Le Vent de l'Espoir

Vers la terre promise t.1

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 4 janv. 2024 | Archivage 2 janv. 2024

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LeVentdelEspoir #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Lancashire, 1857. Liza, 17 ans, est employée au service des Pringle, un jeune couple qui la traite bien. Mais son père exige soudain qu’elle revienne vivre parmi les siens pour s’occuper de sa mère malade et de ses jeunes frère et sœur.
Liza déchante, mais sa déception n’est rien comparée à la décision qu’a prise pour elle son père : elle épousera un veuf bien plus âgé qu’elle. Pour échapper aux avances pressantes de cet homme qui lui répugne, Liza s’enfuit.
In extremis la jeune femme parvient à rejoindre les Pringle avant qu’ils embarquent pour l’Australie, terre lointaine où ils vont tenter fortune. Liza se croit enfin tranquille. Mais, à bord du navire, elle fait une terrible découverte, qui, pense-t-elle, lui ôte toute perspective d’avenir.
À moins que ce territoire nouveau et sauvage ne soit la promesse d’occasions que jamais son Lancashire natal n’aurait pu lui offrir…

Lancashire, 1857. Liza, 17 ans, est employée au service des Pringle, un jeune couple qui la traite bien. Mais son père exige soudain qu’elle revienne vivre parmi les siens pour s’occuper de sa mère...


Ils recommandent !

« Une saga foisonnante ! Que de rebondissements. Jamais Liza n’aurait pu imaginer pareil destin en fuyant sa terre natale. » Peterborough Evening Telegraph

« Une saga foisonnante ! Que de rebondissements. Jamais Liza n’aurait pu imaginer pareil destin en fuyant sa terre natale. » Peterborough Evening Telegraph


Actions promotionnelles

Après le succès de la trilogie « Cassandra », la nouvelle saga d'évasion australienne d'Anna Jacobs

Après le succès de la trilogie « Cassandra », la nouvelle saga d'évasion australienne d'Anna Jacobs


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782809847666
PRIX 23,00 € (EUR)
PAGES 464

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Coup de cœur pour ce premier tome pas encore sorti en librairie. J'ai eu l'occasion de le découvrir en avant première grâce à @netgalleyfrance que je remercie infiniment. Une histoire qui se passe au 19e siècle et qui m'a fait découvrir l'Australie dans le bush ou la vie n'était pas facile a l'époque. Des personnages attachants que j'ai eu plaisir à découvrir.
Une plume que je ne connaissais pas et qui me donne envie de découvrir ses autres romans. Hâte que la suite sorte!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le Vent de l'Espoir retrace une véritable épopée vers les terres de l'Australie. Ce roman met en scène la jeune Liza qui part sur un nouveau continent pour fuir un mariage forcé. Au fil des pages, le lecteur suit ses aventures. Entre histoire d'amour, travail acharné et violence j'ai été complètement prise dans le récit. L'histoire est donc vraiment prenante mais ce que j'ai préféré, ce sont les personnages. Liza incarne une femme forte et qui ne se laisse pas faire. Autour d'elle, gravite une multitude de protagonistes aux divers profils: l'amie, le méchant, le repenti, l'amant...Tous ces personnages vont contribuer à créer une véritable atmosphère.
Cette atmosphère est également un véritable point fort de ce roman. L'Australie emplit entièrement le livre. Elle nous livre un véritable décor grandiose à toute cette histoire. D'ailleurs, les paysages de l'Australie, contrastent avec ceux de l'Angleterre beaucoup plus froid et gris.
J'ai adoré cette histoire qui m'a fait voyager et a su me bouleverser.
Cette lecture est donc prenante et je n'ai qu'une hâte, découvrir le deuxième tome.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je découvre Anna Jacobs avec cette nouvelle saga "Le vent de l'espoir". Je remercie les éditions de l'Archipel et NetGalleyfrance de m'avoir permise de découvrir ce premier tome "Vers la terre promise" qui paraîtra le 04 janvier.

Liza, jeune fille de 17 ans, est employée de maison chez les Pringle, où tout se passe bien. Mais sa mère étant malade, son père exige qu’elle revienne vivre dans sa famille pour s'occuper de celle-ci ainsi que de son frère et de sa sœur plus jeunes.
Liza n'a pas le choix de le suivre et sa déception est immense quand elle comprend qu'en réalité son père veut la marier à un veuf, une brute bien plus âgé qu’elle. Liza prend alors la décision de fuir pour échapper à cet homme en se réfugiant chez les Pringle qui s'apprêtent à rejoindre les terres lointaines de l'Australie pour tenter d'y faire fortune.
Liza sera donc du voyage. Commence alors un périple de quatre mois à bord d'un navire où Liza pense être sauvée mais, elle fait une terrible découverte pendant la traversée qui lui ôtera toute perspective d’avenir ou pas?

Liza est une grande héroïne et j’ai trouvé que tous les personnages étaient très bien incarnés. J'ai trouvé très intéressant d’en apprendre davantage sur les colons en Australie à cette époque.

L’histoire est un peu comme un conte de fée. Il y a de l’aventure, de l’amour, parfois un peu irréaliste à mon goût. Liza devra faire face à de nombreux défis et sa nouvelle vie ne sera pas un long fleuve tranquille.

Une lecture que j'ai vraiment appréciée, qui est agréable à lire, qui est divertissante. Idéale pour passer un après-midi confortable sur son canapé. J'ai hâte de découvrir la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lancashire, 1857. Liza, dix-sept ans, est employée chez les Pringle. Lorsque son père lui demande de rentrer à la maison pour s’occuper de sa mère malade, elle obtempère à contre cœur. Forcée d’épouser un homme rustre et bien plus âgé qu’elle, Liza embarque pour l’Australie, où une vie nouvelle s’ouvre à elle.
J’ai beaucoup apprécié ce roman plein de rebondissements. A travers le personnage de Liza, l’autrice aborde le thème de la condition féminine au XIX° siècle. De plus, la vie en Australie est bien décrite, c’est très romanesque, l’histoire est prenante. C’est une lecture parfaite pour se détendre. J’attends la suite avec impatience.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est avec un grand plaisir que j’ai pu découvrir en avant-première cette nouvelle saga d’Anna Jacobs que j’aime beaucoup comme souvent, elle nous embarque dans des sagas dépaysantes.

Dans ce roman, on suit Liza, 17 ans, contrainte d’épouser un homme rustre, violent et plus âgé qu’elle, elle fuit son pays pour embarquer vers l’Australie où une nouvelle vie l’attend, c’est une héroïne courageuse et déterminée.

Une histoire romanesque prenante, riche en rebondissements et en aventure.
L’auteur nous fait découvrir la vie des colons en Australie, à cette époque et décrit aussi les conditions de la femme.

Un roman que j’ai adoré je suis impatiente d’avoir la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'adore les récits d'Anna Jacobs et celui-ci a été un gros coup de coeur car l'auteur dépeint de manière très réaliste, la dure réalité de la vie des femmes soumises à leurs mari, père, frère... Sans aucun droit à part celui de leur obéir, celles-ci doivent se battre pour échapper à leurs destins de soumission et être libre. Un énorme merci à Mylène des Editions de L'Archipel et NetGalley pour cette première lecture de l'année 2024. Je regrette que le résumé dévoile autant l'histoire de Liza.

Femme de chambre de Dorothy Pringle, Liza Docherty doit renoncer à son emploi quand son père veut la marier de force à un homme peu recommandable. Suite à un drame, Liza va prendre une décision qui changera sa vie.

Le départ des Pringle en Australie sera son dernier espoir d'échapper à sa famille. Mais rien ne se passera comme prévu... Et c'est en tant qu'épouse de Josiah Ludlam qu'elle fera ses premiers pas dans le bush australien.

Josiah Ludlam est lui aussi sous l'emprise de son père qui l'envoie dans une colonie australienne avec son épouse pour devenir agriculteur mais un drame va le conduire à tenir une promesse qui bouleversa son quotidien.

A leur arrivée, rien n'est comme ils l'avaient espéré.

Bien des épreuves attendent Liza qui va tenter d'oublier son véritable amour en s'éloignant du bush australien si cher à son coeur.

Désillusions, amours interdits, travail de la terre, ambition, chantage, haine, vengeance, enlèvement d'enfants...

Le combat d'une femme soumise aux hommes qui va lutter pour sa liberté !

Un premier tome où la survie et les émotions des femmes sont très détaillées, où on a l'impression d'être partie intégrante de l'histoire et de vivre avec elles leurs douleurs, leurs combats, leurs amours, leurs luttes pour leurs indépendances...

Pris au piège de leurs sentiments, Liza et Benedict vont devoir lutter pour leurs nouvelles vies en Australie.

Liza est-elle prête à perdre un être cher pour retrouver son amour perdu et sa liberté ?

Un voyage authentique plein de rebondissements, sans temps mort où le lecteur est emporté dans une atmosphère de passions.

Le début d'une saga romanesque passionnante et addictive !

La série la plus bouleversante sur la dure vie des femmes au XIXème siècle en quête de leur liberté !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Waouw, quelle claque !
L'histoire se déroule au 19ème siècle et les personnages principaux vivent à Lancashire (Angleterre).
Nous suivons l'évolution de Liza, Josiah, Benedict et Dorothy.
Liza qui était femme de chambre se voit contrainte de retourner auprès de sa famille, dans le but d'épouser un homme plus vieux qu'elle.
Après une terrible épreuve, elle décide de fuir et embarque pour l'Australie, aux côtés de Dorothy et son mari, pour une période de 4 mois.
Les péripéties commencent sur ce bateau, où elle fait la connaissance de Catherine, la femme de Josiah.
Je pourrais vous raconter toute l'histoire, tellement j'ai été prise dans le récit.
Je me suis vue en Australie avec eux, l'autrice a réussi à m'intégrer dans son univers.
Le personnage de Liza m'a bouleversé, elle vit des choses affreuses à cause de différents choix qu'elle fait tout au long de l'histoire.
Si vous recherchez un roman d'aventure, d'amour et d'espoir, procurez-vous ce livre !
Notez qu'il faut tout de même avoir le cœur bien accroché.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le début d'une fresque magistrale !

Je suis ravie de retrouver la plume d'Anna Jacobs avec cette nouvelle série qui s'annonce une nouvelle fois magistrale.

Si l'histoire peut paraître convenue de prime abord - une jeune fille dont l'avenir semble sans espoir part tenter sa chance à l'autre bout du monde - il n'en est rien. L'histoire et les personnages sont bien plus complexes que cela. De mésaventures en rencontres, parfois malheureuses, Liza notre jeune héroïne, va découvrir une nouvelle vie dans cette terre mystérieuse qu'est l'Australie, lors de ses débuts.

J'ai beaucoup aimé les nombreux rebondissements qui articulent ce récit. Pas de temps morts pour nos héros que la vie n'épargne jamais. J'ai un gros coup de coeur pour Liza, qui malgré les épreuves n'a rien perdu de sa joie de vivre et de sa force de caractère, jamais. Les personnages m'auront vraiment fait ressentir une foule d'émotions allant de la joie à la colère parfois.

Les paysages décrits, qu'il s'agisse des paysages anglais ou des paysages australiens sont grandioses et nous plongent encore un peu plus dans cette grande épopée.

Une très belle lecture pour débuter cette nouvelle année, et j'ai déjà hâte de retrouver les personnages pour la suite de cette saga. Merci aux éditions l'Archipel et à Netgalley pour cet envoi.

Amateurs de romances historiques et de grandes histoires, voilà une sortie à ne pas manquer ce 4 janvier 2024 !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Liza est une jeune bonne dans une famille du Lancashire. Elle se plait à ce poste. Mais son père, un malotru, vient un matin la chercher pour la marier de force à un homme violent qui a presque vingt ans de plus qu'elle. Liza n'a plus qu'une solution, fuir, et émigrer avec la famille chez qui elle travaillait en Australie. Plusieurs personnes du village partent vers l'Australie tenter une nouvelle vie. Josiah, un jeune homme noble que son père souhaite éloigner à tout prix, sa femme, souffrante, et Benedict, un fils de paysan qui n'aura jamais de terre à lui puisqu'il est le troisième fils. Le voyage en bateau est loin d'être de tout repos et la vie en Australie est très dure. Les terres cultivables sont rares, il faut fournir beaucoup d'efforts pour défricher, mais Liza est une jeune femme courageuse, quelque soit les épreuves que la vie lui met dans les pattes.
J'ai beaucoup aimé ce premier tome de saga historique. Il faut être patient sur les premiers chapitres, bien comprendre qui est qui, quels enjeux pour lui ou elle de partir en Australie, mais une fois sur le bateau, je n'ai pas lâché le livre. Le personnage de Liza est parfois un peu trop parfait, un peu trop fort, mais très attachante. La galerie de personnages secondaires est également très bien menée, avec des personnages parfois manichéen et parfois tout en subtilité. L'Australie, ses terres arides, sa chaleur, me semble très bien restituée, le livre m'a fait voyager.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Liza, 17 ans, est employée de maison chez les Pringle. Sa mère étant malade, son père exige qu'elle rentre s'occuper de sa famille. Vette exigeance cache pourtant une autre realite. Elle n'a d'autre choix que de suivre son père et se plier à ses décisions. Mais un jour tout ceci va trop loin et Liza fuit vers L'Australie vivre une autre vie mais au cours de la traverser, elle découvre une chose qui pourrait tout compromettre...

Découvrir cette plume, Anna Jacobs à un style fluide et très addictif. Le premier tome de cette saga est très prometteur. Des descriptions du paysage, des rebondissements et du suspense. Nous retrouvons ici une parfaite fresque d'une saga familiale.

Liza, malgre son jeube age est une femme pleine de force et de bienveillance. J'ai aimé chaque personnages. Ils sont très bien construits et leur caractères sont forts. J'ai aimé découvrir la vie des colons en Australie et leur installation. Le récit est riche en amitié, romance mais aussi en aventure pour les protagonistes. Dès que l'on imagine que le calme arrive, tout est chamboulé et remis en question. Ils doivent faire face à bon nombre de défis.

J'ai aimé vraiment découvrir les aspects de cette immigration toute classe confondue, la vie dans le bush.

Bref, très prometteur et j'ai déjà envie de lire la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à @netgalleyfrance  et @editionsdelarchipel
pour le service presse.
#NetGalleyFrance
#Leventdelespoir

Coup de cœur

Roman dévoré en un week-end, impossible de le lâcher.

Angleterre, 1847. Liza, issue d'une famille pauvre, travaille pour les Pringle. Elle aime son métier mais son père alcoolique de père décide de la marier à l'un de ses amis, un homme vieux, rustre et violent. Pour ne pas sombrer dans cette vie de misère et de brutalité, elle fuit en Australie.

Quelle épopée riche de rebondissements !
Entre cruauté et espoirs, la vie de Liza balance, souvent sans qu'elle ne puisse la gouverner. Être femme et pauvre à cette époque, dans ce pays, c'est n'être rien.
L'Australie lui offrira peut-être la possibilité d'une vie meilleure, loin des conventions mondaines de la vieille Angleterre.

Malgré la dureté de sa vie, Liza reste lumineuse et enjouée, elle s'émerveille pour ce nouveau pays où elle se sent bien. Qu'est-ce qu'elle est attachante !

L'intrigue est riche et multiple. Aucun temps mort, les évènements s'enchaînent et font souvent palpiter notre cœur. Beaucoup de temps forts, de peurs et d'accélération du récit.
Même s'il est entre autre question de sentiments, nous sommes loin d'un roman à l'eau de rose. Amitié, amour fraternel, maternel, tous sont à l'honneur.

Seul tout petit bémol pour le confort de lecture : les sauts d'un personnage ou un lieu à un autre ne sont pas marqués par plus qu'un changement de paragraphe, c'est légèrement perturbant.

En tout cas cette lecture fut un coup de cœur et j'ai hâte de découvrir la suite du destin de Liza, même si ce tome pourrait déjà être une fin en soi.

A découvrir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici mon retour de lecture sur le roman : Vers la terre promise, premier tome de la série Le Vent de l'Espoir d'Anna Jacobs.
Lancashire, 1857. Liza, 17 ans, est employée au service des Pringle, un jeune couple qui la traite bien.
Elle déchante quand on père l'oblige à revenir auprès des siens pour s'occuper de sa mère malade et de la fratrie. Le pire arrive : elle doit épouser un veuf bien plus âgé qu’elle.
Pour échapper aux avances pressantes de cet homme qui lui répugne, Liza s’enfuit et elle parvient à rejoindre les Pringle avant qu’ils embarquent pour l’Australie, terre lointaine où ils vont tenter fortune. Liza se croit enfin tranquille. Mais, à bord du navire, elle fait une terrible découverte, qui, pense-t-elle, lui ôte toute perspective d’avenir.
À moins que ce territoire nouveau et sauvage ne soit la promesse d’occasions que jamais son Lancashire natal n’aurait pu lui offrir..
Vers la terre promise est un bon roman qui nous emmène entre l'Angleterre et l'Australie, dans les années 1850.
Une époque qui ne fût pas facile pour les femmes, une fois de plus. Elles sont encore victimes de la cruauté des hommes, qui leur en font voir de toutes les couleurs.
Liza est une toute jeune fille de 17 ans qui apprécie la maison où elle est devenu bonne à tout faire.
Malheureusement, elle doit retourner chez elle, où la vie est très dure. Le pire, elle le découvre en apprenant qu'elle doit épouser un homme plus âgé qu'elle, veuf, et cruel avec sa défunte femme.
Liza parvient à s'enfuir direction l'Australie mais rien ne sera facile pour elle. Elle va devoir lutter pour réussir et ma fois, le pays ne lui réussira pas trop mal malgré la dureté de la vie là bas.
Liza est une jeune fille attachante. J'ai beaucoup aimé son caractère, sa façon de voir les choses. Elle est touchante.
L'histoire est bien ficelée.
Je suis ravie de m'être retrouvé en Australie dans les années 1850 car il y avait tout à construire là bas à cette époque ce qui donne des romans riches. Il y a de l'action, plein de bons sentiments et à aucun moment je ne me suis ennuyée.
Par contre, j'ai trouvé ça un peu trop par moment.
OK Liza est l'héroïne, il doit lui arriver plein de choses mais par moment c'est vraiment trop. Notamment dans la toute dernière partie.
Après, il est vrai qu'on mourrait jeune à cette époque et que les hommes n'avaient aucune considération pour les femmes ! Mais quand même, la pauvre on peut dire qu'elle cumule la malchance.
Malgré ce point, j'ai beaucoup aimé ma lecture.
Le Vent de l'Espoir est un bon premier tome que je recommande et note quatre étoiles. Je lirais la suite avec plaisir quand elle sortira :)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Le Vent de l'Espoir" est la nouvelle saga familiale australienne d'Anna Jacobs qui débute avec ce premier tome très réussi "Vers la Terre Promise" !

Lancashire, 1857. Liza, 17 ans, est employée au service des Pringle, un jeune couple qui la traite bien. Mais son père exige soudain qu’elle revienne vivre parmi les siens pour s’occuper de sa mère malade et de ses jeunes frère et sœur.

Liza déchante, mais sa déception n’est rien comparée à la décision qu’a prise pour elle son père : elle épousera un veuf bien plus âgé qu’elle. Pour échapper aux avances pressantes de cet homme qui lui répugne, Liza s’enfuit.
In extremis, la jeune femme parvient à rejoindre les Pringle avant qu’ils embarquent pour l’Australie, terre lointaine où ils vont tenter fortune.

Liza se croit enfin tranquille. Mais, à bord du navire, elle fait une terrible découverte, qui, pense-t-elle, lui ôte toute perspective d’avenir. À moins que ce territoire nouveau et sauvage ne soit la promesse d’occasions que jamais son Lancashire natal n’aurait pu lui offrir…

Je remercie les @editionsdelarchipel et @NetGalleyFrance de m'avoir permis de découvrir ce premier tome qui donne en vie de lire la suite.

J'ai trouvé ce premier opus très dépaysant avec ces paysages anglais et australiens très bien décrits, ce qui permet d'avoir un bon moment d'évasion. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde grâce aux nombreuses scènes d'action qui permettent de capter l'attention du lecteur jusqu'au dénouement.

Liza est un personnage rebelle très attachant qui a de nombreuses mésaventures dans ce monde patriarcal où la femme n'a pas son mot à dire. L'autrice décrit dans toute sa dureté les abus que peuvent subir les femmes à cette époque et les épreuves qui forgent leur tempérament. D'autant plus lorsqu'elles sont propulsées sur une terre inconnue comme l'Australie, très différente de l'Angleterre.

Ce roman d'amour est aussi un récit sociétal qui met en exergue le contraste entre les différentes classes sociales en Angleterre et la vie rude dans de bush australien où la solidarité entre colons et aborigènes joue un rôle primordial si l'on veut survivre. J'ai beaucoup aimé le thème du féminisme qui est abordé avec finesse par l'autrice. J'ai hâte de retrouver Liza, personnalité forte et fragile à la fois, dans ses prochaines aventures du tome 2 !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avec l'espoir d'échapper à l'autorité de son ivrogne de père qui envisage de la marier à un homme vieux et violent qui ne vaut guère mieux que lui, Liza quitte en cachette sa famille. Elle embarque sur le premier bateau en partance vers l'Australie, avec le désir de se construire une nouvelle vie.
Le thème de l'immigration de colons en Australie est toujours prometteur de sujets tels qu'un nouveau départ, de nouveaux projets, l'acclimatation sur des terres si différentes de l'Europe, avec un côté exotique, la rencontre de populations autochtones...
Malheureusement, cette lecture n'a pas répondu à mes attentes. Je n'ai pas réussi à entrer dans cette histoire et à m'attacher à ses nombreux personnages.
Plusieurs choses m'ont déplu dans ce roman.
Premièrement, l'héroïne, Liza, semble être abonnée au malheur. Elle collectionne les épreuves douloureuses et s'en remet finalement assez bien, ce qui manque de crédibilité. L'auteure n'insiste pas assez, à mon avis, sur les émotions et les blessures à l'âme de Liza.
Je n'ai pas aimé la multitude de violences faites aux femmes (viols, humiliations, dénigrements, racisme...) tout au long de ce récit.
D'autre part, l'Australie n'est à mon goût, que trop succinctement décrite, ce qui en atténue une possible immersion sur les terres de ce pays si particulier.
J'avais beaucoup aimé la saga Les pionnières, de la même auteure, c'est pourquoi je n'ai pas hésité à lire ce nouveau roman. Mais ce fut une lecture bien trop sombre et triste pour moi. Il n'en reste pas moins un roman bien écrit et à découvrir en fonction de vos goûts.

Je remercie @editionsdelarchipel et @NetGalleyFrance pour la découverte de cette nouvelle saga.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai lu « Le vent de l’espoir ; vers la Terre promise » d’Anna Jacobs aux @editionsdelarchipel en sp via @netgalleyfrance

~ Avons- nous tous une terre promise qui nous attend quelque part?

~ 19eme siècle :Angleterre. Liza est née dans une famille sans vraiment d’argent, plutôt pauvre. Elle doit travailler dur pour aider la famille.
Seulement elle a un père très autoritaire et possessif et une mère faible qui subit le poids de sa vie.
Le père de Liza veut la marier à un homme qu’elle n’aime pas mais qui pourra aider financièrement la famille.

~ Elle décide alors de s’enfuir en Australie avec la famille qui l’emploie pour ne pas tomber à la merci de cet homme.
Seulement, lors de la traversée , elle va apprendre une nouvelle qui va chambouler sa vie. A partir de là, rien ne sera plus pareil …

~ L’histoire est remplie de suspens, de rebondissements et jusqu’à la fin, on est dans l’attente de savoir comment tout ceci va bien pouvoir se terminer …

~ Beaucoup de thèmes sont abordés comme les liens familiaux, le mariage, les naissances, les règles de hiérarchie au sein des familles, pauvre ou riches… la place de la femme dans la société … les deuxième chances, et surtout, l’espoir, celui qui aide à tenir bon et debout malgré toutes les situations.

~ La plume de l’autrice est fluide et légère. Le livre se lit très bien.
Deux petites choses m’ont un peu gênée : le nombre de personnages au début et le fait de comprendre les liens qui les relient… il faut un petit peu de temps pour être au point là-dessus mais quand c’est fait, c’est bon, je suis entrée pleinement dans l’histoire.
Le deuxième point , c’est plus par rapport au liens que vont entretenir les personnages entre eux durant tout le roman… parfois j’étais un peu dérangée mais ce point est très subjectif car il n’a absolument pas dérangé ma binôme de lecture @valmyvoyou_lit .

~ Une bonne lecture qui ne se termine pas ici puisqu’il y aura une suite…

➡️ Êtes-vous tenté par ce livre ? Aimez-vous les fictions historiques avec des romances ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman prenant et totalement addictif !
Je suis fan de la plume d'Anna Jacobs, qui m'emporte vers l'Australie, en suivant des personnages de femmes fortes Avec du romantisme et aussi du réalisme, on découvre la vie au 19e siècle, si dure pour les femmes.

Milieu du 19e siècle. Liza embarque en cachette pour l'Australie, avec ses anciens patrons, pour échapper au mariage avec un homme brutal.
Un petit groupe d'émigrants se forme sur le bateau, mais bien peu sont là de leur plein gré.
Épouse contrainte de suivre leur mari qui pense faire fortune mais n'est pas taillé pour ça, fils de famille exilé pour échapper au déshonneur, et dans le coin le plus reculé possible...
Ce n'est pas une longue croisière tranquille, et après de nombreuses péripéties, l'installation loin de la civilisation n'est pas simple non plus.
Ce que j'aime chez cette autrice, en plus de son écriture que je ne parviens pas à lâcher et de personnages très denses, c'est qu'entre romance et vie difficile, elle n'oublie pas les exclus. Bagnards déportés là à vie, même une fois leur peine purgée, noirs et aborigènes, rappellent combien ils sont tenus à l'écart pas presque tout le monde.
Liza, malgré son courage et son dynamisme, n'aura pas la vie facile. Et un retour en Grande-Bretagne lui fera aussi prendre conscience que la richesse ne garantit pas le bonheur.
Le roman se termine presque comme un thriller !

Il y a certes des thèmes qui reviennent d'une série à l'autre, mais c'est toujours un tel plaisir de lecture, que je me laisse emporter. Vivement le tome 2 ! (Même si on a une vraie fin ici.)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Liza est dans une situation extraordinairement difficile. Son père veut la marier à un homme beaucoup plus âgé et violent, et la jeune fille, bien décidée à ne pas céder, s’enfuit pour s’embarquer sur un navire qui l’emmènera en Australie.

Mais son histoire ne s’arrête pas là, loin de là... Elle va au devant d’une nouvelle parsemée de difficultés, de dangers, de bonheurs et de pertes.

J’adore les sagas qui se déroulent en Australie ou en Nouvelle-Zélande. J’ai d’ailleurs jusqu’ici lu tous les romans de Sarah Lark, que vous connaissez certainement.

Du coup, je n’ai pas vraiment hésité à me lancer dans la découverte de cette nouvelle histoire. Et je ne le regrette absolument pas!

Liza est un personnage féminin comme on les aime. Courageuse, n’ayant pas froid aux yeux et dotée de qualités intéressantes, elle porte toute l’histoire à elle seule. C’est son histoire que l’on va suivre tout au long des chapitres, au gré de ses rencontres, de ses décisions.

Nous sommes là au début d’une vraie belle saga familiale, et les dernières pages me laissent à penser qu’elle est loin d’être terminée, ce qui me ravit!

Les paysages décrits sont intéressants également. Nous sommes à l’époque de colonisation australienne, où les villages et les petites villes poussent comme des champignons. En suivant Liza et ses compagnons, c’est toute la création d’un lieu où rien n’existait encore.

J’ai hâte de pouvoir découvrir la suite de cette histoire intéressante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le vent de l'espoir , tome 1 Vers la terre promise par Anna Jacobs , Éditions de l'archipel


1857, dans le Lancashire, plusieurs personnes s'apprêtent à prendre le bateau pour partir vivre en Australie, terre lointaine et sauvage mais terre qui promet de faire fortune. Parmi tous ces passagers, le couple Pringle accompagné de Liza , leur employée ....

Anna Jacobs m'a transporté très rapidement et facilement entre l'Angleterre et l'Australie.
J'ai beaucoup aimé cette jeune Liza, la protagoniste de ce roman qui a la tête sur les épaules mais dont l'existence n'est pas un long fleuve tranquille. Sa persévérance et son obstination m'ont scotchée car rien ne lui est épargné. La vie ne lui a pas fait de cadeaux. Elle a réussi à échapper à un mariage forcé avec un homme violent mais ce n'est qu'une mésaventure parmi tant d'autres. Sur le bateau la menant en Australie, elle fera connaissance avec Catherine et Josiah .
Dans ce roman, nous rencontrons un certain nombre de personnages : des sympathiques, des très sympathiques et des moins sympathiques, voire des détestables.
J'ai apprécié l'histoire. Je n'ai pas trouvé de longueurs dans le récit. À aucun moment, je ne me suis ennuyée. J'ai tourné les pages et suis arrivée à la dernière sans m'en rendre compte.
C'est avec un grand plaisir que je lirai le deuxième volume de cette saga.

Je tiens à remercier vivement les éditions de l'Archipel et #NetGalleyFrance pour l'acceptation de ma demande de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Liza est femme de chambre chez les Pringle. Mais elle a désormais 18 ans et son père décide de la marier à un riche voisin. Celle-ci s'y refuse, alors son fiancé décide de la prendre de force. Liza n'a qu'une solution, s'enfuir en Australie. Débute alors une nouvelle vie pour Liza,
J'ai beaucoup entendu parler de la saga La villa aux étoffes de Anna Jacobs mais je l'ai pas lue. J'en ai entendu et lu beaucoup de bien.
Alors j'étais très attirée par cette nouvelle saga.
Je n'ai pas été déçue. La plume d'Anna Jacobs est addictive. Elle est à la fois simple et très travaillée. On a l'impression de rentrer dans l'histoire comme si on connaissait les personnages depuis longtemps.
J'ai beaucoup aimé le travail sur les personnages, chacun à sa propre personnalité. J'ai aussi aimé le travail sur l'époque et l'environnement.
On voyage en bateau vers l'Australie. Liza est une femme forte et bien qu'elle soit d'un milieu sociale pauvre, elle est futée et avisée. Libre et forte, elle ne se laisse pas abattre et fait tout pour protèger ses enfants et elle. Son histoire d'amour avec Bénédict m'a touchée.
J'ai hâte de lire la suite.
Bref, j'ai passé un très bon moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Au milieu du XIXe siècle, au cœur du Lancashire, on découvre Liza.
Jusqu’alors employée au service des Pringle, elle se voit brusquement obligée par son père de quitter les lieux pour revenir auprès des siens.
Dans ce contexte de misère, elle est maltraitée par les hommes de sa famille qui la forcent notamment à épouser un veuf bien plus âgé qu’elle et surtout violent.
Pour échapper à ce destin, Liza décide de s’enfuir.
En embarquant pour l’Australie, une promesse d’avenir s’offre à elle…

Au travers de cette saga familiale, Anna Jacobs nous propose un voyage dépaysant, entre l’Angleterre et ces terres lointaines australiennes où tout est à construire.
J’ai particulièrement aimé suivre Liza dans sa volonté de s’affranchir de sa condition.
En effet, au fil des évènements, notre héroïne lutte contre son statut de femme au XIXe siècle (dans un monde très patriarcal), mais aussi contre son statut de femme issue d’une classe sociale pauvre (avec toutes les inégalités de traitement que cela induit).

Dans ce 1er tome « Vers la terre promise », les évènements, les rencontres, les amitiés se succèdent, nous tenant en haleine et nous faisant passer par des sentiments variés (indignation, colère, joie, etc.).
Il me tarde découvrir la suite de cette saga !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :