Nous étions les reines

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 2 sept. 2021 | Archivage Aucune

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Nousétionslesreines #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

QUATORZE ANS PLUS TÔT, LEURS JEUX PERVERS ONT BRISÉ DES VIES. AUJOURD'HUI, C'EST À ELLES DE RENDRE DES COMPTES.

À leur retour sur le campus, dix ans après l'avoir quitté, deux anciennes amies

de fac réalisent que quelqu'un cherche à se venger de ce qu'elles y ont fait à l'époque – et que cette personne ne reculera devant rien pour arriver à ses fins.

Un thriller psychologique aussi subtil qu'efficace sur l'ambition, les amitiés toxiques et les désirs mortels. Un premier roman impressionnant et magistral.


Depuis qu'Ambrosia Wellington a quitté la fac, elle s'est donné beaucoup de mal pour s'inventer une nouvelle vie et laisser le passé derrière elle. Lorsqu'elle reçoit un mail l'invitant à la célébration des dix ans de sa promo, son instinct la pousse d'abord à refuser. Jusqu'à ce qu'arrive un étrange message anonyme : " Nous devons parler de ce que nous avons fait cette nuit-là. "

Les secrets qu'Ambrosia pensait enfouis ne le sont pas. Quelqu'un sait. Quelqu'un sait que l'amitié entre Ambrosia et l'extravagante Sloane "Sully' Sullivan les a poussées à jouer à des jeux de séduction de plus en plus troubles, de plus en plus pervers. Mais comment résister au charme vénéneux de Sully, capable de faire faire ce qu'elle voulait à toutes celles et tous ceux que ce charme envoûtait ?

De retour sur le campus, assaillies par les souvenirs et par les remords, Ambrosia et Sully reçoivent des messages de plus en plus menaçants. Celui ou celle qui les écrit ne cherche pas seulement à connaître la vérité, mais à se venger. À se venger de ce que les deux filles ont fait à l'époque, et dont Ambrosia réalise enfin toute la cruauté.


Alternant entre le récit du premier semestre d'Ambrosia sur le campus et celui de son retour quatorze ans plus tard, Nous étions les reines mêle thriller, tragédie, trouble et trahison pour décrire avec brio la brutalité et la perversité des jeux amoureux et la cruauté des jeunes filles entre elles, à un âge où l'on ne réalise pas qu'il n'y a parfois qu'un souffle ténu entre l'amour et la mort.

QUATORZE ANS PLUS TÔT, LEURS JEUX PERVERS ONT BRISÉ DES VIES. AUJOURD'HUI, C'EST À ELLES DE RENDRE DES COMPTES.

À leur retour sur le campus, dix ans après l'avoir quitté, deux anciennes amies

de fac...


Formats disponibles

ISBN 9782755689457
PRIX 19,95 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Envoyer vers mon Kindle (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Ambrosia vit à New-York avec son mari Adrian quand elle reçoit une invitation de son ancienne université pour les dix ans de sa promo. Il y a 14 ans, elle démarrait des études à l'université de Wesleyan, un monde où avec ses origines modestes, elle avait beaucoup de mal à se fondre. Bien accueillie par sa colocataire Flora, c'est pourtant Sully qui va l'influencer d'avantage, et pas forcément en bien. Un drame finit par arriver et par hanter la vie de Amb...Lors du weekend de retrouvailles, Amb perd pied quand elle sent tout ce qu'elle a bâtit pourrait lui échapper. Le récit est mené en parallèle sur deux temps. La vie actuelle d'Ambrosia et le déroulé des faits 14 années en arrière. Cela permet de faire monter en tension les faits actuels au fur et à mesure où les éléments du passé sont dévoilés. L'histoire en soi n'est pas la première du style, mais l'auteur réussit tout de même à l'amener avec beaucoup d'originalité et le suspense prend bien pour le lecteur...Un thriller psychologique très réussi !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

~ Qui a dit que les filles étaient de gentilles créatures dociles ? Un grand merci à Net Galley, Hugo Thriller et Laurie Elizabeth Flynn de m’avoir permis de découvrir en avant-première ce roman qui se classe directement sur le podium de mes coups de cœur 2021. ~ Il s’agit d’une intrigue de thriller plutôt classique mais diablement efficace, se déroulant sur deux époques : présent et passé. Chaque chapitre nous permet d’en apprendre davantage, d’accumuler les preuves incriminant tel ou tel suspect, de mettre bout à bout les différentes pièces du puzzle pour comprendre ce qui s’est réellement passé il y a quatorze ans, dans la “résidence maudite” de ce campus universitaire. ~ Ce qui offre en réalité un caractère unique à cette histoire, c’est l’omniprésence et la richesse des personnages féminins. On se laisse engloutir par l’amitié aussi profonde que destructrice partagée par Amb et Sully, reines indétrônables du campus. Autour d’elles gravite une constellation de femmes, qui les admirent autant qu’elles les craignent et les détestent. En marge de cette ruche sulfureuse, la douce, la bienveillante, la parfaite Flora, dernier rempart empêchant Amb de sombrer dans la débauche la plus totale. ~ Jalousies, secrets, trahisons… Une histoire de fille(s) donc, mais pas au sens auquel on l’entend la plupart du temps. Rien de mièvre, rose et sucré. La plume de Laurie Elizabeth Flynn, féminine, bouleversante et incisive, propulse le lecteur en plein cœur de la jungle de l’université et de ses fêtes démesurément bruyantes et alcoolisées. ~ Un roman qui me marquera longtemps et que je n’hésiterai pas à recommander, que ce soit aux filles gentilles, aux filles moins gentilles ou aux hommes qui rêvent d’entrer dans la tête des deux catégories précédemment citées. Prêts à faire ressurgir une part de votre passé que vous auriez préféré définitivement oublié ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman fort sympathique, qui nous transporte vers les états d'âme humains, les prises de conscience et l'ouverture d'esprit. Le style est agréable, les personnages travaillés. La trame tient la route et le livre se lit vite et facilement. J'ai aimé la conclusion et l'ensemble du roman. Seul bémol : le ebook avait été mal agencé et l'on passait parfois à la ligne en plein milieu d'une phrase. Déroutant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ambrosia, originaire de Pennington dans le New Jersey, a suivi ses études, quatorze ans plus tôt, à l'université de Wesleyan. Elle mène désormais une vie tranquille avec son mari Adrian. Mais elle est un jour conviée à une soirée d'anciens étudiants qui risque bien de bousculer son quotidien... D'autant qu'un autre message ravive des souvenirs qu'elle aimerait garder enfouis : "Nous devons parler de ce que nous avons fait cette nuit-là." Le récit alterne les chapitres "aujourd'hui" et "il y a quatorze ans". Le lecteur découvre alors peu à peu Ambrosia, étudiante influençable, qui se laisse dévergonder par la sulfureuse Sully la poussant à multiplier les conquêtes sans lendemain, sous l'oeil réporbateur de sa colocataire Flora. Cette dernière est un peu le Jiminy Cricket d'Ambrosia, la bonne conscience qu'Ambrosia entend mais n'arrive pas à écouter, poussée par son besoin de plaire et d'être reconnue, quitte à faire souffrir les autres en se laissant piéger par le jeu de manipulation perverse de Sully. Réticente à se rendre à ce week-end de retrouvailles, Ambrosia y participe toutefois avec Adrian... Leur couple résistera-t-il aux découvertes qu'il va faire ? Je remercie Netgalley et les éditions Hugo pour cette lecture détente. Je m'attendais à un thriller mais je classerais plutôt ce roman à la limite du genre chick lit. Personnellement, je préfère le titre original : The Girls are all so nice here, qui retranscrit davantage l'atmosphère de la partie enquête du roman. #NetGalleyFrance #Nousétionslesreines

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai été attirée par le résumé de ce livre qui m’a fait penser au film « souviens-toi l’été dernier ». Ambrosia a quitté l’université il y a 14 ans déjà. Elle est mariée et vit à New York. Un jour, elle reçoit une lettre l’invitant à des retrouvailles avec les anciens étudiants. Puis vient une 2ème lettre avec le message suivant : " Nous devons parler de ce que nous avons fait cette nuit-là. ".. Contrairement au film « souviens-toi l’été dernier », vous ne retrouverez pas d’homme brandissant un crochet dans ce roman. Ambrosia est très réticente à aller à ces retrouvailles et hormis le message qu’elle a reçu, on ne sait pas vraiment pourquoi au départ. L’auteur nous raconte son histoire entre le passé et le présent. On en sait un peu plus sur son histoire et sur les raisons pour laquelle elle ne veut pas y retourner. Ce livre parle de harcèlement, de volonté de plaire en tant que jeune adulte, de l’importance de l’apparence, de la jalousie. En réalité, on ne peut pas en dire beaucoup plus parce que tout l’enjeu de ce roman est de découvrir ce qu’il s’est passé. Ambrosia a été prise dans son propre jeu et en voulant absolument plaire à quelqu’un, elle a fini par lui ressembler, si bien qu’elle s’est en quelque sorte perdue. Le livre est très prenant, du début à la fin. Je ne m’attendais pas à cette fin à vrai dire mais elle me convient parfaitement. On est dans le genre de livre où on soupçonne un peu tout le monde pour savoir qui est à l’origine du message qu’a reçu Ambrosia. Elle se pose énormément de questions sur ses anciennes amies et on ne peut que la suivre dans ses doutes, si bien que ses angoisses ressortent bien. J’avoue qu’au départ, je me suis demandée si le livre n’était pas plutôt destiné à des adolescents ou tout du moins à des jeunes adultes. Cela fait quelques années que je ne suis plus jeune adulte mais j’ai beaucoup apprécié cette lecture quand même ! En bref, c’est un coup de cœur. Du suspense, des rebondissements, des chapitres relativement courts, des personnages bien plantés : un très bon premier roman ! Je remercie Netgalley et les éditions Hugo Thriller pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le genre de petite histoire qui me plait bien. Des étudiantes délurées (enfin sauf Flora), de la rivalité et le souvenir d'une atrocité commise qui revient hanter Amb des années plus tard... Le roman alterne entre passé et présent pour nous présenter la vie d'Ambrosia qui est au centre de l'histoire, partagée entre la douce Flora et la volcanique Sully. Le personnage d'Amb est à la fois attachant et terriblement antipathique. Sur Sully, il n'y a rien de vraiment attachant à son sujet. En vérité, on ressent beaucoup de compassion pour Flora, victime de sa naïveté... La fin est vraiment bien trouvée et je l'ai trouvé savoureuse. Cependant, j'admets que je n'ai pas complètement accroché à l'auteure... Ce que j'aime : La fin, bien trouvée, cruelle mais juste au final Ce que j'aime moins : pas complètement convaincue par le style de l'auteure Pour résumer Un bon roman de vengeance avec une fin très tordue Ma note 8/10

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un thriller dont l’intrigue n’est certes pas très originale sur le fond, mais qui captive et ne nous lâche plus jusqu’à la fin. Les personnages, détestables, n’ont aucune excuse, ça change et ça fait du bien qu’on ne cherche pas toujours à expliquer le mal. Parfois, les gens sont juste mauvais. La fin est rageante mais si cohérente ! Une très bonne lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous étions les reines suit l’histoire d’Ambrosia, plus souvent appelée Amb, lors de son arrivée à l’université. Elle veut se débarrasser de l’image qu’elle avait chez elle et est prête à tout pour impressionner Sloane, alias Sully, qu’elle trouve fascinante alors qu’elle repousse sa gentille colocataire. Malheureusement Sully n’est pas la meilleure des recommandations et va l’entraîner dans des soirées et des jeux malsains. Le livre alterne passé et présent, un week-end organisé pour les 10 ans de sa promo va replonger Amb dans ses années de fac. J’ai aimé le fait que nous ne suivons pas de très jeunes adolescentes, notamment dans le présent où les protagonistes ont déjà plus de 30 ans. J’ai aimé détester les personnages d’Amb et Sully qui sont réellement insupportables. Pour une fois l’héroïne est loin d’être parfaite et on a du mal à la défendre. Mais j’ai « apprécié » suivre leurs aventures et leur descente aux enfers. Amb va toujours plus loin pour se faire apprécier de Sully et elle m’a du coup semblée aussi effrayante que son amie. J’ai apprécié le fait qu’aucun des personnages n’était parfait, même les plus gentils d’entre eux, cela a rendu le récit plus réaliste. Je n’ai jamais connu ce genre de situations extrêmes mais j’ai très bien pu l’imaginer grâce à cela. Ce livre aborde de nombreux thèmes difficiles attention, principalement le harcèlement, les amitiés toxiques, la manipulation, la santé mentale et bien d’autres thèmes forts qu’on ne peut dévoiler sans spoiler. On passe son temps à se demander jusqu’où ces filles sont allées, en quoi cela a changé leur vie et pourquoi dans le présent quelqu’un veut se venger d’elles et révéler leurs secrets. Ce suspense a plutôt bien marché avec moi, les éléments arrivant petit à petit et permettant d’imaginer puis enfin de comprendre. Si le livre se lisait plutôt bien, j’ai en revanche trouvé quelques longueurs, certains passages auraient vraiment pu être raccourcis, que ce soit dans le présent ou le passé. La plume n’est pas exceptionnelle et les mots souvent crus pour raconter les soirées de « débauche » de nos deux amies, malheureusement assez typique des livres de ce genre. Concernant la fin je l’ai appréciée, ce n’était pas une fin facile, elle apporte un côté thriller psychologique au roman car tout s’enchaîne rapidement avec un petit twist final. Un livre qui plaira probablement aux fans du genre de Pretty Little Liars en beaucoup plus sombre. Il ne faut pas attendre beaucoup de ce roman mais il se lit bien entre deux lectures plus complexes (3,5/5) #Nous étionslesreines #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai pu découvrir ce titre en avant-première grâce à netgalley et aux éditions Hugo Thriller que je remercie. En lisant le résumé, j’étais persuadée que ce roman était fait pour moi : du suspense, des secrets, un campus… Tout était réunis pour le séduire ! Ambrosia a à coeur de traîner avec les filles populaires du campus menées par Sully même si ce n’est pas au goût de sa colocataire parfaite, Flora. Des années plus tard, Ambrosia est invitée aux retrouvailles de son université… Retrouvailles qui ne semblent pas enchanter notre héroïne. Pourquoi ? C’est justement ce que nous allons découvrir au fil des pages. Jalousie, faux semblants, apparences et harcèlement sont monnaie courante sur le campus. Ce sont des thèmes forts et terriblement d’actualité que l’autrice va réussir à bien exploiter. Rapidement, je me suis sentie mal à l’aise au côté d’Ambrosia. Son côté too much me gênais, sa volonté de plaire m’excédais. Mais c’est un petit peu l’enjeu de ce roman. Ambriosia s’est oubliée en voulant s’attirer les bonnes grâces de Sully, alors on lui pardonne (un peu). Je me suis accrochée poussée par cette volonté de connaître le fin mot de l’histoire. L’intrigue est parfaitement menée. Tout le monde est suspect et la tension est bien présente. Peu à peu, il devient de plus en plus difficile de reposer ce livre très prenant. Maintenant ce n’est pas non plus le thriller de l’année, même si le suspense est présent, on peut tout de même deviner qui tire les ficelles quand on lit un tant soit peu ce genre de roman. Il n’en reste pas moins très agréable mais est peut être destiné à un public plus jeune et moins averti. Même s’il n’est pas inoubliable, je suis contente de l’avoir découvert. Un thriller psychologique efficace mais pas inoubliable !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ambrosia Wellington reçoit une invitation, pour une fête de retrouvailles, 10 ans après l'université. Poussée par son mari, elle s’y rendra, pourtant à contrecoeur. En effet, elle se souvient de ses rencontres, avec les filles du campus : ans auparavant, sa colocataire, la jolie et gentille Flora, et surtout celle que tout le monde s’arrachait, Sully. Pour se faire admettre de Sully, pour conserver son amitié, Ambrosia change sa personnalité, jusqu’à commettre quelque chose d’irréparable… Que quelqu’un cherche à lui rappeler lors de cette fameuse fête… Mais qui ? C’est un roman construit de manière classique sur des flashbacks entre la situation d’Ambrosia aujourd’hui, et celle qui fut la sienne à son entrée à l’université. La première partie, permet d’imbriquer lentement le puzzle, mais j’ai trouvé, à mon grand regret, qu’elle manquait de dynamisme et de tension, j’ai eu l’impression que l’histoire ne progressait pas vraiment. La 2ème partie du roman est plus intéressante, un peu plus « pêchue », même si on devine très vite qui est à l’origine des mails et cartons d’invitation… quant aux personnages, j’ai souvent pensé que celui d’Ambrosia manquait d’étoffe, alors que celui de Sully, une véritable ordure manipulatrice, a provoqué chez moi une réaction presque épidermique. La lecture est donc sympa, mais à mon sens, plutôt réservée aux jeunes adultes ou à celles et ceux qui lisent peu de thrillers… Merci à Netgalley et aux éditions Hugo & cie, pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman bien mené, entre passé et présent. On suit l'histoire d'Ambrosia et Sully, deux jeunes femmes qui ont fréquenté la même école et qui, poussées par un jeu de messages anonymes, doivent se rentre à une soirée d'anciens étudiants. Durant ce week-end de retrouvailles, les révélations vont tomber. L'emprise, les manipulations, le harcèlement. Les héroïnes ne sont pas des filles modèles et le maître chanteur ne reculera pas pour les faire avouer ce qu'elles ont fait, quelques années plus tôt. Au delà de l'intrigue, l'histoire repose pour beaucoup sur la relation entre les deux jeunes filles qui, adolescentes sont allées bien au-delà des limites.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ressens une certaine ambivalence face à la lecture de ce roman. Une partie de moi a apprécié ce thriller psychologique, tandis qu’une autre partie m’a laissé sur une émotion remplie d’amertume. En premier lieu, il y a les personnages de ce roman qui sont définitivement antipathiques. Impossible de s’attacher aux Reines de cette université. Elles se croient tout permis et elles profitent au maximum de leurs pouvoirs. Même si je n’ai ressenti aucune émotion positive vis-à-vis de Sully et Amb, il n’en reste pas moins que j’ai trouvé intéressant que l’auteure nous présente des anti-héroïnes. La structure du roman est bien pensée. L’auteure a scindé le tout entre le présent et le passé. Cela permet de tenir le lecteur en haleine, mais surtout de bien saisir l’atmosphère entourant les événements. De plus, j’ai apprécié ces petits courriels en début de chapitres. Cela ajoute un autre élément qui pique la curiosité. L’intrigue en elle-même est assez intéressante. Amb reçoit tous ces messages anonymes et l’on se pose autant de questions que l’héroïne. J’en suis venue à soupçonner tous les personnages et j’avais bien hâte d’avoir le fin mot de l’histoire. Il n’y a pas de multiples rebondissements au sein de ce roman. Il faut un certain temps avant que les événements s’enchaînent. Une mise en place un peu trop longue? Quant à la finale, ce fut une réelle déception et cela a joué sur mon appréciation de ce roman. J’ai l’impression d’être restée sur ma faim. Je me suis dit : Tout ça pour ça? Bref, la fin n’était pas à la hauteur de mes attentes. Je ressors donc avec une légère déception face à ce thriller psychologique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :