Champ de tir

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 19 mars 2020 | Archivage 8 avr. 2020
Belfond, Belfond noir

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Champdetir #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Quand des citoyens justiciers sèment la terreur dans une petite bourgade américaine… Meurtres, complots et coups tordus : à Promise Falls, on ne badine pas avec le crime !

D’habitude si paisible, la petite ville de Promise Falls est en ébullition. C’est d’abord un type ahuri qui débarque dans le bureau de l’inspecteur Duckworth en prétendant avoir été kidnappé et passé à tabac. Sur son dos, un tatouage l’accuse d’être un meurtrier. 

Et puis il y a l’affaire Jeremy Pilford. Ce gosse de riche arrogant, soupçonné d’avoir écrasé une jeune fille, vient d’engager le privé Cal Weaver pour assurer sa sécurité. Acquitté au tribunal pour irresponsabilité, l’adolescent se retrouve lynché dans les médias et harcelé par une meute d’anonymes.  

Qui sont ces bons redresseurs de torts, ces social justice warriors rassemblés sur les réseaux sociaux, déterminés à faire payer les supposés criminels ? Quelles sont leurs intentions ? Et sont-ils toujours bien informés ?

Alors que la ville ressemble à un champ de tir, Duckworth et Weaver ne seront pas trop de deux pour lutter contre cette chasse aux sorcières des temps modernes…


Star aux États-Unis et en Angleterre, Linwood Barclay s’est fait un nom dans le club très fermé des grands maîtres du thriller. Belfond a déjà publié treize de ses romans, dont Cette nuit-là (2009), Fenêtre sur crime (2014), La Fille dans le rétroviseur (2016), En lieux sûrs (2017) ou encore la série des aventures de Zack Walker. Tous sont repris chez J’ai lu. Après Fausses promesses (2018 ; J’ai lu, 2019), Faux Amis (2018) et Vraie folie (2019), Linwood Barclay ouvre un nouveau volet consacré à la petite ville fictive de Promise Falls.

Quand des citoyens justiciers sèment la terreur dans une petite bourgade américaine… Meurtres, complots et coups tordus : à Promise Falls, on ne badine pas avec le crime !

D’habitude si paisible, la...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782714482037
PRIX 21,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Ma-chia-vé-lique !!! Ce roman compagnon de la série Promise Falls est tout simplement palpitant. Encore un coup de cœur pour moi.

Presque un an après les tragédies qui ont frappé Promise Falls, alors que le calme semblait avoir repris ses droits, la ville est à nouveau dans la tourmente.
L’inspecteur Duckworth est sur une nouvelle affaire. Un jeune homme désorienté s’est présenté au commissariat prétendant avoir été kidnappé et relâché au bout de deux jours. Malgré des propos incohérents et une attitude des plus étranges qui font penser à un drogué en manque, le flic ne peut nier que le tatouage sur son dos l’accusant d’être un assassin mérite la plus grande attention.
De son côté, Cal Weaver, détective privé, est engagé comme garde du corps du jeune Jérémy Pilford, un gosse de riche accusé d’avoir renversé une camarade et de l’avoir tuée. Après avoir été acquitté par la justice, le jeune garçon est lynché par les médias et les réseaux sociaux qui crient à l’injustice. Tous veulent sa condamnation quitte à faire justice eux-mêmes.
Weaver et Duckworth se retrouvent une nouvelle fois au cœur d’affaires complexes et dangereuses et vont tout faire pour lutter contre cette chasse aux sorcières.

Un premier chapitre court (moins d’une page) mais qui met tout de suite dans l’ambiance. Mystérieuse, drôle, cynique, percutante et acérée, telle est la plume de l’auteur. Dès le début, on se retrouve pris dans les enquêtes parallèles menées par Cal Weaver et Barry Duckworth. Si on comprend vite que leurs affaires sont plus ou moins liées, on ne sait ni comment ni pourquoi. Du coup, les théories envahissent notre esprit, on se retrouve à échafauder des plans et tirer des conclusions… mais bien sûr (sinon nous ne serions pas dans un roman signé Linwood Barclay) au fur et à mesure que notre lecture progresse, ils tombent l’eau nous accrochant un peu plus dans ce récit transcendant. Encore une fois, l’auteur se joue de nous et nous prend par surprise avec la fin de cette histoire.
Fin limier, parfois maladroit mais toujours lucide et intuitif, Barry Duckworth est toujours aussi efficace. Bien malgré lui, il est devenu le héros de la ville après avoir mis un terme à la tragédie qui frappait la ville. Il est considéré comme un sauveur. Une étiquette dont il se passerait bien mais qui a le mérite de lui ouvrir aussi quelques portes. Flic à l’ancienne, un peu blasé et parfois dépassé, il est l’un des personnages les plus marquants créé par l’auteur. Pour ma part, j’espère qu’il ne va pas prendre sa retraite trop tôt et avoir le plaisir de le retrouver dans de nouvelles aventures.
Toujours aussi solitaire et brisé, Cal Weaver fonctionne souvent à l’instinct. Plus observateur que son homologue flic, Cal se fait souvent discret mais n’est pas moins redoutable. Bien au contraire. Encore une fois, il va réussir à démêler les dessous d’une affaire sordide sans en donner l’impression. Là où Duckworth interroge les suspects, multiplie les recherches annexes et suit les pistes qui s’ouvrent à lui, Cal, lui, fait marcher ses méninges et observe attentivement. Une méthode qui a déjà fait ses preuves par le passé.
Au-delà de nos deux héros des forces de l’ordre, les personnages secondaires sont eux aussi charismatiques. Certains vous attendriront, d’autres vous dégoûteront ou vous feront sortir de vos gonds…Mais une chose est sûre, il ne faut pas se fier aux apparences. L’auteur nous réserve bien des surprises au cours de ces enquêtes….
En bref, un tome compagnon absolument addictif et captivant impossible à lâcher. Même si l’histoire est indépendante de la série Promise Falls, il me semble préférable d’avoir lu cette dernière au préalable : d’une part parce que ne pas le faire serait une faute magistrale et d’autre part, pour savourer pleinement les (petites) références faites par l’auteur dans ce roman. Elles n’en sont que plus savoureuses !
N’hésitez plus, lancez-vous dans cette lecture ! Pour ma part, j’espère à nouveau me rendre à Promise Falls bientôt pour de nouvelles aventures en compagnie de nos flics de choc.

Pour finir, je tiens à dire MERCI à #NetGalleyFrance et aux éditions #BelfondNoir pour m’avoir offert la possibilité de lire ce roman. Je me suis régalée !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

A ceux qui considèrent que les réseaux sociaux véhiculent surtout la bêtise, la haine et la violence, vous en aurez une preuve supplémentaire en lisant ce nouveau roman de Linwood Barclay. « Champ de tir » se passe une fois de plus à Promise Falls, une petite ville américaine qui a beaucoup souffert ces derniers mois (meurtres, incendies, empoisonnement de l’eau…). Alors qu’elle se prépare à « fêter » les événements de l’an passé, l’inspecteur Duckworth voit arriver dans son bureau un jeune homme qui prétend avoir été enlevé et malmené, sur son dos un tatouage qui l’accuse d’un meurtre… Parallèlement le détective Cal Weaver est engagé pour assurer la sécurité d’un jeune garçon accusé d’avoir provoqué la mort d’une jeune fille, et pourtant acquitté. Son arrivée dans la ville suscite sur les réseaux sociaux des messages de haine. Pendant que Weaver cherche un moyen de protéger efficacement Jeremy en quittant la ville pour se réfugier dans un endroit plus sécurisé, Duckworth fait le rapprochement avec une affaire : un certain Craig Pierce auteur d’une agression sur une handicapée mais relâché par la justice, a été enlevé un soir par des inconnus, attaché et torturé. Cet acte avait été revendiqué sur un réseau appelé « Just Deserts » où des inconnus se vantaient d’avoir fait justice. Et justement, l’un des membres de ce réseau aimerait faire payer à Jeremy son acte.

J’ai passé un très bon moment de lecture avec « Champ de tir », l’intrigue suit alternativement l’enquête de Duckworth et la mission de Weaver. Si au départ, on pense que les deux sont séparées, très rapidement on comprend qu’elles sont liées et que le sort de Jeremy dépend autant de l’efficacité de Duckworth que du professionnalisme de Weaver. Dès lors, le rythme s’accélère et on lit les derniers chapitres en se mordant les doigts ou presque en espérant une fin heureuse… Il y a bien une fin, maintenant à la vue de la dernière page, on peut s’interroger sur la notion de fin heureuse.
Je vous recommande vivement ce roman et je remercie au passage les Editions Belfond et Netgalley de m’avoir permis de le lire.

Restez chez vous et lisez !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un grand merci aux éditions Belfond et à Netgalley pour l’obtention de ce service presse. C’est le premier livre Linwood Barclay que je lis. J’avais très envie de découvrir cette référence incontournable en littérature policière.
Je n’ai pas été déçue du tout, même si c’est le quatrième tome de la Promise Falls, je n’ai pas été pénalisée dans ma lecture de ne pas avoir lu les livres précédents.
L’inspecteur Duckworth hérite d’une enquête d’un type qui s’est fait tatoué un aveu de meurtre dans son dos contre son gré. Le détective Weaver se retrouve à protéger le gosse de riche Jeremy Pilford.
Au fur et à mesure qu’avance l’enquête de chacun, on se rend compte que Promise Falls a ses propres justiciers, ils rendent leur propre justice et s’organisent via les réseaux sociaux.
J’ai vraiment beaucoup apprécié la plume de Linwood Barclay qui se veut précise et ciselée.
J’ai trouvé qu’il avait une lubie du poids sur ses personnages masculins car systématiquement il indique leur poids dans la description.
Jeremy est un jeune absolument détestable, il ne sait rien faire par lui-même… A se demander s’il ne mérite pas réellement son surnom de Big Baby.. J’ai savouré l’évolution que lui a réservé Linwood Barclay.
Un policier comme je les aime avec des rebondissements et des développements inattendus. J’aime être surprise! Et avec champ de tir, je n’ai pas été en reste, mensonges, manipulation! J’ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture même si au départ, j’ai eu un peu de mal à situer chaque personnage. J’ai aimé la fine psychologie de chaque enquêteur.
Si vous êtes amateurs de policier, que vous aimez les intrigues un peu à l’ancienne foncez!
Ce livre est paru le 19 mars aux éditions Belfond.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Thriller - il semble que ce roman soit une suite de série mais je l’ai lu comme un one-shot et cela ne m’a aucunement gêné.

L’histoire se situe à Promise Falls, petite ville dans le nord de l’état de New York... l’inspecteur Barry Duckworth se trouve dans son bureau avec un jeune homme hagard et désorienté : Brian Gaffney. Ce dernier tente d’expliquer, de manière confuse, qu’il a été enlevé, affamé, il n’a aucun souvenir de ces deux derniers jour. Dans son dos a été gravé une phrase...
Quelques semaines auparavant, un autre homme, un pédophile, avait été déchiqueté et mutilé par un chien.
Quelqu’un tenterait il de faire justice lui-même? Est-ce une vengeance?
Dans le même temps, on demande à Cal Weaver, ex flic devenu détective privé, de servir de garde du corps à Jeremy Plimpton, qui après une soirée arrosée, avait renversé et tué une jeune fille en voiture.

On se doute qu’entre ces deux affaires il va y avoir un lien... bonne découverte de cette intrigue!!

Ce roman commence sur les chapeaux de roue et c’est un véritable page-turner. Je l’ai liquidé dans la journée et je n’ai pas vu le temps passer.
L’auteur nous saisit dès les premières pages, fait monter le suspens, nous laisse haletant et plein d’interrogations.
L’intrigue est bien construite, l’auteur la tisse page après page. On découvre une machiavélique histoire.
Un excellent moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tout d’abord, je remercie Netgalley et les éditions Belfond de m’avoir permis de lire ce livre.
Linwood Barclay est l’un des premiers auteurs que j’ai lu quand j’ai commencée à lire des romans policiers et je suis donc enchantée d’avoir pu faire cette lecture.
Champ de tir est le 4ème tome de la série concernant la ville de Promise Falls.
Linwood Barclay met ici en avant le thème de la vengeance mais également du pouvoir destructeur que peut représenter le phénomène internet.
Dans ce livre, nous nous retrouvons avec 2 histoires en parallèles. D’un côté Bary Duckworth, le flic qui enquête sur l’agression particulière qu’a subit Brian. De l’autre, nous découvrons Cal Weaver, ancien flic reconvertit en détective privé mais qui aura ici le rôle de « garde du corps » de Jérémy Plimpton, qui est harcelé depuis qu’il a lors d’une soirée arrosée renversé et tué une jeune fille. Si nous nous rendons rapidement compte que les deux histoires sont liées, nous découvrons au fur et à mesure de la lecture comment et pourquoi elles le sont.
Lors de cette lecture, je me suis attachée à certains personnages, j’ai été dégoutée par d’autres, … cela grâce à la façon dont l’auteur nous fait entrer dans l’histoire, en introduisant petit à petit les intrigues plus captivantes les unes que les autres, en faisant que les personnages « secondaires » soient aussi important que les personnages « principaux ». Au fur et à mesure, il nous oblige à imaginer tout les scénarios possibles, nous met dans le doute avec une aisance propre à Linwood Barclay.
Bref, vous l’aurez compris, pour moi l’auteur a encore une fois réussi avec brio à me faire passer un excellent moment lors de cette lecture alors n’hésitez pas à le lire également.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voila un polar qui commence doucement, deux histoires parallèles dont ont se doute qu'elles vont se rejoindre à un moment ou à un autre. Ce qui ne manque pas d'arriver, mais à partir de là plus rien ne se passe comme le prévoyait le lecteur (en tous les cas moi). Et il n'y aura que des rebondissements sur les derniers chapitres, qui s'accélèrent dans l'action. Les personnages sont biens fouillés. Linwood Barclay est toujours très agréable à lire et dans ce roman il dénonce dans ce romans les ravages des réseaux sociaux, c'est d'ailleurs un peu facile, c'est le seul petit défauts que je verrais dans ce livre. Mais pour moi ce livre est à lire, c'est un vrai plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Barry Duckworth est le héros de la petite ville de Promise Falls pour avoir arrêté un dangereux criminel. Il reçoit la plainte de Brian Gaffney qui n’a aucun souvenir de ce qui s’est passé les deux derniers jours. Il pense avoir été enlevé par des extraterrestres et gardé dans leur vaisseau spatial.
Madeline Plimpton demande à Cal Weaver, détective au passé douloureux, de protéger son petit-neveu, Jeremy, contre les menaces qui ne cessent d’arriver.
L’intrigue est haletante. Le livre est à la fois un roman policier (Barry Duckworth enquête) et un thriller (nombreux sont ceux qui veulent s’en prendre à Jérémy). Un excellent divertissement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et aux éditions Belfond pour cette lecture. Avec "Champ de tir", Linwood Barclay vient compléter sa série se déroulant à Promise Falls, et mettant en scene l'inspecteur Barry Duckworth et le privé Cal Weaver. 

Cette fois-ci les deux hommes vont être entrainés dans une sombre histoire de vengeance, orchestrée par une foule determinée, utilisant réseaux sociaux et sites internet, pour assouvir sa soif de sang. Et avant que Jeremy Pilford deviennent leur nouvelle victime, nos deux héros vont tout faire pour demêler le vrai du faux. 

Une chose est sûre , c'est que les romans de Linwood Barclay sont très agréables à lire. Bien écrits, très rythmés et avec un bon suspense, ils se dévorent en un clin d'oeil. Les personnages sont bien construits et l'intrigue se tient, mais je dois bien avouer que j'ai eu un peu plus de mal avec ce tome. J'avoue que j'avais trouvé le tome précédent très bon, venant clotûrer à la perfection la série des "Promise Falls" et du tueur qui a servi de fil rouge à celle-ci, et que celui-ci me paraît en dessous. Peut-être est-ce , à mon sens le tome de trop.

Mais ne vous y trompez pas en ouvrant ce polar vous passerez un bon moment de lecture, et après tout n'est-ce pas là l'essentiel .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à NetGalley et aux editions belfond pour leur confiance.

Nous revoici ici dans un roman de Linwood Barclay mettant en scene l'inspecteur Barry Duckworth et le privé Cal Weaver.
Cette fois-ci les deux hommes vont être entrainés dans une sombre histoire de vengeance, orchestrée par une foule determinée, utilisant réseaux sociaux et sites internet, pour assouvir sa soif de sang. Et avant que Jeremy Pilford deviennent leur nouvelle victime, nos deux héros vont tout faire pour demêler le vrai du faux.

Cal Weaver est engagé pour assurer la protection d'un jeune homme accusé d'homicide involontaire et finalement acquitté mais qui semble déchainer la vindicte populaire. Barry Duckworth va enquêter sur le cas de l'homme qui s'est présenté de lui-même au poste en disant qu'il a été enlevé, battu et porte un message sous la forme d'un tatouage grossier dans le dos.

Les thèmes abordés sont tellement dans l'actualité, on voit cela tous les jours sur les réseaux sociaux où les justiciers et les redresseurs de tort pullulent. Lorsque les médias s'y mettent et en rajoute une couche. On se demande se qu'il va advenir aux personnes ainsi harcelées à tort où à raison.

Un des meilleurs auteurs de thrillers nord-américains actuels ! Surtout, lisez les précédents… ils sont tout aussi bons que celui-ci.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La petite ville de Promise Falls, d'apparence toute tranquille, cache des personnalités bien disparates: des mégalos, des torturés, des voleurs, des justiciers, bref vous l'aurez compris, il y a de quoi mitonner une jolie petite intrigue.
▪️
Pensant à tort qu'il s'agissait d'un one shot alors qu'en fait c'est une série, je l'ai pourtant lu sans problème.Le début m'a paru quand même un peu lent, le temps que tout se mette en place, mais à la moitié du livre j'ai commencé à me sentir "imprégnée" de cette atmosphère un peu glauque et particulière. Les rebondissements s'enchaînent ensuite jusqu'à la fin, l'auteur nous balladant à travers de fausses pistes en disséminant des indices par çi par là, jusqu'au denouement final. Une lecture assez sympa pour ma part.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Persuadé d’avoir été enlevé et drogué par des extra-terrestres, Brian Gaffney se rend au poste de police et dévoile son dos sur lequel viennent de se défouler ses ravisseurs. L’inspecteur Duckworth y découvre avec surprise un tatouage ‘Je suis le taré qui a tué Sean’.

De son côté, Cal, détective privé, est embauché pour veiller à la sécurité de Jérémy, jeune homme ayant tué accidentellement une jeune femme, et condamné à une peine infime. Lynché sur les réseaux sociaux, sa vie semble pourtant réellement menacée.

Un site internet incitant les gens à rendre justice eux même est alors découvert. Qui sont ces justiciers ? Sont-ils toujours bien renseignés ? Jusqu’où sont-ils prêts à aller pour assouvir leur désir de vengeance ?

Linwood Barclay nous offre ici un thriller captivant, où la réflexion, la raison et l’absurde se côtoient régulièrement. On y suit deux histoires distinctes, menées tambour battant par deux enquêteurs chevronnés. Les personnages semblent tous aussi suspects les uns que les autres. J’ai adoré détester certains personnages et me suis prise d’affection pour d’autres, notamment pour le duo Jérémy / Cal, que j’ai trouvé très touchant.
L’auteur parvient à nous tenir en haleine jusqu’à la fin, et nous offre même des rebondissements alors que tout semblait plié.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nouvelles affaires à Promise Falls.
Le détective privé Cal Weaver est chargé d’assurer la protection de Jeremy, un jeune homme soupçonné d’avoir renversé l’une de ses amies.
Depuis les menaces de mort affluent. En plus de veiller à sa sécurité, Cal Weaver tentera également de faire la lumière sur ce qu’il s’est réellement passé le soir du drame.
De son côté, l’inspecteur Duckworth, reçoit dans son bureau un autre jeune homme qui affirme avoir été kidnappé et tabassé. Souffrant de fortes douleur, Duckworth va découvrir un affreux tatouage dans le dos de la victime l’accusant d’avoir commis un crime.
Très vite l’on va découvrir que les deux enquêtes sont liées.

Troisième roman de Linwood Barclay pour moi et toujours autant de plaisir à suivre les enquêtes.
Comme à chaque fois les intrigues sont très prenantes et le suspense au rendez-vous. Ici il est question des ravages que peuvent provoquer les réseaux sociaux. Derrière des écrans se cachent certains monstres qui en plus parfois ne se limitent pas aux attaques virtuelles.
J’ai vraiment eu du mal à faire des pauses dans ma lecture tellement j’avais envie de découvrir ce qu’il s’était passé.
Certains personnages de Linwood Barclay sont les mêmes depuis quelques romans qui se déroulent à Promise Falls et des références sont faites aux précédents livres. Cela n’empêche pas la compréhension de l’histoire. Comme pour mes précédentes lectures, il m’a fallu un petit temps pour bien cerner qui était qui et m’habituer aux noms des nombreux personnages, mais une fois cela fait je me suis laissée porter par l’intrigue très bien rythmée et bien ficelée.

Je remercie les Editions Belfond et Netgalley France pour cette découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

D'une construction plutôt classique, un récit qui suit deux enquêteurs travaillant sur deux affaires qui n'ont a priori rien en commun, Linwood Barclay va faire un excellent polar, intrigant et au rythme crescendo.
Si le flic et le détective sont deux types bien, ils ont affaire à toute une galerie de personnages allant du pur déjanté au mesquin digne des pires show de téléréalité.
Évidemment, au moment où vous croyez deviner comment tout cela va s'emboîter, ça se complique, ça s'emballe, jusqu'à une fin en apothéose tragique, pour notre plus grand plaisir de lecteur.

#ChampDeTir #LinwoodBarclay #Belfond #NetGalleyFrance #Netgalley #lecture #livres #chroniques #polar #Thriller #TueurEnSerie #SerialKiller

Le quatrième de couverture :

Quand des citoyens justiciers sèment la terreur dans une petite bourgade américaine... Meurtres, complots et coups tordus : à Promise Falls, on ne badine pas avec le crime !
D'habitude si paisible, la petite ville de Promise Falls est en ébullition. C'est d'abord un type ahuri qui débarque dans le bureau de l'inspecteur Duckworth en prétendant avoir été kidnappé et passé à tabac. Sur son dos, un tatouage l'accuse d'être un meurtrier.
Et puis il y a l'affaire Jeremy Pilford. Ce gosse de riche arrogant, soupçonné d'avoir écrasé une jeune fille, vient d'engager le privé Cal Weaver pour assurer sa sécurité. Acquitté au tribunal pour irresponsabilité, l'adolescent se retrouve lynché dans les médias et harcelé par une meute d'anonymes.
Qui sont ces bons redresseurs de torts, ces
social justice warriors rassemblés sur les réseaux sociaux, déterminés à faire payer les supposés criminels ? Quelles sont leurs intentions ? Et sont-ils toujours bien informés ?
Alors que la ville ressemble à un champ de tir, Duckworth et Weaver ne seront pas trop de deux pour lutter contre cette chasse aux sorcières des temps modernes...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

4 fois plus de bonheur
Accro à Linwood Barclay, cet auteur canadien qui aime les héros aux grands cœurs? Bienvenue dans sa série en 4 volumes, qui se situe à Promise Falls, une petite ville où il ne se passe jamais rien. Dans "Fausses promesses", "Faux Amis" et "Vraie Folie" on découvre le privé Carl qui ne lâche rien, travaillant avec Duckworth, flic sympa qui aime sa tranquillité. Qu'il ne retrouve toujours pas dans le quatrième tome "Champ de tir" qui vient de paraître. Même si la cité semble apaisée après une jeune maman assassinée, l'effondrement d'un drive-in et l'empoisonnement de l'eau du robinet, un nouveau drame surgit. Un jeune homme explique avoir été enlevé par des aliens: pour preuve, le tatouage dans son dos, l'accusant d'être un meurtrier. Un geste terriblement injuste qui incite Duckworth à enquêter, alors que Carl joue au garde-nounou d'un ado gâté. On adore ces polars, où l'auteur titille nos nerfs et nos neurones! Si vous n'êtes pas amatrice de giclée 'hémoglobine et préférez les romans où il faut réfléchir, foncez. En plus, c'est touchant et plein d'humour. Et on referme le dernier tome avec un pincement au cœur et l'impression de laisser des amis derrière soi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :