Je ne suis pas un monstre

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 25 août 2021 | Archivage Aucune

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Jenesuispasunmonstre #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

La jeune Asha vient d’échouer seule sur une plage. Où est son frère ? La forêt qui s’ouvre à elle est des plus hostiles. Peuplée de créatures mythologiques (tels Hercule, Arachné, Narcisse, la déesse Echo ou les Harpies) c’est là l’empire de Circé, la magicienne qui transforme tout ce qui vit en monstre. Echappera-t-elle à son terrible destin ? La jeune fille, devra se battre corps et âme pour retrouver son apparence et comprendre où se trouve son frère. 

Au milieu de ces épreuves, elle entend une voix qui lui parle : c’est celle d’un jeune pêcheur qui l’a sauvée, lui tient la main et l’encourage…

La jeune Asha vient d’échouer seule sur une plage. Où est son frère ? La forêt qui s’ouvre à elle est des plus hostiles. Peuplée de créatures mythologiques (tels Hercule, Arachné, Narcisse, la...


Formats disponibles

ISBN 9782278091812
PRIX 15,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Quel roman étonnant ! Le lecteur oscille entre réalité (fictive) et onirisme en suivant les aventures du personnage principal Asha. Le récit mêle tout à la fois mythologie, amour, solidarité, amitié, respect de l'autre,... Riche, vivant, émotif, un vrai régal !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les monstres de la mythologie grécoromaine : voilà ce que va découvrir Asha, dans une étrange forêt, après un naufrage. Elle n’est pas un monstre, et vous ? Un roman à l’écriture poétique qui vous entraîne sur l’île de Circé et dans la cabane d’un certain Marco. Un livre qui relève du merveilleux. Et qui aborde une toute autre thématique, beaucoup plus d’actualité… et bien réelle celle-ci. La mythologie revisitée : Sur cette île nous prenons plaisir à croiser plusieurs figures de la mythologie. Et même s’ils se retrouvent tous sur cette île à la merci de Circé, leur histoire personnelle n’est pas modifiée. Ils sont juste adaptés à ce décor. Asha est donc attaquée par les harpies, croise la chimère, fait la rencontre de Narcisse, sympathise avec Arachné… Et sa présence sur l’île va apporter des changements. J’ai beaucoup aimé cette manière de revisiter la mythologie, sous la forme d’un rêve. A chaque nouveau jour, Asha se transforme et doit se rappeler qu’elle n’est pas un monstre. Une double histoire : Asha vit ses aventures sur l’île de Circé. Mais à chaque début de partie, nous découvrons l’univers de Marco. Marco est un jeune homme qui vit sur une plage, dans la cabane de pêcheur de son père. Parfois, des naufragés échouent sur cette plage. Les ordres sont de ne surtout pas les aider. Son père a désobéi et il en paie les conséquences. Pourtant, Marco a recueilli cette jeune femme et la soigne en secret, malgré les risques. Parce qu’il n’accepte pas les règles. Tous les jours, il lui lit un livre de son enfance, un livre qui parle de mythes que les hommes n’ont pas oubliés. Une écriture poétique : Je ne connaissais pas cet auteur et j’ai vraiment apprécié son écriture. Il apporte une certaine douceur. Le côté “poétique” rappelle la manière de raconter des anciennes épopées, ce qui est raccord avec l’histoire. Je ne vais pas m’appesantir dessus pour vous laisser découvrir, mais sa manière de raconter cette histoire est également raccord avec la métaphore du livre. Je n’en dis pas plus car c’est quelque chose que l’éditeur ne révèle pas. Il rajoute également quelques chansons (pour rester dans ses thématiques de poésie et d’épopée antique ?) ; des vers à la fois bien trouvés, très visuels et bien écrits. Un roman à partir de 11-12 ans. Pour les amateurs de mythologie car même si le fond de l’intrigue a une autre thématique, l’ensemble des actions est une revisite des mythes Gréco-romains. Mais peut aussi convenir pour une base de débat avec les jeunes adolescents.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une jeune fille , Asha, se trouve sur un petit bateau, en compagnie de nombreux passagers, en pleine tempête. Elle se réveille dans un lieu étrange qu’elle découvre habité par des monstres de la mythologie : une chimère, Khimaira, Arachné et ses nombreux enfants, les Harpies, les Parques, Circé… Asha cherche son frère, parti avant elle, croit-on, elle rencontrera dans ce lieu de nombreuses aventures périlleuses. Parcours initiatique, découverte de soi et des autres, adversité, vie et mort, tous les éléments sont présents dans ce roman de jeunesse pour intéresser des collégiens. Justement ce qui m’a plu dans ce livre tout d’abord ce sont les références à la mythologie, à ces créatures qu’on pense monstrueuses et qui ne le sont peut-être pas. Ensuite, c’est l’autre histoire suivie en arrière-plan, naufrage d’un bateau, la mort de passagers, la lutte entre la vie et la mort, à découvrir en lisant, je n’en dirai pas plus. Enfin, je vais avoir cette année, avec ma collègue d’histoire-géographie, une classe Culture de l’Antiquité, nous comptons travailler sur Les Métamorphoses d’Ovide, eh bien ce roman sera un autre support pertinent, il me reste à l’intégrer, ce qui se fera sans grande difficulté, vu sa richesse. Je pense qu’ilplaira aussi beaucoup aux élèves, friands de monstres, de transformations, de luttes sanguinaires et de sentiments. Je conseille vivement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La lecture de ce titre a résonné pour moi avec l'actualité. Le bateau sur lequel était Asha a fait naufrage. Elle s'est échouée sur le rivage, seule, sans savoir ce que sont devenus les autres, sans savoir ce qu'est devenu son frère. Alors, elle part à sa recherche, et va de rencontre en rencontre sur cette île. Et qui rencontre-t-elle, espérant que ces personnes pourront l'aider dans sa quête ? Des monstres mythologiques, des êtres qui, dans leur majorité, ne pensent qu'à eux, promettent, et ne font rien pour l'aider. Elle aussi commence à se métamorphoser, et il lui est nécessaire de se rappeler, de scander qu'elle n'est pas un monstre. Non, elle n'en est pas un, et peu importe ce que l'on peut lui dire. La transformation physique ne lui ôte pas sa capacité à s'ouvrir aux autres, à aider les autres, à leur montrer qu'eux non plus ne sont pas des monstres. La force de ce roman est d'utiliser les créatures mythologiques non pour en dresser un catalogue à usage pédagogique, mais pour nous parler de notre époque, de ceux qui prennent le risque d'accueillir les autres, et qui en paient parfois très cher les conséquences, comme Arachné, dans ce récit. D'autres trouveront la force de s'émanciper, au péril de leur vie - ce qui, malheureusement, est toujours possible de nos jours, pas si loin de chez nous. Pour la guider, nuit après nuit, un jeune pêcheur est là, prêt à veiller sur elle, quoi qu'il arrive, quoi que les autres fassent ou soient prêts à faire. Faire confiance n'est pas toujours facile. Tendrez-vous la main à Asha et aux siens ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Asha prend la mer avec des quantités d'autres migrants. Elle part retrouver son frère. Mais comme beaucoup d’embarcations trop chargées, elle chavire. Asha, seule survivante miraculée, échoue sur une île peuplée d'êtres mythologiques. Elle va devoir faire appel à tout son courage pour trouver la personne qui l'aidera à renouer avec son frère, sans se transformer en monstre comme beaucoup de ceux qu'elle croise. C'est une très belle allégorie du subconscient qui est présentée dans ce roman. Celui-ci peut paraître simple en première lecture mais il y a une deuxième histoire qui apparait au fil des chapitres qui donne un tout autre sens au livre et qui lui donne une autre profondeur qui le rend encore plus complexe et humain. Il est noté pour les plus de 12 ans, car il faut quand même avoir une culture de la mythologie pour comprendre certains personnages et faire le lien avec le mythe associé (les Harpies, Narcisse, Circé, Arachnée, Centaure, Chimère...) mais également pour comprendre le regard porté sur les migrants (deuxième thème abordé dans cet ouvrage).

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’histoire : Il y a deux histoires dans cette histoire. Une où Asha se retrouve transformée en monstre par Circée la magicienne, et une autre où un pêcheur l'a repêchée alors qu'elle se noyait après sa tentative d'immigration. Il y a un écho entre l'une et l'autre, avec beaucoup d'espoir. La partie avec Circée contient énormément de référence à la mythologie grecque, et s'approche un peu d'un délire causé par la fièvre, et l'autre partie, avec Marco, évoque plutôt les migrants, ceux qui les aident, les espoirs, et les espoirs déçus. Je suis restée un peu perplexe avec l'alternance de ces deux portions, car hormis Asha, je n'ai pas pu lier ces deux histoires. Et j'ai préféré largement la partie avec Circée ! La plume de l'auteur : Cette division de l'histoire d'Asha peut être un peu perturbante, mais pourtant le récit défile vite au fil des pages, et on identifie très aisément si on est sur l'île ou avec Marco. Il y a beaucoup de poésie dans le récit, surtout dans la partie mythologique, avec quelques chants écrits, beaucoup d'humanité dans ces monstres aussi. Mon avis général : Une très bonne lecture, avec de l'espoir, mais qui m'a laissée perplexe. Je pense que je suis passée à côté du message de l'auteur, mais comme j'ai pris du plaisir à lire toutes ces références mythologiques, j'ai passé un très bon moment ! On a ici aussi un bon message au sujet de l'espoir et des tentatives, et de ne rien abandonner !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne suis pas un monstre de Tristan Koëgel est un conte à double lecture. Dans un premier temps, le lecteur pourrait se croire dans un roman fantastique mais, en y regardant de plus près, le message délivré est plus profond. La trame s'ancre dans une réflexion sur la migration, l'accueil, la répression. Ce livre est conseillé pour des lecteurs à partir de 12 ans, mais il convient parfaitement à des adultes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Asha fait naufrage. Elle voyage entre l'ile de Circé où elle se bat pour sa liberté et une île en Italie où elle se bat pour vivre. Un joli parallèle entre ces deux positions. Un récit très poétique qui nous amène à la réflexion de ce qui régit le droit à l'immigration. J'aurais juste aimer savoir pourquoi elle avait décidé de partir, juste pour la connaitre un peu mieux.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cela commence comme un drame, celui d'une jeune fille qui tente de fuir son pays sur une embarcation de fortune, et qui fait naufrage. Puis cela se transforme en conte, quand elle se réveille sur une plage, seule, et découvre très vite dans quel milieu hostile elle a échoué, plein de monstres sur lesquels règnent la sorcière Circé. Parce que c'est comme ça, Asha va elle aussi peu à peu se transformer en monstre. Mais accompagnée d'Arachné, et bientôt de Chimère, elle va lutter contre la destinée et refuser de se transformer en monstre dénué d'humanité et de mémoire. Au fil des chapitre nous reprenons pied dans la réalité, et suivons la convalescence de Asha, cette-fois ci mise à l'abri dans la cabane de Marco qui l'a trouvée inconsciente sur la plage. Il la soigne, la nourrit, et la cache du voisinage toujours prompt à dénoncer ces réfugiés. Dans ce roman nous alternons donc entre le conte, et la réalité. Bien sûr un écho à l'actualité, celle de ces personnes qui fuient leur pays, prennent des risques pour trouver une vie meilleure et doivent s'en remettre à des passeurs dénués d'humanité. Tout cela pour qu'au bout du compte, s'ils arrivent à traverser, ce soient eux qui passent pour des monstres. Heureusement que le cœur de certain·es reste ouvert et prêt à accueillir l'Autre. Un roman pour ouvrir le débat, mais sûrement très difficile à comprendre pour nos plus jeunes élèves. Et pourtant la panoplie de monstres de la mythologie est parfaite pour travailler avec les 6e ! A tester pour voir, mais je l'imagine bien en lecture suivie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé les références mythologiques de ce roman. Mais la construction m'a paru bancal par moment et j'ai eu des difficultés à adhérer au lien entre le rêve et la réalité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :