Une sirène de poche

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 1 avr. 2021 | Archivage 26 août 2021

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Unesirènedepoche #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Une nuit, Maïlo tombe nez à nez avec une étrange créature au caractère bien trempé : Vénus, une sirène miniature ! Tous deux deviennent amis, mais malgré les soins du garçon, Vénus dépérit. Pour la sauver, Maïlo devra aller loin, très loin, sur les plages du Finistère (et tout au fond de son coeur) pour aider la sirène à retrouver la mer !

Une nuit, Maïlo tombe nez à nez avec une étrange créature au caractère bien trempé : Vénus, une sirène miniature ! Tous deux deviennent amis, mais malgré les soins du garçon, Vénus dépérit. Pour la...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782377421374
PRIX 9,95 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un roman jeunesse qui réunit tous pour être un coup de coeur pour les jeunes enfants, j'ai adoré la sirène qui ma beaucoup fais rire, ce roman contient une sorte de poésie avec un beau message à la fin. J'ai adoré.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Maïlo, 10 ans, pleure la mort de son cochon d’inde quand il découvre sur son oreiller une minuscule sirène de larme. Elle se nomme Vénus et a un sacré caractère ! Elle est très exigeante et surtout elle a besoin de larmes pour survivre. Comme chacun sait, un garçon ça ne pleure pas, alors Maïlo va devoir demander de l’aide à Alice, une élève de sa classe. Alice est une enfant solitaire, moquée par ses camarades parce qu’elle a les yeux qui pleurent sans cesse derrière ses lunettes. Ils vont s’associer pour sauver Vénus et l’emmener rejoindre l’océan. Une belle histoire d’amitié pour un petit roman original où le fantastique permet d’aborder des sujets importants comme le harcèlement et surtout le droit de pleurer pour les garçons. Une jolie découverte !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les garçons ne pleurent jamais, c’est bien connu. Pourtant, quand Bergère, son cochon d’Inde de 6 ans, rend son dernier souffle, Maïlo a bien du chagrin. Après une soirée bien difficile, il est réveillé par quelqu’un qui lui demande de l’eau. Et là, oh stupeur ! il découvre sur son oreiller une minuscule sirène, une sirène de larme, sortie de son œil. Elle s’appelle Vénus et est amoureulogue, c’est-à-dire qu’elle est spécialiste des coups de foudre et romances en tous genres.
Si Maïlo est parfois un peu surpris par le ton péremptoire de la sirène et ce qui pourrait passer pour des caprices, il va vite comprendre qu’une course pour la vie s’engage pour la sauver. Heureusement, il peut compter sur sa camarade Alice pour l’aider...

Un roman surprenant, qui n’est pas juste un livre de plus sur les sirènes. Il est plein de suspense et d’émotions diverses et remet en question aussi les plus jeunes sur leurs attitudes. Maïlo est un garçon drôle, gentil et courageux. Pourtant, il n’avait jusqu’alors pas réfléchi aux effets de sa non-réaction face aux brimades dont Alice faisait face à l’école, du fait de sa différence. Alice, quant à elle, a probablement jugé Maïlo un peu trop vite, sans lui laisser le temps de s’expliquer. Rapprochés par leur lutte pour sauver Vénus, ils vont apprendre à se connaître et à s’apprécier.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Maïlo pleure la mort de son cochon d'inde. De ses larmes naitra une sirène. Mais Vénus ne peut survivre très longtemps hors de son monde. Maïlo décide de se tourner vers cette étrange fille, Alice, dont tout le monde se moque car ses yeux pleurent en permanence derrière ses lunettes. A cette occasion, il va découvrir une petite fille intéressante. Plusieurs thématiques sont abordées comme le harcèlement, le fait d'exprimer ses émotions (même si on est un garçon) ou encore l'amitié sur fond de fantastique. J'aurais aimé que le roman approfondisse plus l'aspect virilité imposée par la société. Mais il reste porteur de notions intéressantes à développer avec les enfants.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :