REBELLES VENUS DE L’EST

Un fils illégitime disparu. Une traque effrénée au cœur d’un réseau criminel. Une atmosphère mêlant habilement violence et comique de situation. Une amitié qui déjoue les plans de la Mort.

Connectez-vous pour accéder au titre. Connectez-vous ou inscrivez-vous ici !
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 29 mars 2024 | Archivage Aucune

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #REBELLESVENUSDELEST #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Un fils illégitime disparu. Une traque effrénée au cœur d’un réseau criminel. Une atmosphère mêlant habilement violence et comique de situation. Une amitié qui déjoue les plans de la Mort.

UNE OPPORTUNITÉ EN OR 
À Port Harcourt, au Nigéria, Luciano, un écrivain raté et attiré par l’argent facile, se voit confier l’improbable mission de retrouver Aniète, le fils issu des aventures extraconjugales d’un vieillard fortuné.

UN MONDE VIOLENT
Cette aventure conduit Luciano dans l’est du pays, et ce qu’il pense être l’affaire de quelques jours va le plonger au cœur d’un réseau criminel où meurtres et enlèvements sont monnaie courante.

UN FILS DISPARU
Mais Aniète est introuvable, alors Luciano mène l’enquête et découvre bien vite que son protégé est en fait l’homme à abattre du moment. Enlevé puis menacé de mort, il envisage de mettre un terme au contrat lorsqu’un événement fait tout basculer.

Où se trouve Aniète ? Et pourquoi tout le monde souhaite sa mort ?

Cette histoire est celle d’une amitié forgée dans la violence, et capable de déjouer les plans de la Mort. C’est l’histoire de Luciano, et de la fois où il a sauvé un rebelle venu de l’est.


Un fils illégitime disparu. Une traque effrénée au cœur d’un réseau criminel. Une atmosphère mêlant habilement violence et comique de situation. Une amitié qui déjoue les plans de la Mort.

UNE...


Note de l'éditeur

Ikenna Okeh fait partie des auteurs de la nouvelle vague au Nigéria. Il s’impose comme l’un des plus grands auteurs de polar dans son pays.

Il écrit notamment de la poésie et de la fiction centrée sur des personnages africains. Activiste des droits humains et il est également le fondateur d’UbuntuFM, une plateforme virtuelle de promotion musicale basée en Afrique du Sud. Son premier roman au Royaume-Uni, Deportee, a été sélectionné pour le Island Prize 2022 et pour le ANA Prose Prize 2022. Ses livres sont répertoriés dans la bibliothèque de l’Institut nordique d’Afrique, en Suède.

Ikenna Okeh partage son temps entre Port-Harcourt, Antalya et Oxford.

Ikenna Okeh fait partie des auteurs de la nouvelle vague au Nigéria. Il s’impose comme l’un des plus grands auteurs de polar dans son pays.

Il écrit notamment de la poésie et de la fiction...


Ils recommandent !

« Une belle lecture ... la preuve que la littérature africaine a atteint un nouveau stade de maturité» Oche Akor, auteur de Apocalyptic Acapella.

« L’auteur a su mêler la douceur, l’aigreur et la surprise, pour créer des personnages qui vous troubleront, vous révolteront, vous amuseront et vous trotteront dans la tête longtemps après avoir refermé le livre. »

David Hymar, auteur de I For Don Blow But I Too Dey Press Phone.

« Voilà quelque chose de nouveau et de frais sur la scène littéraire africaine,... une excellente lecture ! » - Jindu Enugbe, auteur de Street O.T.

« Une belle lecture ... la preuve que la littérature africaine a atteint un nouveau stade de maturité» Oche Akor, auteur de Apocalyptic Acapella.

« L’auteur a su mêler la douceur, l’aigreur et la...


Actions promotionnelles

- Un auteur finaliste de nombreux prix.

- Un style poétique qui entraîne le lecteur avec rythme dans le roman.

- Des personnages toujours dépeints avec beaucoup d’humanité.

- Une intrigue qui expose et explore la condition humaine.

- Un auteur finaliste de nombreux prix.

- Un style poétique qui entraîne le lecteur avec rythme dans le roman.

- Des personnages toujours dépeints avec beaucoup d’humanité.

- Une intrigue qui...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782487149038
PRIX 16,90 € (EUR)
PAGES 280

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Ikenna Okeh nous offre un voyage palpitant à travers les rues dangereuses de Port Harcourt, au Nigéria, avec son dernier roman, "Rebelles Venus de l’Est". Ce roman, mêlant habilement suspense, violence et comédie de situation, captive les lecteurs dès la première page et les entraîne dans une traque effrénée au cœur d'un réseau criminel complexe.

L'histoire commence avec Luciano, un écrivain raté et avide d'argent facile, qui se voit confier une mission improbable : retrouver Aniete, le fils illégitime d'un homme fortuné. Cependant, ce qui semblait être une affaire simple se transforme rapidement en une plongée dans un monde de violence et de criminalité lorsque Luciano se retrouve dans l'est du pays, où les meurtres et les enlèvements sont monnaie courante.

Aniete, le fils disparu, se révèle être bien plus que ce que Luciano avait imaginé. Enlevé et menacé de mort, il devient évident que tout le monde semble vouloir sa disparition. Luciano se retrouve alors à enquêter pour découvrir la vérité derrière cette affaire complexe, et ce qu'il découvre le laisse perplexe.

"Rebelles Venus de l’Est" est une histoire captivante d'amitié forgée dans la violence. Les personnages sont riches et complexes, et leur développement au fil de l'histoire est remarquable. La relation entre Luciano et Aniete évolue de manière réaliste, passant de la méfiance à une profonde complicité alors qu'ils luttent pour échapper aux dangers qui les entourent.

L'auteur excelle également dans la création d'une atmosphère immersive qui plonge les lecteurs dans les rues bruyantes et tumultueuses de Port Harcourt. Les descriptions détaillées et les dialogues percutants ajoutent une profondeur authentique à l'histoire.

"Rebelles Venus de l’Est" est un roman qui tient en haleine, avec une intrigue riche en rebondissements inattendus. Ikenna Okeh réussit à maintenir un équilibre subtil entre l'humour et la tension dramatique, créant ainsi une expérience de lecture captivante et inoubliable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Que dire de plus que ce qu'a dit CULTURE VSNEWS ? Tout est parfaitement résumé . Se plonger dan la littérature africaine fait un bien fou.

" Ikenna Okeh nous offre un voyage palpitant à travers les rues dangereuses de Port Harcourt, au Nigéria,. Ce roman, mêlant habilement suspense, violence et comédie de situation, captive les lecteurs et les entraîne dans une traque effrénée au cœur d’un réseau criminel complexe -
L’histoire commence avec Luciano, un écrivain raté et avide d’argent facile, qui se voit confier une mission improbable : retrouver Aniete, le fils illégitime d’un homme fortuné. Cependant, ce qui semblait être une affaire simple se transforme rapidement en une plongée dans un monde de violence et de criminalité lorsque Luciano se retrouve dans l’est du pays, où les meurtres et les enlèvements sont monnaie courante.
Aniete, le fils disparu, se révèle être bien plus que ce que Luciano avait imaginé. Enlevé et menacé de mort, il devient évident que tout le monde semble vouloir sa disparition. Luciano se retrouve alors à enquêter pour découvrir la vérité derrière cette affaire complexe, et ce qu’il découvre le laisse perplexe.
« Rebelles Venus de l’Est » est une histoire captivante d’amitié forgée dans la violence. Les personnages sont riches et complexes, et leur développement au fil de l’histoire est remarquable. La relation entre Luciano et Aniete évolue de manière réaliste, passant de la méfiance à une profonde complicité alors qu’ils luttent pour échapper aux dangers qui les entourent.
L’auteur excelle également dans la création d’une atmosphère immersive qui plonge les lecteurs dans les rues bruyantes et tumultueuses de Port Harcourt. Les descriptions détaillées et les dialogues percutants ajoutent une profondeur authentique à l’histoire."

Cet avis vous a-t-il été utile ?

💻Rebelles venus de l’est💻
Ikenna Okeh
Mera Editions
Date de parution : 29/03/2024
Merci @netgalleyfrance et @meraeditions pour le SP numérique
Note : 4 / 5

Résumé :

Un fils illégitime disparu. Une traque effrénée au cœur d’un réseau criminel. Une atmosphère mêlant habilement violence et comique de situation. Une amitié qui déjoue les plans de la Mort.
UNE OPPORTUNITÉ EN OR À Port Harcourt, au Nigéria, Luciano, un écrivain raté et attiré par l’argent facile, se voit confier l’improbable mission de retrouver Aniète, le fils issu des aventures extraconjugales d’un vieillard fortuné.
UN MONDE VIOLENTCette aventure conduit Luciano dans l’est du pays, et ce qu’il pense être l’affaire de quelques jours va le plonger au cœur d’un réseau criminel où meurtres et enlèvements sont monnaie courante.
UN FILS DISPARU Mais Aniète est introuvable, alors Luciano mène l’enquête et découvre bien vite que son protégé est en fait l’homme à abattre du moment. Enlevé puis menacé de mort, il envisage de mettre un terme au contrat lorsqu’un événement fait tout basculer.
Où se trouve Aniète ? Et pourquoi tout le monde souhaite sa mort ?
Cette histoire est celle d’une amitié forgée dans la violence, et capable de déjouer les plans de la Mort. C’est l’histoire de Luciano, et de la fois où il a sauvé un rebelle venu de l’est.

Avis :

✒J’ai beaucoup aimé ce polar africain.
✒La plume de l’auteur nous plonge dans un tempo lent avant une montée en puissance de l’histoire et de la mise en place des liens.
✒Un enquêteur improbable mais qui finalement cache bien son jeu.
✒J’ai également apprécié la description des lieux, cette ambiance pesante, un peu comme la moiteur de l’Afrique.
✒Pour finir un rebondissement que je n’ai pas vu venir.
✒Petit bémol, pour ma part, j’ai moins accroché avec le roman dans l’histoire (roman de notre principal protagoniste).
Mais au final j’ai passé un agréable moment de lecture.
✒Laissez-vous tenter par ce polar dont la sortie est prévue le 29/03.

Trois bonnes raisons de lire ce livre :

❣Un excellent polar.
❣Une belle découverte.
❣Une maison d’éditions à découvrir absolument

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Rebelles venus de l'Est" est un roman policier original, dépaysant et immersif avec une pointe d'humour noir bien venue !

Un fils illégitime disparu. Une traque effrénée au cœur d’un réseau criminel. Une atmosphère mêlant habilement violence et comique de situation. Une amitié qui déjoue les plans de la Mort.

UNE OPPORTUNITÉ EN OR
À Port Harcourt, au Nigéria, Luciano, un écrivain raté et attiré par l’argent facile, se voit confier l’improbable mission de retrouver Aniète, le fils issu des aventures extraconjugales d’un vieillard fortuné.

UN MONDE VIOLENT
Cette aventure conduit Luciano dans l’est du pays, et ce qu’il pense être l’affaire de quelques jours va le plonger au cœur d’un réseau criminel où meurtres et enlèvements sont monnaie courante.

UN FILS DISPARU
Mais Aniète est introuvable, alors Luciano mène l’enquête et découvre bien vite que son protégé est en fait l’homme à abattre du moment. Enlevé puis menacé de mort, il envisage de mettre un terme au contrat lorsqu’un événement fait tout basculer.

Où se trouve Aniète ? Et pourquoi tout le monde souhaite sa mort ?

Cette histoire est celle d’une amitié forgée dans la violence, et capable de déjouer les plans de la Mort. C’est l’histoire de Luciano, et de la fois où il a sauvé un rebelle venu de l’est.

L'auteur nous plonge dans un Nigeria plus réaliste que nature oscillant entre tradition et modernisme, entre pauvreté, chômage endémique, précarité, vengeance et violence omniprésente. Comme dans une mise en abyme, le lecteur découvre aussi le manuscrit de Luciano, l'écrivain fauché, qui pense obtenir notoriété et richesse grâce ce roman. Ce texte est empreint d'une prose poétique mélangeant culture traditionnelle et légendes d'autrefois, ce qui apporte une touche de légèreté qui contraste avec cette sombre atmosphère du Nigeria.

Je remercie @Meraéditions et @NetGalleyFrance de m'avoir permis de découvrir cet auteur que je ne connaissais pas.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Luciano est écrivain et il a besoin d’argent pour éditer son livre au vu des refus des maison d’Editions, il va demander au chef Ofodile de l’aide mais ce dernier lui propose un marché, il travaille pour lui et il lui donne son argent.
Le travail est simple sur le papier il doit juste retrouver son fils, mais on va vite rentrer dans une enquête dans les bas fonds du Nigeria, on va découvrir la misère, la violence, et jusqu'où certains sont prêts à aller pour s’en sortir.

Une histoire que j’ai lu avec beaucoup de peur pour Luciano car il va être entraîné dans une histoire de violence de vengeance où la violence, le doute est de mise.

Une plume qui nous entraine dans son histoire qui nous fait vivre pleins de choses mais surtout des peurs et qui nous montre que parfois le monde est petit que toutes les personnes peuvent être liées. 

Entre deux on a des extraits du livre de Luciano qui est intéressant.

L’auteure va nous faire découvrir le Nigeria, mais pas que les bons côtés, pas que les bons quartiers on va voir la souffrance, la pauvreté .

Un livre à découvrir

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un bon polar, agréable, facile à lire, dépaysant nous sommes au Nigéria.
Pour Luciano, naïf et doux rêveur, quand le chef Ofodile lui propose une grosse somme d'argent pour trouver son fils, Aniete, et le lui ramener, il y voit de suite un job tout simple qui lui permettra de publier enfin son roman.
Pourtant rien ne se déroulera comme prévu.
Le jeune homme a disparu de l'université et il semblerait que beaucoup de monde soit à sa recherche.
Bien malgré lui, Luciano se retrouvera aux prises d'une sombre histoire de kidnapping, de trafiquants de drogue et de tueurs en série, finalement ramener Aniete à son papa ne sera pas de tout repos.
C'est une bonne histoire, bien ficelée avec en toile de fond le Nigéria, beaucoup de rebondissements, de l'humour, on a très envie de savoir comment tout cela va finir car Aniete et son ami Peter n'ont pas enlevé un homme sans défense, une surprise les attend.
Le seul petit bémol avec ce récit serait peut-être un peu trop de coïncidences.
Ikenna Okeh fait la part belle à l'amitié. La fin nous réserve une belle surprise.
#REBELLESVENUSDELEST #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ame sensible s’abstenir. Vous êtes prévenu.
Non, je ne dirai pas pourquoi, je n’essaierai pas de justifier non plus, mais je tiens à préciser que certaines scènes sont délicates à lire.
Nous sommes au Nigeria, et ce n’est rien de dire que les temps sont troublés. Les scènes d’ouverture sont à ce sujet assez révélatrices.
Le personnage principal, c’est Luciano. Il se rêve écrivain, si ce n’est qu’il ne parvient pas à être publié, lui qui travaille et retravaille son manuscrit, ne se séparant jamais de son ordinateur portable. Sa compagne de longue date n’en peut plus de ses aspirations, de son incapacité à subvenir à ses besoins, de lui assurer le mariage que la tradition exige. Par conséquent, elle le quitte. Luciano n’a pas vraiment eu le temps de s’appesantir sur son sort, il a en effet été contacté par un homme riche, puissant, qui lui confie une mission : retrouver son fils illégitime, étudiant âgé d’une vingtaine d’années. Pourquoi le chef l’a-t-il choisi, lui, l’aspirant écrivain ? Difficile à dire. Ce qui est sûr, c’est que Luciano pense que la mission sera facile. Bien sûr, ce ne sera pas le cas. Pourquoi ressent-il le besoin de nouer des liens avec cet enfant ? Facile : ses enfants légitimes se sont détournés de lui, préférant construite leur vie loin de lui et du Nigeria.
Aniete – tel est le nom du fils même pas prodigue puisqu’il ignorait tout de son père – est une personnalité à part, comme le découvrira très vite Luciano. Je ne dis pas que le jeune homme prend un malin plaisir à faire tourner en bourrique l’aspirant écrivain, non. Il a des choses à faire, des comptes à régler, et il n’a pas l’intention de laisser tout cela derrière lui. Il faut dire que d’autres n’ont pas vraiment l’intention non plus de le laisser partir ainsi. Pour faire court, la mission s’annonce beaucoup plus dangereuse que prévu.
A travers le personnage d’Aniete, le récit nous montre à quel point la vie au Nigeria peut être difficile. La vie quotidienne d’un étudiant désargenté est loin d’être simple, et les solutions trouvées pour s’en sortir ne sont pas nécessairement les meilleures – mais quand on ne mange pas, on devient très vite près à tout. La violence est partout, même dissimulée dans des lieux où l’on ne penserait pas la voir surgir (oui, je fais toujours référence à la scène d’ouverture). La violence peut rentrer dans les vies de n’importe qui, et ce n’est pas Luciano qui dira le contraire, lui dont nous découvrons peu à peu le passé. A travers lui et le roman qu’il écrit, nous découvrons aussi les légendes du Nigeria.
Un roman à découvrir pour ceux qui n’ont pas peur de quitter les sentiers battus.
Merci aux éditions Mera et à Netgalley pour ce partenariat.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Luciano, un apprenti auteur, est confronté à la dure réalité qui ne va guère dans le sens de son rêve le plus cher, être édité. Bon gars, toujours un peu dans la lune, mais son objectif ne lui permet pas de perdre son temps dans un métier alimentaire. Pourtant les aléas du quotidien et le ventre criant famine, le poussent à accepter un travail qu’il ne connaît pas : retrouver le fils bâtard de l’homme richissime et dont la fortune est alléchante.


Contre toute attente, Luciano parvient à un début de réponse. Cependant, cette quête improvisée est semée d’embûches dangereuses voire mortelle. Mettre un pied dans un gang de rebelles, ne faisaient pas partie de ses prérogatives et la peur chevillée au corps, Luciano parvient à l’impossible.


Ikenna Okeh nous plonge au cœur d’un pays où le banditisme est un moyen de s’élever socialement. L’auteur dépeint un pays nécrosé où pourtant la beauté réside dans les légendes et dans la famille. Et c’est cet aspect qui m’a émerveillé. L’intrigue est assez simple et les petits indices dévoilés ici et là, spolient la fin. L’efficacité de la fiction n’est toutefois pas à méjuger. Une plume intrépide, parfois acerbe et acidulée. C’est entraînant et pittoresque et un peu hollywoodien.


Une première rencontre intéressante et un auteur à suivre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :