Ils viendront

Connectez-vous pour accéder au titre. Connectez-vous ou inscrivez-vous ici !
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 20 juin 2024 | Archivage Aucune
Jungle | Frissons

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Ilsviendront #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Alors que la ville d’Edgetown est plongée dans la torpeur d’un été inhabituellement chaud, la police est confrontée à de mystérieuses disparitions: des adolescents, que rien ne semble relier, sont enlevés les uns après les autres. L’enquête piétine. L’inspecteur Grayharm décide alors de mener les recherches à sa manière… quitte à s’attirer les foudres de ses supérieurs.

En rentrant chez lui, le jeune Lukas Velejos manque à son tour de se faire kidnapper et se réfugie chez son amie Selma. Bientôt, tous les deux vont se retrouver au centre d’une terrible machination et impitoyablement traqués…

Alors que la ville d’Edgetown est plongée dans la torpeur d’un été inhabituellement chaud, la police est confrontée à de mystérieuses disparitions: des adolescents, que rien ne semble relier, sont...


Formats disponibles

ISBN 9782822244572
PRIX 13,95 € (EUR)
PAGES 64

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Voici mon retour de lecture sur la bande dessinée Ce que voient tes yeux, premier tome de la série Ils viendront d'Erik L'Homme et Marcello de Martino.
Alors que la ville d'Edgetown est plongée dans la torpeur d'un été inhabituellement chaud, la police est confrontée à de mystérieuses disparitions : des adolescents, que rien ne semble relier, sont enlevés les uns après les autres.
L'enquête piétine.
L'inspecteur Grayharm décide alors de mener les recherches à sa manière.. quitte à s'attirer les foudres de ses supérieurs.
En rentrant chez lui, le jeune Lukas Velejos manque à son tour de se faire kidnapper et se réfugie chez son amie Selma.
Bientôt, tous les deux vont se retrouver au centre d'une terrible machination et impitoyablement traqués..
Ce que voient tes yeux est un premier tome qui pose les bases.
Nous faisons la connaissance de l'inspecteur Grayharm, totalement dépassé par les disparitions d'adolescents. Rien ne les relie entre eux, ils n'avaient pas de raisons particulières de partir. Tout ça est incompréhensible !
Les disparitions s'enchaînent et la police piétine de plus en plus. Alors l'inspecteur veut jouer le tout pour le tout..
En parallèle, nous suivons un adolescent prénommé Lukas. Il échappe de peu à un enlèvement. Il se réfugie chez son amie Selma. Et.. c'est le début des ennuis pour les jeunes gens !
Ce premier tome pose les bases mais sans longueurs. Au contraire, il y a un très bon rythme.
J'ai beaucoup aimé les dessins et la colorisation.
Par contre, je suis totalement restée sur ma faim avec une fin qui n'en n'ai pas une, ça s'arrête en plein milieu d'une action.. Vivement la suite !
Ils viendront est une série très prometteuse.
J'ai apprécié la découverte et je suis ravie d'avoir eu le plaisir de la découvrir en avant première.
Je vous la recommande et la note 4.5 étoiles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai adoré cette bande dessinée, on suit l’enquête des enlèvements sur des adoles-cents avec l’inspecteur Grayharm et en même temps on suit la vit du petit Lukas.

L’histoire se passe vite, il y a de l’action, de la réflexion.

J’étais trop dégoûtée quand j’ai lu “à suivre”, la bande dessinée s’arrête sur un gros suspense qui met l’eau à la bouche pour la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette bd m’a immédiatement attirée, le nom d’Éric L’Homme tout d’abord annonçait un scénario bien ficelé et haletant, la couverture était belle et l’histoire me plaisait. Je ressors contente de l’avoir découverte grâce à Netgalley mais un peu frustrée. Si l’univers est construit, la bd se termine très vite, on a à peine le temps de commencer qu’il va falloir attendre un moment avant de lire la suite. Le pitch est simple, des ados disparaissent, les flics sont sur les dents, impuissants face à ce qu’ils ne comprennent pas. On va suivre deux ados, un garçon et une fille, amis, et un flic qu’on a mis sur la touche mais qui est obsédé par cette affaire. Le rythme est soutenu, le scénario est sympa, l’écriture agréable et les dessins sont plaisants, urbains et ensoleillés. La chaleur règne, écrasante. Il y a un bel univers. Mon bémol tient donc à cette fin beaucoup trop frustrante et en même temps je n’enlèverais rien de ce qui précède, c’est donc bien d’un nombre de pages trop restreint qu’il s’agit, une bd double aurait été un meilleur format ou comme la série U4 mais ce n’est là que mon avis. Quoi qu’il en soit le duo fonctionne bien et je conseille cette bd.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Très bon premier tome de série.

J'ai bien aimé cette histoire qui nous fait rentrer directement dans le vif du sujet. C'est très bien rythmé avec du suspense qui s'installe petit à petit pour nous amener à un final horrible. Oui horrible car on veut la suite!

Ce premier volet est très chouette avec des personnages qui se dévoilent et une intrigue bien ficelée. Le tout illustré avec talent. Parfait !

Je remercie les éditions Jungle et NetGalleyFrance pour cette découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

*Ils viendront* est la première bd que je lis sur téléphone ainsi que via NetGalley et je ne pouvais rêver mieux pour débuter.

Avec ses couleurs agréables et ses alternances de points de vue, la bd a su me captiver dès les premières pages. En effet, le lecteur suit successivement Lukas, l’inspecteur Grayharm et Selma, ce qui apporte un rythme soutenu à l’intrigue. Le tout est agrémenté d’articles de presse qui alimentent les théories qui ne cessent de germer dans notre esprit.

Plus les pages passent, plus la tension monte tandis que l’étau se resserre sur Lukas. Si j’ai trouvé le final de ce tome un peu rapide, il n’en demeure pas moins très bon et j’ai hâte de découvrir la suite de l’histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

A Edgetown, des adolescents se font enlever sans qu'on sache pourquoi. L'inspecteur Grayharm enquête : est-ce lié à la chaleur inhabituelle ou à la secte qui manifeste régulièrement en ville ? En parallèle Lukas jeune homme des quartiers pauvres échappe de justesse au kidnapping et se réfugie chez son amie Selma
J'ai été attirée par le nom de Erik L'homme dont j'avais adoré la série de romans Le livre des étoiles.
Le scénario est intéressant avec un bon rythme, peut être un peu simple mais au fur et à mesure de l'enquête on apprend des choses qui nous interrogent. Par contre on reste sur sa faim avec la fin un peu trop rapide.
Les dessins et couleurs sont biens, on distingue bien les personnages. J'aime beaucoup la couverture. C'est le même dessinateur que la série N.E.O
En bref un tome 1 prometteur

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’été est caniculaire à Edgetown.
Et c’est dans cette atmosphère pesante que l’Inspecteur GRAYHAM doit enquêter sur une série de disparitions d’adolescents.
Aucune piste, aucun indice tangible pour étayer cette investigation.
GRAYHAM, flic bourru, au passé tragique et aux méthodes peu orthodoxes, va passer outre des ordres de sa hiérarchie et va être mis sur la touche de l’enquête.
Cela va-t-il suffire pour l’en écarter vraiment?

Au même moment, le jeune LUKAS, ado rebelle qui vit avec un père magouilleur, échappe de justesse à un rapt.
Il va trouver refuge chez sa meilleure amie et complice SELMA.
Les ravisseurs semblent s’intéresser particulièrement à LUKAS, mais pourquoi?
Et que sont devenus les autres disparus? Quel est l’étrange but de ces enlèvements?

ILS VIENDRONT : 1. CE QUE VOIENT TES YEUX m’a fait passer un excellent moment.
L’ambiance générale et l’intrigue imaginée par ERIK L’HOMME est digne d’un blockbuster Hollywoodien. Il y a du suspens, des twists, des poursuites...
C’est dynamique et rythmé. Il manque un peu de profondeur dans le psy des personnages, mais on devrait en savoir plus dans les suites.
Les graphismes de DE MARTINO sont magnifiques; les traits donnent de la fluidité à l’évolution de l’histoire et cela donne du tempo.
La palette jaune et ocre donne un côté lourd et étouffant à la trame, ce qui en donne plus d’intensité.
Une excellente BD, certes un peu courte et au final qui reste sur le faim, mais de très bonne augure pour les prochains opus !!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est l'été. Il fait chaud, très chaud à Edgetown.
Les esprits s'échauffent, tandis que des adolescents sont enlevés, sans laisser de traces. L'inspecteur chargé de l'enquête, Grayham, patine. Il lance un appel à témoin, ce qui ne plaît guère à son chef, et se voit retirer l'affaire...

Pendant ce temps, le jeune Lukas manque de se faire enlever par deux hommes aux mines patibulaires...

***

Ce que voient tes yeux est un premier tome qui plante un décor bien mystérieux, dans une atmosphère lourde, écrasante de chaleur.

C'est un mélange réussi entre enquête, action, mystère. On sent poindre une dimension scientifique dans laquelle est distillée une touche de fantastique.

Côté personnages, j'ai pour l'instant apprécié Grayham, flic bourru qui patauge mais ne lâche pas l'affaire, et le duo adolescent : Lukas, le slammeur un peu paumé, et Selma, très intuitive, débrouillarde, prête à tout pour aider son ami.

Ils viendront, c'est aussi une bande dessinée survitaminée, tant dans les couleurs - chaudes à l'image de cette canicule - que dans le rythme, puisque nous avons déjà quelques courses-poursuites et une belle dose de suspense.

C'est un titre qui m'a convaincue, et dont j'aurai plaisir à lire la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un adolescent de 14 ans, sans problème, est enlevé dans une rue d’Edgetown. C’est le 6e en quelques semaines. Pas de demande de rançon. Aucune explication. Rapidement toutes les hypothèses sont avancées, et les habitants reparlent de manifestations extra-terrestres alors que la secte catastrophiste est en pleine expansion. Pour l’inspecteur Robert Grayharm c’est l’incompréhension.

Un brin slameur, Lukas, également 14 ans, échappe de peu à un enlèvement. Abandonnant son vélo, l’instrument de sa liberté, il trouver refuge chez Selma, sa seule amie. Qui sont ces deux hommes ? Dea flics venus pour un vol de chaussure ? Des types louches qui en voudraient au père de Lukas ?

Bien que démis de l’affaire, l’inspecteur Grayham est mis sur une piste. Arrivera-t-il à temps pour empêcher que Lukas soit la victime suivante ?

Un album à la lecture très agréable qui lance avec réussite cette nouvelle série. Les personnages et l’intrigue sont bien posés, et la fin sur un cliffhanger font qu’il va être long d’attendre la suite.

Le dessin est lui aussi agréable. La ville, le décor, les personnages sont clairement dessinés. Les couleurs sont celles de la chaleur exceptionnelle qui pèse sur la ville d’Edgetown.

Une jolie découverte que cet album jeunesse. On a très envie de découvrir la suite de l’histoire.

Merci à NetGalley et aux Editions Jungle pour cette découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On part sur une enquête policière comme on aime (grand public là, promis).
On part sur pas mal de mystère avec des enlèvements d'adolescents qui n'ont rien en commun si ce n'est un détail qui conduira à davantage de mystère et de questions.
S'ajoute à ça une bonne ambiance digne d'un policier et de bons personnages comme l'inspecteur qui, même s'il est retiré de l'enquête, fera tout pour atteindre la vérité. En bref, une très bonne BD !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un tome très introductif mais assez prenant. On veut, tout comme l'inspecteur Grayham,comprendre ce qui arrive aux jeunes de cette ville! Mais en même temps on se retrouve du côté de Lukas, un jeune qui échappe de peu à ses ravisseurs.
L'étau se resserre autour des motivations car on a enfin un point commun entre les adolescents enlevé et j'avais être très curieuse ! C'est pas souvent que je vois parler de daltonisme dans la littérature (mon mari est deuteranope du coup le sujet me parle).
Les dessins sont sympas mais j'ai mis 2/3 pages a mis faire. Inclure des pages de journaux et une bonne idée, ca nous laisse entendre qu'on va sûrement parler des mystères qui entourent cette ville prochainement ! Entre cette canicule et les chats qui disparaissent, aurait-il un lien entre tout ça ? Hâte de voir dans quelle direction nous allons.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En cet été caniculaire, des adolescents disparaissent mystérieusement dans la ville d’Edgetown. Excédé après le 6e enlèvement, L’inspecteur Grayharm s’adresse aux journalistes et à la population, allant contre les ordres de sa hiérarchie.

Il se retrouve alors relégué sur une autre affaire moins passionnante, celle des Disciples de Philippulus, une sorte de secte qui attend la fin du monde pacifiquement. Mais avec son caractère et son engagement, il ne va pas laisser l’enquête des disparus à son collègue et va enquêter de son côté.

Lukas Velejos, jeune passionné de vélo et de slam échappe lui aussi à deux hommes faisant irruption chez lui qu’il prend tout d’abord pour des policiers. Mais avec les lunettes de soleil et les chemises hawaïennes qu’ils portent, il est possible d’en douter.

Lukas faisait-il partie d’une liste d’adolescents devant disparaître ? Cela a-t-il un rapport avec les recherches de l’inspecteur ? Et surtout, pourquoi fait-il si chaud si longtemps en cette période, et pourquoi les chats de la ville disparaissent eux aussi ?

Pour comprendre pourquoi je pose ces questions, je vous invite à lire cette BD très entrainante, pleine d’action, de couleurs chaudes et au découpage des cases très moderne et vivant. On s’attache très vite aux personnages, on apprend des choses sur le domaine médical (je vous laisserais le découvrir par vous-même.) et il y a beaucoup de suspens.

Je n’ai jamais été autant frustré en voyant les mots « à suivre » à la fin d’un premier tome, mais dans le bon sens du terme, l’action est mise en place, le scénariste a réussi à son coup, et maintenant on attend impatiemment la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel plaisir de retrouver Erik L'Homme dans un domaine où je l'apprécie beaucoup plus : la jeunesse (je n'ai hélas pas adhéré à ses romans adultes). Et cette fois-ci il nous fait la surprise d'être au scénario d'une BD.
Ce premier tome est surtout très introductif car on y découvre les bases de l'histoire : la présentation des personnages principaux sur toile de fond de disparitions d'adolescents avec une enquête policière qui piétine. Cependant il n'y a pas de longueurs et on referme cette BD avec déjà quelques éléments d'explications qui ne font que renforcer le mystère et donne envie de connaître la suite de l'histoire.
Quant au graphisme, il est agréable à regarder et la colorisation offre une belle palette de couleurs chaudes reflétant parfaitement la chaleur étouffante et anormale qui règne sur la ville.
Seul bémol : une BD bien trop courte et qui, en plus, finit en plein milieu d'une action.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un premier tome alléchant !

J'avais très envie de lire cette BD car Erik L'Homme est un super auteur ! L'intrigue de cette BD se met en place dans ce tome 1 autour de la disparition inquiétante et inexpliquée d'adolescents. Alors que l'enquêteur peine à comprendre ce qui les relie, un jeune ado échappe à un de ces enlèvements.

Le dessin est moins ma tasse de thé mais c'est personnel et ça n'empêche pas du tout d'apprécier le thriller qui se met en place.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’inspecteur Grayharm enquête sur une série de disparitions. Des adolescents ont été enlevés, mais impossible de leur trouver un point commun. Lukas est un adolescent qui échappe à un enlèvement. Il va trouver refuge chez sa meilleure amie.
Quelle bonne surprise que ce premier tome. Le récit pose les bases d'un univers intriguant. On ne peut que se demander où tout cela va nous mener, car l’intrigue prend des chemins originaux. Les personnages sont intéressants à suivre et attachants. Ils sont embarqués dans une aventure haletante qui les dépasse. C'est prenant et addictif.
Les graphismes sont très plaisants avec des personnages bien croqués et des décors riches en détails. Les couleurs utilisées donnent aussi des la richesse aux graphismes.
L'album dégage une ambiance d'aventure et de thriller tout en construisant un univers original qui donne envie de découvrir la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’intrigue est captivante et vraiment bien écrite, le développement des personnages est lent ce qui nous tient en haleine et l’atmosphère est immersive.
Les illustrations sont tout simplement magnifiques, chaque page est un véritable régal pour les yeux.

L’histoire mêle habilement suspense, émotions et mystère, et laisse présager une suite tout aussi palpitante.

J’ai vraiment été transportée dans la ville d’Edgetown à la seule différence près qu’ici l’été est inhabituellement froid.
J’ai également adoré mener l’enquête avec l’inspecteur Grayharm.
La BD est relativement courte, 56 pages, ce qui se lit très rapidement. J’ai été déçue d’arriver à la fin car j’accrochais vraiment à cette histoire d’enlèvements.

Si vous êtes amateur/trice de bandes dessinées, je ne peux que vous recommander cette lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :