Amour Fou

Connectez-vous pour accéder au titre. Connectez-vous ou inscrivez-vous ici !
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 11 janv. 2024 | Archivage Aucune

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #AmourFou #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Dans une ville côtière nichée entre d’abruptes falaises et une campagne paisible, une jeune femme est retrouvée noyée. Faute de preuves, son harceleur échappe de justesse à la prison. Des années plus tard, on découvre le cadavre d’une deuxième victime, au même endroit, en contrebas du Belvédère...

Dans une ville côtière nichée entre d’abruptes falaises et une campagne paisible, une jeune femme est retrouvée noyée. Faute de preuves, son harceleur échappe de justesse à la prison. Des années plus...


Formats disponibles

ISBN 9782882509031
PRIX

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Une victime et une galerie de personnages autour de l' histoire d'un meurtre !
Des personnages aux multiples facettes, qu'on apprend à découvrir avec parcimonie, excepté Barnabé, le dit " fou" de l'histoire, un érotomane aux multiples personnalités, déjà accusé lors d'une précédente affaire.
Mais plus on avance, plus on se demande si le plus "fou" est bien celui qu'on croit, car entre le flic frustré amateur de polars gores, sa coéquipière intrusive, l'ancienne amie revancharde, le mari violent, la victime dans le déni, où les parents dysfonctionnels; on est en droit de se poser des questions?
J'ai beaucoup aimé ce roman de par ces multiples personnages aux personnalités complexes, et de par sa construction qui nous invite à les découvrir les uns après les autres, petit à petit, tares après tares ... Tous les personnages ont quelque chose à cacher et on a vraiment envie de découvrir leurs secrets.
Je ne connaissais pas cet auteur, mais ce livre m'a donné envie d'aller découvrir sa bibliographie.
Merci aux éditions #Notabilia et à #Netgalleyfrance pour cette découverte!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un texte déroutant. Entre comédie noire et roman policier, les différents personnages sont tous aussi psychotiques que Barnabé, l'erotomane un peu simplet, qui aurait tué deux femmes par amour.
On navigue d'un personnage à un autre, du père psychiatre à la mère ultra possessive, du flic amateur de polars gores à la voisine trop curieuse... De quoi s'y perdre quelquefois mais aussi de rire. Un texte déjanté qui m'a toutefois laissée sur ma faim avec un dénouement trop rapide qui tombe comme un couperet.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous voilà dans une petite ville côtière, battue par les vents où une jeune femme a été retrouvée morte au pied d'une falaise, au même endroit où quatre ans auparavant, une autre jeune fille avait trouvé la mort dans des conditions suspectes. L'enquête policière donne l'occasion à l'auteur de planter une galeries de portraits peu sympathiques, voire inquiétants.
La couverture avec ces pommes d'amour qui dégoulinent de sucre rappellent les fêtes foraines de mon enfance mais peut-être aussi la pomme empoisonnée de Blanche-Neige ou la pomme, symbole du péché originel. Elle est bien trompeuse car rien n'est doux dans ce roman singulier, tant par les personnages que par le ton.
L'amour fou dont il est question l'est au sens littéral du terme; l'amour, qu'il soit paternel, maternel ou entre un homme et une femme, est ici dysfonctionnel : la mère ultra-possessive qui veut garder son fils, qu'elle voit encore comme un petit garçon auquel elle prépare des goûters avec chocolat chaud, un père qui rejette son fils, érotomane, souffrant par ailleurs de délire paranoïaque, un mari violent, un autre mari qui ne cesse de tromper sa femme avec des jeunettes, une amie jalouse...
Les personnages prennent alternativement la parole, apparemment sans liens entre eux; mais petit à petit, on découvre les interactions entre eux, des personnalités se dévoilent, un peu border-Line, au passé sombre, cachant des secrets qui apparaîtront en plein jour au fil de l'intrigue.
Ce livre assez inclassable (mais est-il vraiment nécessaire de faire rentrer les livres dans des cases?), à la fois polar, roman noir, roman psychologique surprend par un ton cynique, ironique qui en fait toute la saveur.
Une bonne surprise littéraire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman choral haletant jusqu'au bout. Une histoire d'amour et de folie qui fait douter le lecteur.
Une très belle découverte de cette rentrée 2024.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Rosalie est morte après une chute au pied des falaises, tout comme Clarisse, une autre jeune femme, 4 ans plus tôt, dans les mêmes circonstances troublantes.
Interrogée par la police, Célia, une ancienne amie de la noyée, raconte que Rosalie se plaignait d’une voisine trop curieuse mais jamais de son mari violent. Sûre de la culpabilité du mari, Célia insiste sur cette violence, sans dire que la voisine avait vu un homme rôder autour de chez Rosalie.
Après 4 ans en hôpital psychiatrique, Barnabé rentre chez lui. Accueilli comme un roi, couvé et choyé par sa mère, il est rejetté par son père psychiatre honteux de ce fils psychotique. Mais sitôt rentré Batnabé arrête ses médicaments pour retrouver son délire érotomane si jouissif, délire qui se fixe sur une jeune femme du coin qu’il part épier le soir.
Thomas est un policier municipal timoré, renfermé et dépressif. Convaincu que Barnabé est l’assassin, il veut le prouver afin d’ être enfin reconnu comme un policier exceptionnel.

Dans ce roman on va passer d’une tête à l’autre, d’une pensée à l’autre et donc d’un langage à l’autre, ce qui donne à ce livre une âme et une compréhension profonde des personnages et de ce qui sous-tend leurs actions et leurs réactions. Vivre dans les délires de Barnabé ou les empêchements de Thomas à faire confiance à l’autre, nous ouvre sur des paysages psychologiques aussi riches qu’ignorés.
L’auteur rompt de temps en temps son récit très prenant avec les répliques savoureuses que s’échangent Barnabé et sa mère-poule.
Dans cette enquête sur la mort de Rosalie, Barnabé semble être le suspect idéal offert sur un plateau d’argent, alors forcément on se prend à douter, mais qui d’autre ce pourrait-il bien être ? Thomas qui profiterait des errances de Barnabé pour semer des indices l’accusant et retirer la gloire de l’avoir pris sur le fait ? Célia qui hait trop violemment le mari de Rosalie pour ne pas l’aimer en sourdine et vouloir éliminer l’amie encombrante ?
La réponse est effarante et la finale assez étonnante, à la limite de l’absurde.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Malgré l’amour inconditionnel de sa mère et la veille professionnelle de son père qui exerce dans son manoir le métier de psychiatre, Barnabé n’a pas de chance. Il se sent si indésirable partout où il se présente. Il faut dire que son comportement un peu étrange et les soupçons qui ont pesé sur lui quelques années auparavant (à la suite du décès d’une jeune femme dans des circonstances mal élucidées) n’arrangent pas les choses. Alors comment faire pour lier connaissance avec cette belle patiente de son père, alors qu’il n’a pas l’autorisation de quitter le domaine familial ?


Tout au long de ce roman règne un climat de suspicion permanent. Le personnage de Barnabé est bien sûr inquiétant, mais on craint aussi pour les potentielles proies, et l’attitude des parents reste étrange. Lorsqu’une nouvelle victime est découverte en bas de cette falaise meurtrière, les enquêteurs tournent leur regard vers le manoir…

Intéressant roman noir, qui aménage un suspens jusqu’à la fin tant il est difficile de deviner ce qui s’est produit avant les dernières pages. Les personnages sont bien étudiés et suscitent des sentiments contradictoires au fur et à mesure de l’évolution de l’intrigue.

On retrouve l’art de manipuler le lecteur que j’avais beaucoup apprécié dans Encore une journée divine du même auteur.

Une histoire qui se dévore sans répit pour comprendre le fin mot de l’histoire.

Merci à Netgalley et aux éditions Noir sur Blanc.

416 pages Noir sur blanc 11 janvier 2024
#AmourFou #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Roman choral, plusieurs voix se succèdent dans le dernier livre de Denis Michelis. Dans cette succession de drôles de personnages plusieurs voix se succèdent un par un, une femme complètement cynique envers la vie, une mère vraiment très attachée à son fils, un fils qui sort de l’asile, un policier de la police municipale qui rêve de grandeur, sa collègue éprise de lui en secret.
Ils nous racontent tous chacun une version de l’histoire, et on n’espère à chaque page tourner savoir qui a finalement poussé cette jeune femme du haut de la falaise.
Des plans de l’histoire se succèdent un à un, pour regrouper d’autres. C’est astucieux, est ingénieux. L’auteur nous dépeint une critique de la société avec un humour corrosif et des dialogues qui m’ont fait rire. C’est un livre qui se lit comme on savoure une pomme d’amour après avoir terminé un manège.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman qui m'a emballé, j'ai apprécié d'être baladée et de chercher ce qui s'était vraiment passé dans cette petite ville côtière. Ces corps retrouvées en bas d'une falaise : des suicides, des accidents, des meurtres. Un serial killer !!
Donnant la voix à plusieurs personnages, nous voilà parti à découvrir les différents protagonistes de ce texte :
Barnabé, ce jeune homme a tout du suspect. Il vient de rentrer dans la propriété familiale après un séjour en hôpital psychiatrique, après avoir été suspecté lors de la première découverte du corps de Clarisse, Clarisse qui avait été son amoureuse. Mais cet amour ne semblait pas partagé. Et Barnadé est un érotomane, soigné ou pas. Il retrouve sa mère, possessive et qui le bichonne, avec de bons plats et une surveillance quasi permanente. Son père, psychiatre, est ne souhaite que le faire interner pour le protéger et se protéger.
Il y a aussi Célia, une ancienne amie de la seconde noyée et qui est persuadée que c'est le mari de Célia, qui l'aurait poussée. Elle est interrogée par la police.
Il y a Thomas, le policier municipal et sa collègue.
Il y a la voisine, un peu trop curieuse.
Nous sommes avec ce texte à la fois dans un roman policier, façon cluedo, un roman social, politique avec la description de la vie dans cette petite ville. L'auteur parle de sujets d'actualité, violence conjugale, harcèlement scolaire, traitement psychiatrique...
Des sujets difficiles, mais avec des portraits si bien menés, des situations absurdes, de l'humour. il nous entraîne dans cette ville et dans ce mystère des noyées et j'ai adoré la fin car ne l'ai pas vu venir.
Je vais continuer mes lectures de cet auteur. Mais commencerai peut être ma lecture plus tôt car avec celui-ci, j'ai éteint à 2 heures du matin car je voulais savoir le fin mot de ces histoire.
#AmourFou #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

🇷‌🇪‌🇸‌🇺‌🇲‌🇪‌
Barnabé revient vivre chez dans le manoir de ses parents après un séjour en psychiatrie. En effet, il a été condamné quelques temps plus tôt pour harcèlement vis à vis d'une jeune femme qu'il convoitait. Son père, éminent psychiatre, et sa mère, qui lui est dévouée, vivent différemment ce retour.
Le jeune homme souffre d'une maladie psychiatrique et sa mère se bat pour qu'il poursuive son traitement et évite d'être de nouveau amoureux.
Peu après être venue au manoir, Rosalie meurt dans des circonstances troublantes.
Lors de l'enquête, les policiers découvrent son mari éploré (pas si irréprochable qu'il ne le montre), une copine ( avec une telle amie, pas besoin d'ennemis), un policier municipal fan de thriller, qui fume des joints et essaye d'échapper à sa collègue qui le drague.
Tous ont des petits ou des gros secrets que l'on découvre au fur et à mesure.

🇦‌🇻‌🇮‌🇸‌
Je ne connaissais pas cet auteur que j'ai découvert grâce à @vleel_
Quel roman génial et même fou!
Le titre et la couverture collent parfaitement au récit, on en comprend la signification au cours de la lecture.
Tout au long du roman, les suspicions se portent tour à tour sur plusieurs personnages et je n'ai vu que tardivement qui pouvait être à l'origine de la mort de Rosalie.
En effet, les personnages sont découverts et dévoilés au fur et à mesure du développement de l'intrigue souvent à travers leur pensées ou ressentis. Les liens qui relient se révèlent aussi au fil des pages.
L'écriture est d'une grande originalité, elle est fluide, drôle ce qui allège les thèmes qui peuvent paraître durs ou lourds. Après un premier regard qui pour ma part était amusé, j'ai aimé prendre le temps de réfléchir aux thèmes évoqués dans ce roman tel que la maladie mentale, la solitude, le harcèlement scolaire ou vis à vis des femmes, l'amour filial, la capacité à s'assumer tel que l'on est.
Un livre qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout!

Un roman et un auteur à découvrir si ce n'est pas encore fait!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L'Amour fou de Denis Michelis est un roman policier légèrement pimenté d'humour noir. Un récit à plusieurs voix où les personnages se dévoilent petit à petit, subtilement. Chacun à son jardin secret et possède un peu de folie.
Après un séjour en hôpital psychiatrique pour un crime qu'il n'aurait pas commis, Barnabé revient vivre chez ses parents. Peu de temps après, une femme décède, dans les mêmes circonstances que le meurtre pour lequel il avait été accusé. Bien entendu, les regards se posent sur Barnabé
J'ai beaucoup apprécié lire ce roman, rythmé par de petits chapitres. L'intrigue n'est pas tirée par les cheveux et est facile à suivre. Les personnages sont faciles à reconnaître et le lecteur ne se perd pas dans des descriptions ou des historiques inutiles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une victime et des personnages tous aussi décalés qui pourraient être le coupable idéal !
J'ai adoré la construction de ce roman qui nous invite à découvrir les personnages les uns après les autres.
Ils ont tous quelque chose à cacher ce qui donne un rythme à la lecture.
A lire si on aime ce genre de lecture déjantée !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :