À LA RECONQUÊTE DE L'OUEST

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 14 avr. 2022 | Archivage 13 avr. 2022
Editions de l'Archipel, Instants Suspendus

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #ÀLARECONQUÊTEDELOUEST #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Quand un couple à la dérive met les voiles vers une belle-famille totalement à l'ouest...

Les épreuves de la vie ont érodé le couple de Manu et Gwen, mariés depuis seize ans et parents de deux ados. Lui brûle toujours d’amour, mais elle a perdu tout désir pour lui.

Déterminé à la reconquérir, il l’entraîne avec les enfants en Bretagne, à la rencontre d’une belle-famille dont il ne sait rien.

Mais si Gwen a coupé les ponts avec les siens, ce n’est pas sans raison... Lorsque Manu découvre le clan des Kermarrec, et que débarque l’ex-petit ami de Gwen, l’histoire se transforme en vrai rodéo !

Comment Manu va-t-il sauver leur mariage du naufrage ?

Quand un couple à la dérive met les voiles vers une belle-famille totalement à l'ouest...

Les épreuves de la vie ont érodé le couple de Manu et Gwen, mariés depuis seize ans et parents de deux ados...


Ils recommandent !

Entre querelles, secrets de famille, émotions et fous rires, ce périple aussi tendre que déjanté est à l'image des relations humaines : truffé de paradoxes et de rebondissements !

Entre querelles, secrets de famille, émotions et fous rires, ce périple aussi tendre que déjanté est à l'image des relations humaines : truffé de paradoxes et de rebondissements !


Actions promotionnelles

Audrey Françaix publie son premier roman en 1999. La même année, elle rencontre celui qui deviendra son mari, l’écrivain Pierre Grimbert. Une rencontre digne d’une comédie romantique, lors d’une séance de dédicace en librairie. Ils eurent beaucoup d’enfants et écrivirent plein de livres !

Après vingt années consacrées aux littératures de l’imaginaire, Audrey souhaite désormais croquer la vie dans ses romans comme elle le fait au quotidien : avec passion, tendresse et humour.

Audrey Françaix publie son premier roman en 1999. La même année, elle rencontre celui qui deviendra son mari, l’écrivain Pierre Grimbert. Une rencontre digne d’une comédie romantique, lors d’une...


Formats disponibles

FORMAT GF cartonné
ISBN 9782809843798
PRIX 18,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Ma dernière lecture, un roman à paraître le 14 avril aux Éditions de l'Archipel dans la collection Instants Suspendus, A la reconquête de l'Ouest de Audrey Françaix!
Mais quelle bouffée de fraîcheur que ce beau roman de Audrey Françaix! 🙏 Par les temps moroses et incertains qui courent, on a tellement besoin d'un peu de douceur, de sourires, de rires, d'amitié, d'amour, de tendresse et de légèreté! C'est tout ce que nous offre A la reconquête de l'Ouest avec une échappée en Bretagne dans une famille de "zigotos" en tous genres que l'on apprend à connaître, à apprécier, à détester pour certains et à adorer pour d'autres! Le point de départ de cette balade en Bretagne? Manu et Gwen, un couple pour qui l'usure du quotidien a un peu érodé l'amour passion, l'amour papillons dans le ventre. Manu décide sur un coup de tête d'emmener Gwen dans sa famille qu'elle n'a plus vue depuis des années après s'être enfuie de Bretagne vers le Nord. Manu va donc rencontrer la fameuse famille Kermarrec, le clan. Et là, vraiment, on tombe en amour pour cette famille composée du père austère, de la tante totalement loufoque, de son compagnon déjanté mais tellement gentil, de la mère un peu effacée, de l'oncle coureur de jupons, des cousins, cousines, et de tout ce petit monde qui nous fait vivre 1001 aventures pittoresques. On sourit, on rit, on fredonne (avec les jolis titres de chapitres évocateurs de chansons ou de westerns), on est dans une bulle parmi eux, au sein du clan. C'est une véritable saga que nous font vivre les Kermarrec! Des mystères, des secrets, des mensonges, des tas de rebondissements, des amours vieillies, des amours passion, des rebellions,... tout ça sous le couvert de bons sentiments, parfois de clichés uniquement destinés à nous faire rire, nous émouvoir, nous faire sourire ou réfléchir. Comme le dirait Gwen "Une averse d'erreurs, un goutte de nostalgie, une vague de folie, et des flots de rêves à réaliser", c'est un peu ça le crédo des Kermarrec! Avec des sujets plus profonds abordés également au fil de l'histoire, mais toujours avec une note d'optimisme! J'ai aimé la plume d'Audrey Françaix que je découvre, son style dynamique et l'envie chaque soir de me replonger dans "la saga des Kermarrec" que j'ai vraiment aimée! Je remercie vivement Mylène des Editions de l'Archipel pour leur confiance ainsi que #ÀLARECONQUÊTEDELOUEST #NetGalleyFrance! 🙏 Lorsque ce roman paraîtra le 14 avril, n'hésitez pas, vous allez vivre de belles tranches de vie, de rires et de bonheur! ⛵🌊💙

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Gwénola et Manu sont professeurs et vivent dans le Nord avec leurs deux fils. Le couple vit un moment un peu compliqué, Ils commencent à s’éloigner l’un de l’autre. Il y a vingt ans, Gwen avait brutalement quitté sa Bretagne natale suite à une ultime altercation avec son père qui tentait de lui dicter sa vie. Manu ne connaît pas toute l’histoire. Pour tenter de rallumer la flamme, il imagine réconcilier Gwen avec sa famille. Toute la famille part donc en Bretagne... il s’est bien gardé de préciser leur destination.
Suite à différents événements, le contact est renoué ! Il va falloir se redécouvrir. renouer le dialogue malgré les secrets de toute la famille ! Et ils en ont beaucoup !
Des portraits plutôt bien étudiés, des personnalités amusantes. Voici un roman plutôt agréable malgré une écriture un peu lourde parfois. L’intrigue est plutôt bien organisé même si l’issue semble inévitable !!

merci aux éditions l’Archipel et à Netgalley pour la découverte de ce roman.

#alareconquetedelouest
#archipel

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Entre Manu et Gwen rien ne va plus... il ne sait plus quoi faire, elle le fuit et s'ennuie.
Il décide alors de jouer le tout pour le tout et de l'emmener sans la prévenir rendre visite à sa famille qu'elle n'a pas vue depuis vingt ans en Bretagne. Le retour est difficile et les caractères emportés. Voila Manu Gwen et leurs deux ados pris dans un tourbillon de secrets et de conflits familiaux bien enchevêtrés...

J'ai beaucoup aimé ce livre qui parle d'un sujet qui touche de nombreux couples: l'ennui après un certain temps de vie commune. Il aborde aussi la famille avec beaucoup d'humour et il faut bien avouer que cette famille bretonne est atypique et surprenante. Mais l'est elle tant que ça. An fil du livre chacun se dévoile et tout s'explique ou presque...

Merci pour cette belle découverte

Cet avis vous a-t-il été utile ?

A la reconquête de l'ouest fut une très jolie découverte.
On y découvre Manu et Gwen, un couple au bord de la rupture. Manu décide d'emmener sa femme et ses deux fils pour un séjour en Bretagne à ses risques et périls. Une destination qui n'est pas anodine où il espère y reconquérir sa femme mais aussi rencontrer sa belle-famille, il ne les a jamais rencontré puisque Gwen les a fui...
L'histoire est fluide et très bien rythmée. J'étais curieuse de découvrir les raisons qui avaient amené Gwen à couper les ponts avec sa famille depuis toutes ces années.
Entre crises de couple, rancœurs et secrets de famille, l'auteure apporte beaucoup d'humour à l'histoire pour l'adoucir et nous faire passer un bon moment de lecture.
Au début, j'ai eu du mal à me retrouver dans les différents personnages de la famille Kermarrec. Au fil des pages, on en apprend un peu plus sur chacun, ce qui m'a permis de retenir qui était qui pour Gwen. J'ai apprécié partir à la rencontre de cette famille haute en couleur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Manu a organisé une surprise à son épouse Gwen afin de tenter de la reconquérir : l'emmener en Bretagne, sa terre natale, pour la rapprocher de ses parents avec qui elle a coupé les ponts il y a plusieurs décénnies.

Lorsque celle-ci découvrir la "mauvaise" surprise, elle n'a qu'une envie rentrer chez elle ! Comment son mari a-t-il pu l'emmener en Bretagne alors qu'il sait qu'elle est fâchée avec ses parents et qu'elle ne veut plus jamais les revoir ? Mais ses enfants sauront lui donner l'envie de rester.
Bientôt les voilà dans l'enceinte familiale entourés des parents, des oncles et tantes, du frère, etc... Toute la tribu Kermarrec s'est réunie pour passer les vacances d'été ensemble.

Si Manu pensait son idée bonne, le voilà qui a des doutes. Beau-papa ne semble pas le porter dans son coeur et l'ex de Gwen s'est invité à la fête.

L'autrice nous embarque tantôt dans la peau de Manu, tantôt dans celle de Gwen. Et pour autant j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages... Les secondaires m'ont d'ailleurs plus plus que les principaux...Je n'ai pas accroché avec la plume de l'auteure...

Pour autant, j'ai beaucoup aimé les sujets abordés : secrets de famille, rébellion, remises en question, couple qui bat de l'aile, amitié et amour.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce que j'en pense :
Manu et Gwen forment un couple depuis de nombreuses années, mais entre eux, les tensions ont pris le dessus sur la tendresse et l'amour qu'ils avaient l'un pour l'autre.
C'est pour diverses raisons et principalement celles-ci que Manu décide de quitter pour quelques jours le nord de la France et d'embarquer sa famille en Bretagne, dans l'endroit où sa femme a grandi, même si cela est loin d'enchanter la jeune quarantenaire. En effet, Gwen a quitté ses terres par dépit, elle y a laissé de nombreux souvenirs, des fêlures et sa famille avec qui elle est fâchée.
Les Kermarrec ont la tête dure, comme beaucoup de Bretons et le dialogue n'est pas leur qualité première, mais qu'à cela ne tienne, Manu va tout faire pour alléger les tensions et réunir les membres de sa belle-famille, enterrer la hache de guerre, pardonner, renouer des liens et surtout reconquérir son épouse avec qui il est marié depuis maintenant 16 ans.
Voici de quoi nous parle À la reconquête de l'Ouest, un roman feel-good qui nous en fait voir de toutes les couleurs !!

J'ai choisi de lire ce roman parce qu'il se passe en Bretagne, ce qui est pour moi un élément important. Pas besoin de gros efforts pour imaginer les paysages de ma région si chère à mon cœur.
J'ai aimé les personnages de ce roman, Gwen pour son caractère indépendant. Elle est à l'aube de ses 40 ans et se pose des tas de questions sur son couple, sur ce qu'elle vit, la crise de la quarantaine dans toute sa splendeur.
Son mari, Manu est un homme vraiment gentil, il est doux, patient et m'a touchée par ses qualités et son envie de reconquérir sa femme de toutes les manières possibles.
Les autres protagonistes sont vraiment chouettes et représentent bien la famille dans tout ce qu'il y a de plus complexe.

La plume d'Audrey Français est très agréable, fluide, légère... On ressent un élan de bonne humeur qui fait un bien fou.
J'ai bien aimé ce voyage en Bretagne, j'ai souri, été attendrie, c'était une lecture agréable et positive.

En bref :
Un bon moment de lecture avec À la reconquête de l'ouest d'Audrey Français. Ce roman sera disponible dans toutes les librairies dès le 14 avril, je vous conseille de le rajouter à votre liste de livres à lire sur la plage ou durant vos vacances. Vous ne pourrez passer qu'un bon moment en sa compagnie !

Livre lu dans le cadre d'un partenariat avec les Editions de L'Archipel que je remercie pour leur confiance.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

#ÀLARECONQUÊTEDELOUEST #NetGalleyFrance
Avant tout merci à Netgalley France et aux Editions l'Archipel -Instants Suspendus, d'avoir permis cette lecture.
J'ai passé un très bon moment avec le Clan Kermarrec, cette histoire est tendre, drôle, truculente parfois, on ne s'ennuie pas du début à la fin. Le style de l'auteur est fluide et très agréable.
Pour l'histoire le couple Manu et Gwen commence à ressentir, après presque 20 ans de mariage, quelques difficultés. Pour ce faire Manu décide que les prochaines vacances se feront en Bretagne, sur les terres de la famille de Gwen, famille qu'elle a quitté brutalement, il y a 20 ans, sans jamais plus en parler.
Recoudre le passé n'est jamais évident, les surprises sont légions, mais pour reconquérir Gwen, il faut cette reconquête de l'ouest. Entre secrets de famille, rencontres inattendues, impossible de lâcher le livre.
je déplore juste l'absence ( en tout cas dans la version numérique) d'un arbre généalogique car le Clan Kermarrec est grand et il est facile de se perdre dans les personnages. Un très bon moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avec ce livre, et je ne suis pas déçue du voyage. Enfin, je ne suis pas parti très loin, vu que l’histoire se passe en Bretagne. Nous ne sommes pas du tout dans le cliché avec ce livre (ce qui malheureusement arrive souvent), l’auteure nous parle principalement des paysages de ma jolie région.

Du côté des personnages, j’ai une grosse préférence pour Manu, il m’a énormément touché. C’est un héros profondément touchant qui ne souhaite que le bonheur des gens qui l’entourent. Il peut paraître « faible », mais personnellement, j’ai adoré, ce héros qui sort de l’ordinaire. C’est un papa exceptionnel, un mari amoureux et bienveillant et un ami dévoué.

J’ai peut-être un peu moins accroché à Gwen, décrite comme une Bretonne têtue avec un caractère aussi dure que le granit. J’ai eu du mal avec certaines de ses réactions ou de ses choix, que je n’ai pas forcément compris. Par exemple, le rapprochement avec Loïc, son ex, pourtant elle sait que ce pourquoi elle l’a quitté brusquement est toujours bien ancré chez cet homme. Mais elle reste quand même touchante parce qu’elle est un peu perdue. À l’aube de ses quarante ans, elle se pose beaucoup de questions sur sa vie et ses choix, sur son couple et son avenir, on ne peut pas lui en vouloir. En retrouvant sa famille, surtout son père (dont elle ne voulait plus entendre parler), elle va, malgré tout, se montrer patiente et ouverte d’esprit (ce qui est loin d’être dans ses habitudes…).

J’ai vraiment aimé tous les personnages de cette histoire (ou presque, parce que Loïc, c’est next direct…). Ils ont tous leur place dans l’histoire, tous, leur histoire, leurs secrets et leurs messages à transmettre.

J’ai bien sûr, plus qu’aimé la tata un peu folle, c’est le soleil de ce livre, elle est différente de tous les autres Kermarrec. Elle vit pour elle, fait ce qui lui plaît sans se préoccuper de l’avis des autres. Mon second coup de cœur de cette famille loufoque, c’est Fiona, la grand-mère paternelle de Gwen. Tous (ou presque) la pensent malade, mais en réalité, elle a toute sa tête et profite de ça pour enfin, vivre la vie qu’elle souhaite, dire ce qu’elle souhaite et voir qui elle souhaite (attendez-vous à quelques surprises…).

C’est une histoire avec pleins de moments plutôt cocasses et surtout beaucoup trop drôles. La plume de l’auteure m’a complètement conquise. Entre sujets importants abordés et beaux messages à transmettre, elle met vraiment beaucoup d’humour et de légèreté à tout ça. Sans parler des décors de la Bretagne, de la présence de 2cv (cher à mon cœur). L’auteure a vraiment une magnifique plume, très poétique, tout en rime parfois métaphorique, j’ai adoré.

C’est un livre qui vous permet de décompresser, de partir en Bretagne et vous laisser porter par la famille Kermarrec. Avec les membres haut en couleur de cette famille, et tous les secrets qu’ils protègent, les doutes et les épreuves que partagent les héros.

Un livre pour passer un très bon moment, pour voir qu’il y a toujours de l’espoir, qu’il faut croire en ses rêves, qui vous rappelle l’importance de la famille et surtout, un livre qui vous fera forcément sourire, grâce à la plume de l’auteure.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman feel-good agréable à lire qui nous emmène en vadrouille en Bretagne au sein de la famille Kermarrec, celle de Gwen qui a coupé les ponts depuis longtemps ! Mariée depuis 16 ans à Manu qui par crainte de la perdre et désirant découvrir sa belle-famille, sans parler de présenter leurs fils, lui organise des vacances surprises... en Bretagne.

Vacances qui commencent sous de mauvais auspices, la location de vacances est une ruine insalubre. Ils vont être hébergés dans un gîte par un vieil homme acariâtre qui va conspirer pour qu’ils finissent par loger chez les parents de Gwen.

Famille haute en couleurs, le patriarche est rigide et tyrannique, la grand-mère fait semblant de perdre la mémoire, la tante est une adepte des herbes, l'oncle joue les vieux beaux... Les enfants sont les plus rapidement à l’aise et heureux de se découvrir une famille !

Le séjour est épique et c’est sympathique car on retrouve tous une personne de sa famille dans celle-ci qui cumule tous les caractères, ce qui rend le roman plutôt amusant ! Manu est un homme gentil que Gwen aimerait plus autoritaire sans l’empêcher de prendre ses propres décisions ! Bref, elle n’est pas franchement agréable, le genre qui veut être indépendante, regrette que son homme ne prenne pas plus de décision, tout en l’empêchant de le faire ! Mais l’idée était bonne d’en faire le contrepoint de ce bazar humain !

J’ai passé un bon moment jusqu’au dénouement qui est tel qu’on peut le vouloir mais ça aurait pu ne pas l’être. L’écriture est enlevée et humoristique et j’ai adoré les personnages déjantés de la Tatallumée et son chéri nudiste !

#alareconquetedelouest #NetGalleyFrance #instantssuspendus

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L'Ouest dont il est question dans le titre, c'est celui du far, mais non pas le Far West des cow-boys, l'Ouest où on aime le manger ce far, mais aussi des crêpes, savourer les huitres (le premier qui dit beurk, je le renie) avec un bon verre de vin blanc.
On arrive pour quelques jours de vacances dans la famille Kermarrec, avec Gwenn, son mari et leurs deux garçons. et ces vacances ne s'annoncent pas de tout repos.
Dans la famille Kermarrec, je voudrais
La grand-mère : vieille dame charmante qui serait en train de perdre la tête ...
Le grand_père : il est décédé, paix à son âme. Un autre grand-père est présent, attentionné, fou amoureux de sa femme: c'est le père de la mère.
La mère Soizic : apparemment femme soumise à son mari, elle va se révéler pendant ces quelques jours
Le père Alain : archétype du patriarche, il décide de tout pour tout le monde et ceux qui ne sont pas d'accord, ils s'en vont.
La fille Gwen était justement partie, car elle étouffait dans le chemin proposé, je devrais dire imposé par son père. C'est la première fois qu'elle remet les pieds en Bretagne depuis son départ vingt ans plus tôt
Le fils : ce sera Ronan, digne successeur de son père bien qu'il trahisse quelque faiblesse de papa poule envers sa dernière fille (nul n'est parfait) . L'autre fils est parti aussi depuis un certain nombre d'années : son homosexualité ne cadrait pas avec la vision du monde de son père. Lui aussi va revenir au cours de cet été.
Autour d'eux gravitent d'autres personnages, frère et sœur d'Alain, pièces rapportées (que je trouve cette expression peu flatteuse), enfants, ex petit-ami, ...
Caractères affirmés, secrets de famille, crises de couples, jalousie, tout cela concocte un cocktail détonant et les journées vont être animées, c'est le moins qu'on puisse en dire.
Ce livre était parfait pour une lecture de week-end de Pâques, entrecoupée de balades, d'apéro, de repas arrosés et de ... chocolat bien sûr (n'est-ce pas Doriane). Un livre que l'on peut poser à volonté, reprendre pour quelques pages, sans crainte de perdre le fil (après avoir tout de même dressé la liste des personnages).
Les aventures de tout ce petit monde sont amusantes, malgré les situations et personnages un peu stéréotypés, et l'analyse psychologique pas très poussée. Les personnages principaux ne sont pas les plus sympathiques, à mon gout et j'ai préféré largement la tante fantasque et son amoureux amateur d'herbe (pas celle qu'on met sur les grillades), ou la grand-mère qui trompe bien son monde.
Une lecture détente pour laquelle je remercie les éditions de l'archipel #ÀLARECONQUÊTEDELOUEST #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je pense qu’à force, vous l’aurez compris, je ne rate plus une sortie de la collection Instants Suspendus des Éditions de l’Archipel, car à chaque fois, je fais de belles découvertes. Ça a été le cas à nouveau avec ce roman. Et puis, il faut avouer que cette couverture nous donne des envies de vacances et d’évasion.

On va donc faire la connaissance de Manu, de Gwen ainsi que de leurs deux ados. Le couple de Manu bat de l’aile et il ne sait plus quoi faire pour reconquérir sa femme. Gwen a quitté sa Bretagne natale 20 ans plus tôt pour suivre Manu dans le nord de la France. Manu va donc jouer le coup des vacances surprises en Bretagne pour que Gwen puisse renouer avec sa famille. Et c’est là que commence l’expédition. L’arrivée en Bretagne ne se passe pas du tout comme Manu l’avait prévu et on va se retrouver dans des situations complètement cocasses.

Gwen et Manu vont finir par retrouver les Kermarrec avec qui on ne va pas s’ennuyer un seul instant. On va découvrir des personnages complètement atypiques et hauts en couleur. On va en arriver à se demander lequel de tous est le plus barré dans cette histoire. Est-ce la grand-mère qui perd la tête ? La mère ? Le père ? Ou peut-être l’oncle ? Quoi qu’il en soit, cette famille va nous réserver bien des surprises !

Les secrets de familles vont fuser et nous allons nous régaler à la découverte, tant certains vont nous paraitre complètement déjantés. L’autrice va également aborder certains sujets toujours de manière très légère, mais avec beaucoup de brio. Je vous laisse découvrir tout ça par vous-même, je ne voudrais pas trop vous en dire.

Nous sommes en plein dans le feel good, ce roman qui va nous détendre et nous faire rire par moments et il n’y a pas de grandes surprises quant à la fin de ce roman, mais l’important est que nous ayons été divertis et de ce côté-là, le pari est réussi.

Bref, si vous avez besoin de vous amuser et que vous cherchez un roman pour vous changer les idées, celui-ci tombera à pic.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Manu et Gwen sont mariés depuis 16 ans et parents de 2 enfants. Toujours fou amoureux d'elle, Manu doute de la réciproque. Gwen a l'air d'avoir perdu tout intérêt pour lui et s'ennuie.
Alors, pour surprendre Gwen, il décide d'emmener leur famille en Bretagne, pour tenter de réconcilier la famille Kermarrec. Gwen a coupé les ponts avec sa famille.
Mais ce n'est pas pour rien... Et Manu va vite se rendre compte que sa tentative risque de précipiter la chute de son couple.

Quelle famille! J'ai adoré les Kermarrec, des personnages hauts en couleur. Sérieux, déjantés, effacés, toutes les personnalités s'y retrouvent et c'est un pur bonheur. La majorité du roman se fait sous le point de vue de Manu. On alterne parfois avec Gwen, mais j'ai nettement préféré suivre Manu. Un personnage sympathique alors que j'ai eu un peu plus de mal avec sa femme. Ça change de ce que l'on peut voir habituellement. Le point de vue de la femme étant souvent mis en avant, suivre Manu a été surprenant et rafraîchissant.

Quant à la famille Kermarrec, c'est un condensé de non-dit, de disputes, de tentatives pour garder la tête haute face aux autres. Entre le père d'une sévérité extrême, la doyenne malicieuse à souhait, l'extravatante Nina, délicieusement dingue, on est servi. Les enfants ne sont pas en reste. D'une perspicacité incroyable, ils sont pourtant souvent mis à l'écart sans prendre en considération leur avis. Chaque personnage va être amené à évoluer, pour notre plus grand bonheur.

Préparez-vous à subir un véritable ascenseur émotionnel et à vivre des surprises en pagaille. Pas le temps de s'ennuyer, bien au contraire.
J'ai passé un excellent moment au sein de cette famille. Et je vous recommande vivement cette lecture.

Merci @netgalleyfrance @instants_suspendus_larchipel @editions_archipel
pour la découverte de ce roman😍

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Manu et Gwen sont en couple mais sont surtout au bord de la rupture. Manu à commencer à aller très mal et à se laisser porter par la routine pour survivre, à la mort de ses parents. Gwen, elle, a coupé les ponts avec sa famille 20 ans plus tôt quand elle a décidé qu'elle ne suivrait pas la voix imposée par son père. Quand on s'appelle Gwenola Kermarrec, il est impossible de ne pas se marier avec un breton.

Manu décide de prendre en charge les vacances pour retrouver sa femme, leur complicité et leur amour. Il emmène toute sa petite famille en Bretagne, pour le plus grand plaisir de Gwen. Par un drôle de hasard, ils vont se retrouver au milieu du clan Kermarrec réunit, comme chaque été, au grand complet.

On va vite se rendre compte que cette famille haute en couleurs s'est construite sur des non-dits et que l'amour tient une place particulière dans cette drôle de tribu. De la tante adepte de plantes en tout genre, au père bourru et psychorigide en passant par la grand-mère faussement atteinte d'Alzheimer, chacun a ses petits secrets, ses rancœurs qui vont se révéler un par un comme un château de cartes qui s'écroule mais que l'on pourra finalement reconstruire sur des bases saines et solides.

Je me suis vraiment attachée à ce couple (au clan complet en fait). Chacun a eu besoin de temps pour se poser et faire les bons choix pour l'avenir. J'ai aimé suivre leur remise en question et les voir évoluer au fil du roman. Bref, cette lecture est terminée et je serai bien restée avec le clan Kermarrec encore un peu...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Gwen et Manu sont mariés depuis 16 ans. Mais Manu sent que son couple s'essouffle et court à la catastrophe. Alors, dans une dernière tentative de sauver ce qui peut l'être, il prend l'initiative d'emmener son épouse et leurs deux garçons pour une destination surprise. Cap à l'ouest.

Amis lecteurs, ne vous y trompez pas. Rien a voir avec un western pleins de cow boys à la gâchette facile. Il s'agit de la reconquête de l'ouest...de la France. Direction la Bretagne.
Si la raison de la rupture entre Gwen et sa famille bretonne me pose un réel soucis à la base, j'ai décidé de me laisser embarquer par la plume rafraîchissante de Audrey Françaix. Qualifier les gens qui vivent dans le nord de la France "d'étrangers" et renier sa fille pendant vingt ans parce qu'elle en épouse un, me semble hallucinant. Mais bon...soit.
Cap donc sur la Bretagne, avec ce couple au bord du divorce. Immersion dans la famille bretonne de Gwen. Une tribue déjantée, drôle, pleine de secrets, dont les protagonistes sont plus attachants les uns que les autres.
J'ai trouvé a Manu exactement les défauts que son épouse lui reproche, mais il a au moins le mérite de tenter quelque chose pour améliorer la situation. En revanche, Gwen m'a agacée car elle ne fait aucun effort pour arranger les choses.
La fin est attendue mais ce n'est pas grave.

C'est frais, ça se lit tout seul, même si j'ai parfois levé les yeux au ciel. Le chauvinisme très peu pour moi. C'est un roman qui sent bon l'iode et les crêpes au beurre salé, qui donne envie de passer un coup de fil à mamie Yvette qu'on a peut-être oublié d'appeler depuis quelques temps....

Bon moment de détente garantie au son des goélands bretons.

Je remercie Netgalley France et les Éditions de l'Archipel pour cette jolie lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Très belle histoire feel good. Un peu long parfois mais j'ai passé globalement un très bon moment. A la fois touchant et drôle, c'est une très belle lecture pour les moments cocooning et l'été.

En plus, on est au coeur de la Bretagne, ce qui est très agréable et nous donne envie de partir en vacances.

On y suit Gwenola qui revient dans sa famille qu'elle n'a pas vu depuis 20 ans. Donc on y retrouve les secrets de famille, son premier amour, ... Et au milieu de tout cela, son mari va essayer de remettre cette étincelle dans leur couple qui est parti au fur et à mesure des années.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé cette lecture. Cest un feel good très sympathique qui se lit rapidement. J'ai beaucoup apprécié cette situation de couple chaotique et qui se bat pour retrouver leur amour, chacun à leur façon. Le côté voyage en Bretagne est très chaleureux, découvrir les souvenirs de Gwen sont très plaisants. Je recommande vraiment ce roman comme tous les titres de cette collection que j'adore !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le couple de Gwen et Manu est dans l’impasse. Sur les bons conseils de son meilleur ami Nico, Manu décide de faire un truc inattendu pour surprendre sa femme. Il programme des vacances en Bretagne pour rencontrer sa belle famille, que sa femme a fuit il y a plus de 20 ans.

Ce roman a été une vraie petite bulle de bien être, je pense donc pouvoir qualifier ce roman de feel good. Nous avons à faire à un couple qui vit ce que beaucoup de couples traversent. La routine et la famille ont pris la place à la folie et aux moments plus épicés d’un couple. Mais quelle idée a eu Nico de vouloir se lancer dans une telle aventure, rencontrer le clan Kermadec sans prévenir personne ou presque.
On s’attend à des moments épiques et je n’ai pas été déçue, un florilèges de personnes haut en couleurs, bref une famille.
Je me suis laissée emporter par la maladresse de Nico, par la détermination mais aussi la fragilité de Gwen. Cette sensation de ne plus savoir ce que l’on veut ou qui l’on est, une sensation de déjà vue due à mon passé. Forcément, ça m’a parlé.

Ce roman est publié dans la collection Instants suspendus des éditions l’Archipel. C’est tout à fait ça, un instant de vie dans une famille, où tout peut basculer dans un sens comme dans l’autre. Tout ça écrit de manière délicate, parfois humoristique. J’ai beaucoup apprécié les références musicales, qui ne parleront pas à tout le monde, et notamment au plus jeune (c’est la quadra qui parle), mais qui ponctue cette lecture de façon très appropriée.

Merci une fois de plus aux Editions l’Archipel, et à Mylène tout particulièrement, ainsi qu’à NetGalley France pour cette belle lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans la collection, Instants suspendus chez l'Archipel, voici un roman qui nous emmène en Bretagne. Gwen et Manu, profs tous les deux, sont dans un moment charnière de leur vie de couple. Alors que Gwen a coupé les ponts avec sa famille bretonne, il y a des années, Manu décide de lui offrir un séjour sur ses terres natales. Pour lui, c'est la dernière chance pour sauver son couple. Mais comment Gwen va-t-elle prendre cette surprise ? Est-ce que cette famille du Nord sera acceptée par les bretons ? Première mauvaise surprise, la location de vacances est une ruine insalubre. Ils vont être hébergés dans un gîte par un vieil homme acariâtre qui va conspirer pour qu'ils finissent par loger chez les parents de Gwen. Nous allons alors découvrir cette famille haute en couleurs : un patriarche rigide et tyrannique, une grand-mère qui fait semblant de perdre la mémoire, une soeur, adepte des herbes... Pour les enfants, l'adaptation est facile et ils sont contents de découvrir cette "nouvelle" famille. Par contre, ce n'est pas la même chose pour Gwen et Manu avec notamment la venue de l'ex petit ami ! De repas familiaux en sorties, le lecteur suit cette famille et ses nombreux membres avec des discussions, des secrets avoués, des disputes... Le lecteur se laisse entrainer et reconnait quelques situations déjà vécues. Seul reproche : beaucoup de personnages dont certains caricaturaux, quelques longueurs et une fin attendue. J'ai cependant apprécié la couverture et la lecture est fluide. Un bon roman feel-good pour cet été !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Gwen et Manu sont mariés depuis seize ans et sont les heureux parents de deux grands ados. Tout semble parfait mais leur couple bat de l'aile depuis quelques mois. Manu adore toujours sa femme, mais cette dernière s'éloigne de plus en plus de lui. Il décide alors de faire une surprise à Gwen en l'emmenant en vacances, avec leurs enfants, en Bretagne, non loin de la famille Kermarrec, celle qu'elle a fui vingt ans plus tôt ... Bonne ou mauvaise idée ?

"Fut un temps où, une fois les kids endormis, Lucky Manu et Calamity Gwen filaient au lit pour des chevauchées fantastiques. Aujourd'hui, '' L'amour est dans le pré '' représente notre unique divertissement érotique. C'est dire à quel point la définition du mot érotisme régresse au bout de seize ans de mariage ! "

"Mais ne serait-ce pas notre excès de prudence qui a fini par renverser notre amour ? "

On plonge avec amusement au sein de cette famille bien à l'ouest. On ne s'ennuie pas un seul instant.

"Nina bave comme une limace devant une feuille de chou en suivant du regard son homme aussi à poil qu'imberbe. Quel paradoxe entre le Breton qui gèle l'ambiance et le Suédois qui l'incendie ! Encore une aberration due au réchauffement climatique, certainement."

La plume de l'auteure est tendre, légère et pétillante. Un peu caricaturale parfois, mais c'est un détail.

Une sympathique histoire, parfaite pour se relaxer, avec des personnages haut en couleurs ! Mention spéciale pour la Tatallumée, Nils et Mamina.
A découvrir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Gwen et Manu sont mariés depuis 16 ans et sont parents de deux ados. Alors que leur couple s'érode, Manu décide de tenter le tout pour le tout. Emmener sa famille en vacances en Bretagne pour que sa femme se réconcilie avec sa famille qu'elle n'a pas vue depuis 20 ans.
J'ai apprécié ma lecture de cette saga familiale, alternant les points de vue de Manu, qui découvre sa belle-famille après 16 ans de mariage, et Gwen, qui enchaine les contrariétés face à ses retrouvailles imprévues. La famille Kermarrec e manque pas de secrets dont Manu, nouvel arrivant va se retrouver parfois malgré lui le réceptacle. De malentendu en maladresse, Manu va tout mettre en œuvre pour reconquérir sa femme.
J'ai vraiment trouvé cette galerie de personnages attachants et finalement, ce sont les seconds rôles qui donnent de l'épaisseur au roman en construisant une saga familiale heure en couleur. J'ai trouvé le livre un peut longuet au milieu, s'enlisant un peu dans les répétitions et les situations superflues, mais la fin charmante (même si elle est attendue), offre une jolie conclusion à l'histoire. Petit plus amusant, les intitulés des chapitres parodies les titres de westerns, à l'image du titre du roman.
Bref, le roman se déguste comme une petite douceur et permet de passer un bon moment en alternant émotion et humour.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

De retour de mes vacances en Bretagne, je me suis plongée dans le roman d’Audrey Françaix pour en prolonger les bienfaits. Dans cette histoire de famille, on suit d’abord l’histoire de couple de Manu et Gwen, mariés depuis 16 ans et parents d’ados. Cela ressemble à une histoire assez classique, jusqu’à ce qu’ils arrivent en Bretagne où ils n’ont pas mis les pieds depuis des années car Gwen s’était disputée avec sa famille. Alors j’ai suivi les aventures de cette famille complètement loufoque et atypique. Et les membres de cette famille sont nombreux, chacun avec son histoire !
Je suis vraiment contente d’avoir découvert la plume d’ Audrey Françaix et j’espère qu’elle écrira d’autres romans de ce genre.
Encore une fois, je suis enchantée de cette collection des Instants Suspendus !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :