Le Pêcheur de rêves

Connectez-vous pour accéder au titre. Connectez-vous ou inscrivez-vous ici !
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 22 févr. 2024 | Archivage Aucune

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #JungleBD #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Le destin de Maël est déjà tout tracé. Fils de pêcheur, il est voué à reprendre l’affaire familiale dès que possible. Mais le jeune adolescent répugne à la pêche, qu’il trouve barbare et inhumaine. Choqué par ces propos, le père du garçon rentre dans une colère noire. Le lendemain, Maël n’a pas le choix et embarque sur le bateau de pêche de son père. Déjà bien éloigné en mer, le duo se retrouve pris dans une tempête. Lorsque Maël bascule par-dessus bord, le ciel se mélange à l’océan, et, d’un seul coup, le voilà transporté dans un nouveau monde : celui des esprits de l’eau.

Le destin de Maël est déjà tout tracé. Fils de pêcheur, il est voué à reprendre l’affaire familiale dès que possible. Mais le jeune adolescent répugne à la pêche, qu’il trouve barbare et inhumaine...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782822239295
PRIX 15,00 € (EUR)
PAGES 72

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

J’aimerai tout d’abord remercier NetGalley ainsi que la ME de m’avoir permise de plonger dans ce magnifique univers afin de pouvoir rencontrer les Océnides.

🖤 Ici, nous retrouvons Maël, fils de pêcheur. Il est voué à reprendre l’affaire familiale alors qu’il ne supporte pas la pêche car il trouve ça inhumain et barbare de tuer et manger du poisson. Sa rébellion ne va pas plaire à son père qui va l’emmener pêcher le lendemain. Mais une tempête va les surprendre et Maël va s’enfoncer dans les profondeurs de l’Océan. Mais est-il prêt pour ce qu’il va y découvrir?

🖤 Sincèrement, j’ai adoré ma lecture. Et puis les illustrations sont justes magnifiques. Nous sommes vraiment plonger un univers haut en couleurs et juste waouh oO ℛ𝑒𝑒𝓁𝓁𝑒𝓂𝑒𝓃𝓉, 𝓁𝑒𝓈 𝓂𝒶𝒾𝓈𝑜𝓃𝓈, 𝓁𝑒𝓈 𝒸𝓇𝑒𝒶𝓉𝓊𝓇𝑒𝓈 𝑒𝓉 𝓂𝑒𝓂𝑒 𝓁𝑒𝓈 𝓅𝑒𝓇𝓈𝑜𝓃𝓃𝒶𝑔𝑒𝓈 𝓈𝑜𝓃𝓉 𝒿𝓊𝓈𝓉𝑒 𝓉𝓇𝑜𝓅 𝒷𝑒𝒶𝓊𝓍 🥰

🖤 L’autrice nous raconte une histoire remplie d’amour et d’amitié. C’est d’une extrême douceur malgré la trahison d’un des personnages. J’ai eu un gros coup de coeur pour Maël. Il se bat pour ses croyances et heureusement qu’il l’a fait…

🖤 Je ne peux que vous le conseiller ♥️♥️♥️ Il sort le 22 février 2024 🥰

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici mon retour de lecture sur la bande dessinée Le Pêcheur de rêves d'Élodie Garcia.
Le destin de Maël est déjà tout tracé. Fils de pêcheur, il est voué à reprendre l’affaire familiale dès que possible.
Mais le jeune adolescent répugne à la pêche, qu’il trouve barbare et inhumaine. Choqué par ces propos, le père du garçon rentre dans une colère noire.
Le lendemain, Maël n’a pas le choix et embarque sur le bateau de pêche de son père.
Déjà bien éloigné en mer, le duo se retrouve pris dans une tempête.
Lorsque Maël bascule par-dessus bord, le ciel se mélange à l’océan, et, d’un seul coup, le voilà transporté dans un nouveau monde : celui des esprits de l’eau.
Le pêcheur de rêves est une très jolie bande dessinée grâce à de magnifiques illustrations et une superbe colorisation.
L'histoire m'a captivée.
Maël est un jeune garçon qui vit au bord de la mer. Son papa est marin pêcheur, comme son père avant lui.
Maël est donc décidé, lui aussi, à exercer ce métier. Mais, le jeune garçon a horreur de la pêche ! Il trouve cette pratique barbare. Il va même jusqu'à remettre à la mer des poissons pêchés !
Son père rentre dans une colère noir, l'obligeant à l'accompagner sur le bateau.
Mais une violente tempête bascule Maël par dessus bord. C'est le début d'une aventure fascinante au fond de l'océan.
L'histoire est très bien ficelée.
J'ai tout de suite apprécié le jeune Maël, un ado différent de par ses idées. Il a toujours été fasciné par les carnets de son grand-père, sur le monde de l'eau. Mais personne ne veut croire aux écrits d'un vieil homme décédé.
Alors, Maël rêve, Maël se révolte, voulant y croire..
J'ai aimé comment il arrive dans ce monde magique, onirique, en basculant du bateau. Il va découvrir un endroit fantastique, superbe mais dangereux.
Je n'ai pas envie d'en dévoiler plus, cela serait dommage.
Le pêcheur de rêves est un magnifique ouvrage que j'ai eu le plaisir de découvrir en avant première et que je vous invite à découvrir à votre tour :)
Ma note : un énorme cinq étoiles bien mérité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un très bel album qui reste une de mes plus belles lectures de février. J'ai vraiment tout aimé des messages qu'il transmet aux illustrations qui nous transportent aussi bien sur terre que sous l'océan dans des paysages merveilleux.
Pour tout vous dire à la fin de l'album je n'avais pas envie de quitter les personnages mais aux contraire j'ai eu envie de découvrir comment Naïa va être accueilli dans le monde des humains. Et comment sa différence, tout comme celle de Maël va être accepter.

Avec ce service presse je découvre une autrice-illustratrice et une maison d'édition dont j'ai envie de suivre les actualités!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Maël est fils de pêcheur. Dans son village, il est un peu à part, plus intéressé par le carnet laissé par son grand-père et les légendes qu'il renferme. Son père veut qu'il prenne sa suite sur son bateau. Lors d'une sortie en mer, Maël tombe à l'eau.
Cette bande dessinée jeunesse est une excellente surprise. Avec son histoire assez simple, elle déploie toute de même une grande richesse dans son récit, entrainant son héros dans une grande aventure. Les personnages sont attachants, complexes et ni totalement gentils, ni totalement, méchants, ajoutant de l'épaisseur à l'intrigue.
Côtés dessins, c'est là encore un réussite. Élodie Garcia crée un monde féérique, réussissant avec quelques coup de crayon à offrir des décors foisonnants et des personnages tout en rondeur.
Un album réjouissant avec une histoire prenante qui ne tombe jamais dans la niaiserie, porté par de très beau dessin.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alors je dois préciser que j’ai eu accès à ce livre grâce à #NetGalleyFrance et #Jungle, je les remercie!

C’est la couverture qui m’a d’abord charmée, puis le titre de cette bande dessinée m’a intrigué, alors je me suis laissé tenter… Finalement, j’en ressors avec une critique mitigée.

C’est d’abord une histoire fantastique, de créatures marines mythiques presque anéanties, mais c’est très vite un prétexte pour aborder la surpêche et l’exploitation des océans par des humains irresponsables et cupide. La morale environnementale a peut-être plus d’intérêt que l’aspect fantastique, puisque l’intrigue est peu approfondie et que les péripéties s’enchainent sans être véritablement exploitées.
Les illustrations ne m’ont pas autant impressionnées que ce que j’avais anticipé. Les expressions faciales des personnages me semblaient soit trop ternes, soit en décalage avec les dialogues. Et si je m’attarde un peu plus sur les dialogues, je dirais qu’ils me semblaient forcés et peu naturels, surtout si l’on prend en considération l’âge des protagonistes.

C’est une BD qui s’adresse à de très jeunes lecteurs car le texte reste succinct et le vocabulaire est très simple. Peut tout à fait être utilisée pour les thématiques touchants à la sauvegarde de l’environnement ou des océans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un album juste magnifique, une thématique sur la nature et le monde marin, je ne pouvais lire pas cette bande dessiné sans mon fils de 7 ans passionné par la mer et le monde aquatique et nous sommes tout deux tombés sous le charme de l'histoire du jeune Maël mais également des dessins aux couleurs chaudes et pleins de détails. Nous avons adoré le message transmis, c'est un album merveilleux a mettre entres toutes les mains.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un joli conte philosophique !
Dès les premières pages, le charme opère et transporte le lecteur dans un monde de magie et de mystère. Au cœur de cette histoire se trouve le jeune Maël, idéaliste et attachant. Il est confronté à un profond dilemme entre les aspirations de son cœur et les attentes de son père, devenir pêcheur, et suivre ainsi les traces de son grand-père disparu en mer. Lorsqu'une tempête violente l'emporte au fond des eaux, Maël découvre un univers peuplé de créatures fascinantes et de paysages enchanteurs. Bienvenue dans le monde des Océnides !

Les illustrations sont très belles, empreintes de douceur et de poésie, ajoutant une dimension visuelle à l'histoire. La couverture est magnifique, c'est elle qui m'a incitée à découvrir cet album. L’écriture est fluide, facile et permettra aux plus jeunes de comprendre le message. "Le Pécheur de Rêves" aborde des thèmes universels et actuels qui résonnent avec notre époque. En évoquant subtilement la question de la surpêche et de la dégradation des écosystèmes marins, l'autrice invite le lecteur à réfléchir sur la fragilité de notre environnement et à l'urgence d'agir pour sa sauvegarde.
A faire lire à tous ceux qui pensent qu’un monde meilleur est possible !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne pouvais pas passer à côté, mon conjoint étant pêcheur 😉, le titre m'a parlé !

Fils de pêcheur, Maël a sa voie toute tracée...mais l'adolescent n'aime pas ce métier qu'il trouve inhumain.
Son père décide de l'embarquer avec lui sur son bateau de pêche.
Rien ne va se passer comme prévu, une tempête va les surprendre et Maël va tomber à l'eau, et découvrir un nouveau monde, celui des esprits de l'eau.

Un coup de cœur autant par l'histoire, touchante où un père et un fils ne se comprennent pas mais où l'amour entre eux est omniprésent.
Un monde réel et un monde inconnu, féerique, où Maël va découvrir ses racines...et sa moitié...

Je ne vous en dis pas plus car l'histoire est vraiment très belle et je ne m'attendais pas à cette fin😍
Les illustrations et tons de couleurs m'ont conquises!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

🐋Le pécheur de rêves🐋
Elodie Garcia
Editions Jungle
Date de Parution : 22 février 2024
Un grand Merci @netgalleyfrance et @editionsjungle pour le SP numérique
Note : 5 / 5

Résumé :
Le destin de Maël est déjà tout tracé. Fils de pêcheur, il est voué à reprendre l’affaire familiale dès que possible. Mais le jeune adolescent répugne à la pêche, qu’il trouve barbare et inhumaine. Choqué par ces propos, le père du garçon rentre dans une colère noire. Le lendemain, Maël n’a pas le choix et embarque sur le bateau de pêche de son père. Déjà bien éloigné en mer, le duo se retrouve pris dans une tempête. Lorsque Maël bascule par-dessus bord, le ciel se mélange à l’océan, et, d’un seul coup, le voilà transporté dans un nouveau monde : celui des esprits de l’eau.

Avis :
✒Une histoire tout en douceur et d’une beauté féérique.
✒Le graphisme est incroyable et parfaitement adapté à l’histoire, il nous plonge en pleine mer.
✒Une histoire remplie d’amour, d’amitiés, d’espoir. ✒Une ode à la préservation du monde marin.
✒J’ai beaucoup aimé cette BD qui va fait voyager dans les profondeurs de l’Océan. J’ai adoré le monde des Océnides. J’ai été ému avec Maël…mais chut🤫 pas de spoil, je vous laisse découvrir cette petite merveille.
✒Une BD à ne pas louper le jour de sa sortie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Super BD pour les enfants où on y retrouve les thèmes de la pêche et des animaux marins au coeur d'une belle histoire de famille touchante.
J'ai adoré les illustrations qui sont si douces avec ces belles couleurs 🥰
Je reste un peu sur ma faim car j'aurais aimé plus de détails sur les oéanides et Sedna mais il ne faut pas perdre de vue que c'est une bd jeunesse.
Merci à NetGalley de m'avoir permis de lire cette BD.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai bien aimé l'univers proposé par l'autrice dans cette BD jeunesse : les légendes transmises de génération en génération sur les océanides et les relations entre le peuple terrestre et ce peuple marin. Cela est également un bon prétexte pour distiller ça et là l'importance de respecter l'environnement et les océans, plus précisément.
On devine rapidement pourquoi Maël se sent si mal dans sa peau et l'origine de cet instinct qui le pousse à se rebeller contre ses parents. Si quelques dialogues m'ont parfois surprise par leur côté 'brusque', j'ai été séduite par les illustrations, toutes en camaïeu de couleurs. Les vignettes ne sont pas figées et cela donne du dynamisme à l'histoire.
J'ai passé un bon moment de lecture en somme.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une très jolie bd jeunesse qui nous plonge dans les profondeurs marines à la découverte d'un monde inconnu, où la méfiance et la différence vis à vis des autres espèces restent de mise au même titre que les humains. J'ai beaucoup aimé le message véhiculée, entre cause environnementale et acceptation des autres.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une BD très colorée qui en plus d'être une histoire mystérieuse a un côté "protection de l'environnement".
J'ai bien aimé l'histoire de ce jeune homme destiné à un futur qu'il ne souhaite pas, les propos sur la surpêche et les conséquences sur le monde marin et cette belle histoire de famille.
Les illustrations sont belles et très vives!
Merci Netgalley et Jungle pour ce partage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une très jolie bd entre deux mondes.
Maël, fils et petit-fils de pêcheur est différent des autres enfants de son âge : sensible et observateur de la nature il refuse de pêcher ou manger du poisson.
Il est surtout fasciné par le carnet laissé par son grand père, disparu en mer des années auparavant.
Lors d'une sortie en mer, il tombe du bateau et découvre un monde sous-marin parallèle.
Dessin superbe, jolie colorisation, intrigué bien construite et très beau message en font une bande dessinée que je conseillerai avec plaisir aux lecteurs dès 9 ans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le pêcheur de Rêves. La légende des Océanides d'@elodillustration
Aux @editionsjungle
Avec la plateforme @netgalleyfrance

Mael est un fils de pêcheur, un jeune garçon dont l'avenir est déjà tout tracé il sera pêcheur comme son père, il reprendra l'héritage familial.
Mais Mael est contre la pêche, il trouve ça inhumain envers les créatures sous-marines...

Mais son père ne va pas lui laisser le choix en l'obligeant à embarquer sur son bateau... Mais en mer tout ne se passe pas comme prévu. Mael tombe par-dessus bord et finit sous l'eau. Et là, un autre univers et dévoilé, beaucoup plus féerique, fantastique.
Il va rencontrer Naïa une jeune fille et ensemble ils vont découvrir bien des choses... Une jolie aventure qui les attends.

Une belle et douce histoire avec ce petit garçon qui va découvrir la légende des Océanides.
Une jolie histoire et des illustrations tellement magnifiques, ici on est Fan!
Un livre pour les petits comme les grands ☺️

#chroniquelittéraire
#chroniquedeJulie
#livresjeunesse #livresLouise&Julie #lectureMèrefille
#JungleBD #NetGalleyFrance #bandedessinée

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Maël, un jeune garçon, plutôt mélancolique, est très attaché à son grand-père qu'il a perdu. Il passe beaucoup de temps, assis sur le toit de sa maison, à explorer le carnet que son papi a laissé derrière lui. Ce dernier y a dessiné des créatures mystiques qui autrefois habitaient dans l'océan : les Océnides. Il pense beaucoup à ces histoires et rêvasse sur ce monde presque magique. Est-ce qu'il existent encore? Ses parents sont plus ancrés dans la réalité : Maël est fils de pêcheur, ses parents ont déjà choisi sa destiné, il deviendra pêcheur comme tous les hommes de sa famille. Mais Maël trouve cette activité atroce et inhumaine. Il libère les poissons péchés dès qu'il peut et refuse d'y participer : cela cause d'énormes disputes avec son père. Un jour son père l'oblige à embarquer en mer sur son bateau de pêche : il devra s'habituer et apprendre : c'est comme ça. Mais une fois sur l'eau une tempête les secoue et Maël tombe à l'eau...
La première chose qui m'a attirée l'œil c'est le style. Les illustrations, les couleurs, les traits. Ces bleus sont à la fois rêveurs et tristes. Ce qui dépeint bien ce de quoi peut traiter cette histoire.
Je ne sais pas pourquoi ça m'a rappelé une ambiance à la Peter Pan. Était-ce à cause des traits du dessin, des couleurs, de l'ambiance de conte, ou de l'océan ? Cette bande dessinée traite de sujets sérieux comme le deuil, l'abandon, l'adolescence, les relations conflictuelles, la tristesse, le mensonge, les trahisons. On passe par beaucoup d'émotions et la surprise nous prend à certains passages.
Certains paysages sont vraiment beaux. J'ai adoré la maison de Naïa (une de plus belles planches). Aussi quand on découvre qui est sa mère. Dédicace à l'adorable Hazel. Les couleurs amènent un sentiment de paix, c'est paisible, calme, serein. C'est coloré, la palette est magique, la texture est féerique. C'est très nostalgique aussi. Les traits sont rêveurs et hypnotisant. Ils nous amènent littéralement dans un autre monde. Nous et Maël.
On est comme dans un rêve. Mais on passe du cauchemar réel au rêve éveillé. Vous verrez si vous décidez de lire cette bande dessinée. J'ai noté les mécanismes de parallèles dans la représentation et l'illustration, avec l'image de l'œil.
Nous sommes tiraillés dans un fouillis d'émotions fortes ressenties par ses personnages perdus, révoltés, blessés, trahis, entre amour et peur, méfiance, quels seront leurs destins après ces découvertes... J'ai hâte de découvrir cette suite qui risque d'être émouvante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé la couverture de cette BD, c'est d'ailleurs pour ça que je l'ai choisi dans le catalogue. J'ai adoré les illustrations qui sont à la fois douces et colorées avec une dominance de bleu.

J'ai ensuite découvert cette histoire sur la mer, les fonds marins et la famille. C'est une très belle histoire fantastique sous l'eau mais aussi sur l'eau. Mael, le petit garçon de cette histoire, va aller de découvertes et en surprises.

Une BD touchante et belle à découvert...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une BD fantastique et pleine d'aventures qui rappelle l'importance de préserver nos océans et fonds marins.
Qui sait, on pourrait un jour y rencontrer des Océnides...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une lecture courte sympathique à lire. Ca m'a fait pensé à la légende de l'Atlantide.

Les dessins sont magnifiques, autant pas les dégradés de bleus que l'aspect magique.

La bande dessinée apporte aussi une petite morale sur la surconsommation liée à la pêche.

Et surtout : Naïa est trop belle.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La couverture m'a tout de suite charmée : elle est sublime ! Je m'attendais à une lecture douce dans un monde aquatique fantastique qui mènerait à la rêverie.
C'est le cas, les décors sont somptueux et on a envie de plonger.
Néanmoins, je n'ai ressenti aucune empathie envers les divers protagonistes et l'intrigue m'a semblé quelque peu superficielle, les problématiques de préservation de l'environnement prenant le pas sur l'histoire elle-même.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Maël est fils de pêcheurs. Si lui aimerait plutôt remettre les poissons en liberté, son père l'emmène à bord de son bateau quand une tempête le fait chavirer dans le monde des Oceanides. Sa quête d'identité commence... Si le graphisme et les couleurs sont vraiment attractifs, le texte un peu naïf m'a moins séduite.
Une nouvelle série qui plaira aux enfants.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Plongeons dans les profondeurs marines pour aller à la rencontre des océnides, créatures mythiques qui peuplaient les océans. Maël, né dans une famille de pêcheurs, plonge dans les notes de son grand-père disparu en mer pour tenter de percer le mystère qui entoure ces océnides, mais pour sa famille, il est temps qu’il revienne à la raison et devienne à son tour pêcheur.
Je ne suis pas difficile, dès que ça se passe sous l’eau, je suis subjuguée. Graphiquement, c’est vraiment très beau, et l’histoire qui est à la fois pleine d’aventure et de douceur saura sans nul doute ravir les plus jeunes (et les moins jeunes).
L’histoire évoque la sauvegarde des espèces et l’écologie, mais j’ai trouvé regrettable qu’il n’aille pas plus en profondeur dans ce thème. Il y a un constat de départ sur la surpêche, mais cet aspect est un peu mis de côté par la suite, et pas plus questionné que ça, même si l’histoire en elle-même nous pousse à préserver l’écosystème.
C’est une très jolie découverte, pleine de poésie et de charme.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

៚ Maël vit dans un village de pêcheurs où son destin semble tout tracé: il deviendra pêcheur comme son père et son grand-père.
Mais Maël n'aime pas la pêche qu'il trouve cruelle et inhumaine.
Il rêve d'un autre monde, un monde fantastique, en feuilletant le carnet que lui a laissé son grand-père disparu. Un carnet rempli de dessins de créatures magiques.
Son père l'emmène, contre son gré, sur son bateau pour une sortie "pêche", une tempête survient et Maël passe par dessus bord...

៚ J'ai beaucoup aimé cette BD destinée aux enfants à partir de 9 ans ( mais aux grands aussi).
Les illustrations sont magnifiques.
Et l'histoire, en plus d'être fantastique, fait passer un message de sensibilisation à la protection des fonds marins et l'impact de la surpêche sur la biodiversité.
Je découvre par cette lecture la maison d'éditions Jungle de BD qui transforment notre monde en d'autres mondes.

៚ Merci à @netgalleyfrance et aux Éditions Jungle pour ce Service Presse.

#JungleBD #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un album haut en couleurs!!

Le dessin, les couleurs nous plongent dans une univers onirique, poétique. Les expressions des personnages sont parfois un peu figées, ou du moins pas en total accord avec les évènements et j'aurais aimé que l'album soit plus long pour que l'intrigue prenne plus de temps à se développer, ici tout va assez vite. Mais c'est mon ressenti d'adulte, c'est un album destiné à un jeune public et on en peut pas avoir la même longueur de récit.

Le jeune Maël croit fort aux récits, aux légendes contés par son grand-père, les océanides, ces créatures des mers qui ont vécu il y a très longtemps, et même un temps en harmonie avec les Hommes. Maël est un amoureux de la nature, de sa faune.
Aujourd'hui son grand-père n'est plus là pour partager ses récits et Maël ne trouve pas de soutien auprès de ses parents pour partager ses rêves d'enfants, et les légendes.
Il est de plus en plus en opposition avec le mode de vie de son père marin-pêcheur. Lorsqu'il est surprit à rejeter des poissons dans l'eau son père décide de l'embarquer avec lui le lendemain, mais la sortie en mer ne tournera pas comme prévu, et Maël passant par dessus bord va découvrir un univers riche en couleur, en mystères, plus saisissant de dans les légendes

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Maël vit dans un village côtier mais il ne souhaite pas devenir marin comme la majorité des hommes du village, comme son père et son grand-père avant lui. Lui est plutôt du genre à relâcher les poissons quand on ne le regarde pas.

Comme il va voir treize ans, son père l'amène avec lui sur son bateau pour qu'il l'aide, même si l'adolescent ne se révèle pas très utile vu qu'il ne veut pas pêcher. Un tempête éclate et Maël est emporté dans l'océan.

A sa grande surprise, Maël n'est pas mort. Il découvre un fond marin magnifique... et surtout une fillette bleue avec des branchies, Naïa. La légende des Océnides que racontait son grand-père était donc vraie !

"Le pêcheur de rêves" est une très belle BD jeunesse. Elle parle d'écologie et de la nécessité d'être en harmonie avec la nature en général et la mer en particulier, mais aussi de la famille, du deuil, de la trahison. Le récit ne se limite cependant pas à ça, puisque Maël va faire de belles rencontres et vivre quelques aventures avant de pouvoir retrouver sa famille humaine ! Une histoire simple et intelligente mais également entraînante.

L'univers graphique créé par Elodie Garcia est splendide et original. Les dessins sont vraiment magnifiques, avec une colorisation qui met en avant les tons bleus de la mer dans une grande variété de nuances. Les fonds marins sont un régal à admirer, foisonnant d'algues et de créatures marines. Ils sont parfois un peu curieux, peuplés de maisonnettes de type féérique, mais toujours fort réussis. J'aime également beaucoup le visage de la petite Océnide, aussi joli qu'expressif.

Un très chouette ouvrage qui nous fait vivre une belle aventure dans un monde onirique.

(Chronique de Soleil)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

BD très colorée, histoire touchante. Pousse à la réflexion doit on continuer cette sur consommation. Nécessité de trouver une paix marine et terrestre. N'est-il pas grand temps de changer les choses ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lecture terminée en partenariat @netgalleyfrance et @editionsjungle de la bande dessinée " Le Pêcheur de Reves"

Alors je ne suis pas embarquée mais c'est une belle histoire entre mer et terre, poétique et avec un message écologique.

J'ai aimé le côté fantastique avec ce peuple des fonds marins et les légendes qui prennent vie.

Bref un jolie histoire qui plaira aux grands comme aux petits.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré découvrir cette bande dessinée. L'histoire est assez triste au début et assez joyeuse à la fin. Les illustrations m'ont beaucoup plu car elles sont bien faites.

Luna 9 ans.

J'ai découvert cette bande dessinée en numérique et cela m'a beaucoup plu car elle est adaptée aux enfants et les illustrations sont assez claires et bien dessinées. C'est l'histoire d'un garçon dont le père est pêcheur mais ce garçons lui est végétarien. Ils partent en bateau tous les deux et l'enfant tombe dans l'eau mais il découvre qu'il peut respirer. Va s'en suivre une histoire fascinante avec une petite fille.

Matheo, 12 ans

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le jeune Maël n'aime pas trop la pêche, au grand damn de son père, héritier d'une longue lignée de pêcheurs. Alors qu'il vient de se faire attraper en train de relâcher des poissons fraîchement attrapés, Maël est embarqué par son père sur son bateau pour une journée en mer. Ils se font prendre dans une tempête, et Maël tombe à l'eau. Il découvre alors qu'il peut parfaitement respirer et évoluer dans ce milieu aquatique, comme en plein air. Il rencontre une jeune Océanide, protégée par sa mère adoptive, une baleine, et s'aventure avec elles dans ce nouveau monde ...

J'ai été particulièrement marquée, dès la première page, par le graphisme original et magnifique choisi par l'autrice. Assez atypique en BD jeunesse, ce choix de technique, ainsi que les décors magnifiques, les personnages très harmonieux, sont un argument suffisant pour recommander chaudement cet ouvrage. L'histoire est également très belle, mettant en lumière la transmission d'un héritage professionnel et culturel d'une génération à une autre, la remise en question par les jeunes générations de pratiques ancestrales jamais réévaluées par leurs ascendants. La construction de ce monde aquatique inconnu est très cohérente. La révélation finale donne bien envie de découvrir la suite ! J'ai hâte.
Merci aux éditions Jungle pour l'envoi de ce service de presse numérique via @NetGalley France.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un conte onirique et doux !
Un joli texte pour rappeler que la nature et les hommes font partie de la même équipe. Que si les premiers outrepassent leurs droits et leurs besoins, la seconde se protégera en réponse.
Les dessins sont également très beaux et colorés. J'ai un faible pour la baleine, qui est un animal superbe, malgré les secrets que celle de cette histoire essaie de cacher.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une très jolie bande dessinée aux couleurs incroyables et à l'histoire originale !

Dans Le Pêcheur de rêves, on va suire Maël, un jeune garçon qui rêve d'aventures et refuse l'avenir de pêcheur que lui réserve son héritage familial. Mais un jour, son père ne lui laisse pas le choix : Maël l'accompagne en mer pour sa première pêche. Ce jour là, une tempête va propulser le jeune garçon dans les profondeurs de la mer.

Alors que ses parents tombent dans le chagrin suite à la perte tragique de leur fils, Maël, lui, découvre un monde aquatique extraordinaire. Et si le peuple des Océnides existait vraiment...?

Une aventure vraiment sympa atour d'une légende de la mer. Les dessins sont incroyablement beaux et ce premier tome nous réserve une suite prometteuse avec de nouvelles révélations sur la famille cachée de Maël !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Maël vit dans un village de pêcheur avec ses deux parents. Son père aimerait que le jeune garçon prenne sa relève, mais Maël s'y refuse. Un jour, son père l'emmène bon gré mal gré à une séance de pêche, mais une tempête va les séparer. Maël se retrouve au fond de la mer, et il découvre qu'il peut respirer sous l'eau. Il découvre alors qu'il est en train de se transformer un Océnide...
Une jolie histoire familiale qui nous montre qu'il est important d'écouter et de comprendre les aspirations de nos enfants, de nos parents. La communication et l'honnêteté évite la plupart du temps les conflits inutiles. Ici, c'est le cas, avec un petit message supplémentaire autour de la protection de la nature et de l'écosystème.
En revanche, je n'aime pas du tout le dessin d'Elodie Garcia. Il manque de fluidité, de mouvement, et sa gestion des couleurs n'est pas toujours des plus fines. C'est vraiment dommage car le dessin m'a vraiment empêché de m'impliquer dans l'histoire. Après, le dessin n'est pas mauvais, il n'est juste pas à mon goût, donc je vous laisserai vous faire votre propre avis.
Une BD jeunesse en un tome plutôt sympathique, mais sans plus pour moi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup entendu parler de cet album et j'étais curieuse de le découvrir. Il est vraiment génial, j'ai beaucoup aimé les thème abordé. Le dessin est magnifique et l'histoire....j'ai adoré vivement la suite !!!
Je recommande vivement !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette bande dessinée nous plonge dans les fonds marins à la découverte des Océnides. C'est à travers le personnage de Maël, dont nous suivons l'histoire, que nous apprenons le passé de ce peuple et découvrons son quotidien. C'est une histoire très légère et rapide à lire.
Cette bande dessinée m'a sensibilisé sur les fonds marins et la pêche. C'est une très bonne manière d'aborder ces sujets et de les expliquer aux plus jeunes.
J'ai été surprise par les révélations auxquelles je ne m'attendais pas. J'ai adoré la fin et le message de paix qui est passé.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une BD jeunesse qui aborde les thèmes de la protection des océans, la famille et l'amitié.
Maël est fils de pêcheur, son avenir est donc tout tracé. Mais un jour, il va accompagner son père sur son bateau et va tomber dans l'eau. Il va alors découvrir tout un monde marin dont son grand-père lui avait parler avant de disparaitre mystérieusement. Maël va alors apprendre bien des choses sur sa famille...
L'histoire est bien ficelée et les illustrations vraiment très jolies. En revanche, c'est assez succin et j'aurais aimé en apprendre davantage sur les Océnides. Mais il ne faut pas oublier que ça reste une BD jeunesse qui convient parfaitement pour 9-12 ans je dirais.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous sommes ici sur une bd jeunesse , qui nous embarque totalement dans l’univers des fond marins avec ses magnifiques illustrations qui se suffisent à elles même. 🐳

Nous sommes embarqués dans un monde féerique a travers l’histoire de Maël. Maël est issu d’une famille de pêcheur , de père en fils, malgré tout il n’aime pas pêcher les poissons , les tuer, les manger. Même si les pêcheurs exercent leur métier par devoir, pour vivre , Maël ressent un profond malaise à tuer en trop grand nombre les poissons. 😕

Après une tempêtes Maël va découvrir le monde sous marin d’un autre point de vue , et être entraîné dans une aventure rempli de fantasy et de belles rencontres . Il va en apprendre d’avantage sur le peuple des oceanides, sur son origine et sur sa famille. 😊

Ceci est une magnifique bd que je conseille à tous de lire, je ne sais pas si il y aura une suite mais ce tome peut se suffir à lui même. Cette bd traite de sujet profond , de l’entente entre différent peuple , de la paix et de l acceptation de manière simple et à la porte de tous🥹

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux Editions Jungle et à NetGalley pour cette lecture !

Maël est destiné à suivre la voix de son père et de devenir un pécheur. Mais Maël veut explorer le monde, notamment suite à la lecture des carnets de son défunt grand-père.
Alors que Maël est face à son destin, il est retrouve projeté par-dessus bord lors d'une tempête, cela scellera son destin à jamais !

Avec un tel résumé, l'histoire était très prometteuse et c'est le cas ! Maël est un garçon très attachant, on voit des parents qui sont usés mais qui essayent de faire au mieux pour leur enfant. On voit aussi une douleur dans leur vie même si on n'arrive pas à comprendre laquelle.

Le monde sous-marin est incroyable bien que dangereux et difficile. J'ai trouvé les personnages parfois un peu "clichés" avec quelques conclusions faciles mais tout fonctionne ensemble. J'ai bien aimé l'idée de deux civilisations reliées par une histoire de famille. Tout cela est mis dans un graphisme très bleuté, laissant parfois l'idée de dessins faits à la pastel.
La fin appelle une suite, que je lirais avec plaisir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce fut une lecture très intéressante et qui m’a transporté à travers l’océan.
Les personnages sont attachants et j’ai trouvé l’histoire très belle.
Les illustrations étaient très belle et l’histoire donne envie de connaître la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Maël est un jeune garçon issu d'une lignée de pêcheurs. Son destin est tout tracé mais Maël déteste la pêche qu'il trouve cruelle et inhumaine. Maël est un rêveur. Il passe son temps dans les carnets que lui a laissés son grand-père disparu.

Furieux, son père l'embarque sur son bateau. Maël n'a pas le choix. Une tempête se lève durant laquelle Maël passe par-dessus-bord. Que va-t-il arriver à Maël ? Que va-t-il découvrir ?

L'auteure m'a emmenée dans une histoire douce et d'une grande beauté. Elle m'a fait voyager dans les profondeurs sous-marines. Les illustrations sont magnifiques, leurs couleurs incroyables.

Cette BD convient aux enfants dès 8 ans.

C'est une très belle découverte ! J'ai hâte de connaître la suite des aventures de Maël.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une bande dessinée à faire lire et à lire !
On plonge au coeur d’une civilisation sous-marine qui a été décimé par les humains au fur et à mesure des années.
J’ai beaucoup aimé, elle se lit très rapidement et c’est une super idée à lire avec les enfants pour les sensibiliser à la protection des mondes marins et sous-marins.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cet album commence comme un joli conte, c’est en fait l’extrait du carnet du grand-père de Maël.
Le jeune garçon va rencontrer Naïa, la dernière Océnide présumée et sa mère adoptive, Sedna qui a gardé une certaine rancœur à l’égard des humains.
Remonter à la surface ne sera pas si facile mais Maël va découvrir des secrets enfouis au fond de l'océan.

Les graphismes sont superbes aussi bien au format numérique qu’au format papier. Je suis vraiment conquise. Il y a un côté onirique avec ces champignons, ces méduses colorées. Les fonds marins réservent des surprises.

Le scénario m’a plu avec son petit message écologique. La fin est assez touchante.
C’est une belle aventure sous-marine et une très jolie découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

À 13 ans Maël est destiné à être pêcheur, comme son père. Mais il n'en a pas envie. Influencé par les récits d'un carnet de son grand-père, il voit la pêche comme un pillage des fonds marins... et surtout comme la cause du décès de ce grand-père qu'il aimait tant.

Un jour son père l'emmène sur son bateau pour commencer à lui apprendre le métier. L’embarcation est prise dans une tempête. Maël tombe dans la mer et rencontre Naïa, une océnide comme dans les carnets du papy.

Ce peuple marin à forme humaine mais doté de branchies, vivait jadis en paix avec les humains avant que ces derniers ne commencent à ne plus respecter l'équilibre naturel entre la terre et la mer. Maël n'est cependant pas un humain comme les autres. L’adolescent réalise qu’il arrive à respirer sous la mer, et son corps commence à se transformer. Pour qu'il puisse retrouver les siens il va être aidé par Naïa, sa mère adoptive, la baleine Sedna, et les rescapés de la lutte entre humains et océnides.

Maël pourrait-il être celui qui ramènerait la paix entre les humains et le océnides ?

Un joli conte fantastique et écologique pour enfants mais qui est aussi adapté à tous les publics, qui fait la part belle à l'imaginaire. Il y est question de fraternité, de transmission, de respect, d’écologie.

Le dessin est clair, avec de nombreux traits. Les couleurs sont vives avec un soin apporté au dégradé. Les planches fourmillent de détails.

Ce premier volet pose les bases d'une histoire qui ne demande qu'à être développée.

Merci à NetGalley France et aux Editions Jungle pour ce beau voyage dans les fonds marins.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici une bande dessinée que j’avais repéré à sa sortie au mois de février et prévu dans les futurs acquisitions de la bibliothèque.
Une lecture que j’attendais…

Un titre évocateur et une magnifique couverture qui donne envie de plonger dans cette aventure.
Et c’est ce que nous faisons dés les premières pages.
L’histoire nous conte une légende au cœur des fonds marins. Ce qui fait rêver 😉.
C’est aussi l’histoire de Maël, un petit garçon issu d’une longue lignée de pêcheurs qui souffre de voir les conséquences de la surpêche et de l’absence d’un grand-père qui seul le comprenait.
C’est un divertissement autant qu’une manière de sensibiliser les enfants aux conséquences de la surpêche, du deuil et de la perte.

Cette bande dessinée aborde de nombreux thèmes et permet plusieurs lectures.
Elle touchera certainement un large public dont les adultes ne seront pas exclu.

C’est surtout et avant tout une très belle histoire qui se lit très facilement.
Un texte court mais qui laisse davantage de place à une communication non verbale qui touchent souvent beaucoup plus les enfants. Les planches s’enchaînent comme les séquences d’un film.
J’ai particulièrement apprécié les dessins et la coloration. Beaucoup de travail et de passion dans la réalisation de cet ouvrage.

C’est le second ouvrage de Elodie Garcia et son talent s’affine et se confirme.
C’est un auteur que je suivrai et que j’espère pouvoir rencontrer un jour.

Je recommande ce livre aussi bien aux bibliothécaires qu’aux parents.
C’est un livre que nos lecteurs auront envie de lire et relire.
C’est un coup de coeur pour moi.
J’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Naïa et Maël.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un graphisme tout de bleu qui nous embarque dans les méandres de l’océan et de la découverte de la légende des Océanides. Monde disparu en même temps que le grand-père de Maël.

Maël est un jeune homme pleins d’imagination et grâce au carnet de son grand-père, il est en questionnement constant ce qui n’est pas pour plaire à ses parents qui veulent qu’il reprenne le flambeau de la pêche. Ce qui n’enthousiasme pas notre jeune garçon qui lui rêve de faire des études. Pour lui le monde de la pêche ne lui montre que les dérives de la société et de la solitude. Des dérives comme l’abondance, la consommation du produit de la mer, la solitude et la dureté d’être pêcheur. Notre petit héros serait-il contre l’exploitation animale, contre sa famille ?

Cette bande dessinée nous questionne comme notre héros sur de multiples sujets. Pourquoi détruire, pourquoi vouloir toujours plus. Mais pas seulement, dans cette histoire et cette découverte d’autrui il y est aussi question de tolérance, d’acceptation et d’harmonie entre le monde adulte et le monde de l’enfance. Car oui « l’harmonie est une chose compliquée ».

Grace aux coups de crayons de Elodie Garcia nous pouvons ressentir la dureté dans les traits de chacun des personnages. Peu de sourire dans cette bande dessinée, beaucoup de doute, de peur sont des sentiments qui transparaissent au cours de l’histoire. Deux mondes parfaitement relaté dans ces quelques planches qui sont le monde réel et le monde imaginaire

La légende des Océanides se dessinent petit à petit à travers ces 72 pages illustrées et mouvementées. Des rencontres, des anecdotes et des clins d’œil à Moby Dick font de cette bande dessinée, une histoire toujours sous-tension et très touchante.

Dans certains passages, j’ai été un peu dubitative sur le fait que la communication est possible sous l’eau et qu’il n’y a pas de différence de langage. J’ai souris mais embarquée dans ma lecture cela ne m’a pas plus embêtée que çà et heureusement car Je pense que le lecteur aura envie de connaitre la suite des aventures de notre héros et des changements qui l’attendent… Me concernant hâte d’avoir en main le tome 2

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les planches sont superbes. On plonge avec plaisir avec Maël qui suite a une tempête se trouve projeté dans la mer. Il découvre les fonds marins et rencontre une jeune fille de son âge qui se trouve être la dernière représentante de son peuple. Aidés d'un poulpe et d'une baleine, ils vont chercher un moyen pour que Maël puisse retrouver sa vie à la surface. C'est doux et enchanteur. Un réel plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une très jolie bd : belles illustrations, belle histoire et belle morale.
Mael est destiné à devenir pêcheur comme son père mais lui rêve d'étudier et pense beaucoup à son grand-père qui a disparu en lui laissant ses carnets racontant la légende des Océanie, peuple vivant dans la mer en harmonie avec les humains et son harmonica.
Lors d'une sortie en mer, Mael bascule à l'eau et rencontre une jeune fille toute bleue : c'est une océanide !
Un peu de fantastique avec ces créatures imaginaires, une baleine qui parle et de très belles couleurs : l'histoire contient quelques surprises et un message : bd très réussie pour les plus jeunes

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce conte de la mer est superbement illustré. Il raconte la légende des Océnides, un peuple humanoïde capable de vivre sous la mer. Maël en a entendu parler grâce à son grand-père. Depuis, il déteste mettre en danger les poissons et les tuer, tout ce que fait son père en tant que pêcheur. Entre eux, la communication est difficile. Son père décide donc de l’emmener en mer pour lui montrer l’étendue de son travail. Mais la nature va en décider autrement.
Cette bande dessinée est vraiment belle à lire. Les illustrations sont pleines de douceur, dans les tons bleus de la mer. On se sent bien.
Maël a des valeurs et essaie de les défendre. Il a un côté rêveur et utopique qui le rend assez naïf. J’ai beaucoup aimé suivre ses péripéties. Son histoire est pleine de douceur malgré un sujet assez dramatique. Naïa m’a aussi beaucoup plu. Elle a un tempérament beaucoup plus affirmé.
Le style graphique m’a fait penser à un rêve, plein de confusion. C’est très beau, assez triste également.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Maël, fils et petit fils de pêcheur, voit son destin être tracé pour lui. Mais il déteste la pêche, qu'il trouve cruelle et inhumaine. Il rêve et passe son temps à lire les carnets que lui a laissés son grand-père disparu en mer. Ces derniers relatent l'histoires des Océnides, un peuple vivant dans l'eau, qui vivaient en harmonie avec les humains.
Après une énième remise en liberté, le père de Maël l'embarque de force sur son bateau. Après tout, lui non plus n'a pas eu le choix que de devenir pêcheur. Mais une grosse tempête se lève et Maël passe par-dessus-bord. Il va alors découvrir un secret auquel il ne s'attendait pas.

L'histoire est douce et d'une grande beauté. Elle nous attire vers les profondeurs sous-marines et nous donne envie de plonger avec Maël pour découvrir le secret qui pèse sur sa famille. Les planches sont magnifiques, les couleurs incroyablement bien choisis. Ces 71 pages sont trop courtes ! Vivement la suite

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En lisant cette histoire, j'ai eu l'impression d'être piégé dans un pays des rêves, un pays des merveilles, tout doux, tout beau, tout apaisant.

Ces illustrations ont ce pouvoir magique de nous transporter dans un monde éblouissant plein de beauté, de magie et de secrets; ce fut une très belle aventure!

J'ai vraiment hâte de lire le prochain chapitre de cette histoire assez émouvante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai tout de suite été attirée par la douceur des dessins de cette bande dessinée et j’avais de grands espoirs en voyant que le sujet de la surpêche était abordé.
Malheureusement, je suis vraiment restée sur ma faim sur ce point, les questionnements du héros passant pour des incompréhensions d’enfant dans ce premier tome et l’harmonie retrouvée bien facilement ne permet pas de réelle critique de l’activité humaine et de ses conséquences sur les océans.
J’ai beaucoup aimé les couleurs, les traits des personnages et le côté onirique de ce monde sous-marin, mais l’histoire elle-même m’a beaucoup moins convaincue, en partie parce que les dialogues semblent artificiels et que l’histoire avance trop rapidement pour pouvoir aller creuser dans les émotions des personnages. Le résultat donne des personnages trop caricaturaux et qui ne semblent pas évoluer de manière naturelle.
C’est dommage car j’avais davantage d’espoirs pour cette bande dessinée, qui reste néanmoins une belle œuvre pour les yeux.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avais repéré cette B.D. parmi les nouveautés et c'est finalement NetGalley qui m'a donné l'occasion de découvrir le Pêcheur de Rêves.

A l'image de la couverture, les illustrations sont très belles, très colorées, avec un univers sous-marin plein de jolies trouvailles où on a plaisir à s'immerger.

L'histoire en elle-même évoque les prémices de l'adolescence avec les premières oppositions avec les parents, la volonté de défendre ses propres opinions, de choisir sa propre voie.
Mais il est surtout question de la relation de l'homme à la mer : l'écologie et la surexploitation des océans sont au cœur de cette histoire qui illustre les destructions et disparations causées par l'avidité de l'homme.

J'ai passé un très bon moment avec cette bande-dessinée qui nous emmène dans un univers merveilleux.

#JungleBD #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une bande dessinée très colorée : variation de bleus, orange, etc. Les dessins sont très beaux. Les personnages sont agréables. Les décors sont superbes que ce soient les fonds marins ou le village de pêcheurs. Le récit est sans difficulté de lecture.
Aussi, la BD peut être lue par tous. Un bel album.
Les thèmes évoqués sont : surpêche, orientation, différence, métamorphose, mensonge, océan.

Merci à NetGalley pour cette révélation.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une promenade en mer rafraîchissante. On y découvre des personnages attachants avec une farouche volonté d'indépendance qui est à la fois entraînante et entêtante. Le traitement des liens familiaux est réalisé avec justesse : comment se démarquer de ses parents ? Comment protéger son enfant ? Quel est le poids des secrets ? Autant de thèmes qui sont soulignés par des illustrations exquises et lumineuses. Le côté fantasy et mythologie vient sublimer le travail avec des personnages aquatiques impressionnants. Seul l'écriture des dialogues ne m'a pas convaincue, manquant quelque peu de naturel.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :