L'Aigle noir

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 6 oct. 2022 | Archivage Aucune

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LAiglenoir #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Un sorcier vaudou qui décide de fonder une obscure église loin de son Togo natal. Un homme qui meurt dans une terrible attaque de requin. Une petite fille qui se replie sur sa détresse de jour en jour. L’île de la Réunion, malgré ses paysages entre lagons turquoise et montagnes luxuriantes, n’a rien du paradis auquel Paul Kessler s’attendait. Pourtant, cet ex-commandant de police n’aspirait qu’à un peu de tranquillité jusqu’à sa rencontre, à Toulon, avec Hubert Bourdonnais.

Deux ans plus tôt, ce riche industriel a quitté son île en confiant la direction de la vanilleraie familiale à Pierre, son fils unique. Mais celui-ci est décédé dans un crash d’hélicoptère il y a peu. Et si la gendarmerie a conclu à un accident, Hubert Bourdonnais, lui, ne croit pas à cette thèse. Face à ses doutes, Kessler a alors accepté de mener l’enquête, sans imaginer qu’il serait confronté à une réalité bien sombre…

Un sorcier vaudou qui décide de fonder une obscure église loin de son Togo natal. Un homme qui meurt dans une terrible attaque de requin. Une petite fille qui se replie sur sa détresse de jour en...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782265155732
PRIX 22,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Envoyer vers ma Kindle (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Paul Kessler, fraîchement retraité de la police, se vois confier une mission par une relation proche : faire la lumière sur la mort d'un jeune héritier dans un crash d'avion à la Réunion.
Un voyage qui ne va pas se passer comme prévu.
Paul va découvrir des facettes les plus sombres de l'être humain.
Un roman d'un noirceur à vous faire peur mais avec une intrigue excellente remplie de rebondissements inattendus. Une écriture fluide et des personnages attachants qui font de ce polar une valeur sûre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Départ gratuit à la Réunion. Même si pour Paul Kessler, flic à la retraite, ce ne sont pas vraiment des vacances. Il est envoyé pour éclaircir les circonstances de la mort accidentelle de Pierre, riche héritier. Sans se doute qu’il va goûter à des ambiances vaudoues. Un excellent thriller ultra-sombre, horriblement rebondissant, terriblement flippant. Ne comptez pas sur le décor paradisiaque d’une vanilleraie ne suffit pas toujours à nous zénifier. Sans doute parce que vanille et drogue ne font jamais bon ménage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

❤️ Touchée en plein ❤️ (encore)

🚁A chaque fois que je lis un livre de @jacquessaussey je le sais ... je suis touchée en plein ❤️.

🚁Cet auteur a vraiment l'art et la manière de nous faire ressentir des émotions puissance 1000. Il arrive à me faire pleurer certes devant l'innomable mais presque encore plus devant la gentillesse, la bienveillance, l'altruisme [...] de ses personnages.

🚁Et bam, cette fois ci n'a pas dérogé à la règle, peut être encore plus qu'avec ses livres précédents.

🚁Autant vous dire que côté personnage, c'est coup de ❤️ en pagaille. Je ne les citerais pas tous mais juste bien sur cet autant bougon que nounours de Paul. Mais vraiment tous les gentils sont mes coups de ❤️.
Chacun redonne foi en l'humanité.
A l'inverse bien sûr, haine viscérale pour les autres.
C'est ainsi, que tout au long du livre, mes émotions ont fait un grand écart constant. Mes larmes aussi. Un coup grâce à cette humanité et empathie, un coup à cause de cette haine viscérale complète. Mais toutes ces émotions viennent progressivement et crescendo.

🚁Côté style, comme d'habitude on est toujours dans ce faux plat. Pas de retournement de cerveau mais cette petite tension constante qui nous plonge et nous immerge en permanence. Le style d'écriture est toujours aussi fluide et addictif. J'aurais pu lire 100 pages sans m'en rendre compte mais j'ai été obligé de faire des pauses mouchoir....

🥺Tant qu'à cette dénonciation de fond ... [...].

❤️En conclusion, un polar avec une intrigue bien menée, subtile et intelligente ou tout prend sa place à la fin. Mais aussi un livre qui nous fait ressentir des émotions opposées, puissantes et profondes. Un roman ou j'ai fini le ❤️ en miettes, ou j'ai du faire des pauses mouchoirs. Un récit coup de poing et coup de ❤️. Le genre de livre dont je me souviendrais longtemps.

🥺Pour que plus jamais ca 🙏

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quand Hubert Bourdonnais demande à Paul Kessler d'enqueter sur la mort de son fils, il est loin d'imaginer dans quoi il va mettre les pieds. En arrivant sur l'ile, il va devoir s'adapter au climat mais aussi aux us et coutumes ayant cours sur l'ile, en plus de son enquête discrète sur le fils Bourdonnais.

A coté de cela, on suit la découverte par son instituteur d'un cas de maltraitance sur une petite fille et sur le parcours meurtrier d'un sorcier africain.

Jacques Saussey a imaginé une intrigue particulièrement retorse avec un personnage fou et sanguinaire, les personnages sont hyper bien campés surtout les victimes, on comprend toute l'ampleur du calvaire qu'elles subissent depuis de nombreuses années pour certaines d'entre elles.

Le récit est très réel et factuel en nous montrant que derrière les images de paradis terrestre se cachent beaucoup de pauvreté et de précarité ainsi que des monstres agissant en toute impunité.

Le style est vif, les chapitres sont courts et le rythme est haletant. Si vous aimez les romans avec du rythme et un suspense permanent, foncez sur l'Aigle noir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un titre aux sens multiples que vous découvrirez au fil de la trame. Les références peuvent être nombreuses et c’est franchement savoureux de voir à quel point un titre colle à l’intrigue.

J’ai savouré cette lecture du début à la fin, sans aucune pause tellement j’étais immergé par l’intrigue, par les descriptions très visuelles, mais surtout, j’ai complètement été entraînée par le rythme fou que nous impose l’auteur. Il y a une sensation d’urgence à comprendre, résoudre et trouver le fin mot de ces histoires…

La construction narrative, même si elle est assez classique, avec toutes ces enquêtes qui sont menées en parallèle pour au final n’en former qu’une, pourtant, ce type de construction a fait ses preuves, du moins chez certains auteurs, et lorsque c’est bien fait, c’est franchement un régal !

C’est un peu une construction en entonnoir, où nous avons plusieurs crimes, dont je vous laisse découvrir l’étendue, plusieurs enquêtes très différentes, mais qui vont peu à peu faire émerger les coupables. Ici, l’auteur va plus loin, en explorant la manipulation construite comme une toile d’araignée autour des plus vils instincts humains. Et c’est peu dire…

Fan de thrillers et romans policiers, cela faisait un moment que je n’avais pas lu un livre de cette qualité. Tout y est ! L’intrigue, la plume vive et incisive, avec ce qu’il faut d’empathie pour rendre les personnages attachants, les descriptions très visuelles que ce soit des paysages ou des personnages, et surtout cette urgence palpable où tout s’accélère jusqu’au final. Il n’y a pas de temps morts, on est happé, on souffre, on souffle et on essaie de sortir la tête des pages pour espérer ne pas y perdre son âme. On nage et surnage dans l’horreur absolue et on essaie de ne pas se noyer dans la crasse, on aspire quelques bribes d’air pour ne pas être asphyxié tellement, c’est nauséabond.

Un page-turner à la construction implacable, qu’il est difficile de poser, dont j’ai savouré chaque mot, chaque ligne au risque de me perdre entre les pages et être asphyxiée par l’aigle noir…

Je ne sais pas si c’est intentionnel de la part de l’auteur, ou c’est moi qui fais une projection pourtant, la référence à « L’aigle noir » de Barbara s’est peu à peu imposée à partir des deux tiers de ma lecture. Pour ceux qui ne connaissent pas, et j’imagine qu’il y en aura beaucoup, c’est une chanson lourde de sens, que je vous invite à écouter. Pour ceux qui connaissent, dites moi si je suis complètement à côté de la plaque…

Je me suis régalée, n’hésitez pas si vous voulez plonger dans ce que l’être humain a de plus sombre en lui.

C’est un roman où les genres littéraires se croisent, notamment avec le thriller et tout ce qu’il amène comme suspense, construction psychologique des personnages, le polar et ces enquêtes dont la résolution est indispensable, mais aussi un roman noir, sociétal avec l’envers du décor des îles paradisiaques françaises.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Pour quelqu’un qui avoue n’avoir jamais mis les pieds sur l’Ile de la Réunion, il s’en sort très bien l’ami Jacques et nous offre un suspense puissant et riche.
Une intrigue qui mêle sorcellerie, arnaque et émotions, qui confronte la coutume à la modernité. Pourtant, l’auteur nous le confirme, le crime et la malveillance n’ont ni âge ni domiciliation : ils sont malheureusement universels.
Fidèle aux mécanismes qui ont fait leurs preuves dans ses précédents romans, Jacques Saussey alterne des récits sur deux chronologies. L’une débute en Afrique en 2016, l’autre sur l’île de la Réunion en 2020.
Kessler, un ancien flic approché par un nanti, est mandaté par ce dernier pour faire la lumière sur la mort de son fils … et la lumière fut, certes moins claire et moins brillante qu’attendue et pour le coup dérangeante et ambiguë. Le fils : ange ou démon ? L’ancien flic qui a connu le même type de situation avec son fils disparu accidentellement pensait profiter de son séjour en outre-mer pour faire le point. C’est sans compter sur les sectes et bandes rivales qu’il va rencontrer et qui ajouteront à sa confusion et son impossibilité à tourner la page. La gendarmerie locale lui fera reprendre du service …Une traque haletante car l’arrière-pays n’est pas de tout repos, où Jacques Saussey joue avec nos émotions et notre empathie, nous poussant souvent à la révolte. Nul doute qu’il ait abordé ici un sujet qui lui tient à cœur comme il le fait à l’occasion de tous ses romans. Documenté et exotique, ce roman je l’ai aimé et cette rencontre avec un nouveau personnage est réussie puisqu’il nous a dit qu’il abandonnait Magne et Heslin … pour le moment.
Bel hommage à Barbara dont l’aigle noir était tout autant maltraitant !

Lu en version numérique
Je remercie les éditions Fleuve noir pour leur confiance #LAiglenoir #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L'Aigle noir de Jacques Saussey à paraitre chez Fleuve éditions début octobre ne peut que plaire aux amateurs .
Un roman tout à la fois polar , roman noir, thriller dont l'action se déroule sur l'île de la Réunion, une île qui fait rêver même les plus blasés, Paul Kessler, un flic retraité, chargé par Hubert Bourdonnais d'élucider la mort "accidentelle" de son fils Pierre dans un crash d'hélicoptère, un sorcier vaudou togolais en cavale à la Réunion pour le meilleur et surtout le pire, des enfants, des prédateurs, de la drogue.... Ai-je oublié quelque chose?
Je m'arrête là, j'ai dévoré ce roman, ravie une fois encore de retrouver la patte de Jacques Saussey, ravie de voir que cette fois-ci il a signé chez Fleuve éditions, certaine qu'enfin son talent va être reconnu et salué haut et fort.
Merci à Fleuve éditions pour ce partage via netgalley
#LAiglenoir #NetGalleyFrance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel dépaysement, ce thriller! On se retrouve sur l'île de la Réunion, ses vanilleraies, sa végétation luxuriante et l'océan et ses dangers.
Paul Kessler, policier à la retraite, est mandaté par un riche industriel pour découvrir comment est mort son fils.
A peine arrivé sur l'île, les cadavres sont se succèdent… un instituteur est dévoré par un requin…
Kessler va se trouver mêlé à une affaire qui va rapidement dépasser tous ses cauchemars… entre violences, abus et perversions, la vie sur cette île paradisiaque est parfois bien malaisante…
J'ai trouvé ce thriller très original… sur une île entourée de requins… C'est également la première fois que je lis cet auteur et j'ai beaucoup aimé sa plume, très noire mais addictive. Il a réussi à m'emporter dans son enquête.
Les thématiques abordées sont sensibles, abus sexuels, viols, assassinats etc…
Le rythme est haletant et angoissant.
Merci beaucoup à #netgalleyfrance pour cette découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Paul Kessler, ancien policier, est envoyé à la Réunion par le père d'un jeune homme, qui s'est tué à bord de son hélicoptère. Même si la gendarmerie a conclu à un accident, cela semble impossible au père. Paul Kessler, découvre l'île de la Réunion, et sa société... Petit à petit il découvre des choses pas très claires.
Bon polar, prenant, dans lequel on s'immerge. On découvre (pour moi) par cette occasion également les paysages et la société réunionnaises.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La Réunion, sa nature sauvage et exubérante , ses magnifiques plages, son lagon aux eaux translucides. C’est dans ce petit bout de France baigné par l'Océan Indien qu’est envoyé en mission Paul Kessler. Ce flic retraité est chargé par Hubert Bourdonnais, un industriel dont la famille a fait fortune dans la vanille, de découvrir si la mort de son fils Pierre dans un accident d’hélicoptère à La Réunion est bien accidentelle, ce dont ce dernier doute fortement.
Après une acclimatation quelque peu compliquée à la chaleur et à l’humidité ambiante, l’enquête officieuse que va tenter de mener l’ancien flic va lui faire découvrir un visage beaucoup plus sombre de l’île et de certains de ses habitants. Ses investigations vont également entrer en résonance avec la disparition d’un enseignant ayant révélé de possibles exactions sexuelles sur une fillette. L’affaire est menée par le commandant Rodríguez et son équipe mais aussi par une collègue du professeur disparu, psychologue scolaire de son état qui a reçu la fillette à la demande de l’enseignant. Trois enquêtes qui vont se croiser non sans heurt alors que la liste des morts suspectes ne fait que s’allonger sur l’île Bourbon.

Encore un très bon cru pour ce nouveau roman de Jacques Saussey qui,en plus de nous faire découvrir les spécificités géographiques de l’île et ses richesses naturelles nous offre un mélange détonnant où drogue, mœurs dissolues, pseudo maraboutisme se combinent dans un funeste concert.
Outre cette enquête aux multiples ramifications, l’auteur nous offre pour son premier roman chez Fleuve Éditions , un récit hyper dynamique qui laisse aux personnages comme aux lecteurs peu de temps pour souffler. Il confronte habilement l’ancien flic aux contingences climatiques, dialectiques comme géographiques de l’île mais aussi à de belles saveurs vanillées. De la vanille qui sent ici le soufre et l’odeur métallique du sang. Car nos enquêteurs vont devoir pourchasser un assassin aux multiples visages qui sait se fondre dans le décor et jaillir de nulle part pour exécuter sa victime d’un fulgurant coup de machette.
Un récit d’une extrême efficacité qui nous laisse malgré tout le temps de nous attacher à quelques personnages , dont de très jeunes filles, victimes innocentes de la turpitude de leurs proches. Des bourreaux dépourvus de toute humanité motivés par l’avilissement des plus faibles.
Un livre à ne pas louper assurément lors de sa sortie en octobre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

✔️Mon ressenti : Ce nouveau roman de l’auteur est un one-shoot.
On part faire un tour à La Réunion avec Paul Kessler, ancien flic, recruté par un père qui ne croit pas à la mort accidentelle en vol de son fils. Il était pilote d’hélicoptère aguerri et connaissait l’île comme sa poche. L’affaire a pourtant été classée comme un accident par la police locale. Une deuxième histoire vient se greffer et enchevêtrement des deux va donner beaucoup de rythme au récit.
J’ai beaucoup aimé partir en voyage et découvrir les ressources de l’île. Le personnage de Paul m’a touchée, il est cabossé par la vie, solitaire et sensible. Plus on avance dans ce thriller, plus on découvre l’horreur car l’auteur profite aussi de ce roman pour mettre en lumière des pratiques et des mœurs qui dérangent… Je vous laisse la surprise, et vous le conseille chaudement.

🎯Mots Clefs : Enquête / La Réunion / Morts / Enfant / hélicoptère

🏆Ma note : 17/20

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à NetGalley pour l’envoi du dernier bébé de Jacques Saussey “L'Aigle Noir”
Pour moi Jacques Saussey est une valeur sûre et je l’ai choisi les yeux fermés.
On est transporté sur l’île de la Réunion, une île de rêve, entre ses plages et ses montagnes, mais où va se dérouler ce qu’il y a de plus noir et de plus sombre.
Paul Kessler, flic à la retraite, va être sollicité par un riche industriel pour découvrir la vérité sur la mort dite accidentelle de son fils Pierre.
En parallèle, on va suivre l'histoire de Louna, petite fille adorable et sans histoire, mais qui semble se replier sur elle-même.
Dès les premières pages, le ton est donné avec l’histoire de ce jeune homme et les raisons qui le feront basculer.
Puis au travers les descriptions de l’île de la réunion, on navigue entre l’histoire de Louna, de son instituteur qui voit le changement s’opérer en elle, et celle de l’enquête de Paul Kessler au sein de la Vanillerie.
On sent que l’auteur s’est imprégné de l’ambiance et de la culture de la Réunion, et on plonge aussi facilement de ce livre que dans les eaux bleues de l’Ile. C'est fluide, agréable, on est pris dans l’histoire. Les personnages sont attachants, on ressent leurs chaleurs, leurs fragilités, leurs forces.
Mais au fur et à mesure de la lecture, on va comprendre l’ampleur du drame qui se joue, et là attention aux âmes sensibles lorsque le sujet parle des enfants. Malgré tout le sujet est travaillé avec finesse et délicatesse sans voyeurisme exagéré.
On va passer par de nombreux sentiments, au point de parfois fermer le livre pour reprendre son souffle.
Vous le comprendrez ce livre m’a chamboulé, mais m’a également transporté et je ne peux que vous le conseiller fortement.


Présentation de l'éditeur
Une île de rêve
Un tragique accident
Le thriller de tous les dangers
Un sorcier vaudou qui décide de fonder une obscure Eglise loin de son Togo natal. Un homme qui meurt dans une terrible attaque de requin. Une petite fille qui se replie sur sa détresse de jour en jour. L'île de la Réunion, malgré ses paysages entre lagons turquoise et montagnes luxuriantes, n'a rien du paradis auquel Paul Kessler s'attendait. Pourtant, cet ex-commandant de police n'aspirait qu'à un peu de tranquillité jusqu'à sa rencontre, à Toulon, avec Hubert Bourdonnais.
Trois ans plus tôt, ce riche industriel a quitté son île en confiant la direction de la vanilleraie familiale à Pierre, son fils unique. Mais celui-ci est décédé dans un crash d'hélicoptère il y a peu. Et si la gendarmerie a conclu à un accident, Hubert Bourdonnais, lui, ne croit pas à cette thèse. Face à ses doutes, Kessler a alors accepté de mener l'enquête, sans imaginer qu'il serait confronté à une réalité bien sombre...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

S’il y a bien un auteur de polars / romans noirs / thrillers qui n’a pas la notoriété méritée c’est bien Jacques Saussey. En effet, ce dernier, largement au niveau des Minier, Thilliez, Bussi est principalement connu d’un noyau de fidèles, souvent arpenteurs de salons littéraires. Ce manque de notoriété étant certainement dû à des maisons d’édition assez confidentielles et au malheureux destins, le passage du tout jeune retraité chez Fleuve lui offrira une distribution digne de son talent.
Ce roman, L’aigle noir devrait en tout cas, fortement contribué à sa réussite. L’auteur nous emmène en terres Réunionnaises pour un roman où se mêleront polar, aventure, découverte, vanille, drogue ainsi que grosses cylindrées sur route et dans les airs. Paul Kessler, jeune retraité de la police est envoyé par un riche propriétaire de vanilleraie, revenu en métropole, à la Réunion où son fils unique a perdu la vie aux commandes de son hélicoptère, simple accident pour la gendarmerie locale. Mais le riche homme d’affaires ne s’en contente pas et aimerait un avis extérieur. Une fois sur place, l’ex-commandant Kessler se rendra compte que d’autres accidents et des mœurs les plus horribles seront liés au jeune héritier décédé. Un roman à cent à l’heure où la noirceur vient teinter ce bout de France de l’océan indien.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :