Brassens, Jeanne and Joha

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 8 sept. 2021 | Archivage 7 nov. 2021
ELIDIA, Éditions du Rocher

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #BrassensJeanneandJoha #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Août 1981. Georges Brassens souffre d'un mal dont il cache le nom, même à ses proches. Puisque la Camarde affûte sa faux, il compte profiter du temps qui lui reste pour composer de nouvelles chansons, auprès de Joha Heiman, surnommée Püpchen, prendre du bon temps avec ses amis et remonter sur scène à Bobino...

Comme chaque été, Georges a regagné sa résidence secondaire Ker Flandry, son havre de paix situé non loin de Paimpol. Pendant ces quelques jours, il navigue sur le flot de ses souvenirs : Sète, ses frasques adolescentes, son professeur de français Alphonse Bonnafé, le début du succès avec Patachou… Et surtout il pense aux deux femmes qui ont marqué sa vie : Jeanne Planche, de trente ans son aînée – qui l'avait caché impasse Florimont, pour qu'il échappe au STO – et Püpchen, dont il fait la connaissance en 1947.

En se promenant sur la plage de Lézardrieux, des scènes, des visages lui reviennent en mémoire… et Georges replonge dans ce chassé-croisé amoureux.

Maryline Martin a écrit des nouvelles et des romans dans lesquels elle s'interroge sur la place et le rôle des femmes dans l'Histoire. Son roman-récit autour de la Goulue (éditions du Rocher) a reçu un bel accueil du public et des médias, et a été couronné par le Prix Région Normandie.

Août 1981. Georges Brassens souffre d'un mal dont il cache le nom, même à ses proches. Puisque la Camarde affûte sa faux, il compte profiter du temps qui lui reste pour composer de nouvelles...


Note de l'éditeur

Un récit entre passé et présent, où Maryline Martin évoque la carrière du roi Jo, l’irrévérencieux, le perfectionniste, l’ours rebelle, dont plus de la moitié du répertoire est dédié à la Femme. Un bel hommage à Jeanne et Joha, qui ont inspiré ses plus belles chansons : "La non demande en mariage", "J’ai rendez-vous avec vous", "Saturne", "La cane de Jeanne", "La Jeanne", etc.

Un récit entre passé et présent, où Maryline Martin évoque la carrière du roi Jo, l’irrévérencieux, le perfectionniste, l’ours rebelle, dont plus de la moitié du répertoire est dédié à la Femme. Un...


Actions promotionnelles

- Centenaire de la naissance de Georges Brassens en octobre 2021.

- Préface de Jeanne Corporon, fille d'Henry Delpont, l'ami intime de Georges Brassens.

- Beaucoup de biographies vont sortir pour l'anniversaire. Originalité de ce titre : l'angle féminin et le choix de la fiction.

- Précédent titre, "La Goulue" : beau plan média ("Télé Matin" France 2, Europe 1 Stéphane Bern, RTL "La curiosité est un vilain défaut", France Inter "Autant en importe l'histoire", Gérard Collard, Historia, Femme Actuelle, France 5 Claire Chazal "Entrée Libre", Le Parisien, Fig Mag…). Cession de droits anglais (monde), droits audiovisuels à l'étude.


- Centenaire de la naissance de Georges Brassens en octobre 2021.

- Préface de Jeanne Corporon, fille d'Henry Delpont, l'ami intime de Georges Brassens.

- Beaucoup de biographies vont sortir pour...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782268105772
PRIX 16,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Envoyer vers mon Kindle (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Jeanne et joha , les muses de Brassens . Jeanne , son aînée de 30 ans , femme au grand cœur , éternelle amoureuse de son ´ jo ´ . Georges Brassens lui vouera une tendresse infinie , un lien indéfectible les reliera jusqu’à la mort de Jeanne . Malgré le côté de plus en plus fantasque de Jeanne , les années qui passent , l’amour qui deviendra filial pour lui mais jamais pour elle , Brassens lui gardera toujours la première place dans son cœur . Et puis Joha , la seconde muse , celle qui sera tour à tour , la femme aimée , la confidente , la femme qui veille sur son grand homme sans jamais se plaindre . Maryline Martin nous livre un portait intime de Brassens , intime mais d’une grande élégance , on entre sur la pointe des pieds dans la vie amoureuse de l’auteur qui consacrera plusieurs chansons à sa Jeanne . Un très beau livre que je vous recommande .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici quarante ans que Georges Brassens est décédé. Brassens, Jeanne et Joha est un livre qui paraît à cette occasion. Cette biographie romancée raconte Brassens en nous parlant des femmes qui ont compté dans sa vie, Jeanne et Joha. Le premier mot qui me vient à l'esprit est légèreté. Et pourtant, raconter les débuts de Brassens, et les mois qui précédèrent sa mort ne sont pas légers. Maryline Martine évite pourtant dans sa narration toute la pesanteur liée parfois aux récits biographiques. Oui, l'on peut raconter une vie, l'amour, la mort, les rencontres, et bien d'autres choses encore sans jamais être pesant ou pire insistant lourdement sur des précisions qui n'apportent pas tant de choses à la connaissance de l'homme et de l'oeuvre. L'homme et les femmes qui, même si, comme Joha, elle ne vécut jamais avec lui, partagèrent, donnèrent, aimèrent. Le second mot qui me vient à l'esprit est pudeur. Il s'agit avant tout du portrait intime d'un homme qui se préoccupa avant tout de vivre dans le présent. L'image qu'il donnait ? Ce n'était pas sa préoccupation, préserver les siens, prendre soin d'eux, oui. Un bel hommage à Brassens et aux femmes de sa vie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La manière de présenter un chanteur,auteur, compositeur en parlant de ses derniers moments et des deux femmes de sa vie a été dans un premier temps plutôt inattendu et audacieux. Si le début peut interpeller, il s'agit d'un constant passage entre ses derniers instants et sa vie depuis son adolescence, j'ai fini par m'habituer et apprécier ce jonglage temporel parsemé d'anecdotes qui permettent de découvrir l'intimité, sans voyeurisme aucun, et la montée de la célébrité de G. Brassens. En effet, connaître Brassens ainsi est bien plus pertinent qu'une page ou plusieurs d'encyclopédie. Ce livre m'a plu, lu en peu de temps avec ce besoin d'avoir toujours plus d'informations sur G. Brassens et bien sûr Jeanne et Joha, dont j'avais entendu parler mais sans chercher à en savoir plus, je recommande vivement la lecture de cet ouvrage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avis : PUDIQUE C’est la curiosité et l’envie de « passer derrière le rideau » qui ont motivé la demande de lecture de ce livre que l’on pourrait prendre pour une biographie au premier abord, mais qui devient au fil des pages, une sorte de témoignage, fruit d’une recherche pudique sur les derniers jours du chanteur. Georges Brassens a un jardin secret en Bretagne. Il se l’est offert parce que Jeanne, SA Jeanne, lui a fait découvrir, au temps de leur amour éternel, ce qu’il considère comme sa seconde terre (il est de Sète). Il s’y réfugie lorsque la maladie gagne du terrain et qu’il veut aimer Joha et encore chanter. Au fil de souvenirs que l’auteure fait remonter avec pudeur et précision, une personnalité complexe se dessine cachée derrière une moustache bravache. Ce sont les années 80 et celles d’avant que nous voyons défiler avec maestria, distance et connaissance du sujet. Comme en balade sur un sentier de Bretagne, j’ai grappillé les moments-clés, les visions colorées des rencontres avec les amis fidèles, clan constitué et indéfectible, et surtout les sensations plus sombres des journées pendant lesquelles la souffrance et la camarde montrent leur nez. Tout est dit mais rien n’est exprimé dans un détail qui pourrait être dérangeant, le respect et l’émotion animent un travail de passionnée souhaitant faire connaître mais non dévoiler. C’est à nous de lire entre les lignes, conscients que nous avons la chance de nous sentir comme avec un ami qui nous tient la main et qui se livre sans vouloir rien cacher. Si vous aimez connaître, avec réserve et sans voyeurisme, ceux qui vous ont fait vibrer, ne manquez pas la sortie prévue en septembre de ce livre sur Brassens. Je remercie les Éditions du Rocher et #NetGalleyFrance pour le Service Presse de #BrassensJeanneandJoha

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ah Georges Brassens, comment dire combien j'ai aimé et j'aime ce chanteur. Combien son décès m'avait désolée en cette année 1981 d'autant qu'il devait passer à Bobino et que je ne voulais pas manquer cette occasion de pouvoir aller l'écouter et l'applaudir. Georges Brassens le secret, le timide , le discret , loin de ceux qui ne vivent que dans la lumière. Georges Brassens et ses amis fidèles. Georges Brassens et son petit sourire en coin lorsqu'il chantait ses paroles un peu grivoises. Georges Brassens et ses amours, aussi discrètes que lui même l'était. Jeanne et Joha, les deux grands amours de Brassens. Jeanne, beaucoup plus âgée que lui qui lui ouvrira sa porte (et plus si affinités) quand il montera à la capitale de sa Sète natale. Joha, sa compagne officielle, qu'il appelait Püpchen (poupée) et qui sera à ses côtés lors de ses derniers instants. Celle qui ne le quittera jamais et à qui il ne proposera jamais le mariage. Brassens, poète, anarchiste, esprit libre tellement talentueux et charismatique méritait vraiment ce roman qui le montre sous un jour attendrissant et émouvant. On y découvre ses galères, ses débuts, ses rencontres et ses attachements amicaux et amoureux. C'est le portrait d'un homme vrai que nous découvrons sous la plume de Maryline Martin. Un homme qu'on ne peut qu'aimer, écouter et garder dans son coeur. Ce roman ne sort qu'en septembre et c'est d'une façon très inhabituelle pour moi que je publie cet avis bien avant sa sortie officielle. Merci aux Editions du Rocher et à NetGalley pour cette lecture. #BrassensJeanneandJoha #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un véritable hommage au souvenir de Brassens et de ses deux femmes importantes qui ont été les piliers dans sa vie. Un livre reflétant l'amour, l'amitié, le combat face à la vie, la souffrance, mais aussi le succès dans l'écriture et les paroles de chansons en hommage à ses femmes. Je conseil vraiment ce livre !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Si je connais quelques chansons de Brassens je ne le connaissais pas lui. Ce texte n'est pas une biographie, l'autrice nous l'annonce dès le départ. On y découvre pourtant Brassens le chanteur, l'homme, mais aussi son adolescence, sa période de vie avec Jeanne, sa rencontre et son histoire avec Joha .Le récit est parsemé d'anecdotes qui nous permettent de découvrir qui était "Jo", qui était l"homme derrière l'artiste. Mais tout cela nous est conté avec légèreté au contraire de ce que pourrait donner une biographie mais également avec une forme de pudeur. C'est en effet un Brassens intime, aimant que l'on découvre, quelqu'un de soucieux de ceux qu'il aimait bien plus que de l'image qu'il donnait Il est aussi fait références à nombre de ses chansons au fil du roman, on apprend, leur histoire pour certaines, pour d'autres on la redécouvre. . L'écriture est agréable, le roman se lit rapidement et j'ai eu plaisir à "découvrir" Brassens avec la plume de Maryline Martin, qui a de plus, à la lecture de la bibliographie, fait un travail énorme en amont.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :