Assis au bord du silence

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 12 avr. 2023 | Archivage 8 août 2023
ELIDIA, Editions du Rocher

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Assisauborddusilence #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

1947. Marty Swanson voit le jour dans la modeste communauté suédoise de Springfield, Nebraska.

2021. Marty Swanson termine sa vie seul dans le luxe de la petite ville de Carmel-by-the-Sea, Californie.

Que se passe-t-il durant toutes ces années ? Dans une fresque foisonnante, Christophe Paviot nous raconte le parcours tumultueux et tragiquement romanesque de cet homme. Abîmé très jeune par les épreuves, Marty s'enferme dans le silence et se réfugie dans la

mélancolie, mais découvre la musique et les plaisirs cruels de l'amour.

Une odyssée, portée par une écriture tenue et poétique, qui nous plonge dans les ombres et lumières de l'Amérique.

Christophe Paviot est l'auteur d'une douzaine de romans, dont "Le ciel n'aime pas le bleu", "Blonde abrasive" ou encore "L'Horizon à mains nues" paru en 2020 (en poche aux éditions Litos en 2023).

1947. Marty Swanson voit le jour dans la modeste communauté suédoise de Springfield, Nebraska.

2021. Marty Swanson termine sa vie seul dans le luxe de la petite ville de Carmel-by-the-Sea...


Actions promotionnelles

. Un "roman américain" dans la lignée de "Alabama 1963", de certains romans de Pierre Pelot.

. Soutiens littéraires de Paviot : Christophe Ono-dit-Bio, sur France Culture et dans Le Point : "Les romans de Paviot sont corsés, tenus, électriques et plus encore..." ; Le Figaro (Beigbeder), Livres Hebdo (Olivier Mony), mais aussi L'Obs, Libération...

. Espoir coup de cœur Fnac.

- "L’Horizon à mains nues" sorti aux éditions Lattès en 2020 ressort en poche, aux éditions Litos, en même temps.

- Plusieurs titres passés en poche, notamment "Blonde abrasive", Hachette littératures 2005 (Points 2006).

. Un "roman américain" dans la lignée de "Alabama 1963", de certains romans de Pierre Pelot.

. Soutiens littéraires de Paviot : Christophe Ono-dit-Bio, sur France Culture et dans Le Point : "Les...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782268108841
PRIX 21,90 € (EUR)
PAGES 464

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Envoyer vers ma Kindle (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Une réelle découverte et une belle surprise. Tout d'abord attirée par le titre mais pas du tout sur la forme du texte très serré sans dialogue, je me suis laissée emporter dans cette histoire si simple mais compliquée à la fois et si vraie.
L'écriture de C Paviot nous plonge dans une fresque familiale. Mais attention pas d'arbre généalogique aux multiples branches. Grands-parents , parents d'un enfant unique composent cette famille de suédois du Nebraska dont la vie réserve des peines et des joies. Le roman se découpe en deux partie; La première est l'histoire des parents de Marty, puis la sienne de sa naissance à son adolescence. Marty est un enfant timide, un peu spécial qui aime observer ce qui l'entoure. Il va découvrir son corps, puis celui des jeunes filles et des femmes ainsi que son don.
Dans la seconde partie, nous retrouvons Marty, célèbre, riche habitant la Californie, veuf et père de deux filles.
Un saut d'une grande originalité car cela perturbe au début mais séduit.
Amours, Amitiés parentalité, célébrités, voisinage...tant de thèmes abordés...ceux de la vie.
Un roman simple mais d'une grande intensité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quand le manque de mots crée le néant…
Je remercie les Editions du Rocher qui me donnent carte blanche pour choisir LE roman à chroniquer ; cela se termine toujours par une belle surprise. C’est encore le cas ici, avec ce roman que je qualifierai d’intime alors que le récit nous transporte de Springfield à Carmel-by-the-Sea.
Nous sommes en 1947, Jessie a donné un fils à Edwin, revenu de la guerre et de ses horreurs. Marty Swanson restera fils unique et son enfance sera marqué par une perte douloureuse. On le retrouve en 2021, alors qu’il semble avoir réussi sa vie, du moins aux yeux du monde puisque c’est un compositeur célébré et adulé. Mais sa vie n’a pas été un long fleuve tranquille et sous nos yeux se déroule une fresque romanesque et tragique qui nous embarque depuis les poulaillers du Nébraska jusqu’aux riches villas de luxe de la Californie. Que s’est-il passé dans sa vie ? Il n’y a pas moins de 464 pages pour le découvrir avec intensité.
C’est un choc brutal entre la première et la deuxième partie, quand je quitte Marty à 16 ans et que je le retrouve à plus de soixante ans. J’ai peur de ne plus suivre et pourtant… Avec quel talent, Christophe Paviot nous ramène dans le passé par petites touches, nous faisant comprendre ce qui nous avait échappé. C’est foisonnant d’informations et porté par une musique qui a sauvé l’adolescent parti découvrir le monde.
S’il y a une certaine crudité dans les situations et les mots qui peut surprendre, elle est liée aux émois d’un enfant dont la sexualité s’est trouvée unie à la musique et donne du corps aux décisions. La deuxième partie est plus soft mais on perd l’enfant et on trouve l’homme resté timide et touché à la fois par les honneurs mais aussi par les malheurs.
J’ai apprécié comme d’habitude découvrir des régions et des lieux : île de Skye, Dunottar Castle mais aussi des animaux comme l’Ashera Royal et des musiques oubliées : Evergreen de Roy Orbison et Silver&Gold de Neil Young. Je ne peux pas tout citer mais ce roman est riche, à l’image du personnage principal aux nombreuses œuvres musicales.
Ce livre est touchant, bizarrement parce qu’il n’y a aucune pudeur physique et une grande pudeur mentale. Les mots dits ou non-dits font toute la force de la trame d’un roman qui fait voyager dans l’univers d’un compositeur et d’un homme qui se fait le plus petit possible. Quant à la fin…
Je remercie #NetGalleyFrance, le groupe Elidia et les Editions du Rocher pour le SP de #Assisauborddusilence.

Cet avis vous a-t-il été utile ?