Les dossiers du Voile

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 8 janv. 2021 | Archivage 4 janv. 2022
Fleurus, Hors collection

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LesdossiersduVoile #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

« Les maisons sorcières sont au bord de l'explosion, la guerre de la nuit fait rage plus violemment que jamais et les trolls et les fées sont bien partis pour transformer les bas-fonds de paris en champ de bataille… »

BIENVENUE DANS LE MONDE DU VOILE !

Lieutenant de police au sein de la Brigade de régulation des espèces méta-humaines de Paris, Tia Morcese a beaucoup de mal à faire respecter l'ordre et la sécurité… et surtout à éviter que druides, nécromanciens, loups-garous et autres espèces méta-humaines révèlent leur existence au reste du monde.

À côté de son impressionnante grande sœur, Mona pourrait presque passer pour une ado normale. Pourtant, l'apprentie sorcière est loin d'avoir les yeux dans sa poche ! Et quand elle tombe sur des informations-clés qui pourraient faire avancer les affaires en cours de Tia, elle n'hésite pas une seconde à suivre ses propres pistes. Mais le monde du Voile n'est pas sans danger…

Un Paris rempli de créatures fantastiques dans une ambiance polar relevée à la sauce piments... un régal d'humour, d'irrévérence et de suspens !


Après le très remarqué Engrenages et Sortilèges sorti en 2019, Adrien Tomas signe un nouveau roman explosif.

« Les maisons sorcières sont au bord de l'explosion, la guerre de la nuit fait rage plus violemment que jamais et les trolls et les fées sont bien partis pour transformer les bas-fonds de paris en...


Actions promotionnelles

Ami.es libraires et bibliothécaires, des marque-pages Les dossiers du Voile sont disponibles pour vos lecteurs.

Demandez-les à Églantine Sauvage, relations libraires : e.sauvage@fleuruseditions.com

Ami.es libraires et bibliothécaires, des marque-pages Les dossiers du Voile sont disponibles pour vos lecteurs.

Demandez-les à Églantine Sauvage, relations libraires : e.sauvage@fleuruseditions.com


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782215174424
PRIX 16,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Une formidable incursion dans un Paris enchanteur où les créatures sur-naturelles tentent de vivre leurs vies sans interférer sur celles des humains.
Une enquêtrice hors du commun veille aux grains mais cela va s'avérer très difficile. Elle devra tout faire pour élucider des meurtres, éviter une guerre, et gérer une famille encombrante mais tellement attachante.
Un petit bijou à lire.💓

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman évoque la lutte du clan des sorciers-sorcières pour maintenir la paix dans Paris, où se dissimulent dans un univers voilé aux humain·es, des créatures de toutes sortes.
J'ai adoré ce livre ! Cependant des incohérences dans le texte ou la mise en page (?) m'empêche d'envisager un achat ou une recommandation. Est-ce la version numérique qui à un problème ? Quel dommage !
C'est drôle, bien écrit et les personnages sont très caractérisés. Le duo de Mona et sa grande soeur fonctionne bien. Les personnages dans cet univers fantastique moderne sont confrontés à des problématiques qu'expérimente aussi les humains : trouver sa place dans la famille, s'affirmer, surmonter des échecs, accepter sa médiocrité et sa force...
Je suis déçue de ne pouvoir conseiller ce livre...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ayant lu avec grand plaisir les romans pour adulte de Adrien Tomas, j'étais curieuse de découvrir son travail pour la jeunesse. Voilà qui est fait grâce à NetGalley que je remercie au passage.

Le grand talent de l'auteur, qui émerge dans ce roman encore une fois, c'est d'installer un univers qui englobe un maximum de références (fantasy, légendes, polar) puis par petites touches d'y apporter sa couleur personnelle.
Cela a l'air simple à première vue, mais c'est tout un équilibre subtile, qui produit des histoires lisibles facilement mais qui vous emportent au bout du compte, très près des personnages et très loin dans l'univers proposé.

Par exemple l'enquêtrice Tia, est une magicienne. On s'attend donc à un foisonnement de jeter de sort. Mais en fait la magie lui est interdite (je n'en dirai pas plus). Du coup son personnage lorgne plus du coté du polar (intelligence et force), sans pour autant délaisser son humanité qui revient en force dans ses relations avec sa famille...

Ce dosage subtile entre les clichés, leur détournement, leur réinvention produit un vrai plaisir de lecture, indépendamment de l'histoire qui se déguste sans temps mort.

Destiné aux ados, les adultes s'y retrouveront grâce à des intrigues secondaires grand public et des questionnements moraux qui font mouche.

Ce premier tome pose efficacement un nouvel univers à la fois connu et réinterprété, qui ne demande qu'à être exploré, et des personnages qui vont gagner en épaisseur et en questionnement.

Vivement la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L'année commence très fort avec les éditions Fleurus et ce premier coup de coeur de l'année. La couverture est magnifique et le contenu est génial. Je ne serai pas contre que ce soit une série, je veux retrouver ça en jeunesse ! (à partir de 12 ans.)

J'aime beaucoup quand la fantasy se mêle autant à une réalité. La bit-lit le fait parfois (je pense à "la communauté du Sud", "Anita Blake"...) mais y apporte trop souvent du sexe. Retrouver un univers comme ça, sans "plan cul", à destination des 12 ans et plus, est vraiment génial. Ce qui permet de nous concentrer sur l'univers et non l'histoire d'amour.

     J'ai très envie de le suivre sur d'autres tomes. Car l'univers est génial (je ne l'avais pas assez dit), l'enquête policière est prenante et les personnages sont fascinants ! J'ai envie d'y retourner et de les voir se développer.

J'aime beaucoup quand la fantasy s'invite autant dans le réel. Très envie d'en lire d'autres.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman contemporain, à Paris mais de l'autre côté du Voile!
Qu'est-ce que le Voile? C'est une part de la société composé de méta c'est a dire des être magiques (sorcière, vampire, lycan, fées ...) qui ne nous est pas visible pauvres humains que nous sommes !
Un roman passionnant dans lequel on découvre ce monde et sa complexité grâce à une écriture fluide et sans fioritures.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avais découvert Adrien Tomas l'année dernière, avec Engrenages et Sortilèges que j'avais beaucoup apprécié. Cette fois-ci, l'auteur nous plonge dans un Paris de l'ombre, où se mélange toute sorte d'être aux pouvoirs surnaturels.
Fantastique oui... mais aussi polar ! Les deux genres sont maniés à la perfection sous la plume de son écrivain. L'action débute assez rapidement, avec l'assassinat d'un sorcier. Puis d'un druide. Entre temps, loups garous et vampires se tapent sur la tronche, les fées et les trolls se déchirent. Bref, tout ce joyeux monde devient chaotique, et c'est à Tia, une de nos deux héroïnes, de réparer les pots cassés.
Petit à petit, on passe d'enquêtes isolés, à manigances d'une grande ampleur. Si les ficelles se devinent assez rapidement, le plaisir est toujours là, intact.
Côté personnages, Adrien Tomas nous a régalé avec des personnages atypiques, haut en couleur et déluré·e·s. On a Tia, dont on suit le point de vue. 28 ans, flic dans la brigade du Voile. Ainée de la famille Morceses, immunisée contre la magie, elle manie l'art des mots et des poings de la meilleure des manières. L'autre voix du roman est celle de Mona, ado de 15 ans, petite sœur de Tia. Moins expressive que son ainée, mais avec son caractère elle aussi. A côté de ce joyeux monde, on retrouve divers personnages intéressant·e·s.
Les dossiers du Voile a plusieurs cordes à son arc : l'univers crée par Adrien Tomas est ô combien captivant et prenant. L'idée d'intégrer un monde caché aux êtres humains dans un Paris actuel rend le roman encore plus réussi, à mon sens. Ensuite, un des autres atouts de cette œuvre est ses personnages, plus barré·e·s les un·e·s que les autres. C'est méchamment drôle et on en redemande ! Enfin, l'intrigue en elle-même suscite un vive-intérêt et pousse à la réflexion.
Une réussite totale pour ce nouveau livre signé Adrien Tomas, que je recommande chaudement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un beau mélange entre univers fantastique et enquête. Malgré les personnages un peu superficiels, j'ai trouvé que le rythme soutenu permettait de ne pas s'ennuyer pendant la lecture.

Le style est très fluide, il y a beaucoup de rebondissements, une bonne lecture pour les jeunes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une aventure fantastique policière à la hauteure.

Mona et Tia sont soeurs d'une famille un peu spéciale. Mona est une adolescente récalcitrante à l'autorité. Tia est l'aînée de la fraterie mais aussi inspectrice d'une unité particulière. Les méta-humains sont parmi nous. Derrière le voile. Soyez prêts à lever les mystères et machinations.

J'ai beaucoup aimé les rapports d'autorité avec des femmes indépendantes, fortes qui foncent dans le tas sans crier gare. L'enquête a plusieurs voix était plutôt chouette, avec un humour habilement manié (d'ailleurs je mets une option sur le chêne ^-^).

Un moment distrayant et vraiment efficace. Je conseille cette lecture aux jeunes ados, accros au portable et à l'imagination débordante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avais un peu peur en me lançant dans ce livre. Après lecture du résumé j'ai eu l'impression qu'il s'agissait d'une réécriture de The Mortal Instrument mais pour les plus jeunes.
Alors même si on retrouve tous les acteurs de l'univers mystique : vampire, loup-garou, sorcier, druides.... ,
j'ai beaucoup aimé . C'est original.
Les créatures du voile ont pour une fois un ennemi commun qui cherche à les monter les unes contre les autres. déjà que leur relation est tendue avec ses fauteurs de trouble, rien ne va plus.
mais c'est sans compter sur Tia une mage au service de la police qui va tout faire pour découvrir qui se cache derrière tout ça. d'autant plus motivé par la disparition de sa petite sœur. Elle en est persuadée, tout est lié.

Ce livre est un bouffé d'air frais, plongé au milieu de toutes ses créatures et de cette magie, on vit à travers les yeux de Tia l'enquête qui marquera un tournant dans la vie du Voile.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comme beaucoup, j’ai d’abord était charmée par la couverture Des dossiers du voile. Puis, j’ai vu que c’était un roman d’Adrien Tomas, que la maison d’édition était Fleurus donc pour une cible jeunesse, le résumé était super alléchant et les avis que j’avais pu en lire très positifs… alors impossible de passer à côté. Sans trop de surprise, j’ai adoré et cette lecture a égayé mon début d’année.

J’ai tout de suite retrouvé ce qui m’avait plu avec Engrenages et sortilèges. Des personnages forts et vrais, une histoire prenante, de la fantaisie à gogo, un monde tout en nuances et des héros qui prennent le temps de réfléchir. On découvre un monde où vampires, fées, loups-garous, sorcières et compagnie vivent cachés des humains et pas forcément dans une parfaite harmonie. Si bien que lorsque les clans commencent à se mettre sur le nez, la situation risque rapidement de devenir explosive et de dévoiler à tous leur existence.

L’immersion est rapide et sans accro. Grâce aux deux soeurs Morcèse que nous suivons, Tia et Mona, nous découvrons un monde haut en couleur, magique mais aussi mortel. La nuance est toujours présente et Adrien Tomas ne joue pas sur le côté féérique des contes pour enfants. Non, ici la société du Voile n’est pas édulcorée et j’adore. La différence d’âge des deux soeurs fait aussi que nous avons des visions différentes. Tia est dans les forces de l’ordre, pas vraiment adepte de la magie malgré sa famille de sorciers, pleine de vie, fonceuse et intrépide. Mona est une adolescente qui assume totalement qui elle est et qui a un regard neuf sur ce qui l’entoure. Elle n’est pas encore passée dans l’acception de son monde. J’entends par là qu’elle se rend compte de ce qui ne tourne pas rond, et elle a cette étincelle d’envie de changement qui apparait doucement au fil de l’histoire. Et voir les deux soeurs nous montrer ce monde sous différentes coutures c’était déjà en soit une jolie réussite.

Et puis, bien sûr, il y a ces mystérieuses agressions. Des événements étranges qui ne semblent pas être ce qu’ils paraissent au premier coup d’oeil. On sent que quelque chose se trame, mais Tia a tellement la tête sous l’eau qu’il est difficile de tirer le vrai du faux. Sans compter la pression qui monte sur elle. Mona nous offre une enquête plus soft (à son niveau d’ado bien entendu) mais qui complète vraiment bien celle de son aînée. Et puis encore une fois avoir une adulte et une ado comme héroïne donne clairement une dynamique super intéressante.

Si l’enquête prend une bonne place dans l’intrigue, j’ai grandement apprécié que Les dossiers du voile soient aussi une histoire de famille. Les Morcèse sont juste géniaux. Une famille aussi cinglée qu’attachante. Des personnalités et des caractères variés qui donnent un vrai coup de peps. J’aurais aimé apprendre à connaître maman Morcèse un peu plus, je l’avoue, malgré son côté dragon. D’ailleurs en parlant de dragon… les autres personnages que l’on rencontre ne sont pas moins intéressants (à part les méchants… vilains méchants !). Chacun laisse son empreinte, même si son apparition est brève. Ce qui n’est pas évident en soi surtout avec autant de protagonistes.

Il y a cependant un seul petit défaut que je reproche à l’histoire. Ses méchants, un petit trop manichéens et les coupables qui au final étaient peut-être trop facile à découvrir. Quasiment jusqu’à la fin, même si de nombreux indices étaient là, je me disais que ce ne pouvait pas être eux, car j’avais eu des soupçons beaucoup trop tôt dans le récit. Malgré tout, Adrien Tomas leur donne assez de relief et surtout des raisons plausibles quant à leurs comportements, donc cela ne gâche en rien l’épique aventure des soeurs Morcèse.

Les dossiers du voile est donc une totale réussite pour moi. J’espère franchement qu’une suite est prévue, car j’aimerai bien savoir ce que le nouveau duo que l’on apprend à connaître sur la fin pourrait donner. Et puis qui ne voudrait pas d’autres aventures des Morcèse, franchement ?

Après Vaisseau d’Arcane avec lequel j’ai eu du mal, je suis contente de découvrir un autre roman d’Adrien Tomas qui me plait. Je pense que je vais rester dans ses oeuvres plus jeunesses pour la suite car elles ne m’ont pas déçue jusque présent. Si vous voulez un roman d’urban fantasy avec une enquête prenante, des personnages attachants, une ambiance fébrile, ne cherchez pas plus loin. Soulevez le Voile !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Imaginez notre Paris moderne qui cache tout un monde fantastique en son sein. Des trolls, des fées, des vampires, des loups-garous et j’en passe circulent « librement » au nez et à la barbe des humains comme vous et moi. Dans Les Dossiers du Voile nous suivons Tia Morcese enquêtrice dans la Brigade de régulation des espèces méta-humaines de Paris et accessoirement membre de l’une des familles de mages les plus puissantes de la capitale. Tia enquête sur des meurtres au sein de la communauté qui risquent de mettre en péril le voile qui sépare les méta-humains de non-metas.

J’ai beaucoup aimé m’immerger dans ce Paris fantastique au côté de Tia et Mona. Le roman est plein de rebondissements sympathiques qui nous permettent de suivre l’enquête au même rythme que les protagonistes.
Et même si j’avais deviné une partie du dénouement, je me suis laissée portée par l’histoire avec plaisir. Les personnages sont attachants et drôles, j’ai adoré le côté humoristique de la plume d’Adrien Tomas et certaines reparties m’ont bien fait rire ! ( « djinns taille basse » 😂)

Donc dans l’ensemble c’était une bonne lecture pour moi. Je pense que ce livre s’adresse sans doute à un public un peu plus jeune car j’ai trouvé quelquefois l’écriture un peu « jeunesse » mais sans que ça soit vraiment dérangeant. Je le conseille à tous les amateurs de fantasy qui ont aimé les Mortal Instruments par exemple.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman choral se découpe entre les chapitres concernant Mona, et ceux suivant sa grande-sœur, Tia. Ce rythme que l’on retrouve également dans Zoomancie (un autre ouvrage de l'auteur), tient en haleine et joue parfaitement avec l’enquête policière qui se dévoile au fil des pages. Cette dernière a cartonné avec moi, puisque j’ai été happée dès les premières lignes et que j’ai dévoré l’ouvrage en quête d’indices. La conclusion de l’affaire m’a convaincue et je regrette presque de pas en avoir plus avec une nouvelle enquête à suivre. ^^

Pour ce qui est du coté fantastique, j’ai trouvé que les activités des uns et des autres étaient bien mêlées à notre époque, ce qui rendant le contexte très crédible : après tout, qui pourrait être mieux placé que des fées pour produire de la drogue, des vampires pour diriger des cliniques privées hors-de-prix, ou encore des dragons pour gérer l’argent du pays ?

On ajoute à ça une touche d’humour continuellement présente à base de « je décris un personnage en le comparant avec un carré » et de « djinn taille basse » (comprendra qui pourra, je me suis tapée un fou rire dans les deux cas), et vous avez là un joli coup de cœur ! ^^

Un des seules points sur lesquels je pourrais revenir, ce serait la fin : même si la conclusion de l’affaire m’a paru claire et bien amenée, j’ai trouvé que le coté « tout est bien qui fini bien » pour presque tout le monde était un peu utopique… même si ça ne m’a pas empêché d’apprécier le roman !

En bref, une excellente découverte, un univers riche et une enquête saupoudrée d’humour que je vous conseille vivement ! ^^

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En bref :
Un univers fourmillant de créatures, des enquêtes complexes et des héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux. Adrien Tomas m’a encore une fois embarquée sans effort dans ses pages avec brio et bonheur.

Mon avis :
Tia Morcese est une jeune femme qui n’a pas froid aux yeux, qui prend le mord aux dents et qui malgré certains déboires personnel met la famille en avant quoiqu’il arrive.
Sa sœur Mona n’a que 15 ans mais elle aimerait avoir le cran de se rebeller comme son ainée Tia et son frère Edwin. Mais c’est encore trop tôt.
Adrien Tomas m’avait déjà conquise avec ses univers différents (fantasy pour « La geste du sixième royaume ou steampunk pour « Engrenages et sortilèges »). Ici il va toucher plutôt les adolescents tout en restant dans le fantastique avec ses créatures nombreuses et diverses.
À nous trolls, fées, sorcières, vampires, dragons, garous etc… Chaque créature surnaturelle est ici appelée « méta-humains ». Leurs communautés s’arrangent pour s’intégrer tout en évitant de se faire remarquer par leurs spécificités. Leur monde est appelé le monde du Voile et chaque accrochage peut permettre une déchirure qu’il faut réparer et effacer au mieux.
Pour faire la loi dans cet univers, il existe la brigade de régulation des espèces méta-humaines. Chaque région en possède une. Hélas elles ont en sous-effectif comme nous allons très vite le découvrir avec la brigade de Paris qui compte, en tout et pour tout, trois membres : le chef, Tia comme lieutenant de police de terrain et Charlie son coéquipier pour le côté scientifique. Leur rôle est malheureusement plus symbolique que dissuasif.
Dans ce contexte assez critique, des assassinats sans lien entre eux vont commencer à être perpétrer dans Paris. La plupart des clans du Voile sont des ennemis ancestraux que seule la neutralité de la Grande Enchanteresse amène à garder un semblant de calme et de statu quo.
Mais parfois quand tout le monde s’y met pour mettre le bazar il devient facile de ne plus savoir où donner de la tête. C’est ainsi que notre duo de choc va courir partout dans Paris, enquêter sur plusieurs meurtres tout en cherchant le lien, s’il existe et surtout en évitant de mettre le feu aux poudres.
Mona est une jeune adolescente presque normale puisqu’elle est sorcière mais elle va se retrouver par un malheureux hasard en possession d’informations qui pourraient aider son ainée. Pourtant plutôt que de lui envoyer et de continuer son bonhomme de chemin, elle va décider de les vérifier d’abord.
C’est ainsi que nous allons suivre nos deux sœurs, chacune dans sa façon d’appréhender l’enquête et de suivre la piste. Chacune avec son caractère, ses qualités et ses défauts.
Chaque personnage secondaire va être aussi sujet à découverte de par sa nature tout sauf humaine, son lien avec les jeunes filles ou simplement son implication dans l’enquête.
On se prend ainsi à attendre impatiemment chaque rencontre, chaque indice et à chercher ce qui va relier les informations de chaque sœur vers le ou les tueurs. En tant que témoin extérieur, le lecteur survole tout, analyse et se fait lui aussi son idée. Ce qui fait que j’ai eu mes doutes, mes questions et parfois mon petit moment de gloire ou de surprise face aux rebondissements.
En conclusion, je me suis régalée dans cet univers et n’ai qu’une envie c’est de retrouver Tia dans les nouvelles qui la concerne et qui ont été précédemment éditée dans diverses anthologies passées des Imaginales. La fin se suffit à elle-même puisque nous aurons le fin mot de l’histoire mais l’attachement que nous porterons aux personnages fait que si Adrien Tomas décide de renvoyer Tia et ses amis sur le terrain je serai là aussi pour suivre ses aventures.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’histoire : De nos jours, tout près de nous, ils sont cachés. Ils, c'est ceux qui sont derrière le voile. Mages, druides, loups garous, vampires, fées, trolls, etc. Tous vivent à nos côtés, sans que nous autres, normaux, connaissions leur existence. Et en général, ils peuvent pas se sentir. Vampires vs loups, fées vs trolls, mages vs druides… Et une seule personne parvient à maintenir le calme pour la France, Elena Morcese, la Grande Enchanteresse de Paris. Et s'il faut croire sa fille, Mona, elle a suffisamment de coffre pour se faire entendre et écouter par tout individu sur qui elle porte sa voix. Mais elle maintient l'équilibre.
Sauf qu'un druide a été retrouvé mort, que les soupçons, forcément, se portent sur leurs ennemis jurés les mages nécromanciens Unterwald, qui jurent de leur innocence. Et, étant une des deux seuls membres du bureau d'enquête, c'est Tia Morcese qui mène l'enquête, assisté par Charlie, qui s'occupe de la partie médico-légale. Et quand Elena doit partir à l'étranger en urgence, Tia, sa fille, doit donc gérer la famille Morcese en plus de mener son enquête. Et quelle enquête ! J'ai été prise par le suivi et les rebondissements !

La plume de l'auteur : L'auteur nous donne des personnages extrêmement vivants, surtout les caractères si variés de la famille Morcese : la mère, puissante, Tia, l'ainée, et son enquête, et ses soucis divers, Dina, qui essaye de ressembler à leur mère, tout en étant assez effacée dans son caractère, Edwin, qui traficote, Mina, toujours au lycée, les jumeaux qui font magiquement créer et exploser tout un tas de trucs dans leur chambre-atelier, et le bébé qui est magiquement la plus puissante de toute. Sans compter les personnages secondaires. L'intrigue, avec l'enquête, est je trouve assez bien expliquée, même pour moi qui n'apprécie justement pas les enquêtes, j'ai pu apprécier l'histoire, avec cette sensation des séries à la Murdoch ou NCIS.

Mon avis général : Un petit coup de coeur pour ce récit, qui pourrait avoir une suite, mais qui semble être un one-shot pour l'instant. Les personnages sont vivants, et que ce soit Tia ou Mona, les principaux, ils sont attachants je trouve ! Un bon point aussi pour Guthier, le pauvre ! J'apprécierai beaucoup une suite, ne serait-ce que pour voir un peu plus les jumeaux ou le bébé quand elle aura grandi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman m'a fait passer un excellent moment ! J'aurai d'ailleurs adoré découvrir plus d'histoires dans d'autres tomes, mais ce ne sera pas pour cette fois-ci.
Dans un Paris merveilleux, comme celui de Pierre Pevel, nous découvrirons qu'une lutte acharnée a lieu entre les différents clans qui y ont élu domicile. Entre sorciers, trolls, fées, vampires ou loup-garou, les humains vivent entourés de créatures fantastiques que le "Voile" protège de leurs yeux ingénus.
Tia Morcese, sorcière, est policière dans une filiale bien particulière de la police, elle doit régler les affaires qui opposent les créatures sans que les humains ne se doutent de rien ! Mais bientôt, elle se verra être submergée par de nombreuses affaires toutes plus délicates les unes que les autres.

L'histoire est vraiment entraînante, surtout que notre protagoniste, Tia, est une sorcière .. Vraiment spéciale. Elle ne peut plus pratiquer la magie ! Alors la tâche s'annonce compliquée pour cette jeune femme, qui travaille au quotidien avec des êtres magiques !
Les autres personnages sont vraiment géniaux, que ce soit les membres de sa famille ou ceux qu'elle rencontrera durant le roman, j'ai adoré les découvrir au rythme des enquêtes.

J'ai déjà entendu parler de cet auteur, mais c'est le premier roman que je lis, et je suis conquise, totalement ! Je pense d'ailleurs jeter rapidement un coup d'oeil sur ses autres romans, car j'ai adoré sa plume et sa façon de nous entraîner dans son univers.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comme j’aimerai qu’il soit simple de faire court. En effet, quoi que j’écrive, ce ne sera jamais aussi bien, aussi inventif, aussi percutant que Le dossier du voile. Ce livre est à lui tout seul un univers très riche, avec des personnages fort, fortement campés, facilement identifiables. Surtout, ils ne sont pas manichéens : les bons d’un côté, les méchants de l’autre, le lecteur peut malheureusement encore le trouver dans certains livres. ici, l’on s’interroge, l’on pense aussi que les gens peuvent changer, évoluer. L’on pense aussi que les beaux discours peuvent cacher des intentions nettement moins louables.
Je parle, je parle, et je ne vous ai pas encore présenté les personnages. Tenez ! Je vois passer le lieutenant Pascal Guthier, policier de son état. Attention ! Il est un policier ordinaire, pas comme Tia Marcese, lieutenant de police au sein de la Brigade de régulation des espèces méta-humaines de Paris.
– Quelque chose à déclarer ?
– Non, absolument rien. Tout est normal.
Je n’en obtiendrai pas plus, et pourtant, il s’en passe des choses, à Paris. Le commun des mortels n’en sait pourtant pratiquement rien, puisque la Brigade se charge d’étouffer toutes les affaires, tout en effaçant la mémoire des humains qui ont vu/aperçu/entendu quelques choses. Là, ce sont les membres du Voile qui s’en occupent, parce que les membres de la sus-dite brigade sont singulièrement peu nombreux, et les crédits, pas énormes (ce pourrait quasiment être l’histoire de tout brigade policière). Il s’en passe des choses, entre les vampires, les loups-garous, les trolls, sans oublier les fées. N’oublions pas une société secrète – une de plus, pourrait soupirer le capitaine Tréjean, à la tête de la Brigade – qui n’a qu’une envie : lever le voile, révéler au monde l’existence des créatures méta-normales.
Au centre de l’intrigue, se trouve la famille Marcese, oui, la famille du lieutenant Tia et de Mona, enquêtrice pas tout à fait malgré elle. Chaque enfant pourrait dire à quel point il est difficile de trouver sa place dans une fratrie, et pourtant, chacun y est parvenu, même Félicia. Dans le cas de Tia, elle y est parvenue en défiant sa mère d’une belle manière – et en y survivant. Oui, si vous êtes allergique à l’humour, à l’humour noir, à l’humour pas toujours drôle, passez votre chemin. Même chose si vous n’aimez que les récits doux, sans aspérité, qui ne disent que des choses qui ne fâchent pas, que des faits qui ne soient pas sujets à discussion. Oui, parce que, jusqu’au bout, l’on peut s’interroger sur les choix que certains ont fait, sur le bien-fondé de leur manière d’agir. Jusqu’au bout aussi, les personnages peuvent changer, et se révéler pire, ou bien meilleurs que ce que l’on pensait.
J’ai donc l’honneur de vous annoncer que Les dossiers du voile est mon premier coup de coeur de l’année 2021. Comme Engrenages et sortilège, c’est un livre que je relirai sans aucun doute.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Encore une fois Adrien Thomas a su conquérir mon coeur de lectrice ! Quelle plume et quelle imagination !
L'auteur réussit encore une fois à mêler deux univers pour n'en faire qu'un et le rendre tellement cohérent et vraisemblable ! En effet, à Paris, cohabitent les non-métas (humains ordinaires) et les métas tel que les vampires, les mages et autres créatures surnaturelles. Elles sont protégées par le Voile, dont est garant une petite poignée d'individus, dont Tia Morcese, flic de choc. Mais rien ne va plus au sein du Voile, les clans se déchirent et menacent de rompre l'équilibre du Voile. C'est sans compter avec la ténacité de Tia et de sa soeur Mona, toutes deux issues de la lignée des sorcières.
L'intrigue est originale, bien ficelée et palpitante. Tout semble tellement plausible ! Les actions s'enchaînent, tiennent le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page. La chute m'a beaucoup fait rire. Le style de l'auteur est frais, drôle et moderne, on entre dans l'histoire en rien e temps pour ne plus lâcher jusqu'à la fin.
Quant aux personnages, ils sont géniaux, plein d'humours et d'originalité, loin des clichés du genre.
Je recommande ce roman à 100% !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un immense coup de cœur!
Nous découvrons Paris, mais un Paris méconnu peuplé de créatures fantastiques: les fées dealent, les trolls gèrent la mafia de la ville...
Humour et action sont donc de rigueur et clairement c'est une réussite!
L'écriture est fluide et plaira aussi bien aux ados qu'aux adultes tant l'intrigue est bien menée.
Le thème de la ville fait partie du programme de quatrième en français et ce livre s'inscrit parfaitement dans cette thématique, qui peut être liée à celle du fantastique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans le Paris moderne, toutes sortes de créatures fantastiques cohabitent avec les humains sans qu'ils ne le sachent : mages, sorciers, vampires, loups-garous, trolls, fées, dragons et bien plus encore. Pour que leur existence reste secrète, il est essentiel de maintenir un semblant d'ordre entre les différents clans. Tia Morcese fait partie de la Brigade de régulation des espèces méta-humaine et c'est à elle que revient la lourde de tâche de s'assurer que le Voile ne se déchire pas et qu'aucun humais apprennent l'existence des dites créatures.
Tout part à volo au cœur du Voile. Des mages assassinés poussent les divers clans au bords de l'implosion, loups-garous et vampires sont sur le point de se livrer une guerre totale, mafia troll et mafia féérique négocient de manière un peu trop musclée les termes de leur contrat. Tia ne sait plus d'où donner de la tête et sens bien que la situation est sur le point de lui échapper.
De son côté, sa sœur, Mona fait des découvertes qui pourraient expliquer ce chao général... Mais, par peur d'embarquer Tia sur une fausse piste, l'adolescent décide de mener elle-même l'enquête... Ce qui est rarement une bonne idée,

Les dossiers du Voile est un roman qui mêle une enquête policière et les codes du fantastique et c'est plus que réussi ! L'intrigue est très prenante ; on navigue entre les différents points de vue de Tia et Mona ; chacune nous réservant beaucoup de surprises. Les apparences sont souvent trompeuses au cœur du Voile... L'enquête est très rythmée, chaque fin de chapitre donne envie de lire le suivant. Les personnages sont attachants, drôles, vrais. L'univers du Voile a été pensé dans les moindres détails et cela se ressent vraiment au cours de la lecture. En bref, un vrai bonheur à la lecture.

J'ai eu un gros coup de cœur pour ce roman que je vais m'empresser de le conseiller à nos lecteur. Je pense qu'il saura conquérir les adolescents dès 13 ans qui sont fans de policier ou de fantasy/fantastique. Cela peut aussi être une façon de leur introduire le genre fantasy tout en gardant quelques repères du réel.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans un Paris peuplé de créatures en tout genre, le secret est de rigueur. Les humains ne doivent surtout pas connaitre l'existence des dites créatures, secret symboliquement appelé le Voile. C'est le boulot de Tia, flic au sein de la Brigade de régulation des espèces méta-humaines, qui va subitement voir se multiplier les affaires.
J'ai beaucoup aimé l'univers développé par Adrien Tomas dans ce roman. C'est à la fois très réaliste, bourré de détails et original.
Niveau intrigue, l'enquête de Tia est haletante, et se suit avec curiosité, même si on devine assez vite certains tenants de l'histoire, le rythme de l'histoire nous entraine à toute vitesse vers le dénouement. le roman offre également une galerie de personnages intéressants et bien croqués, auxquels on s'attache facilement et difficiles à quitter une fois la dernière page tournée.
Adrien Tomas replongera t'il derrière le voile pour une nouvelle histoire. Franchement, j'aimerais beaucoup ! En attendant, je pense me mettre sous la dent les nouvelles issues du même univers.
Je remercie les éditions Fleurus et Netgalley pour cette plongée derrière le Voile.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Très belle découverte grâce à Netgalley. Une histoire fantastique adaptée à notre monde contemporain. Quand les vampires possèdent les cliniques privées à la pointe de la technologie, quand les fées fabriquent de la drogue grâce à leurs poudres ailées, quand les trolls gèrent toutes les boîtes de nuit de Paris et quand notre héroïne fait de la magie en ayant les yeux rivés sur son portable.. Voilà ce qu'il se passe derrière le Voile, mais tout cela doit rester secret ! Et ce fragile équilibre est menacé par une suite de crimes.
Ce mélange des styles peut paraître périlleux mais il est maîtrisé par l'auteur. Une enquête qui ne vous laisse pas le temps de respirer avec des personnages très attachants.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Et si je vous disais que les créatures de nos livres de fantasy existent vraiment! Qu’elles vivent cachées parmi nous! Que l’équilibre du Voile est menacé! Et que le chaos menace...

Une histoire qui nous plonge dans une enquête policière très intéressante au-delà du Voile. On y retrouve toutes ces créatures mythiques et fantastiques de nos contes d’enfance qui vivent aux côtés des humains sans que ces derniers aient le moindre doute (ou du moins c’est ce qu’ils pensaient jusque là!). Ils ont leurs propres règles, leur propre police.

Pour protagonistes principaux la Famille Morcese avec ses sept enfants. D’âges et de personnalités très différents, ils vont tous se révéler très attachants et plutôt surprenants lorsque les choses se gâtent. L’ainée, Tia, est chargée d’enquêter et de trouver qui est dernière cette volonté tenace de faire éclater la guerre. Un chemin semé d’embûches où les apparences sont trompeuses et certains alliés/ennemis inattendus.

Un récit avec du rythme, du danger et de l’action. Une intrigue bien menée avec son joli lot de rebondissements. Sans doute parce que je suis adepte de la littérature policière, j’ai très vite vu clair dans les indices et anticipé les révélations. Cela ne m’a en aucun cas empêché d’apprécier la manière dont les évènements s’enchaînent et je pense qu’un jeune public s’y laissera prendre avec délice.

J’ai pris beaucoup de plaisir à plonger au coeur de cette lecture magique et palpitante et j’espère déjà d’autres aventures aux côtés de Tia et sa famille.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Vous l’ignorez peut-être, mais Paris est une ville où résident gnomes, enchanteurs, vampires, loup-garou, djinns pour ne citer qu’eux.

Ils sont protégés par le « voile » une vérité qui nie leur existence. Pourtant ils sont bel et bien là, se battent, commettent des méfaits, vivent. Peu sont au courant, quelques membres des forces de l’ordre, des initiés. Il est question de les préserver de conséquences qui seraient catastrophiques.

Pour veiller sur tout cela, Tia, lieutenant de police. Elle est immunisée contre la magie et s’occupe de tous les crimes commis par les siens. Seulement voilà, Tia va se trouver déborder. Meurtres, kidnappings et autres méfaits vont se multiplier. Les créatures sont elles responsables ou s’agit-il des membres de la secrète confrérie de la croix vermeille ?

Peu importe ceux qui ont enlevé Mona sa petite sœur et ceux qui s’en sont pris à sa famille vont payer !

Roman de fantasy léger, qui met de bonne humeur. L’intrigue est sympathique même si le mystère se déjoue facilement par une lecture attentive. j’avais pour ma part rapidement trouvé les coupables…

L’écriture de l’auteur est belle. J’ai admiré sa plume et ses descriptions. Il sait nous plongé dans l’atmosphère fantastique. Il parvient faire visualiser parfaitement les lieux et les évènements. Les dialogues sont bien sentis.

Les divers protagonistes ont du caractère. On est surpris d’apprécier certains personnages et l’on souhaite se tromper sur l’implication d’autres. « Il ne ferait tout de même pas cela ! »

Le livre est aussi plein d’humour. Qui aurait deviné qu’une famille d’enchanteurs serait sauvée par un bébé que les bruits gênaient !

Bref un moment de lecture agréable et détendant !

De plus, je ne pourrais pas terminer ce commentaire sans évoquer la superbe couverture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai étais attirée par la couverture de ce roman que j'avais vu passer sur insta, et puis le résumé me plaisait bien, de plus l'auteur était connus pour avoir écrit "engrenage et sortilège" qui a eu beaucoup de coup de cœur.
Enfin, je me suis lancé et j'ai beaucoup aimé ce roman, bien qu'il soit un roman jeunesse, il m'a fait mentir sur le fait que je ne voulais plus lire de roman qui soit moins destiné a mon âge, dont j'avais jugé m'ennuyer pendant mes lectures pour gosses. FAUX ! mdrr Ce livre est vraiment cool.
Bref, nous partons à Paris où une brigade de police est spécialisée dans les enquêtes surnaturelles. Au programme des conflits de clans entre vampires et loups-garou, nécromanciens et magiciens, mais aussi d'autres créatures fantastique comme les fées et les trolls.
De plus, il est question de meurtres pas vraiment bien réalisé dans les règles de l'art de ses êtres extraordinaire, ce qui pousse vivement a la réflexion de savoir qui a bien pu les réaliser ? Quel clan est a l'origine de ce mécanisme ?
Le tout est de maintenir en équilibre le voile qui préserve les humains lambdas de ce réseau féerique. Mais comment faire si ce lien fragile était réellement menacé ?
C'est un roman fantastique destiné pour la jeunesse, dont les ados vont tout autant adoré, mais aussi pour les plus grands qui ont soif d'enquête magique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un grand bravo d'abord pour la couverture que j'ai juste adorée. Après ma lecture d'Engrenages et Sortilèges d'Adrien Tomas, j'ai apprécié de rentrer de nouveau dans le monde de cet auteur. Nous sommes à Paris où les créatures extraordinaires (sorciers, vampires, fées, loups-garous, djinns etc ) vivent avec les humains tout en s'en cachant. Mais ce monde est en train de se dérégler avec des rixes et coups bas entre clans qu'il commence à être difficile de cacher. Tia fait partie d'une famille de sorcières très influente mais a décidé de s'engager dans les forces de l'Ordre et de s'éloigner de sa famille. Mais quand les morts, les agressions et les kidnappings se multiplient, elle n'a pas d'autre choix que de protéger le Voile et comprendre ce qui se trame. D'autant plus que sa mère est partie et lui a laissé ses petits frères et soeurs en garde. Et ce n'est pas une sinécure avec un frère majeur qui vivote de trafics, une adolescente (Mona) qui a des convictions et veut agir, des faux jumeaux qui aiment faire des expériences et un bébé qui est pleine de ressources. Nous suivons Tia et Mona dans leurs enquêtes respectives et cela donne une plus-value au roman qui s'adresse aussi bien aux adolescents qu'aux adultes. J'ai beaucoup apprécié l'univers de l'auteur qu'il a bien retranscrit. J'ai cependant parfois trouvé des incohérences mais très vite oubliées tellement le roman est haletant et addictif. J'aimerais retrouver ces personnages dans d'autres textes car parfois, j'ai été un peu frustrée par ma lecture. Un roman avec une conclusion et un message porté qui est loin d'être anodin dans notre société actuelle. A lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai abandonné ce roman dès les premiers chapitres car je n’ai pas du tout accroché au style de l’auteur que j’ai trouvé trop simple et trop « jeunesse ».
Néanmoins, son roman Vaisseau d’arcane m’a beaucoup plu, je pense donc que je n’ai pas accroché à celui-ci à cause du côté jeunesse un peu trop prédominant à mon goût.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les Dossiers du Voile nous présente un Paris où les créatures fantastiques, les méta-humains, vivent tout à fait normalement au milieu des humains, à ceci près que ces derniers sont très peu à être au courant. Le voile qui sépare les deux mondes, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas, est la priorité de Tia Morcese, fille d’une grande famille de sorciers mais surtout lieutenant de la Brigade, la police qui a pour but de protéger le voile.

Je suis tout de suite entrée dans le roman et, honnêtement, je n’en suis pas ressortie ! Malgré la masse de personnages, on comprend vite qui sont les grandes familles ainsi que les différentes espèces qui peuplent le voile et qui est en bisbille avec qui (ouiii une intrigue politique !). L’action, comme les moments plus calmes, sont bien dosés et, si je n’ai pas forcément été surprise par certaines révélations, j’ai vraiment passé un super moment de lecture.

Il y a beaucoup de belles réflexions très actuelles sur la société tout au long du roman qui apportent un gros plus à l’histoire. A travers les agissements des humains comme des méta-humains, de nombreuses préoccupations très actuelles prennent places et sont discutées, argumentées et pointées du doigt. Aucune vérité n’est assenée mais, par les discussions et les réflexions des personnages, de nombreuses portes sont ouvertes et permettent aux lecteurs de s’y engouffrer. J’ai beaucoup aimé cette façon de ramener le réel au sein du roman et de permettre d’en voir une facette réflexive sur certains travers ou possibilités.

C’est un roman dont j’ai autant apprécié les personnages que l’intrigue et qui confirme que je vais suivre l’auteur dans ses prochaines parutions.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tout d’abord, je remercie Netgalley et les éditions Fleurus pour l’envoi de ce titre !

Les Dossiers du Voile est un récit fantastique rédigé par Adrien Thomas, auteur dont j’avais déjà apprécié le travail dans Engrenages et sortilèges. Il s’agit de l’histoire de Tia Morcese, lieutenant de police en poste dans une brigage de régulation des espèces méta-humaines (mages, trolls, fées, vampires et compagnie) à Paris. En premier lieu, j’ai beaucoup aimé le fait que le récit se déroule en France. Cela a le mérite de changer de bon nombre de titres Young Adult dont l’action se situe souvent dans des territoires anglo-saxons ou imaginaires. Par ailleurs, l’auteur nous dévoile un univers captivant, peuplé de personnages tout aussi intéressants les uns que les autres, ainsi qu’une intrigue qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page !

Si les univers fantastiques composés de vampires, loup-garous et autres créatures surnaturelles ne sont pas nouveaux, Adrien Thomas apporte une touche personnelle qui rend son univers pertinent et intrigant. Toutes les races sont présentées, avec leurs singularités, et sont parfaitement intégrées à l’univers, au sein de la population parisienne. Leurs relations sont également évoquées, ce qui participe à la crédibilité de l’univers.

L’un des points forts du récit est indéniablement la construction des personnages. Le lecteur fait la connaissance d’une panoplie de personnages, tous aussi différents qu’intéressants. L’univers des Dossiers du Voile est assez complet mais je n’ai pas eu de difficulté pour me retrouver entre tous ces personnages. L’auteur réussit à les rendre suffisamment crédibles et uniques, avec leurs spécificités, pour que le lecteur ne s’y perde pas. J’ai apprécié de voir un peu de diversité dans tous les personnages présentés (des personnages qui ne sont pas forcément blancs ou hétérosexuels). Adrien Thomas excelle pour ce qui est de donner de la matière à ses personnages. Des protagonistes qui ne font qu’une brève apparition parviennent à susciter de l’intérêt. J’ai aimé suivre l’enquête aux côtés de Tia et rencontrer tout son entourage au fur et à mesure. J’ai également apprécié le fait qu’on suive sa petite soeur, Mona, ce qui nous permet d’appréhender encore mieux l’ensemble de l’univers (et de rencontrer des personnages secondaires très intéressants, comme Héloise et Samir …). Si je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, j’ai tout de même apprécié de vivre l’aventure à travers leur point de vue. Tia Morcese est un personnage haut en couleur, venant d’une famille qui l’est tout autant.

J’avais déjà constaté la fluidité et l’efficacité de la plume d’Adrien Thomas, je ne peux que réitérer la remarque pour les Dossiers du Voile. On est embarqué dans son univers dès les premières pages et le récit devient rapidement addictif. C’est sans doute parce que l’auteur maîtrise le rythme de son récit, ce qui nous permet de rester attentif tout au long de notre lecture. On alterne entre des moments centrés sur le développement des personnages, de leurs relations et de l’univers, avec de l’action et des rebondissements. L’intrigue policière a aiguisé mon intérêt jusqu’au bout et si j’avais anticipé certaines révélations, je n’avais pas tout deviné de l’intrigue et c’était appréciable. Si l’intrigue reste assez simple, elle demeure efficace et divertissante. J'ai aussi apprécié les détournements de certains clichés du genre.

Même si ça n’a pas été une excellente lecture, j’ai passé un très bon moment en compagnie de Tia Morcese et de son entourage. Je serais curieuse de lire d’autres ouvrages qui se déroulent dans le même univers. Je vous encourage à découvrir ce titre prometteur !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tia Morcese est une jeune femme qui n'a pas froid au yeux. Elle est policière au sein d'une brigade très spéciale chargée de maintenir l'ordre entre les différentes espèces de méta-humains (vampires, loups-garous, sorcière, trolls, gnomes etc.) afin que le Voile reste en place et que les humains n'est pas vent de leur existence.
Seulement une série d'incidents et de meurtres ébranle ce faible équilibre et Tia peine à faire la lumière sur cette affaire. Et lorsque sa petite sœur Mona fourre son nez où elle ne devrait pas, les choses se compliquent...

Un roman efficace, bien écrit, qui se dévore. Je n'ai pas vu les pages défiler et j'en aurais bien demander davantage.
J'aime beaucoup l'écriture de l'auteur, que j'avais découvert grâce à Engrenages et sortilèges, et j'ai bien aimé le découvrir dans un autre style.
Le personnage de Tia est très incorrect, c'est une sorcière atypique qui a fait des choix assez surprenants. Elle n'aime pas qu'on la dirige et agit de manière impulsive. Son talon d'Achille est sa famille pour laquelle elle n'hésite pas à aller au devant du danger. Elle est très intuitive même si parfois certaines choses lui échappent.
J'ai beaucoup aimé son profil de femme forte, peu impressionnable, rebelle et fonceuse.
J'ai totalement accroché avec l'histoire qui mêle habilement le surnaturel avec le policier. Il y a plein de révélations, des retournements de situations. C'est une lecture très vivante et très prenante.
Une très chouette découverte que je recommande bien évidemment!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie NetGalley ainsi que les Editions Fleurus pour m’avoir permise de découvrir pour la première fois un roman d’Adrien Tomas.

Tia Morcese, inspecteur de la brigade de régulation des espèces méta-humaines à Paris doit faire face à de gros problèmes de sécurité dans le monde du voile. Les différents clans sont prêts à se battre et risquer de se dévoiler aux hommes.

Ce roman nous offre une plongée dans un univers fantastique couplé à une enquête bien ficelée. L’auteur nous plonge dans un monde qu’on a déjà pu observer dans d’autres romans : des créatures surnaturelles qui doivent vivre cachées (Fées, Loups-garous, Trolls, Vampires, Mages, …) Mais Adrien Tomas arrive à donner un nouveau souffle au genre en donnant à chacun de ces clans une profession particulière. Et aussi en nous offrant des personnages complexes et attachants.
On rentre dans cette histoire dès le premier chapitre et l’auteur arrive rapidement à nous présenter ses personnages et nous fait déjà découvrir les traits principaux de leur personnalité.
L’auteur a réussi à merveille le mélange de fantasy et d’enquête policière. On a un très bon rythme, de l’action et des rebondissements donc pas de moment creux dans cette aventure. J’avoue que j’avais vu venir certains éléments de l’intrigue alors que d’autres pas du tout …
En plus, de tout ça l’auteur ajoute une bonne dose d’humour avec des réparties assez sympathiques à lire.
Les personnages sont bien développés et complexes. Les sœurs Morcese ont toutes les deux un fort caractère bien qu’elles soient complètement différentes l’une de l’autre. Je vous laisse les découvrir ainsi que les autres personnages secondaires comme Samir, Héloïse, Alex, …

Je ne connaissais pas du tout cet auteur et j’ai beaucoup apprécié découvrir sa plume. Elle est fluide avec de très belles descriptions.

En bref, j’étais déjà conquise par la magnifique couverture et je le suis encore plus grâce à cette histoire intrigante pleine de rebondissement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tu aimes les romans fantastiques au bestiaire fourni, travaillé et développé? Les polars légers et amusants? Les familles bizarroïdes, atypiques, dysfonctionnelles mais très attachantes? Les plumes accrocheuses et teintées d’humour? Oui? Mais alors, qu’attends-tu pour lire Les dossiers du Voile d’Adrien Tomas, bon sang de bois?!!! (#bonjour les expressions moyenâgeuses…) Parce que ce livre, c’est tout ça à la fois!

J’ai passé un excellent moment avec ce roman jeunesse, à enquêter au côté de la fougueuse Tia et de la touchante Mona. C’est rythmé, drôle et fouillé. J’ai eu un peu peur au début du nombre conséquent de personnages introduits mais au final je m’y suis vite retrouvée, chaque espèce jouant un rôle bien particulier dans ce monde derrière le Voile… un rôle pas toujours respectable! J’ai aimé la manière dont l’auteur revisite à sa sauce un bestiaire de créatures bien connues (vampire, loup-garou, djinn, fée, mage, nécromancien, druide, troll, etc.) tout en critiquant ouvertement certains clichés du genre (coucou Twilight!).

L’enquête est prenante, pleine de rebondissements et se conclue sur des réflexions très intéressantes sur ce monde imaginaire. J’ai par ailleurs adoré la dynamique de la famille de Tia et Mona, où chaque membre sait se distinguer des autres et saura trouver son rôle dans cette histoire. J’ai une petite préférence toutefois pour Edwin, qui m’a beaucoup fait rire par moment, et pour Mona, cette adolescente discrète et attachante qui cherche sa place dans cette exubérante famille.

Un roman à découvrir sans hésitation ni modération!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans le clan Morcese je demande la fille aînée, Tia enquêtrice acharnée et tatouée en charge des affaires ayant un lien avec le monde du Voile parisien.

Dans le clan Morcese je demande l'une des filles cadettes, Mona lycéenne de son état, mais surtout curieuse invétérée dont les meilleurs amis un djinn et une louve-garou sont prêts à la suivre dans toutes ses mésaventures.

Ce n'est déjà pas facile d'être une sorcière, alors si en plus vous êtes la fille de la grande enchanteresse de Paris Elena Morcese, je ne vous raconte pas.

Tia est en charge d'une enquête sur le meurtre d'un druide qui pourrait bien fragiliser le monde du Voile où se côtoient magiciens, sorcières, vampires, trolls, fées et loups garous dans un Paris contemporain.

Cette lecture fut un vrai coup de coeur, tant pour la plume de l'auteur, son humour en filigrane tout au long du roman, que pour ses personnages hauts en couleurs et plus complexes qu'il n'y paraît, une intrigue qui tient la route et qui m'a tenu en haleine dans un univers riche et réaliste.

Un roman qui m'a permis de réécouter ma play list grunge & hard rock et de faire un bond en arrière dans mes années lycée pour mon plus grand plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions Fleurus et à Netgalley de m’avoir permis de lire ce titre.

Hello ! Aujourd’hui je vous propose la chronique d’un roman one-shot de fantasy plutôt sympathique : Les dossiers du Voile d’Adrien Tomas.

J’avais déjà apprécié le style de cet auteur dans Engrenages et Sortilèges il y a un petit moment et j’avais même eu la chance de le rencontrer pour une dédicace à l’occasion des Halliennales. Bref, quand j’ai vu qu’il avait écrit un nouveau livre je n’ai pas hésité bien longtemps avant de le lire !

~ Retour sur cette lecture ~

Un one shot détaillé
J’avais déjà constaté cela dans Engrenages et Sortilèges mais je réitère la remarque : Adrien Tomas construit particulièrement bien des univers magiques. Tout est bien dosé dans Les dossiers du Voile : des créatures connues de la littérature (loups garous, vampires, magiciens) et un poil de nouveauté, un système politique bien expliqué sans être trop détaillé, une dose de mystère et un peu de gore contrebalancé avec un humour lui très présent…

J’aime beaucoup l’équilibre du récit et la façon dont est construit le voile : si l’idée n’a rien de révolutionnaire, Adrien Tomas la manipule avec virtuosité e c’est le genre qui nous donne envie de nous y attarder un ou deux tomes de plus…

Un univers qui mérite d’autres romans
Malheureusement pour nous, Les dossiers du Voile est un one-shot. Mais je garde espoir que son succès (en tout cas je n’en ai entendu parler qu’en bien, je pense donc que l’on peut qualifier cela de succès) amène l’auteure à nous raconter les autres aventures de la famille Moresce parce que je meure d’envie de les découvrir !

L’univers est tellement chouette et on s’attache si rapidement au personnage que je serais un peu déçue de ne jamais les recroiser autrement qu’en relisant ce roman !

Par certains points, Les dossiers du Voile m’a d’ailleurs rappelé Ordo d’Anthony Combrexelle (bien que j’aie moins accroché à son univers plus sombre que j’ai trouvé moins bien construit).

L’aspect policier
Sur fond d’urban fantasy, on a bien une enquête policière qui se déroule. Meurtres, enlèvements… La pauvre Tia se retrouve noyée sous le travail ! Comme on le comprend très vite, tous ces évènements sont liés et cachent un complot plus large.

On suit l’intrigue depuis deux points de vue parallèles, celui de Tia, qui est policière et en charge des différentes enquêtes, et celui de sa petite sœur Mona qui se retrouve mêlée à cela après une étrange rencontre et décide d’aider sa sœur en cherchant elle aussi les coupables.

Même si la partie de Mona spoile par moments la ligne narrative de sa grande sœur, l’ensemble du suivi de l’enquête est intéressant et on se retrouve avec une intrigue plutôt addictive.

Il y a quelques plots twists sympathiques (notamment avec la duplicité de certains personnages que je n’avais absolument pas vue venir) et l’ensemble est cohérent, tant au niveau des motivations de chacun que des actions.

En conclusion
Les dossiers du Voile est un roman jeunesse/young adult (je dirais qu’il est à la frontière entre les deux) très bien écrit et plein d’humour qu’on prend plaisir à lire. Entre les trolls mafieux, les vampires qui gèrent des hôpitaux et les nécromanciens étranges, on ne s’ennuie pas dans l’univers pétillant et étrange d’Adrien Tomas !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce roman, vous apprendrez que les loups-garous et les vampires se vouent une haine féroce. Que les fées et les trolls ne s’aiment vraiment, mais vraiment pas du tout. Et qu’au milieu de toute cette agitation, Tia, enquêtrice en chef à Paris (mais qui n’est pas humaine), dans une brigade un peu spéciale, essaie de démêler le vrai du faux, tout en préservant la sécurité des humains « normaux », mais aussi celle des méta-humains…

Adrien Tomas s’amuse à nous faire découvrir l’envers du décor. Celui de l’éternel équilibre à trouver entre le monde des humains et ceux qui viennent de l’autre monde, celui qui existe derrière le voile.

Comment réguler la vie de tous les citoyens, humains ou méta-humains ? Comment gérer les besoins vitaux des êtres fantastiques (vampires, loups-garous), les tribulations des magiciens et sorcières, les machinations des fées et des trolls… ? Tout ça, bien sûr, en évitant de déchirer l’équilibre entre le monde magique et notre monde. Comment faire cohabiter tout ce petit monde dans une capitale comme Paris ? Comment faire oublier les frasques des uns, et protéger la magie des autres ?

Vous ne vous baladerez plus la nuit dans Paris sans une petite pensée pour ses mystérieux et invisibles habitants qui parfois transgressent les règles et passent de l’autre côté du voile…

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Même si le détective ou le policier enquêtant parmi des entités surnaturelles est un classique de l’urban fantasy, y compris pour la jeunesse, il ne reprend que rarement les codes du polar à la française. C’est pourtant ce que réussit à faire Adrien Tomas avec Les dossiers du Voile.
Pour l’occasion, il reprend l’héroïne de deux nouvelles précédentes, non lues pour ma part : Tia Morcese. Celle-ci est inspectrice à Paris en charge plus particulièrement des affaires criminelles se trouvant derrière le Voile, c’est-à-dire touchant d’une façon ou d’une autre à la communauté magique d’Île-de-France : mages, nécromants et druides, vampires et loups-garous, djinns, gnomes, fées et trolls… Et si elle a personnellement tourné le dos à ses talents de sorcière, Tia est affublée d’une grande fratrie magique et catastrophique.
Parmi eux, Mona, lycéenne de 15 ans dans le seul établissement de Paris proposant un cursus magique, voit sa meilleure amie, louve-garou, enrôlée dans la guerre ancestrale contre les vampires. Juste au moment où sa sœur et le reste de la brigade sont plongés jusqu’au coup dans le boulot entre meurtres rituels, tensions claniques et guerres des gangs entre barons de la drogue féérique. Et si les deux problèmes étaient liés ?
Alternant entre le point de vue de l’aînée et de l’adolescente, Les dossiers du Voile va dérouler une enquête somme toute classique pour un polar (qui n’est pas sans rappeler l’intrigue du Parrain de Mario Puzo s’il était raconté du côté du NYPD et du FBI), mais prenante dans un univers à la fois baroque et très parisien.
L’histoire est à destination de la jeunesse : la lectrice aguerrie de polar verra venir d’assez loin le retournement final. Sans pour autant bouder son plaisir, quitte à se retrouver en terrain connu. Adrien Tomas, tout comme dans Engrenages et Sortilèges, ne prend pas ses jeunes lecteurs pour des imbéciles. Au fil de l’enquête, il les amènent à s’interroger sur le bien-fondé de certaines pratiques ancestrales dans un monde moderne ou sur l’impunité des criminels pour protéger le Voile, mais également sur les limites de l’autodéfense ou les ravages de la gueule de bois lors de la reprise du travail. Sans oublier une bonne dose d’humour et d’action… Et les 261 pages de ce roman se tournent toutes seules.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après avoir lu le résumé très prometteur et vu passer la magnifique couverture sur la BookTube sphère, je me suis laissée tenter par ce bel ouvrage.

Je ne connaissais pas encore la plume d’Adrien Tomas non plus (quelle nulle je fais !) Et après n’avoir entendu que du positif à son sujet, j’ai bien fait de me laisser tenter.

On suit dans ce roman Tia Morcese (qui, je crois, apparaît déjà dans de précédents romans de l’auteur), et sa sœur Mona, mais aussi leur famille autant surprenante qu’éclectique, au travers d’évènements troublants risquant d’entraîner une déchirure du Voile. C’est à dire : que le commun des mortels risque de découvrir leur existence, celle des méta-humains.

Je n’ai eu aucun mal à m’attacher à ces personnages bien creusés et complexes, aussi bien principaux que secondaires. En effet, Tia est une policière carrément badass, tireuse d’élite hors pair, fine observatrice et souvent cinglante. Mona une jeune ado attachante qui vit tous les émois de cette période pas toujours évidente mais entourée de ses amis. Et……. je vous laisse découvrir par vous même le reste de la tribu Morcese, au risque de vous divulgâcher la suite ^^.

Ce roman mêle avec succès enquête policière, personnages fantastiques, magie et humour, dans une ville qui pourrait presque être le Paris que l’on connaît et dans une ambiance résolument moderne. D’ailleurs, la couverture colle tellement au contenu du roman que je ne peux qu’approuver à 100 %. En effet, tout y est, Paris et sa Tour Eiffel, le grimoire et les symboles magiques, qui annonce l’univers, les ailes des mélusines et ombres de personnages fantastiques, mais aussi les armes pour le côté brigade spéciale des forces de police !

L’intrigue est très bien construite et rondement menée , pleine de rebondissements, l’équilibre entre action et description y est parfait à mon sens. Si bien qu’arrivée à la moitié de ma lecture, je n’ai plus réussi à quitter ce roman et l’ai terminé quelques heures plus tard.

Un style efficace et addictif, qui m’a parfois poussée à la réflexion sur notre société, à travers certains échanges entre différents personnages.

Si vous ne connaissez pas grand-chose au monde fantastique et aux systèmes de magie, ainsi qu’aux us et coutumes des méta-humains et leurs relations et interactions, il reste très accessible. Tout nous est présenté petit à petit, de façon terriblement efficace, sans pour autant décevoir les habitués du genre. On ne s’ennuie pas, accompagnés par la plume moderne et tellement drôle de son auteur !

En bref, je remercie NetGalley France et les éditions Fleurus pour leur confiance, grâce à eux j’ai pu lire ce magnifique ouvrage et la plume de Adrien Tomas que je souhaite découvrir plus encore !

Je peux affirmer aujourd’hui que j’ai eu mon premier coup de cœur livresque de 2021 !

Quelques extraits pour vous donner envie je l'espère ^^ :
« - Tu sais, Tia, j’ai réfléchi.
- Va pas te faire un claquage.
- Très drôle, grinça son cadet en fourrant les mains dans ses poches. »

« Tia détailla sa petite sœur. Maigre comme un clou, maquillée de deux traits noirs approximatifs sous les yeux, et la tignasse mal peignée, elle portait un sous-pull à rayures blanche et orange informe et un pantalon vert pomme sur des Kickers violettes. Une étonnante combinaison qui l'élevait au rang d'allégorie de l'Absence totale de goût vestimentaire. »

« -Ne te fais pas d’illusions. Dans mon état normal, je ne suis pas branchée par les djinns taille basse.
Samir écarquilla les yeux, puis éclata de rire.
- On dirait que la pleine lune te file aussi un don surnaturel pour les blagues nulles ! »

S.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On se retrouve aujourd’hui pour une petite excursion derrière le Voile, dans l’univers d’Adrien Tomas, un auteur dont les ouvrages m’attirent régulièrement, au point que j’en ai plusieurs dans ma PAL. C’était pourtant ma première rencontre avec lui, un rendez-vous plein de magie, de créatures fantastiques et aussi d’humour. Une lecture légère et dynamique dans un Paris contemporain et pourtant assez éloigné de celui que l’on connaît ! Vous allez voir...

C’est l’histoire de Tia et Mona Morcese, deux des filles de la Grande Enchanteresse de Paris, mages de leur état. Tia est enquêtrice au sein de la Brigade de régulation des espèces méta-humaines. Son job est d’empêcher toute déchirure du Voile, elle doit veiller à ce qu’aucun humain ne soupçonne l’existence de créatures surnaturelles dans Paris. C’est une jeune femme fougueuse et badass qui prend sa charge très au sérieux. Mona est l’une de ses petites sœurs, elle est adolescente, va encore au lycée et va bien sûr se retrouver mêlée bien malgré elle à l’une des enquêtes de son aînée.

L’univers qu’on nous propose ici est somme toute assez simple, mais je n’ai pas dit simpliste, attention. Imaginez toutes les créatures surnaturelles auxquelles vous pouvez penser vivre en secret dans notre jolie ville de Paris, avec tout ce que cela peut comporter de difficultés au quotidien bien sûr. Entre les guerres perpétuelles auxquelles se livrent certaines espèces entre elles, et le trafic de poussière de fée devenue la dernière drogue en vogue, Tia a fort à faire. Alors quand un meutre survient, puis un second, c’est la panique dans les rangs !

L’intrigue est très entraînante et franchement, ça se lit tout seul. Bien sûr, le côté jeunesse fait que pour moi qui dévore les thrillers les plus glauques à longueur d’année, tout cela manque un peu d’intensité. Il n’empêche que c’est une bonne histoire, avec une enquête qui se tient et des personnages principaux et secondaires hauts en couleur, attachants et complexes. Le style de l’auteur est très fluide et teinté d’un humour bienvenu entre situations cocasses et répliques bien senties. On se surprend à sourire et c’est ma foi bien agréable, surtout en cette période un peu tristoun’.

Bref, même si certaines choses sont un peu prévisibles, je me suis laissée entraîner avec grand plaisir et même surprendre par certains des rebondissements. C’est léger et rafraîchissant. De quoi oublier un quotidien parfois un peu trop lourd au profit d’un voyage imaginaire tout à fait plaisant. Un grand merci à NetGalley et aux éditions Fleurus pour cette sympathique découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

​Après La Geste du Sixième Royaume et - plus récemment - Notre-Dame des Loups, j'ai classé Adrien Tomas dans ma liste d'auteurs à suivre. Avec ses Dossiers du Voile, il rejoint la très sélecte liste des auteurs favoris. Explications.

Les Dossiers du Voile en comparaison des titres précités, Adrien Tomas s'éloigne de la fantasy pure et dure, et ancre son lectorat dans une société contemporaine et parisienne. Le décor planté est connu (ou du moins, globalement identifié), une première dans mes lectures dudit auteur. Ce titre c'est aussi l'occasion de découvrir tous les personnages de fantasy classique dans notre monde (d'ailleurs il est estampillé comme étant du fantastique mais permettez-moi d'en douter).

Cette lecture, c'est donc l'occasion de croiser des trolls, des fées, des mages, des druides, des serpentines et tout un tas d'autres créatures aux pieds même de la Tour Eiffel. Un univers qui ne s'est pas construit hier puisque l'auteur nous aura déjà donné l'occasion de découvrir un pan de l'histoire des Dossiers du Voile avec les nouvelles Trolls, licornes et bolognaise parut dans l'anthologie des Imaginales de 2015 Trolls & Licornes ; Le troll de sa vie anthologie éponyme du festival Trolls et Légendes. De quoi étoffer cette lecture avec deux nouvelles supplémentaires (ou à l'inverse de quoi approfondir cet univers si vous avez déjà lu ces nouvelles).

Outre le fait de rencontrer toutes sortes de créatures tirées du folklore habituel, nous suivant les pérégrinations de deux héroïnes, Tia et Mona Morcese. Deux sœurs que tout n'oppose pas (pas de clichés habituels) mais qui sont toutes deux en rébellion avec leur mère : la plus grande enchanteresse de Paris, de France (voir du Monde). Si Tia est une adulte et s'avère être l'enquêtrice des affaires surnaturelles (la seule de tout Paris), Mona en est loin. Jeune ado allant encore au lycée, elle est pourtant très mature dans ses choix et ses décisions (ou presque).

Le duo a très bien fonctionné avec moi. J'ai aimé les deux personnages : fortes mais pas bad ass au point d'être invincibles, elles se complètent bien et offrent des échanges intéressants. Cependant, j'aurais juste le petit bémol du manque de communication parfois entre les deux, j'aurais aimé voir une cohésion dans la fratrie plus forte à certains moments. Même si cela sert au final l'intrigue, j'ai noté quelques minuscules incohérences (Mona adore Tia - sauf quand elle la met dans l'embarras comme au début du livre - et je trouve surprenant que Mona ne dise pas directement à Tia de quoi il retourne. Dur d'en dire suffisamment sans spoiler...).

C'est surtout l'ensemble de la famille Morcese qui fait que les personnages sont si intéressants. Chaque élément de la famille trouve sa place justesse même si c'est à coup d'acrobaties. Le tout est haut en couleur et donne lieu à des situations cocasses mais non dénuées d'intérêt. Les attaches existantes entre chacun des membres de cette famille atypique sont autant d'éléments qui m'ont fait aimer l'histoire. Mention spécial aux jumeaux, Archibald et Olivia, et à la petite dernière, Felicia, qui réserve bien des surprises malgré son jeune âge.
Enfin les personnages secondaires, qui gravitent autour des Morcese sont foisons.
​Les amis de Mona : Samir et Héloïse, puis Alex, donnent un peu de profondeur au personnage de l'adolescente et surtout un contrepied qui donne là encore lieu à des situations arrachant quelques sourires (mon côté Grammar Nazi a eu le poil hérissé dès qu'il s'agissait d'un SMS de Mona au grand dam des autres adolescents). Autour de Tia on retrouvera Charles son collègue et ami, mais aussi le capitaine qui offrira plus de profondeur que je ne l'aurai soupçonné au préalable.

Et à part ça ? Et bien l'intrigue est tout bonnement entrainante. Je ne suis de base pas contre un bon polar mais quand celui-ci se passe de l'autre côté du Voile (du côté magique), j'y vais de bon cœur !
Ce fût le cas ici. Alors bien sûr le côté jeunesse fait que ça manque par moments de fange et de coups bas mais globalement l'enquête se tient et les événements qui surviennent offrent tout juste les indices nécessaires pour que le lecteur puisse lui aussi mener l'enquête.
On opposera juste aux méchants de l'histoire leur manichéisme mais là encore, je pense que cela est dû au côté "à destination de la jeunesse" de l'histoire.

En Bref : ​Encore une fois Adrien Tomas fait merveille. Il se renouvelle pour offrir au lectorat un Paris définitivement envahi par les créatures qui restent toujours cachées aux yeux des humains. Une enquête entrainante, une galerie de personnages étoffée et haute en couleur. C'est un grand oui !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un très bon roman de fantasy où tout le folklore magique des contes et légendes se côtoient et s'assassine gaiement en plein Paris. Et si certaines choses ne changeront jamais dans ce type de récit comme la bataille incessante entre vampires et lycans, j'ai été agréablement surprise de voir que les fées sont loins de l'innocence qu'on leur prête habituellement et il en va de même pour d'autres créatures. L'univers est complet et bien présenté, et malgré la myriade de personnages tout est clair dans les rôles de chacun. Je ne m'attendais pas à ce côté très "polar" du livre où l'on suit les enquêtes menées au sein du Voile en même temps que la vie des deux sœurs sorcières. Le tout parsemé d'humour fait de cette lecture une très bonne expérience

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le Voile recouvre un monde magique rempli de différentes espèces : sorciers, trolls, druides, vampires, loups-garous,.. Tia Morcese, lieutenant de Police du Voile de Paris, tente de maintenir l'ordre et le calme entre ces clans qui se vouent une haine aigüe. Seulement, des meurtres se multiplient et la tension grandit dans chacune communauté. Le secret qui enveloppe le Voile est alors menacé.
La famille Morcese, Grands Enchanteurs de Paris, forme un cocktail d'humour piquant comme nous en voyons rarement ! L'histoire fleurte avec le polar dans une atmosphère fantastique dans un Paris métamorphosé. Un roman jeunesse très original et captivante.
Venez découvrir les mystères du Voile et famille de la grande Enchanteresse !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Livre dévorè en quelques heures . J’ai été happée par cet univers . Une écriture digne d’un scenario de film . On a pas le temps de s’ennuyer .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On se retrouve ici dans un univers surnaturel plein de magies, avecde nombreuses créatures magiques : des fées, des sorciers, des loups-garous, des vampires et pleins d'autres créatures. J'aime beaucoup ce style d'univers fantastique et ici, c'était très bien raconté. L'auteur nous transporte très bien dans son histoire et celle-ci devient vite captivante.

Nous suivons l'histoire de pleins de points de vue différents, ce qui nous permet de nous plonger encore plus dans l'histoire mais principalement, nous suivons le personnage de Tia Morcese, une jeune flic issue d'une grande famille de sorciers qui a cependant préféré renié sa magie. J'ai adoré son personnage et son caractère car elle est franche, drôle, pétillante et vraiment courageuse. Elle y va à fond et ça donne des scènes vraiment drôles et pleine de vie.

Elle va ici se retrouver confrontée à une enquête qui va vite la dépasser car tout échappe à son contrôle sans qu'elle comprenne véritablement pourquoi. Il y a beaucoup de péripéties, on ne s'ennuie pas du tout. J'ai vraiment beaucoup aimé découvrir et comprendre petit à petit ce qui se passait vraiment. Le rythme est très dynamique donc ça a été une bonne surprise.

C'est donc un premier tome qui sert avant tout à présenter ce nouveau univers. J'espère vraiment qu'il y aura une suite car ce premier tome m'a énormément plu !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Aujourd'hui, je viens vous parler d'un auteur que j'aime bien… mais d'un roman auquel je n'ai pas accroché ! Lorsque je découvre un jeune auteur dont le travail me plaît, je garde toujours un œil sur son travail et ses futures publications. C'est ce que j'ai fait pour Adrien Tomas, découvert avec son roman Engrenages et sortilèges, paru il y a un peu plus de 2 ans, et dont je vous parlais ici. En ce début d'année, j'avais donc très envie de découvrir son nouveau roman paru chez Fleurus : Les dossiers du Voile.

Dans le Paris que nous connaissons, il existe une deuxième catégorie d'habitants, cachés par le Voile. Mages, vampires, trolls, fées… Toutes ces créatures cohabitent en fait avec les humains, ou plutôt, les méta-humains cohabitent avec les non-métas, tout en essayant tant bien que mal de garder leur existence secrète, afin de ne pas déchirer le Voile. C'est notamment la tâche de Tia Morcese, fille de la grande enchanteresse de Paris, et lieutenant de police chargée des affaires du Voile. Et sa tâche va s'avérer ardue alors que les grandes familles du Voile commencent à se livrer bataille. Vampires et loups-garous réveillent des tensions que l'on croyait maîtrisées, mages et druides s'affrontent à coups de meurtres sanglants, et la poussière de fée, drogue extrêmement puissante, circule de plus belle… Tia est débordée, et sa jeune sœur, Mona, voudrait tout faire pour l'aider, sans savoir un seul instant dans quoi elle s'embarque.

Ce roman d'urban fantasy aux airs de thriller est plutôt bien mené. Si j'avais trouvé les choses un peu trop faciles dans Engrenages et sortilèges, je dois saluer ici le travail d'Adrien Tomas pour étoffer son intrigue. L'univers est très bien construit, on en comprend vite les règles tacites. L'auteur prend plaisir à brouiller les pistes de l'intrigue policière. On peut se faire sa petite idée sur les coupables assez facilement, pour que finalement les pistes se brouillent à cause d'indices volontairement contradictoires, et douter de nos premières intuitions… J'ai toujours aimé les romans où l'auteur jouait ainsi avec le lecteur, et c'est fait ici avec brio ! Quant aux différentes communautés méta-humaines, elles sont plutôt bien traitées, et on arrive à peu près à sortir des clichés habituels. Qui imaginerait par exemple des fées à la tête d'une mafia ? Une lycanthrope première de la classe au lycée ? Un mariage des plus raffinés entre deux trolls ?

Malgré toutes ces qualités indéniables, je suis passée à côté de cette lecture. D'abord, parce qu'on m'en avait tellement parlé que je crois que j'en attendais trop, je m'attendais à un énorme coup de coeur, ce qui n'est pas le cas... Mais surtout, je crois que cet univers d'urban fantasy n'est pas tellement fait pour moi. Bon, comme beaucoup je m'étais amusée à lire Twilight quand j'étais adolescente, mais aujourd'hui, cette profusion de créatures dans un monde réel me laisse de marbre. Je ne suis donc pas tout à fait le bon public pour ce roman, je pense. Malgré ça, je devrais vous reparler de cet auteur avec plus d'enthousiasme dans le courant de l'année ! J'attends avec impatience la sortie de Dragons et mécanismes, qui se déroulera dans le même univers steampunk que Engrenages et sortilèges, et j'ai dans ma PAL Vaisseau d'arcane, qui y ressemble aussi, où je devrais davantage me retrouver d'après ce que j'en ai lu.

Adrien Tomas est en tous cas un auteur à découvrir sans plus attendre, que ce soit avec ce roman ou avec d'autres

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman bien rythmé qui vous entraine de l'autre côté du voile à la découverte de personnages tous aussi surprenants les uns que les autres. L'intrigue policière est prenante et bien sûr l' humour présent tout au long du livre le rend plus addictif !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Adrien tomas nous embarque dans un roman polar-fantasy avec des personnages hauts en couleurs et pleins d'humour.
Tia, notre héroïne est lieutenant de police dans une brigade spéciale chargée de faire régner l'ordre auprès des méta-humains, comprenant des fées, des trolls, des vampires, des loup-garous... et toutes sortes de personnages dotés de pouvoirs surnaturels.
Ce polar fantasy est une réussite car on se laisse happer par l'intrigue et le complot qui se cache derrière est bien ficelé.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette lecture me sortait totalement de ma zone de confort mais la couverture absolument magnifique m’a rendue extrêmement curieuse et je suis passée outre mon appréhension à lire non seulement un roman de fantasy mais dans lequel on suit une enquête policière. J’ai été finalement très surprise et notamment, en premier lieu, par l’écriture de l’auteur, que je ne connaissais pas du tout pour ne l’avoir jamais lue. Adrien Thomas a une plume très visuelle, la fois passionnante et descriptive et cela m’a permis d’être aussitôt immergée dans l’univers foisonnant du Voile, grâce à des détails précis qui n’ont pas alourdi le récit.

On suit Tia, l’aînée d’une éminente famille de sorciers parisien au sein du Voile, le monde des métas-humains qui cohabite avec les non-métas depuis des siècles. Policière pour la Brigade de régulation des espèces métas-humaines, elle est chargée de veiller au secret de leur existence ainsi qu’au bon déroulement de cette cohabitation. Mais c’est sans compter sur des règlements de compte soudains entre différentes espèces qui jusque-là vivaient à peu près en harmonie, deux meurtres qui ressemblent à s’y méprendre à une vengeance entre nécromanciens et druides et un cartel de drogue un peu trop omnipotent…

L’univers créé par l’auteur est composé de personnages fantastiques assez classiques : on retrouve des vampires, des loups garous, des mages et des sorciers, des trolls, des fées et beaucoup d’autres ; mais toute la subtilité réside dans la manière dont il les présente, avec détails et finesse, ce qui ne m’a pas laissé l’impression de découvrir énormément d’informations sans avoir les réponses. Bien au contraire, en quelques lignes, Adrien Thomas réussit à présenter ses personnages de façon précise et à les développer par la suite. J’ai d’ailleurs énormément aimé le personnage de Tia, une femme ambitieuse, courageuse et indépendante.

Entre situations cocasses et jeux de mots remplis d’humour, ce roman est une véritable plongée dans un univers fantastique bien ficelé, serti d’une enquête à haute teneur en suspens, qui a su me captiver dès le départ et même en tentant de me prendre au jeu de la résolution, je n’ai pas vu venir certaines révélations.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En 2018, j'avais eu l'occasion de découvrir la plume d'Adrien Tomas avec son ouvrage Notre-Dame des Loups, grâce au Livre-voyageur organisé par Saefiel. Il s'agissait d'un court roman autour du western et des loup-garous qui mêlait déjà pas mal de mythologie. J'ai été charmée par la couverture et le résumé de cette dernière parution qui ont beaucoup circulé sur les réseaux sociaux et que j'ai pu découvrir aussi via NetGalley.


➤ Un côté A comme Association
J'ai adoré replonger dans un univers de fantasy au coeur même de nos villes, on plonge ici dans la face cachée de Paris. La capitale française avec sa Tour Eiffel, ses musées et ses quartiers un peu plus chauds nous dévoile un univers rempli de loup-garous en guerre ancestrale contre les vampires, des dealers de poussières de fée, des trolls, des sorcières et même des dragons banquiers. Ces univers où la réalité côtoie l'imaginaire sont parmi mes préférés, ils donnent aux lecteurs cette possibilité d'imaginer à deux pas de chez eux, des aventures incroyables et on adore !
Pour moi qui ai déjà lu ce genre d'histoire, cela me faisait énormément rappeler l'univers d'A comme association de Pierre Boterro et Erik L'Homme que j'ai lu il y a de nombreuses années. On y découvrait déjà un Paris secret où le même genre de créatures arpentait déjà les rues !


➤ Fantasy & policier
Autant vous dire, que ce genre d'histoire offre forcément de quoi mener l'enquête. D'autant plus quand l'un des personnages principales fait parti des enquêteurs d'une brigade très spéciale. J'ai beaucoup aimé suivre cette enquête qui partait dans tous les sens pour notre personnage et qui n'était pas sans repos. J'ai trouvé que c'était assez bien mené, sans être trop prise de tête. Le scénario reste assez classique mais les rebondissement, le rythme et l'écriture permettent de ne pas s'ennuyer et de profiter de l'histoire. Cette lecture a d'ailleurs été une vraie bouffée d'air frais pour moi entre une lecture haletante et un récit tranche de vie un peu plus lent. Le mix entre fantasy et policier reste pour moi un combo gagnant que j'aime découvrir et redécouvrir dans les romans !


➤ Univers & mythologie
Comme je vous le disais, l'univers était vraiment sympa. Sans surprise, plusieurs espèces méta-humaines se croisent, chacune avec leurs coutumes, leurs légendes, leurs rancœurs. J'ai aussi beaucoup aimé le passé de notre héroïne principale dont les déboires avec la magie nous offre un personnage aux atouts intéressants et à l'humour piquant ! L'auteur offre d'ailleurs de nombreux clins d'œil à ses autres histoires qui font parties des anthologies des Imaginales.


➤ Le mot de la fin
Globalement, c'était une très bonne lecture malgré un twist final assez prévisible pour moi. Le style de l'auteur est bon, ça se lit vite et on dévore les pages pour arriver au fin mot de l'histoire. J'ai hâte de découvrir les autres ouvrages de l'auteur, notamment rattraper mon retard avec Engrenages et Sortilèges et la nouveauté Dragons et Mécanismes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et Fleurus de m'avoir permis de lire ce roman.

Prenons une seconde et arrêtons nous sur le travail incroyable de Noémie Chevalier qui est une illustratrice de talent et qui a encore une fois réalisé une couverture époustouflante.

Si vous suivez le blog depuis quelque temps, vous savez à quel point j’adore Adrien Tomas depuis que j’ai découvert Engrenages et Sortilèges il y a deux ans maintenant. Je suis de près tout ce qu’il sort même si j’ai tendance à collectionner ses livres dans ma PAL plutôt qu’à les lire (oups). Mais Les Dossiers du voile était l’une des sorties que j’attendais le plus cette année, le résumé me donnait tellement envie de découvrir ce roman et évidemment, j’ai adoré adoré, c’est encore un petit coup de cœur.

Encore une fois, je salue l’imagination de l’auteur qui a créé un univers incroyable, immensément riche et je pressens qu’il a un énorme potentiel pour une hypothétique série. C’est clairement les univers que je préfère, avec des créatures surnaturelles, des enquêtes et une famille un peu chaotique. Dans ce roman, on retrouve les basiques vampires et loups-garous mais Adrien Tomas a également intégré à son récit trolls, gnomes, fées, djins et mages en tout genre (parmi tant d’autres) pour mon plus grand plaisir. On retrouve également plusieurs créatures de multiples folklores différents et l’ensemble est malgré tout très cohérent de bout en bout et ça apporte une vraie richesse à ce récit.

Nous avons ici plusieurs points de vue avec Tia & Mona en principaux, j’ai beaucoup aimé le personnage de Tia, que je trouve extrêmement attachant. J’aime son dévouement à son travail et à sa famille, famille très spéciale par ailleurs mais très drôle et attachante également. J’ai eu un peu plus de mal sur le début avec Mona qui est parfois un peu trop naïve mais ça en fait un personnage très humain (façon de parler) à mon sens.

La plume d’Adrien Tomas est toujours aussi dingue, j’ai littéralement bouffé les trois-quarts du roman en une journée tant j’étais prise dans l’histoire. L’intrigue est très sympa et haletante, je regrette juste comme pour Engrenages et Sortilèges que la fin soit un peu précipitée, j’aurais aimé quelques chapitres supplémentaires pour bien amener la conclusion, mais cela ne gâche en rien tout l’amour que je porte à ce roman.

En bref, encore une réussite pour Adrien Tomas qui signe un très bon roman fantastique. J’aimerais vraiment, VRAIMENT une suite à ce tome parce que c’était dingue, parce que l’univers est dingue et que je veux retourner dedans et retrouver Tia et les autres.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après Engrenages et Sortilèges, dont j’ai beaucoup entendu parler mais que je n’ai jamais lu, Adrien Tomas revient avec ce roman fantastique qui reprend les codes du genre tout en les urbanisant (les fées vendeuses de dragues, les vampires à la tête d’un hôpital, les loups-garous qui retraitent à Fontainebleau juste avant la pleine lune) et réserve de belles surprises, à la fois dans l’action et les retournements de situation, à la fois dans les personnages. Tia et Mona sont toutes les deux intéressantes, mais elles appartiennent en plus à une famille absolument géniale (dont la petite dernière, le bébé, septième fille de la septième fille, est assez puissante, merci).

La dynamique entre les membres du clan Morcese est extraordinaire, très humoristique, et vient contrebalancer le stress de l’enquête. J’ai trouvé ça un peu facile que la mère sorte du décor en début de roman, mais je dois convenir que c’est comme dans les Avengers : les personnages trop forts doivent parfois être occupés ailleurs pour laisser de la place aux plus « faibles », pour qu’il y ait vraiment une intrigue. Ce n’est d’ailleurs pas le seul choix scénaristique un peu drastique, mais je dois avouer que l’ensemble fonctionne très bien et est addictif. Pour ma part, je veux retrouver ces personnages dans une suite parce que, même si les « méchants » sont assez manichéens et que la fin m’a semblé plus faible comparée au reste, j’ai complètement accroché à l’ambiance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En étant honnête, j'ai eu un peu de mal à me plonger dans l histoire au début, puis après une cinquantaine de pages, impossible de lâcher cette oeuvre. J'aime beaucoup ce registre et he trouve que l'histoire policière intelligemment menée est un vrai atout. De plus, j'ai beaucoup apprécié qu'il n'y ait pas de scènes relatant des actes sexuels car cela est un peu coutumier du genre. Je recommanderai chaudement ce livre à mes élèves. Vivement le tome 2!
@unlivredeslivres

Cet avis vous a-t-il été utile ?

c'est le bazar chez les méta-humains, la guerre a repris entre les fées et les trolls, les vampires et les loup-garous, les différentes familles de mages...Mais qui attise le feu? C'est ce que va tenter de découvrir Tia, inspectrice à la brigade du Voile, aidée de sa famille de mages, notamment sa sœur adolescente Mona.
Un bon roman fantastique, avec une bonne intrigue.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Très belle surprise que ce roman d'urban fantasy français !
De cet auteur j'avais déjà lu le roman steampunk "Engrenages et sortilèges" qui m'avait beaucoup plus.
je dois dire que je suis encore plus conquise par celui-ci. C'est très bien écrit, drôle et et l'auteur a su donner une touche très personnelle et original à son Paris "méta-humain".

Dans la famille Morcese, je voudrais l'ainée Tia, sorcière qui a renoncé à sa magie pour devenir enquêtrice au sein de la Brigade de régulation du Voile de Paris. elle tente ainsi de faire régner l'ordre entre les différents clans de méta-humains. Et dans dernièrement elle croule sous les affaires !
A croire que tous les clans ont décidé de relancer les rivalités séculaires qui règnent entre eux meurtre, agression, kidnapping, règlements de compte en plein jour, la brigade ne semble plus où donner de la tête.
Le Voile s'affole et menace de se déchirer.

Toujours dans cette famille , Mona la lycéenne greffée à son téléphone qui regarde de son œil d'ado blasée sa famille évoluer, se quereller. Pas simple de trouver sa place entre des jumeaux savants fous, un frère délinquant, une sœur enquêtrice plus proche de la furie que de Julie Lescaut, une mère despotique et une sœur lèche-botte, et un bébé ultra-puissant. Les affaires du Voile, elle va pourtant y être plongé jusqu'au coup, lorsqu'un non-méta déchire le voile et lui apprend qu'un complot vise à détruire tous les méta-humains.
Adrien tomas a su habillement mélanger chronique de la vie adolescente avec ses amours, ses amitiés et les affres des relations familiales et enquête policière ésotérique. Les personnages secondaires sont savoureux et bien campés.
Et j'avoue avoir une grande tendresse pour chaque membre de la famille Morcese ( bon, ok pas pour Dina !)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

À Paris, la famille Morcese est peu conventionnelle : la magie et les intrigues entre créatures du « Voile », le monde magique, sont au cœur de sa vie. La mère occupe d’ailleurs une place importante dans la hiérarchie magique à Paris et forme Dina, sa seconde fille, à lui succéder. Tia, la fille aînée, est un lieutenant de police en charge des affaires en lien avec le Voile tandis qu’à l’opposé, le fils aîné, Edwin, trempe dans toutes les combines louches du moment. Leurs cadets sont tout aussi liés à l’univers du Voile : les jumeaux Olivia et Archibald sont des génies de la technique et de la magie et Félicia, le bébé de six mois, est une puissante magicienne en devenir. Enfin, Mona est une adolescente se rendant dans un lycée un peu spécial, qui aimerait bien que sa famille la laisse souffler un peu.

Leur quotidien va être bouleversé par la montée de tensions dans le Voile : loups-garous contre vampires, clan de magiciens contre clan de magiciens, attaques druidiques ou trolls, trafic de drogue féérique, toutes les rivalités habituelles ressurgissent au même moment et donnent du fil à retordre à Tia, qui doit en plus gérer toute la maisonnée alors que sa mère part soudainement en voyage. Il va falloir la participation de tous les membres de la famille pour tirer toutes ces affaires au clair.

"Les dossiers du Voile" nous emmène à la découverte d’un univers magique en plein cœur de Paris. On est très vite plongé dans le feu de l’action avec des crimes impliquant des factions très variées, des services secrets ou presque, une grande fratrie… Le rythme est haletant et alterne efficacement les scènes d’action et de découverte des personnages ou de l’univers.

On comprend d’ailleurs vite que c’est un univers sur lequel l’auteur a déjà travaillé dans d’autres écrits, ce qui lui confère une profondeur inattendue, mais le lecteur néophyte met quelques chapitres à se retrouver dans la multitude de personnages et de factions. Ces factions reprennent les canons du genre : vampires contre loups-garous par exemple, mais parviennent à y intégrer un peu d’originalité. Les vampires officient par exemple comme personnel soignant dans un hôpital se voulant tout à fait normal pour les Parisiens non magiques. Je n’ai pas été plus que cela surprise par le fin mot de l’histoire, qui repose également sur des concepts déjà vus ailleurs, une nouvelle fois remaniés avec une pointe d’originalité.

La narration alterne entre les points de vue de deux des sœurs, Tia et Mona, ce qui nous permet de découvrir le Voile comme la famille Morcese sous différents angles et qui dynamise encore davantage le récit.

Seul bémol, plusieurs oublis de mots ou fautes d'inattention ont échappé à la relecture. Elles se font moins nombreuses à mesure que la relecture progresse mais donnent malheureusement une impression peu favorable des premiers chapitres. Par exemple, Tia se trouvera à dire « Je suis métier » au lieu de « J’ai un métier ». Le reste du travail d’édition est appréciable. La couverture réalisée par Noëmie Chevalier est superbe et m’a tout de suite attirée avec sa Tour Eiffel sous la lune, son bleu énigmatique et ses arabesques monstrueuses.

En résumé, "les dossiers du Voile" est un très bon polar fantastique. Il plaira aux amateurs de fantasy parisienne, d’enquêtes surnaturelles et de vie familiale trépidante... jeunes ou moins jeunes.

(Chronique de Lucie)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie le site NetGalley et les éditions Fleurus de m'avoir permis de lire ce nouveau roman d'Adrien Tomas.
La première de couverture de ce roman est très réussie. Elle nous laisse à penser que l'intrigue du récit se déroule à Paris et que nous lirons un roman du genre fantastique. Le roman est rythmé, les actions s'enchaînent et les rebondissements aussi. Aucun temps mort. Les personnages sont nombreux, mais chacun trouve sa place dans l'histoire qui n'a finalement rien d'un conte pour enfant. L'enquête est menée tambour battant et l'on ne peut lâcher le livre avant de l'avoir terminé. Une très belle découverte que je recommande vivement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce Paris inconnu des humains, les méta-humains doivent à la fois rester discrets, et faire face à des guerres intestines. Pour essayer de garder un semblant de calme, une brigade spéciale a été créée, dont Tia est l'enquêtrice principale. Mais tout dérape de ce côté du Voile quand les rivalités entre les vampires et les loup-garous, entre les trolls et fées, se font plus violentes et ne respectent même plus les règles millénaires. Tia va devoir enquêter tous azimuts et aussi protéger sa famille de mages. Pas facile, alors que Mona, sa petite sœur, apprend que le Voile pourrait être déchiré et décide de mener son enquête de son côté..
J'ai adoré ce roman. Encore de la magie, oui, mais avec un parti pris plus original. Vraiment un roman qui devrait plaire à nos ados. Pour ma part il confirme l'impression que j'avais eu à la lecture du précédent roman jeunesse de l'auteur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai été pas mal déçue à la fin de ce livre. Il est bien écrit, il se lit facilement, les descriptions des méta-humains et de leurs particularités bien amenées, bref tout était là pour faire une bonne histoire fantastique.

Le problème est qu’il n’y a aucune magie, aucune démonstration de leur pouvoir et que ça ressemble plus à une guerre de territoires entre clans et factions ou gangs, en marge des humains qui en sont pourtant souvent les victimes.

A part les deux sœurs, j’ai trouvé les personnages peu travaillés et je ne me suis attaché qu’à Mona. Les intrigues sont un peu précipitées et trop rapidement résolues, un sentiment d’inachevé ou d’inexploré ! Tout est trop rapide.

Mais on sait maintenant pourquoi le trésor des Templiers est introuvable !

La couverture est très jolie, elle donne envie de lire le livre et même si ça s’adresse à un public adolescent il manque le côté magique qu’on serait en droit d’attendre d’un tel sujet.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tia Morcese est lieutenant de police, et pas dans n’importe quel service : La Brigade de régulation des espèces méta-humaines de Paris. Son principal but : éviter à tout prix que le Voile ne se déchire, c’est-à-dire que les humains apprennent l’existence des êtres surnaturels qui vivent juste à côté d’eux.
Pourtant, la menace n’a jamais été aussi forte car l’ensemble des clans se battent aux yeux de tout le monde, faisant de lourds dégâts.

Adrien Tomas nous plonge dans une enquête pleine de rebondissements et de créatures variées au cœur de Paris. Les touches d’humour savamment distillées complètent à merveille ce roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

A Paris, de nos jours, nous ne le savons pas mais il existe des êtres magiques qui vivent parmi nous : magiciens, loup-garou, vampires, gnomes .... le voile sert à protéger ce peuple magique. Mais de nombreux méfaits augmentent qui ravivent les tensions entre chaque groupe magique. Tia, lieutenant de police, est chargée d'enquêter sur les crimes impliquant des créatures magiques, et tout s'accumule d'un coup.
Histoire prenante dès les 1eres pages. Récit bien écrit, pas manichéen, bref un bon moment de lecture

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Malgré une mise en route de l’histoire un peu lente à mon goût, on s’attache aux personnages et on découvre avec plaisir ce qui se cache derrière le voile. Les renversements de situation sont bien amenés et la surprise fonctionne. Bravo pour la création de Tia, enquêtrice de poigne, qui n’a certainement pas encore livré tous ses secrets.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Génialissime ! L'auteur n'a pas à rougir de ses collègues américains, car je le trouve meilleur ! Il arrive à nus emmener à travers une enquête surnaturelle en plein Paris en mêlant magie, humour, enquête, sans fausse note. Difficile de trouver mieux en ce moment dans le genre, je conseille ce livre à tous les amoureux du fantastique, ce roman dépoussière le genre, le rend moderne et accessible.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman fantastique a été une excellente lecture, à la limite du coup de cœur!
.
On va suivre principalement deux sœurs, Tina et Mona, qui font partie d’une puissante famille de mages! Tia, l’aînée de la fratrie, est lieutenant de police, chargée de maintenir l’ordre au sein du Voile, c’est-à-dire sur l’ensemble des créatures meta-humaines (loup-garou, vampire, fée, troll,..) et empêcher que ceux-ci ne trahissent le secret de leur existence auprès des non-Meta! Pas évident, surtout au moment où débute ce récit : en effet, les meurtres et disparitions inquiétantes se succèdent ! Quant à Mona, encore au lycée, elle va faire d’étranges découvertes qui pourraient intéresser sa sœur!
.
J’ai adoré nos deux héroïnes! Tia, qui est vachement badass quand même, surtout sachant certaines choses que je vous laisserai découvrir! J’ai adoré son franc-parler et son côté frondeur! Mona est plus discrète, une « vraie ado », non stop collée à son gsm, ce qui ne l’empêche pas d’ouvrir les yeux!
Et puis j’ai adoré leur fratrie : du bébé en passant par les jumeaux (deux petits génies), le grand frère qui trempe dans des affaires louches et même la sœur un peu pimbêche! Les liens qui les unissent sont très forts et ils ont tous su me toucher! Tout comme les autres personnages qui gravitent autour des deux sœurs ! L’auteur a réussi, même concernant ceux que l’on voit moins, à leur donner vie et à me les rendre attachants!
.
L’intrigue est très bien ficelée ! J’ai vu venir quelques éléments (ce qui empêche le coup de cœur sans avoir dérangé ma lecture pour autant). J’ai adoré la fin qui remet les choses en perspective et qui interroge les motivations des uns et des autres! Vraiment un énorme « plus » cette fin!
.
L’univers, sans être réellement original sans doute, est vraiment bien décrit! Je suis très vite rentré dans ce monde où les créatures surnaturelles occupent toutes des places particulières dans la société!
.
Et puis, pour finir, l’humour! C’est frais et drôle! Un régal!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup apprécié l'intrigue du roman, cette adolescente qui ce met à resoudre une enquête passionnante.
Mona est une fille incroyable, je me suis beaucoup attaché à elle ainsi qu'aux autres personnages du roman.

Les nombreux retournements de situation ont fait que j'étais plongé dans le roman sans pouvoir le lâcher.

J'ai adoré toutes les créatures que l'auteur introduit dans cette société.

Le roman contenait quelques longueurs au début mais la suite valait bien le début que j'ai trouvé lent. Ce n'est que chipotage puisque je sais que le début sert à introduir l'univers, il est donc primordiale pour la compréhension.

Le seul point négatif outre que ça est la plume de l'auteur. Je n'ai pas réussis à adhérer à celle-ci. Trop lourde avec des détails peut-être inutiles.

En bref, j'ai beaucoup aimé cette lecture que je recommande vivement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bonjour à tous, aujourd’hui je vous propose de découvrir mon avis sur l’une de mes récente lectures, celle des Dossiers du Voile d’Adrien Tomas, auteur a qui l’ont doit également Engrenages et Sortilèges ou encore Dragons et mécanismes.
Je me suis lancée dans cette lecture attirée non seulement par le résumé, mais aussi et surtout par cette belle couverture bleue.

J’ai été immergée dès les premières pages.

Moi qui raffole des romans se déroulant à l’époque victorienne, qui aller savoir pourquoi se prête terriblement bien aux histoires de vampires et autres loups-garous, j’ai été séduite par ce roman contemporain mettant, essentiellement, en scène deux membres du clan Morcese. Tia et Mona, toutes deux filles de la Grande Enchanteresse de Paris.

Les Dossiers du Voile, c’est un roman où l’auteur laisse une part belle à toutes les espèces fantastiques connues et imaginables. On retrouve ici tantôt des sorciers, des trolls ou encore des loups-garous qui côtoient, avec plus ou moins d’amabilité, des vampires ou des djinns.

Mais Les Dossiers du voile, c’est aussi un roman policier, où l’on suit une enquête et où l’auteur glisse de-ci, de-là des instants de suspense qui apporte un peu plus de profondeur à son histoire. Et quand ce n’est pas du suspense, l’auteur d’une arme pour laquelle je lui ai trouvé une grande dextérité, j’ai nommé l’humour ! De tournures de phrases savamment agencées en jeux de mots hilarants, j’ai vraiment passé un bon moment en compagnie des personnages créé par Adrien Tomas.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tia Morcese est lieutenant dans la brigade de régulation des méta-humains. Alors que tout était relativement calme, des mages se font tuer, les loup-garous et les vampires se déclarent une nouvelle guerre... Et Mona, sa jeune soeur, découvre des infos qui risquent de provoquer un déchirement du voile.
.
Un univers bien ficelé, une enquête très sympa et des personnages avec des caractères bien trempés et une belle dynamique entre eux. Vraiment, j'ai passé un super moment de lecture dans ce monde parallèle rempli de différentes factions magiques.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai un peu tardé avant de me plonger dans ce roman jeunesse mais cela n’en a peut-être rendu que ma lecture des plus agréables ayant vraiment passé un très sympathique moment à la lecture de ce dernier.

Ce roman a vraiment tout pour plaire en commençant par sa très belle couverture qui attire l’œil. Le contenu quant à lui n’est pas en reste, la plume d’Adrien Tomas est vraiment très agréable et le tout se laisse lire tout seul et permet de passer un excellent moment de détente.

J’ai trouvé le cadre de cette histoire vraiment sympa, ce Paris alternatif ou cohabite cacher aux yeux de tous les métas-humains : trolls, fées, dragons, vampires, loups-garous, et sorciers. Enfin, cohabitation est ici un bien grand mot tant les tensions sont grandes entre les différentes communautés qui ne s’apprécient guère entre elles. Tous ceux-ci donnent bien du travail à Tia, lieutenant de police au sein de la Brigade de régulation des espèces métas-humaines de Paris mais aussi l’ainé de la prestigieuse famille Morcese.

Une famille de mages que j’ai pris grand plaisir à découvrir tant ses membres sont différents et singuliers. J’ai beaucoup apprécié suivre tous ses personnages et notamment Tia et sa petite sœur Mona qui constitue le second personnage principal de ce très sympathique roman. On a dans ce roman une belle palette de personnage différent avec leur défaut et qualité respectif et suivre tout ce petit monde fut un vrai plaisir.

J’ai trouvé l’intrigue bien menée, on ne s’ennuie pas un instant, Adrien Tomas mélangeant très habilement le genre entre fantasy et polars le tout va de rebondissement en rebondissement jusqu’à un final des plus satisfaisants. J'ai beaucoup apprécié la fin et les réflexions que celles-ci suscitent.

Les dossiers du voile d’Adrien Tomas fut donc une excellente lecture que je ne peux que recommander. J’espère que l’auteur écrira une suite car c’est avec grand plaisir que je retournerais dans ce Paris alternatif passer un moment en compagnie des personnages fort sympathiques qu’a ici créé l’auteur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé la galerie des personnages de ce roman ! À commencer par les héroïnes : Tia la policière chevronnée et sa petite soeur Mona la lycéenne un peu trop intéressée les enquêtes de sa grande sœur. Leur famille d'enchanteurs est tout aussi attachante et la cohorte de gnomes, loups-garou, vampires, trolls, djinns et sorciers de tous poils tout aussi délirante.
Le mélange de roman policier et de fantasy m'a également beaucoup plu. L'humour est omniprésent et j'ai dévoré les quelques 260 pages en 2 ou 3 soirs...
Un bémol peut être : le dénouement extrêmement rapide et un assaut final qui n'en est pas vraiment un.
Mais je replongerais sans hésiter dans cet univers déjanté pour une nouvelle enquête de Tia Morchese !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'aime beaucoup le travail d'Adrien Tomas, et une nouvelle fois je n'ai pas été déçue. S'adressant principalement aux ados, ce roman d'urban fantasy se lit d'une traite et plaira aux lecteurs de ma bibliothèque !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le Voile est sans dessus dessous : les rivalités sont à leurs combles et menacent de révéler l’existence des meta-humains au reste du monde...

Voilà une histoire bien rocambolesque : les personnages sont nombreux et diversifiés, les histoires secondaires sont bien ficelés autour de la principale et le tout est très plaisant !

J’ai beaucoup apprécié suivre les deux sœurs Tia et Mona dont les péripéties finissent par converger alors qu’elles semblent différentes pendant un long moment.
Les personnages sont attachants et bien travaillés ; chacun a des motivations et une histoire personnelle.
Le monde créé est vraiment bien détaillé et ne pas manque pas de réalisme, on se fait assez rapidement aux détails étranges et on apprécie découvrir les coutumes des espèces du Voile.
Bref j’ai beaucoup aimé...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La première chose qui m’a fait craquer pour ce roman c’est sa couverture qui est juste CANON !

Les personnages sont très attachants et tous plus déjantés les uns que les autres. C’est un Paris bien loufoque que nous découvrons à travers ce roman très bien écrit, fluide, drôle et mêlant habilement le policier et le fantastique et on ne s’ennuie pas une minute tant il y a des rebondissements.

Personnellement j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire au début. Mais j’en ai adoré la fin et je pense qu’on me reprendra à dévorer d’autres romans de l’auteur !

En bref c’est une lecture très agréable et surtout très originale qui sort des sentiers battus et qui change ! Une belle découverte en somme et un tout aussi bon moment de lecture aux côtés de Tia, Mona et de leurs amis et famille

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les dossiers du voile d’Adrien Tomas contient tout ce que j’aime dans un livre pour adolescents : humour, action, fantastique, réflexion.
Derrière le voile se cachent des mages, des vampires, des loups-garous, des elfes , des fées, des djinns, la panoplie complète pour les habitués de ce genre d’univers. Tout ce petit monde a ses lois et ses hors-la-loi et vit le plus discrètement à l’abri des humains . En cas de débordements, des mentalistes effacent vos souvenirs.
Il existe quelques policiers chargés de faire régner l’ordre parmi eux se trouve Tia Morcese, fille de la Grande Enchanteresse, qui par défi a renoncé à la magie, en se tatouant des glyphes secrètes sur son anatomie.
En ce moment c’est le chaos quelque chose cloche. Qui est à la tête de toutes les attaques, qui enlève des membres de chaque famille et pourquoi ? L’ennemi est-il à l’intérieur où à l’extérieur du voile ?
Tia aura fort à faire pour mener son enquête et protéger son immense fratrie mais elle ne manquera.
Adrien Tomas dont c’est le premier roman que je lis m’a emmené dans une histoire très agréable à lire. Grâce à lui je me suis évadée dans un univers bien ficelé avec beaucoup d’humour et j’espère qu’il ne suivra pas le conseil de sa maman d’écrire des livres plus réalistes car il manquerait beaucoup à ses lecteurs.
Merci aux éditions Fleurus et désolée pour le retard.
#Les dossiers du voile#NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Paris, de nos jours. Les vampires, loups-garous et autres trolls vivent dans notre monde mais caché derrière le « Voile ». On va suivre la famille Morcese, famille de sorciers et sorcières et principalement Tia, policière chargée de protéger le secret autour du Voile.

J’ai passé un très bon moment avec cette lecture légère et pleine d’humour. Le mélange fantastique / polar est très bien dosée et j’apprécierais de voir évoluer le duo Tia/Guthier dans d’autres aventures.

En bref, une lecture légère et explosive,.parfaite pour se détendre !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé le côté enquête dans un univers rempli de créatures fantastiques, même si j'aurais aimé que le scénario et la résolution de l'enquête soit plus original. Les personnages sont très sympa !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une lecture qui passe très vite et qu’on ne voit pas passer. Une enquête trépidante et pleine d’action. Un univers riche et dont on a envie d’en découvrir plus (une suite ? une autre enquête, je suis curieuse de « Golem de Viande » 😛 ) et des petites phrases qui accrochent, soit parce que c’est une blague « pourrie », soit parce que ça touche au vif (notamment sur la fin et la situation de Mona)
En bref, une excellente lecture a glissé dans les mains de celleux qui cherchent à passer un bon moment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Adrien Tomas sait m’embarquer dans son univers avec une rapidité impressionnante. Dans Les Dossiers du Voile, il fait quelque chose que j’adore : mêler son univers à notre monde comme on le connaît. Paris se retrouve donc avec un alter ego plus fantastique, un Voile qui regroupe toutes les créatures fantastiques de nos contes de fées. Toutefois, dans ce monde qui cherche perpétuellement son équilibre, les forces se bousculent et on se retrouve à lire un polar fantastique, et quel plaisir !
On fait la connaissance de la famille Morcese, plus particulièrement de Tia et Mona. Ils sont tous différents les uns des autres mais quand il s’agit de faire front face à l’ennemi, ils ne font plus qu’un.
Mona et Tia sont deux sœurs complètement différentes au premier abord mais elles n’en sont pas moins complémentaires. Quant à leur caractère respectif, j’en ai été fan ! J’adore quand les héroïnes ne se laissent pas faire et n’hésitent pas à dire ce qu’elles pensent. Rien que pour ça, j’espère que l’auteur écrira une suite.
En ce qui concerne l’histoire en général, j’ai beaucoup aimé. Suivre l’enquête et spéculer sur les responsables, c’est un délice. Surtout que tout se fait dans l’humour et la bonne répartie. (Même si l’émotion sait aussi se faire une place). Par contre, la fin... je pourrais la comparer à Dragons et Mécanismes puisque je l’ai trouvé un peu rapide voire « bâclée » même si le terme est fort. Adrien Tomas nous entraîne tout au long de son histoire et nous tient en haleine comme jamais donc on s’attend à un final génial mais ça retombe un peu comme un soufflet. Toutefois, ce n’est pas non plus une grosse déception de ce point de vue là.
Vivement le prochain Adrien Tomas ! J’ai vraiment adoré ce livre !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une chouette lecture, avec un Paris fantastique en proie aux querelles entre espèces. Vampire contre Loups-Garous / Trolls contre fées.. Mais qu'arrive-t-il à ces peuples qui sont prêts à éclater et briser le Voile ?

L'auteur m'a transporté dans son univers, et il a su m'accrocher avec ce côté enquête policière mené par Tia. Cette flic au tempérament de feu qui est prête à tout pour sa famille.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est le premier livre d'Adrien Tomas et ce n'est surement pas le dernier. J'ai adoré l'univers développé par l'auteur. Au sein même de la capitale existe une brigade de police spéciale : la brigade de régulation des espèces méta humaines. Tia Morcese est lieutenant mais aussi fille d'une des plus grandes familles du Voile. Ce voile empeche les humains de découvrir l'existence des druides, ogres, fées et autres vampires. Or il semble que le Voile ne va pas tarder à se déchirer car de nouveaux meurtres chez les méta humains ont lieu et la rivalité des familles se ravivent.


Tia va devoir éviter que la guerre ne mette leur monde en péril. Elle va recevoir l'aide de sa soeur Mona et bientot toute sa famille va mettre la main à la pate.


Le roman est un peu lent à démarrer mais une fois le monde et les personnages établis, c'est parti mon kiki. J'ai adoré l'humour, les personnages complètement déjantés et borderline pour certains. Le co équipier de Tia est juste au top.


J'espère vraiment qu'il y aura une suite car j'ai surkiffé ces personnages et à mon avis ils ont encore plein de surprises pour le lecteur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

une formidable aventure qui mêle habilement le genre policier et le genre fantastique.C’est très bien écrit, bourré d’humour et l’intrigue est très bien menée avec une très intéressante réflexion sur la société. C’est très bien fait, les personnages sont très bien campés, avec de forts caractères, des défauts et attachants chacun à leur manière et c’est un vrai plaisir de les suivre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Des personnages qui sont recherchés avec des personnalités assez complexes, mais qui sont attachants. L'intrigue est bien creusée, on sent tout le travail de l'auteur. L'humour y est présent, ce qui apporte une petite dose de légèreté. Le policier se mélange au fantastique pour notre plus grand plaisir. J'ai beaucoup apprécié le fait que l'histoire se déroule à Paris. C'est dommage que cela soit un one-shot.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman de fantastique moderne et frais !
A travers le regard de plusieurs personnages ce roman vous emporte derrière le Voile, dans un Paris où cohabitent les humains et les méta-humains tels que vampires, mages, trolls, fées, etc.
Un ton grinçant avec beaucoup d’humour et un peu de vocabulaire fleurie pour bien dynamiser tout cela font que vous accrochez de suite aux personnages et à l’histoire.
L’enquête et les mystères qui se multiplient en font un très bon policier fantastique !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :