Les Meurtres Zen - Des meurtres qui font du bien

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 22 sept. 2022 | Archivage 16 déc. 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Desmeurtresquifontdubien #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Vous êtes anxieux, tendu, surmené ?

Vous êtes décidé à lever le pied, à prendre enfin du temps pour vous ?

La méditation de pleine conscience est ce qu’il vous faut.

Sous la pression de sa femme excédée d’avoir à supporter un mari trop stressé, Born Diemel a résolu de sauter le pas et de consulter un coach. Il espère mettre fin aux tensions qui l’habitent et retrouver la paix intérieure.

Mais quand, comme lui, on est avocat du crime organisé et que notre principal client est un mafieux aussi dangereux qu’imprévisible, il est parfois difficile de dire stop et de se débarrasser de ce qui nous encombre.

À moins de trouver une solution vraiment radicale… pour éliminer tout ce qui nuit à notre sérénité. Et enfin profiter du moment présent.

Ce thriller contemplatif, désopilant et explosif, premier volume des aventures de Born Diemel, a été un véritable phénomène éditorial en Allemagne, où il est resté pendant plus d’un an en tête de la liste des meilleures ventes du Spiegel. Bientôt adapté par Netflix, il a donné naissance à un genre nouveau, mêlant crime et bien-être. On vous le promet : pas un livre ne vous détendra autant cette année !

Vous êtes anxieux, tendu, surmené ?

Vous êtes décidé à lever le pied, à prendre enfin du temps pour vous ?

La méditation de pleine conscience est ce qu’il vous faut.

Sous la pression de sa femme...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782749172491
PRIX 19,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Karsten Dusse est avocat de profession, avec ce roman il inaugure une série policière appelée Meurtres Zen, à ce jour la série est déjà riche de quatre titres en Allemagne. Grâce aux éditions Le Cherche Midi, le public français va , à son tour, pouvoir découvrir une série policière au ton des plus décalé.

Le ton est d’ailleurs donné dès les premières phrases du roman :

Avant toute chose : je ne suis pas quelqu’un de violent. Au contraire. Je ne me suis jamais battu de ma vie, par exemple. Et je n’ai tué mon premier homme qu’à quarante-deux ans. Ce qui, dans mon milieu professionnel actuel, est plutôt tardif. Bon, il est vrai qu’une semaine après, j’en étais déjà à presque six meurtres.
J’imagine que ça doit vous choquer. Mais tout ce que j’ai fait, je l’ai fait pour de bonnes raisons. C’est la conséquence logique d’un cheminement vers la pleine conscience. Pour concilier travail et vie de famille.

Avouez que l’idée de combiner thriller et développement personnel est plutôt culottée, surtout pour un premier roman. Comment un avocat pénaliste en charge d’un des mafieux les plus virulents – et imprévisible – d’Allemagne va pouvoir accommoder les principes de la pleine conscience à sa vie privée et professionnelle ? C’est ce que Karsten Dusse vous invite à découvrir avec ce roman.

Chaque chapitre commence par un précepte de la pleine conscience énoncé par Joschka Breitner, le coach que va consulter Björn Diemel. Des préceptes simples – voire simplistes – qui pourraient provenir de n’importe quel support amateur de développement personnel (notez que j’insiste sur le mot amateur, je n’ai aucunement l’intention de décrier le travail des véritables professionnels du développement personnel). Des conseils qui relèvent avant tout du bon sens, dont s’inspirera Björn Diemel pour résoudre ses problèmes.

Le roman est écrit à la première personne, c’est Björn qui vous raconte son évolution personnelle et professionnelle. À ce niveau de changement on pourrait presque parler de métamorphose plutôt que d’évolution.

L’intrigue ne devrait vous causer pas de brusque montées d’adrénaline – malgré quelques morts qui n’auront rien de naturelles et ne se feront pas dans la douceur –, le narrateur opte pour un ton décalé – presque détaché – pour nous faire partager son expérience. Un choix qui pourrait être déconcertant mais en fait qui s’accorde parfaitement à l’optique du bouquin et au choix de son héros.

Bien que d’une moralité aussi douteuse que flexible, j’ai beaucoup aimé le personnage de Björn Diemel. Karsten Dusse réussit à le rendre attachant à travers la relation quasi-fusionnelle qu’il entretient avec sa fille.

Les personnages secondaires ne sont pas simplement cantonnés à des rôles de faire-valoir, en quelques lignes l’auteur saura les rendre sympathiques ou antipathiques. Certains pourront même surprendre le lecteur au vu de leur évolution.

La couv’ nous promet du « contemplatif, désopilant et explosif », je dirai que la promesse est partiellement tenue. Du fait de l’intrigue sur fonds de développement personnel, le contemplatif est bel et bien au rendez-vous. Le côté explosif est assuré par l’usage intensif qui sera fait des grenades à main au fil de l’intrigue. Quant au désopilant je dirai que le mot est sans doute un peu fort, c’est divertissant et amusant mais pas non plus au point de se pisser dessus (ce qui n’est pas plus mal d’un point de vue purement hygiénique).

Un bon moment de lecture qui permet de se détendre sans trop se creuser les méninges, ça tombe bien c’est exactement ce que j’attendais en ouvrant ce bouquin. Je serai bien entendu fidèle au rendez-vous pour la suite de la confession de Björn Diemel, en espérant toutefois que l’auteur ne se contente pas d’user et d’abuser des mêmes ficelles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Désopilantes et explosives les aventures de Bjorn Diemel avocat du crime organisé vous surprendront. Découvrez tout comme lui grâce à la pleine conscience une solution…définitive à vos problème.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Premier tome d’une série qui cartonne chez nos amis outre-Rhin.

Vous avez envie de nouveauté, et bien foncez ! Avec « Des meurtres qui font du bien », l’auteur mêle le thriller et le développement personnel. Si, si, c’est possible. Les meurtres et le bien-être vont très bien ensemble finalement, je vous assure.

Notre narrateur est Björn Diemel, il a 42 ans, est avocat de droit pénal, partage sa vie depuis dix ans avec Katarina. Leur fille, Emily, a presque deux ans. Le travail de Björn est très prenant, hyper stressant et peu conciliable avec une vie de famille.

« Si notre amour était une plante sensible, nous ne l’avions de toute évidence pas assez soignée au moment du rempotage dans la grande jarre familiale. Bref, on était comme beaucoup de jeunes familles ayant réussi : au fond du trou. »

Diplômé haut la main, il travaille dans un cabinet d’avocats renommé avec pour objectif de devenir un jour associé. Son principal client est Dragan, un grand criminel brutal et stupide. Un travail à plein temps pour Björn, car la répartition des comptes, le blanchiment d’argent et autres ennuis constants avec son client le tiennent en haleine. Katarina inscrit Björn à un stage de coaching en pleine conscience, animé par Joschka Breitner. D’abord sceptique, Björn va se prendre au jeu, et les résultats du coaching sur sa vie personnelle et professionnelle se révèleront étonnants…

Björn va troquer sa vie de hamster cavalant sans fin dans sa roue pour une vie de recul, de calme, d’instant présent. Le principe est poussé jusqu’à l’absurde, pour notre plus grand plaisir !

« -On ne peut pas choisir sa vie, on ne peut que la vivre. »

Un roman au rythme lent, mordant, sarcastique, avec beaucoup d’humour noir. Karsten Dusse est lui-même avocat, et il se moque beaucoup de ses collègues. Avec Björn Diemel, l’auteur a créé un personnage très attachant et surtout authentique. On se retrouve tous en Björn, toujours à courir partout, n’ayant jamais le temps pour rien, étant rongé par le stress et les obligations. Les autres protagonistes, par contre, hormis Emily, sont tous exécrables.

L’histoire est exagérée et pleine de clichés et ne doit pas être prise au sérieux. Et bien sûr, il y a un noyau de vérité : tout un pan de la justice s’affiche ouvertement ici : les avocats travaillent toujours dans l’intérêt de leurs clients, quels qu’ils soient et quoi qu’ils aient fait.

La plume de Karsten est nette, drôle, cinglante. Il ne mâche pas ses mots. Il réussi à faire passer un meurtre pour un exercice de pleine conscience. J’ai ri, certaines scènes étaient tout simplement jouissives. Je me suis demandée où Karsten allait chercher tout cela.

Chaque chapitre commence par une citation de Joschka Breitner. Björn fait tout pour la mettre en pratique du mieux possible. Et c’est un bon élève, quelquefois un peu trop zélé tout de même !

Le seul hic étant la répétition de ces règles de pleine conscience. La citation en tête de chapitre est répétée mot pour mot en italique dans ledit chapitre. À un moment donné, cela est devenu trop lourd et ennuyeux pour moi et j’ai fait l’impasse sur les citations du début du chapitre, sachant pertinemment que je les retrouverais quelques pages plus loin.

« C’était quoi encore le truc avec la liberté ? Aujourd’hui, j’en avais enfin fait l’expérience : la liberté consistait à na pas faire ce qu’on ne veut pas. »

J’ai dévoré ce livre avec toutes les règles de la pleine conscience et j’ai beaucoup appris sur les îles temporelles, le jeûne numérique, les limites personnelles et le lâcher prise. J’ai ralentis mon quotidien, c’est clair. Et j’ai en tête des astuces à utiliser désormais en cas de stress, crise de panique ou décision difficile à prendre.

L’effet peut-être retors, car depuis cette lecture, faire des choses que je n’ai pas envie de faire me devient de plus en plus pénible. Travailler, faire le ménage, la cuisine. Je me dis souvent : « Ça serait Björn, il respirerait trois fois et il irait se promener…ou éliminerait radicalement son problème ».

Entre satire et burlesque, Karsten Dusse trouve le ton parfait pour un roman qui est non seulement incroyablement drôle, mais aussi assez passionnant.

Un mot de la couverture, absolument superbe. Elle donne déjà le sourire d’entrée de jeu.

Je vous conseille vivement cette lecture ! Elle fait vraiment du bien au moral, croyez-moi.

« Quand je repense à mon premier meurtre, ce qui m’emplit de joie encore aujourd’hui c’est d’avoir pu apprécier le moment pleinement et sans jugement. Exactement comme mon coach me l’avait, dès notre première séance, donné à voir et à espérer. Mon premier meurtre, commis à la faveur de l’instant, a été la réponse spontanée à mes besoins. Et, vu sous cet angle, un exercice de pleine conscience très réussi. Pas pour l’autre. Mais pour moi. »

Je remercie NetGalley et les Éditions Cherche Midi pour cette lecture.

#KarstenDusse #Desmeurtresquifontdubien #ChercheMidi #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les meurtres zen - Des meurtres qui font du bien est un polar original et déjanté.
Rien que le titre accrocheur m'a convaincue de le lire.

Le contraste entre lé côté conseil de développement personnel et le côté polar est si décalé que vous aurez le sourire durant toute votre lecture.
Et si ça peut vous sembler improbable de mélanger les deux, je vous assure que ça fonctionne à la perfection.

Les chapitres son courts et les phrases courtes pour un rythme soutenu, ce qui nous maintien tout le temps au cœur de l'action.

Ce livre est une très belle découverte que je vous conseille.
Et personnellement, je suis impatiente de lire le tome 2.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Véritable phénomène en Allemagne, j’étais intriguée par ce nouveau genre, mêlant roman policier et développement personnel. Et je dois dire que le mélange est assez original !
Ce roman inaugure ainsi la série de l’avocat Björn Diemel, prêt à tout pour sa famille quitte à prendre rendez vous auprès d’un coach de pleine conscience et d’événement le meurtrier le plus zen qui soit.
Ce roman policier, parcouru de nombreux conseils zen tout au long de la lecture, nous régalera par son côté humour noir totalement déjanté mais tout en restant zen et détendu !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"La pleine conscience peut tuer des gens et casser des nez. Et faire fondre des icebergs. "

Sommé par sa femme de ralentir son rythme de travail, l'avocat de la défense Bjorn Diemel consulte un coach et découvre la pleine conscience.
Dès lors sa vie va changer du tout au tout mais n'en sera pas plus calme pour autant car quand on est le mandataire d'un mafieux ultra violent et imprévisible , il est difficile d'atteindre la sérénité en un clin d’œil.
Karsten Dusse nous relate donc deux semaines de la nouvelle vie de son héros,  qui va utiliser les principes de son coach (en les pervertissant quelque peu), principes qui figurent au début de chaque chapitre et se retrouvent aussi à l'intérieur , ce qui est un peu redondant.
Le rythme est soutenu, les neurones de l’avocat carburent à toute allure car les membres de son entourage professionnel ont une fâcheuse tendance à balancer des grenades à tout propos, voire à les attacher à des endroits quelque peu improbables... On y découvrira également que la promesse d'une place en maternelle peut faire des miracles pour convaincre les plus réticents.
Quelques touches d'humour  noir parsèment le tout et on passe un excellent moment avec ce cocktail original: meurtres et pleine conscience .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Björn Diemel est un jeune avocat marié et père d'une magnifique petite Emily de deux ans et demi. Quand sa femme lui met un ultimatum pour être moins stressé et moins accro à son boulot, il s'ouvre à un conseiller de la pleine conscience pour lui permettre de retrouver la sérénité. Bien sûr ce n'est pas évident d'être calme quand on est l'avocat d'un mafieux mais quand on applique la pleine conscience, on est surpris du résultat !
Le titre et l'image de couverture attire bien le regard et promettent une histoire avec beaucoup d'humour. De ce côté, je n'ai pas été déçue, les aventures de Björn sont géniales sous couvert de ne pas être trop émue par quelques meurtres (on ne peut pas dire que ça n'est pas signalé dans le titre). Le fait d'utiliser la pleine conscience pour tuer des indésirables est assez bien mis en place. Mais qui dit pleine conscience, dit également beaucoup de réflexion et c'est parfois pesant. Karsten Dusse fait parfois un peu trop aussi dans la provocation et certaines scènes ne sont pas forcément nécessaires (exemple : le jouet répéteur). Voilà pour le défaut mais sinon j'ai passé un excellent moment !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Pas évident de ne pas être stressé quand on est avocat de la pègre. C'est un boulot H24 qui procure brulures d'estomac et autres désagréments alors pour sauver son mariage Born accepte de voir un coach pour retrouver sa pleine conscience.
Cela donne des situations ubuesques assez désopilantes et si certains y perdent un doigt ou la vie il faut rester zen.
Par certains côté cela m'a fait penser à Attention Dieu méchant de Shalom Ausslander.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Born Diemel est avocat dans le milieu du crime organisé. Son principal client, dangereux mafieux exigeant ne lui laisse pas de répit, tant et si bien que la vie privée de Born tourne au fiasco : son épouse ne supporte plus les absences imprévibles de son mari pour défendre la vermine, d’autant plus qu’il souffre d’un stress évident qui impacte leur vie de famille. Elle lui lance alors un ultimatum et lui demande de prendre un coach comportementaliste pour retrouver une vie sereine. Une idée étonnante que Born s’empresse de mettre en place pour sauver sa famille. Il va appliquer à la lettre les conseils de sa coach, mais d’une façon qui lui est bien particulière.

Je ne suis pas une habituée des romans feel-good ni des ouvrages de développement personnel, à tort peut-être mais j’ai découvert dans ce livre une réflexion intéressante sur la méditation de pleine conscience qui aide à reprendre pied lorsque l’on est anxieux et surmené. L’originalité de ce roman nait du mélange crime et bien-être comme son nom l’indique. Le narrateur décide d’appliquer les conseils donnés pour se simplifier la vie, se libérer des choses qui l’encombrent, de la manière forte. Or ce qui l’encombre n’est ni plus ni moins que ce fidèle client, mafieux, violent et dangereux. De nombreuses situations sont improbables mais il faut avouer que certaines scènes sont désopilantes. Etonnamment j’ai nettement préféré les réflexions concernant la pleine conscience et la façon dont les idées se mettent en place dans l’esprit de Born pour se débarasser de son client encombrant, plutôt que les scènes d’action en elle-même (thriller oblige), qui m’ont semblées dignes d’un film américain mettant en scène Jason Statham, pour ceux qui aime ! D’ailleurs, ce roman allemand, premier volume d’une série, paraît-il, serait prochainement adapté sur Netflix.

Je suis assez mitigée sur la partie action de ce roman, toutefois l’originalité et l’humour novateur de ce récit m’ont beaucoup plu, il est vrai qu’appliquer une méthode de relaxation à un monde particulièrement violent sort de l’ordinaire. Les conseils visant à atteindre et profiter des bienfaits de la pleine conscience sont valables, efficaces et intéressants au quotidien.

Je remercie les Editions du Cherche-Midi et Netgalley pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bjorn est avocat. Très pris par son travail, il est peu présent pour sa famille. Excédée, son épouse l'envoie consulter un coach qui l'initie à la pleine conscience. C'est une révélation pour Bjorn, qui découvre, et met en pratique, de nombreuses techniques de relaxation et de lâcher prise, parmi lesquelles les îlots de temps. Ce sont des plages de temps rien que pour soi et pour ce qu'on décide d'en faire. Pour son premier îlot de temps, Bjorn décide d'emmener sa fille en week-end au bord d'un lac. Et gare à celui qui tentera de saboter ce moment privilégié entre un père et sa fille ! Le client de Bjorn, un mafieux aussi bête que méchant, l'apprendra à ses dépens...

Un peu polar, un peu feel good, "Des meurtres qui font du bien" est un roman très sympathique. Bjorn prend les préceptes de pleine conscience au pied de la lettre, avec pas mal de mauvaise foi. C'est drôle, rythmé, et on peut tout à fait mettre en pratique les principes évoqués dans le livre. Une belle découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Björn est l'avocat très efficace d'un mafieux local et le père comblé d'une petite Emily.

Lorsque son épouse menace de le quitter s'il ne se rend pas plus disponible pour sa famille, Björn décide de faire un travail sur lui-même et prend rendez-vous avec un coach de la pleine-conscience.

Mais le chemin du développement personnel va lui réserver des satisfactions inattendues...

Présenté comme le tome 1 d'une série intitulée "Les meurtres zen", ce roman m'a fait rire et sourire à de nombreuses reprises 😄 C'est vraiment un récit très savoureux que je vous invite à découvrir sans délai 🤩

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Enorme succès en Allemagne pour les agissements criminels et néanmoins sympathiques de cet avocat de la pègre, conduit à s’impliquer dans les coupables affaires de son principal client. Jusque-là écartelé entre ses obligations familiales et celles de respecter une légalité au moins formelle, le narrateur décide un vendredi après-midi de reprendre sa vie en mains, et d’appliquer à sa situation très compliquée les principes de pleine conscience que lui a suggérés un maître zen. Un sang-froid et une présence d’esprit hors normes vont l’aider à triompher de tous les obstacles. Burlesque, régalant, et délicieusement immoral.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bjorn est avocat pénaliste dans un cabinet. Son unique client est un mafieux. Il est surmené, ne passe aucun temps en famille. Afin de reconquérir sa femme, il va faire des séances de pleine conscience. Mais comment concilier son métier d’avocat à celui de père de famille?

Si vous avez envie d’une lecture décalée et drôle, ce livre est fait pour vous. A chaque chapitre, on se retrouve avec un précepte de la bonne conscience. C’est un mélange de thriller, de développement personnel et le tout rempli de sarcasme. C’est tellement fou par certains moments qu’on en rigole. Il y a de l’autodérision à chaque page, sans que ça nous pousse dans l’overdose. Tout ce que Bjorn n’osait pas faire, il le fait, il le dit. Et il va même encore plus loin!
L’histoire est très bien menée, la partie thriller nous fait parfois froid dans le dos. Le développement personnel est vraiment bien amené. On se retrouve à la fin du premier tome en ayant envie de découvrir le second. Un super moment de lecture que je vous recommande.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ex-cel-lent. Cette lecture fait un bien fou. Intégrer dans un polar comme des mantras de pleine conscience à chaque chapitre, c'est original et culotté, mais quand, en plus, l'écriture drôle vient se rajouter à une intrigue malicieusement réussie, ça relève d'un grand (grand) talent. On apprend des trucs, on réfléchi sur son moi interieur, on est pris par le suspens, et en plus on rit : le combo parfait. Sinon pour l'histoire : un avocat qui travaille pour le grand banditisme se voit imposer par sa femme des séances de pleine conscience pour sauver leur couple ; alors qu'il apprend à devenir zen, les évènements s'enchaînent contre sa tranquilité naissante : cocasse et original. Bref excellent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :