Inversion

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 5 déc. 2022 | Archivage 31 mars 2023

Résumé

À l’approche de l’été 2041, dans les rues de Shenzhen, deux chercheurs chinois s’enfuient d’un laboratoire sécurisé. À Bruxelles, un fonctionnaire européen investigue sur les algorithmes du réseau social Thot, soupçonné de manipuler les citoyens à leur insu. En Sicile, une journaliste française enquête sur le devenir de migrants disparus. À Amsterdam, un entrepreneur néerlandais déploie une intelligence artificielle pour libérer les Européens du joug de leur administration. Leur combat commun : défendre leur vision de la liberté. Face à eux, l’Agence européenne de sécurité et du renseignement intérieur mobilise ses forces pour les contrer.

Au fil d’une histoire entremêlée de trajectoires singulières et touchantes, Ludovic Deblois, par le biais de son regard incisif sur l’avenir, nous transporte dans une intrigue haletante et bouleversante. En dessinant un futur possible et réaliste, il nous interroge sur la portée de nos choix présents.


À l’approche de l’été 2041, dans les rues de Shenzhen, deux chercheurs chinois s’enfuient d’un laboratoire sécurisé. À Bruxelles, un fonctionnaire européen investigue sur les algorithmes du réseau...


Formats disponibles

ISBN 9782490638123
PRIX 22,00 € (EUR)
PAGES 372

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Des trajectoires qui se croisent, des personnages qui doutent ou qui sont trop sûrs d’eux, une intrigue multiple mais où tout est relié à ce qui fait l’essence même de chaque humain : les choix de vie. Sont-ils influencés, est-on manipulé consciemment ou pas, jusqu’où va notre libre arbitre et a-t-on toujours la possibilité de choisir ce que l’on souhaite réellement ? N’est-on pas obligé de tenir compte de notre environnement, des personnes qui nous entourent, du contexte ? Et si on n’a rien connu d’autre, a-t-on le pouvoir de changer le cours du destin qu’on nous « impose » ?
Dans ce roman, une application a été mise en place et elle régente tout. Nous sommes en 2041, et le numérique a envahi les vies. Cela fait partie du quotidien et la plupart des gens ne se posent pas de questions et se laissent porter…sans décider, simplement parce qu’ « on » sait ce qui est le mieux pour eux.
Il y a, ça et là, quelques rebelles, des personnes qui essaient d’inverser la tendance, de ne plus être fichés, de pouvoir voyager sans être tracés. Le programme Inversion est en place pour défendre la liberté, les libertés. Mais que pourront quelques personnes face à des bulldozers ?
Espionnage, rébellion, faux amis, rien n’est aisé entre les protagonistes et chacun (des gentils) doit se montrer prudent pour s’en sortir mais à qui faire confiance ?
Avec une écriture déterminée et un style vif, Ludovic Deblois nous entraîne dans une vision futuriste de notre société. On pourrait bien se retrouver avec ce qu’il décrit si on oublie d’être vigilant face aux dérives du numérique. Le propos est réfléchi et bien présenté.
J’ai regretté qu’il n’y ait pas dans les premières pages, une feuille de présentation des personnages, au début, j’ai eu peur de me perdre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous voici projetés en 2041, dans une époque qui pourrait ressembler à la nôtre. Ludovic Deblois nous invite à découvrir une Europe où les fortes canicules ont modifié la répartition des populations en créant des migrations toujours plus compliquées. Cette société du futur a fait face à des nombreux enjeux grâce à Thot, un algorithme de plus en plus performant, issu des progrès de l’intelligence artificielle. Mais à quel prix ? La question de la liberté, du libre arbitre est au centre de cette dystopie aux allures de policier.
L’intrigue, en forme de puzzle, est savamment construite autour de personnages qui à leur manière sont confrontés à la gestion très cadrée des individus.
La journaliste Sonia enquête de très près sur la gestion gouvernementale des migrations, au risque de diffuser des informations très confidentielles.
Lucas, employé au sein de l’organisation européenne, commence à se poser des questions sur l’influence de l’algorithme sur sa propre carrière, voire sur la vie de ses proches. Un décès soudain le pousse à enquêter…
L’industriel fortuné, Arnold a décidé de lancer le programme INVERSION pour conserver à tout prix la liberté individuelle de chacun et lutter contre l’ingérence du programme Thot dans la vie des citoyens européens qui le souhaitent.
Ils sont tous suivis de très près par l’Agence européenne de Sécurité et du Renseignement, bien décidée à museler les opposants au système stable et sécuritaire, préservée par le système Thot.
J’ai bien aimé me plonger dans cet univers de fiction car l’auteur y montre les limites et les dérives d’une société excessivement contrôlée par le numérique omniprésent. Certes il faut lutter pour sa liberté individuelle mais ne doit-on pas aussi réfléchir aussi aux intérêts servis par ceux qui s’opposent au système ? et peut-on vraiment lutter à armes égales contre tout un système ? C’est la question que nous posent à leur manière tous ces héros qui se croisent, s’allient au cours du roman.
Merci à NetGalley et aux éditions des Offray pour l’envoi de ce roman vraiment intéressant.
#INVERSION
#NetgalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ludovic Deblois has previously shown an interest in exploring the dangers of environmental hazards and climate change, and those concerns are present in his latest novel, Inversion. There are however other ways that society can be destroyed and Deblois takes account of some of the most dangerous and immediate threats facing us in this futuristic thriller. It successfully extrapolates on situations that we can recognise around us today and, like the best SF, he considers the worst case scenario where we could conceivably end up if we aren't careful. It takes some leaps and could be accused of heading down conspiracy theory territory, but there is nothing here in Inversion that is beyond possible. And, as the author notes, he is writing this in the hope that if we are more aware of the dangers now, we can take steps to ensure that it doesn't actually happen.

In the year 2041, Thot, an information and social networking system has come to dominate in Europe, a single source of information used by 85% of the population. It's seen as providing secure, reliable and informative data for its citizens. There are concerns in some quarters however that the application is being used to exploit, direct and control European citizens, including pushing them towards career choices and even favourable matches for marriage, removing individual liberties in the interests of securing the needs of the state and keeping the rich and powerful in control. The USA and the CIA particular are concerned as there appears to be Asian and Russian influence, and a Eurasian empire would be the USA's worst nightmare.

There are a few other individuals who come to suspect that the intentions of the European leaders are not entirely benign and purely for the benefit of their citizens. Lucas, an IT technician who has been involved in the development of the Thot system, has been tipped off by an American friend of his father's with connections to the CIA. He is reluctant to believe that there is such a programme in place, but decides to make a few calls to his superiors and do a little investigation himself. His former partner Sonia meanwhile, a journalist, has identified something suspicious going on in Mineo in Sicily, with refugees being held captive apparently with the assistance of Chinese officials. Both soon find themselves in a lot of trouble even before they can they can attempt to make their findings known.

There is however another agency at work, a businessman who is developing his own network called Inversion, a growing alternative network where people can carry out financial transactions and movements in privacy. Tian and Jiao, Chinese twins in Shenzhen, have been smuggled out of China and given new identities by a Dutch agent, Magdalena, so that they can work on expanding the Inversion programme. Inversion is like a big VPN with PayPal using cryptocurrency, an effort to regain anonymity and freedom for our digital footprint, an alternative to free the world population from the invasive and controlling shackles of the European system. But how can anyone be sure of the security and privacy of their information on Inversion, or what the real intentions are behind the development of the new system.

The Thot/Inversion conflict is the main concern of Inversion, although elsewhere and in passing Ludovic Deblois paints a terrifying picture of a near-future where the USA also has its own problems with New York devastated by hurricane, Africa and the south of Europe suffering in the grip of an intense heatwave caused by climate change, where huge numbers of refugees have travelled towards Europe and where Europe is at war with Turkey. When you add references to pandemic scaremongering, an authoritarian European superstate, AI technology, robot combatants and guard dogs, Russian troll factories, Chinese expansion and big brother restrictions on press freedoms, there is a danger that the author is indulging in or giving credence to all manner of conspiracy theories.

On the other hand Inversion does make it feel like all of these things can be interconnected, a perfect storm that leads to a Matrix-like manipulation and mind control of an entire population. What it really hits on, as any good speculative SF should do, is look at where we are now and open our eyes to how much of our lives, transactions, behaviours are available online to large systems. Again, we think this is something we willingly share in full awareness of the convenience and benefits it offers in exchange, but we don't really know how our personal data is harvested and used, and how it could be exploited in the future. This is the truly scary element of Inversion, warning us that the road to totalitarianism doesn't require the overthrow of any current system, that it doesn't even need to be carried out in secret as a conspiracy; we can already see that this is a path we are on, with many European and world nations already on the side of authoritarianism, race hatred, anti-immigration and where "freedom of speech" means the freedom to willingly give away your freedoms. 

Initially I wasn't so keen on the sexual exploits of Sonia or the details of her history with Lucas (likewise Lucas's history and differences with his father), which scarcely feel relevant and seem to set the book half-heartedly into Michel Houellebecq territory. Their social, political and generational differences however do present different approaches to dealing with the information they are presented with and how they feel about the authorities. Inversion is an ambitious work of speculative fiction with one foot very firmly in present day reality, exploring in detail many of the serious questions we have to face up to today.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Inversion" est un roman d'anticipation de Ludovic Deblois qui se passe en 2041-42 dans un monde dystopique où les personnes ont perdu leur libre arbitre. La démocratie est en danger et les individus sont en liberté surveillée à cause d'un réseau social appelé "Thot". Il les manipule à leur insu grâce à des algorithmes guidant leur orientation professionnelle dès le plus jeune âge en fonction des besoins étatiques.

Le projet baptisé "Inversion" a pour but d'utiliser une Intelligence Artificielle qui permettrait de séparer l'identité physique de chaque individu de son identité numérique afin que celui-ci puisse retrouver sa liberté individuelle. Mais, derrière ce projet humaniste se cachent aussi des dérives liées aux cryptomonnaies qui pourraient mener à l'anarchie. Entre tyrannie et anarchie, la démocratie se révèle alors bien fragile...

Les personnages sont très nombreux : Lucas, Sonia, Tian et Jiao, Magdalena, le Commandant Heinrich Jansen et beaucoup d'autres encore... Pour faciliter la compréhension, il serait judicieux de proposer au lecteur une liste de ces personnages car, au début, je me suis sentie un peu perdue.

Malgré quelques longueurs, l'intrigue est bien ficelée avec un flashback assez long un an auparavant qui ajoute une perspective et qui s'arrête à la moitié du roman. J'ai trouvé le rythme un peu trop lent à cause de nombreuses digressions qui ralentissent le fil de l'intrigue et c'est plutôt dommage.

Je remercie les @editionsdesoffray de m'avoir permis de découvrir ce roman d'anticipation qui aborde le sujet de la fragilité de la démocratie et de la perte du libre arbitre qui n'est pas sans rappeler Orwell.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :