Je ne suis pas un monstre

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 25 août 2021 | Archivage 30 mai 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Jenesuispasunmonstre #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

La jeune Asha vient d’échouer seule sur une plage. Où est son frère ? La forêt qui s’ouvre à elle est des plus hostiles. Peuplée de créatures mythologiques (tels Hercule, Arachné, Narcisse, la déesse Echo ou les Harpies) c’est là l’empire de Circé, la magicienne qui transforme tout ce qui vit en monstre. Echappera-t-elle à son terrible destin ? La jeune fille, devra se battre corps et âme pour retrouver son apparence et comprendre où se trouve son frère. 

Au milieu de ces épreuves, elle entend une voix qui lui parle : c’est celle d’un jeune pêcheur qui l’a sauvée, lui tient la main et l’encourage…

La jeune Asha vient d’échouer seule sur une plage. Où est son frère ? La forêt qui s’ouvre à elle est des plus hostiles. Peuplée de créatures mythologiques (tels Hercule, Arachné, Narcisse, la...


Formats disponibles

ISBN 9782278091812
PRIX 15,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Quel roman étonnant !
Le lecteur oscille entre réalité (fictive) et onirisme en suivant les aventures du personnage principal Asha. Le récit mêle tout à la fois mythologie, amour, solidarité, amitié, respect de l'autre,...
Riche, vivant, émotif, un vrai régal !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les monstres de la mythologie grécoromaine : voilà ce que va découvrir Asha, dans une étrange forêt, après un naufrage. Elle n’est pas un monstre, et vous ?

Un roman à l’écriture poétique qui vous entraîne sur l’île de Circé et dans la cabane d’un certain Marco. Un livre qui relève du merveilleux. Et qui aborde une toute autre thématique, beaucoup plus d’actualité… et bien réelle celle-ci.

La mythologie revisitée :
Sur cette île nous prenons plaisir à croiser plusieurs figures de la mythologie. Et même s’ils se retrouvent tous sur cette île à la merci de Circé, leur histoire personnelle n’est pas modifiée. Ils sont juste adaptés à ce décor.
Asha est donc attaquée par les harpies, croise la chimère, fait la rencontre de Narcisse, sympathise avec Arachné… Et sa présence sur l’île va apporter des changements.
J’ai beaucoup aimé cette manière de revisiter la mythologie, sous la forme d’un rêve. A chaque nouveau jour, Asha se transforme et doit se rappeler qu’elle n’est pas un monstre.

Une double histoire :
Asha vit ses aventures sur l’île de Circé. Mais à chaque début de partie, nous découvrons l’univers de Marco. Marco est un jeune homme qui vit sur une plage, dans la cabane de pêcheur de son père. Parfois, des naufragés échouent sur cette plage. Les ordres sont de ne surtout pas les aider.
Son père a désobéi et il en paie les conséquences. Pourtant, Marco a recueilli cette jeune femme et la soigne en secret, malgré les risques. Parce qu’il n’accepte pas les règles. Tous les jours, il lui lit un livre de son enfance, un livre qui parle de mythes que les hommes n’ont pas oubliés.

Une écriture poétique :
Je ne connaissais pas cet auteur et j’ai vraiment apprécié son écriture. Il apporte une certaine douceur. Le côté “poétique” rappelle la manière de raconter des anciennes épopées, ce qui est raccord avec l’histoire.
Je ne vais pas m’appesantir dessus pour vous laisser découvrir, mais sa manière de raconter cette histoire est également raccord avec la métaphore du livre. Je n’en dis pas plus car c’est quelque chose que l’éditeur ne révèle pas.
Il rajoute également quelques chansons (pour rester dans ses thématiques de poésie et d’épopée antique ?) ; des vers à la fois bien trouvés, très visuels et bien écrits.

Un roman à partir de 11-12 ans. Pour les amateurs de mythologie car même si le fond de l’intrigue a une autre thématique, l’ensemble des actions est une revisite des mythes Gréco-romains. Mais peut aussi convenir pour une base de débat avec les jeunes adolescents.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une jeune fille , Asha, se trouve sur un petit bateau, en compagnie de nombreux passagers, en pleine tempête. Elle se réveille dans un lieu étrange qu’elle découvre habité par des monstres de la mythologie : une chimère, Khimaira, Arachné et ses nombreux enfants, les Harpies, les Parques, Circé… Asha cherche son frère, parti avant elle, croit-on, elle rencontrera dans ce lieu de nombreuses aventures périlleuses. Parcours initiatique, découverte de soi et des autres, adversité, vie et mort, tous les éléments sont présents dans ce roman de jeunesse pour intéresser des collégiens.
Justement ce qui m’a plu dans ce livre tout d’abord ce sont les références à la mythologie, à ces créatures qu’on pense monstrueuses et qui ne le sont peut-être pas. Ensuite, c’est l’autre histoire suivie en arrière-plan, naufrage d’un bateau, la mort de passagers, la lutte entre la vie et la mort, à découvrir en lisant, je n’en dirai pas plus. Enfin, je vais avoir cette année, avec ma collègue d’histoire-géographie, une classe Culture de l’Antiquité, nous comptons travailler sur Les Métamorphoses d’Ovide, eh bien ce roman sera un autre support pertinent, il me reste à l’intégrer, ce qui se fera sans grande difficulté, vu sa richesse. Je pense qu’ilplaira aussi beaucoup aux élèves, friands de monstres, de transformations, de luttes sanguinaires et de sentiments. Je conseille vivement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La lecture de ce titre a résonné pour moi avec l'actualité. Le bateau sur lequel était Asha a fait naufrage. Elle s'est échouée sur le rivage, seule, sans savoir ce que sont devenus les autres, sans savoir ce qu'est devenu son frère. Alors, elle part à sa recherche, et va de rencontre en rencontre sur cette île. Et qui rencontre-t-elle, espérant que ces personnes pourront l'aider dans sa quête ? Des monstres mythologiques, des êtres qui, dans leur majorité, ne pensent qu'à eux, promettent, et ne font rien pour l'aider. Elle aussi commence à se métamorphoser, et il lui est nécessaire de se rappeler, de scander qu'elle n'est pas un monstre. Non, elle n'en est pas un, et peu importe ce que l'on peut lui dire. La transformation physique ne lui ôte pas sa capacité à s'ouvrir aux autres, à aider les autres, à leur montrer qu'eux non plus ne sont pas des monstres.
La force de ce roman est d'utiliser les créatures mythologiques non pour en dresser un catalogue à usage pédagogique, mais pour nous parler de notre époque, de ceux qui prennent le risque d'accueillir les autres, et qui en paient parfois très cher les conséquences, comme Arachné, dans ce récit. D'autres trouveront la force de s'émanciper, au péril de leur vie - ce qui, malheureusement, est toujours possible de nos jours, pas si loin de chez nous.
Pour la guider, nuit après nuit, un jeune pêcheur est là, prêt à veiller sur elle, quoi qu'il arrive, quoi que les autres fassent ou soient prêts à faire. Faire confiance n'est pas toujours facile.
Tendrez-vous la main à Asha et aux siens ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Asha prend la mer avec des quantités d'autres migrants. Elle part retrouver son frère. Mais comme beaucoup d’embarcations trop chargées, elle chavire.
Asha, seule survivante miraculée, échoue sur une île peuplée d'êtres mythologiques. Elle va devoir faire appel à tout son courage pour trouver la personne qui l'aidera à renouer avec son frère, sans se transformer en monstre comme beaucoup de ceux qu'elle croise.
C'est une très belle allégorie du subconscient qui est présentée dans ce roman. Celui-ci peut paraître simple en première lecture mais il y a une deuxième histoire qui apparait au fil des chapitres qui donne un tout autre sens au livre et qui lui donne une autre profondeur qui le rend encore plus complexe et humain.
Il est noté pour les plus de 12 ans, car il faut quand même avoir une culture de la mythologie pour comprendre certains personnages et faire le lien avec le mythe associé (les Harpies, Narcisse, Circé, Arachnée, Centaure, Chimère...) mais également pour comprendre le regard porté sur les migrants (deuxième thème abordé dans cet ouvrage).

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’histoire : Il y a deux histoires dans cette histoire. Une où Asha se retrouve transformée en monstre par Circée la magicienne, et une autre où un pêcheur l'a repêchée alors qu'elle se noyait après sa tentative d'immigration. Il y a un écho entre l'une et l'autre, avec beaucoup d'espoir.
La partie avec Circée contient énormément de référence à la mythologie grecque, et s'approche un peu d'un délire causé par la fièvre, et l'autre partie, avec Marco, évoque plutôt les migrants, ceux qui les aident, les espoirs, et les espoirs déçus.
Je suis restée un peu perplexe avec l'alternance de ces deux portions, car hormis Asha, je n'ai pas pu lier ces deux histoires. Et j'ai préféré largement la partie avec Circée !

La plume de l'auteur : Cette division de l'histoire d'Asha peut être un peu perturbante, mais pourtant le récit défile vite au fil des pages, et on identifie très aisément si on est sur l'île ou avec Marco. Il y a beaucoup de poésie dans le récit, surtout dans la partie mythologique, avec quelques chants écrits, beaucoup d'humanité dans ces monstres aussi.

Mon avis général : Une très bonne lecture, avec de l'espoir, mais qui m'a laissée perplexe. Je pense que je suis passée à côté du message de l'auteur, mais comme j'ai pris du plaisir à lire toutes ces références mythologiques, j'ai passé un très bon moment ! On a ici aussi un bon message au sujet de l'espoir et des tentatives, et de ne rien abandonner !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne suis pas un monstre de Tristan Koëgel est un conte à double lecture. Dans un premier temps, le lecteur pourrait se croire dans un roman fantastique mais, en y regardant de plus près, le message délivré est plus profond. La trame s'ancre dans une réflexion sur la migration, l'accueil, la répression.
Ce livre est conseillé pour des lecteurs à partir de 12 ans, mais il convient parfaitement à des adultes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Asha fait naufrage. Elle voyage entre l'ile de Circé où elle se bat pour sa liberté et une île en Italie où elle se bat pour vivre. Un joli parallèle entre ces deux positions. Un récit très poétique qui nous amène à la réflexion de ce qui régit le droit à l'immigration. J'aurais juste aimer savoir pourquoi elle avait décidé de partir, juste pour la connaitre un peu mieux.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cela commence comme un drame, celui d'une jeune fille qui tente de fuir son pays sur une embarcation de fortune, et qui fait naufrage. Puis cela se transforme en conte, quand elle se réveille sur une plage, seule, et découvre très vite dans quel milieu hostile elle a échoué, plein de monstres sur lesquels règnent la sorcière Circé. Parce que c'est comme ça, Asha va elle aussi peu à peu se transformer en monstre. Mais accompagnée d'Arachné, et bientôt de Chimère, elle va lutter contre la destinée et refuser de se transformer en monstre dénué d'humanité et de mémoire.
Au fil des chapitre nous reprenons pied dans la réalité, et suivons la convalescence de Asha, cette-fois ci mise à l'abri dans la cabane de Marco qui l'a trouvée inconsciente sur la plage. Il la soigne, la nourrit, et la cache du voisinage toujours prompt à dénoncer ces réfugiés.
Dans ce roman nous alternons donc entre le conte, et la réalité. Bien sûr un écho à l'actualité, celle de ces personnes qui fuient leur pays, prennent des risques pour trouver une vie meilleure et doivent s'en remettre à des passeurs dénués d'humanité. Tout cela pour qu'au bout du compte, s'ils arrivent à traverser, ce soient eux qui passent pour des monstres. Heureusement que le cœur de certain·es reste ouvert et prêt à accueillir l'Autre.
Un roman pour ouvrir le débat, mais sûrement très difficile à comprendre pour nos plus jeunes élèves. Et pourtant la panoplie de monstres de la mythologie est parfaite pour travailler avec les 6e ! A tester pour voir, mais je l'imagine bien en lecture suivie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé les références mythologiques de ce roman. Mais la construction m'a paru bancal par moment et j'ai eu des difficultés à adhérer au lien entre le rêve et la réalité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie NetGalley et Didier Jeunesse de m’avoir permis de chroniqueur ce livre.

Asha a tout quitté pour prendre ce bateau. Cependant, rien ne se passe comme prévu, suite à une tempête le bateau fait naufrage sur une île très étrange, peuplée de créatures encore plus étranges. Asha semble être la seule survivante. La jeune fille n’a qu’une idée en tête, retrouver son frère qui a pris un autre bateau, les habitants de cette mystérieuse île l’ont peut-être vu ?

Ce roman mêle mythologie et actualité. Il évoque des sujets sensibles et délivre un très beau message. Il est très bien écrit et je pense qu’il conviendra à toutes les tranches d’âges. Les personnages sont très attachants, j’aurais aimé en savoir plus sur eux. Même si je comprends bien que l’important n’est pas tant les personnages mais ce qu’ils représentent et le contexte dans lequel se déroule l’histoire.
Je ne mets que trois étoiles car malgré tout je n’ai pas réussi à me laisser transporter dans le monde décrit par l’auteur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Afin de rejoindre son frère, parti plus tôt, Asha décide de prendre la mer avec d'autres passagers. Mais la tempête gronde et le bateau sombre. Elle se réveille seule sur une plage. Où sont les autres ? Asha part à la découverte de l'île et de sa forêt, mais déchante rapidement. L'île est le domaine de Circé, la magicienne qui prend un malin plaisir à punir tous les humains en les transformant peu à peu en monstre. Personne n'y échappe.
Et puis, il y a Marco, un jeune pêcheur dans sa cabane qui tente de venir en aide à une naufragée …

Une agréable histoire qui débute à la manière d'un conte et où l'on croise des créatures mythologiques, tels Arachné, Narcisse, la déesse Echo ou encore les Harpies, toutes sous l'emprise de Circé la magicienne. Ensuite, le récit alterne entre le monde fantastique de Circé et le monde réel de Marco… Un peu déroutant de prime abord, mais qui trouve tout son sens par la suite.

Asha est un personnage attachant et qui malgré les épreuves qu'elle traverse, poursuit sa quête avec courage et ténacité. Elle refuse de devenir un monstre et met tout en oeuvre pour retrouver son frère, avec de belles rencontres à la clé.

Un livre qui véhicule de nobles valeurs comme l'amitié, l'entre-aide et la persévérance et qui nous pousse à réfléchir sur notre propre humanité. A découvrir sans attendre ! Pour adolescent et jeunes adultes ...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une rencontre poétique entre la mythologie et la triste réalité des migrants qui tentent la traversée de la Méditerranée dans l’espoir d’une vie meilleure.

Asha est l’unique rescapée d’une embarcation d’une centaine de personnes prise dans une tempête, elle a échoué sur un rivage désertique. Elle va s’enfoncer dans la forêt qui borde la plage à la recherche de son frère parti quelques jours plus tôt. Dans cette forêt étrange et inamicale elle va croiser des monstres et des personnages mythiques.

Le lecteur apprend que dans la réalité elle a été trouvée par un jeune homme qui la soigne et la cache dans sa cabane, où elle reste plongée dans un sommeil douloureux et empli de cauchemars.

La transition entre les rêves et la réalité n’est pas facile mais ça n’enlève rien à la beauté du récit, à la poésie qui s’en dégage et je l’imaginerais bien en roman graphique ! C’est une ode à la tolérance, l’acceptation, il invite à ne pas se fier aux apparences et si au départ il s’adresse plutôt à la jeunesse, il peut tout à fait porter son message auprès d’adultes !

#NetGalleyFrance #rentreelitteraire2021 #jenesuispasunmonstre

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alors qu'Asha fuit son pays quelques jours après son frère, son bateau est pris dans une tempête. Seule rescapée, elle se retrouve sur une plage qui débouche sur une forêt dans laquelle elle va s'enfoncer. Elle va alors faire la rencontre de personnages mythiques ou plutôt mythologiques : Hercule, Arachné, Narcisse, la déesse Echo ou les Harpies. Entre mythe et réalité, elle va devoir comprendre sa métamorphose et découvrir où se trouve son frère disparu; alors que dans le même temps, le lecteur comprend qu'elle a été recueillie par un homme et que ses cauchemars révèlent une dure réalité. Un texte fort et poétique proche du conte. Une adaptation en roman graphique avec un coup de crayon identique à la couverture (que je trouve très belle) serait, je pense, un plus.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman onirique dont le récit oscille doucement entre rêve et réalité.
Asha fait naufrage sur une île mystérieuse peuplée de monstres mythologiques. Privée de son apparence humaine elle va tout faire pour prouver qu'elle n'est pas un monstre.
L'auteur traite en parallèle d'un sujet malheureusement d'actualité : l'arrivée des migrants sur une terre étrangère et leur accueil par la population locale.
C'est un récit merveilleux et mystérieux que nous livre l'écrivain, le tout sublimé avec une très belle écriture.
Alors rêve ou réalité ? Je laisse aux lecteurs le soin de trouver leur vérité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une rencontre poétique entre la mythologie et la triste réalité des migrants qui tentent la traversée de la Méditerranée dans l'espoir d'une vie meilleure.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman déroutant où se mêlent deux récits. L'un,un peu fantasmagorique nous plonge dans la mythologie grecque, sur l'île où la magicienne Circé transforme tous les humains en bête pour se venger. L'autre sur une île où Asha s'échoue après que son bateau transportant des migrants ait fait naufrage. Elle est recueillie et soignée par Marco et ses cauchemars la ramènent sans cesse chez Circé.
Le mix des deux univers est surprenant et inédit mais ça fonctionne. Je ne suis pas un monstre c'est le message du livre.Parfois la vie veut faire de nous des monstres mais on peut se rebeller.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ca y est j'ai acheté ce livre pour mes élèves de collège !
Et hop dans les rayons du CDI ! J'ai hâte que les collégiens le découvrent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Asha est une jeune fille en quête d'une vie meilleure. Son bâteau coule, elle échoue sur une île étrange peuplée de monstres. Parviendra-t-elle à rester elle-même dans ce sombre chaos? "Je ne suis pas un monstre" est un titre aux nombreux niveaux de lecture. Entre rêve et réalité, nous suivons Asha dans sa quête d'identité et de justice. Des personnages magnifiques aux motivations variées, une langue riche et symbolique, cet ouvrage ne laisse pas indifférent et nous fait nous interroger sur notre propre humanité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alors ce petit roman a été en montagnes russes pour moi. On commence avec Asha qui se trouve sur un bateau de réfugiés qui cherche à rejoindre la rive dans une tempête. J’ai été intriguée par cette première scène. Je trouve d’ailleurs que c’est un thème très intéressant à exploiter comme trame de fond.

Asha se réveille sur une ile étrange. C’est là que j’ai été perdue… Je n’ai pas du tout accrochée à l’aspect très onirique de la mythologie et aux péripéties sur l’ile.

Au moment où je me demandais si j’abandonnais ma lecture, une scène differente m’a faut voir une autre facette de l’histoire et j’ai eu envie de continuer pour voir comment cette nouvelle information allait faire évoluer le récit.

J’ai au final eu du mal avec ma lecture parce que je n’accrochais pas à la majeure partie du roman, mais des éléments ont tout de même capté mon attention.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un superbe roman !

On y découvre Asha, une jeune réfugiée qui espère trouver une nouvelle terre plus accueillante que cette dont elle vient. Mais le bateau sur lequel elle fait la traversée fait naufrage et c'est là que le rêve et la réalité se mèle : Asha se réveille sur l'île maudite de la célèbre Circée et comme tous ceux qui y atterissent, elle est condamnée à se transformer lentement mais surement en monstre. Mais Asha a un seul but : retrouver son frère. Et elle est prète à tout pour ça...

La construction du récit est prenante : jusqu'au bout on doute de la part de réalité ou d'onirisme. Au final ce roman est une belle quête de soi, qui mèle mythologie grecque et réalité de l'immigration .

A découvrir, sans en savoir plus ! ^^

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voilà le type de roman, entre contemporain et fantastique, que j'aime.. J'ai passé un bon moment et j'ai lu ce roman d'une traite. Pourtant, je me suis faite régulièrement larguée. Entre mythologie et littératures de l'imaginaire, "Je suis un monstre" nous fait voyager.


Pour apprécier ce roman, il faut arriver à se fondre dedans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne suis pas un Monstre est un roman jeunesse qui sort de l’ordinaire. Il propose une rencontre poétique entre mythologie et réalité des migrants qui tentent la traversée de la Méditerranée dans l’espoir d’une vie meilleure. Asha est l’unique rescapée d’une embarcation d’une centaine de personnes prise dans une tempête, elle a échoué sur un rivage désertique. Elle va s’enfoncer dans la forêt qui borde la plage à la recherche de son frère parti quelques jours plus tôt. Dans cette forêt étrange et inamicale elle va croiser des monstres et des personnages mythiques. Ce sommeil et coma douloureux est l’occasion de ré exploiter le mythe de l’exploration en île déserte. . Le récit est magnifique par sa poésie et son discours positif autour de l’acceptation, les méandres entre réalité et imaginaire sont plus que tenus et laisse cette délicate impression cotonneuse d’un récit magnifiquement porté par,la,force de ses mots.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je viens de finir cette lecture un peu déconcertante mais originale et poétique. La mythologie est ici revisitée très librement. Asha est une rescapée de la mer (migrante sans doute), qui fait naufrage sur une île étrange, peuplée de monstres. Elle-même en devient un après avoir contrarié Circé, la magicienne qui transforme les humains en bêtes. D'autres personnages célèbres de la mythologie feront leur apparition tout au long des pages de ce roman : Damaste, Pan...
je ne peux pas trop en dire sur l'intrigue pour ne pas spoiler l'histoire, mais l'auteur fait preuve de surprise à un moment dans le récit et c'est ça qui m'a déconcertée au début et qui donne une saveur, une force particulière au livre.
C'est donc un beau roman sur l'acceptation de soi non pas comme un monstre mais un humain face aux autres.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous sommes dans une histoire qui mêle rêve, réalité triste d'une migrante échoué et d'un jeune garçon qui lui vient en aide en risquant sa liberté, et mythologie. L'histoire réelle est analysée par le biais de l'histoire de Circé qui n'accepte pas les nouveaux arrivants sur son île et les transforme en monstre. L'idée est bonne, mais j'ai eu du mal à accrocher et à voir où on allait dans l'histoire. J'ai trouvé ça long.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un livre touchant qui traite la question de l’immigration et des dangers pour les migrants traversant la mer tout en l’abordant sous l’angle de la mythologie grecque, aux côtés de Circé. C’est un roman touchant et plein de magie et on se prend d’affection pour Asa et sa colère légitime et sa quête pour retrouver son frère. Une bonne lecture, intelligente.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La couverture de ce roman ainsi que le résumé de l'intrigue avaient attiré mon attention. Ce récit mêle fiction et réalité, en abordant notamment le thème de l'immigration. De plus, l'intrigue se construit sur un fond mythologique. Mais je n'ai pas trop adhéré à l'histoire, au basculement entre la réalité et la mythologie ; je n'ai pas vraiment compris l’intérêt. Je voulais connaître la fin d'un certain personnage donc j'ai continué ma lecture, mais celle-ci a été un peu laborieuse ...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :