les phrases en Italien, tout nous amène dans ce pays, l’immersion est réellement agréable.

-> Une amitié émouvante
L’histoire se base réellement sur cette amitié entre Nicolette et Faustine. J’ai trouvé qu’elle était amenée de façon très juste et touchante, j’y ai cru tout au long du roman.
Il vaut mieux ne pas trop en lire sur ce livre et se lancer pour découvrir sur le moment les thèmes (assez difficiles) abordés.

-> Entre soleil, nuages… et orage
Derrière ce voyage en Italie se cache effectivement un côté plus sombre qui est très bien amené. C’est un livre solaire comme sur la couverture mais attention les nuages ne sont jamais vraiment loin… sans parler de l’orage qui gronde parfois 💥. Cela résume bien ce livre.
Malgré les émotions fortes et la tristesse j’y ai trouvé beaucoup d’espoir et de poésie.

-> De l’auto-édition de qualité
Malgré quelques coquilles, j’ai été impressionnée par la qualité du roman qui mériterait d’être édité dans une maison d’édition.
La plume est fluide, c’est même très addictif, on tourne les pages, on veut comprendre mais on veut tout sauf quitter ces personnages attachants…

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nicolette, sur une idée et une impulsion de sa mère va se retrouver en Italie, dans une famille pour remplacer la baby-sitter qui a brusquement décidé de partir. C’est un collègue de travail qui lui en a parlé et elle a sauté sur l’occasion, sans en parler avec sa fille évidemment.

Au terme d’un voyage harassant décidé en dernière minute, elle se retrouve dans une famille bourgeoise et doit s’occuper de deux petits garçons. En visitant la maison, dans laquelle on se perd, vu le nombre de pièces, d’étages, la mère de famille lui désigne une porte comme étant celle de la chambre de Faustine dont elle ne connaissait pas l’existence.

Deux familles, dont les mères sont toxiques chacune à leur manière, celle de Nicolette exigeant la perfection, des études universitaires (elle a choisi la sociologie pour lui faire plaisir, et non parce que cela lui plaît) celle de Faustine préoccupée uniquement d’elle-même et du qu’en -dira-t-on et la grappa qu’elle consomme en quantité. Des pères sympathiques mais qui ne s’interposent pas, et deux jeunes filles en train de devenir adultes qui se cherchent, avec bien-sûr un secret de famille à la clé. une belle histoire d’amitié, au milieu des premiers flirts, une de ces amitiés que l’on conserve le plus souvent toute la vie.

J’ai bien aimé ce roman, que j’ai choisi dans le cadre du challenge NetGalley pour sortir de ma zone de confort et qui s’est avéré mieux construit que la romance à laquelle je m’attendais.

Un grand merci à NetGalley et aux éditions qui m’ont permis de découvrir ce roman et son auteure!

#vivantesroman #NetGalleyFrance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

1996. La mère de Nicolette lui a trouvé un plan parfait pour l’été ! Direction l’Italie pour s’occuper de deux jeunes garçons dans une famille franco-italienne.

Bien que réticente au départ à l’idée, Nicolette va vite apprécier cette escapade estivale.

Elle va avoir la bonne surprise de rencontrer Faustine, la grande sœur des deux garçons qu’elle doit garder.

Entre elles deux l’entente est immédiate. Bien que Faustine soit mystérieuse, Nicolette prend plaisir à être à ses côtés et profiter des joies d’un été italien.

J’ai eu la chance de découvrir son premier roman (que j’avais adoré) et maintenant le deuxième qui vient confirmer son talent. Il y a vraiment des auteurs auto-édités qui gagnent à être connus !

J’ai une nouvelle fois été surprise par la qualité de son roman. L’histoire est très bien structurée. On sent un certain suspense tout du long qui maintient notre attention. Le personnage de Faustine est très intriguant. La jeune femme est difficile à cerner. Aux côtés de Nicolette on tente de percer sa vraie personnalité.

Bref, une très belle lecture que je vous conseille.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Été 1996. La maman de Nicolette lui a trouvé un job pour l'été : garder des enfants d'une riche famille italienne, qui habite près de la montagne (les Dolomites). Nicolette va faire la connaissance de Faustine, la grande soeur de cette famille. Cette rencontre la marquera à jamais...

• Quelle lecture ! J'ai été totalement happée par le récit et ce, dès les premières pages. L'auteure a su me conquérir par sa plume, simple, naturelle, fluide. J'ai dévoré ce roman en deux/trois petits jours, c'est pour dire à quel point j'étais dans l'histoire, et surtout la dernière partie où je ne souhaitais pas m'arrêter de lire...

J'ai été touchée par cette amitié unique, immédiate, entre Nicolette et Faustine. Une amitié brute et intense, telle une évidence. Je ne m'attendais pas à une histoire comme celle-ci, c'était beau mais aussi dramatique. Un mélange contradictoire de sentiments m'a envahi, ce qui est certain c'est qu'il ne faut pas lire ce livre en pensant que ça ne donnera que le sourire, comme je l'ai cru avec le titre et la couverture... ^^' Car oui, c'est un récit solaire, mais c'est aussi tout l'inverse. Alors certes, je n'ai pas forcément accroché à tout dans le récit, mais cela ne m'a pas empêché d'adorer ma lecture dans sa globalité. Une lecture qui m'a marquée et que je n'oublierai pas.

Je me suis attachée aux personnages principaux, surtout à Nicolette (grâce au fait que le récit était écrit à la première personne du singulier). Également, j'ai adoré les quelques phrases ici et là en italien (traduit ensuite), qui nous immerge totalement et nous mets dans l'ambiance du pays ! C'est un roman plutôt orienté tranche de vie, avec des jeunes de 17/19 ans principalement, mais on ressent qu'il se passe des choses fortes et lourdes, dont nous aurons les réponses au fil des pages.

La fin m'a émue, je suis très triste de les quitter. Un petit coup de coeur pour ''Vivantes'' !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici un livre que j'ai beaucoup aimé et que je suis heureuse de vous faire découvrir aujourd'hui : Vivantes de Marie-Haude Mériguet.
Ce livre autoédité nous parle d'une amitié unique et forte qui n'a pas été sans me faire penser à la saga d'Élena Ferrante, L'amie prodigieuse. Je ne sais pas pourquoi, certainement parce que le plus gros de l'histoire se passe en Italie et qu'il existe un lien indéfectible entre les deux adolescentes qui sont très opposées l'une de l'autre. Elle vont apprendre à se connaître, à s'aimer, à se respecter, c'est très très beau.
Pour les points communs, ça s'arrête là, les contenus sont, quant à eux, très différents.

J'ai donc découvert Nicolette, une jeune fille qui vient juste de terminer son année de première et qui comprend très vite qu'elle ne va pas pouvoir profiter de ses deux mois de vacances. Sa mère est une femme active, qui bouge tout le temps et qui aime que sa fille suive son exemple. C'est pour cela qu'elle lui a trouvé un petit job d'été comme fille au pair chez la famille Gaudet. En effet, Nicolette ne va pas avoir le choix et va devoir voyager jusqu'en Italie afin de garder deux petits garçons. Mais au bout de quelques jours seulement, elle va se rendre compte que son rôle ne va pas être de surveiller les fils Gaudet mais de tenir compagnie à la fille ainée, Faustine.
Faustine est une adolescente très mystérieuse, très particulière aussi, elle ne sort presque pas de sa chambre, ne partage aucun moment avec ses proches, ses seuls moments de liberté sont la nuit, lorsque ses parents sont couchés et que la maison est plongée dans le noir le plus total. On comprend vite que Faustine a quelque chose qui cloche et que ses parents cachent un secret la concernant.
Les deux jeunes filles vont au fil des jours ou plutôt des nuits se rapprocher, Faustine va partager certains de ses secrets les plus sombres avec beaucoup de réserve, Nicolette va les recueillir de son côté avec respect et bienveillance. Elle va essayer de comprendre sa nouvelle amie et de la tempérer, mais les blessures de Faustine sont profondes...

Une plume très agréable, j'ai adoré lire Marie-Haude Mériguet. Je pense être passée à côté d'un coup de cœur à cause du fichier numérique qui m'a été envoyé en service de presse. Celui-ci étant rempli de coquilles, ça a clairement gâché une partie de ma lecture, c'est dommage, ma note aurait été plus élevée si ça n'avait pas été le cas et le coup de cœur aurait été au rendez-vous !
Je vous le présentais hier sur ma page Facebook, en ce moment le livre numérique est à tout petit prix, puisqu'il vous est proposé à seulement 1€49, n'hésitez pas à vous le procurer, vous allez passer un excellent moment de lecture.

En bref :
Une fois n'est pas coutume, je viens de découvrir un roman autoédité précieux et magnifique. J'ai adoré les personnages que j'ai trouvés très attachants et charismatiques. J'ai beaucoup aimé l'histoire dramatique, le fond et la forme. J'ai adoré cette amitié forte et unique que partagent Nicolette et Faustine.
Vivantes est un roman que je vous conseille vraiment de lire, il ne peut que vous toucher.
Je vous souhaite une très bonne lecture et une belle découverte !

Livre lu dans le cadre d'un partenariat avec l'auteure que je remercie pour sa confiance.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nicolette est une jeune française, étudiante en sociologie, qui compte profiter à son aise des vacances d'été. Mais sa mère, qui ne l'entend pas de cette oreille, lui propose de partir comme jeune fille au pair en Italie. Son rôle consisterait à s'occuper des deux garçons d'un couple franco-italien particulièrement aisé. Absolument ravie de se rendre dans ce pays dont elle maîtrise plutôt bien la langue, la jeune fille voit là l'occasion de gagner un peu d'argent tout en profitant des magnifiques paysages. Vingt ans plus tard, Nicolette revient sur ce séjour estival de 1996 qui a profondément marqué son existence.
.
Chaque été la famille Gaudet se rend dans sa résidence secondaire des Dolomites, "véritable petit palais au creux des montagnes". A son arrivée sur les lieux, "Nicoletta, la ragazza francese" est chaleureusement accueillie par cette famille aux manières plaisantes et distinguées. Nous découvrons alors les membres qui la composent, Marieangela et Rémi, les parents, Andrea et Luca, les garçons et Agostina, la domestique. Mais très vite, Nicolette apprend l'existence d'une soeur aînée à peine plus jeune qu'elle, Faustine. Un nom régulièrement évoqué au détour des conversations, qui attise la curiosité de la jeune française jusqu'au jour où elle fait enfin sa connaissance. Pour le plus grand plaisir des Gaudet, les deux jeunes filles vont nouer une profonde et intense amitié, et ce malgré leurs personnalités très dissemblables.
.
Personnage ambigu et déstabilisant, Faustine dégage une aura très magnétique. Tout comme Nicolette, j'ai ressenti pour elle une étrange fascination, comme irrésistiblement attirée par sa confiance accrue, son énergie et sa beauté. Tantôt gaie et enthousiaste, tantôt taciturne et revêche, elle paraît cependant très instable et instaure parfois autour d'elle un malaise palpable. Tous semblent se plier à sa volonté, la laissant agir à sa guise, comme s'ils craignaient de la voir soudainement succomber à une émotion excessive. Une situation qui insinue une certaine tension dans le récit et qui, dans un même temps, laisse entrevoir l'existence de secrets cachés sous le vernis bien lisse des apparences. A partir de cet instant, mon intérêt s'est accru pour ne plus jamais retomber. Par ailleurs, j'ai également beaucoup apprécié le personnage de Nicolette, qui agit un peu comme un catalyseur vis-à-vis de Faustine. Même quand l'ouragan se déchaîne, celle-ci ne plie pas. Elle fait preuve d'une réelle empathie envers son amie, et on ressent pleinement la sincérité de ses sentiments.
.
Dans une ambiance estivale magnifiquement retranscrite, on assiste à des vacances d'été idylliques, entre siestes, baignades et soirées entre amis. Mais au fil des jours la perfection s'étiole, les amitiés révèlent leurs fêlures, les verres de grappa s'enchaînent, et les dérapages deviennent incontrôlables. Que peut bien cacher cette famille derrière ses sourires et sa bonne humeur ? Avec Vivantes, Marie-Haude Mériguet a su me captiver tout du long grâce à des personnages attachants et un suspense habilement mené. Un roman que j'ai beaucoup apprécié et que je vous recommande.
.
Ma chronique est sur le blog.
Caroline - Le murmure des âmes livres

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Vivantes" un roman sur l'amitié dans tout ses états. On est loin des crises de jalousies insupportables qu'on peut souvent lire. Marie-Haude Mériguet nous narre ici une histoire d'amitié qui dure, dure et dure encore. Une histoire d''amitié basée sur la confiance et une relation saine comme on en voit jamais. "Vivantes" est un roman poignant sur les coups de coeurs, les coups d'amour.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans le cadre du challenge Netgalleyfrance j’ai lu Vivantes de Marie-Haude Mériguet.
Ce livre m’a beaucoup plu, et j’ai aimé le style de l’autrice fluide et simple. L’histoire de ce coup de foudre amical m’a complètement séduite. Je me suis beaucoup attaché au personnage de Nicolette qui est quelqu’un de très discret et de très réservé qui fait ce que l’on attend d’elle pour faire plaisir aux gens qui l’entourent. Le contraire de Faustine qui elle fait ce qui lui plait et vie tout à fond.
J’ai aimé la relation qui unit ces deux filles quel que soit les événements qu’elles traversent.
L’autrice aborde dans ce roman des sujets forts comme, la grossesse chez les adolescentes et les troubles psychiatriques de façon très simple et les émotions sont décrites avec justesse.
Je remercie Netgalleyfrance pour cette très belle découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Coup de coeur !! Deux adolescentes qui à priori n'étaient pas destinées à se rencontrer vont vivre un été inoubliable qui va changer leurs vies. Roman bouleversant, on peut tous se reconnaître dans ces ados. L'été s'achève sur un drame qui ouvrira les yeux de tous.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Vivantes – Marie-Haude Mériguet

Depuis plusieurs semaines maintenant, je vous partage mes chroniques de tout genre, de tout format. Dans à peine quelques jours, je termine un défi surprenant, entraînant et électrisant : le Challenge NetGalley qui m’entraîne VERS d’autres horizons, un élargissement totalement d’horizons. 15 livres, du 5 mai au 5 juin 2022. Vous découvrirez sur La Passionnée de nouvelles chroniques. Laissez-vous séduire!

« Je sentais en moi une femme adulte retenue par l’enfance que j’avais encore trop peur de quitter pour savoir m’en aller et découvrir d’autres pays. »

Nicolette, poussée par sa mère impulsive et de sa « Bonne Nouvelle », se retrouve à faire du babysitting pendant tout l’été dans un pays qu’elle avait très hâte de visiter : l’Italie. Alors, elle décide de partir dans cette petite famille bourgeoise, vivant les beaux quartiers, afin de s’occuper de deux petits garçons franco-italiano. Elle y découvre une grande maison et des montagnes magnifiques. Elle rencontre ainsi le père sexy en diable, la mère haute en couleurs et deux petits frères adorables et turbulents.

« Les journées étaient agréables, denses, couronnées par ces dîners joyeux à l’issue desquels je montais me coucher, euphorique et fatiguée. J’apprenais des mots qu’aucun professeur d’italien n’avait jugé bon de m’enseigner… »

La famille Gaudet semble de l’extérieur une famille bien « normale », heureuse, vivant leur petite vie. Les deux parents qui travaillent, ils ont des gens qui s’occupent de la maison et des enfants… Alors pourquoi engager une baby-sitter? Au fil des jours, elle profite du soleil et des garçons. Cependant, elle ne s’attendait pas à découvrir qu’ils avaient également une sœur aînée : Faustine.

« C’est simple, regarde. Moi, je trouve que dans la vie il n’y a pas trente-six manières de savoir ce qu’on veut. Lorsqu’on ne sait pas, c’est qu’il y a une petite bagarre entre la raison et le cœur. La raison est claire et logique. Très franchement elle a belle allure et c’est ce qui fait qu’on l’écoute. La raison fait ce qu’il faut… Alors que le cœur… dit-elle. Le cœur sait. Il ne te dit pas ce qu’il faut que tu penses, ni ce que tu dois faire pour bien faire. D’ailleurs, le cœur ne fonctionne pas du tout en termes de « bien faire, faire ce qu’il faut » et tout ce charabia, Nicoletta. Ton cœur possède un savoir profond, il a la vérité. Et la vérité, c’est beaucoup plus fort que la raison. »

Nicolette passera donc de plus en plus temps avec cette « grande sœur » unique, différente et lumineuse. Entre les rires et la musique, toutes les deux occuperont donc leur temps à apprendre à se connaître, à profiter de leur été et reprendre espoir. À être vivantes!

« J’étais là pour rassurer. J’étais l’argument. »

Marie-Haude Mériguet nous entraîne à travers l’Italie avec sa plume singulière et attachante. Ce que j’ai préféré, ce sont les descriptions des nombreux paysages qui m’ont charmée. Elles étaient magnifiques, sublimes, que j’avais l’impression d’y être. Ces personnages sont intéressants. J’ai bien aimé Nicolette, sa douceur et son écoute envers les autres. Toutefois, j’aurais aimé avoir le point de vue de Faustine, être dans sa tête. Elle est solaire, elle attire les regards, mais j’aurais aimé ressentir, comprendre, comment elle pensait, ce qu’elle a traversé, ce qu’elle a vécu. Cependant, la connaître à la façon de « Nicoletta » était surprenant et enrichissant. Il y a énormément de fautes : orthographes, syntaxes et… d’espaces, mais cela reste malgré tout une belle histoire.

« -La musique a cette magie-là, ajoute-t-elle. Elle me fait décoller. Elle rend la vie très, très vivante. »

Ce roman, je le classerais davantage comme un young adult. Certes, il s’agit d’une fiction, d’une littérature générale avec pour thèmes beaucoup de natures, de grands espaces et de magnifiques paysages. Cependant, nos personnages principaux viennent d’entrer dans le début de l’âge adulte. Elles ont dix-sept ans et vont vivre un été surprenant, riches en évènements, en secrets et en révélations.

Douce. Tendre. Une histoire unique en son genre, avec des descriptions étonnantes. Un roman tout en fête et rires, mais avec une intrigue dont vous ne douterez pas. Ce voyage en Italie nous entraîne vers l’amitié de deux jeunes femmes qui devront apprendre à se connaître afin de reprendre espoir. 8/10
Bonne lecture!

Merci pour ce service presse!
#vivantesroman #NetGalleyFrance #Fiction #Littératuregénérale #Nature #GrandsEspaces #voyage #amitié #famille #liberté #vérité #secrets #rencontres #récit #amour
#ChallengeNetGalleyFR #NouveauxHorizons #Défis #Challenge #servicespresses #exclusivité #nouveauté #nouveaugenre #nouveauformat

Résumé:
En juillet 1996, Nicolette est envoyée en Italie pour s'occuper des deux garçons d'une famille franco-italienne.
Pour l'étudiante avide de voyage et d'émancipation, cette immersion dans les paysages grandioses des Dolomites est le début de l'aventure.
Elle y rencontre Faustine, une jeune fille aussi solaire que brillante, aussi belle que mystérieuse. Leur entente est évidente. Leur amitié, immédiate. Ensemble elles traversent un concentré de vie absolu, où la liberté s’impatiente, où les extrêmes se côtoient.
Il reste pourtant quelque chose d’insaisissable chez Faustine. Derrière les secrets, au-delà des émerveillements, Nicolette cherche des réponses qui pourraient changer le cours de son été. Voire même, le cours de sa vie.
Sous le soleil brûlant de l'Italie des montagnes, ce roman raconte combien la rencontre, aussi courte soit-elle, a le pouvoir de tout changer. Il raconte comment l'amour nous fait devenir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il est bon, parfois, de ne pas avoir d'attente en découvrant un livre. Les surprises n'en sont que plus agréables.
Le roman ne commence pas par la fin, il commence cependant par le présent, et nous savons que Nicolette s'apprête à faire une rencontre décisive. Avec qui ? Comment est-elle arrivée là ? Ma curiosité était déjà bien éveillée et je vous rassure, elle sera satisfaite au cours du roman.
Nicolette est une jeune fille bien comme il faut. Elle est étudiante en sociologie. Ses parents, sa mère surtout, ne supportent pas ce qui ne sert à rien, même les vacances doivent être optimisées. Aussi Nicolette (à qui sa mère n'a pas demandé son avis) partira-t-elle en Italie jouer les jeunes filles au pair pour les deux fils d'un couple franco-italien. Seulement, les parents d'Andrea et Luca n'ont pas tout dit à ceux de Nicolette, ils ont même omis de mentionner qu'ils avaient une fille, Faustine, qui est presque du même âge que Nicolette.
Les deux jeunes filles vont devenir amies, une amitié qui poussera Faustine à se confier, et qui fera, au fil des jours, que le voile se lèvera peu à peu sur cette famille si parfaite, ou qui veut donner une telle image. Mariangela et Agostina sont les deux figures maternelles qui se sont penchées sur Faustine. L'une est sa mère, mondaine, brillante, maitrisant parfaitement l'art de la conversation, et celui d'attirer l'attention sur elle. L'autre, Agostina, a pris soin de la fille comme elle a pris soin de la mère, lui portant toute l'attention et tout l'amour qu'elle pouvait - même si, parfois, ce n'est pas suffisant.
Ce pourrait être une histoire simple, cela ne l'est pas. Il s'agit de bien plus que d'amitié ou d'amour de vacances, il s'agit de découvrir pour la première fois à quel point la vie peut faire mal.
A découvrir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Vivantes" raconte l'histoire d'amitié entre deux jeunes femmes.

Eté 1996. En banlieue parisienne, Nicolette vient de terminer sa première année en faculté de sociologie. Sa mère , sans la prévenir, lui a trouvé un emploi de jeune fille au pair en Italie, dans les Dolomites, dans uneriche famille franco -italienne. Officiellement elle doit garder deux petits garçons. Nicolette se rapproche de Faustine, à peine plus jeune qu'elle... Cette dernière a une forte personnalité, elle est fascinante et entourée de mystère... En fait elle cache de lourds secrets...

Même si le roman se concentre sur les deux amies , il présente de nombreux personnages secondaires intéressants et /ou attachants comme les parents de Faustine ( Rémi et Mariangela) , la femme à tout faire et nounou de Faustine , les amis de Faustine...

Et au milieu des drames, il subsiste de l'espoir ... La fin est très jolie...
Avec un suspense parfaitement dosé, ce roman délicat évoque avec délicatesse la maladie mentale ( dépression bipolarité), le passage à l'âge adulte,
Les voyages forment la jeunesse, les amours et amitiés aussi ...Une amitié peut marquer à vie , rendre plus vivante. et sauver la vie. Ce livre m'a évoqué la saga "L'amie prodigieuse", D'Acier - sans doute parce qu'ils 'agit d'histoire d'amitié en Italie. Mais aussi plus récemment deux autres livres du challenge Netgalley : Juke Vox et Evidemment Martha, qui traite de personnage féminin aux prises avec un deuil et la dépression ... Petit bonus : les passages en langue italienne ( passage traduits en note bien sûr).

« Vivantes » de Marie-Haude Mériguet est un roman auto édité d'une grande qualité.
Dommage que le fichier e-book comporte des coquilles (suppression d'espaces entre deux mots par exemple.)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Les Vivantes" est une histoire d'amitié qui peut vous paraître banale à priori mais va vous surprendre par sa profondeur.
Le récit débute par le départ d'une jeune fille en Italie. Le départ est un peu précipité, programmé par sa mère. Là -bas, la jeune fille sera chargée de garder des enfants. Cette responsabilité va la faire mûrir et notre héroïne va s'épanouir dans son voyage.
Les pages défilent rapidement et on s'attache au personnage principal avec facilité.
L'intrigue est bien menée et nous réserve quelques surprises.
C'est un roman que je recommande pour cet été.
Bonne lecture,
Molly.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai trouvé que l'auteur avait su aborder les thèmes de son histoire, comme la jeunesse des années 90 (j'avais 19 ans en 96 comme Nicolette) et les troubles émotionnels.
Il y'a quelques longueurs, on sent qu'il y'a un secret de famille mais on s'attend à quelque chose de plus grave. Alors est-ce que l'auteur met trop de suspense dans son secret? Ou est-ce qu'on est trop blasé pour voir la gravité des choses?
On s'attache très vite à Nicolette qui essaye d'aider son amie et Faustine qui sombre de plus en plus.
Je conseille cette histoire très touchante de deux amies pour la vie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quelle belle surprise de n'attendre rien ou pas grand chose d'un livre, de ne pas connaitre du tout l'auteure et d'être totalement conquise par cette très jolie histoire d'amitié.

Nicolette part comme jeune fille au pair dans une famille franco-italienne qui passe ses vacances au pied des Dolomites. Partie pour s'occuper des deux petits garçons de la famille , elle découvre bientôt leur soeur ainée Faustine.

Une belle amitié s'installe entre ces deux jeunes femmes. Amitié étonnante mais qui va changer le cours de la vie de Nicolette.

L'auteure nous raconte cette histoire avec beaucoup de maitrise. Les personnages sont juste sublimés par la plume trés agréable de Marie Haude Meriguet.

Ces personnages sont tellement bien mis en scène qu'on les suit avec un immense plaisir. Ils sont vrais dans ce qu'ils représentent , dans leurs défauts, dans leurs attitudes mais aussi dans leurs passions.

Ce roman est donc un coup de coeur et je remercie NetGalley pour m'avoir permis de découvrir cette auteure et son fabuleux roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Milieu des années 90, Nicolette, 18 ans, s'apprête à passer des vacances d'été tranquille en région parisienne. Mais sa mère en a décidé autrement, elle lui a trouvé un job de fille au pair, dans le pays de ses rêves, en Italie.
Nicolette prend alors le train pour arriver dans une région qu'elle ne connait pas, avec des gens qu'elle ne connait pas. Si le père et les enfants lui paraissent de suite sympathiques, elle a plus de mal à cerner la mère, une italienne, Marie Angela. Et puis Nicolette entend sans arrêt parler d'une Faustine qu'elle n'a jamais rencontrée...Elle se demande même si c'est la précédente babysitter de la famille avant de découvrir que c'est la fille aînée de la famille, 17 ans, qui est cloitrée auprès au premier étage...Entre les deux filles, une amitié va vite naître, fortement encouragée par les parents. Nicolette va alors découvrir la personnalité étrange et fascinante de Faustine, mais elle sent qu'on ne lui a pas tout dit....
J'ai beaucoup aimé ce livre, les personnages de Faustine et Nicolette sont assez hypnotisants, chacun à leur façon. On se laisse porter dans ce petit village des Dolomites...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :