Bienvenue à l'hôtel Savoy - tome 3

Complots à Wanderworth

Connectez-vous pour accéder au titre. Connectez-vous ou inscrivez-vous ici !
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 18 janv. 2024 | Archivage 29 févr. 2024

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #BienvenueàlhôtelSavoytome3 #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Chic, drôle et irrésistiblement anglais… avec un twist de meurtre !

Après un 1er volume vendu à 15.000 ex, la série Bienvenue à l’Hôtel Savoy des Editions de La Martinière replonge son héroïne Priscilla Tempest dans une 3eme enquête au cœur de ce que l’Angleterre abrite de plus distingué et de plus extravagant. Une série de cosy mystery 100% londonienne et 100% humour british!

Le temps où seuls les groupes de rock des fringantes « Swinging Sixties » (les années 60 à Londres) faisaient trembler les murs du Savoy semble bien loin pour Priscilla Tempest. À peine l’attachée de presse du célèbre hôtel londonien s’est-elle remise de sa précédente enquête qu’elle se retrouve impliquée malgré elle dans une vaste conspiration qui vise à renverser le gouvernement britannique – rien de moins ! Une conspiration fomentée par un des richissimes clients de l’hôtel, of course !

Un mot sur les auteurs : née au Canada, Prudence Emery a longtemps vécu à Londres. Elle a été l’attachée de presse du prestigieux hôtel Savoy, se mêlant aux célébrités et aux politiciens les plus en vus de l’époque. Consultante sur plus d’une centaine de productions cinématographiques, elle est aussi l’autrice de réjouissants mémoires, Nanaimo Girl (2020)

Né en 1948, Ron Base est un journaliste, critique de cinéma et écrivain canadien. Il a publié une vingtaine d’ouvrages, dont plusieurs romans policiers. Scénariste, il a collaboré au cours de sa carrière avec de grands noms du cinéma, notamment John Boorman (Délivrance) et Roland Joffé (Mission).

Chic, drôle et irrésistiblement anglais… avec un twist de meurtre !

Après un 1er volume vendu à 15.000 ex, la série Bienvenue à l’Hôtel Savoy des Editions de La Martinière replonge son héroïne...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9791040117711
PRIX 15,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Envoyer vers ma Kindle (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un cosy mystery captivant et animé qui nous emmène dans les coulisses de l'hôtel Savoyde Londres dans les années 1970. Priscilla Tempest, attachée de presse de l'hôtel passe son temps à régler les problèmes des clients riches et puissants et ce avec diplomatie afin de préserver la respectabilité du célèbre endroit. Rien n'est plus compliqué surtout quand le prince Teodoro, duc de Vento, charmeur invétéré arrive suivi de près par son cousin Constantin et l'acteur Gordon Scott. Les crises à gérer se multiplient et les mésaventures de Priscilla deviennent de plus en plus dangereuses.
J'ai apprécié ce roman dont l'intrigue prenante s'épaissit au fur et à mesure de la lecture. Le mélange de personnages fictifs avec des personnalités existantes rend le récit encore plus réaliste aux yeux des lecteurs.rices; personnages auxquels on adhère complètement même s'ils sont multiples, fantasques et dangereux. Priscilla Tempest, quant à elle, héroïne sans peur et mais pas sans reproche mène l'enquête au risque de sa vie, avec élégance et humour. J'ai apprécié la densité des dialogues qui donne un rythme enlevé s'appuyant sur une écriture fluide et humoristique. J'ai bien envie de découvrir les deux premiers romans. A lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Que dire ? Si ce n’est qu’être attachée de presse au Savoy n’est pas de tout repos. Dans le tome précédent, Priscilla Tempest avait été en contact avec la pègre londonienne, et avait pu se rendre compte de très près de leur dangerosité. Mais elle verra dans ce tome qu’il y a pire, bien pire : les grands de ce monde. Ils sont l’essentiel de la clientèle de l’hôtel, il est vrai, il ne faut surtout pas les contrarier, et céder à toutes leurs demandes – même celles qui paraissent totalement absurdes. Il ne faut pas non plus penser faire le poids face à eux, et Priscilla, qui s’en doutait déjà, en fera l’amère expérience, une fois de plus. L’aristocratie anglaise n’est pas la seule à être pourrie, l’aristocratie italienne l’est tout autant !
Et pourtant, j’ai aimé suivre ses aventures, parce qu’il en faut beaucoup pour que la jeune femme renonce à ce qu’elle pense être juste. Le danger ? Il est là, pas de doute, le danger aussi de perdre son poste, définitivement (cela fait déjà trois tomes que certains n’attendent que cela, renvoyer Priscilla), mais plus encore le danger de laisser faire certaines choses, et de ne rien avoir tenté pour l’empêcher.
Ce tome nous permet aussi de voir ce qu’il peut y avoir de pire chez les grands, ou ceux qui se voient ainsi : un racisme parfaitement assumé, un suprémacisme blanc qui ne dit pas encore son nom mais ne demande qu’à s’exprimer, un désir de renverser la démocratie qui s’affiche vaillamment, mais seulement auprès de personnes choisies, aptes à partager les mêmes aspirations dégueulasses (oui, l’adjectif est de moi, il n’est pas du tout inclus dans le roman).
J’ai été emportée par l’intrigue, ayant envie de découvrir jusqu’où certains étaient près à aller – très loin, vous vous en doutez. Priscilla pourra compter sur ses amis, ses soutiens sans faille, elle qui a en plus le défaut d’être une femme des années 60, une femme qui assume qui elle est, ce qu’elle aime – et cela peut défriser plus d’un(e). J’ai pris plaisir à me promener dans Londres et ses environs, de découvrir à quel point certains se comportaient de manière totalement anachroniques. Oui, être une femme à cette époque n’était pas facile, et même si cela nous paraît plus facile maintenant, il ne suffirait de pas grand chose pour que l’on retourne en arrière.
Si un tome 4 devait paraître, je le lirai avec plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie Netgalley et les Editions de la Martinière pour ce service presse.

Mon dieu, pauvre Priscilla, ce n'est pas un travail de tout repos d'être l'attachée de presse dans cet hôtel londonien prestigieux.
Tout doit être parfait et les clients doivent être satisfaits. Mais on sait comment cela fonctionne. Les clients sont rois et Priscilla doit être à la hauteur. Or, bien évidemment là voila qui se retrouve encore plongée dans des intrigues policières, dans une enquête policière, et sa vie est menacée.

Non ce n'est pas reposant.

Je le trouve plus interessant que les tomes précédents, et c'est british, humour décalé, grinçant, avec une aristocratie qui croit que tout lui est due.
Tout cela s'ajoute des personnages qui ont existés et d'autres non, romancés. Les auteurs se sont inspirés de la vie d'autrefois, mais je pense que les célébrités, les princes sont comme ça dans la vie de tous les jours, non?

Dans tous les cas, il faut se plonger dans ce cosy, dans cette ambiance.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à #netgalleyfrance et aux éditions de la Martinière pour cette lecture en avant première.

Je dois vous avouer que je prends toujours autant de plaisir à suivre les aventures de notre pétillante attachée de presse Canadienne,j'ai nommé Priscilla Tempest .
Les aventures de l'hôtel Savoy et de son personnel sont toujours aussi rocambolesques et nous entraînent cette fois-ci sur les traces d'un groupe nazis qui prévoit de renverser la démocratie britannique. Personnes bien placées dans l'aristocratie ça va s'en dire .
Aidé de ces fidèles vieux amis renommé en "Amicale du Masque d’Infamie ",d'acteurs de cinéma ,et de son compère Percy , Priscilla essaye de se sortir du pétrin dans lequel elle s'est jetée une fois de plus . Entre cadavres découverts , passage à tabac et surtout sauvetage de la pauvre Susie tombée sous le charme du mari de la princesse Margaret, ils ne s'ennuient pas . Vont-ils réussir à démasquer ce complot à temps ?
Un cosymystery au charme so british !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel plaisir de retrouver les personnages de l'hôtel Savoy à Londres!
J'ai découvert ce roman avec le tome 2 et me voici plongée avec impatience dans le tome 3 jusqu'à la denrière page.

Miss Priscillia mène l'enquête avec son charme et dynamisme habituels pour démanteler une conspiration menée par des nobles anglais et des princes italiens violents....

Une fois encore le lecteur est happé par le rythme et la bonne humeur de ce roman.

Vivement le quatrième tome.

merci pour ce très bon moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un cosy mystery rocambolesque à souhait et à l’humour savamment distillé.

Priscilla Tempest, toujours fidèle à son poste à l’hôtel Savoy, est de retour !
Une nouvelle fois, elle va se trouver confronter à une sombre histoire durant laquelle sa vie sera menacée, et son job toujours sur la sellette !

Son boulot n’est vraiment pas de tout repos, à croire qu’ils se sont tous donnés le mot pour l’empêcher de l’exercer dans le calme et la tranquillité…

Cette fois-ci, c’est de complot qu’il va s’agir, rien moins qu’un complot menaçant le gouvernement britannique.
Bien évidemment l’un des clients, et pas des moindre, va s’y trouver mêlé, et Priscilla en sera quitte pour donner de sa personne, et plonger tête baissée dans les griffes de personnages vraiment peu fréquentables !

Elle sera menacée, poursuivie, agressée. Et elle devra aussi « sauver » son assistante Susie !
Heureusement elle peut compter sur ses amis de « L’Amicale du masque d’infamie », et sur son compère, le journaliste Percy.

Un roman qui nous emmène dans le Londres des années 60 et qui nous fait croiser des acteurs, des politiciens, des truands, des journalistes, certains totalement inventés d’autres parfaitement réels. C’est d’ailleurs ce qui fait aussi le charme de cette série : ce mélange entre réalité et fiction.

Donc, un cosy mystery bien mené dans lequel je ne me suis pas trop attachée au réalisme des situations, mais dans lequel j’ai apprécié l’ambiance, l’humour et le caractère bien trempé de Priscilla. J’ai eu le sentiment que les personnages secondaires prenaient un peu plus de place, et cela m’a bien plu.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous retrouvons notre Priscilla préférée toujours sur un fil avec son employeur Monsieur Blainville.
Celle fois ci, un italien Teodoro, duc de vento arrive à l'hôtel.
Son cousin arrive aussi pour lui revendiquer son titre.
Mais, tout est louche avec ses italiens et Priscilla se retrouve en plein milieu d'une conspiration.

J'ai préféré ce tome au précédent, Priscilla qui se retrouve toujours dans des situations plus qu'improbables.
J'ai hâte de connaitre la suite de ses avantures

Cet avis vous a-t-il été utile ?

3e tome des aventures de miss Tempest à l'hôtel Savoy et je suis toujours aussi fan. On a de l'action, de l'humour et une enquête bien ficelée sur fond de fascisme. Priscilla se retrouve au milieu d'anglais voulant renverser le gouvernement trop laxiste à leur goût. Mais elle bute aussi sur un cadavre (l'art de toujours être au mauvais endroit au mauvais moment....) Une fois de plus elle va louvoyer dans ces eaux dangereuses et dénouer des situations complexes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Priscilla Tempest est toujours attachée de presse du Savoy, alors qu'elle accueille un prince italien, elle se retrouve mêlée malgré elle à une conspiration destinée à renverser le gouvernement britannique.
J'ai retrouvé avec plaisir Priscilla et son incroyable capacité à se fourrer dans tous les ennuis possibles. Si l'intrigue manque de vraisemblance, l'enchainement des péripéties et les retournement de situation créent un rythme haletant qui rend le roman difficile à lâcher tant la jeune femme passe systématiquement d'une situation périlleuse à une autre.
J'aime beaucoup les personnages, tant l'héroïne, jeune femme indépendante et attachante, que ceux qui l'entourent, même si Noël Coward est peu présent dans cet opus.
Bienvenue à l'hôtel Savoy est une série de cosy mysteries agréable à lire, léger et pétillant comme une bulle de champagne. Vivement la prochaine coupe !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est toujours un plaisir de retrouver Priscilla Tempest! Vive, audacieuse, drôle, elle ne cesse de plonger tête la première dans des situations dangereuses!
Elle fait autant tourner les têtes des gentlemen que celles des gangsters et l’on se demande comment elle réussît à se sortir du pétrin ! À croire qu’une bonne étoile veille sur elle!
Vivement le tome 4!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :