U4 - Koridwen

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 7 janv. 2022 | Archivage 12 févr. 2022
Éditions Dupuis, Dupuis "Grand Public"

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #U4Koridwen #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

« Je m'appelle Koridwen. Ce rendez-vous, j'y vais pour savoir qui je suis. »

Menesguen, un hameau en Bretagne. Suite aux ravages du virus U4 qui a exterminé en dix jours toute la population, Koridwen se retrouve seule et désespérée dans la ferme familiale. Avec l'aide du vieil Yffig, elle a inhumé sa mère et les huit autres habitants du coin. Et lorsqu'Yffig est mort, Koridwen l'a enterré lui aussi, en attendant son tour. Mais son tour ne vient pas. Étrangement, beaucoup des adolescents de son âge semblent avoir survécu. Avant de mourir, sa mère lui a confié une enveloppe laissée par sa grand-mère, à ouvrir le jour de ses quinze ans. Cette lettre, qui parle d'un long voyage et de mondes parallèles, fait étrangement écho au message reçu sur son jeu en ligne préféré, « Warriors of Time ». Un message où le mystérieux Khronos lui donne rendez-vous à Paris avec les autres experts du jeu, qu'elle n'a jamais vus en vrai... Intriguée, Koridwen, qui songeait à en finir de la vie, décide d'aller chercher son cousin Max, dans son institut pour jeunes handicapés, et de se rendre avec lui en tracteur à la capitale...

« Je m'appelle Koridwen. Ce rendez-vous, j'y vais pour savoir qui je suis. »

Menesguen, un hameau en Bretagne. Suite aux ravages du virus U4 qui a exterminé en dix jours toute la population, Koridwen...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9791034737734
PRIX 14,50 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un peu de dystopie, cela faisait longtemps !
Je n'ai pas le souvenir d'avoir lu la série originelle, mais je dois avouer que la BD m'a bien donné envie...

Suite à la propagation extrêmement rapide du virus U4, les populations humaines ont été exterminées. Seuls les jeunes entre 15 et 18 ans (et quelques adultes, mais leur cas est à part) y ont réchappé.

Koridwen a du enterrer presque tous ses proches. Seule, proche du suicide, elle décide finalement de se raccrocher à une lueur d'espoir en allant chercher son cousin qui est interné en institut spécialisé et en le menant à Paris. Mais la capitale n'est peut-être pas le lieu le plus sûr qui soit...

C'est haletant, violent (vu le contexte, cela parait logique) mais prenant, et on a hâte de découvrir le fameux rendez-vous auquel elle se rend. Qui se cache derrière Khronos et comment a-t-il pu prévoir ce qui allait se passer ?

Bref, à suivre... ^^

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le virus U4 a exterminé une grande partie de la population sauf les 15-18 ans. Cette BD suit l’histoire de Koridwen, une jeune fille bercée par les légendes et histoires de sa grand-mère, elle va quitter la Bretagne pour rejoindre Paris.

J’aime toujours autant les dessins, les couleurs et le style.
Côté histoire je trouve que ce tome manque d’action par rapport à celui consacré à Stéphane. Si le tout début ne m’a pas trop convaincue, dès que d’autres personnages sont apparus j’ai été embarquée dans l’histoire. La dernière partie m’a beaucoup plu car tout s’accélère et le personnage de Koridwen se développe.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ayant dévoré les trois autres BD de la série U4 d'une traite, je n'ai pas résisté à lire également Koridwen, toujours grâce aux éditions Dupuis que je remercie.
Menesguen, un hameau en Bretagne.
Suite aux ravages du virus U4 qui a exterminé en dix jours toute la population, Koridwen se retrouve seule et désespérée dans la ferme familiale.
Avec l'aide du vieil Yffig, elle a inhumé sa mère et les huit autres habitants du coin. Et lorsqu'Yffig est mort, Koridwen l'a enterré lui aussi, en attendant son tour.
Mais son tour ne vient pas. Étrangement, beaucoup des adolescents de son âge semblent avoir survécu.
Avant de mourir, sa mère lui a confié une enveloppe laissée par sa grand-mère, à ouvrir le jour de ses quinze ans. Cette lettre, qui parle d'un long voyage et de mondes parallèles, fait étrangement écho au message reçu sur son jeu en ligne préféré, « Warriors of Time ».
Un message où le mystérieux Khronos lui donne rendez-vous à Paris avec les autres experts du jeu, qu'elle n'a jamais vus en vrai..
Finalement, Koridwen, qui songeait à en finir de la vie, décide d'aller chercher son cousin Max, dans son institut pour jeunes handicapés, et de se rendre avec lui en tracteur à la capitale...
Pour le moment Koridwen est mon volume préféré de la série. J'adore cette jeune bretonne au tempérament bien trempé. Elle a enterré les siens dans sa ferme et elle n'a plus qu'une envie : mourir pour les rejoindre.
Mais soudain, suite à la venue d'amies ; elle se souvient de son cousin attardé, seul dans son centre, sans adulte.
Et s'il avait survécu lui aussi ? Intrigué par le message de Khronos promettant de remonter dans le temps, Koridwen décide de vivre et d'aller délivrer son cousin.
Ensemble, ils vont aller à Paris en tracteur. Une aventure très dangereuse, évidemment !
Avec sa chevelure de feu, et sa personnalité haute en couleur, Koridwen ne vous laissera pas indifférent !
J'adore cette jeune fille, son comportement, sa façon de combattre les obstacles. Comme dans les romans dont sont tirés la BD, elle est vraiment mon personnage préféré et j'ai adoré suivre ses aventures.
A aucun moment on ne s'ennuie car il y a énormément d'action, du suspense.
Je me répète mais c'est violent, donc pas pour les plus jeunes mais pour les ados à partir de 14 / 15 ans.
J'ignore quand U4 : Khronos va sortir, mais je peux vous assurer que je serais au rendez-vous, j'ai hâte de le le lire !
Ma note pour Koridwen : quatre étoiles et demie :)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je découvre la série U4 et la BD "Koridwen" a été la deuxième.
BD très sympathique, assez différente dans le style avec "Jules" pour ne pas lasser.
Le personnage est de nouveau attachant, les dessins toujours de qualité et l'histoire aussi entrainante. Un plaisir de revoir certaines scènes de la première BD prendre vie dans cette nouvelle histoire.
J'ai beaucoup aimé cette dystopie et je l'ai dévoré d'une seule traite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je découvre U4 avec la version bd (et ce tome ci) et franchement je suis très curieuse de lire les autres pour comprendre un peu mieux les enjeux qui se cache derrière ce virus qui ne laisse en vie que les ados 🤔
En tout cas, j'ai beaucoup apprécié le personnage de Kori qui est indépendante et tres courageuse 😊

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai fini ma lecture par la bd sur Koridwen. C'était pour moi, la plus mystérieuse. Elle vivait dans un peu hameau de Bretagne. Elle a du inhiminé tous les membres de son village. Avant de mourir, sa mère a eu le temps de lui remettre une lettre venant de sa grand-mère. Cette lettre évoque un long voyage et des mondes parallèlres qui font écho au message mystérieux de Khronos. Elle prend alors la décision de se rendre à Paris avec son cousin, qu'elle est allée récupérer dans l'institut pour jeunes handicapée où il vivait. On la suit lors de son long périple en tracteur jusqu'à Paris. Puis dans ces recherches pour comprendre le lien entre le message de Khronos et la lettre de sa grand-mère.
J'ai vraiment aimé lire ces 4 BD. Chacun des livres se termine sur le moment où les 4 personnages se rencontrent vraiment. On est à un tournant de l'histoire. Si j'ai bien compris une prochaine bd intitulé Khronos va être publier et être sur la suite de l'histoire. J'espère avoir bien compris car j'ai vraiment envie de connaître la fin de cette saga. Je vous conseille totalement ces bd qui se dévorent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

N’ayant jamais lu les romans de cette série cela ma permis de découvrir à travers les bd que j’ai beaucoup apprécié, chacune de celles-ci peuvent se lire dans le désordre je n’ai pas eu encore la plaisir de lire le 4 -ème tome !!

Nous sommes en pleine apocalypse dû au virus plusieurs ados vont devoir s’entraider et d’autres vont s’entretuer, ici vous allez retrouver de la violence, du sang , chacun pour soit à part ceux qui ont tout compris que de s’allier est la meilleur chose !!

Un monde apocalyptique ou l’on ne se fait pas de cadeaux !!

J’ai adoré le faites que la série à était écrite par quatre auteurs différents qui se sont liés pour ce projet reste en le tome 5 U4 Khronos qui lui sera la clef à tout ceci !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je n'avais jamais pris le temps de découvrir les romans intitulés U4 malgré un vif intérêt pour cette dystopie qui avait l'intérêt de croiser le regard de 4 auteurs sur une même histoire. L'envie n'en est que renforcée après avoir découvert la bande dessinée u4.
Koridwen fut pour moi ma 2ème lecture (et j'avoue que c'est mon tome préféré)
J'ai hâte de découvrir la fin de cette quête : Koridwen et ses amis parviendront-ils à sauver l'humanité et à retrouver leurs proches ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je me suis précipité sur la lecture de Koridwen car c'est mon personnage préféré de la série de roman (même si cela commence à dater...)
En tant qu'adaptation pure et dure, au niveau de l'histoire je n'ai pas grand chose à redire, on retrouve les codes de U4, un virus qui ne laisse en vie que les ados entre 15 et 18ans, des ados qui s'accrochent à un message d'espoir issu d'un jeu en ligne, c'est assez violent, mais plein d'espoir, surtout avec Kori et son ambiance mystère de sorcière bretonne
Je me suis moins attachée à cette Kori, son tempérament diffère de celui auquel je m'attendais, mes souvenirs de lecture sont évoqué mais très court comparativement à d'autres. Mais franchement, c'était s'attaquer à un monument, et c'est bien fait, pour moi cette BD, c'est une oeuvre à part entière qui mérite le détour ! J'ai hâte de lire les autres tomes. (En parlant de ça, j'aime beaucoup cette idée de construction narrative, on peut lire les 4 BD dans n'importe quel ordre, comme c'est le cas dans les romans, à la différence que la tout aura une fin dans un seul et unique tome !)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alors, il faut l'avouer, nous n'avons pas lu les romans (pas encore du coup, mais l'envie est là !), mais le résumé nous a intriguées, ainsi que l'idée de 4 auteurs différents. De plus, le côté post-apo est un univers que nous apprécions particulièrement tout comme le Young Adult. Les deux réunis ne pouvaient que nous convaincre ! Après avoir regardé sur Internet pour savoir dans quel ordre lire les tomes, nous avons vu qu'il était conseillé de commencer par Koridwen, alors nous avons suivi !

Tout d'abord, comme souvent quand on parle de BD, un petit mot sur les illustrations. nous avons beaucoup aimé le style graphique. Les personnages et paysages sont bien dessinés, les couleurs bien choisies et le tout renforce l'idée de fin du monde. La palette est plutôt sombre, et pour cause ! On distingue également bien les flashback qui sont dans des teintes plus proches du sépia.

Ensuite, côté histoire, nous rencontrons Koridwen, notre héroïne pour ce tome, une adolescente à laquelle nous nous attachons très rapidement. Seule rescapée de son village de Bretagne, elle vivote dans la ferme familiale, hésitant à commettre l'irréparable au lieu de rester isolée de la sorte. Quand elle comprend que la pandémie qui a ravagé le monde ne semble pas tuer les adolescents, elle décide de laisser son désespoir de côté et de partir mener "sa mission" à bien, sans laisser son cousin Max derrière elle. Ce dernier apporte un gros plus au récit. Il est atteint de déficience mentale, il apporte son lot de fraîcheur, mais aussi d'ennuis et surtout donne une raison à Kori de toujours se dépasser.

Tous deux prennent donc la route pour Paris (en tracteur !) et seront épaulés par divers personnages ou au contraire embêtés par d'autres. Émois amoureux, amitié, entraide, méfiance, danger... autant de thèmes qui ponctueront l'aventure de Kori dans une capitale contrôlée par les bandes de jeunes et des militaires ayant réchappés au virus.
Au fil de ce périple, Kori découvrira que les élucubrations de sa grand-mère ne sont peut-être pas toutes dénuées de sens puisqu'elle n'arrête pas de voir les signes d'une comptine qu'elle lui avait apprise et qui devait la mener à son destin. Peut-elle vraiment remonter le temps et changer le cours de l'Histoire ? Difficile à dire, mais les choses se précisent quand elle rencontre d'autres personnes qui suivent le même chemin qu'elle, dans le même but. C'est le cas de Jules, alias Spider Snake dans le jeu vidéo auquel ils jouaient avant tout cela, un autre des personnages principaux de U4.

Bref, vous l'aurez compris, ce premier tome nous emmène à la découverte de cet univers post-apocalyptique aux côtés d'une jeune fille courageuse. Son histoire est touchante, son caractère force le respect.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette bande dessinée reste ma préférée comme le roman d'origine d'ailleurs. Je trouve que cette histoire est beaucoup plus complète que les autres.
Koridwen est une jeune fille complexe qui a une histoire lourde et qui détient très certainement la clef de l'histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie tout d'abord Netgalley et les éditions Dupuis pour m'avoir permis de lire cette BD.
J'ai choisi de lire en premier, le tome de Koridwen, pourquoi ? Eh bien tout simplement parce que c'est le tome de Koridwen que j'avais lu en premier quand U4 est sorti en roman. Je l'avais adoré, c'était un coup de cœur, et j'ai retrouvé ce que j'avais aimé dans le livre. Je ne vais pas vous cacher que forcément il y a des choses qui vont plus vite, mais forcément, sinon la BD ferait 700 pages, mais tout ce qui est important, est là.

Bref, vous aurez bien compris, j'ai beaucoup aimé. J'ai lu ce tome en une petite soirée, et j'ai très envie de lire les autres. J'ai même très envie de lire dans le même ordre que les livres, c'est-à-dire "Koridwen", "Jules", "Stephane" et "Yannis".
En fait, dans mes souvenirs, Koridwen et Jules, sont deux tomes qui sont liés, et les autres sont liés entre eux également. Mais j'avais eu ma préférence pour Koridwen et Jules, pour le côté fantastique.
Le fait d'écrire la base de la même histoire par 4 auteurs différents était génial. Tout est lié, et pourtant, on a d'un côté du fantastique, de l'autre, du "réel", sans magie ni rien. Et vous connaissez mon amour du fantastique.

Je dois quand même vous avouer que je suis restée sur ma faim en lisant Koridwen, mais tout simplement, parce qu'on n'a pas la fin. Mais je le comprends, dans le sens où ils veulent regrouper toutes les fins ensemble. Très bon choix, je dois l'avouer, mais frustrant tout de même.

Sinon question dessin, ce n'est pas le coup de cœur, mais je ne déteste pas non plus. Mon seul problème aura été de lire la lettre que la grand-mère de Koridwen lui a écrite. Je l'ai lu avec difficulté, j'ai dû zoomer pour y arriver. Et malgré l'histoire quand même très morbide, c'est très coloré, j'ai aimé ce côté-là.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel bonheur absolu de retrouver les personnages de la série de romans que j'ai adorée. Le passage à la bande dessinée m'a à la fois éclairé des passages qui étaient restés confus dans mon esprit, et rappelé des moments de tension et de suspense des différents récits. Je trouve que c'est une vraie réussite, même si le récit est "inspiré" et sensiblement différent, l'esprit est le même, et ça c'est vraiment chouette ! J'ai adoré me replonger dans ces vies croisées et j'attends le dénouement avec une très grande curiosité !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dernièrement, j’ai lu U4 Jules, que j’avais beaucoup apprécié. J’ai donc enchainé avec les 3 autres, Koridwen, Yannis et Stéphane… Que j’ai tous beaucoup aimé ! U4 Koridwen contient un peu de sorcellerie/magie et j’adore ça, rien d’extravagant, mais ça fait toute sa différence dans l’histoire. Koridwen a une façon de réfléchir, de penser et de résoudre les énigmes face à elle réaliste.

Avec Koridwen, nous étions plus dans une histoire avec un peu de magie qu’elle a « hérité » de sa grand-mère, ce qui démarquait ce livre des autres.
Koridwen vivait dans une ferme, elle a enterré beaucoup trop de monde depuis l’apparition du virus, elle n’en peut plus. Elle hésite a en finir avec la vie, mais comme avec les autres personnages de U4, elle a espoir de retourner dans le temps grâce à Khronos. L’espoir qu’a laissé ce MDJ avec son message arrivera-t-il a sauvé l’humanité ?
Parce qu’ici, le monde tombe, il dégringole. Comment voulez-vous que des ados s’en sortent sans guide ? Ils s’entretuent, comme des adultes, ils répètent les mêmes erreurs que les adultes décédés. Elle aussi va aller à Paris où elle va rencontrer Jules. Un joueur de WOT. Ils ont la même mission.

Bienvenu dans un road-trip post-apocalyptique totalement accessible pour tous.

Tout est bien ficelé, effectivement, même si Jules et Koridwen sont très liés, on retrouvera le même lien avec Yannis et Stéphane.

Encore une fois, je vous conseille cette lecture. C’est ingénieux, c’est bien réalisé, c’est envoutant. On en veut, encore et encore. J’ai hâte de lire U4 Khronos.

Bonne lecture à tous !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Deuxième tome que je lis de la série U4 , Koridwen , dite Kori
Koridwen c’est une adolescente à la chevelure flamboyante qui vit dans une ferme en Bretagne avec sa maman .
Quand la pandémie commence , elle se retrouve seule puisque seuls les adolescents survivent sans qu’on puisse donner une explication .
Comme les quatre tomes de la série sont liés , on peut donc les lire dans n’importe quel ordre , Kori va trouver Jules sur sa route , tous les deux vont se rendre compte qu’ils se connaissent par jeux vidéos interposés , ils jouent tous les deux à Warriors of time où leur place est prépondérante.
Kori est accompagnée de son neveu Max qui est autiste .
J’ai beaucoup apprécié l’univers de la douce mais tenace Kori , digne descendante de sa grand mère un peu sorcière .
Il me reste deux tomes à lire .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après avoir lu les romans dans mon adolescence, j'étais super excitée à l'idée de pouvoir découvrir les BDs de ces romans qui ont bercés mon adolescence à côté d'Harry Potter. Sans même savoir que ces BDs allaient sortir, je m'étais donné pour objectif de relire les U4 cette année alors, tout est tellement parfait.
J'ai été très heureuse de retrouver les personnages et d'en découvrir un peu plus sur la façon dont ils sont représentés. J'avais dû beaucoup utiliser mon imagination en étant adolescente, alors les voir réellement comme ils étaient censés être, ça me fait chaud au coeur ! L'histoire m'a de nouveau transportée, j'ai dévoré ces BDs comme jamais!
Merci beaucoup !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La fin du monde est arrivée. Il ne reste que quelques adolescents pour seuls survivants.
Koridwen fait partie des survivants. Après avoir enterré ses parents, elle se retrouve seule dans la ferme familiale. Dans le coffre légué par sa grand-mère sorcière, elle retrouve une lettre prophétisant non seulement la catastrophe mais aussi une moyen de sauver le monde.
Le message de kronos parlant de remonter le temps n'est peut-être pas farfelu. Koridwen décide d'aller chercher son cousin Max, seul membre de sa famille étant aussi adolescent. Et les voilà parties pour Paris. En route, Koridwen voit la prophétie de sa grand-mère se réaliser. La magie de sa famille sera-t-elle suffisante pour sauver tout le monde ?

Seconde BD de U4. J'ai beaucoup aimé l'aspect surnaturel doucement amené. Les aventures de Koridwen suivent le schéma d'une contine que lui chantait sa grand-mère. Coïncidence ou prophétie ? Est-ce vraiment de la magie ou l'espoir fou de Koridwen d'un avenir possible.
J'ai hâte de lire les tomes suivants et surtout de connaître la fin.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je termine ma lecture puzzle de la série U4 en BD par le personnage de Koridwen, c'était aussi ma dernière lecture pour les romans, car c'est selon moi le personnage clé qui donne une toute autre dimension à la série.
Et si pour les autres tomes, j'avais été déstabilisée par les traits dessinés des personnages, là, j'ai été totalement séduite. Non seulement l'adaptation est très fidèle mais en plus le personnage de Koridwen est au moins aussi fort que dans le roman, et les révélations qu'elle peut faire nous donnent vraiment envie de lire le prochain tome qui sera consacré à Khronos.
Comme pour les autres tomes, j'ai été frustrée par le manque de scènes communes entre les personnages et par l'absence de la scène finale que l'on voit dans le roman.
Mais quelle belle énergie, que de rebondissements et quel suspense !
Le meilleur titre, selon moi, dans cette version BD.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

À l'instar du tome de Jules, ce roman graphique est encore une adaptation extrêmement réussie avec une mise en image saisissante. Je prends beaucoup de plaisir à conseiller ces beaux objets aux adolescents qui ont envie de découvrir les U4 sans forcément passer par le roman !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

U4 a toujours été un de mes ouvrages préférés, par son point de vue, son intrigue, ses personnages... eh bien nul besoin de dire que je n'ai pas été déçu de son adaptation en bande dessinée, quelque soient les tomes ! Je vous la conseille, que vous ayez lu la version roman ou pas, vous ne serez pas déçus !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bande dessinée fidèle au roman : Koridwen, originaire de Bretagne, se retrouve seule dans sa ferme suite à un virus qui a éradiqué la majorité des adultes et enfants. Son prénom a été choisi par sa grand-mère : Koridwen est une fée/sorcière destinée à sauver le monde. En plus de son prénom, sa grand-mère lui a légué un coffre rempli de divers produits et recettes destinés à fabriquer des potions et une comptine.
Koriwden décide d'aller à Paris pour rejoindre les utilisateurs d'un jeu en ligne qui se sont donnés rendez-vous à Noël pour remonter dans le temps. Elle emmène avec elle son cousin, handicapé mental et Marek un jeune homme qui faisait du stop. Au fur et à mesure de son chemin, elle voit des signes de la fameuse comptine : serait-ce vraiment son destin de sauver le monde ?
Dans ce tome on voit également Jules un autre des personnages clés.
Je n'aime pas les dessins, je m'étais imaginée autre chose par rapport à la couverture des romans.
En bref : une bande dessinée intéressante qui donnera peut-être envie aux lecteurs de se plonger dans les détails du roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

apres avoir lu "Jules" que j'ai dévoré, j'ai décidé de lire celui-ci. je dois avouer que j'ai beaucoup aimé le personnage mais un peu moins son histoire avec un peu de sorcellerie issue de sa grand mère..

j'ai par contre adoré son attachement à son cousin Max qui a quelques soucis de santé

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les romans à l'origine de ces bande-dessinées me faisaient de l'oeil depuis un moment, mais c'est finalement sous format BD que je découvre cette histoire on ne peut plus actuelle. Elle se déroule dans un futur post apocalyptique et pas si éloigné du notre dans lequel un virus a décimé une partie de la population. Les survivants sont presque exclusivement des adolescents, qui vont devoir s'organiser pour survivre.

Cependant, comme dans tout monde dans lequel la privation est présente, les réactions des êtres humains diffèrent et certains ont des comportements assez extremistes. Mais la survie de chacun étant en jeu à tout instant, il est difficile de leur en vouloir.

J'ai apprécié découvrir ce troisième tome (les quatre BD peuvent se lire dans l'ordre que l'on souhaite) qui est venu compléter ma vision de l'histoire et j'ai hâte de poursuivre (et terminer) ma découverte de cet univers avec le dernier album nous montrant un point de vue encore différent. Encore une très bonne lecture pour ma part !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La pandémie a tué toute la population de Menesguen, un hameau en Bretagne et Koridwen, l'unique survivante veut en finir avec la vie. Mais suite à la lecture d'une lettre laissée par sa mère, elle se ravise et décide de se rendre en tracteur à Paris pour rencontrer le mystérieux Khrono qui, via le jeu en ligne "Warriors of Time", lui a donné rendez-vous pour sauver le monde. Elle décide de récupérer au passage son cousin Max qui vit dans un institut pour enfants handicapés et tous les deux partent pour une aventure périlleuse...

Un des quatre tome de la série U4: Du rythme, de l'originalité et du suspens! Captivant! A lire et à relire!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je découvre Koridwen après avoir lu l'épisode consacré à Jules et je ne cesse de me réjouir d'avoir le privilège de découvrir cette magnifique saga en bande dessinée.
L'intrigue unique des quatre volumes ayant trait à une pandémie pourrait faire tristement écho à notre sombre actualité mais ce n'est pas du tout le cas.
Le rendez-vous avec Khronos se fait attendre avec de plus en plus d'impatience au fur et à mesure que je partage la quête des personnages.
J'ai beaucoup apprécié ce second volume auquel j'ai trouvé des accents d'heroic fantasy, ce qui n'est pas fait pour me déplaire.
Petite surprise plaisante réservée à ceux qui comme moi lisent cet album sur une tablette plutôt que dans son édition imprimée : je n'ai pas du tout vu venir la fin.
Heureusement, Stéphane et Yanis m'attendent encore pour me garder dans l'histoire.
Je me régale.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai aimé cette bande dessinée.

Je connaissais, de nom, la saga roman dont cette BD est adaptée. Donc, une découverte pour moi, et une belle.

J’ai aimé les images et les couleurs. J’aime aussi quand il y a des flash back et que les couleurs sont différentes comme dans ce récit, ça me permet de bien me situer. L’histoire aussi est sympa, et bien menée. Je ne sais pas si je me laisserai tenter par les autres tomes, mais j’ai passé un agréable moment.

Je ne sais pas si certains ont lu le roman et la bande dessinée, je serais curieuse de savoir ce que vous en avez pensé.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé cette lecture !
Je sais qu'il s'agit de l'adaptation d'un roman que je n'avais pas lu, et cela ne m'a pas manqué pour saisir l'univers et ses enjeux. Je me suis attachée à Koridwen, appréciant la manière dont ses origines bretonnes font s'harmoniser légendes magiques et pandémie post-apocalyptique. Visuellement, j'ai apprécié l'ambiance, entre silence et violence, qui retranscrit plutôt bien ce que peut ressentir la protagoniste et participe à nous rapprocher d'elle.
Intriguée, j'ai maintenant envie de découvrir les autres tomes pour avoir le tableau complet, et, enfin, le dénouement final !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je n'avais pas lu la saga U4 lors de sa sortie en roman mais j'ai toujours été attirée par les couvertures et par cette saga écrite par 4 auteurs différents sur 4 personnages différents. Le monde est ravagé par un virus et seuls les adolescents et enfants semblent survivre ( ça semble d'actualité non? rires) . Les tomes peuvent se lire dans l'ordre que l'on souhaite car ils racontent tous la même histoire mais avec un point de vue forcément différent.

Ce roman graphique est donc joliment réalisé et j'ai aimé le trait du dessin. Parfois, je suis rebutée par le graphisme ou le dessin mais là, je me suis plongée directement dans le récit car nous avons des plans en plongée, contre plongée ce qui nous donne donc l'impression de nous immerger dans le récit avec encore plus de facilité. N'ayant pas lu le livre, je ne peux pas vous dire s'il est fidèle ou pas mais il est à noter qu'on nous précise au tout début que ce récit est librement inspiré donc je suppose qu'il doit y avoir des différences.

Koridwen est donc seule à la campagne et il est évident que la solitude lui pèse. Elle est au bord du point de rupture et on aura très peur pour elle. Le récit est jalonné par un comptine qui semble lui donner des indices. On a donc une légende pour guider notre héroïne et elle sait que sa grand-mère Mamm Gozh veille sur elle. Cette dernière lui a appris quelques rouages qui lui seront d'une grand utilité dans sa quête. Kori va donc se relever et prendre sous son aile Max, son cousin qui était enfermé dans une IME. Dans la capitale, le danger sera à tous les coins de rues et elle devra donc déjouer de nombreux pièges pour survivre et atteindre le Saint Graal. Elle fera la rencontre de nombreux personnages qui nous donneront matière à réfléchir. Elle va aussi découvrir un compagnon de jeu dont un tome lui est consacré et je pense que je vais passer à Jules après ce tome car j'ai envie d'en savoir plus à son sujet.

Bref, un tome qui se lit tout seul , qui monte en puissance au fil des pages et qui nous donne envie d'en savoir plus. On tente de relier les points entre eux pour donner du sens aux indices dont on va disposer. Le format roman graphique donnera peut-être envie aux jeunes de livre les romans dont sont adaptés ces nouveaux tomes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous suivons cette fois-ci Kori, jeune fille dégourdie vivant dans une ferme. Pragmatique, on la découvre pourtant découragée au premier abord. Mais petit à petit, elle va se trouver un but.
A travers la magie bretonne de sa grand-mère, nous suivons une adolescente qui va se construire dans les épreuves.
Son histoire, lu en troisième, est vraiment intéressante et apporte un point de vue intéressant sur la situation parisienne. En particulier, sur l'histoire de Jules, à laquelle elle est très rattachée.

Le format BD convient particulièrement bien pour cette série, car cela évite le côté répétition des description des événements, des lieux, des situations. C'est bien plus abordable sous forme graphique, que d'enchaîner les romans - avis tout à fait subjectif, je n'ai pas lu les romans.

On prend plaisir à plonger dans cette histoire et on se demande où cela nous mène, en particulier la petite comptine.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Koridwen vit dans une ferme en Bretagne. Le virus U4 décime les habitants de son petit hameau, hormis les adolescents de son âge. Avant de mourir, sa mère lui laisse une enveloppe écrite par sa grand-mère, à ouvrir le jour de ses quinze ans. La lettre évoque les sorcières et des pouvoirs, faisant écho à l’univers d’un jeu auquel Koridwen joue beaucoup: WOT. Khronos, le maître du jeu, a donné rendez-vous aux experts du jeu pour remonter le temps. Koridwen décide d’aller à Paris pour ce rendez-vous. Avant, elle va chercher Max dans son institut médical pour enfants…

Ce deuxième opus de la série U4 est pour moi aussi réussi que le précédent. La réussite de cet album repose beaucoup sur la personnalité de Koridwen, déterminée et généreuse, et sur le folklore de la culture bretonne, incarné par le souvenir de la grand-mère. Au fil de l’album, elle devient une véritable héroïne, incarnant les traits d’une adolescente qui se questionne sur l’amour et une fille qui veut rester indépendante, avec ses peines et son chagrin.

Graphiquement, les couleurs sont moins sombres que dans le premier album, les tonalités marron-orange y prennent une place prépondérante.

On retrouve avec plaisir Jules et un rappel de quelques événements ayant eu lieu dans le premier tome.

J’ai hâte de découvrir le troisième opus!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le virus U4 a décimé toute la population, seuls les adolescents (ou presque) semblent survivre à cette épidémie. A Menesguen, Koridwen est la seule survivante. Elle décide de se rendre à Paris...
La série U4 avait déjà attiré mon attention à sa sortie mais je n'ai pas eu l'occasion (et le temps) de me lancer dedans. Quand j'ai vu qu'elle était sortie récemment en format BD, j'ai foncé. On suit Koridwen qui a un tempérament d'indépendante et de fonceuse dans son voyage vers Paris et à la recherche de la vérité. Elle rencontre pas mal de personnes mais il y a toujours un mystère par rapport aux énigmes de la comptine bretonne.
J'ai bien aimé les dessins qui expriment bien les émotions de Koridwen. On reste dans l'interrogation mais je vais m'empresser de lire les autres tomes des 3 autres, avant de lire le "dernier". Ensuite, je lis sans doute la version roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Korridwen est un personnage totalement différent de ceux des autres tomes de cette saga. Elle a une sacré force de caractère, elle est impressionnante et la part de "magie" qui 'l'entoure très intrigante. Ce tome de la saga dystopique U4 est une nouvelle fois une réussite, c'est passionnant de tenter de résoudre le mystère qui entoure cette pandémie. Vivement la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans la série des 4 romans graphiques U4, nous suivons l'aventure de 4 jeunes survivants à un virus qui a tué 90% de la population. Un roman graphique par personnage. Les personnages se rencontrent, mais chaque livre nous raconte le chemin d'un héros jusqu'à un certain rendez-vous du 24 décembre. Chaque histoire est prenante, on ne décroche pas et je n'ai pas senti de redondance en ayant lu les 4 livres. Le suspense atteint son paroxysme quand on a fini les 4 tomes. On nous laisse des indices mais tout sera révélé dans le 5ème tome U4 Khronos qui doit clôturer l'histoire. J'ai vraiment passé un agréable moment, les dessins sont beaux, l'écriture est fluide et sait rythmer le récit quand il le faut. Une très belle série.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :