Le Chameau de la bibliothèque

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 7 juil. 2021 | Archivage 23 août 2021
Didier Jeunesse, Mon Marque-Page +

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LeChameaudelabibliothèque #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Monsieur Mache n’est pas un chameau comme les autres. Grand amateur de littérature, il passe son temps à emprunter des livres à la bibliothèque.

Oui, mais voilà, il ne rend jamais les ouvrages empruntés !

Le chameau est-il seulement tête ou l’air, ou cache-t-il un véritable secret ?

Monsieur Mache n’est pas un chameau comme les autres. Grand amateur de littérature, il passe son temps à emprunter des livres à la bibliothèque.

Oui, mais voilà, il ne rend jamais les ouvrages...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782278100552
PRIX 7,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

C'est un roman "première lecture" qui en réjouira certains, fera grincer des dents à d'autres, ceux qui militent pour le respect total du livre. Mais n'anticipons pas ! Monsieur Mache est un chameau, il est surtout le plus fidèle lecture de la bibliothèque. Il est le plus imaginatif aussi : il a toujours une bonne explication pour justifier le fait qu'il ne peut rapporter un livre. Alors madame Floris, grande amatrice de fleurs et bibliothécaire de son état, décide d'appliquer le règlement et de l'exclure pendant un an et sept mois. Une éternité pour un amateur comme lui ! Madame Floris devra reconnaître que la vue de la bibliothèque manque cruellement de sel sans lui. Les autres membres du club des lecteurs déplorent l'intransigence de la biblothécaire, sa propre fille Kika est de leur avis et souhaite le retour de monsieur Mache. Alors ??? Que fait-il réellement avec les livres qui ont disparu ? En l'apprenant, certains crieront au sacrilège. D'autres seront sensibles à l'humour et au réalisme du texte. Oui, l'autrice nous rappelle quel sort est réservé tous les ans à certains livres. Le chameau de la bibliothèque est un livre très plaisant à lire et à partager. Merci à Netgalley et aux éditions Didier Jeunesse pour leur confiance.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie les éditions Didier Jeunesse pour l'envoi, en avant première et via net galley, du roman jeunesse : Le chameau de la bibliothèque de Karine Guiton. Monsieur Mache n’est pas un chameau comme les autres. Grand amateur de littérature, il passe son temps à emprunter des livres à la bibliothèque. Oui, mais voilà, il ne rend jamais les ouvrages empruntés ! Le chameau est-il seulement tête ou l’air, ou cache-t-il un véritable secret ? Le chameau de la bibliothèque est un livre jeunesse très amusant mettant en scène des animaux tels qu'un chameau, une girafe, son girafon. Ils sont tous sympathiques, même si la bibliothécaire, une girafe, est assez rigoureuse et peut paraître dure vis à vis du chameau. Mais il y a un règlement, il est important de le suivre ! Et on ne peut pas oublier de rendre régulièrement des livres, même si on les rembourse. Si tout le monde fait ainsi, la bibliothécaire ne s'en sortira pas. Cela montre aux enfants qu'il faut respecter les règles. Mais ce roman ne se résume pas à ça car le chameau a un secret... et quel secret ! C'est un amateur de livres... toutefois je n'en dirais pas plus. Il est vraiment attachant ce chameau qui aime goûter les livres, les savourer. Cela montre à quel point on peut prendre plaisir à avoir un livre. Son secret fera sourire petits et grands. C'est bien trouvé, tout comme l'histoire qui est simple et sympathique. J'ai aimé les personnages, l'écriture qui est à la portée de tous les lecteurs. Il n'y a pas de grosses difficultés de lecture mais il faudra lire le roman avec les plus jeunes. Les illustrations sont très jolies et nous avons un bon roman jeunesse, que je recommande. Ma note : quatre étoiles et demie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un chameau féru de littérature qui dévore les livres ce n'est pas courant. Mais madame la bibliothécaire veille et s'aperçoit que monsieur chameau oubli de lui rendre des ouvrages. Que peut-il bien en faire ? Lorsque la dame de la bibliothèque apprend ce que deviennent les livres, elle se fâche et monsieur chameau ne peut plus profiter des livres.. J'ai beaucoup aimé cette histoire de dévoreur de livres, qui finit très bien. J'ai apprécié le vocabulaire spécifique à la profession de bibliothécaire. Une histoire agréable à lire , à faire découvrir aux jeunes lecteurs.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bibliothécaire, j'ai forcément été attiré par le titre de ce roman jeunesse. Qui pouvait bien être le Chameau de la bibliothèque ? Très rapidement, après avoir découvert qui il était, au milieu d'une galerie de personnages animaliers drôles et souvent attachants et avant même, d'avoir lu la biographie de l'autrice, de nombreux détails me laissaient deviner qu'il devait s'agir d'une bibliothécaire. Au-delà des qualités nécessaires à la création d'un roman destiné aux jeunes lecteurs, bien présentes, ce récit dans lequel, on ressent l'amour de la lecture, du partage et de l'objet livre (même si... mais je vous laisse découvrir), ce roman permet de vulgariser le métier de bibliothécaire et de rappeler que si nous ne respectons pas bien les règles, nous pénalisons avant tout, les autres lecteurs. Un livre qui fera partie de nos acquisitions et que nous lirons avec plaisir avec nos jeunes lecteurs notamment lors de l'accueil de classes. Un grand merci à Didier Jeunesse et NetGalley et de fraternelles félicitations à l'autrice.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai lu ce roman jeunesse avec mon fils de 8 ans. Mon fils a beaucoup aimé cette histoire farfelue. Nous avons trouvé l'histoire sympathique et par moment franchement drôle. Les parsonnages sont attachants et mon fils a préféré Kika, la jeune giraphe, fille de la bibliothécaire qui s'oppose à sa maman. Nous conseillons ce roman aux enfants de 7 à 10 ans (et pourquoi pas aux plus grands qui se laisseraient tenter! )

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un très beau livre pour les enfants. J'ai retrouvé la plume de l'autrice que j'avais déjà eu l'occasion de lire. Elle est agréable et très facile à lire pour les enfants. L'histoire est originale et mignonne. Elle met en avant la souplesse et la conciliance qu'il faut parfois avoir face à certaines situations. Tout le monde est différent et même si certaines habitudes ou certains comportements ne peuvent pas nous plaire il faut apprendre à les respecter. Les illustrations sont très jolies et colorées. Il est assez court mais l'histoire est assez développée. Je le recommande vraiment aux enfants !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Monsieur Mache le chameau est exclu de la bibliothèque car il ne respecte pas le règlement en ne rendant jamais certains livres ! A l’approche du concours annuel de lecture, Mme Floris, la bibliothécaire-girafe, poussée par les membres du club de lecture, lui demande de revenir. Grâce à lui, ils sont persuadés de gagner mais cela ne se passe pas du tout comme prévu… Il est question d’amour de la lecture, de partage livresque et d’ingéniosité pour appliquer le règlement en s’adaptant à tout type de lecteur. Un petit roman jeunesse sympathique sur la passion (dévorante) de lire !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman jeunesse vraiment très bien pour le public visé. C'est tellement drôle mais également émouvant. À lire impérativement

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un livre jeunesse autour de l'objet livre avec pour personnages des animaux, voici une jolie découverte ! Monsieur Mache le chameau est exclu de la bibliothèque car il ne respecte pas le règlement en ne rendant jamais certains livres ! Mme Floris, la bibliothécaire-girafe, est très peinée de lui annoncer cela alors que c'est un de ses plus grands lecteurs... Il va falloir faire preuve d'ingéniosité pour réussir à lui faire respecter les règles sans nuire à son envie de lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Madame Floris, la girafe bibliothécaire, est très ennuyée. Le chameau monsieur Mache ne rend pas tous les livres qu’il emprunte (et il en emprunte beaucoup !). Il a toujours une excuse bidon et même s’il rembourse les livres, cela ne satisfait pas la professionnelle. Elle s’appuie alors sur le règlement pour exclure le fautif, pour une durée d’un an et sept mois, une éternité pour cet amoureux des livres ! Quelque temps plus tard, alors qu’elle passe devant chez lui avec sa fille Kika, elle aperçoit le chameau par la fenêtre. Il est dans sa cuisine, en train de massacrer un des livres manquants de la bibliothèque. Horrifiée, elle ne peut s’empêcher d’intervenir... Un petit roman qui a été écrit par une bibliothécaire ; on voit bien en le lisant qu’elle maîtrise son sujet, du club de lecture au désherbage. J’ai été un peu décontenancée au départ par le décalage dû au fait que les protagonistes sont des animaux. Les membres du club de lecture, par exemple, m’ont un peu déstabilisée. Une fois habituée, j’ai pu mieux apprécier l’histoire et notamment le message de tolérance qui est véhiculé. Doit-on toujours appliquer le règlement à la lettre ? Madame Floris va en effet apprendre à s’adapter à cet abonné si particulier en lui proposant une solution conciliante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai lu ce livre avec mes enfants de 5 et 7 ans. J’ai beaucoup aimé les personnages, et ce que ressent le chameau avec les livres, car c’est ce qu’on ressent quand on termine un livre qu’on a aimé. Les enfants ont beaucoup aimé l’histoire, ils ont préféré le chameau et Kika la petite girafe qui le a fait beaucoup rire !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Monsieur Mache, un chameau, est un lecteur assidu : chaque semaine, il emprunte bon nombre de livres mais il ne les rend pas tous. Madame Floris, la bibliothécaire, ne peut accepter cela et l'exclu de l'établissement. Mais que cache vraiment Mr Mache ?... J'ai beaucoup aimé ce petit roman farfelu qui met à l'honneur la passion des livres. Monsieur Mache est un amateur de romans : il les déguste, les savoure de la première à la dernière page ! Je trouve aussi intéressant qu'on découvre le travail de bibliothécaire : faire respecter le règlement pour le bien d'autrui, classer, ranger et désherber les ouvrages, animer un club de lecture entre autre. Une vraie lecture plaisir pour laquelle je remercie les éditions Didier jeunesse et NetGalley.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’auteure, Karine Guiton est également bibliothécaire depuis plus de vingt ans, on lui doit également le roman jeunesse La Sorcière du marais, paru en mai de cette année. Dans son second roman, point de magie, celui-ci met en scène des animaux anthropomorphisés dans un village où la bibliothèque semble avoir une place prédominante. J’ai beaucoup aimé cette histoire, et promis ce n’est pas seulement du à mon métier commun à celui de Mme Floris, la bibliothécaire. Les personnages sont simples, avec un caractère bien défini et donc facilement identifiables par les enfants. Un bon point pour l’auteure, d’autant que celle-ci a décidé de mettre en avant l’un des pire cauchemar des bibliothécaires : les lecteurs adorables, grands lecteurs mais qui ne rendent pas leurs livres ! Ici, la bête noire se nomme Monsieur Mâche, un chameau qui cache un secret bien croustillant, qui saura éveiller la curiosité et l’intérêt des enfants. Outre les personnages, j’ai apprécié la leçon de moral insérée par Karine Guiton. Comme quoi, toutes les bibliothécaires ne sont pas des vieilles à chats complètement obtuses ! Je regrette simplement le peu d’illustrations de Laure du Fäy, elles sont sympathiques et quelques unes en plus n’auraient pas gâché, à mon sens, cette histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dévorer des livres au sens propre et figuré... Lecture facile, ludique, parfaite pour les vacances...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un livre génial et très passionnant j’ai hâte de pouvoir aller le chercher pour le petit frère de mon copain. Il est vraiment bien que ce soit les dessins, l’histoire, le vocabulaire accessible. Rien à redire, j’en suis fan ! Un livre original et passionnant pour petits et grands ! Disparition de livre assez inquiétante pour finalement une raison étonnante et une fin wouaw.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le chameau de la bibliothèque n'est autre que Monsieur Mache, un grand amateur de littérature. Pour assouvir sa passion il n'hésite pas à emprunter beaucoup de livres à la bibliothèque tenue par Madame Floris, une girafe intransigeante. Mais voilà, de façon systématique Monsieur Mache omet de rendre tous les livres empruntés. Alors Madame Floris n'a d'autre choix que de l'exclure de la bibliothèque au grand désespoir de tous les membres du club de lecture et surtout de Kika la fille de la bibliothécaire qui apprécie tant de discuter avec Monsieur Mache. Mais voilà le règlement est le règlement et il doit s'appliquer à tous, n'en déplaise à la fille de l'intransigeante bibliothécaire. Quant on lui demande de s'expliquer sur les disparitions des livres empruntés, Monsieur Mache botte en touche, il semblerait qu'il cache un secret que la jeune Kika a bien l'intention de découvrir. Un roman jeunesse avec un petit grain de folie qui plaît aux enfants, qui aiment dévorer les livres au sens propre. C'est drôle et original, et les enfants en découvrent un peu plus sur la vie de la bibliothèque et notamment le fameux désherbage des rayons. Le texte est très accessible et joliment rehaussé d'illustrations aux couleurs pétillantes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Adorant les livres, les bibliothèques et les animaux, le titre et la couverture ont tout de suite attiré mon attention. Ce roman semble, d’une certaine manière et non sans facétie, interroger le rapport que l’on peut avoir aux livres. Êtes-vous plutôt du genre à les sacraliser et à regarder d’un très mauvais œil les personnes qui leur portent atteinte comme Floris la bibliothécaire, ou êtes-vous plutôt un Monsieur Mache en puissance qui adore lire, mais qui ne s’attache pas outre mesure à l’objet-livre, préférant se focaliser sur le contenu et toutes ces expériences et émotions que les livres offrent aux lecteurs ? Deux visions des livres opposées qui finissent par s’affronter quand Floris, excédée par les nombreux livres que Monsieur Mache n’a pas rendus sous des prétextes tous plus farfelus les uns que les autres, finit par lui reprendre sa carte de lecteur. Un geste évidemment justifié, le comportement de Monsieur Mache méritant sanction, mais qui ne sera pas sans conséquence, que ce soit pour ce grand lecteur avide de se nourrir l’esprit, ou le club de lecture dont il fait partie, et qui a besoin de son talent d’orateur pour un concours… Si je me sens une certaine affinité avec notre bibliothécaire girafe qui a du mal à se séparer de livres, j’ai apprécié que l’autrice rappelle que parfois, un tri s’avère indispensable, permettant ainsi de donner sa chance à d’autres ouvrages. Mais on verra qu’ici, le désherbage prend une tout autre dimension. Car en plus de faire du vide, il permettra à deux individus de satisfaire leur amour commun des livres, et de s’assurer qu’ils finissent comme ils ont « vécu » : entre les mains (mais pas que) d’un bibliovore qui en gardera et en portera le souvenir à tout jamais, et ceci grâce à une méthode quelque peu inattendue. Plein d’humour, ce roman est porté par une galerie de personnages variés, hauts en couleur, et dont les échanges mouvementés ne devraient pas manquer de vous faire sourire. Si comme moi, vous aimez les romans où les personnages sont des animaux aux caractéristiques propres, mais également très humaines, vous passerez un très bon moment de lecture. Pour ma part, j’ai apprécié les trois protagonistes principaux : notre bibliothécaire stricte et grande protectrice des livres, sa fille Kika pleine d’entrain, et le fameux Monsieur Mache qui a tendance à « oublier » de rendre certains livres… Il faut dire qu’il a une manière très très originale d’assouvir son appétit littéraire ! Je n’en dirai pas plus puisque découvrir son petit secret fait partie intégrante de l’expérience de lecture, mais la raison de ses petits oublis m’a beaucoup amusée. Elle devrait également bien fonctionner auprès des enfants, tout en croisant les doigts pour qu’il ne leur vienne pas l’idée saugrenue d’imiter un Monsieur Mache qui porte à merveille son nom. La jeune Kika leur offrira, en outre, un personnage auquel s’identifier, sa curiosité, sa gentillesse et sa petite tendance à enfreindre le sacro-saint règlement de sa maman, ainsi que certaines règles, la rendant fort sympathique. Ce personnage permet également aux enfants de comprendre la différence entre les règles qu’il convient de respecter pour le confort des usagers, et celles qu’il est strictement interdit d’outrepasser, sous peine d’être sanctionné. Quand on aime les livres, il est quasiment impossible de ne pas succomber à cette charmante et quelque peu loufoque histoire qui bénéficie de sympathiques illustrations en couleurs rendant les personnages encore plus dynamiques, réels, vivants et attachants. En conclusion, ode aux livres et aux lecteurs, ce roman jeunesse amusant et savoureux à souhait offre un très bon moment de divertissement qui enchantera les enfants, et tous les amoureux des livres prêts à faire des rencontres surprenantes, dont l’une qui ne manque pas de mordant ni de panache !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Que ne ferait-on pas pour l'amour des livres et de la littérature? C'est ce qui intrigue fortement Mme Floris, la girafe bibliothécaire, à force de constater que son plus grand lecteur, le chameau M. Mache toujours coiffé d'un nouveau chapeau, ne rapporte jamais la totalité des ouvrages empruntés. Et comme il n'a aucune explication à lui fournir, elle l'exclut de sa bibliothèque pour une durée de 17 mois comme le stipule le règlement. Cette décision attriste vivement M. Mache et contrarie beaucoup Kika, la petite girafe fille de Mme Floris, grande lectrice également, et les autres membres du comité des lecteurs qui se réunissent une fois par mois. Mais Mme Floris reste intraitable. Le règlement, c'est le règlement. Et puisque M. Mache refuse de s'expliquer, elle va tenter de découvrir ce qu'il fait des livres qu'il a gardé avec le renfort de Kika. Elle ne sera pas au bout de ses surprises! Et nous, lecteurs, non plus. L'histoire ne fait que commencer... A destination des enfants qui peuvent lire tout seuls, ce sympathique roman signé Karine Guiton est paru chez Didier Jeunesse, une maison que j'apprécie vraiment pour la qualité de sa ligne éditoriale. Ce petit roman renforce cet avis par sa légèreté, son humour, la place donnée à chaque personnage et la confiance accordée aux livres, à la lecture et à la littérature. Je ne veux pas trop en dire pour ne pas gâcher votre plaisir de lecture et celui de vos enfants. Tout ce que je peux vous confier, c'est que ce roman sera présenté lors des animations autour du livre que je propose pour la manifestation nationale Partir en livre. Il y mérite une place de choix, voire même une place de roi, tellement il m'a charmée. Vif, pétillant, drôle, rythmé et plein de rebondissements et de bons sentiments, c'est LA lecture par excellence à glisser entre les mains des plus jeunes ou à lire avec eux. Une magnifique invitation à dévorer les livres!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai trouvé cette histoire plutôt sympatique. Elle met en scène des animaux, et se déroule en grande partie dans une bibliothèque et au sein du club de lecture de celle-ci, un sujet que j'apprécie en tant que lectrice. Le personnage de la petite girafe, fille de la bibliothècaire, est attachant et a un avis et un esprit bien moins fermé que sa mère, ce qui permet de faire avancer l'histoire. J'ai apprécié le compromis trouvé à la fin entre les personnages aussi, qui permet à chacun d'y trouver son compte. Une histoire qui se lit bien même pour de jeunes lectures à l'aide de la séparation en chapitres et des illustrations présentes au fil du roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il y a beaucoup de choses positives dans ce livre. Les héros sont des animaux, ce qui ne peut que plaire aux enfants ; Les illustrations sont très sympathiques et le vocabulaire est adapté. Les jeunes lecteurs vont apprendre des choses sur le fonctionnement d’une bibliothèque, pourquoi il faut rendre les livres. Un peu de mystère également ; que fait donc Monsieur mache des livres qu’il garde ? D’un côté, il y a cet aspect moral : Monsieur Mache est puni parce qu’il conserve certains ouvrages, même s’il les paye. Un règlement doit se respecter, il y a une raison pour qu’il existe, sinon tout le monde y perd. Il y a par contre un passage qui m’a gênée, certainement parce que je l’ai lu avec mes yeux d’adulte. Je suis sûre que les enfants ne s’y arrêteront pas et encore plus certaine que ce n’était pas l’intention de l’auteur. Je pense juste que c’est un peu maladroit. Monsieur Mache a été exclu de la bibliothèque pour un certain laps de temps. Il a fait une bêtise, il est puni, c’est normal. Cela signifie pour lui être également exclu du club lecture. Toujours aussi normal. Mais voilà : le club va participer à un concours et seul Monsieur Mache est susceptible de gagner. Les membres ne sont pas spécialement peinés qu’il ne soit pas là mais ils demandent sa réintégration le temps du concours, juste pour avoir une chance d’arriver les premiers et gagner l’entrevue avec un écrivain. Ce passage m’a beaucoup dérangée, j’ai eu l’impression que pour les membres il était normal de l’utiliser juste parce qu’ils en ont besoin, presque comme un objet que l’on range dès lors qu’il n’est plus utile. Par contre ensuite, ils se comportent presque normalement, essayant de frapper à sa porte parce qu’ils n’ont plus de nouvelles depuis son échec au concours. Et la girafe bibliothécaire va trouver une solution pour son « problème ». Donc dans l’ensemble, un avis plutôt positif sur ce livre qui dévoile le fonctionnement d’une bibliothèque. Je vous souhaite une bonne lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Travaillant en bibliothèque, j'avoue que le résumé de ce roman jeunesse m'a titillé. En effet, les lecteurs qui ne rendent pas leurs livres, c'est une vraie plaie ! Sans être autant intransigeante que Madame Girafe la bibliothécaire dans cette histoire, je la comprends parfaitement. Un roman très amusant où se côtoient toutes sortes d'animaux amusants et attachants. Monsieur est un vrai amoureux des livres et il les savoure jusqu'à la dernière page. Difficile ensuite pour lui de les ramener à la bibliothèque. Madame Girafe va devoir sévir afin de lui faire respecter les règles inhérentes à toute bibliothèque. Drôle et bien pensé, cette histoire plaira aux petits comme aux grands et fera sourire. Merci aux éditions Didier Jeunesse et à Netgalley pour cette découverte qui va bien vite trouver les rayons de ma bibliothèque communale.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Court roman drôle et sensible sur le "pouvoir" des livres sur leurs lecteurs ! Une façon simple d'expliquer aux jeunes lecteurs ce que peut procurer la lecture à travers le personnage du chameau et de son rapport aux livres... Un bon moment de lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Monsieur Mache est un chameau qui est un lecteur invétéré. Il se rend régulièrement à la bibliothèque où travaille madame Floris, une girafe intransigeante. Et pour cause, elle ne va tarder à reprocher à monsieur Chameau de ne pas rendre tous les livres qu’il emprunte. Elle finira par lui interdire l’accès à la bibliothèque. Avec ce petit roman jeunesse, une multitude de thématiques intéressantes seront abordées. Notamment l’amour des livres, le respect des règles et l’amitié. J’ai vraiment trouvé ce petit récit très intelligent. Les plus jeunes pourront également se familiariser avec le monde animal, puisque le roman est empli de références sur les espèces. Ainsi, girafe, chameau, paresseux entre autres se côtoieront dans cette histoire emplie de tendresse. L’histoire tourne autour des livres et monsieur Mache cache un secret que le lecteur découvrira tout au fil des pages. Les personnages sont tous attachants. La plume de l’auteure est facile à suivre et conviendra à tous les publics. Avec un style simple et concis, l’auteure rend la lecture fluide. Les illustrations qui parsèment les chapitres sont bienvenues. Un roman jeunesse qui tourne autour des livres et qui conviendra à tous les lecteurs. À découvrir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un court roman très mignon, fort drôle, qui parle de livres et même de dévorer les livres ! Une bibliothèque qui n'accueille que des animaux, joliment croqués dans le texte et dans l'image. Mme Floris, la bibliothécaire, est une girafe "très à cheval sur le règlement" (une bibliothécaire quoi 😉). Elle réunit régulièrement le club lecture : M. Sanglier, qui bafouille, Mme Kangourou et son hoquet, M. Paresseux qui s'endort sans cesse bien entendu etc ... Tous pas très doués, mais tellement contents de se retrouver autour des livres. Et puis, il y a M. Mache, le chameau, le meilleur lecteur, le meilleur pour présenter les livres. Hélas, il a aussi un gros défaut, il ne rend jamais tous les livres. Et quand Mme Floris découvre la raison, elle ne peut que l'exclure. Mais voilà que se profile le grand concours des clubs-lecture. Que vont-ils devenir sans leur meilleur lecteur ? Impossible même d'y songer. Heureusement, Kika, la fille de la bibliothécaire, adorable girafonne en jupe courte, s'est prise d'amitié pour ce lecteur atypique. Elle va aider sa mère à dénouer la situation. Le contraste entre la vie d'une bibliothèque "presque normale" et ces animaux, leurs nourriture, leurs habitudes et leurs lectures est fort cocasse. On peut s'amuser à reconnaitre les titres de livres détournés par l'auteur :"Les champignons se cachent pour survivre", Les Aventures du Grand Méchant Ver de Terre, Pour qui dansent les piverts, Les Canines de la forêt, Le flamant rose sonne toujours cinq fois,... La nourriture est aussi bien réjouissante, des chips aux épinards (mais Kika préfère celles à la rose ou à l'acacia) aux pâtes aux pissenlits. " Elle [la bibliothécaire] a toujours une urgence après le travail : acheter trente kilos de feuilles d’acacia, manger deux sacs de graines de tournesol, lire le dernier roman d’Iris Lalouve" ET ... un roman pour enfants qui parle de désherbage, vous en connaissez beaucoup ? De façon bien sentie en plus, sur ce coup-là, on se sent proche de Mme Floris ! Un roman où il est question de livres, de bibliothèque, de cuisine, d'empathie, avec beaucoup d'humour, tout pour plaire !! Dommage qu'il soit si court (il est indiqué 96 pages, je ne l'ai vu qu'en numérique, mais il me semble plus court, malgré de très chouettes (ah ah !) illustrations.)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’histoire : Une histoire jeunesse, courte, avec quelques surprises (que l'on peut voir venir, mais c'est adorable!). La bibliothécaire est un peu à cheval sur le règlement, et un peu sévère aussi dans sa relation avec sa fille. J'aime beaucoup la curiosité enfantine de Kika, l'enfant girafe, elle est touchante, et apporte une fraîcheur dans ce récit. Et pour Monsieur Mâche… je ne peux trop en dire, mais je l'aime bien ce perso. (Même s'il hérisse un peu mon propre côté bibliothécaire…!!) J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié la solution trouvée à la fin ! La plume de l'auteur : Comme à son habitude, le texte est simple, découpé en chapitres courts, avec de petites illustrations pour bien visualiser le texte. On peut découvrir quelques points du métier de bibliothécaire même si Madame Floris est assez stricte. Mon avis général : Une lecture très plaisante, qui donne un autre sens à la bibliophilie. Si seulement cette idée pouvait solutionner aussi mes problèmes de mémoire, cela serait bien pratique ! Et je suis sûre que comme la famille Floris, je craquerai ! Surtout que Kika est tellement mignonne !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le chameau de la bibliothèque est un livre jeunesse qui met en avant l'amour de la lecture, voire même l'appétit littéraire ! Monsieur Mâche est un chameau amoureux des livres qui se rend chaque semaine à la bibliothèque pour emprunter 7 livres. Mais le problème, c'est qu'il ne les rend jamais tous. Il garde un livre à chaque fois en fournissant une excuse farfelue à la bibliothécaire. Je vous recommande de livre le livre afin de découvrir la véritable raison qui pousse Monsieur Mâche à conserver certains livres de la bibliothèque. Une phrase que je retiendrais de ce court roman jeunesse : une vie sans littérature ne vaut pas d'être vécue !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le chameau de la bibliothèque de Karine Guiton est un livre pour enfants qui raconte l'histoire d'un lecteur qui ne rend pas tous les livres empruntés à la bibliothèque. Mais il a un bonne raison ! Ma fille de 9 ans a lu ce bouquin. Elle a été surprise par le rebondissement et a apprécié le rôle de l'amitié dans le récit. Je l'ai lu avec ma seconde fille de 6 ans et elle l'a trouvé émouvant. L'éditeur conseille ce livre pour les 8/13 ans mais je le trouve idéal pour les enfants de 7 à 9 ans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :