Superino

Superino à la rescousse !

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 16 sept. 2022 | Archivage 30 sept. 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Superino #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Superino est le super-héros vedette de New Napoli. Il n'a pas de super-pouvoirs mais des gadgets rigolos et redoutablement efficaces quand ils ne sont pas défaillants. Jugez plutôt : des fusées sont incluses dans ses grosses bottes, elles lui permettent de voler tandis que ses énormes gants contiennent mille et un ustensiles pour le combat, ils peuvent même être propulsés vers ses ennemis pour les assommer ! Héros drôle et maladroit, Superino n'a cependant pas froid aux yeux et affiche une bonhommie naturelle doublée d'un sens de la justice très poussé. Alors qu'il intercepte une criminelle notoire, il se heurte à une dure réalité : les prisons sont déjà pleines à craquer et il va devoir la laisser en garde chez le milliardaire Dino DiMarco et son opiniâtre maman qui lui sert de comptable, majordome et cuisinière. La présence permanente de la délinquante va évidemment créer de nombreux quiproquos. On comprendra très vite que Superino et DiMarco ne font qu'un mais le jeune homme parvient à déjouer l'attention de son entourage, sa « mamma » y compris, afin de préserver son identité secrète ! C'est alors qu'un nouvel ennemi apparaît, le redoutable Poulpino !


Une nouvelle collaboration de Lewis Trondheim, Nicolas Kéramidas et Brigitte Findakly, les auteurs à succès de Donjon et Mickey, à destination des petits et des grands.

Superino est le super-héros vedette de New Napoli. Il n'a pas de super-pouvoirs mais des gadgets rigolos et redoutablement efficaces quand ils ne sont pas défaillants. Jugez plutôt : des fusées sont...


Formats disponibles

FORMAT Poche
ISBN 9791034765751
PRIX 14,95 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Prenez un trio de talentueux auteurs de BD, demandez-leur de créer une série avec un super héros, laissez incuber et vous obtiendrez Superino. Mais attention, comme ils sont très talentueux, qu’ils ont déjà officié ensemble et que vous leur donnez carte blanche, ils vont vous balader allant jusqu’à donner un passé éditorial à ce personnage…
Véritable hommage aux histoires illustrées, Superino prend aux comics, aux mangas et à la BD franco-belge pour nous offrir ce gros album truffé d’humour. Un hybride entre Batman, Iron man, Goldorak, Spirou et Gaston Lagaffe assaisonné à la sauce italienne.
Dans New-Napoli, Superino, un super héros bardé de gadgets, nettoie la ville des criminels en tout genre. Seulement il est tellement efficace que bientôt les prisons sont surpeuplées. Alors, quand il emmène au commissariat une nouvelle coupable de délit, il doit se charger de son incarcération lui même. La cohabitation va être rocambolesque.
Une bd drôle qui nous plonge dans un univers graphique très années 60. Une belle réussite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lewis Trondheim (auteur), Nicolas Keramidas (illustrateur) et Brigitte Findakly (coloriste) ont déjà collaboré chez Glénat sur des collections Disney construites sur le même mode (Mickey's Craziest Adventures, Donald's Happiest Adventures), en inventant une légende autour de la création de leur bande-dessinée.
Cette fois ci, avec la maison d’édition Dupuis, ils reprennent les codes des super-héros des années 70 en un hommage à la bd italienne (et américaine) de l’époque et poussent encore plus loin la caricature et le second degré.
Superino est un super-héros vintage. Comme la majorité d’entre eux, il a une identité secrète. Mais comme Batman, il n’a pas de super pouvoirs et se débrouille avec une multitude de gadgets à sa disposition. Affrontant les méchants, dans un esprit très manichéen, ce personnage attachant va vivre des aventures et sauver sa ville avec l’aide plus ou moins volontaire d’une redoutable voleuse.
Maladroit et candide, il m’a beaucoup rappelé le dessin animé « Inspecteur gadget » qui a autour de lui, des protagonistes parfois plus débrouillards et perspicaces que lui mais qui s’en tire toujours avec les honneurs.
Illustré à la manière des anciens magazines ou fascicules vendus en kiosques (journal de Mickey, Picsou magazine, Pif gadget…) les auteurs ont poussé le vice jusqu’à y intercaler de faux inserts publicitaires d’objets désuets, des pages de jeux, de courrier des lecteurs…
Une colorisation de type quadrichromie, la trame d’impression visible, la couleur de papier en fond blanc cassé accentuent encore le réalisme voulu.
Léger, drôle, décalé, avec un double sens de lecture pour les adultes, cet ouvrage est une belle réussite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Superino est un super-héros créé par trois auteurs italiens dans les années 60, la France a failli avoir la chance de le connaitre à ce moment-là mais la mafia locale (à Napoli), moquée dans la BD, a fait pression pour qu'on mette fin à cette série. Heureusement, la pression a diminué et Superino est revenu vers nous par le magnifique travail de Lewis Trondheim, Nicolas Keramidas et Brigitte Findkaly (comme ils ont fait précédemment avec Mickey et Donald).
J'avoue que j'ai adoré ce super-héros et cet humour décalé. Superino ne trompe personne avec ses expressions sur son origine. Son sens de la justice et son à-propos est tout simplement génial. Chaque intervention qu'il fait n'est pas exactement fait comme il faudrait... Une aventure toute simple mais très drôle qui peut plaire autant aux grands qu'aux petits.
Les dessins reprennent bien l'esprit de l'original, en plus travaillés. En ce qui concerne ses aventures, je ne sais pas si elles ont été améliorées ou non, si elles en gardent l'esprit mais j'ai beaucoup aimé.
J'attends avec impatience la suite des aventures de Superino (et Supergazza) !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Encore un album de super héros? Classique? Et bien non, Superino a son histoire, celle d’un personnage qui a cartonné dans les années 60 en Italie, redonnant le sourire à toute une jeunesse encore marquée par des années de fascisme.
Superino c’était, à l’époque, 500 000 exemplaires vendus par semaine, et pour la petite anecdote Pavarotti réclamait toujours le dernier numéro dans sa loge avant ses concerts.
Alors Superino, un super héro? Pas vraiment au sens où on l’entend, on est plus dans le burlesque et la caricature, et ça marche !
Des répliques bien senties et tres drôles, un album à prendre au premier et second degré qui plaira sans nul doute aux enfants et aux parents.
Cet album est un coup de coeur, il a ce côté rétro que j’adore, la touche Nicolas Keramidas et Lewis Trondheim que j’apprécie particulièrement, il tombe à pic, notre actualité n’est pas des plus réjouissante, une bonne parenthèse de drôlerie et d’humour ça ne se refuse pas.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :