Amitié Amoureuse

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 14 févr. 2020 | Archivage 2 mars 2020

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #AmitiéAmoureuse #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

« Plus l'amitié approche de l'amour, plus elle est parfaite... »

Paris, 1896.

Lors d'une soirée mondaine où elle s'ennuie, Denise Tremors, mère d'une petite fille, rencontre Philippe de Luzy, un gentleman célibataire. Entre eux, la complicité est immédiate.

Quelques jours plus tard, Denise reçoit une lettre : Philippe souhaite la revoir. De ce premier courrier naîtra une amitié forte et sincère. Ils entretiendront une correspondance journalière et se donneront plusieurs fois rendez-vous.

Mais leurs sentiments finissent par se troubler : amitié, frustration, amour, jalousie... Quand l'un se dévoile, l'autre s'échappe.

Au jeu du chat et de la souris, leur histoire est un mélange de joies et de souffrances. Pourtant, ils n'arrivent pas à s'oublier...

Et s'il suffisait de forcer un peu le destin ?

« Plus l'amitié approche de l'amour, plus elle est parfaite... »

Paris, 1896.

Lors d'une soirée mondaine où elle s'ennuie, Denise Tremors, mère d'une petite fille, rencontre Philippe de Luzy, un...


Note de l'éditeur

📚 Pour les lecteurs, lectrices, qui aiment les plumes anciennes, il y en aura pour tous les goûts ! 📘 Deux nouvelles collections arrivent ! Flamant Noir vous déniche les pépites rares du siècle dernier !

Nous retournons à la source des premiers romans policiers français🕵🏻‍♂️ ou romans populaires avec la collection "ORIGINES", et à la littérature générale, sentimentale, historique...👸🏻avec la collection "FEELINGS" !

Notre intention est de promouvoir la culture littéraire et permettre aux lecteurs d'aujourd’hui de (re)découvrir des écrivains talentueux d'autrefois.. Il y a tant d’œuvres oubliées ou méconnues, que Flamant tient à les faire renaître. 😉

Notre travail éditorial consiste à "moderniser" l’ouvrage grâce à une mise en page plus contemporaine, et par la correction de certains mots/expressions ; ou à l’aide d’une note de bas de page explicative, si nécessaire, afin que la lecture soit accessible à tout le monde.

📚 Pour les lecteurs, lectrices, qui aiment les plumes anciennes, il y en aura pour tous les goûts ! 📘 Deux nouvelles collections arrivent ! Flamant Noir vous déniche les pépites rares du siècle...


Ils recommandent !

En 1896, ce roman épistolaire eut un succès mondial ! 

Hermine Oudinot Lecomte du Noüy, (Paris, 1854-1915), est une écrivaine et femme de lettres française qui tenait un salon littéraire très renommé où se pressaient de jeune gens en vogue.

La légende raconte que ce roman est le reflet de la relation qu’elle entretenait, à l’époque, avec Guy de Maupassant....

En 1896, ce roman épistolaire eut un succès mondial ! 

Hermine Oudinot Lecomte du Noüy, (Paris, 1854-1915), est une écrivaine et femme de lettres française qui tenait un salon littéraire très renommé...


Actions promotionnelles

Pour les amoureux de littérature d'autrefois et/ou des correspondances, ce roman épistolaire, écrit en 1896, devrait vous ravir !

Disponible dès le 14 février prochain, en Ebook et grand format.


Pour les amoureux de littérature d'autrefois et/ou des correspondances, ce roman épistolaire, écrit en 1896, devrait vous ravir !

Disponible dès le 14 février prochain, en Ebook et grand format.



Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9791093363615
PRIX 20,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers ma Kindle (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je tiens à remercier Flamant Noir Editions pour m’avoir permis de découvrir ce petit bijou. Si vous me connaissez, vous le savez : j’adore les romans épistolaires ! Celui-là ne fait pas exception. D’autant qu’il a été écrit en 1896 et qu’en ce temps-là, soyons honnêtes, la correspondance était tout de même autre chose que ce qu’elle est de nos jours.

Denise est une femme mariée, séparée, qui élève seule sa fille Hélène, entourée par sa mère, sa belle-mère et ses amis intimes. Philippe, gentleman trentenaire et célibataire, lui écrit à la suite d’une soirée lors de laquelle ils ont passé un agréable moment. Une amitié intense, passionnée, va découler de cette correspondance, donnant parfois naissance à certains sentiments qu’ils doivent alors réprimer, en accord avec la bienséance de l’époque.

Alors oui, c’est un roman d’un autre siècle, mais pour ma part, j’aime beaucoup les valeurs de ce temps-là et j’ai apprécié l’évolution de cette relation épistolaire amicale. La correspondance s’étendant sur plusieurs années, de grands changements ont lieu dans la vie des uns et des autres. Les sentiments évoluent, s’intensifient, s’éteignent. Nous sommes emportés tout au long de cet échange enflammé par la plume fabuleuse de l’auteure. Les personnages ont de l’esprit, raisonnent, philosophent parfois, et citent même leurs contemporains (Maupassant, Georges Sand…). Je suis très heureuse d’avoir découvert ce roman, remis au goût du jour et facilement accessible grâce aux notes en fin de page pour expliquer les mots anciens et compliqués. J’aime cette façon d’écrire et de parler du XIXème siècle. Le charme a fonctionné sur moi, sans conteste.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En ce 14 février 2020, commercialement célébré par la « fête des amoureux », ressort, aux éditions « Flamant noir », « Amitiés amoureuses », par Hermine Leconte Du Nouÿ, qu’elle écrivit en 1896.

Nous l’avons lu pour vous et vous en proposons, dans le présent article, so résumé et notre critique.


Plus connue pour une supposée correspondance amoureuse avec le grand Guy de Maupassant, publiée en 1912, dans « La grande revue », par une certaine « Madame X », et dont on sait, depuis, qu’il fut le fait de l’auteur Adrien Le Corbeau (ça ne s’invente pas), Hermine Leconte du Nouÿ – auteure de la fin du XIXe et du début du Xxe siècle -, qui publia quinze ouvrages, dont certains furent des collaborations avec d’autres auteurs.

« Amitié amoureuse », que nous vous présentons ici, est le troisième ouvrage de Hermine Leconte de Nouÿ. Il s’agit d’un roman épistolaire qui raconte la relation d’amour platonique (mais pas tant que cela…), entre Denise Tremors, femme élevant seule sa fille, Hélène, encore jeune enfant, et de Philippe de Luzy, gentilhomme célibataire, qui se rencontrent lors d’une soirée mondaine.

Le style littéraire épistolaire a quelques très grands classiques à son actif (on pense, en tout premier lieu, au si célèbre « Les liaisons dangereuses », bien évidement), et ce malgré qu’il soit assez peu goûté à notre époque, le « format lettre » rendant difficile le rythme dans l’action. Il faut donc, déjà, être sensible à cette forme littéraire pour pouvoir se plonger dans « amitié amoureuse ». Si vous y arrivez, alors vous aurez la chance de pouvoir profiter d’un très bel ouvrage, dans son style suriné vis à vis de notre époque (et donc, exotique), qui fait d’autant plus de bien à cette époque qu’est la notre, gangrenée par la perte de l’usage de la pratique de correspondance épistolaire, et donc la perte de la connaissance de la langue, d’un phrasé agréable remplacés par l’immédiateté et sa pensée utilitariste qui fait réduire même un simple mot de cinq ou six lettre en une sorte d’onomatopée de deux lettres.

Pour ce qui est de son histoire, par contre, seules les apparences trompeuses dues au style, peuvent faire croire que cela ne pourrait se passer à notre époque, que cet amour-amitié entre un homme et une femme, avec sa complexité, pour chacun des deux protagonistes, a savoir où se placer, d’un point de vue affectif, émotionnel, sentimental, vis à vis de l’autre et, surtout, vis à vis de lui-même.

C’est, d’ailleurs, ce qui fait le grand intérêt de ce roman qui – hélas, à nos yeux -, est trop simpliste en ce qui concerne son titre « amitié amoureuse », donnant tout le sel de son contenu.

Mais que ce triste choix de titre n’empêche personne de profiter de la lecture de ce bon roman épistolaire, qui en fit la grande référence de son auteure, pour la promotion du reste de son œuvre.

Note : 4,5/6 étoiles

Christian Estevez

Critique disponible sur le site du média "FemmeS du Monde magazine", mise en ligne le 14 février 2020.
#AmitiéAmoureuse #FlamantNoirEditions #NetGalleyFrance #FemmeSduMondeMagazine #ChristianEstevez

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai dévoré ce roman encore plus vite que je ne l'aurais cru possible...
Un homme , une femme et un fabuleux nombre de lettres qui vont participer à l'évolution de leur relation. Amour? Amitié? intérêt, envie... tout y passe plus la jalousie et les inquiétudes quant aux moeurs de l'époque.

C 'est un délicieux roman, au langage désuet et plein de jolies images pour dire ce qui ne doit pas l'être ouvertement à cette époque.

Le ton et la longueur des lettres créent une nouvelle surprise à chaque nouvelle page, une découverte agréable et presque naïve pour notre époque mais si exaltante deux siècles plus tôt...

En dire plus dévoilerait ce joli roman qui dévoile son charme au fil des lettres qui se succèdent.
merci pour cette belle lecture

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Denise Tremors, une jeune bourgeoise mariée et mère d’une petite fille, s’ennuie dans sa vie trop rangée. Elle commence une correspondance avec un ami croisé dans une soirée mondaine. Loin des banalités policées, ils commencent une relation épistolaire sensible, trouble et profonde, qui va mettre à mal les convictions et les résolutions de la jeune femme.

Philippe est un homme qui plaît aux femmes, Denise est ravissante, on voit bien où le plaisir de s’écrire va mener au désir. Chaque lettre devient un chassé-croisé amoureux, où les deux protagonistes jouent sur les mots, laissent parfois deviner leurs sentiments, ou au contraire masquent la vérité, à charge au lecteur de savoir lire entre les lignes...

En 1896, ce roman épistolaire signé Hermine O. L. du Nouÿ, est un immense succès. Il se murmure dans les salons qu’il est le récit de sa relation particulière avec Guy de Maupassant. Il est vrai que l’on a peu de peine à imaginer le séduisant écrivain sous les traits du héros, Philippe de Luzy. Aujourd’hui oubliée, Hermine Oudinot Lecomte du Noüy, morte en 1915, se lit avec autant de délectation qu’un roman contemporain.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :