Le Buveur de Lait du Crépuscule

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 12 oct. 2022 | Archivage Aucune
Didier Jeunesse, Mon Marque-Page +

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LeBuveurdeLaitduCrépuscule #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Ernest, 10 ans, est déjà un dévoreur de livres. Un soir, le petit garçon s’endort sur son roman et se retrouve enfermé à l’intérieur de la bibliothèque municipale. Là, il tombe nez à nez avec des sorcières hideuses qui lèchent les grands classiques à coups de langues empoisonnées ! Dès qu’un petit lecteur ouvrira un des livres maudits, il subira un terrible sort. Ernest doit agir, et vite ! Heureusement, il va avoir une aide plutôt inattendue…

Ernest, 10 ans, est déjà un dévoreur de livres. Un soir, le petit garçon s’endort sur son roman et se retrouve enfermé à l’intérieur de la bibliothèque municipale. Là, il tombe nez à nez avec des...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782278120949
PRIX 12,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Ernest et ses amis sont des lecteurs compulsifs.Un soir Ernest reste enfermé dans la bibliothèque et découvre que de vilaines sorcières maudissent les livres. Malheureusement ses deux amis sont piégés.Il va devoir trouver une solution pour sauver ses amis, les livres et le plaisir de la lecture.
Une lecture sympathique, assez drôle qui séduira les cycle 3

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ernest, 10 ans, adore lire. Un soir, alors qu’il se retrouve enfermé dans sa bibliothèque préférée, il assiste à un étrange spectacle. Il se retrouve en compagnie de sorcières qui, de leur langue empoisonnée, lèchent les livres. Tous les lecteurs qui liront ensuite ces livres subiront un sortilège terrible…

Un roman qui parle de littérature et de bibliothèque, je n’ai pas pu résister. L’idée que les plus jeunes aient eux aussi une PAL est une excellente nouvelle. Ajoutez un titre mystérieux, et le tour est joué.
Des personnages attachants, des événements qui s’enchainent bien, de l’aventure, de la solidarité sont les points forts de ce court roman.
Un livre à fois drôle, poétique (La petite sorcière qui veut qu’on lui dessine un mouton est trop mignonne), et en plus il y a plein de gros mots en pseudo-latin. Un livre qui réjouira les plus jeunes lecteurs. Pascal Ruter maitrise parfaitement son sujet.
A noter au passage la petite pique pour les geeks.
Merci à NetGalley et aux éditions Didier pour cette lecture optimiste concernant les livres et leurs lecteurs.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une nuit Ernest se retrouve enfermé à la bibliothéque. Il observe alors l'apparition de sorcières qui veulent éliminer les jeunes lecteurs et les bibliothécaires
Un roman sympathique et facile à lire pour les plus jeunes lecteurs du collège.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et à Didier Jeunesse pour leur confiance.
Pour moi, ce livre est non seulement une œuvre totalement autonome, mais aussi un hommage à Roald Dahl, à Lewis Carroll, à Saint-Exupéry et aux films de super-héros.
Il faut sauver les livres et les bibliothécaires ! Ce récit rappelle intelligemment l'importance de la lecture et de la transmission : un enfant qui aime lire fera lire et lira toute sa vie, il trouvera toujours un moment pour le faire, et pour transmettre autour de lui. C'est le cas d'Ernest, notre héros, de ses amis Nestor et André. Trois garçons, trois grands lecteurs, loin des clichés, des stéréotypes qui sont véhiculés trop souvent : oui, les garçons, les adolescents peuvent lire, aimer lire, et pas seulement des mangas ! A cause de leurs goûts pour la lecture, ils se retrouvent les héros chargés de sauver non seulement la lecture, mais aussi les lecteurs.
Hommage aux classiques de la littérature jeunesse, ceux-là même que des puristes récusent, il nous montre l'importance et la place des sorcières dans la littérature (et pas seulement dans les contes) et des métamorphoses. Se rappeler que les vraies sorcières ont tout leur temps, contrairement aux humains.
Beaucoup de créativité dans la construction de l'intrigue et dans la caractérisation des personnages. Et si l'action est resserrée dans le temps, un peu comme dans une tragédie (la destruction de la littérature en est une), elle s'étend dans le passé grâce au grand-père du narrateur, lui-même grand lecteur et grand protecteur des livres.
A partager !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un jeunesse parfait pour Halloween. Un hommage au livre, en particulier le petit prince, ce livre est vraiment idéal pour les amoureux de la lecture.

On suit un petit garçon, de 10 ans, passionné de livres ; qui a des parents geeks ceux-ci sont au désespoir de le voir préférez les bibliothèques aux jeux vidéo. Ce petit clin d'œil aux accros de la manette m'a beaucoup plu.

Une amitié forte, de l'entraide, de l'humour, des animaux et un combat contre des sorcières ; tout ce mélange nous entraîne dans une histoire et une aventure extraordinaire. Un formidable combat pour les livres et les lecteurs.

Des personnages attachants et un coup de cœur pour le grand-père qui nous permet de faire un petit bond dans le passé.

Conclusion une lecture formidable à mettre entre les mains de tous vos jeunes lecteurs et des amoureux de la jeunesse

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai passé un très bon moment de lecture avec ce petit roman jeunesse. Il est parfait pour la période de l'automne qui arrive et d'Halloween car il y retrouve des sorcières. Et c'est un vrai plaisir de lire un roman avec comme sujet principal les livres et les bibliothèques. L'histoire reste pour la jeunesse mais c'était très sympa à suivre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ernest, 10 ans, adore les livres et la bibliothèque de sa ville. Alors qu'il s'est endormi dans la bibliothèque, il se réveille en pleine nuit et se retrouve face à des sorcières qui ont pour but de mettre fin aux livres et aux lecteurs. Grâce à l'amitié de ses amis et à son amour des livres, va-t-il réussir à combattre ces sorcières ?
Ce livre ravira les jeunes lecteurs de 8 à 99 ans ! Il mélange humour, aventure, amitié et clin d'oeil à des oeuvres littéraires et cinématographiques en y associant du latin pour non-latiniste.
Cet ouvrage est un hymne aux livres et donne envie de découvrir d'autres écrits de Pascal Ruter.
#LeBuveurdeLaitduCrépuscule #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une histoire classique opposant le héros à des sorcières de bibliothèque.

La transformation des personnages principaux en animaux est assez amusante.

Le style est désuet, on peut trouver dans les paroles du personnage des insultes telles que "jobard" ou "pignouf". En ce sens, le roman prend trente ans directement.

C'est une bonne idée de mettre à l'honneur des garçons qui lisent, par contre la présence des filles est un peu énigmatique, elles se partagent entre des sorcières sadiques et une repentie sylfique éthérée.

L'auteur prend sans nul doute un plaisir fou à faire de l'humour, mais c'est clairement une tonalité d'adulte dans un héros enfant, il n'est pas du tout certain que de véritables enfants accrochent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup apprécié cette histoire jeunesse qui serait parfaite pour Halloween. Nous comptions le lire en famille le soir mais elle a un peu trop effrayé mon petit de 8ans donc nous avons interrompu sa lecture. Je l'ai lu de mon coté pour savoir la suite et pouvoir donner un avis qui tienne la route. Le grand de 9 ans et demi compte poursuivre la lecture seul car il avait apprecié le début...
Bref, c'est une belle histoire d'amitié qui insite à la lecture. L'originalité de l'écriture de ce roman réside dans les interventions du héro qui parle directement au petit lecteur. Je trouve que ces interventions donnent envie au lecteur de poursuivre. Les titres sont aussi à chaque fois amusants. C'était vraiment une chouette lecture que je conseillerais aux enfants de 9-10 ans et plus qui ne sont pas trop peureux et qui aiment lire sans rencontrer d'images....

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Chouette lecture dans la lignée de Roald Dahl. La moi de 11 ans aurait adoré se retrouver enfermer dans cette bibliothèque ! Je conseillerais à mes plus jeunes lecteurs avec plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ernest aime beaucoup les livres et passe beaucoup de temps à la bibliothèque municipale. Pendant une de ses visites, il s'endort par mégarde et il se réveille en pleine nuit, enfermé dans le bâtiment. Mais il n'est pas seul ! D'affreuses sorcières ont justement choisi cette nuit-là pour mettre en oeuvre un plan maléfique : elles lèchent des livres pour jeter un sort aux futurs lecteurs de ces ouvrages, qui seront transformés en animaux. Ainsi, elles se débarrasseront peu à peu de tous les lecteurs, à qui elles reprochent leur mauvaise réputation. Quelle horreur ! Ernest parvient à s'enfuir, mais ne peut empêcher ses meilleurs amis d'être victime de la redoutable malédiction des livres ensorcelés...

Voilà un roman jeunesse qui ne se prend pas au sérieux, des aventures rocambolesques au ton déjanté. Il est fait allusion plusieurs fois aux romans de Roald Dahl, et ce livre-ci en rappelle l'esprit un peu extravagant. Les péripéties s'enchaînent avec une bonne dose de fantastique, et sans grand souci de crédibilité, mais en gardant un ton léger et entraînant. Le livre mêle humour, amitié, combat contre de méchantes sorcières, et surtout un véritable hommage aux livres et à la lecture, avec plein de références connues qui parleront même aux enfants.

C'est une lecture divertissante qui plaira aux jeunes lecteurs à partir de huit ans.

(Chronique de Soleil)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ernest, 10 ans, est un amoureux des livres, à la stupéfaction de ses parents, testeur de jeux vidéo qui aimerait que leur fils laisse tomber le papier pour la manette. Un soir, il s'endort dans son endroit préféré au monde : la bibliothèque de Mme Blanchard. Malheureusement pour lui, il va tomber nez à nez avec un gang de sorcières, en plein sabbat! Elles veulent se venger de l'image et des clichés qui les représente dans la littérature (vieille femme, méchante et mauvaise au nez crochu). Les sorcières lancent une malédiction à tous les livres : celui où celle qui lira un mot de ses livres, se verra transformer en l'animal qui redoute tant.  Nous allons suivre Ernest, et ses deux meilleures amies Dédé et Nestor, réformer le gang des buveurs de lait du crépuscule créer par nul autre que Pollux, le grand-père d'Ernest, ancien professeur d'université est amoureux des livres, qui dans sa jeunesse a déjà eu affaire à ses sorcières !


+ J'ai adoré ce roman Jeunesse, a lire absolument pendant la saison automnale ! Des sorcières, des livres, une aventure rythmé et plein de rebondissements. La proximité avec le lecteur est très chouette, plusieurs fois pendant la lecture, le héros s'adresse directement à nous.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Joli coup de coeur pour cette adorable histoire.
Des sorcières, des transformations en animaux, une ode à la lecture, et Le Petit Prince en fil rouge.
Je sens que ce roman va enthousiasmer mes jeunes lecteurs.

Ce livre m'a attirée à cause de l'auteur, parce que j'ai beaucoup aimé tout ce que j'ai lu de Pascal Ruter. Mais je ne m'attendais pas du tout à une tel roman. À la fois léger, drôle, palpitant et à la portée de tous.

Ernest et ses deux meilleurs mais font partie du Club des lecteurs contagieux.
Les sorcières, qui n'apprécient pas les livres les présentant de façon fort négative, vont s'en prendre à eux et à la bibliothécaire. Et aux livres haïs aussi.
Rendre les livres terriblement addictifs pour transformer ensuite les lecteurs en l'animal qu'ils détestent le plus. Original et inquiétant.
C'est délicieusement bien écrit, à la fois plein d'humour et de réflexion. Les enfants, ceux de l'histoire et les autres sans doute, ne verront plus d'un même oeil certains animaux.
En touches légères, on nous montre une famille où les parents sont des geeks complets, travail comme loisirs, méprisant un brin leur fils toujours plongé dans les livres. Peut-être s'achemine-t-on vers ce type de famille à mesure que les générations passent ? Le grand-père lui a transmis l'amour des livres, et des bibliothèques. Et il le retransmet à son tour autour de lui, puisqu'ils sont des lecteurs contagieux !

Avec en prime une adorable sorcière diaphane qui veut qu'on lui dessine un mouton !

Même les titres de chapitres sont originaux et drôles (voir sommaire)

Une histoire de sorcière à mettre entre toutes les mains ! (attention aux petits doigts !!) et qui j'en suis certaine va plaire à tous, ceux qui aiment lire comme ceux qui aiment avoir peur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman jeunesse que j'ai savouré. L'intrigue est bien construite et l'histoire plus que trépidante ! Nous retrouvons un jeune garçon addict des livres qui se réveille dans sa bibliothèque, se sentant seul, il patiente un peu avant d'entendre un bruit étrange qui résonne dans la pièce. Quand, il découvre l'objet de ce fameux bruit, il découvre des sorcières qui font une étrange réunion avant de lécher des livres ! Mais pourquoi est ce qu'elles font ça !
Ernest va vivre une grande aventure avec ces amis de toujours dévoreurs de livres comme lui mais également des personnes inattendus qui les aideront dans leur quête de réponse. Leur enquête va leur apprendre de nombreuses choses sur le monde de la lecture et sur le passé d'un membre de la famille d'Ernest.
Les personnages secondaires sont vraiment attachants et on aime découvrir leurs histoires. Les grandes méchantes sont effrayantes avec une justesse et j'ai vraiment en apprendre plus sur leur passé à elles aussi. Ernest et ces amis vont également avoir une aide inattendue qui leurs apportera de nombreuses réponses.
La plume de l'auteur est vraiment très agréable à lire et j'ai adoré me plonger dans l'univers qu'il nous a présenté. Les personnages sont tous attachants et les grandes méchantes de l'histoire sont assez terrifiantes sans en faire trop ! Un roman que je vous conseille fortement de lire avec votre enfant où pour votre plaisir d'adulte. Car personnellement, j'aurais adoré lire ce livre plus jeune pour ressentir les premiers frissons de la peur !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ernest, jeune lecteur compulsif, se retrouve enfermé en pleine nuit dans la bibliothèque municipale qu'il affectionne tant. Mais quelque chose d'anormal se déroule sous ses yeux : d'hideuses sorcières lèchent les livres pour les empoisonner. Celui qui lira désormais l'un de ces livres, se verra transformé en animal, et pas n'importe lequel, celui qu'il déteste le plus. Il s'échappe de la bibliothèque pour prévenir ses deux amis, mais trop tard. L'un d'eux est transformé en chat, l'autre en rat. Cette fine équipe va tout faire pour sauver les livres de ces sorcières
Une lecture jeunesse que j'ai adorée. L'histoire est géniale. Des enfants qui vont tout faire pour sauver les livres et leurs lecteurs, quelle belle idée. Les personnages sont courageux, drôles, mais n'en ont pas moins la tête sur les épaules. J'ai beaucoup aimé le fait que l'histoire soit écrite du point de vue d'Ernest, et qu'il nous interpelle régulièrement, nous lecteurs du roman, tout au long de la lecture. Beaucoup de rebondissements, une belle histoire d'amitié, qui nous font tourner les pages sans voir le temps passer. De quoi donner envie aux jeunes lecteurs de lire. Mention spéciale au phrasé des sorcières et à leurs formules magiques que j'ai trouvés très drôles.
Une lecture que je recommande aux plus jeunes, mais aussi aux plus grands qui ont gardé une âme d'enfant et qui ont eux aussi envie de sauver la lecture et les livres

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une aventure jeunesse pour Halloween ?

Notre jeune protagoniste a deux parents mordus de jeux vidéos. D'ailleurs, ils ne comprennent pas la passion de leur fils pour les livres. Mais Ernest ne s'est pas laissé freiner par ça, il ne manque aucune occasion d'aller lire à la bibliothèque. Jusqu'au jour où... je ne vais pas tout vous dire !

C'est un chouette roman qui cible les 8 - 12 ans et je pense qu'il en fera rire et frémir plus d'un.e. Le monde n'y est pas rose car on frôle la mort, des sorts de sorcières et on se demande comment Ernest et ses amis vont s'en sortir. Mais il est captivant, fantastique et drôle, mis à part quelques longueurs au début et au milieu.

En tout cas, cette lecture m'a rappelé un peu Cornebidouille, un album pour enfants que j'affectionne.
On est vraiment dans l'exagération des méchantes sorcières hideuses, puantes, aux insultes loufoques et le ton humoristique se marie bien avec le danger. Ce qui peut alléger la gravité de certaines situations périlleuses.

Je le recommande donc volontiers aux jeunes lecteurs et lectrices prêts à vivre une aventure pleine de défis, de dangers, d'humour, d'amitié, de sacrifices, de magie et d'amour des livres !

Et biens évidemment, je remercie chaudement NetGalley France et Didier jeunesse pour la découverte de ce roman version Ebook !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce texte original et amusant se déguste avec plaisir et son ton se prête particulièrement à une lecture à voix haute de par son adresse aux lecteurs.
On s'attache facilement au protagoniste et je pense que les élèves même s'ils ne identifient pas à celui-ci, vont apprécier son humour et sa malice. L'histoire colle tout à fait avec le programme de sixième et peut facilement servir d'appui pour une séance de Français.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie les Editions Didier Jeunesse et Netgalley pour l'envoi de ce roman.

Pour tous les amoureux des livres, cette histoire est une vraie pépite.

Ernest est un jeune garçon qui aime lire depuis tout petit grâce à son grand-père Pollux qui l'emmenait lire des heures durant à la bibliothèque. Il a deux amis proches : et qui aime lire autant que lui. Ils ont d'ailleurs créer un groupe de lecteurs :
Alors qu'il est parti lire à la bibliothèque comme très souvent, Ernest s'endort. Il s'y réveille quelques heures plus tard, il fait nuit et il n'y a plus personnes. Enfin, c'est ce qu'il croyait. Il n'y avait personnes de normal à part lui. Il découvrit alors des sorcières puantes, qui racontaient des phrases hors du temps, comme si elles ensorcelaient les livres. Il essaya alors de faire le moins de bruit possible pour pouvoir s'échapper.
Que va découvrir Ernest ? Comment va-t-il échapper aux sorcières ?

J'ai adoré ce livre jeunesse. Parfait à lire pour halloween, il ne fait pas vraiment peur en lui même, mais on s'inquiète pour les personnages. Les sorcières sont vraiment pas commodes, et on a hâte de savoir ce qu'il va se passer et comment Ernest va-t-il arrêter la malédiction des livres ensorcelés.

L'histoire se lit toute seule, on a des éléments au fur et à mesure qui rendent l'histoire encore plus magique. Les personnages sont attachants et nous prouvent que la lecture est le pouvoir de la liberté et que l'amitié est plus forte que tout.

C'est un joli livre, on peut en faire un marque page avec en illustration les héros du livre. Il y a des en-tête de chapitre illustré et dont le titre est toujours très bien cherché.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un livre très plaisant sur les sorcières et l'amour de la lecture. Je suis sûre que cela plaira aux jeunes lecteurs. Le livre se lit facilement, c'est fluide et assez bien écrit pour un jeune public. Je le conseille clairement pour les élèves qui aiment les histoires de sorcières affreuses. La touche d'humour omniprésente plaira sûrement également.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il ne m’a pas fallu plus que le résumé et la couverture de ce roman pour m’attirer et je ne regrette vraiment pas ce craquage car j’ai passé un bon moment.

On va immédiatement faire la connaissance d’Ernest, 10 ans qui est un amoureux des livres et qui est fan de la bibliothèque municipale. Avouez que c’est le rêve de tout parent qui aime les bouquins ! Un jour, il va s’endormir sur son bouquin, se retrouver enfermé dans la bibliothèque et rencontrer des sorcières complètement hideuses qui veulent faire disparaitre les livres. Ses amis Nestor et André sont comme lui, ils dévorent les livres mais ils vont rencontrer bien des obstacles en compagnie de nos trois protagonistes et de leur amour de la lecture.

Ce roman est à offrir à tout jeune, à tout adulte qui aime retomber en enfance mais surtout à tous les passionnés de lecture. On est ici dans une ode aux classiques de la littérature jeunesse et j’ai été charmée par la façon qu’à l’auteur d’amener le bonheur de la lecture. La plume est très abordable et le ton est léger et humoristique.

Les hommages à certains grands noms sont vraiment très bien amenés et l’auteur arrive à nous donner envie de nous replonger dans ces classiques de la littérature.

J’ai également adoré les petites allusions à l’univers geek que l’auteur fait tout au long de son roman, c’est tellement bien imaginé.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ernest, « dix ans deux tiers » est passionné de lecture. Avec ses amis, Totor et Dédé… ils font un concours de la plus haute PAL (pile à lire). Ils fréquentent tous trois assidûment la bibliothèque gérée de main de maitre par Mm Blanchard, sacrée Meilleure Bibliothécaire de France.
Mais voilà qu’un après-midi, Ernest s’endort et ne se réveille qu’une fois la bibliothèque fermée. Cette nuit-là, un gang de sorcières envahit la bibliothèque dans le but d’empoisonner les livres. Les lecteurs, irrésistiblement attirés par les livres empoisonnés seront victimes d’un sortilège maléfique.
Ernest et ses amis parviendront-ils à sauver les livres et les lecteurs ? Auprès de qui parviendront-ils à trouver de l’aide ?
Ernest s’adresse directement au lecteur et l’incite, à chaque fin de chapitre, à entamer le suivant.
Véritable éloge de la lecture, le début du roman n’est pas sans rappeler les droits du lecteur de Pennac ; oui, on a le droit de lire en enlevant ses chaussures, « même si parfois, ça pue un peu ». Ce roman se rapproche également du Buveur d’encre, d’Eric Sanvoisin.
Une histoire originale, un roman plutôt destiné à des enfants de 9-11 ans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :