Les Manigances de Margaux

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 7 avr. 2022 | Archivage 24 août 2022
Les Escales, L'Immeuble de la rue Cavendish

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LesManigancesdeMargaux #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Que se passe-t-il au 5e étage de l’immeuble de la rue Cavendish ? Margaux, la nouvelle voisine, est à peine installée qu’elle se retrouve à enquêter sur le couple qui vit au-dessus d’elle. Et tant pis si tout le monde pense qu’elle devient complètement folle !

Après une douloureuse rupture, Margaux, la vingtaine, s’installe dans l’appartement que lui prête son oncle, rue Cavendish. Proche des Buttes-Chaumont, l’immeuble ne manque pas d’animation : entre la concierge désagréable qui exige qu’on l’appelle Mme Nathalie, le vieux fou du 2e et l’insupportable gamine du 4e, Margaux trouve à peine le temps de se vautrer devant ses films d’horreur préférés !

Heureusement, elle peut compter sur ses autres voisins : Victoire, Charlotte et Markus répondent toujours présents pour débriefer autour d’un verre. Surtout quand Margaux rencontre le beau gosse de l’immeuble en face ! Mais tout se complique quand des bruits inquiétants s’échappent de l’appartement au-dessus : Margaux décide alors de mener l’enquête.

Que se passe-t-il au 5e étage de l’immeuble de la rue Cavendish ? Margaux, la nouvelle voisine, est à peine installée qu’elle se retrouve à enquêter sur le couple qui vit au-dessus d’elle. Et tant...


Ils recommandent !


"Découvrez la vie de Margaux lors de son arrivée dans l’immeuble de la rue Cavendish ! Qu’est devenue la femme de M. Marchand ? Quelle histoire fabuleuse contient la mémoire défaillante d’Alphonse ? Margaux va-t-elle se remettre de sa rupture ? Un roman à lire avec une bonne tasse de thé ! Totalement prenant !" Kévin Birot, Librairie Lamartine


"Découvrez la vie de Margaux lors de son arrivée dans l’immeuble de la rue Cavendish ! Qu’est devenue la femme de M. Marchand ? Quelle histoire fabuleuse contient la mémoire défaillante d’Alphonse...

Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782365696913
PRIX 15,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Envoyer vers ma Kindle (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

J'ai eu ce roman contemporain grâce au site Netgalley et aux éditions "Les escales", je les remercie tous deux de leur confiance et de m'avoir permis d'obtenir ce livre.

Ce roman contemporain commence, donc, avec notre jeune Margaux.
Elle vient d'emménager dans un immeuble grâce à son oncle.
Il faut dire que Margaux a le cœur en miettes. La pétillante jeune femme est toujours sur le coup d'une rupture douloureuse et si elle a coupé ses cheveux pour avancer dans la vie et changer d'appartement,... pour le reste elle fait plutôt du surplace.
Son ex lui manque.
Beaucoup trop.

Mais, heureusement, Margaux n'est pas seule du tout.
Elle deux collègues sympathiques et va se faire de nombreux amis dans l'appartement où elle vient de s'établir.
Entre une petite adolescente qui pense qu'aller chez ses voisines est très normal et un vieil homme qui n'en fait qu'à sa tête (qu'il perd un peu, par ailleurs), Margaux ne va pas s'ennuyer.

Le hasard va même la mettre sur le chemin d'un charmant jeune homme.
Tout devrait aller bien pour Margaux si ce n'est que, de temps en temps, elle entend ses voisins.

Vous me direz dans un appartement : rien de plus normal, non ? On entend toujours ses voisins si ils sont un peu (trop) bruyant.
Oui, certainement.
Mais, Margaux, elle, entend des bruits de coups et de vaisselles cassées.
Des disputes, des coups violents.

Margaux a une crainte : que la femme enceinte qui vit au-dessus d'elle soit battue par son époux.
Margaux ne pense plus qu'à cela.
C'est une obsession que son entourage va bientôt lui reprocher.

Le roman de Caroline Hank est décidément un joli livre. En lisant le début de l'histoire, on se dit qu'il s'agira d'une romance sympathique mais somme toute assez classique et, en fin de compte, on va vers une histoire que nous n'avions pas prévu, au départ.
Si la romance et les personnages secondaires truculents sont bien présents, nous sommes surtout en présence d'un livre charmant qui décrit des situations très difficiles.
Le thème des "femmes battues" est bien présent dans le texte et on retrouve les interrogations que tout à chacun peut avoir dans un tel cas : Comment intervenir ? Que faire ?
J'ai beaucoup aimé cet aspect du livre.
Le thème est fort bien traité, et, j'ai trouvé que Caroline Kant le décrivait avec beaucoup de tact. C''était très appréciable.

L'immeuble de la rue Cavendish est, donc, un excellent roman que j'ai adoré lire et que je vous conseille si vous aimez les livres contemporains et les jolis romances.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après plusieurs lecture de roman policier j’ai voulu lire quelque chose de plus léger et mon choix c’est porter sur L’immeuble de la rue Cavendish : Les Manigances de Margaux tome1 de Caroline Kant chez Les Escales, que j’ai eu en service presse grâce à NetGalleyFrance.
L’écriture agréable et fluide, nous plonge tout de suite dans l’histoire de Margaux, avec ses peines de cœur, son nouvel amour, ses amis et surtout ses voisins. En effet, en plus de suivre la vie de Margaux au suit aussi celle de son immeuble, qui est rempli de personnages plus différent les uns que les autres, et surtout le couple qui vie au de chez Margaux.
J’ai beaucoup aimé suivre la vie de Margaux, je me suis vite attaché à elle, malgré son côté un peu obsessionnel. J’ai apprécié qu’elle ne laisse pas tomber l’affaire concernant la disparition de sa voisine et qu’elle s’intéresse à son sort ainsi qu’à celui de plusieurs de ses voisins.
Malgré un dénouement un peu rapide et pas assez approfondi sur certains points à mon goût, j’ai passé un excellent moment de détente avec ce roman, qui m’a permis d’oublier les moments durs que l’on vit ces derniers jours.
En plus, j’ai vu que l’autrice avait écrit un autre roman, qui parle d’un autre personnage de l’immeuble, et je pense que je me laisserai tenter à sa sortie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L'immeuble de la rue Cavendish, c'est une comédie sociale, avec un soupçon d'intrigue façon cosy mystery et une bonne dose de loufoquerie !!

Margaux, c'est notre héroïne, tout juste remise d'un chagrin d'amour, emménage dans l'appartement du 5ème prêté par son oncle dans un immeuble parisien de la rue Cavendish. Et cet immeuble est pour le moins animé !!

Entre la concierge, insupportable curieuse, Alphonse le dingue du 2ème, Lou la gamine sans gêne et le mystérieux couple Marchand, Margaux ne va pas s'ennuyer !!!

Vraiment une belle surprise que ce roman qui se lit comme une chronique des jours ordinaires finalement pas si ordinaires que ça !! L'écriture est très agréable et l'histoire pourtant banale est bien menée de sorte que l'on se laisse contaminer par l'obsession de Margaux pour les bruits suspects qu'elle entend chez ses voisins du dessus et pour la personnalité pour le moins inquiétante de ce Monsieur Marchand ! Du coup, ça se lit un peu comme un roman policier. On se prend au jeu et on a envie de savoir ! Dommage, j'ai été un ptit peu déçu par la fin.

Je vous conseille donc ce premier tome sans hésiter et j'attends avec impatience la suite des péripéties de Margaux au grand cœur et de ses voisins pour le moins attachants !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions les Escales et à Netgalley de m'avoir permis de lire ce titre.

3.5 étoiles**

J'ai passé un plutôt bon moment de lecture. Certes, c'était assez prévisible et la romance ne m'a pas tellement intéressée mais j'étais intriguée par l'histoire de Perla et voulait savoir ce qui lui était arrivé. Cette partie-là du roman m'a bien plu. Ce livre est une lecture sympathique et se lit très rapidement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une lecture très plaisante, divertissante et légère. Dans ce premier tome, nous faisons la connaissance des habitants de l'immeuble de la rue Cavendish et plus particulièrement de Margaux. Le style de l'auteure est fluide et agréable, c'est un roman qui se prête bien aux beaux jours. L'intrigue est sympathique, mais c'est surtout les personnages secondaires très attachants qui en font une agréable lecture.
C'est une lecture parfaite, si l'on cherche un roman léger pour se divertir ou se vider la tête. J'ai hâte de découvrir la suite de cette série sur les habitants de l'immeuble et de prolonger ma découverte des différents personnages peuplant l'immeuble de la rue Cavendish !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman que l'on ne parvient pas à lâcher tellement on veut savoir si Margaux hallucine ou pas.
Nouvelle venue dans l'immeuble, Margaux apprend à connaître ses voisins et leurs travers tout en essayant de se remettre d'un gros chagrin d'amour. Entre reconstruction et découvertes on la suit dans sa vie parisienne.Le style est léger,enlevé, avec des pointes d'humour. Seule la fin m'a refroidie car de nombreux éléments restent en suspens.J'aurais aimé avoir le mot de la fin ;)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tout d'abord merci à Net Galley ainsi qu'aux Escales Editions pour ce service presse. Cette histoire est digne d'un Cosy mystéry à la sauce française. Un mix entre "Nos chers voisins" et "Fenêtre sur cours" (oui désolée pour le fossé générationnel). Un huit clos drôle, bien écrit qui donne au lecteur l'impression d'avoir son propre appartement dans cet immeuble de la rue Cavendish. On a l'impression de suivre l'histoire par le judas de la porte, j'ai adoré ! Les personnages sont dans l'action de la plus jeune au plus ancien afin de prendre soin les uns des autres mais pas que...gare aux représailles !
Bonne lecture à tous !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

« L’immeuble de la rue Cavendish: Les manigances de Margaux » il s’agit d’un premier tome et je peux d’ores et déjà vous dire que j’ai hâte d’acheter et lire le second tome 🥰   
  
Mais tout d’abord, revenons à celui-ci, nous allons suivre Margaux, qui après une rupture difficile décide d’emménager dans l’appartement que son oncle va lui prêter rue Cavendish.  
  
Nous allons suivre Margaux dans sa nouvelle habitation et faire connaissance avec son voisinage, entre une concierge désagréable, un vieux fou du 2e et l’insupportable gamine du 4e, l’immeuble ne manquera pas d’animation😄 .  
  
Des liens amicaux se tisseront, un soupçon d’intrigue se glissera entre les pages lorsque Margaux enquêtera sur la soudaine disparition d’une de ses voisines.  
  
Un roman très léger, une lecture très addictive, des personnages attachants, je vous conseille fortement ce roman ♥️  
  
Merci à NetGalley et aux éditions escales pour cette belle découverte

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Margaux déménage dans l’appartement familiale qui se trouve dans l’immeuble de la rue Cavendish pour un nouveau départ et pour oublier son ex. Dans cette immeuble, les habitants sont presque tous excentriques mais surtout envahissants, ils deviennent omniprésents dans la vie de Margaux, ils sont intrusifs! Certains voisins vont intrigués Margaux, elle va même développé une obsession maladive ce qui va inquiéter ses proches et son nouveau petit amie…

C’est un très jolie cosy mystery qui se lit très bien, j’ai adoré les habitants de l’immeuble, haut en couleur, Margaux s’est trouvé une famille de coeur en emménageant!

On est vite prit d’affection pour Margaux, elle veut ouvrir un nouveau chapitre de sa vie, elle est épanouie dans son travail mais elle ressent un manque, qu’elle ne ressentira plus avec ses nouveaux voisins.Très vite elle va avoir des doutes sur une famille, elle flaire quelque chose de pas clair, on est pris instantanément dans l’intrigue, Margaux va n’avoir que ça en tête!

Très belle plume, addictive, ce roman se dévore, c’est le premier tome, j’ai hâte de découvrir les autres!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

entrons dans l'immeuble de la rue Cavendish pour suivre les "aventures" de ses habitants. J'ai trouvé que c'était une lecture qui change, on est dans le huit clos de cet immeuble mais sans se sentir oppressé non plus, le ton est souvent frais et donne envie de continuer. Ici est mis en lumière plusieurs sujets de la société actuelle, le mariage gay, les violences conjugales, les préjugés qui vont avec etc. La vie entre voisins à l'air sympa mais c'est vraiment comme ça ? Des gens qui sonnent et entrent chez toi à tout bout de champ ? 🤣
J'ai trouvé qu'il y avait des passages gênants, comme la bonne copine qui ne veut pas faire les boutiques avec toi tant que tu ne perds pas de poids par exemple...
Il y a une romance et ce Mathieu est un mec génial parce que franchement, abordons le sujet, j'ai longuement hésité entre 3 et 4 étoiles car Margaux est tout simplement insupportable !!! J'ai bien souvent levé les yeux aux ciel à cause d'elle 🤣.
Je ne dirais pas que c'est un cosy mystery car il n'y a pas vraiment d'enquête ^^. Mais j'ai bien aimé le concept et j'ai rencontré des personnages attachants ! Je pense lire le second tome qui parlera cette fois d'une autre habitante de l'immeuble.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voilà un premier tome qui donne follement envie de découvrir la suite, un premier volet qui promet une saga pleine de douceur, de rebondissements, de personnages aussi différents les uns que les autres, et d'aventures à chaque chapitre.
J'avais peur que le roman aille trop vite, puisqu'il est très court, et que je n'ai pas vraiment le temps de m'attacher aux personnages, mais finalement ça a été tout le contraire car cela donne beaucoup de rythme au récit. Comme Margaux, nous découvrons ses nouveaux voisins et les habitants de cet immeuble un peu loufoque. Un roman léger, agréable, drôle, touchant, qui aborde tout de même des sujets forts, un récit que j'ai dévoré et il me tarde déjà de lire la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Margaux, un peu moins de 30 ans, vient de vivre une rupture difficile avec son petit ami. Son oncle lui propose de venir habiter dans un appartement qu'il possède rue Cavendish, dans le dix neuvième arrondissement de Paris. Très vite, Margaux va nouer des liens avec les différents habitants de l'immeuble, et si Victoire lui inspire tout de suite de la sympathie, elle commence à être obsédée par la potentielle disparition de sa voisine du dessus....
C'est une lecture très légère et sympathique, avec des personnages un peu (très) caricaturaux, mais très attachants et cela permet aussi de dynamiser un peu l'histoire. J'ai passé un moment très agréable, et je n'hésiterai pas à poursuivre la série.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un immeuble, ses habitants, une disparition inquiétante et une enquêtrice de choc.

Suite à une rupture, Margaux emménage dans l'ancien appartement de son oncle. Elle fait ainsi la connaissance des habitants de cet immeuble, où les murs laissent passer les bruits et les voix, où tout le monde semble être au courant de tout. La concierge désagréable, Alphonse, le vieux monsieur un peu fou, la gamine trop curieuse et envahissante, le voisin un peu rustre, Margaux n'est pas au bout de ses surprises. Heureusement, elle sympathisé vite avec Victoire et Markus et Jérôme, ses voisins du dessus.
Lorsque le couple au dessus de chez elle commence à se disputer violemment, Margaux s'inquiète pour Perla. Et lorsque celle-ci ne se montre plus dans l'immeuble et semble volatiliser, Margaux a besoin d'en savoir plus. Même si personne ne l'a prend au sérieux. Même si elle passe pour une dérangée, à émettre des hypothèses, à surveiller le mari, à s'inquiéter du moindre indice.

J'ai tout de suite aimé Margaux, car elle a un grand coeur. Son attitude envers Alphonse est touchante. Embarquée malgré elle dans la vie tout sauf reposante de l'immeuble, elle est celle sur qui on peut compter, et ses inquiétudes sont réelles. J'ai eu beaucoup de peine qu'elle ne soit pas prise au sérieux, surtout par son coup de coeur, habitant l'immeuble en face.

L'histoire est captivante, entre les péripéties des habitants et l'enquête menée par Margaux. Des secrets se devinent, se dessinent, la lecture devient addictive, et la fin nous laisse encore un peu dans le flou face à certaines révélations.
Je me suis sentie un peu frustrée , avec qu'une seule envie : lire le tome 2.

Une deuxième belle découverte chez les éditions Les Escales , après Une insolente curiosité.

Prêts à faire connaissance avec les habitants de l'immeuble de la rue Cavendish ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tout d'abord, je remercie NetGalley ainsi que les éditions Les Escales pour m'avoir permis de découvrir ce roman.

Dans ce premier tome, nous découvrons Margaux, une jeune femme qui s'installe à Paris, dans l'appartement de son oncle. Au fil du temps, Margaux découvrira la vie en communauté et fera la connaissance de ses voisins : le couple Marchand qui intrigue la jeune femme, la concierge - Madame Nathalie - qui ne supporte personne, ou encore la petite Lou qui se mêle de tout et rien.

Si au départ on s'imagine entrer dans un univers feel-good où tout irait bien dans le meilleur des mondes, l'ambiance se noircit vite et des drames persistent, à en faire perdre la tête. Margaux devient alors l'enquêtrice - un peu têtue - de l'immeuble, ce qui ne fait pas le plus grand bonheur de ses voisins.

Caroline Kant réussit à nous transmettre des messages et à aborder des thèmes durs avec une écriture juste, prenante. On s'attache autant à notre héroïne qu'aux personnages secondaires.
Je recommande fortement ce premier tome, et ai hâte de lire la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Vous avez toujours rêvé de savoir ce qu’il se passe chez vos voisins ? C’est l’obsession de Margaux surtout depuis qu’elle a entendu des bruits étranges dans l’appartement au-dessus.

Ce roman contemporain met en scène une jeune femme qui vient d’emménager dans l’immeuble après une rupture douloureuse. Ce logement lui donne l’opportunité d’avoir de nombreux voisins tous très différents entre Lou, la petite fille, qui entre sans frapper, le caractère bien trempé de la concierge, Alphonse qui traîne toujours dans les couloirs… Margaux n’a pas le temps de s’ennuyer et elle nous embarque clairement avec elle. On découvre un à un les voisins, on se pose des questions, on craint pour la femme enceinte… Bref, j’ai eu l’impression d’habiter au sein de l’immeuble.

Je trouve que ce livre est très agréable à lire. Outre le côté léger, il met en scène de vrais faits d’actualités de la société sans pour autant que cela soit insistant. C’est une lecture parfaite pour passer un bon moment et j’ai hâte de découvrir la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai d’abord été attirée par la couverture du roman avant de commencer ma lecture, et je ne regrette pas. J’ai passé un très bon moment. C’était d’ailleurs assez difficile de lâcher ce roman car l’intrigue est très prenante. J’avais vraiment envie de savoir si Margaux avait des hallucinations sur ses voisins ou non … Tous les personnages de l’immeuble sont assez attachants (même s’ils sont très envahissants), et j’avais comme l’impression d’habiter avec eux.
Ce roman, c’est un mélange de cosy mystery (même s’il n’y a pas vraiment d’enquête) et de feel good. J’ai adoré l’atmosphère, et l’écriture fluide et agréable. Quelques répliques m'ont un peu gênées (l'amie de Margaux qui lui dit de perdre du poids notamment), mais dans l'ensemble ça se lit vite et c'est très plaisant.
Je suis vraiment curieuse de découvrir la suite de la saga qui m’a donné l’impression d’être lu comme une petite série (le prochain tome est d’ailleurs raconté par un autre habitant). Si vous cherchez un roman drôle, touchant et qui aborde également des sujets importants (et d’actualité), alors foncez ! C’est la saga parfaite pour cet été !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Les Escales et Net Galley de m’avoir permis de lire ce livre.

« Les Manigances de Margaux » se déroule à Paris, dans le XIXe arrondissement et plus particulièrement dans un immeuble situé rue Cavendish. Margaux, fraîchement séparée de « l’amour de sa vie » (qui a l’air d’un bel idiot), se retrouve dans un appartement prêté par son oncle, Aurélien dont il est propriétaire.

Tout aurait pu s’arrêter là et le roman aurait pu ne jamais exister mais on se rend très vite compte que la vie dans cet immeuble ne s’arrête jamais. Dès son arrivée, Margaux est accueillie par la gardienne, « Madame Nathalie » faussement accueillante et bizarre au point de me faire me poser quelques questions.

Heureusement, elle ne tarde pas à faire la connaissance de Victoire, musicienne lumineuse qui va lui dresser le portrait de tous les habitants de leur immeuble.

Puis, au fil des jours, Margaux se rend compte que certaines personnes dans son immeubles adoptent un comportement étrange et elle décide de mener l’enquête, accompagnée de sa voisine de 8 ans et du vieux voisin du 2e !

J’ai été particulièrement happée par l’histoire (j’ai terminé le livre en moins de 3h) mais aussi par le style de Caroline Kant : c’est simple, c’est le quotidien et ça fait du bien. On fait défiler les pages et on apprécie lire les jours qui passent dans cet immeuble parisien.

J’ai aimé le caractère de Margaux que l’on découvre au fil des pages : sa légère jalousie vis-à-vis de sa sublime voisine, son besoin limite maladif et obsessionnel de prendre soin des autres que ce soit dans sa vie pro ou perso mais aussi cette façon d’être toujours présente pour son entourage quitte à s’oublier elle-même dans l’histoire.

Certains éléments n’ont pas été assez appuyés ou mis en avant, notamment sur l’intrigue principale, j’espérais avoir plus de réponses à mes questions (en aurais-je davantage dans les autres tomes ?).

Mais pour un premier roman, tous les éléments sont réunis pour nous faire passer un bon moment. Je lirai les prochains tomes avec grand plaisir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Si vous suivez le blog, vous savez que les histoires de voisinage, c'est un thème que j'affectionne ! Je viens tout juste d'en finir une en jeunesse avec Coloc & autres catastrophes que j'enchaîne avec celui-ci, plus adulte ! Tout commence avec une rupture. Margaux, 28 ans, a le blues et son oncle avec qui elle a vécu quand ses parents ont pris le large pour les États-Unis lui propose d’emménager dans cet appartement pour un nouveau départ. Et une chose est sûre, la vie dans cet immeuble ne s'annonce pas de tout repos ! Entre l'interdiction de prendre l'ascenseur, la gardienne, son chien et les divers occupants des étages, la diversité est de mise.

Mais à peine a-t-elle posé ses valises que du tapage chez ses voisins du dessus va lui mettre la puce à l'oreille. Ce qu'elle soupçonne rapidement ? Des violences conjugales. Un thème fort et bien abordé dans la manière d'évoquer l'impuissance et le manque d'intérêt de certains. Quand ceux qui prennent cela à cœur essayent d'agir, ils font chou blanc, quand les autres préfèrent ne pas se mêler des affaires des autres, quitte à ne pas porter assistance à une personne en danger. Tout va se compliquer quand on va soupçonner que la dame en question a disparu. Partie se reposer chez sa mère après avoir accouchée ? Morte sous les coups de son compagnon ? Les possibilités sont nombreuses et vont empêcher Margaux de dormir.

Elle va être si inquiète que son entourage va finir par se lasser de ses questionnements. Entre son nouveau petit copain qui préfère la larguer qu'écouter ses soupçons, son oncle qui lui ment et la renvoie chez une psy, ses voisins qui préfèrent parler de leurs propres soucis... Margaux à de quoi devenir folle. Malgré tout, elle est le point fort du roman, c'est un personnage qui s'investit beaucoup pour les autres, quitte à s'oublier bien souvent ou à avoir des attentes finalement pas très hautes. Elle ne lâche rien et est courageuse, une héroïne de tous les jours comme on les aime !

Si de nombreux sujets très intéressants de fond sont traités, j'ai au final trouvé que tout allait trop vite. La romance, j'ai eu un peu de mal à y croire, d'autant que Mathieu ne ressent que peu d'empathie pour Margaux et ses craintes au final. Par contre, certaines relations dans l'immeuble sont émouvantes comme celle de Lou & d'Alphonse. Arrivée à la fin du livre, j'ai eu la sensation que ce n'était que le début, j'imagine donc que l'auteure a gardé pas mal de choses pour les tomes suivants. Au final ça reste une histoire sympathique qui aurait pu être encore meilleure si elle avait été approfondie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :