Hiverner

Lu par Marie Gamory
Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 28 sept. 2022 | Archivage 27 nov. 2022
Audiolib, Bien-être et vie pratique

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Hiverner #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

La vie est imprévisible et parfois tout déraille : le mari de Katherine May est tombé malade, son fils a cessé d’aller à l’école et ses propres problèmes médicaux l’ont amenée à quitter un travail exigeant. Hiverner explore comment elle a non seulement enduré cette période douloureuse, mais aussi saisi les opportunités singulières qu’elle lui offrait.

Dans un style poignant et réconfortant, Katherine May livre un témoignage émouvant sur les hivers de nos vies (rupture, perte d’emploi, maladie...), la façon de les traverser, de se retirer et de prendre soin de soi pour se réparer.

Dans ce livre autobiographique intime, elle redécouvre les plaisirs d’une vie simple et explore les mythes et les pouvoirs de guérison du monde naturel à travers le cycle des arbres, l’hibernation des animaux, le pouvoir purifiant de la neige ou encore les rituels druidiques de Stonehenge durant le solstice d’hiver.

Best-seller du New York Times.

 

La vie est imprévisible et parfois tout déraille : le mari de Katherine May est tombé malade, son fils a cessé d’aller à l’école et ses propres problèmes médicaux l’ont amenée à quitter un travail...


Formats disponibles

FORMAT Livre audio, Intégral
ISBN 9791035410537
PRIX 18,95 € (EUR)
DURÉE 6 Heures

Vos liens

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (AUDIO)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un témoignage intime et précieux qui nous permet de voir la vie du bon côté !
Ce récit doux et lent (parfait pour l'automne qui vient de débuter !) nous invite à nous poser et à profiter de la douceur des choses simples dans un monde où tout va trop vite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Coup sur coup, Katherine a vécu des évènements assez compliqués à gérer : la convalescence de son mari, le décrochage scolaire de son fils et son propre burn-out, ça fait beaucoup. Cette fois-ci, alors qu'elle a toujours eu l'habitude d'être la plus forte, la plus invincible et la plus dure à cuire, elle comprend que ça ne lui sera pas possible et décide d'accueillir ces hivernages avec la plus grande résilience possible.

De septembre à février, l'auteure nous raconte ses recherches, ses apprentissages sur le froid, l'hibernation, la gestion de l'hiver dans les pays du Nord ou encore les comportements animaliers dont il faudrait s'inspirer. Elle philosophe également sur cette société de l'anti-malheur, qui prône le bonheur absolu et qui associe la tristesse à une sorte d'échec. Comme si on n'avait pas réussi à rester constamment heureux.

Elle nous raconte aussi son parcours, comment elle s'est extirpée de ces hivers et, surtout, comment elle en est sortie plus forte. À travers ces mots, elle nous incite à ralentir, à prendre le temps d'accueillir le bien comme le mal qui nous traverse. Qui doit nous traverser pour que nous évoluions comme il se doit. Et s'il était à nouveau temps de se brancher au cycle de la Nature et de ralentir lorsque viennent les périodes sombres ?

Un ouvrage à mettre entre les mains de tous ceux qui veulent avoir un aperçu des bienfaits du slow living sur une vie !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce récit, l'autrice part de son expérience personnelle pour nous définir ce qu'elle entend derrière le terme "hiverner". Pour elle, traverser un hiver, c'est traverser une période de ralentissement dans le cours de sa vie qui peut être dû à une maladie, un accident, une dépression, une fatigue intense, etc.

Pour elle, ces périodes sont inhérentes à toute vie et elle raconte comment elle a affronté les différents hivers de la sienne et ce que cela lui a apporté. Elle s'appuie aussi énormément sur le fonctionnement de la nature : que ce soit la faune ou la flore, toutes deux connaissent des périodes d'hibernation. Cela permet de reprendre des forces et d'avancer vers un nouveau cycle.

J'ai beaucoup aimé cette lecture, très douce : parfaite pour écouter pendant une promenade en nature ou pendant qu'on tricote sous un plaid... Elle nous incite à ralentir, à prendre le temps de réfléchir sur nos propres expériences et à relativiser nos périodes "de creux". Idéal à lire ou à écouter en cette saison.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je découvre Katherine May, dont je ne savais rien, grâce à Audible et NetGalley.
Diagnostiquée Asperger à l’âge de 37 ans, Cette autrice de fictions et de non-fictions utilise sa sensibilité et sa perception unique du monde extérieur pour transmettre des enseignements universels afin d’aider ses lecteurs à naviguer dans le flot de leur vie intérieure.
Dans Hiverner, Katherine May explore une période douloureuse de sa vie et met en avant ce qui lui a aussi permis de saisir, à cette occasion, les opportunités singulières qui se sont offertes elle.

Un mari gravement malade…
Un fils atteint de phobie scolaire…
Des ennuis de santé qui l’obligent à quitter son poste d’enseignante universitaire…
Les aléas de la vie quotidiennes…

Une mise en perspective de tous ces enjeux à travers le retour à une vie simple, l’observation de la nature et du cycle des saisons, la baignade dans les eaux glacées ou encore la fête de solstice à Stonehenge…

Une métaphorisation de l’hiver : hiverner signifie passer l’hiver à l’abri et par extension ici prendre le temps de s’écouter et de se protéger. Il ne faut pas confondre hiverner et hiberner, ce second terme véhiculant l’idée du sommeil passif, de l’engourdissement en attendant que passe la saison froide.

Je n’ai pas réussi à m’intéresser vraiment à ce livre, prise au dépourvu par son foisonnement, la multitude des sujets abordés, des réflexions, des analyses. J’ai reçu trop d’informations non hiérarchisées, toutes sur le même plan. Heureusement, c’est assez court, six heures d’écoute en version audio… À ce propos, la voix de la narratrice, Marie Gamory, grave et posée, a contribué à mon impression générale.

Je respecte l’inspiration autobiographique mais, comme souvent, j’ai un peu de mal avec ce besoin de partager un parcours étant, personnellement, plutôt adepte des replis-tanières quand cela ne va pas.
Un livre qui n’était pas pour moi.


#Hiverner #NetGalleyFrance
#lesglosesdelapiratedespal

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je m'attendais à autre chose en choisissant ce livre. Malgré un récit sur le papier intéressant, ce livre n'aura pas réussi à m'emporter. Je n'ai pas réussi à accrocher à ce récit.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai commencé l'écoute du livre de l'autrice britannique Katherine May, "Hiverner" en décembre...
C'est un témoignage de l'autrice sur les moments difficiles de sa vie , qu'elle qualifie 'd’hiver'... Le livre se passe pendant les mois froids de l'automne et de l'hiver, ce qui lui permet de chapitrer le livre. Cet essai est certes un témoignage intime mâtiné de développement personnel et de philosophie (l’autrice rencontre des gens, cherche à aller mieux, réfléchit...).
L'écoute est très agréable, bravo à la ' lectrice ' Mary Gamory... Ce livre est un peu un doudou grâce à cette voix enveloppante...
Même si j'ai des ressentis communs avec l'autrice, je ne me vois toutefois pas mettre en application ce qui est décrit (nager dans un mer glacée, démissionner, déscolariser mon enfant...) J'ai aimé les références littéraires ( et fait des découvertes !, la réflexion sur la voix,les traditions et coutumes, et les moments décrivant le nature, les animaux...
Il y a un côté Kamoulox dans cette liste, mais en fait le livre ouvre des parenthèses, fait des digressions au fil des réflexions de l'autrice. Au départ , le livre ne devait pas avoir cette forme d'ailleurs...

"Hiverner" (et non hiberner !) constitue une lecture idéale en cette période hivernale, compliquée pour bon nombre d'entre nous...
Flocon de neige sur l'iceberg : ce livre audio me permet de valider la section du Cold Winter challenge, section "marcher dans la neige".

#hiverner

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je lis peu de romans « feel good » ou de livres de développement personnel mais de temps en temps, il y a un livre qui arrive au bon moment.
C’est le cas d’ « Hiverner », que j’ai découvert au mois de décembre, au moment où le froid s’est installé.

Katherine May a dû affronter un burn out, puis son mari est tombé gravement malade, et elle a elle-même dû s’occuper de son corps pour se soigner.
Elle raconte dans ces pages comment elle s’est repliée sur elle-même pendant tout un hiver, hivernant à la fois socialement et physiquement.
Cette période difficile a ainsi fait suite à une lente remontée vers la vie…

J’ai commencé ce livre en ayant un gros doute.
Allais-je aimé ? Était-ce le bon moment pour le lire ?
Le développement personnel, ça va 5 minutes, et si, en plus, il s’agit de parler de périodes tristes, pas faciles à passer, cela m’enthousiasmait assez peu au moment où j’ai envisagé de l’écouter.
Mais bon, un livre qui s’intitule Hiverner est sans doute plutôt fait pour être lu l’hiver (en vrai, pas seulement mais j’y reviendrai).
Et effectivement, ce livre est parfait pour l’hiver car l’autrice y décrit un hiver de sa vie en nommant ses chapitres du nom des mois de l’année.
Elle raconte comment elle a repris le contrôle de sa vie, de son corps, en abandonnant sa vie, en hivernant.

Les évènements qui ont donné l’impulsion pour écrire ce livre sont simplement évoqués au début du récit, ce qui permet de se concentrer sur la reconstruction et de ne pas tomber dans le tragique, comme on aurait pu le penser.
Elle alterne les récits de souvenirs, les actions qu’elle a mis en place, et les commentaires pour expliquer comment cela lui a permis de mieux vivre.
Elle décrit ainsi le processus qui lui a permis d’hiberner, pourquoi c’est indispensable à l’être humain et montre que nous le faisons naturellement.
Et on ne peut s’empêcher de regarder sa propre vie en cherchant ces périodes où, effectivement, nous nous retirons plus ou moins de la marche du monde.
J’ai beaucoup aimé les deux premières parties de ce livre car elles ont résonné en moi à un moment où j’avais moi-même besoin de me replier sur moi-même et d’en profiter.
C’était vraiment très agréable d’entendre une confirmation de ce que je ressentais et j’y ai trouvé plusieurs synchronicités (elle faisait de l’alto, instrument assez rare que pratique ma fille par exemple).
L’autrice a également le même travail que moi et je me suis beaucoup retrouvée dans ses propos.

Ce livre a aussi un avantage très intéressant.
Vous pouvez le lire d’une traite ou en suivant les mois qui sont indiqués.
Vous pourrez ainsi suivre le fil de la progression de l’autrice et le vivre vous-même, ou le découvrir en une fois et laisser poser ces mots jusqu’à ce qu’ils infusent en vous.

J’avoue, en revanche, m’être un peu lassée de la succession de digressions.
C’est intéressant, mais les liens entre le sujet et les digressions est parfois très ténu et cela m’a donné l’impression de suivre le fil d’une pensée vagabonde.
Il y a eu quelques passages où j’ai manqué de cohérence et il me fallait beaucoup d’attention pour comprendre s’il s’agissait d’un souvenir, ou d’une digression qui devait être interprétée comme une image signifiante.
Heureusement, avant la fin du livre, j’ai retrouvé le fil.

La version audio est lue par Marie Gamory.
Je trouve ce format parfait pour ce genre de livre car on a l’impression que l’autrice nous parle, qu’elle nous explique son propos.
La voix de la lectrice est comme une amie qui vous raconte ses errances vers la guérison pour vous inciter à suivre votre propre chemin.
C’est aussi un bon mode d’accès à ce texte destiné à des lectrices et lecteurs qui vont peut-être moyennement bien et qui pourront l’écouter avec moins d’effort qu’une lecture.

C’est donc un texte que je vous conseille si vous êtes dans une période de fatigue, ou si vous allez bien, mais êtes intéressé par un texte ouvrant la porte à un peu de repos, à une mise en retrait salutaire pour revenir plus fort ensuite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce livre bien-être de Katherine May nous raconte avec philosophie et simplicité sa vie de ruptures et de reconstruction. La vie est imprévisible et parfois tout déraille : le mari de Katherine May est tombé malade, son fils a cessé d’aller à l’école et ses propres problèmes médicaux l’ont amenée à quitter un travail exigeant. Hiverner explore comment elle a non seulement enduré cette période douloureuse, mais aussi saisi les opportunités singulières qu’elle lui offrait.
La voix de la narratrice apporte une complicité au récit en mettant un ton doux et solide qui le semble être un vrai plus pour ce titre et pour porter le propos de l’auteur.
Katherine May livre un témoignage émouvant sur les hivers de nos vies (rupture, perte d’emploi, maladie...), la façon de les traverser, de se retirer et de prendre soin de soi pour se réparer. Elle donne des pistes concrètes par un regard attentif aux événements du quotidien.
C.est ce rapport naturel, simple qui me semble particulièrement efficace.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :