Les Chroniques d’Uriel Ventris : 1ère Partie

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 19 sept. 2020 | Archivage Aucune
Black Library, Uriel Ventris

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LesChroniquesdUrielVentris1èrePartie #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Les Ultramarines sont synonyme de loyauté et de courage. Leur valeur martiale légendaire ne le cède qu'à celle de l'Empereur-Dieu. La trilogie épique des romans Ultramarines de Graham McNeill est un chef-d'œuvre d'action ininterrompue! Recueil comprenant les romans Nightbringer, Les Guerriers d'Ultramar et Ciel Mort, Soleil Noir, plus une nouvelle, cet omnibus suit les aventures du capitaine space marine Uriel Ventris et des Ultramarines en lutte contre les ennemis du genre humain. De leur monde chapitral de Macragge à l'effroyable Œil de la Terreur et au-delà, la prose de Graham McNeill est une véritable fusillade qui donne vie comme jamais aux space marines.

Les Ultramarines sont synonyme de loyauté et de courage. Leur valeur martiale légendaire ne le cède qu'à celle de l'Empereur-Dieu. La trilogie épique des romans Ultramarines de Graham McNeill est un...


Formats disponibles

FORMAT Poche
ISBN 9781780306261
PRIX 17,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Si l'univers Warhammer 40000 n'est pas connu pour sa finesse, ce premier volume de l'intégrale des aventures d'Uriel Ventris s'avère surprenant. On y trouve bien sur de l'action, des batailles épiques et débridés ainsi qu'une propension assumé à décrire très crument les multiples effusion de sang, mais les intrigues sont très diversifiés et agréables. Manoeuvres politiques, ambiance gothique lorgnant vers le body horror et intrigue survivaliste le tout saupoudré d'une SF sombre et désespéré mais illuminé par l'héroïsme sans faille de notre Capitaine des Ultramarines, voici les choses que l'on aura ici le plaisir de lire. Une excellente lecture de divertissement, des récits de qualité, immersif et prenant, une lecture agréable qui offre au lecteur ce qu'il y cherchait et plus encore.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Trois romans et une nouvelle composent ce volume qui raconte les aventures d’Uriel Ventris. Hiérarchie : Uriel Ventris devient le Capitaine de la 4ème Compagnie de Combat du Chapitre des Ultramarines à la mort du Capitaine Idaeus. Nightbringer : il est envoyé sur Pavonis pour protéger le gouvernement en place et stopper la rébellion des Maisons Marchandes et la prise de pouvoir par l’une d’elle qui désire ranimer Le Nightbringer qui est un dieu sadique capable de pulvériser les étoiles ! Les Guerriers d'Ultramar : Uriel Ventris rejoint le Chapitre des space marines Mortifactors afin de les convaincre à se joindre à lui et la Garde Impériale pour contrer l’invasion de Tarsis Ultra par les créatures Tyranides issues des Flottes-Ruches qui ont déjà dévoré et atomisé plusieurs mondes. Ciel mort, soleil Noir : pour n’avoir pas respecté le Codex Astartes qui régit vies et combats des Space Marines loyalistes il est déshonoré et envoyé en exil sur la planète Medrengard, tuer le Maitre de la Forge Honsou et libérer le Démon Coeur de Sang. Vous n’avez rien compris ? C’est normal !! Warhammer 40.000 est un monde à part avec son vocabulaire, règles, son culte à l’empereur et les événements se déroulent sur des milliers d’années ! C’est un univers tellement complexe que je suis dans l’incapacité totale de résumer clairement quoique ce soit ! Mais l’aventure est au rendez-vous à chaque moment, les Space Marines sont les redresseurs de torts de ces galaxies et croisent des créatures plus immondes les unes que les autres ! Je reconnais à Graham McNeill qu’il a une imagination débridée pour créer des horreurs à tour de bras et les décrire par le menu ! J’ai partagé une citation de chaque roman, histoire de ne pas être seule à avoir parfois la nausée ! J’ai clairement préféré la nouvelle et les deux premiers romans auxquels je mets 5* mais le dernier m’a plutôt ennuyé, bien que les horreurs soient présentes, j’ai trouvé qu’Uriel Ventris était limite niais par instant et c’était assez déroutant pour être déplaisant et casser le rythme de lecture. Ceci ne m’empêchera pas de lire le volume suivant, j’adore cet univers quelle qu'en soit la période. #LesChroniquesdUrielVentris1èrePartie #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?