Meurtre et séduction

Les enquêtes de Lady Rose, Tome 1

Lu par Claire Tefnin
Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 23 juin 2021 | Archivage 1 sept. 2021
Audiolib, Policier / Thriller

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Meurtreetséduction #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Après Agatha Raisin et Hamish Macbeth, la nouvelle série incontournable de M.C Beaton !

Belle et rebelle, telle est Lady Rose. Après s’être compromise avec les suffragettes, au grand désespoir de ses parents, la jeune fille de bonne famille fait une entrée désastreuse dans la haute société londonienne… Ce qui ne dissuade pas un Sir aux allures distinguées de lui faire les yeux doux. Très louche, selon le père de Lady Rose, qui charge le capitaine Harry Cathcart, aristocrate désargenté, d’en savoir plus sur le prétendant… En démasquant un imposteur, Harry se découvre des talents de détective privé. Et une petite fortune à se faire ! Lorsqu’au beau milieu d’une réception, un meurtre est commis, il propose à Lady Rose de faire équipe avec lui. L’occasion idéale pour l’indocile jeune femme d’échapper à la chasse au mari…

Entre Sherlock Holmes et la Chronique des Bridgerton, un suspense aussi corsé que son héroïne !

Après Agatha Raisin et Hamish Macbeth, la nouvelle série incontournable de M.C Beaton !

Belle et rebelle, telle est Lady Rose. Après s’être compromise avec les suffragettes, au grand désespoir de...


Formats disponibles

FORMAT Livre audio, Intégral
ISBN 9791035406646
PRIX 19,95 € (EUR)
DURÉE 6 Heures, 22 Minutes

Chroniques partagées sur la page du titre

Je n'avais apprécié plus que ça les histoires d'Agatha Raisin, trouvant l'héroïne assez peu sympathique. J'ai toutefois voulu tenter une autre série de M.C.Beaton, traduite et publiée après son décès. On est là dans un tout autre registre que celui d'Agatha. Début du vingtième siècle en Angleterre, un couple d'une famille noble et fortunée cherche à marier sa fille : Lady Rose. Celle-ci "trop instruite", aspire à autre chose que trouver un bon parti et tenir son rang, ce qui ne manque pas de choquer dans son milieu et à son époque, et elle se retrouve quelque peu au ban de la bonne société. Au cours d'une réception à laquelle elle est invitée, un décès, qualifié un peu trop vite d'accident, ne manque pas d'attiser sa curiosité, et avec l'aide de sa femme de chambre et d'un jeune noble auquel on fait appel pour étouffer cette affaire délicate, elle va mener l'enquête. L'héroïne est jeune et un peu écervelée, mais néanmoins fort sympathique. Elle lutte pour les droit des femmes, une lutte perdue d'avance vu son époque et son milieu. le ton est enjoué, le suspense est bien présent, avec quelques notes d'humour. La narratrice, au ton enjoué, donne de la vie à cette histoire qu'on a du mal à arrêter. Si vous aimez Jane Austen, Downtown Abbey ou les chroniques de Bridgerton, cette histoire devrait vous plaire. En ce qui me concerne, je ne manquerai pas de suivre les aventures de Lady Rose avec intérêt. Merci à Audible et à Netgalley de m'avoir permis de découvrir ce livre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Fan d’Agatha Raisin j’étais obligé d’écouter ce livre ! D’autant que l’époque est toujours passionnante quand le personnage principal est une femme dont on sait qu’elle a des restrictions en ces temps. J’ai eu du mal au depart car il y a beaucoup de personnages et j’oublie vite qui est qui. L’action a été plutôt longue à démarrer et tout se passe très vite à la fin. Mais comme il s’agissait du premier tome il était surtout question de planter le décor et les personnage. J’ai donc hâte de lire le second tome maintenant que j’ai connaissance de tout.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai écouté Meurtre et séduction, Les enquêtes de Lady Rose, Tome 1 de M.C. Beaton et lu par Claire Tefnin La narration est très agréable, la voix est douce, posée et les différentes intonations permettent de comprendre les changements de personnages lors des dialogues.  Le changement de chapitre est clairement indiqué par une petite musique entraînante. J'apprécie de plus en plus le format livre audio, en voiture et surtout en balade, ce qui me permet de faire un peu d'exercice en lisant... Concernant le roman en lui-même, on est dans un cosy mystery historique, et j'ai beaucoup aimé ce mélange.Lady Rose est une jeune fille de la haute société londonienne, intelligente et instruite, au grand dam de son père. Elle va même jusqu'à manifester avec les suffragettes pour le droit de vote des femmes. Vous imaginez le scandale ! Lady Rose est donc envoyée à la campagne, pour tenter de faire oublier le désastre, dans l'espoir de parvenir à la marier...Mais lorsqu'une autre invitée est retrouvée morte, Lady Rose refuse la thèse de l'accident.Accompagnée de sa femme de chambre et d'un détective, elle va mener l'enquête, envers et contre tous.  L'intrigue est longue à arriver, l'auteure prend le temps de présenter les personnages, c'est souvent le cas des premiers tomes. Mais par la suite le suspense est bien construit et maintenu jusqu'au bout.J'ai beaucoup aimé les différents personnages et je suis curieuse de découvrir la suite. Lady Rose est intelligente et refuse les diktats de son époque.  Je pense que la seule différence entre l'écoute et la lecture, c'est que j'ai été parfois perdue au milieu des différents personnages, ne pas voir les noms à l'écrit ne m'a pas permis d'enregistrer rapidement qui était qui, mais ça ne m'a pas empêchée de comprendre et d'apprécier l'intrigue.   On peut difficilement s'empêcher de faire une comparaison avec Agatha Raisin et j'ai préféré ce roman par rapport au premier tome d'Agatha Raisin. Certainement grâce au personnage de Rose.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Attirée par la candeur de la couverture et le format audio-livre de ce cosy mystery, je suis tombée sous le charme de Lady Rose, le nouveau personnage de M.C. Beaton. La narration est fraîche et douce et se marie très très bien avec la charmante intrigue so british du roman. Une nouvelle série à suivre à laquelle le format audio-lecture convient très bien.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Que de mystère dans ce roman j'ai bien aimé la plume de l'auteur qui nous embarque dans cette aventures. J'ai adoré Lady rose personnellement elle apporte de la fraîcheur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quelle charmante lecture ! On est encore dans du bon cosy crime, agréable et entraînant à lire. Aucun souci là-dessus. L'histoire se déroule en pleine époque édouardienne, avec une héroïne, qui appartient à la bonne société anglaise et qui rêve de briser ses chaînes. On croise aussi un capitaine désargenté, qui devient détective pour compenser sa petite pension. Le duo est sans équivoque, mais promet de belles interactions. On trouve donc dans cette nouvelle série de MC Beaton de la légèreté, de l'élégance et des personnages attachants avec qui ce sera un plaisir de partager les aventures. Comme pour Agatha Raisin & Hamish Macbeth, j'ai opté pour le format audio et je ne regrette absolument pas. C'est frais, drôle et d'humeur folâtre. Un pur bonheur. Avis complet sur le blog / Chez Clarabel

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai lu le premier tome d'Agatha Raisin sans réussir à être enthousiasmée, ni même avoir envie de lire la suite. Pourtant, cette nouvelle série de M. C. Beaton m'a suffisamment intriguée pour que je me lance. Je me suis dons plongée avec curiosité dans ce livre audio, je j'ai pris beaucoup de plaisir à écouter. D'abord, la narratrice apporte de l'espièglerie à la lecture, qui offre vraiment du relief au texte. En fonction des personnages, elle module son intonation, et j'ai été amusé par la grosse voix qu'elle prend pour donner vie aux personnages masculin. Bref, une lecture vivante et réjouissante. Côté histoire, j'ai aussi beaucoup aimé ce roman qui nous entraine dans la société edwardienne du début du 20ème siècle. Lady Rose est une jeune femme atypique (pour l'époque), qui a un peu de mal à se conformer à la société et tend à déclencher un scandale à chacune de ses sorties. Heureusement, Harry Cathcart est là pour agir dans l'ombre et lui éviter le pire. Jusqu'à ce qu'ils soient amenés à collaborer pour trouver un meurtrier. Difficile de ne pas s'attacher à Lady Rose, jeune femme trop moderne pour son époque qui se pose des questions pourtant bien légitime. Harry aussi est un personnage intéressant, derrière sa façade, tout comme Daisy et Becker, fidèles second de leur maitres. L'intrigue policière est intéressante à suivre, certes classique, mais bien menée. L'humour est omniprésent et toujours bienvenue pour apporter une touche de légèreté à ce roman. Finalement, ce roman est plaisant et je suis maintenant curieuse d'en découvrir la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Sir Harry, ancien militaire désargenté, rend des services aux autres nobles pour étouffer certaines affaires. Lady Rose a du mal à se plier aux règles de la bonne société qui veulent qu'une jeune fille n'ait pour but que de trouver un mari. Ils vont bientôt se trouver mêlés à une sombre histoire... Un roman sympathique, agréable à écouter.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La voix fraiche et la diction parfaite de Claire Tefnin font de cette écoute un moment de grande qualité. Le texte de M.C Beaton est une charmante gourmandise littéraire, une enquête policière au sein de l'aristocratie anglaise en même temps qu'une critique sociale de la place des femmes à l'époque. Sans être trop lourds, les exemples de femmes maltraitées, quelle que soit leur place dans la société, sont assez parlants. Et le personnage de Rose, atypique et inspiré (pour les initiatives malheureuses) est une réussite. J'ai hâte de découvrir la suite des enquêtes de Lady Rose et de connaître l'évolution de sa relation avec le capitaine Harry Cathcart. Au delà de l'humour, d'une intrigue classique mais bien menée, et d'un cadre historique qui a le vent en poupe depuis le succès de Dowton Abbey, l'autrice parsème son texte de rappels des règles en usage dans la bonne société. L'on partage avec Lady Rose le grand plaisir de les transgresser. Merci à NetGalleyFrance et les éditions Audiolib pour cette écoute réjouissante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Où je retrouve avec grand plaisir l'écriture pétillante, lucide et ironique de M.C. Beaton, déjà "maman" d'Agatha Raisin et d'Amish MacBeth. J'ai commencé cette nouvelle série et lu cette première enquête de Lady Rose traduite en France par Amélie Juste-Thomas chez Albin Michel dans sa version audio et je dois dire que la lecture que nous en propose Claire Tefnin pour Audiolib est particulièrement savoureuse, mordante et même légèrement sardonique. Un vrai bonheur à écouter. En ce tout début de XXe siècle, l'entrée dans le monde de la jeune Lady Rose est sérieusement compromise depuis que la jeune femme s'est fait surprendre par les médias londoniens au côté des suffragettes. Il faut dire que Lady Rose a un caractère bien affirmé, volontaire et avide d'indépendance. Ce qui n'est pas ce que la haute société attend d'une jeune femme en âge de se marier. Cette situation ne fait bien sûr pas le bonheur de ses parents. En parallèle le capitaine Harry Cathcart, aristocrate désargenté maintient son rang social en sortant incognito ses congénères de l'embarras dans lequel ils se mettent parfois. Pour sauvegarder la réputation de leur fille, les parents de Lady Rose l'envoient passer quelques jours à la campagne au château où le marquis et la marquise de Hentley accueillent d'autres jeunes femmes désireuses d'oublier leur entrée désastreuse dans la haute société et quelques autres invités parmi lesquels des jeunes gens susceptibles de représenter un bon parti et de restaurer l'honneur perdu de ces demoiselles. Mais, dès son arrivée, Lady Rose et sa domestique Daisy sont intriguées par le comportement de leurs hôtes. Et encore plus lorsqu'une jeune invitée s'empoisonne accidentellement avec de l'arsenic. Alors quand la domestique d'une autre jeune femme, avec qui Lady Rose a sympathisé, disparait, le doute n'est plus permis. Leurs hôtes ne sont pas tels qu'ils le laissent paraître. C'est à ce moment-là qu'arrive le capitaine Cathcart, invité par le marquis pour redorer sa position mise à mal par les insinuations de Lady Rose. Assez vite pourtant Harry et Rose vont réunir leurs compétences pour tenter d'élucider l'énigme sur ce qu'il convient d'appeler désormais les meurtres des deux jeunes femmes (le corps de la domestique ayant été retrouvé noyé) et découvrir qui en veut physiquement à Lady Rose. Un Cozy Mystery comme je les aime. Drôle, avec une enquête originale à résoudre, des personnages particulièrement attachants et une description de la haute société anglaise où la place de la femme ne vaut pas grand chose, si ce n'est sa mission de reproduction et son rôle de pourvoyeuse de plaisirs à ces messieurs. Une lecture captivante à écouter.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mon premier Beaton! N’ayant jamais lu la fameuse série Agatha Raisin et quelque peu découragée par le nombre de tomes, je me suis laissée tenter par cette nouvelle héroïne, Lady Rose. Et je ne suis pas déçue! Moi qui ai davantage l’habitude de lire des polars sombres, tourmentés et dérangeants, j’ai été agréablement surprise par ce cosy mystery. L’autrice propose un roman faussement léger en abordant des thématiques très ancrées dans la réalité de l’époque. Oui, c’est rose, c’est mignon, mais pas que! Un livre qui s’écoute aussi facilement qu’on dévore une friandise. Merci encore une fois à NetGalley qui me permet d’élargir mon style de lecture et bravo à la narratrice pour ce bon moment

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici un livre qui me tentait bien car cela fait un bout de temps que j'ai envie de découvrir la plume de M. C. Beaton. J'ai donc adoré écouter ce livre lu par Claire Tefnin dont j'ai beaucoup aimé la narration dynamique. Tout d'abord, les personnages m'ont bien plu. J'ai trouvé qu'ils étaient tous intéressants et permettaient de découvrir l'époque. Maintenant, pour Rose, elle est intelligente et courageuse mais par moments, je l'ai trouvée un peu agaçante. J'ai trouvé que dans certaines situations, elle en faisait un peu trop. Cependant, son duo avec l'inspecteur Harry Cathcart est assez sympathique et j'espère les retrouver dans les prochains tomes. Ensuite, l'histoire est très prenante. Peut-être un peu longue au départ mais à partir du moment où il y a eu une mort suspecte, les événements s'enchaînent et je me suis prise au jeu de savoir qui était coupable. La fin est d'ailleurs très bien faite. Enfin, la plume de l'autrice est agréable et je suis heureuse d'avoir enfin découvert un de ses ouvrages. Je lirai la suite et ses autres séries avec grand plaisir. Merci à NetGalleyFrance et aux éditions Audiolib pour cette écoute bien sympa.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici une découverte bien sympathique! Merci à #Net Galley pour ce moment agréable : un peu lassée par Agathe Raisin, j'avais un petit doute avant d'attaquer l'écoute de ce roman de MC Beaton mais l'univers est radicalement différent. Nous sommes au début du XXème siècle en Angleterre, les Suffragettes battent le pavé afin d'obtenir le droit de vote et Lady Rose, 19 ans, jeune aristocrate avant-gardiste, rejoint leurs rangs le temps d'une manifestation ... Cela suffit pour la mettre au ban de la bonne société et d'attirer les quolibets des jeunes gens de son entourage. Lorsqu'elle est victime d'un mufle, au lieu de garder son calme, elle tempête! Il va lui être bien difficile de trouver un mari maintenant! Au fond du gouffre, ses parents l'envoient en vacances chez les Hedley pour une sorte de "tournez manège" façon début du siècle : des célibataires hommes et femmes ayant raté leur saison se retrouvent afin de trouver chaussure à leur pied. Mais un meurtre a lieu dans les murs du château pseudo moyenâgeux, et Lady Rose, farouchement opposée à l'idée que ce meurtre soit déguisé en suicide pour ne pas faire de vague, décide d'enquêter. Elle trouve un appui auprès du capitaine Harry Cathcart, peu sociable mais très fin enquêteur. On retrouve l'humour de l'autrice qui ne manque pas de se moquer des travers de la bonne société anglaise. La mise en voix est particulièrement réussie : les personnages sont tous bien marqués et on retrouve un joli effort pour rendre l'humour du texte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Audiolib – Lu par Claire Tefnin – 6 h 22 mn Quelle agréable surprise ! Et pas que l'interprétation qu'en fait Claire Tefnin mais aussi le sujet et le ton, très différents des deux autres séries de M.C. Beaton. Nous sommes au tout début du 20ème siècle, les suffragettes sont actives et la société anglaise est en pleine évolution, au grand dam de l'aristocratie et de la grande bourgeoisie. Lady Rose est une jeune femme qui se révèle rebelle à son milieu, elle milite pour le vote des femmes, elle a totalement raté son entrée dans le monde et doit subir l'opprobre de la dite bonne société parce qu'elle tombée amoureuse d'un coureur de dot, sans vergogne ni morale. Pendant un séjour calamiteux dans la campagne elle finit par s'allier au Capitaine Cathcart, ancien militaire pendant la guerre des Boers et qui devient une sorte de détective privé pour enquêter sur des morts suspectes. Cette série, qui malheureusement sera courte, est une bonne étude de la société du début du 20ème siècle, la lutte pour le droit de vote des femmes, donc de leur émancipation ; la perte progressive de pouvoir des notables, etc... Le côté niais d'Agatha Raisin n'est pas de mise et même s'il n'y a pas autant d'humour pince sans rire que dans Hamish MacBeth, il ne manque pas des moments à sourire tant les moeurs de cette époque frisaient le ridicule ! En audio c'est un grand plaisir que j'aurais bien prolongé tant la lecture de Claire Tefnin est agréable et qu'elle ne suscite pas le besoin de réfléchir sur la personne qui parle ! Pour ce qui de l'intrigue je vous laisse le soin de la découvrir vous-mêmes !! #Meurtreetséduction #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré ce cosy mystery. C'est un premier tome donc le début est un peu long à se mettre en place. On y découvre tous les personnages principaux ainsi que l'époque à laquelle on se retrouve. Nous sommes au début du XXe dans l'aristocratie britannique. Mais une fois passée, cette introduction, on est happée par l'intrigue. L'écriture de M. C. Beaton est toujours aussi addictive et fluide. Les dialogues sont parfois très marrants, il y a quand même quelques touches d'ironie. Enfin ! Bref ! J'ai encore succombé à cette nouvelle aventure de cette auteure. La narratrice, Claire Tefnin, est très bien. Elle m'a transporté dans ce début 20ème. Elle a une voix toute à fait adaptée à ce genre de lecture. J'ai vraiment passé un bon moment en sa compagnie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le personnage de Lady Rose est excellent et le duo qu’elle forme capitaine Harry Cathcart est absolument succulent! J’ai adoré leurs échanges pleins de bonnes réparties et de second degré et j’ai trouvé l’intrigue vraiment bien ficelée.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'était la première fois que j'écoutais un livre audio, et il m'a vraiment fallu arriver à la moitié du livre pour y entrer vraiment. J'aurais aimé plus d'action, plus de suspense, plus de tension, mais malgré l'écoute de la lectrice était assez agréable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je découvre cette auteure avec cette série car, honte sur moi, je n'ai jamais lu aucun tome des fameuses enquêtes d'Agatha Raisin...damned! Et bien je ne suis pas déçue! C'était fort léger et distrayant. On s'attache relativement vite aux personnages, et notamment à cette jeune Lady Rose, qui ne veut pas se contenter de sa seule condition de femme de l’aristocratie vouée à faire un « bon » mariage et à se taire. Non, notre jeune héroïne imagine les choses autrement et c’est d’ailleurs en défendant ses idées qu’elle va se retrouver à faire une entrée dans le monde assez désastreuse… A partir de là, tout se bouscule ! La jeune Lady va se retrouver mêlée à une sombre histoire et va décider de mener l’enquête auprès du Capitaine Harry Cathcart… Mais chut… je ne vous en dis pas plus, je vous laisse le plaisir de la découverte ;) Voici une écoute que j'ai donc fort appréciée de part l'histoire mais aussi de part la lecture qu'en a fait Claire Tefnin, y apportant moults accents nous permettant de nous immerger totalement dans celle-ci. Je brûle désormais de retrouver notre chère Lady Rose dans la suite de ses aventures.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je n'avais encore jamais écouté de livre audio (j'ai du mal à dire "lu un livre audio"). Grâce à Netgalley et à Audiolib, que je remercie chaudement, j'ai pu enfin à mon tour tenter l'aventure. Pour une première expérience, j'ai choisi un bouquin qui semblait facile et pas trop long et j'ai jeté mon dévolu sur une nouvelle série de MC Beaton parce que j'aime bien ses Agatha Raisin. Belle et rebelle, telle est Lady Rose. Après s'être compromise avec les suffragettes, au grand désespoir de ses parents, la jeune fille de bonne famille fait une entrée désastreuse dans la haute société londonienne... Ce qui ne dissuade pas un Sir aux allures distinguées de lui faire les yeux doux. Très louche, selon le père de Lady Rose, qui charge le capitaine Harry Cathcart, aristocrate désargenté, d'en savoir plus sur le prétendant... En démasquant un imposteur, Harry se découvre des talents de détective privé. Et une petite fortune à se faire ! Lorsqu'au beau milieu d'une réception, un meurtre est commis, il propose à Lady Rose de faire équipe avec lui. L'occasion idéale pour l'indocile jeune femme d'échapper à la chasse au mari... Je ne vais pas faire durer le suspens, je n'ai que moyennement apprécié l'expérience livre audio. Je pense que ça n'est pas fait pour moi parce que je ne sais pas quoi faire pendant que j'écoute le livre. Ca doit être parfait pour des personnes qui écoutent en faisant du sport ou du repassage. Moi, j'avais l'impression de ne pas savoir quoi faire de mes mains et je me rends compte que je préfère être active en lisant que me laisser raconter une histoire. C'est dommage parce que j'aurai aimé moi aussi devenir accro aux livres audio. Après, je me suis demandée si ça ne venait pas aussi de la personne qui lit le récit, parce que je n'ai pas trop accroché à la voix et à la façon de lire de la lectrice. Ca n'engage bien entendu que moi. Au-delà de ça, l'histoire est sympathique. Elle ne m'a pas emballée totalement parce que j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de personnages et c'était un peu confus dans ma tète. Est ce que ça vient du fait que je n'étais pas autant concentrée sur ma lecture que habituellement, je ne saurai pas le dire. Mais j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire et à bien tout mettre en ordre dans ma tête. J'ai été un peu déçue par Rose, le personnage principal, que j'ai trouvé un peu fade. Je l'aurai préféré un peu plus flamboyante. La mise en place de l'ensemble est un peu longue et pesante, on a envie que l'action débute enfin. Heureusement, on retrouve le grain de folie de MC Beaton et ça rend ce petit cosy murder plutôt sympa au final. On découvre un peu la société britannique du tout début du XXème siècle, c'est assez appréciable. Malgré ces quelques défauts, je lirai la suite avec plaisir ... mais dans un format plus classique. Une petite intrigue sympa qui sent bon la campagne anglaise !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens à remercier Audiolib et le site NetGalley pour la découverte de ce roman. Je suis déjà une fan de la regrettée M.C Beaton grâce à ses précédentes parutions Agatha Raisin et Hamish Mcbeth et j'avais hâte de découvrir ses nouveaux héros qui sont Lady Rose et le capitaine Harry Cathcart. Depuis peu, le site NetGalley propose des livres audio et est en partenariat avec Audiolib entre autres. C'est donc de manière audio que j'ai découvert ce roman. Et ce fut un succès pour moi ! Lady Rose n'est pas une jeune fille comme les autres, elle n'arrive pas à tenir sa langue en société, à des idées bien arrêtées, a fait partie d'un scandale en manifestant auprès des suffragettes et pour le plus grand malheur de ses parents, ne veux pas se marier... Autant dire que sa première saison ne se passe pas très bien. Ses parents sont désespérés, mais il semble qu'il y a un espoir. Un fabuleux jeune homme semble être intéressé par Rose et celle-ci ne semble pas indifférente. Ce coup-ci tout le monde en est sûr, il va la demander en mariage ! Mais avant de dire oui, le père de Lady Rose demande à un certain capitaine Cathcart d'enquêter sur le jeune homme. Quelle déception quand on apprend que toute cette cour n'était qu'un pari... Blessée dans son orgueil, Lady Rose fait encore scandale. Décidé à l'éloigner des commérages, ses parents l'envoient à la campagne auprès de connaissances. Là-bas, Lady Rose fera la connaissance de nombreuses personnes assez étranges. Mais le scandale semble suivre la jeune fille, car une des invités est retrouvée morte. Le capitaine Cathcart est appelé pour mettre au clair cette affaire. Une occasion pour Lady Rose et lui de se revoir... Les cosy mystery, c'est mon péché mignon, je suis sûre que je vais passer un bon moment de lecture à chaque fois. Celui-ci ne déroge pas à la règle avec en bonus une époque que j'affectionne tout particulièrement. L'enquête en elle-même, réunit tout ce que l'on trouve normalement dans ce genre de roman. Un meurtre mystérieux, des secrets, un manoir immense et isolé en campagne, de nombreux personnages tous plus suspect les uns que les autres. Rose et Harry auront bien du travail à faire pour démêler tout ça. Si vous êtes habitué aux romans de M.C. Beaton, vous ne serez pas dépaysé. Le style reste fondamentalement le même. C'est toujours pimpant et très britannique. Dès les premières pages, on sait à qui on a affaire, Lady Rose a des idées bien tranchée et sait ce qu'elle veut. Elle ne veut pas se contenter d'être la parfaite fille, ni la parfaite épouse. Elle trouve injuste de ne pas être respecté et avoir les mêmes droits que les hommes. C'est pour ça qu'elle se joint aux suffragettes. Mais elle est aussi assez naïve et frivole, elle n'a jamais vraiment connu de difficultés dans la vie et est donc très idéaliste. Elle a de nombreuses lubies, qu'elle oublie très vite. Quant à Cathcart, lui aussi, a des idées bien arrêtées. Il s'est piqué au jeu du détective et commence à s'imaginer avec sa propre agence. Les échanges avec Lady Rose sont parfois assez houleux, mais ils reconnaissent envers l'autre, une sorte d'égal. Heureusement que leurs domestiques sont là pour les épauler, Daisy et Becket. Ils sont toujours là quand il faut. On voit très peu Becket, mais Daisy prend beaucoup de place dans l'histoire. Ancienne chanteuse de cabaret, Lady rose la prend sous son aile pour lui inculquer les bonnes manières. Bien qu'appliquée, la pauvre Daisy a le phrasé un peu fleuri et ne peut s'empêcher de dire ce qu'elle pense au mauvais moment. Le duo Lady Rose/Daisy est assez comique à lire. En bref, encore une saga qui débarque dans ma bibliothèque... Mais bon, il n'y aura que 4 tomes et je regrette déjà qu'il y en ait si peu. J'ai déjà dévoré le tome 2 et la suite devrait arriver prochainement. J'ai hâte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lady Rose est une jeune demoiselle belle et intelligente. Elle a cependant un avis tranché sur beaucoup de choses et soutient les suffragettes au grand désespoir de ses parents qui n'arrivent pas à la marier lors de sa première saison en société. Elle est envoyée à la campagne dans l'espoir de lui trouver un prétendant digne d'elle. Mais le séjour qui semblait au départ plutôt ennuyeux, va devenir le théâtre d'un meurtre et d'une disparition inexpliqués... Lady Rose va prendre plaisir à mener l'enquête et l'auditeur puisque c'est un format audio, à la suivre. Je trouve parfois les livres audio longs, celui-ci m'a agréablement surprise et je n'ai pas vu le temps passer. La narratrice met agréablement bien le ton, changeant sa voix suivant les personnages. Les chapitres défilent très vites et l'intrigue est rondement menée. J'ai aimé le style, l'époque, les conflits sociaux en arrière plan et les idées bien arrêtées des différents personnages. Ils sont tous très colorés, avec des caractères bien décrits ce qui rend le roman encore plus passionnant. Merci pour cette agréable découverte vivement la suite

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lady Rose est coincée dans le carcan de la bonne société et de ses règles nombreuses et épuisantes. C’est en tout ce que pense la jeune fille, dont la réputation a été mise à mal par un goujat de première classe. Expédiée par ses parents dans partie de campagne dont ils espèrent la voir revenir avec une promesse de mariage, Lady Rose doit faire contre mauvaise fortune bon cœur. La mort d’une autre invitée fait basculer le quotidien tranquille de ces festivités. Et Lady Rose, ainsi que le Capitaine Harry Cathcart, décide d’enquêter sur ce qu’ils pensent être un meurtre... Je me suis laissée séduire par le résumé de ce livre. Les cosy mystery, c’est un style que je découvre ces derniers temps. Avec plaisir d’ailleurs! Nous sommes dans une époque que j’aime beaucoup dans ce roman. La haute société anglaise, les saisons des bals, les rencontres de jeunes gens chaperonnés... oui, bon, vous avez compris ce que je veux dire. Pendant un moment, je me suis tout de même demandé pourquoi le roman s’appelait “Les enquêtes de Lady Rose” parce que je n’avais pas vraiment l’impression de la voir enquêter vraiment. Heureusement, l’impression s’est dissipée ensuite. Nous avons un duo électrisant. Un homme bourru et direct, une jeune fille qui n’a pas froid et complètement en décalage avec son temps. Ca ne peut faire que des étincelles! Cet aspect, d’ailleurs, m’a beaucoup plus. Il donne une atmosphère légère au drôle à l’ensemble de l’histoire. Voilà une série qui débute, et qui a l’air bien prometteuse. D’ailleurs, si j’ai l’occasion de lire le second tome, je le ferai avec plaisir!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie @netgalleyfrance et @audiolib pour l'envoi de ce livre audio. Une romance historique au 20e siecle dans le Londres des aristocrates, riches et haut placés. 🔸 Nous découvrons Lady rose, fille de comte et comtesse, qui suite à une photo dans le journal lors d'une manifestation pour le droit de vote pour les femmes, est devenue une jeune femme mal vue. Elle devait faire sa première entrée dans le monde mais après ce petit scandale ça ne s'est pas très bien passé et elle n'a pas eu de proposition de mariage. Elle s'est cependant amourachée d'un bellâtre mais qui ne lui a toujours rien demandé. Le comte étant prudent, demande à faire une enquête sur ce dernier. C'est le Capitaine Harry qui va la mener. De là démarrera une rencontre et relation type chien et chat entre Rose et Harry. 🔸 Rose est très intelligente et très instruite, Trop instruite pour la société dans laquelle ils vivent. Les hommes n'aiment pas les femmes avec trop d'esprit et de connaissances. Son caractère m'a beaucoup plu. Elle ne veut pas faire comme tout le monde. Elle n'aime pas trop les comportements de la haute société ni les habits qu'on l'oblige à mettre. Suite à certaines circonstances elle va se retrouver dans un château, à enquêter sur le meurtre d'une jeune femme et cela en collaboration avec le Capitaine. 🔸 Je dois dire que j'ai été très agréablement surprise par cette histoire. C'est un premier tome et j'ai assez hâte de connaître la suite des aventures de la jolie Lady Rose. Ainsi que de voir si romance il y aura car dans ce premier tome il y a plus un lien d'amitié qui est né et de sentiments cachés et enfouis. L'enquête est plutôt bien menée même si au bout d'un moment on se doute du meurtrier. 🔸 J'ai aussi beaucoup aimé Daisy et la relation qu'elle a avec Rose. Une jeune femme devenue une amie plus qu'une employée. 🔸 Nous avons une narration à la 3e personne et le point de vue de plusieurs personnages nous voyons donc ce qu'il se passe à différents endroits. 🔸 La voix de la lectrice lisant le livre audio est très agréable et j'ai très rapidement fini ce livre tellement c'était facile à écouter. J'avais un peu l'impression de retrouver du downtown abbey et j'ai beaucoup aimé cela.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une enquête de meurtres au milieu de la haute société londonienne, une ambiance à la Sherlock Holmes ou Agatha Christie, des personnages drôles et attachants... J'ai adoré suivre les aventures de Lady Rose et du Capitaine Cathcart ! C'est la première fois que je m'essaie à la plume de M.C. Beaton, après avoir beaucoup entendu parler d'Agatha Raisin, et j'ai passé un très bon moment de lecture. La narratrice et les quelques mélodies qui ponctuent le récit m'ont vraiment immergé dans l'histoire et dans l'ambiance du roman. On découvre aussi une haute société critiquée de façon plus ou moins détournée avec les différents personnages du récit : Lady Rose qui a rejoint les sufragettes, Harry Cathcart qui fuie les soirées mondaines, Daisy qui vient d'un milieu plus pauvre, ou encore le commissaire qui déteste la haute société. Rien que l'intrigue même tourne autour de ça, c'est bien mené par l'auteure. Sans aborder l'histoire d'un ton trop lourd et dramatique, on suit au contraire une histoire ponctuée d'humour et de retournements, on a pas le temps de s'ennuyer. Quant à l'enquête en elle-même, je l'ai parfois trouvée un peu simple, dans le sens où le hasard faisait que les preuves se trouvaient sans trop de difficultés, mais je trouve que ça rentre dans l'atmosphère de l'histoire, un peu satirique sur les bords, légère, humoristique. Je pense que l'auteure ne cherche pas là à créer des frissons, du suspense et de l'adrénaline, mais à nous divertir avec une histoire qui se lit vite, bien et dans laquelle on s'attache aux personnages. Ça a marché pour moi, j'ai adoré écouter ce livre audio qui m'a fait rire et m'a entraînée dans une époque britannique que j'adore. J'ai hâte de suivre les prochaines aventures de Lady Rose et du Capitaine Cathcart...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Charmant et amusant ! Merci à #NetGalleyFrance pour cet audio livre. Un portrait sûrement assez juste que nous dresse M.C. Beaton des changements à venir de la société anglaise. Lady Rose, comme bien d'autre jeunes filles, tente littéralement de se sortir de son corset...Pas simple et la pression est forte pour maintenir les traditions de cette grande bourgeoisie anglaise.. Joliment lu par Claire Tefnin cet audio livre m'a plu. C'est sans prise de tête et ça goûte les vacances . Lady Rose sympathisante des suffragettes, qui fouine et qui veut en imposer, un bal qui se passe mal, un capitaine, Harry, pas trop mal de sa personne et qui saura réparer les pots cassés, quelques morts dans un château, une romance à venir...Oui voilà des éléments qui savent plaire . Un récit plaisant qui se laisse facilement écouter. Encore un gros merci à #NetGalleyfrance et à Audiolib.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quand j’ai vu que sortait une nouvelle série de MC Beaton, j’ai pensé que ça n’allait jamais finir cette histoire. Nous n’avons pas encore en France tous les Agatha Raisin, ni les Hamish McBeath et voilà qu’on en découvre une nouvelle. Bon, en même temps quand on va faire un tour sur la bibliographie de MC Beaton sur Wikipédia, on peut bien deviner que l’on va avoir encore de quoi faire, même si l’autrice est décédée. Mais franchement, j’aimerais bien finir une série avant d’en commencer une autre ! Mais que voulez-vous, je suis curieuse… Si bien que je me suis procurée Meurtre et séduction la première enquête de Lady Rose en audio, grâce à NetGalley et Audiolib. Histoire de voir. Avec un peu de chance, je n’accrocherai pas, et je pourrais ainsi continuer tranquillement ma lecture des Agatha Raisin. Malheureusement pour moi, ce n’est pas tout à fait ce qu’il s’est passé. Meurtre et séduction est vraiment sympa et je suis bien embêtée. On change complètement d’ambiance par rapport à Agatha Raisin. Plus question d’une détective quinquagénaire dans un petit village anglais, mais d’une Lady au début du vingtième siècle. La jeune Rose a fait une entrée catastrophique dans la bonne société londonienne lors de sa saison et ses parents tentent de rattraper le coup, en espérant que le Gotha oublie cette fâcheuse histoire et que leur fille se case avec un bon parti. La jolie Lady Rose, qui a oublié d’être bête et qui connaît des choses qu’une jeune fille ne devrait pas connaître, qui fraye avec les suffragettes et se débarrasse de son corset dès que sa mère ne regarde pas, va être envoyée à la campagne, loin des fêtes et de ceux qui ont fait le pari de la séduire. Si les parents de Rose espéraient que leur fille se tiendrait à carreaux, c’est loupé. Une mort suspecte et l’arrivée du capitaine Harry Carhcart pour enquêter, tout se prête à ce que la jeune fille se mette à jouer les détectives avec cet Harry qui pourtant l’énerve, mais l’énerve (vous aurez compris que ces deux là sont fait pour être ensemble, mais que ça n’est pas gagné). Cette enquête a l’époque edwardienne est des plus plaisantes, damned ! Et maintenant, j’ai envie de découvrir la suite. En plus, la version audio est vraiment sympa, car la lectrice, Claire Tefnin, a une voix pétillante, qui fait sourire et incarne parfaitement cette jeune apprentie détective qui rêve de gagner sa vie et d’être indépendante. L’intrigue est intéressante, j’ai bien aimé la relation entre Rose et sa nouvelle dame de compagnie, une jeune danseuse sans expérience a qui elle a appris à lire et à écrire et la fin donne envie de plonger immédiatement dans le tome suivant. Je suis fichue.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je me faisais une joie de découvrir la nouvelle série de l’auteure de d’Agatha Raisin! Malheureusement, ça ne l’a pas fait pour moi! J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. J’ai trouvé un décalage entre le vocabulaire utilisé et l’époque de référence, le langage n’est pas assez soutenu pour moi. Peut-être pas mon style ou pas mon timing!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le personnage de Rose est attachant et sympathique. L’ambiance est agréable et délicate, on a envie de s’aventurer dans cet univers historique. Un polar léger, un délicieux moment de détente et de dépaysement, très bien lu et interprété. Je vous le conseille et je remercie Netgalley et Audiolib pour m’avoir donné l’opportunité de cette écoute!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Rencontre avec une lady "belle et rebelle" Dans cette nouvelle série, M.C. Beaton met en scène une jeune aristocrate, Lady Rose, qui se retrouve embringuée dans une enquête sur plusieurs meurtres, aux côtés du capitaine Harry Cathcart. J'ai passé un très bon moment avec ce cosy mystery, qui mélange légèreté et enquête policière. Finalement, les suffragettes ne sont qu'anecdotiques, le roman se centre sur les investigations menées par Lady Rose et le capitaine Cathcart, sur leur relation orageuse. Les personnages sont bien croqués, chacun apporte sa note personnelle à l'ensemble : Lady Rose est fonceuse, parfois un peu insouciante et tête à claques ; Harry Cathcart est carré, plus sage ; Daisy, la femme de chambre, ancienne danseuse de cabaret, apporte un peu de canaillerie dans cette vie guindée. La lectrice m'a beaucoup plu aussi, son ton est enjoué et sa voix malicieuse juste ce qu'il faut. J'ai hâte de retrouver ces personnages dans le deuxième tome Soupçons et Préjugés.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Meurtre et séduction a été une lecture plaisir, celle dont j’ai besoin pour me détendre et qui laisse un goût de “reviens-y”. Je n’ai jamais lu cette autrice (que je lirai la prochaine fois en anglais) et j’ai apprécié l’intrigue, les personnages, l’époque. D’abord autre temps, autres moeurs, l’Angleterre du XIXe siècle dans la haute société corrompue, ensuite des personnes sympathiques et attachants notamment Lady Rose, qui fait son entrée dans ce monde, rebelle, empathique, curieuse, le capitaine Harry Rathcard, homme taciturne, blessé pendant la guerre des Boers, désargenté, enquêteur privé pour des nobles corrompus. Enfin, l’intrique,qui met selon moi un peu de temps à s’installer, parce qu’elle présente les personnages par leurs différents actes puis tout s’enchaîne un meurtre, une disparition dans un château qui n’est pas vraiment celui d’un conte de fées. Harry Cathcard et Lady Rose, que tout oppose, se réunissent pour enquêter dans cette société où tout doit rester secret. Que va-t-il leur arriver? Impatiente de découvrir la suite et curieuse de lire la série précédente Agatha Raisin.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai passé un très bon moment en compagnie de ce roman, premier tome d’une série qui s’annonce piquante et savoureuse ! Alors ce n’est pas de la grande littérature, le livre souffre de quelques défauts, mais ce fut un pur moment de détente et je n’en attendais pas plus ! Ce tome est le premier d’une série, et possède donc une large partie introductive, qui présente les personnages et le contexte social dans lequel ils évoluent. Cette partie reste très attrayante, même si j’aurais apprécié un peu plus de profondeur dès le départ. J’ai en effet regretté que la personnalité de Lady Rose ne soit pas plus développée dans ce livre, alors que celle de Harry l’est bien plus. Elle semble assez ingénue et inconstante, et je n’ai pas spécialement adhéré à sa personnalité… A voir pour la suite si ça s’améliore entre nous ! J’ai par contre beaucoup apprécié le personnage de Harry, qui apporte une touche de classe et de mystère bienvenue ! J’ai également beaucoup apprécié l’enquête qui rythme le roman, même si elle a parfois réussi à me perdre. Entre tous les personnages, je dois avouer que je ne savais plus qui avait dit quoi et sur qui… Peut-être est-ce le format audio qui ne m’a pas aidé non plus… Malgré la multitude de personnages qui m’a parfois un peu dérangée, j’ai adoré l’ambiance de huit clos mise en place par l’autrice, ainsi que le contexte très aristocratique dans lequel évoluent les personnages qui donne lieu à des situations et des dialogues très cocasses qui m’ont bien fait sourire ! Ne vous attendez pas à trouver dans ce livre une enquête très poussée, ou un niveau d’hémoglobine digne des plus grands thrillers. On en est loin ! Ce roman est un pur cosy murder, et le fait qu’il se déroule lors de l’époque edwardienne m’a énormément plu ! Il a un petit côté Downton Abbey à l’arsenic, fort plaisant ! Le roman est un pur moment de détente, léger, sympathique, qui m’a fait passer un pur moment de détente et dont je lirai la suite avec plaisir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai trouvé le début vraiment trop long et je suis un peu déçue que les codes soient les mêmes qu'avec Hamish et Agatha. J'aurais aimé un peu de nouveauté. Le duo Lady Rose et Harry est sympa mais j'ai surtout apprécié Daisy, la femme de chambre qui sort du cadre, comme sa patronne ! Quant à la lecture, j'ai trouvé le ton plutôt agréable, mais peut-être un peu trop monocorde.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Grande lectrice de Cosy mysteries et de policiers historiques, j’avais hâte de découvrir la nouvelle héroïne de M.C. Beaton ! J’ai trouvé cette première aventure de Lady Rose très introductive. L’histoire est là avant tout pour nous permettre de nous familiariser avec les (très nombreux) personnages et les moeurs de la haute société édouardienne de ce début du 20ème siècle. On retrouve bien le style de l’autrice : des personnages truculents, une héroïne qui met les pieds dans le plat et des acolytes qui tentent de limiter les dégâts, le tout avec une grosse dose d’humour 😄 La voie de Claire Tefnin s’accorde bien au récit. On arrive très facilement à distinguer les personnages les uns des autres et les intermèdes musicaux entre chaque chapitre rendent l’écoute très dynamique. C’est donc une bonne découverte pour ma part et j’écouterai avec plaisir la suite des aventures de Lady Rose en audio !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La saison des mariages anglais, de l'humour, un meurtre que demandé de plus. Un audio que j'ai beaucoup aimé, c'est rafraîchissant et sa détend bien. Petit bémol la misse en place est un peu longue mais après on est embarquer dans l'enquête et c'est un vrai plaisir. Quand aux personnages Harry est très intéressant par contre Rose ma un peu agacé ( madame je suis intelligente ).

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il est certain que je m’achèterais ce titre en version papier. J'ai eu un peu de mal avec la voix choisi et je n'arrive pas a déterminer pourquoi. Mais le texte est plaisant pour un moment léger dans l'esprit cosy mystery. Affaire à suivre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré le ton, le rendu de l'époque est éblouissant, la foultitude de minuscules détails donnés par l'autrice nous plonge totalement dans le décor. Les protagonistes sont incroyablement réels. Lady Rose est persuadée d'être une sorte de révolutionnaire mais on voit à quel point elle est façonnée par son éducation et elle a encore beaucoup à apprendre de la "vraie" vie. Heureusement sa femme de chambre Daisy, va lui ouvrir les yeux. Harry lui est droit dans ses bottes et s'il déteste cette noblesse dont il fait partie, il est lui aussi coincé par son éducation et considère Lady Rose comme une anomalie. Et puis bien sûr il y a le meurtre, voire même les meurtres, pour lesquels l'enquête va constituer le fil rouge du récit et ainsi nous permettre de faire plus ample connaissance avec tout ce beau monde. Mais il y a un point sur lequel je tiens à insister. La narratrice, Clare Tefnin, est une actrice et elle est un apport incroyable au récit. Elle "est" les personnages. Sa tonalité de voix, sa texture, ses intonations, tout est absolument parfait. C'est un délice de l'écouter. Je ne sais pas si j'aurais autant apprécié ce roman si je l'avais simplement lu. Là, la narratrice apporte une dimension supplémentaire qui fait passer un texte de sympathique à fabuleux.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai écouté ce roman avec plaisir. L'histoire est assez captivante même si le départ est très introductif. Le duo Lady Rose et Harry fonctionne très bien, tantôt complice, souvent en désaccord, les dialogues sont délicieux. On se perd parfois dans les intrigues et les détails mais j'ai passé un très bon moment. J'ai également apprécié la lecture de Claire Tefnin, même si la voix de Harry ne m'a pas trop plu. Elle a su insuffler une énergie au récit et surtout chaque personnage avait son "truc", cela a rendu mon écoute très confortable. Je recommande tant le roman que la version audio. D'ailleurs, je pense me procurer la suite bientôt vu que la série est en quatre tomes !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai beaucoup aimé ce cosy mystérieux sous fond de corset. Autant j’avais un peu de mal avec Agatha Raisin, qui a selon moi, mal vieillit. Autant j’adore le côté moderne, féministe de Rose, son amitié avec Daisy et la place faîtes aux personnages secondaires. Je lirai la suite avec plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après Agatha Raisin et Hamish Macbeth, j’ai eu la joie de faire la connaissance d’un nouveau personnage de la regrettée M.C Beaton : Lady Rose. On ne change pas une équipe qui gagne, on reste dans le « cosy mystery » avec le premier tome de cette saga qui vient d’être traduite en français. Mais la grande différence, c’est qu’on est dans une toute autre époque : les enquêtes de Lady Rose se déroulent dans la période édouardienne. Oubliez donc les cigarettes et les tailleurs d’Agatha, et laissez-vous entrainer au bal des débutantes ! « Il ne vous a jamais traversé l’esprit, lady Rose, que votre savoir est fort peu approprié pour une femme ? » Lady Rose est une jeune femme rebelle, dont la réputation est compromise par un prétendant aux intentions malhonnêtes. Ses parent sont prêts à tout pour sauver sa saison et l’envoient à la campagne aux côtés de jeunes personnes désireuses de faire leur entrée dans le monde. C’est alors qu’un meurtre est commis. Aussitôt notre héroïne va se joindre au Capitaine Harry Cathcart pour mener l’enquête… J’ai beaucoup aimé le personnage de Rose qui, clairement, ne veut pas se fondre dans le moule (ou devrais-je dire dans le corset rigide) imposé aux femmes de l’époque. Elle qui rêve de travailler et n’a aucun désir de se marier. On se laisse rapidement entrainer dans cette intrigue et on passe un bon moment, comme c’est toujours le cas avec cette autrice. C’est un roman que j’ai découvert dans sa version audio et, clairement, la narration est un élément fondamental, étant donné qu’on est parti pour plusieurs heures d’écoute. Dans ce cas-ci, j’ai trouvé la narratrice parfaite : ses intonations, son ton, et ça voix qui collait parfaitement bien à l’histoire. Cela a ajouté un petit plus à l’ambiance générale. Voilà donc un bon cosy mystery, avec une enquête prenante qui vous plongera dans l’ambiance « Bridgerton » ! Je remercie Netgalley de m’avoir permis de découvrir ce récit !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et Audiolib pour la possibilité de lire ce livre en audio. Ayant lu les deux premiers tomes d'Agatha Raisin j'ai voulu tenter cette nouvelle parution ! J'avais beaucoup apprécié ces cosy mistery. J'ai finalement apprécié moyennement, disons que j'ai été déçu étant donné que je connaissais déjà l'autrice. J'ai bien aimé le personnage de Lady Rose et sa femme de chambre Daisy, Lady Rose étant suffragette ce que je soutiens à 3000%. Évidemment je laisse 3 étoiles car mine de rien on sourit beaucoup, on a envie de connaître le dénouement de ces meurtres mais ça reste quand même assez léger. J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de personnages par rapport à la taille du roman et ça m'a un peu perturbé. Ensuite, et ça ce n'est pas sa faute, mais le machisme est si présent qu'il était difficile de passer à côté. Je sais que c'est réaliste mais honnêtement je crois que je préfère rester dans le déni, en tout cas, je n'attendais pas que ce soit aussi marqué dans un cosy mistery. Ça reste une lecture agréable dans l'ensemble mais je ne suis pas sûre de lire le tome 2 qui est déjà sorti... La voix et le ton de la narratrice sont tout à fait agréables à écouter et je trouve extrêmement adaptée à l'époque de l'histoire !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et Audiolib pour ce partage. Cela va en étonner certains mais il s'agit de mon 1er livre de M C Beaton et je commence par cette nouvelle série. J'ai toujours entendu du bien de Agathe Raison donc je me suis laissée tenter par ce livre mais j'en ressors un peu déçue. Je n'ai pas beaucoup accroché même si j'ai aimé le personnage de Lady rose et Daisy, sa fidèle femme de chambre. La trame, l'épilogue sont un peu léger à mon sens mais on passe un bon moment de lecture tout de même. La plume pleine de répartie et d'humour y est pour beaucoup, mais je n'étais pas enthousiasmée au point de ne pas lâcher le livre pour savoir la fin de l'histoire; signe que je n'étais pas très emballée .. La période historique aurait pu aussi être un peu plus développée, servir à l'histoire. Est-ce que je lirai la suite ? pas sûre.. sauf si les personnages phares prennent un peu plus d'ampleur. A voir les avis sur le 2eme tome

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une belle découverte ce livre audio. J'ai apprécié la voix de la lectrice qui était douce et qui m'était de l'intonation là où il en fallait. Les livres audio ça me relaxe toujours. Contente de découvrir un livre de l'autrice, j'avais beaucoup entendu parler de sa série Agatha Raisin. Ce premier tome de la série Les enquêtes de Lady Rose est prometteur. Je lirai la suite avec plaisir. Petit bémol, il y avait beaucoup de personnages différents et ce n'était pas toujours évident de comprendre qui était qui en lecture audio. Je pense que la lecture papier aurait été plus facile. Au début, je n'accrochais pas trop. Je me demandais où l'autrice voulait aller. Je ne comprenais pas non plus le titre de la série (Les enquêtes de Lady Rose). Puis à partir de la moitié de l'histoire, tout s'est éclairé et je suis bien rentrée dans l'histoire. Je me suis plongée dans l'univers et l'époque. Lady Rose se met en quête de la vérité accompagnée du capitaine Harry Cathcart afin de découvrir le coupable du meurtre. Je trouvais qu'il faisait un beau duo. Même s'ils disent tous les deux le contraire, il règne une alchimie entre eux. J'ai adoré le personnage de Rose et sa dame de compagnie Daisy. Rose ne veut pas suivre les dictats de la société qui lui impose de trouver un mari et lui impose des restrictions quant à son rôle de femme et sa liberté. Elle considère sa dame de compagnie comme une personne à part entière et lui octroie plus de liberté. Daisy est un petit bout de femme curieuse et espiègle très attachante. C'est le deuxième cosy mystery que je lis et c'est certain j'en lirai d'autres.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je n’ai lu qu’un seul épisode de la série Agatha Raisin, non qu’elle me déplaise, mais j’avoue être sérieusement submergée par ma pal gigantesque. Toutefois je n’ai pas résisté en découvrant que le début de cette série (qui ne comptera malheureusement que deux épisodes) était proposée en livre audio par Netgalley. Vu mon goût pour ce type de livres et sa très jolie couverture, je n’aurais pu résister. J’aime aussi beaucoup les polars historiques qui se passent à cette époque, le début du vingtième siècle. J’ai beaucoup aimé la lecture de Claire Tefnin, même si j’ai eu un peu de peine à entrer dans l’histoire au début vu le grand nombre de personnages, on se demande qui est qui. Mais on y voit rapidement plus clair et la lectrice sait modifier sa voix selon les personnages. Elle a un ton espiègle qui convient très bien aux deux personnages féminins principaux, Rose et sa bonne Daisy, les chapitres sont séparés par une musique d’époque et débutent par des citations d’auteurs aujourd’hui oubliés, parlant des bonnes manières. Rose est la fille d’un comte très riche, mais elle n’a pas la langue dans sa poche, de l’instruction et surtout beaucoup d’intérêt pour les droits des femmes. Lors de sa première saison, elle humilie publiquement un coureur de dot, ce n’est pas à l’indélicat qu’on tiendra rigueur, mais à elle, on la juge scandaleuse et toute la famille se retire à la campagne. Les parents craignent qu’aucun homme ne veuille l’épouser et sont heureux qu’un voisin l’invite avec d’autres jeunes filles qui ont raté leur saison pour une partie de campagne de quelques jours. Rose se retrouve ainsi dans un faux château médiéval en compagnie de plusieurs jeunes filles et jeunes gens sous la houlette d’un marquis. Ce séjour lui paraît sans intérêt et ses compagnons plus qu’insipides. L’une des jeunes filles est retrouvée morte un matin, le marquis est sûr qu’il s’agit d’un accident et fait appel au capitaine Cathcart, un noble désargenté qui vend ses services de détective dans la haute société. Le marquis est bien décidé à étouffer cette affaire, mais Rose et le capitaine ne l’entendent pas de cette manière, ils vont mener l’enquête plus ou moins discrètement. Ce roman est un cosy mystery vraiment très sympathique, il y a bien trois morts, mais il reste très soft. La violence n’est pas tant dans les meurtres que dans la société. Nous sommes à un tournant, le monde de Rose vit ses dernières années, la jeune fille le sent et elle est très en avance sur son temps pour une jeune privilégiée. Elle a participé à une manifestation de suffragettes, ce qui n’est pas passé inaperçu. Elle se rebelle contre les contraintes de son milieu, à commencer par l’habillement. Elle pense que l’avenir appartient à la classe moyenne et apprendra à lire et écrire à Daisy, sa nouvelle femme de chambre. Elle reste parfois ambiguë, la traitant en égale en privé, mais en servante en public. Le capitaine est aussi proche de son valet, toutefois, même s’il est noble, il est pauvre, ce qui le rabaisse au rang des boutiquiers selon le comte. La peinture de cette époque est très réussie, on sent bien les lignes de fracture de la société. Le capitaine est moins naïf que Rose, qui même si elle est très savante manque d’expérience concrète et de vision à long terme, elle ne voit qu’une mode qui passera avec les automobiles. Rose est un personnage très intéressant, tout comme les trois autres principaux héros du livre. Elle a un pied dans le passé et un dans l’avenir. Rose a un vrai intérêt pour les personnes défavorisées, ce qui était rare pour les nantis de cette époque qui ne voient pas que leur monde est en train de sombrer. L’intrigue est très bien ficelée, même si elle démarre assez lentement, mais c’est normal, vu qu’il s’agit du tome un d’une série, malheureusement interrompue par le décès de l’auteure, elle était en tout cas très prometteuse. Le style est fluide et agréable, il y a de l’humour et de la légèreté. Rose est aussi un personnage très intéressant et c’est vraiment dommage que la série soit si courte. Je ne manquerai pas de lire la suite rapidement. Une lecture vraiment agréable, dans le registre de la distraction et des vacances, le moment est donc bien choisi pour découvrir cette nouvelle héroïne. Un grand merci à Netgalley et Audiolib pour cet excellent moment, je suis vraiment accro à ces livres audio. #Meurtreetséduction #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne lâche pas le morceau et je me suis laissée tenter par cette nouvelle saga de cosy mystery. Je crois que j’ai enfin trouvé chaussure à mon pied. Ecouter ce livre a été très agréable. L’interprète maîtrise les intonations et donne vie aux dialogues. On est complètement dedans. L’ambiance so british à la Jane Austen m’a énormément plu. Il faut dire que notre Lady Rose n’a pas sa langue dans sa poche. Elle est rebelle, ne veut pas suivre les conventions et veut même – ö scandale – travailler. A la suite d’une déconvenue amoureuse, Lady Rose va se réfugier dans une maison où les invités sont tous là pour rencontrer l’amour. Ses parents, pensant que ce serait bon pour elle, vont vite déchanter. Une mort puis 2 vont vite mettre la maison dans une ambiance lourde. Et Lady Rose de prendre à bras le corps l’enquête mené par Harry, capitaine revenant récemment de la guerre. Ce dernier ne voit pas d’un bon œil que Lady Rose mette son nez partout mais finit par la voir comme un atout pour résoudre l’énigme. Et si ces 2 là était fait l’un pour l’autre ? Parce que, oui, c’est bien là où veut nous emmener l’auteure. A force de se détester, ils se prennent d’affection l’un pour l‘autre sans pour autant se l’avouer. C’est une lecture légère, rafraichissante, avec un peu d’humour. L’enquête policière ne m’a pas transportée plus que cela et en réalité, c’est plus la relation entre Lady Rose et Harry qui m’intéresse. La femme de chambre de Lady Rose, Daisy est d’ailleurs sa confidente et à travers elle, on en sait plus sur Lady Rose. En bref, une belle découverte. J’ai déjà le tome 2 en livre cette fois-ci, et ce sera un réel plaisir de m’y replonger dans les semaines qui viennent ! Je remercie Netgalley et les éditions Audiolib pour cette écoute.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman me fait penser à Sherlock Holmes, on ai à Londres, Lady Rose fait scandale et part une semaine chez des amis de ses parents. Un meurtre est commis, et comme Lady Rose s'ennuie, elle va prendre part aux recherche aidé de Harry Cathcart un Capitaine à la retraite. Le début du roman est un peu long, mais au fil de la lecture ça passe. Lady Rose est piquante, entêtée et va créer toute sorte de problèmes. J'ai aimée la plume de M.C Beaton

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L'enquête met du temps à arriver dans l'histoire, mais c'est le temps de planter le décor et de décrire les personnages qui je l'espère seront récurent parce que certains me semblent bien haut en couleur. J'aime toujours autant la plume de M.C. Beaton. J'ai hâte de retrouver ces nouveaux personnages dans le tome suivant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai tenté Lady Rose après Agatha Raisin. Entre les deux, je préfère Agatha, même si dans ce premier opus d'une longue série (encore) on trouve des personnages avec des personnalités et plutôt progressistes pour un début de XXe siècle. L'intrigue est sympathique. Ca détend pour les vacances, ou en jardinant (l'écoutant en même temps grace à l'audiolib). Pas de quoi se retourner le cerveau, mais Lady Rose trouvera son public a coup sûr.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et à Audiolib pour ce livre audio en échange de mon honnête opinion. Ceci est mon premier livre de MC.Beaton, un « cozy mystery » historique des plus agréable et divertissant. J’ai bien aimé cette version audio avec la belle voix de la narratrice qui change d’intonation avec chaque personnage permet d’apprécier plus ça lecture. C’est l’histoire d’une jeune fille de la snobinarde haute société londonienne, Lady Rose qui est intelligente et instruite, elle n’aime pas porter les corsets, elle milite pour le droit de vote des femmes et se permet de montrer qu’elle a de l’esprit en société, quel scandale pour elle et sa famille quand elle découvre que les hommes maintenant ne voient en elle qu’un trophée d’un pari stupide. Mais pour elle tout ceci est la faute de l’homme engagé par son père afin de sauver son honneur, le capitaine Harry Cathcart, mais de quoi se mêle celui là, pense Rose qui est compromise pour la saison et se voit envoyée à la compagne pour se faire oublier et afin de dénicher un nouveau mari, mais le lendemain d’une réception on découvre le cadavre d’une invitée. Rose avec Cathcart décident d’enquêter ensemble sur le meurtre même s’ils ne se supportent pas. Un roman policier à la British mais qui est aussi une belle critique de la haute société anglaise de ce temps, on dénigre les femmes et surtout celles qui sont instruites et qui ne voient pas que le mariage soit tout se dont elles désirent dans la vie. Il y a tellement de discrimination dans l’air. Il est vrai que ce livre vous fait grincer les dents mais cela ne change pas le fait que c’est intéressant et amusant due aux personnages et leurs aventures assez burlesques. En résumé, j’ai bien aimé ce livre comme premier tome dans la série « Les Enquêtes de Lady Rose » et je suis ravie d’avoir eu l’occasion de faire la découverte de cette auteure.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Décidément, M.C. Beaton et moi, ça ne passe pas. Après les déceptions avec Agatha Raisin et Hamish Macbeth, les enquêtes de Lady Rose ne m'ont pas plus convaincue. J'adore la série TV Agatha Raisin, mais les textes, non je n'arrive pas. Si les intrigues sont plutôt sympas, c'est surtout au niveau de l'humour que l'on nous promet que je cale et suis chaque fois déçue; peut-être devrais-je tenter en v.o. ? Merci à NeGalley et Audiolib pour m'avoir mis ce titre à disposition.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je me suis mise tout récemment à la lecture de cosy mysteries, sans avoir encore découvert M.C. Beaton avant ce titre. J'ai mis un peu de temps à me laisser convaincre parce que le personnage de Rose m'agaçait un peu, mais finalement j'ai pris goût aux intrigues de ce roman plein d'humour qui met quand même en avant l'hypocrisie de l'aristocratie britannique au début du XXe siècle. En écoutant ce livre, j'ai retrouvé tout le plaisir que je peux avoir en regardant des films ou des séries avec une inspiration historique. On s'attache assez vite aux personnages... tellement que j'ai déjà acheté la suite sur Audiolib !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lady Rose, une jeune femme en âge d’être mariée, fait une entrée scandaleuse dans la vie mondaine londonienne. Suffragette et féministe, elle refuse la condition sociale qu’on lui impose. Contrainte par ses parents de participer à une partie de campagne avec d’autres jeunes filles à mariées, elle va se retrouver au cœur d’une enquête sur le meurtre d’une jeune fille, aux côtés du Capitaine Carthcart, ancré dans son époque, mais qui ne demande qu’à être bousculer. Ce cosy mystery m’a fait pensé à un Agatha Raisin ou un Hercule Poirot sous l’ère Edwardienne ! C’est très agréable à lire, on se laisse porter par les intrigues et les personnages féminins sont très attachants. Lady Rose et sa femme de chambre Daisy sont des femmes plutôt avant-gardistes, sont dont les tendances rebelles se trouvent confronter aux codes de leur époque. Le personnage du Capitaine Cathcart, assez bourru, est convaincant et appréciable aussi. Le tout fonctionne très bien malgré quelques longueurs.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé ce cozy mystery dont l'héroïne est aussi piquante qu'attachante! Et l'histoire de séduction est aussi très chouette!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai commencé il y a peu à écouter des livres audio et même s'il est parfois moins facile de s'aménager une bulle d'écoute que de lecture, j'ai bien accroché. Dans le cadre de ce roman, la narratrice sait varier son ton, sa prononciation ou son accent, pour figurer les différents personnages et après quelques chapitres, sa voix m'a embarquée. J'ai néanmoins regretté un peu ce format dans lequel je me suis plusieurs fois perdue : le nombre de personnages aurait demandé certains retours en arrière plus faciles lors d'une lecture personnelle et le classement des chapitres (mp3 non numérotés) ne m'a pas paru évident. L'histoire est un peu longue à démarrer mais offre ainsi un portrait précis des personnages de la série et de l'époque à laquelle elle se déroule (fin du XIXème siècle en Angleterre). Moi qui aime les roman historiques, j'ai apprécié les détails fournis et les nombreuses références à l'organisation sclérosée de la société de cette époque. Les héros ont d'ailleurs du mal à y trouver leur place. Le capitaine Harry Cathcart, aristocrate désargenté, sombre et désabusé, accepte de rendre service au père de Lady Rose et se retrouve à mener l'enquête au sein de cette bonne société londonienne. Lady Rose est une jeune fille intelligente et instruite, sensible au monde qui l'entoure et aux autres classes en particulier, prête à remettre en cause le fonctionnement de son monde et à s'engager dans toute action inaccessible en principe, aux dames de sa condition, mais se montre terriblement naïve et capricieuse, en jeune fille gâtée qu'elle est à d'autres moments. Tous deux secondés de leur majordome et femme de chambres vont former bon gré, mal gré, une équipe d'enquêteurs surprenante mais efficace. A l'instar que dans la série "Agatha Raisin", voici non pas une héroïne mais une bande de héros peu commune dont j'attends avec impatience les prochaines aventures... habilement introduites dans l'épilogue de ce premier roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman pétillant et malicieux Lady Rose en a assez d’attendre qu’on la prenne au sérieux. Jeune aristocrate sortie tout droit d’une bonne famille caricaturale de l’époque édouardienne, l’héroïne bouscule par sa joie de vivre, son tempérament, et une bonne dose d’anticonformisme la société anglaise avec toute sa rigidité et son hypocrisie indécrottables. Sauf que Lady Rose, suffragette à ses heures perdues, ne s’en laisse pas compter, et déborde d’énergie positive. Ce qui va lui causer quelques ennuis. Alors, quand une série de meurtres aura lieu au manoir où elle est censée passer un peu de bon temps, Lady Rose, comme une pile, va renverser tous les codes, secouer les plus sceptiques, décrotter les vieilles aristos pour trouver le vil meurtrier et prouver l’innocence des autres. Bien sûr, tout cela sur fond de romance à peine voilée… Le taciturne Harry n’en sera-t-il que plus séduit ? Merci à #netgalleyfrance pour leur service presse #Meurtreetséduction

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je me suis laissée tentée par cette nouvelle série de l'auteure M. C. Beaton qui a notamment écrit Les enquêtes d'Agatha Raisin. J'ai toujours apprécié son humour et sa plume. Ce "cosy mystery" très tendance m'a fait de l'oeil. Malgré un début un peu lent (pour la mise en place), une enquête fort sympathique dans la haute société. Des personnages très attachants et que je me réjouis de retrouver au fil des tomes. Lady Rose est un peu trop maligne, non conventionnelle et intelligente pour son époque; un bas bleu. Mais vit tout de même dans sa bulle de nantie. Daisy, sa femme de chambre, va lui faire ouvrir les yeux. Harry est bougon au possible, un peu coincé et cette lady l'insupporte. Ils vont se retrouver à enquêter lors d'une partie de campagne. Une enquête à l'ancienne, avec des rebondissements, de l'humour. Pas de crime sanguinolent. Un lecture polar-détente à recommander. J'ai écouté ce livre en audio grâce à un partenariat avec NetGalley.fr et Audiolib. J'ai été séduite par la voix de la narratrice (Claire Tefnin) qui a su rendre cet audio palpitant. Elle possède une texture de voix qui nous happe dès les premières phrases.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

- As-tu toi aussi succombé à la folie du cosy mystery ? - Le cosy quoi ? - Le cosy mystery… - Connais pas… - Mais si, tu en as certainement lus… - Jamais entendu parler. - Je t’explique ? - Oui « steplait ». - Ok alors tu vois, ce sont ces livres policiers qui sont cosy…Ceux que tu lis avec une petite tasse de thé et un plaid. Les lire ne génère chez toi aucun stress. Il n’y a pas d’hémoglobines, pas de meurtres atroces…Non simplement un crime et une enquête. - Ah mais oui… Comme Agatha Raison ! J’adore… - Voilà ! C’est ça. Trêve de bavardages ! Pour être tout à fait franche, je ne suis pas fan à 200% de ce style de lecture mais quand j’ai vu qu’@audiolib et #netgalley proposait d’écoulire une nouvelle série de M.C.Beaton, j’ai sauté sur l’occasion pour retenter l’expérience. Je n’avais pas été conquise par les quiches d’Agatha Raisin. Je te rassure…j’ai d’emblée été beaucoup plus emballée par les enquêtes de Lady Rose. Leur point commun M.C. Beaton bien entendu ! Cette écrivaine anglaise et prolifique décédée en 2019 a écrit les 2 séries. « Meurtre et séduction » est donc le premier tome de la série des enquêtes de Lady Rose. Ce dernier est sorti en VO en 2003 sous le pseudonyme de Marion Chesney. Albin Michel a sorti la traduction française en juin dernier. Une bonne surprise donc sans pour autant que cela soit non plus une lecture transcendante. Cependant, adeptes du genre, vous risquez d’apprécier. Malgré un récit certes assez classique finalement, l’histoire est éclairée par Lady Rose. La jeune Lady Rose est née dans une famille honorable et titrée de l’époque edwardienne. Malheureusement, une éducation un peu trop libérale l’a conduite à compromettre sa réputation. Parce que oui, Lady Rose a été prise en photo lors d’une manifestation de suffragettes… En ces temps-là, aucun bon parti ne sera prêt à épouser une jeune femme ayant des idées féministes aussi affirmées. C’est pourquoi, lorsqu’un lord ruiné courtise la jeune femme, son père méfiant flaire l’embrouille. Afin de démasquer le prétendant indélicat, il n’hésite pas à engager Henri Cathart, détective privé ou homme de main…c’est selon. Cathart est lui-même issu de la bourgeoisie anglaise. Malheureusement, un revers de fortune le pousse à louer ses services. Une fois le prétendant éliminé, Lady Rose, peu encline au mariage, se voit contrainte de collaborer avec monsieur Cathart afin de résoudre un meurtre. J’ai passé un très bon moment avec Lady Rose et lord Cathart. Moi qui n’avais pas été emportée par le personnage snob d’Agatha Raisin, j’ai vraiment apprécié la petite lady Rose. Ce serait abuser que de prétendre que je l’ai trouvée fraîche et candide… Loin de là ! Suffragette dans l’âme, la jeune femme a l’esprit rebelle et de la répartie à la louche. Une forte tête bien faite et moi, j’aime ça ! Avec son acolyte, ils dénotent complètement dans l’univers feutré, bon chic bon genre et hypocrite de l’aristocratie du 19ème siècle. Comme dit précédemment, j’ai eu l’opportunité de découvrir ce roman en audio grâce à @audiolib. L’ambiance est portée par les intros et intermèdes musicaux ainsi que par la lecture de @ClaireTefnin. Sa voix donne vie à l’ensemble. Je pense d’ailleurs lire le tome 2 « Soupçons et préjugés ». En effet, la version papier est parue en juin également chez @albinmichel et le 21 juillet chez @audiolib. Comme quoi, un même auteur peut t’enchanter avec l’un de ses personnages et t’énerver avec un autre…

Cet avis vous a-t-il été utile ?

☆☆☆☆,75 /5 Grande fan de Sherlock Holmes, lorsqu'il y a eu la mention de ce célèbre détective pour vanter ce joli cosy mystery, je ne pouvais pas ne pas m'empresser de le découvrir ! Et franchement, j'ai adoré ma ce roman, autant l'histoire que le format que j'ai choisi pour le lire. ¤ Belle et rebelle, telle est Lady Rose. Après s'être compromise avec les suffragettes, au grand désespoir de ses parents, la jeune fille de bonne famille fait une entrée désastreuse dans la haute société londonienne... Ce qui ne dissuade pas un Sir aux allures distinguées de lui faire les yeux doux. Très louche, selon le père de Lady Rose, qui charge le capitaine Harry Cathcart, aristocrate désargenté, d'en savoir plus sur le prétendant... En démasquant un imposteur, Harry se découvre des talents de détective privé. Et une petite fortune à se faire ! Lorsqu'au beau milieu d'une réception, un meurtre est commis, il propose à Lady Rose de faire équipe avec lui. L'occasion idéale pour l'indocile jeune femme d'échapper à la chasse au mari... ¤ Ah, Lady Rose ! Une femme incomprise, intelligente et qui est catégorisée comme rebelle tout ça parce qu'elle ne colle pas aux normes de la société de son époque. C'est un personnage que j'ai apprécié découvrir, tant elle était passionnée et s'affirmait dans ses convictions et tant elle avait un petit côté fragile et était fatiguée de devoir se battre contre tout le monde autour d'elle. Après tout, au-delà de la jeune femme qui se fait remarquer et qui semble intouchable malgré le regard des autres, elle ne souhaite qu'être acceptée pour la personne qu'elle est et non pour la personne qu'on voudrait qu'elle soit (et ce qu'elle ne deviendra jamais!). C'est un personnage qui m'a beaucoup plu. Et comment ne pas ressentir la même chose pour Daisy, Harry et son majordome, ainsi que le commissaire de la police ? Même les parents de Lady Rose m'ont plu. Car même s'ils m'ont énervée à leur apparition, pour moi, ils représentaient bien cette pression qu'on met sur les gens, notamment sur ses propres enfants, pour qu'ils collent aux attentes de la société, peu importe s'ils sont heureux ou non... Et en même temps, on peut se questionner sur l'éducation qu'ils ont reçu eux pour donner une éducation similaire à leur fille. À travers les personnages, l’autrice va aborder plein de thèmes concernant la société, les normes, la famille et l'amitié. ¤ Également, l'enquête m'a beaucoup plu ! Je l'ai trouvé entraînante, imprévisible. Vraiment, j'avais hâte de savoir quel en serait le dénouement. Et j'avoue avoir été autant surprise que fascinée par le suspens qui a su être maintenu. J'ai apprécié l'évolution de l'enquête qui permettait d'introduire les autres personnages et d'apprendre à les connaître. Cela dit, je me suis peut-être ennuyée au milieu du roman. J'aurais voulu qu'il y ait plus d'action, une accélération de rythme. J'ai trouvé qu'à un moment, l'enquête était trop lente. ¤ Heureusement, la voix de la narratrice était captivante. J'ai trouvé qu'elle dictait très bien le texte, respectant autant les ponctuations que le ton que prenaient les personnages dans les dialogues. Certes, la voix était presque la même, peu importait le personnage, mais le texte était si bien lu oralement parlant que ça a été une écoute fluide et agréable de mon côté. ¤ Clairement, j'ai hâte au second tome et il est déjà dans ma bibliothèque audio !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci Audible et Netgalley pour la découverte de ce livre. C'est une première pour moi en matière de livre audio, et j'ai beaucoup apprécié la lecture de Claire Tefnin! MC Beaton nous offre une nouvelle série de cosy crime dans un univers à la Downtown Abbey, avec une héroïne attachante et des personnages hauts en couleur. J'ai hâte de lire la suite des aventures de Rose!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La première saison de Lady Rose n'est pas des plus prometteuses. Ayant soutenu les suffragettes, sa réputation fait fuir les prétendants. Et le seul qui ose s'approcher d'elle, a en réalité fait un pari. Pour faire oublier Rose, ses parents l'envoient en province chez des amis. D'autres jeunes gens y séjournent également. S'y trouve aussi le capitaine Cathcart qui s'est reconverti en détective privé, il a notamment renseigné le père de Rose sur le fameux prétendant. Durant leur séjour, une femme meurt. Le décès semble étrange au capitaine et il va commencer à enquêter. Après Agatha Raisin et Hamish Macbeth, voici une nouvelle série de M.C. Beaton traduite en français, cette fois elle nous plonge dans la haute société de l'époque édouardienne. "Meurtre et séduction" est un tome d'exposition qui nous permet de faire connaissance avec les personnages : Lady Rose, jeune femme trop indépendante pour son époque, le capitaine Cathcart, solide et raisonnable et leurs deux domestiques qui joueront un rôle non négligeable dans l'intrigue. J'ai passé un bon moment en leur compagnie. L'enquête n'est pas renversante de suspens mais elle est suffisamment divertissante pour nous donner envie d'en découvrir le fin mot. Je n'hésiterai pas à lire ou à écouter le tome 2 des aventures de Lady Rose et du capitaine Cathcart.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :