TOUTES LES HISTOIRES COMMENCENT PAR UNE PETITE FAIM

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 12 mai 2022 | Archivage 11 mai 2022
Editions de l'Archipel, Instants Suspendus

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #TOUTESLESHISTOIRESCOMMENCENTPARUNEPETITEFAIM #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

LE GOÛT DES SOUVENIRS EST LE PLUS BEAU DES HÉRITAGES

Après des années passées loin de sa famille, Alice s’interroge : où sa vie la mène-t-elle ? Elle s’installe pour quelques jours chez Margaux, sa sœur, de douze ans son aînée, qui tient un petit restaurant dans la campagne bourguignonne.

Margaux est douée pour le bonheur. Elle sait s’entourer de bons compagnons de route. Son appétit de vivre l’aide à surmonter ses propres difficultés.

Grâce à elle, Alice découvre que les saveurs permettent d’accéder à l’invisible. De la bouche à l’imaginaire, par la magie des recettes cuisinées par Margaux, les ancêtres oubliés resurgissent. Ce séjour aidera-t-il Alice à donner un sens à sa vie et à s’imaginer un avenir ?

LE GOÛT DES SOUVENIRS EST LE PLUS BEAU DES HÉRITAGES

Après des années passées loin de sa famille, Alice s’interroge : où sa vie la mène-t-elle ? Elle s’installe pour quelques jours chez Margaux, sa...


Note de l'éditeur

Née en 1971 en Corse, Magali Discours a grandi entre Bastia, Hyères, Toulon et Nice. Après des études de lettres, langues et histoire, elle obtient un DEA de littératures
comparées. Professeur d’italien et responsable d’une troupe de théâtre, elle exerce dans un lycée de Beaune, en Bourgogne.
Mère de famille, passionnée d’art, de voyages et de gastronomie, Magali Discours a remporté deux prix littéraires (le Prix des Étoiles Librinova et le Prix des Auteurs Inconnus) pour son premier roman, "Quand les hasards sont des rendez-vous" (L’Archipel, 2021).

Née en 1971 en Corse, Magali Discours a grandi entre Bastia, Hyères, Toulon et Nice. Après des études de lettres, langues et histoire, elle obtient un DEA de littératures
comparées. Professeur...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782809843897
PRIX 18,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un roman frais et feel-good,dans lequel j’ai pris plaisir à suivre l’histoire familiale d’Alice et de sa sœur Margaux. Alice, la cadette, revient des Etats-Unis, et décide de passer quelques jours chez sa sœur Margaux, cheffe cuisinière, de 12 ans son aîné pour prendre du temps et réfléchir à sa vie. Très tôt, les deux sœurs, ont connu un parcours de vie assez difficiles, avec le décès de leurs parents. Alice, est en recherche de ses origines familiales. Au travers de sa cuisine, Margaux va raconter à Alice, le secrets de ses ancêtres et de leurs recettes. Nous sommes tantôt embarqués dans le Venise de 1515 avec Yannah et sa cuisine, en Bretagne en 1786, chez leurs ancêtres bretons, à Naples ou encore en Camargue. La cuisine apparaît comme le lien entre les générations. Alice, va découvrir aux côtés de Margaux leur histoire et leur héritage culturel et culinaire. Une belle histoire de famille et de partage de valeurs.

J’ai apprécié la lecture de ce roman doux, parfait pour les beaux jours. Dans cette fresque familiale, l’autrice aborde des sujets forts tels que la maladie, les origines, la confiance en soi et l’amour. Les histoires mêlant le passé et le présent, sont toujours mes préférées. . Le retour en arrière que fait Margaux dans le récit à Alice est puissant et prouve l’importance des liens familiaux. J’ai été embarquée dans la cuisine à travers les époques. C’est ce que j’ai apprécié dans ce roman. Un livre à découvrir, mêlant histoire familiale, cuisine et découverte de soi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Aussitôt reçu aussitôt lu et je dois avouer que j'ai passer un très bon moment.
Il fera partir de nos acquisitions.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Elles sont deux soeurs orphelines avec deux vies différentes mais leur lien est indéfectible.
L'une restaure et authentifie des tableaux à Paris et à New York, l'autre tient un restaurant en province.
La vie va les rassembler et elles vont évoluer malgré leurs problèmes et nous faire découvrir des recettes de leur famille qui parfois remontent jusqu'au Moyen Age.

Chaque recette est une histoire en elle-même et nous emmène pour un voyage culinaire dans l'histoire de sa famille des deux soeurs.
Un réel et gourmand plaisir de lecture procuré par ce roman!
J'ai aimé l'originalité de chaque histoire dans l'histoire. Les personnages malgré leur difficultés restent tous plein de bienveillance et de gentillesse ce qui est très agréable à lire à notre époque.
Bref je recommande cette agréable roman
merci netgalley et les éditions de l'Archipel pour la découverte

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé ce roman savant mélange entre cuisine, histoire de famille et reconstruction.
L'auteure m'a emmené vers des contrées lointaines, dans différentes histoires du passé où chaque plat retrouve ses origines.
N'avez-vous pas, vous aussi, un plat qui vous transporte, refait vivre des émotions, des souvenirs.
Moi, c'est la gaufre qui me rappelle ma grand-mère.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé la relation entre Alice et Margaux.

A travers des recettes culinaires, l'autrice nous fait voyager et découvrir les ancêtres de la famille.

J'ai beaucoup aimé le côté gourmand de ce livre.
Les parties dans le passé sont un peu trop longues à mon goût mais ça ne m'a pas empêché de profiter de ma lecture pour autant.
J'ai aimé découvrir l'origine des plats cuisinés par Margaux, cette transmission de recettes de génération en génération.

Une lecture qui nous fait voyager tout autour de la Méditerranée, idéale pour se détendre lors d'un weekend ensoleillé.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quelle belle histoire que celle d'Alice, sa soeur Margaux et tout leur héritage familial et leur passé racontés par le biais de recettes de cuisine!

Deux soeurs avec 12 ans d'écart, restauratrices toutes les deux.
L'une dans l'art, l'autre dans la cuisine, une coïncidence sémantique qui les amuse et les unit dans "l'être" au delà de leur métier.

Margaux, l'ainée, celle qui sait, conseille, qui comprend.
Alice, celle qui se cherche, se pose 1001 questions, qui hésite.

Les aléas de la vie font qu'elles vont vivre toutes les deux chez Margaux.
Et de là, elles vont se retrouver, se raconter pour mieux se trouver.

Comment? A travers des recettes de cuisine liées chacune à l'histoire d'un ou d'une de leurs aïeuls!

Quelle belle idée que de mêler le passé et le présent, de nous faire faire des bonds dans le temps, pour comprendre leurs racines, leur histoire, les vies qui se sont déroulées avant elles.

Une histoire, qui au fil des récits de Margaux, nous emmène vers d'autres temps, d'autres lieux.

Des histoires d'ancêtres, des histoires de recettes, des histoires de papilles, pour se trouver, comprendre leurs chemins, transmettre des saveurs et des valeurs, trouver ses racines, pour déployer ses ailes.

Ces bonds dans le passé qui permettent à Alice de retrouver une voie dans sa vie, de comprendre d'où elle vient et où elle veut aller., de se laver de ses chagrins.

A travers la recette du pain sans pétrin, du limoncello, de la cotriade, des oreilles de Haman, on voyage avec bonheur dans le temps et dans l'espace.

On se projette dans 1001 lieux, 1001 histoires et c'est un beau pari que de réunir passé et présent pour mieux envisager son avenir.

J'ai été surprise avec bonheur par ce roman! Il va bien plus loin "qu'une petite faim", c'est "l'entrée, le plat et le dessert" qui s'invitent à nous!

Avec en plus des thèmes forts distillés au fil des histoires.

Avec Magali Discours, une chose est certaine, nous ne resterons pas sur notre faim!

Merci à #NetGalleyFrance et à Mylène des #editionsdelarchipel pour leur confiance!

Un beau roman, une belle histoire que je vous recommande, si vous aimez les histoires feelgood aux accents historiques où l'on retrouve ses origines familiales à travers les époques 🙏

Notez la date de sa parution le 12 mai, c'est une bien jolie histoire de sororité et d'héritage familial entre passé et présent! 🙏

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici un roman qui, je l’avoue, m’a surpris… agréablement.
C’est l’histoire d’Alice qui revient chez sa sœur Margaux après une déception professionnelle et amoureuse.
Alice est une jeune femme qui a du mal à trouver sa place, qui cherche ses racines.
Margaux est généreuse, enthousiaste, passionnée de cuisine et de bons petits plats.
Elle va remettre de la saveur dans la vie d’Alice.
Dans ce roman, il n’y a pas que l’histoire des deux sœurs, il y a surtout l’Histoire dans l’histoire. Des « flash back » historiques qui sont l’occasion de découvrir les aïeux de Margaux et Alice. Des personnages forts et attachants aux histoires incroyables, des retours dans le passé passionnants et riches. Un voyage dans leur arbre généalogique et quel arbre ! 🤩
C’est la préparation des petits plats issus de la tradition familiale (et il y a même les recettes 🤗) qui font que Margaux va faire revivre ces vies du passé.

En Islande, en Bretagne, en Italie, ou à Marseille, ces voyages dans le temps, dans les souvenirs, vont permettre à Alice de « grandir »…

En écoutant l’histoire de ses origines, elle va s’ouvrir à l’essentiel et envisager son avenir.

N’oublions jamais de garder à l’esprit d’où nous venons car c’est ce qui a construit notre famille, notre identité collective, et nos valeurs. 💕

J’ai vraiment beaucoup aimé découvrir toutes ces histoires dans un seul et même livre. Entre feelgood, et roman(s) historique(s), un 2 en 1 fort agréable.


Merci aux éditions de l’Archipel et @netgalleyfrance de m’avoir donné l’opportunité de découvrir ce roman en version e-book.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alice et Margaux sont deux sœurs qui ont perdu leurs parents dans un accident alors qu'elles étaient très jeunes. Elles sont toutes les deux restauratrices, Margaux en cuisine, Alice en art. Cela fait plusieurs années qu'elles ne vivent plus ensemble, mais Alice rejoint Margaux en Bourgogne car elle vient d'apprendre que cette dernière était en train de perdre la vue.

Margaux est la joie de vivre incarnée, elle est de nature optimiste et arrive à tirer du bonheur de chaque petite chose. Alice, quant à elle, est plutôt lunatique et apitoyée sur son sort. Ce séjour va participer à les rapprocher et à donner à Alice de nouvelles perspectives et une vision plus positive de la vie.

Au travers de recettes de famille, Margaux va retracer à sa sœur l'histoire de leurs ancêtres. C'est ainsi que de Venise à Marseille, en passant par la Bretagne, on fait la rencontre de Yannah, jeune juive de l'Italie de la Renaissance ; de Yann, jeune islandais fils d'un pêcheur breton qui a échoué sur l'île lors d'une tempête ; de Teresa et de Nino son petit fils, tous deux liés à un buste de marbre perdu dans les eaux ; et de Martin, jeune apprenti boulanger dans la Marseille d'une fin de XIXe siècle.

J'ai beaucoup aimé ce récit, j'ai adoré comment nous sont racontées les histoires de chacun de ces personnages auxquels la vie n'a pas fait de cadeau. Ces épreuves par lesquelles qu'ils ont tous surmontées permettent de remettre en perspectives les épreuves par lesquelles on peut être amenés à passer de nos jours. Cela redonne de la force et du courage pour toujours continuer d'avancer quoi qu'il arrive.

La partie contemporaine de l'histoire n'est clairement là que pour porter ces personnages du passé qui font toute la richesse de ce récit. Les personnages d'Alice et de Margaux ne sont pas particulièrement intéressants en eux-mêmes et n'apportent pas grand chose à l'histoire si ce n'est de servir de support aux autres personnages.

J'ai particulièrement apprécié la plume de l'autrice qui arrivent à nous faire entrer dans son récit avec beaucoup de poésie et de gourmandise. Elle arrive à aborder des sujets tristes sans que cela ne soit affligeant grâce à une grande sensibilité et une pointe d'humour.

En bref, c'était une jolie lecture que je conseille volontiers aux amateurs de romans feel-good, dont les pages se tournent toutes seules et qui nous laissent sur des pensées positives lorsqu'on le referme.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

#TOUTESLESHISTOIRESCOMMENCENTPARUNEPETITEFAIM #NetGalleyFrance
4/5
Avant tout merci à NetGalley France et aux Editions l'Archipel de m'avoir permis de lire avant sa sortie ce délicieux livre de Magali Discours. C'est son second livre, et on en souhaite plein d'autres.
Retrouver son style, son écriture poétique était un bonheur.
Dans son premier livre il y avait la recherche des origines, pour retrouver une famille. On inverse la vapeur, la famille incarnée par Margaux va expliquer à Alice, sa petite sœur, leurs origines pour qu'elle puisse se trouver, donner une direction à sa vie, par les enseignements, les valeurs véhiculées par les ancêtres.
C'est ainsi que l'on va voyager entre Venise , l'Islande, Naples et Marseille, par l'évocation de leur ancêtres au travers de recettes de cuisine, qui vont nourrir le corps et l'âme d'une Alice complètement perdue.
L'immersion dans le temps et l'espace est fort bien réussie, la petite histoire tutoie la grande Histoire avec beaucoup de simplicité. Une jolie leçon de vie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Pourquoi avoir choisi ce livre ? Pour la maison d'édition, la couverture, la collection et le titre car à chaque fois les titres m'attirent. En choisissant ce livre j'allais découvrir l'auteur également Magali Discours [...] Ce feel good nous permet au fur et à mesure de la lecture de nous poser la question d'où viens t'on ? et si en nous plongeant dans les recettes familiale transmises de génération en génération nous pouvons en découvrir plus sur nos histoires.

J'ai adoré ce voyage autour de la table, découvrir le parcours de chacun, le pourquoi des recettes que cette famille se transmet.

Et si pour nous connaître un peu mieux nous faisions de même ?

J'ai passé un très bon moment, j'ai dévoré le livre, j'ai voyagé à travers l'histoire et la cuisine et j'ai adoré l'écriture de l'auteur. Du coup j'ai envie de découvrir l'auteur après ce premier livre.

Les personnages principaux sont attachant et toutes les pièces rapportées le sont tout autant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Margaux et Alice ont été élevées par leur grands-parents suite au décès de leurs parents. 12 années les séparent.
Elles sont toutes deux restauratrices, la première exprime son art à travers les aliments, tandis que la plus jeune restaure des oeuvres d'art.
Alice vient de vivre une période compliquée au niveau sentimental et professionnel. Elle vient trouver refuge chez sa soeur, pétillante et joyeuse, qui va, avec ses recettes, lui redonner le goût d'avancer et de chercher en elle les ressources pour rebondir comme ses ancêtres, d'Islande, Bretagne, Italie ou sud de la France, avaient pu le faire avant elle.

Un roman plein de saveurs, d'odeurs et de plats qui mettent l'eau à la bouche.
L'autrice a choisi de nous ramener dans différents pays, avec des personnages différents.
J'aurais préféré rester avec Alice et sa soeur… mais c'était plutôt sympa. Ça manque un peu de profondeur comparé à d'autres romans de la même collection.
J'ai quand même passé un agréable moment avec cette lecture.
Merci beaucoup à #netgalleyfrance pour la découverte de cet ouvrage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Magali Discours après m'avoir enchantée avec son premier roman, Quand les hasards sont des rendez-vous, confirme son talent avec "Toutes les histoires commencent par une petite faim "publié dans la collection Instants suspendus des éditions de l'Archipel.
Alice va mal. Son amour pour Christophe, son mentor, expert en tableau ancien l'a conduite à New-York mais ses illusions ont volé en éclats. Margaux, sa soeur ainée, sa mère de substitution, son rayon de soleil voilà quel sera son refuge. Margaux s'est installée dans la campagne bourguignonne et mitonne de succulents repas dans son restaurant en s'inspirant des recettes recueillies au fil des générations par les femmes De La Famille.. Margaux est une femme lumineuse, une conteuse hors pair et ses récits vont entrainer Alice et son lecteur dans les circonvolutions de la vie à travers les siècles . Alice pourra y trouver sa route et le lecteur son plaisir de lire. A noter, cerise sur le gâteau, la plume légère, fluide et ensoleillée de Magali Discours.

Un grand merci aux éditions de l'Archipel pour ce partage
#TOUTESLESHISTOIRESCOMMENCENTPARUNEPETITEFAIM #NetGalleyFrance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alice et Margaux sont sœurs et 12 ans les séparent. Alice est experte en peinture et rentre des Etats-Unis où l’homme qu’elle aime et qui est aussi son mentor, l’a trahi de plusieurs façons. Elle ne sait plus ce que va pouvoir être son avenir et va retrouver sa sœur ainée qui est beaucoup plus douée pour le bonheur, malgré les problèmes de santé qui ont surgi ! Le petit restaurant de Margaux va l’aider à se retrouver.

Devenues orphelines quand Alice était petite, elle a donc peu de connaissance de ses racines familiales et Margaux va l’emmener sur la trace de ses ancêtres avec des recettes anciennes qui se sont transmises dans la famille.

Un voyage dans le temps avec les mélanges de cultures qui ont façonné les sœurs. Surprenant façon de raconter l’histoire d’une famille et des recettes héritages : quatre époques et quatre personnages qui sont rendus fascinants et très réels par la plume poétique et précise de Magali Discours !

L’histoire contemporaine des deux sœurs est le liant de ce livre, le pont jeté entre des personnages que tout séparait et dont il aurait été difficile de faire comprendre la proximité sans paraître décousu.

Malgré les difficultés inhérentes à la vie, cette lecture fut un voyage plaisant et gourmand !

#NetGalleyFrance #Toutesleshistoirescommencentparunepetitefaim #instantssuspendus

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avais beaucoup aimé le premier roman de l'autrice Quand les hasards sont des rendez vous et j'avais vraiment hâte de me plonger dans cette nouvelle histoire. Je dois l'avouer c'est une lecture en demi teinte pour ma part . J'ai beaucoup aimé l'idée qu'au travers de ses recettes Margaux va retracer l'histoire de sa famille. On va alors croiser plein de personnages à des époques différentes. Et c'est précisément là que malheureusement j'ai moins accroché. J'ai trouvé les passages se déroulant dans le passé un peu trop longs et plus globalement j'ai trouvé que le récit manquait de dynamisme. Il y a beaucoup de descriptions et très peu de dialogues ce qui je pense m'a un peu empêché de m'attacher aux personnages. Malgré tout l'écriture reste très agréable et je trouve l'idée du voyage culinaire très originale.
C'est également un récit plein de douceur et de résilience. C'est donc une lecture mitigée pour ma part.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alice et Margaux sont sœurs, toutes deux restauratrice, l'une tient un petit restaurant en Bourgogne et l'autre redonne vie aux œuvres d'art ou les authentifie. Très jeunes, elles ont perdu leurs parents dans un terrible accident. Malgré les douze années qui les séparent, elles sont devenues très proches. La vie les a éloignées physiquement mais leur lien reste indéfectible.
Quand Alice apprend que sa sœur perd la vue, elle décide de quitter les États- Unis et ses soucis pour passer du temps avec elle.
L'optimisme et la joie de vivre de Margaux pourraient bien devenir contagieux ...

Une belle histoire à l'écriture douce et légère qui nous fait voyager à travers le temps et les lieux, tout en nous donnant l'eau à la bouche.

Un agréable moment feel-good à savourer.
Un petit goût de trop peu cependant. J'aurais apprécié en apprendre encore plus sur les deux sœurs et leur avenir...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alice rentre d’un voyage à New York lorsque sa soeur Margaux lui révèle son état de santé. Les deux soeurs vont alors se retrouver et Margaux, la restauratrice va conter à sa soeur les histoire de leur famille, autour des recettes familiales.

Le passé et le présent se mêlent dans ce roman, Margaux qui est atteinte de cécité. Elle continue à faire son potager et cuisiner, tout en gardant sa joie de vivre. Elle va alors raconter l’histoire de leur famille à sa cadette et les deux orphelines vont être plus proches que jamais.

Découvrir ses origines à travers les recettes de cuisine, une belle originalité. J’ai beaucoup aimé cette alternance de temporalité, nous avons alors plusieurs personnages dans cette histoire. Le lien qui unit ces deux soeurs est fort, et à travers les histoires contées par Margaux, nous sentons l’importance de la famille pour elles, qui ont perdu leurs parents dans un accident.

Ce voyage à travers les époques nous donne l’impression de lire deux livres en un, puis nous revenons dans le présent pour y retrouver les deux soeurs, ainsi que les amis de Margaux. C’est encore une fois un chouette roman proposait par les éditions L’Archipel. Je les remercie ainsi que Netgalley France pour ce joli moment partagé avec Margaux et Alice.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Magali Discours a le don de m'intriguer et de me captiver par des romans à la narration originale.
Elle met ici en scène deux sœurs, toutes deux restauratrices. L'une, Margaux, la plus âgée, nourrit les estomacs et souvent les âmes par le plaisir que provoque sa cuisine. L'autre, Alice, donne une seconde vie à des tableaux anciens.
Suite à une déception tant amoureuse que professionnelle, Alice trouve naturellement refuge auprès de Margaux qui a joué le rôle de mère pour elle; la leur étant ainsi que leur père, décédée prématurément.

Et c'est là que l'originalité de l'auteure intervient. Margaux va aider sa sœur à relativiser sa situation en lui racontant des histoires comme quand celle-ci était petite et qu'elle venait se réfugier dans le lit de Margaux pour échapper aux cauchemars. Ces histoires ne sont pas n'importe lesquelles, ce sont celles de leur famille, chacune étant associée à une recette fétiche ou à leur dégout commun pour un aliment.
Et l'on est embarqué dans des lieux et des époques différentes, découvrant à chaque fois une histoire peuplée de personnages qui font rêver. Tous sont confrontés à des difficultés, tous devront se battre pour les surmonter, tous laisseront à leur postérité un héritage, témoignage de leur passage, un herbier, une statue perdue au fond de l'eau, un pendentif de corail, une maison à Arles et bien sur des recettes que Margaux réalise et enrichit à son tour.
Et cet héritage va permettre à Alice de rebondir.

Un roman qui fleure bon les plats préparés par Margaux, les herbes de son jardin et met en avant l'importance des racines familiales, dans une écriture lumineuse et très sensuelle.
Merci aux éditions de l'Archipel pour ce partage
#TOUTESLESHISTOIRESCOMMENCENTPARUNEPETITEFAIM #NetGalleyFrance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai tout d'abord été attirée par la couverture avec ce roman. Les couleurs douces nous donnent envie de nous asseoir et de profiter de l'histoire.
J'ai donc parcouru un bout de chemin aux côtés d'Alice et Margaux. J'ai aimé rencontrer ces soeurs, elles sont très touchantes. Les personnages sont vraiment bien travaillés et réalistes. Ce qui fait que l'on peut s'identifier à eux.
Ce roman traite de plusieurs thèmes : liens fraternels, cuisine, histoire de famille et reconstruction. Je trouve que ces thèmes sont bien liés et on voit où veut nous amener l'autrice.
J'ai aimé la manière dont l'histoire nous est présentée, sous forme de recettes.
C'était un très beau voyage culinaire, merci !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un livre trop court à mon goût car il se dévore comme un gâteau de grand-mère, un peu en catimini pour dévoiler tous les secrets.L'histoire d'une quête d'identité,de deux soeurs dont l'une raconte à l'autre leurs origines liées à l'art et à la nourriture. C'est réconfortant et bien écrit

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Vous devez avoir l’habitude maintenant que je craque pour les romans de la collection Instants Suspendus des Éditions de l’Archipel et je ne dois donc pas vous étonner en vous disant que je me suis à nouveau laissé tenter. Bon, pour une fois, ce roman fait une petite exception à la règle, car une petite chose m’a dérangée.

On va très vite faire la connaissance de Margaux et d’Alice qui sont deux sœurs toutes les deux très attachantes. Alice va aller s’installer quelques temps chez Margaux suite à une déception amoureuse, mais aussi professionnelle. Elles sont toutes deux restauratrices à leur façon et c’est vraiment très agréable de les découvrir de ce côté-là. Le petit restaurant de Margaux va nous mettre l’eau à la bouche et nous allons nous délecter des recettes que nous allons découvrir au fil du roman.

Malgré ses problèmes, Margaux est pétillante et remplie de bonne humeur. Elle va tirer sa sœur vers le haut et j’ai aimé cette magnifique complicité entre les deux sœurs. J’ai tellement été touchée par nos deux femmes que j’aurais voulu les suivre beaucoup plus longtemps et en savoir encore plus. Les passages souvenirs m’ont souvent paru longs et j’étais pressée de retrouver Margaux et Alice. Soit, ils servent le récit, mais ils ne sont pas indispensables. Personnellement, je n’ai pas retenu grand chose de ces chapitres, alors que j’ai appris tellement de choses en compagnie de nos deux sœurs.

Si on passe ce petit bémol, la plume de l’autrice est magnifique, elle dégage beaucoup de poésie et on se laisse bercer.

Bref, si vous aimez les personnages attachants et les romans savoureux, n’hésitez pas à découvrir cet ouvrage qui pourra vous faire passer un bon moment et peut-être que vous pourrez apprécier les souvenirs.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alice est perdue. Dans sa vie en général d’ailleurs. Elle s’est éloignée de sa soeur, elle a une histoire d’amour des plus compliquées, elle a l’impression d’avoir perdu toute crédibilité au niveau professionnel.

Un retour aux sources s’impose. C’est ainsi qu’elle se réfugie chez son aînée, celle qui l’a toujours protégée, depuis la mort de leurs parents. Grâce à elle, elle va retrouver un équilibre en réalisant que les choses les plus simples sont souvent aussi les plus intéressantes.

Au fil des chapitres, nous voyageons dans le temps, croisant des personnages ayant apporté leur pierre à l’édifice familial des deux jeunes femmes. Que ce soit l’origine de la recette du levain familial, d’un alcool fait maison, ou de biscuits traditionnels, chaque élément apporte sa dose de mystère.

C’est un roman relativement court, et donc qui se lit très vite. Rien de compliqué, pas de prise de tête.C’est plutôt l’occasion de se poser avec un café et une tuile aux amandes, si vous voyez de quoi je parle (un délice, soi dit en passant).

Ce n’est pas une grande aventure, pas de grand retournement de situation. J’y ai plutôt trouvé un doux retour aux sources, agréables et gourmand.

De quoi profiter d’un moment tranquille, donc.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bonjour à tous, j’ai terminé ma lecture Toutes les histoires commencent toujours par une petite faim de Magali Discours.
En apparence en voyant la couverture, on se dit que c’est un petit feel good mimi mais non ce n’est pas que ça.
On est sur une histoire avec plusieurs temporalité et plusieurs histoires à l’intérieur. J’ai bien aimé cette construction bien que je me sois un peu perdu dans les personnages vers la fin. Heureusement il y a un arbre généalogique à la fin qui m’a permis de m’y retrouver.
J’ai beaucoup aimé les personnages Alice et Margaux.
Margaux est un personnage qui je trouve transpire la bonne humeur malgré une cécité, ( je ne vous dis pas, je vous laisse découvrir ).
Le petit plus, c’est qu’il y a des recettes, vous vous en doutez.
Je n’ai pas eu de coup de cœur mais j’ai passé un bon moment de lecture.
C’est à découvrir.
.
Résumé :

Après des années passées loin de sa famille, Alice s'interroge : où sa vie la mène-t-elle ? Elle s'installe pour quelques jours chez Margaux, sa sœur, de douze ans son aînée, qui tient un petit restaurant dans la campagne bourguignonne.
Margaux est douée pour le bonheur. Elle sait s'entourer de bons compagnons de route. Son appétit de vivre l'aide à surmonter ses propres difficultés.
Grâce à elle, Alice découvre que les saveurs permettent d'accéder à l'invisible. De la bouche à l'imaginaire, par la magie des recettes cuisinées par Margaux, les ancêtres oubliés resurgissent. Ce séjour aidera-t-il Alice à donner un sens à sa vie et à s'imaginer un avenir

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman agréable, mais qui se disperse un peu trop pour moi !

Alice, la narratrice, revient chez sa soeur Margaux, un peu parce que celle-ci est en train de perdre la vue. Mais surtout parce qu'elle est elle-même perdue dans sa vie, professionnelle comme amoureuse.
Margaux, malgré son handicap qui s'aggrave rapidement, l'obligeant en mettre en pause son activité de restauratrice, va tout faire pour remonter le moral de sa petite soeur. Elle a toujours été la battante.

L'aider passe par la nourriture, mais aussi en lui racontant des histoires, comme quand elle était petite. Mais à présent, ce sont des histoires de famille. Et elles ont aussi un rapport avec la nourriture.
On va ainsi se balader d'une époque à l'autre, de Venise à Arles en passant par la Bretagne et l'Islande.
Avec en prime quelques recettes de leurs ancêtres.

Le thème est intéressant, savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va, comprendre d'où viennent les traditions et les peurs familiales.
Chaque "petite histoire" narrée par Margaux est prenante.

J'ai pris grand plaisir à partir soudain sans m'y attendre dans la Sérénissime.
Je connaissais bien entendu l'origine du ghetto, mais très peu de lectures m'ont amené à Venise à cette époque, et j'ai trouvé passionnant d'entrer dans le ghetto.

Les autres "intermèdes contés" sont intéressants aussi.
Arles et Van Gogh notamment, où l'autrice intègre les dernières découvertes au sujet du peintre, de son oreille, et de la petite bonne (Rachel / Gabrielle) mordue par un chien enragé.

À noter que pour chaque recette, les ingrédients sont notés en interlude du roman. Mais ensuite, la préparation est partie intégrante de l'histoire, on suit la cuisinière faisant chaque geste tout en bavardant.

J'ai trouvé à ce roman un petit côté des Sept sœurs, de Lucinda Riley. Le passage de notre époque à une autre, dans le passé des personnages, et aussi croiser quelques personnages réels, Le Bernin, Van Gogh.

Cependant, j'ai regretté qu'il y ait tant d'histoires différentes en un seul volume, on s'attache à des personnages, et aussitôt il faut les quitter ! Changer de lieu, changer d'époque. Sans forcément voir tout de suite le lien avec le reste. Il se devine tout doucement, jusqu'à l'arbre généalogique final !

À vous de voir si vous avez envie de voyager avec cette belle histoire, entre deux restauratrices, entre cuisine et art.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alice vient de subir une déception sentimentale doublée d'une déception professionnelle, trahie par son mentor et amant. Elle revient donc se ressourcer chez sa sœur, Margaux. Elles vont ensemble reconstituer l'histoire de leur famille à travers la gastronomie.
J'avoue ne pas m'être attachée plus que çà aux deux sœurs, dont on suit finalement assez peu l'histoire, puisqu'on suit principalement l'histoire de leurs ancêtres au travers de recettes de cuisine léguées dans un petit cahier que détient Margaux. Les petits encarts consacrés à leurs aïeux sont intéressants, mais ils se font au détriment de l'histoire principale qui perd alors vraiment en profondeur.
D'ailleurs, je trouve que certains éléments ne sont pas assez exploités ou n'apportent pas grand-chose à l'intrigue, comme la cécité de Margaux, qui aurait pu être remplacée par un bras cassé sans rien changer à l'histoire.
J'ai passé un bon moment, même si je n'ai pas été embarquée par l'intrigue.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans la vie, il existe ces moments de la vie qui sont des rendez-vous annonciateurs de changements. A la croisé des chemins le regard se tourne vers le passé pour mieux comprendre le présent et penser à l’avenir.


Magali Discours nous plonge dans le passé, des siècles plus tôt. Des rendez-vous incroyables dans ces lieux insolites marquant à jamais la mémoire génétique. Un détour à la source d’une histoire familiale riche et délicate. Puiser dans cet héritage pour affirmer une identité troublée par les aléas de la vie. Trouver le soutien et la force inébranlable d’aïeux qui ont connu également la peine, la douleur, les désillusions mais l’amour puissant et indestructible. Marcher de l’avant dans le seul but d’atteindre ce moment merveilleux et fatidique, départ de tous les possibles.


Magali Discours nous invite au cœur d’une histoire de famille, au cœur de la vie de deux sœurs liées par le destin et un amour puissant. Margaux exubérante et qui croque la vie sans entrave et délivrant cette joie contagieuse. Alice introvertie qui s’est enlisée dans des non-dits et qui se cherche inlassablement.


Des retrouvailles autours des senteurs, des bons plats, où bras ouvert, Margaux va transmettre la recette du bonheur.


Porté par une plume délicate, envoûtante avec un zeste d’humour et une tonne d’amour, Magali Discours nous ouvre les portes de la douceur, du partage, de la connivence. Paisible, ce lieu est propice à la réflexion et au retour à la source de soi même.


Un roman à découvrir absolument et à mettre dans votre valise pour vos prochaines vacances !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

j’ai dans l’ensemble apprécié ce roman. Je l’ai trouvé bien écrit, et j’ai apprécié son histoire, même si cette dernière est finalement assez simple et sans grande surprise ou originalité. J’ai aimé suivre les deux sœurs et voir Alice évoluer auprès de Margaux. J’ai apprécié leur relation vraiment belle à découvrir, et apprendre davantage sur l’histoire de leur famille, mais aussi l’histoire en tant que telle, la grande histoire, celle dont on nous parle pas toujours, mis-à-part certains grands faits. C’est un roman plaisant à lire, qui permet de se vider la tête et de réfléchir à nos liens avec notre passé. Il donne envie d’en savoir plus, de voyager et de cuisiner. C’est une jolie découverte que je vous conseille.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :