Coup de boule, Corneille !

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 27 janv. 2021 | Archivage 22 mars 2021
Didier Jeunesse, Mon Marque-Page +

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #CoupdebouleCorneille #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Melle Bonjour, la nouvelle maîtresse d’Helena, a de grandes ambitions : elle veut monter le Cid avec ses élèves, rien que ça !

Héléna est aux anges, c’est elle qui va jouer Chimène et les enfants sont tous conquis par l’ambiance de vengeance espagnole qui habite la pièce. Ça castagne et ça leur plaît ! Ils ont tellement d’enthousiasme que Melle Bonjour se sent vite débordée.

Les parents, eux, restent méfiants : pendant ce temps, les dictées et les problèmes de maths ne se font pas tout seuls.

Les gaffes et quiproquos burlesques s’accumulent, le spectacle sera-t-il prêt à temps ? Les paris sont lancés…

Melle Bonjour, la nouvelle maîtresse d’Helena, a de grandes ambitions : elle veut monter le Cid avec ses élèves, rien que ça !

Héléna est aux anges, c’est elle qui va jouer Chimène et les enfants...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782278100439
PRIX 12,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Pascal ruter est un auteur incontournable de la littérature jeunesse et fait mouche une fois de plus avec ce petit livre qui nous plonge dans l'univers du Cid et de Corneille. Un petit plaisir tout doux où l'on va rencontrer une classe pas comme les autres, des élèves plus attachants les uns que les autres, un roman où les personnalités théâtrales des enfants vont se révéler à leur maîtresse un peu loufoque aux méthodes de travail hors du commun.
Un petit roman jeunesse pour découvrir Corneille d'un œil nouveau et naïf. Un bon moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie énormément Didier Jeunesse pour l'envoi, via net galley et en avant-première, du roman jeunesse : Coup de boule, Corneille ! de Pascal Ruter.
Melle Bonjour, la nouvelle maîtresse remplaçante d’Helena, a de grandes ambitions : elle veut monter le Cid avec ses élèves, rien que ça !
Héléna est aux anges et les enfants sont tous conquis par l’ambiance de vengeance espagnole qui habite la pièce. Ça castagne et ça leur plaît ! Ils ont tellement d’enthousiasme que Melle Bonjour se sent vite débordée.
Les parents, eux, restent méfiants : pendant ce temps, les dictées et les problèmes de maths ne se font pas tout seuls.
Les gaffes et quiproquos burlesques s’accumulent, le spectacle sera-t-il prêt à temps ? Les paris sont lancés…
Coup de boule, Corneille ! est un roman pour les 7-11 ans très amusant. Il fait découvrir de façon humoristique, presque parodique, la pièce Le Cid de Corneille.
La maitresse a une façon bien à elle de présenter les choses et les enfants réagissent de manière très enthousiaste.
La pièce va être revisité par les jeunes élèves et leur nouvelle maitresse. Ne vous attendez pas à lire les répliques originales ;)
Mademoiselle Bonjour est toute jeune, c'est son premier remplacement et elle va accumuler les maladresses. Comme elle veut bien faire et que les enfants sont réceptifs, elle ne va finalement pas s'en sortir si mal que ça :)
Certaines scènes sont très amusantes, cela plaira aux jeunes lecteurs... et à leurs parents.
La grande enfant que je suis a passé un bon moment de lecture en compagnie d'Helena et ses camarades de classe.
Je le recommande et je lui donne la note de quatre étoiles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai l’impression, en rédigeant cette critique, que mon habit de professeur est encore sur les épaules – si tant est que je porte réellement un habit de professeur. Et pourtant… je ne peux pas m’empêcher de me dédoubler et de me dire : que penseraient les parents et les enseignants en lisant ce livre ?
Pour les parents, c’est très simple : il réagiraient exactement comme les parents d’élèves de ce livre. Certains soutiendraient « la remplaçante » qui permet à leurs enfants de s’épanouir. D’autres seraient totalement contre elle. Au milieu, les indécis, qui ne sauraient pas vraiment dans quel camp se ranger.
Songez-donc : Melle Bonjour est arrivée dans la classe d’Héléna. Elle est arrivée un peu en retard mais elle est arrivée de façon flamboyante, sur sa moto, et remplace la maîtresse qui était moyennement appréciée des élèves. C’est son premier remplacement, et ceci explique peut-être qu’elle ose. Elle ose confronter ses élèves au théâtre, à la scène, et elle décide de leur faire récrire Corneille, bref, de leur faire jouer une version plus que dépoussiérer du Cid.
Alors oui, les dictées, les exercices de grammaire, l’arithmétique et la géométrie vont un peu passer à la trappe, ces apprentissages jugés indispensables et très rassurants pour les parents d’élèves. Oui, la maîtresse se laisse débordé par tout ce qu’il faut faire pour maintenir la cohésion de groupe, l’ordre, la discipline, ne pas vexer les élèves qui n’auraient pas réussi à décrocher un des rôles principaux et aussi pour assurer la sécurité des élèves (certaines activités ont des conséquences inattendues). J’ai aimé le personnage d’Héléna, la jeune narratrice, toujours juste, toujours touchante, bref un personnage qui agit comme un enfant de son âge, ni plus, ni moins.
Et Corneille, dans tout cela ? Costume de professeur sur le dos, je vous dirai que nous sommes bien loin du texte original et que les puristes hurleront au sacrilège – oui, ceux-à même qui m’ont demandé un jour si mes élèves saisissaient les beautés des diphtongues dans le Bourgeois gentilhomme de Molière (vraie question qui me fut posée). Mais les élèves ont compris l’esprit de l’oeuvre, ils ont compris de quoi parlait le Cid. N’est-ce pas le plus important ?
Une oeuvre drôle, émouvante parfois, qui nous montre aussi comment les adultes projettent leurs propres angoisses sur leurs enfants.
Merci à Netgalley et à Didier Jeunesse pour leur confiance.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un grand merci à Pascal Ruter qui nous emmène de nombreuses années en arrière et nous fait de revivre de tendre souvenirs au travers d'un récit aussi spontané qu'enrichissant, à l'image de ses personnages. En effet nous suivant une classe d'élèves de huit ans et de leur maîtresse pour le moins atypique qui leur fait découvrir ou plutôt redécouvrir certains classiques de la littérature en leur enseignant (et en nous rappelant) certaines valeurs fondamentales que l'on a tendance à oublier comme la confiance en soi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce livre nous rencontrons Héléna, jeune écolière, ainsi que ses camarades de classe et leurs parents. Cette année, la maitresse de l’école, Mme Huguette Blanchard, s’est cassé une jambe et doit être remplacée de la rentrée jusqu’aux prochaines vacances.
A la rentrée, les enfants sont donc sous la responsabilité d’une remplaçante : Mlle Béatrice Guillot (d’ailleurs pourquoi l’appeler « Mlle Bonjour » dans le résumé ? Elle n’est jamais appelée ainsi dans le livre). Et il n’y a pas à dire, ça les change de leur maitresse habituelle : elle est jeune, se déplace à moto et surtout, elle a bien fait comprendre aux parents qu’il n’y aura pas de devoirs le soir ! A la place, les enfants monteront une pièce de théâtre : Le Cid de Corneille !
Et les parents, qui lors de leur première rencontre avec la maitresse étaient sous son charme, vont vite déchanter face à cette jeune institutrice dont c’est le premier poste et qui a des méthodes pour le moins inhabituelles.


J’ai aimé suivre les aventures de la jeune Héléna et de sa classe en cette rentrée des classes un peu particulière et voir avec quelle facilité ils se sont adaptés aux méthodes pédagogiques de leur nouvelle maitresse ainsi qu’à son projet de leur faire jouer Le Cid.
Il faut dire qu’elle est pleine d’entrain la remplaçante. Elle croit à fond à son projet et a une façon bien à elle de présenter la pièce et d’impliquer les enfants dans les décisions scénaristiques et ils adorent ça.
Pour les parents c’est une autre histoire, ils se divisent en trois catégories : ceux qui soutiennent la maitresse, ceux qui critiquent ouvertement ses méthodes et les indécis. J’avoue que je serais bien en peine de dire dans quelle catégorie me ranger… les indécis sûrement.
Eh bien oui, il n’y a pas de devoirs le soir et les résultats des quelques rares exercices faits en classe ne volent pas très haut. Si on rajoute à ça que la maitresse se laisse déborder par moments il y a effectivement de quoi inquiéter le parent que je suis si une situation pareille se produisait dans l’école de mes enfants.


C’est donc une petite lecture rapide assez sympathique et qui permet au passage, aussi bien aux parents qu’aux enfants, de (re)découvrir l’histoire du Cid sous un œil nouveau.
Je pense que les blagues et quelques situations un peu fantasques vécues par la classe plairont beaucoup aux enfants.
J’ai personnellement moins accroché, non pas à l’histoire, mais au langage employé par moments comme par exemple quand les enfants sont contents de faire « gueuler » Corneille… (Ma fille va sur ses 11 ans et si elle rentrait en parlant comme ça, ça ne passerait pas à la maison.)
En revanche j’ai beaucoup aimé les réécritures des textes du Cid faites par les enfants et leur réinterprétation de l’histoire.

Merci !
Merci à NetGalley et aux éditions Didier Jeunesse de m’avoir fait confiance et de m’avoir permis de lire ce livre et de donner mon avis.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un petit roman tendre et hilarant.
Avec Pascal Ruter, toujours l'émotion se mêle aux rires ou aux sourires. Ici, on rit beaucoup, on s'amuse bien. Et on se pose des questions aussi, en tant qu'adulte.

Quand j'ai vu qu'était proposé un roman de cet auteur, je n'ai pas regardé plus avant de le demander, tant j'ai aimé mes précédentes lectures (voir liste en fin de chronique).
Quand ensuite j'ai vu le sujet, j'ai été surprise, car il y a peu qu'est paru, en B.D. mais sur le même thème Le Cid en 4eB.
Surprise aussi car il plus courant de proposer Corneille au collège qu'en primaire.
Puis j'ai commencé à lire, et je n'ai plus pensé qu'à l'histoire, et plus lâché jusqu'à la fin.

Héléna, ses camarades de classe et leurs parents sont très impatients de découvrir la remplaçante. Ils étaient habitués à leur maîtresse, qui était là depuis longtemps, et sans surprise.
Autant dire que ça va changer ! Et pas seulement parce que la nouvelle arrive en moto !

Et la nouvelle - vraiment nouvelle, c'est son premier poste - se lance avec la candeur et l'énergie des débutants dans cette entreprise insensée : faire jouer par la classe des scènes du Cid, dans une version revue par les élèves.

Et ne doutant de rien, elle leur fait fabriquer les décors, les costumes, et même les armes après un passage en forêt.
Bien entendu, cela va donner des successions de passages fort cocasses, et pas mal de misères pour la pauvre débutante. D'autant qu'en plus des élèves assez agités comme on en trouve toujours, "Dans la classe, il y avait David. Il était spécial et avait un comportement difficile à comprendre."
Certains passages m'ont évoqué Le Petit Nicolas, peut-être à cause notamment de Lola qui rappelle, au début du moins, Alceste, mais surtout par la pagaille qu'ils sont capables de créer en un clin d'oeil.

Mais au-delà de la drôlerie de chaque scène, on se rendra compte que l'institutrice va en fait, par ses méthodes atypiques, parvenir, presque candidement, à faire apparaître le meilleur de chaque élève, à leur permettre de dépasser leurs peurs et leurs points négatifs. Avec en plus ce personnage de David, intégré dans une classe "normale", et ça réchauffe le coeur.

Et même si certains parents sont réticents à ce type d'enseignement (et on les comprend), quelle classe merveilleuse, faisant fi de toutes les conventions, obligations, restrictions !
Au point que je me suis demandée si l'auteur était si éloigné du monde de l'enseignement, pour pouvoir imaginer une telle école. Mais non, il semble qu'il soit lui-même enseignant en collège !
D'ailleurs, le passage de l'inspecteur est un morceau d'anthologie !

Au final, un très chouette roman, qui n'a probablement pas la force de ceux que l'auteur écrit pour les plus grands, mais qui en plus d'être un vrai régal à lire, nous fait voir les choses autrement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comme pour les autres textes de Pascal Ruter, c'est fantastique ! Je trouve qu'il a extrêmement bien rendu l'ambiance d'un projet avec les enfants (pour l'avoir vécu.) Dans leurs réactions, leurs jalousies, leurs petites bêtises, leurs envies de bien faire, leur capacité à faire l'inattendu quand vous avez le dos tourné... C'est un régal de travailler avec eux, mais c'est aussi très difficile et il faut s'armer de patience. Tout y est.

     C'est aussi très très très drôle. J'ai explosé de rire à plusieurs moments de l'histoire. Notamment face à la réadaptation des enfants du texte. Ils sont en primaire, du coup, la maîtresse a essayé de leur raconter cette histoire de deux pères qui s'embrouillent et qui, pour une histoire de gifle et de honte, perturbent les amours de Rodrigue et Chimène. Rodrigue devant se battre à la place de son père pour rétablir son honneur en tuant le père de Chimène, ce que la jeune femme ne pourra pas lui pardonner.

Une superbe histoire, il faut vraiment la lire. Les relations entre les parents, cette remplaçante trop géniale (à regard d'enfant, les parents ont peut-être un autre avis) et une sublime pièce de théâtre revisitée. Merci Pascal Ruter !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Coup de boule, Corneille - Pascal Ruter
Aux éditions Didier Jeunesse (27/01/2021)
Thèmes abordés : Théâtre - Ecole - Enfants

Résumé :
Melle Bonjour, la nouvelle maîtresse d’Helena, a de grandes ambitions : elle veut monter le Cid avec ses élèves, rien que ça !

Héléna est aux anges, c’est elle qui va jouer Chimène et les enfants sont tous conquis par l’ambiance de vengeance espagnole qui habite la pièce. Ça castagne et ça leur plaît ! Ils ont tellement d’enthousiasme que Melle Bonjour se sent vite débordée.

Les parents, eux, restent méfiants : pendant ce temps, les dictées et les problèmes de maths ne se font pas tout seuls.

Les gaffes et quiproquos burlesques s’accumulent, le spectacle sera-t-il prêt à temps ? Les paris sont lancés…



Merci à Netgalley et aux éditions Didier Jeunesse pour cette lecture.
J'ai lu ce roman d'une traite et franchement j'ai passé un excellent moment.

Qu'est-ce que j'aurais aimé avoir une maitresse comme ça !

Alors certes, elle surprend avec sa méthode de travail et enchaine les maladresses mais les enfants adhèrent et arrivent à se surpasser au fur et à mesure. Certains étaient réservés et parviennent à avoir confiance en eux. D'autres avaient des problèmes de comportement et arrivent maintenant à se canaliser.

Ce n'est pas commun de vouloir mettre une pièce de théâtre au goût du jour notamment quand il s'agit d'un classique comme celui-là. Mais les enfants y arrivent parfaitement et apportent une touche de spontanéité et de modernité au texte.

Ce que j'ai apprécié dans ma lecture c'est qu'on a vu l'envers du décor : la réécriture, le choix des rôles, la fabrication des costumes, les répétitions et le final.
Evidemment, on échappe pas aux scènes loufoques, les difficultés que va rencontrer cette nouvelle maitresse d'école mais ça donne une dynamique à l'histoire.

Au final pour moi, ce roman est un petit coup de cœur. Félicitations à l'auteur !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le jour où la maîtresse d’Héléna se casse la jambe, la petite fille est loin d’imaginer à quel point sa remplaçante va changer sa jeune vie et celle de ses camarades. Cette maîtresse se déplace à moto, a une classe folle et pratique une méthode d’enseignement moderne. La preuve : elle ne donne pas de devoirs le soir ! Si les parents sont divisés à son sujet, les enfants, eux, se passionnent vite pour le projet qu’elle leur propose : une adaptation fantaisiste de la pièce de théâtre « Le Cid » de Corneille. Appropriation du texte, fabrication des accessoires, des costumes et du décor, les enfants n’ont peut-être pas de devoirs, mais ils ont du travail !

Ce frais petit roman est une belle surprise et une parodie hilarante ! On se laisse porter sans problème par l’ambiance survoltée régnant dans cette classe pendant la préparation du spectacle. Certains moments sont carrément loufoques mais sont à coup sûr un condensé des surprises attendant tout candidat à l’enseignement. Fous rires garantis !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un auteur réputé, une couverture flashy et un titre drôle, c'est parti pour une lecture sympathique ! Une remplaçante arrive en moto et un vent de folie va souffler dans l'école d'Héléna et de ses copains. Son but : revisiter Le Cid de Corneille. L'Espagne, l'amour, les duels voici les ingrédients de cette pièce et ça, ça plait aux élèves surtout quand ils ont le droit de retravailler le texte avec leurs mots à eux. Cela donne lieu à des scènes drôles surtout que la maitresse est vite débordée par l'enthousiasme de ses élèves. Ils vont sortir grandis de cette expérience mais ils font peu de mathématiques et de dictées, ce qui ne plait pas trop aux parents. Quoique certains se prêtent au jeu... Ce roman pour les 7-11 ans est bourré d'humour, de scènes cocasses mais aussi de moments touchants entre les élèves. Une jolie découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Pascal Ruter dans Coup de boule, Corneille ! nous offre un petit roman atypique.
Voici l'histoire : une jeune professeure remplaçante fait sensation lors de son passage dans sa nouvelle école. En plus d'arriver en retard à la réunion parents / professeurs, elle surprend tout le monde en arrivant en moto et en annonçant aux parents qu'elle va proposer à leurs enfants de réaliser une pièce de théâtre.
Elle propose à ces élèves de primaire d'adapter à la sauce actuelle la célèbre pièce de Corneille Le Cid.
Un choix qui peut paraître surprenant mais il est vrai que son talent de conteuse parvient à convaincre tous les élèves même les plus récalcitrants.
Et au fil des pages, la version proposée par les élèves nous dévoile une langue française beaucoup moins classique dirons-nous.
Je n'ose vous en citer qu'un court extrait :
"Je t’ai toujours kiffée, ma petite Chimène,
Car tu mets le feu dans mes veines,
Tes yeux font battre mon cœur,
Même si des fois tu sens une drôle d’odeur
Pour toi je deviendrais carrément vegan
Et des betteraves je deviendrais fan,
Mais je commence à en avoir marre,
De ne pas compter pour toi plus qu’un calamar"

Pas sûr que les fans de Corneille s'y retrouve mais l'histoire a le mérite d'être originale !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Parents et élèves de cette petite école attendent avec impatience et de pied ferme la remplaçante de la maitresse. Attention, il faudra qu'elle les fasse travailler, mathématiques, grammaire et tout le tralala !! Mais quelle surprise quand une toute jeune femme fait une entrée tonitruante, sanglée dans sa combinaison de motarde. Pire ! Elle veut leur faire jouer une pièce de théâtre ! Les parents ne l'entendent pas de cette oreille....
J'ai beaucoup aimé ce joli roman tout tendre, même si tout n'est pas tout à fait crédible. Mais c'est pas grave, en fait nous sommes pressés de voir comment les élèves s'approprient la pièce (Le Cid, c'est pas rien !) malgré leur jeune âge, comment la maîtresse parvient à les faire évoluer malgré tout. Plein de thématiques traversent ce roman : la différence, le harcèlement, le stress des parents,.... Et quel plaisir de voir le théâtre mis à l'honneur comme ça, un classique réinventé, prouvant que même les plus jeunes peuvent comprendre si on se met à leur niveau. Amour, amitié, jalousie, vengeance, le tout sous le soleil espagnol, c'est la magie du théâtre !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Et boum ! Une nouvelle maîtresse un peu loufoque débarque , et ce n’est que le début des surprises.

Ce roman léger, mais pas dénué de fond, permet de tordre, dans tous les sens, les idées reçues sur l’école un peu dans tous les sens et avec beaucoup d’humour !

Alors les élèves qui attendent avec impatience leur nouvelle maîtresse, les esprits s’échauffent. Les parents, habitués à l’ordre et l’organisation sans faille de l’ancienne maîtresse ne souffrent aucun retard. C’est pourtant avec un peu d’attente, qu’ils voient débarquer une jeune et jolie motarde dans la classe. Et non seulement, elle en jette, mais en plus elle est gentille, drôle et pleine d’énergie ! Alors, forcément, ça ne plaît pas à tout le monde.

Le temps de son remplacement, la maîtresse emmène les enfants dans un voyage fantastique, elle leur fait remonter le temps, jusqu’en Espagne, du temps des duels à l’épée, des rois et des princesses, des trahisons et de l’honneur tout puissant. Les enfants adorent, mais la petite troupe va connaître ses premiers déboires. Oui, car, malgré toute la bonne volonté de la maîtresse, les attentes des parents ne sont pas forcément au diapason. Qu’en est-il donc de la grammaire, de l’arithmétique et de l’orthographe ?!

Pascal Ruter joue avec délice de nos contradictions, en tant que parents, éducateurs ou même élèves. C’est donc avec plaisir qu’on se laisse embarquer pour cette aventure folle, éphémère, et pleine d’émotions, qu’est la rencontre d’une pièce classique de théâtre et une classe d’enfants de huit ans.

#CoupdebouleCorneille est un service presse de #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une drôle de classe pour une drôle de remplaçante. Des élèves tous aussi attachants et marrants les uns que les autres : entre David qui ne prononce que des mots en A, Simon et Helena les tourtereaux, vous n'allez pas vous ennuyer ! La nouvelle remplaçante décide d'adapter le Cid de Corneille pour une classe de primaire. Tendre et léger, ce livre vous transportera en enfance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :