L'Architecte de la vengeance

Lu par Charles Morillon
Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 24 août 2022 | Archivage 2 oct. 2022
Audiolib, Imaginaire

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LArchitectedelavengeance #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Ella a un don.

Quand elle regarde un enfant, et avant que son nez ne se mette à saigner, elle sait s’il va devenir infirmier en gériatrie ou s’il va mourir avant l’âge de onze ans, étendu sur un trottoir, les yeux vers le ciel, fauché par l’incompréhensible guerre des gangs qui ensanglante son quartier depuis toujours.

Pirus, Crips, Bloods… la violence a tant de noms à Compton.

Quand Kevin, son frère, voit le jour en 1992, pendant les émeutes provoquées par l’acquittement des policiers impliqués dans l’affaire Rodney King, Ella sait déjà que sa famille va déménager de la Californie pour Harlem et qu’elle tiendra bientôt dans sa main sa première boule de neige. Mais quitter l’endroit d’où l’on vient ne permet pas toujours d’échapper à la violence et à l’injustice.

Ella a un don ; pour elle, pour Kevin, pour l’Amérique, sans doute le temps est-il venu de l’utiliser.

 

Ella a un don.

Quand elle regarde un enfant, et avant que son nez ne se mette à saigner, elle sait s’il va devenir infirmier en gériatrie ou s’il va mourir avant l’âge de onze ans, étendu sur un...


Formats disponibles

FORMAT Livre audio, Intégral
ISBN 9791035411190
PRIX 18,95 € (EUR)
DURÉE 5 Heures, 43 Minutes

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (AUDIO)

Chroniques partagées sur la page du titre

Quelle chouette découverte j'ai faite avec ce roman !! Ella a un don : elle voit l'avenir des gens qu'elle croise : ça peut être joyeux comme très glauque. Kevin nait lors des émeutes liées à l'affaire Rodney King, il sera l'enfant des émeutes. On va donc suivre l'histoire de cette famille.

J'ai adoré le de l'auteur : fort, percutant, brut de décoffrage. C'est un cri d'alarme et de révolte sur les violences raciales contre les Noirs, entre Noirs.

Il faut parfois s'accrocher car on part un peu dans l'onirique mais c'était vraiment génial. Et puis les articles en fin d'ouvrage de l'auteur nous replongent dans ce qui a suscité la vocation de l'auteur en tant qu'avocat mais aussi en tant que fervant combattant des violences.

Quelle belle idée a eu Albin Michel Imaginaire de publier ce roman et quelle belle découverte ce fut pour moi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Photo de profil de unlivresurlesgenoux
unlivresurlesgenoux
L’architecte de la vengeance - Tochi Onyebuchi
Livre audio lu par Charles Morillon
Ma note : 2,5/5
Mon avis :
Ella a le don de prédire l'avenir et de lire les souvenirs dans l'esprit des gens et les lieux. Son frère Kevin, nait pendant les émeutes suite à l'affaire Rodney King.
J'ai eu beaucoup de mal à arriver à la fin de mon écoute de ce roman pourtant assez court. Si le sous-texte est fort et important, l'histoire en elle-même présente peu d'intérêt. On oscille avec Ella d'un évènement à un autre, on la suit dans son exploration de la condition de la minorité noire aux USA, passant d'une violence à une autre, sans contexte ni explication, si l'on se révolte facilement contre cette accumulation de "preuves", la narration, trop onirique, peine à passionner. Je sais que certains ont adoré, mais moi, j'ai besoin qu'on me raconte une histoire avec des personnages auxquels je peux m'attacher et ce n'est clairement pas le cas ici. J'ai eu un peu d'espoir à partir de la libération sous caution de Kevin, puisque l'auteur développe (enfin !) une dimension dystopique à son récit, mais, las, ce pan n'est pas vraiment exploité.
Quant aux articles ajoutés en fin de lire, ils sont intéressants, mais là encore, le résultat est redondant par rapport aux thématiques du roman.
J'ai cependant vraiment apprécié le lecteur de ce roman, Charles Morillon, qui apporte une vraie interprétation aux personnages.
Au final, L'Architecte de la vengeance est un roman aux thématiques fortes, mais à la narration brouillonne et redondante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Franchement, quelle puissante claque je me suis pris. Le texte est tellement poignant et le fait qu'il soit si bien lu par #charlesmorillon augmente cette impression.

Écouter un roman, ce n'est pas quelque chose dont j'ai l'habitude. C'est assez spécial, mais lorsqu'on prend le tram, qu'on fait la vaisselle, c'est plutôt sympa pour avancer plus rapidement dans ses lectures. Mais j'aime toutefois toucher les pages d'un livre.

Je trouve sympa de pouvoir être à la fois dans la tête d'Ella que celle de son grand frère, Kevin. Mais je trouve que c'était parfois un peu difficile de comprendre qu'on changeait de tête.

Les sentiments des personnages sont extrêmement bien expliqués. La rage qu'ils ont face à l'horreur qu'ils subissent, due au fait qu'ils soient noirs et qu'ils habitent dans un quartier difficile est phénoménale. 

J'ai eu envie d'éclater la tête des policiers au sol moi-même à l'écoute des parcours des personnages. Ce texte ne laisse vraiment aucun point de côté : l'injustice des arrestations, des procès, des détentions. 

Mais c'est aussi l'incompréhension du comportement des blancs qui diffère pour des choses aussi bête qu'une couleur ou qu'un lieu d'habitation. Sans oublier ce qui fourmille autour d'eux : drogue, misère, espoir, entraide, guerre de gangs...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le jeune narrateur évoque sa vie dans l’Amerique d’aujourd’hui. Rien ne semble avoir changé depuis la fin de la ségrégation. Une peinture très réaliste de la situation des jeunes Afro-américains et une touche de fantastique avec les “ super-pouvoirs” de la petite Emma. .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :