La Commode aux tiroirs de couleurs

Lu par Olivia Ruiz
Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 9 juin 2021 | Archivage 12 sept. 2021
Audiolib, Littérature

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LaCommodeauxtiroirsdecouleurs #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

À la mort de sa grand-mère, une jeune femme hérite de l’intrigante commode qui a nourri tous ses fantasmes de petite fille. Le temps d’une nuit, elle va ouvrir ses dix tiroirs et dérouler le fil de la vie de Rita, son Abuela, dévoilant les secrets qui ont scellé le destin de quatre générations de femmes indomptables, entre Espagne et France, de la dictature franquiste à nos jours.

La Commode aux tiroirs de couleurs signe l’entrée en littérature d’Olivia Ruiz, conteuse hors pair, qui entremêle tragédies familiales et tourments de l’Histoire pour nous offrir une fresque romanesque flamboyante sur l’exil.

Chanteuse et artiste multi-facettes, Olivia Ruiz offre une lecture intimiste agrémentée de virgules musicales originales créées avec David Hadjadj, comme un cadeau offert à son public.

À la mort de sa grand-mère, une jeune femme hérite de l’intrigante commode qui a nourri tous ses fantasmes de petite fille. Le temps d’une nuit, elle va ouvrir ses dix tiroirs et dérouler le fil de...


Formats disponibles

FORMAT Livre audio
ISBN 9791035405441
PRIX 19,95 € (EUR)
DURÉE 4 Heures, 10 Minutes

Chroniques partagées sur la page du titre

Une magnifique découverte autant du point de vue de l'histoire familiale et ses secrets qui nous est contée que de l'autrice qui nous la lit avec beaucoup de passion dans la voix et un accent Espagnol qui nous met tout de suite dans l'ambliance. J'ai adoré!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L'histoire d'une vie. A la mort de sa grand-mère, une jeune femme découvre son passé en ouvrant tour à tour les tiroirs d'une commode. Et là, on plonge avec la protagoniste dans le passé de cette grand-mère : la fuite d'Espagne en tant qu'enfant d'opposants à Franco, la jeunesse en exil, à travailler et à aller à l'école, le premier amour, un drame, la naissance d'une fille... tout à tour des événements difficiles, dramatiques, ou au contraire très gais, au sein de cette communauté espagnole très unie. L'histoire s'écoute avec beaucoup de plaisir. le livre audio lu par l'auteur est très réussi. J'ai passé un très bon moment d'écoute. Une belle découverte avec ce livre audio. Merci à Audible et à Netgalley de m'avoir permis de découvrir ce livre et cette auteur dont je ne connaissais que quelques chansons.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mais quelle belle surprise ! L’histoire est racontée par l’auteure elle-même et c’est un vrai plaisir de l’écouter ! A travers ce superbe roman nous découvrons l’histoire de Rita, la Abuela. Elle lègue à sa petite fille une commode contentant 10 tiroirs, chacun refermant une partie inconnue de sa vie. Chaque chapitre évoque l’ouverture d’un tiroir et la découverte d’une vie méconnue aux yeux de sa petite fille. Un roman évoquant l’exil du peuple espagnols sous la dictature franquiste, le rejet de ces immigrés en sol français, la lignée de femmes fortes face aux difficultés de la vie... Une histoire merveilleusement bien contée. Une très belle surprise pour moi qui connaissait la chanteuse mais pas l’auteure. J’ai été captivé par l’histoire, savourant chaque histoire de chaque tiroir ouvert. J’aurai apprécié rester un peu plus dans cette histoire continuant à découvrir la vie passionnante de Rita. Un roman que je conseille sans aucun doute.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est la voix de l'auteure que l'on entend dans ce livre audio.. C'est un roman qui m'a beaucoup plu même si j'ai trouvé parfois l'histoire un peu enfantine, peut-être dus à la voix d'Olivia Ruiz ou à certains passages/dialogues dans le livre. L'histoire m'a complètement séduite et emportée car elle est émouvante, vivante et belle Le personnage principale, Rita, est captivant ! J'ai suivi avec beaucoup d'intérêt et d'émotions, l'histoire de cette femme qui n'a pas été épargnée par la vie, subissant des épreuves tout au long de sa vie. Un parcours semé d'obstacles, de drames mais aussi de grandes joies. Le lecteur la suit enfant, quittant l'Espagne en pleine guerre civile pour la France jusqu'à sa mort. C'est une fillette, une jeune femme, une amante, une mère qui combattra pour sa liberté et son émancipation. Une femme, une mère et une grand-mère admirable aimant ses proches passionnément. Une très belle histoire, émouvante, tendre, terrible parfois sur une destinée enflammée et exaltante. Un roman solaire et lumineux.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est Olivia Ruiz elle-même qui est la narratrice de ce livre audio et c’est une réussite. Elle est naturelle, joue sans surjouer et ses intonations en espagnol sont parfaites. C’est une jolie chronique familiale qui se lit (ou s'écoute ^^) très vite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

A travers ce roman nous allons découvrir e que renferme une curieuse commode composée de 10 tiroirs. Cette commode c'est sa petite fille qui en hérite à la mort de son abuela sa grand mère chérie prénommée Rita. Cette commode à intrigué durant toute sa jeunesse cette jeune femme, que renferme ses 10 tiroirs ? Ces tiroirs qui en étant gamine n'ont jamais ou être ouvert car son abuela surveillait de près celle ci . Dans son petit chez elle de 30 m² idéal pour elle et sa fille, elle se retrouve avec cette imposante commode et ses secrets qui vont enfin lui être livrés. Après avoir enterré sa grand mère le temps d'une nuit elle va s'atteler à ouvrir un a un les dix tiroirs de couleurs et tailles différentes et en percer les secrets. Rita son abuela va lui dévoiler des secrets qui ont scellé le destin de quatre générations de femme de sa famille, des femmes indomptables. Un récit entre l'Espagne et la France de la dictature franquiste à nos jours. Un voyage étonnant, plein d'émotions qui va nous conter cette histoire de famille en exil, tragédies familiales et tourments de l'histoire. L'histoire est lu par Olivia Ruiz elle même et c'est un regal pour nos oreilles. Elle nous raconte de façon intimiste d'une voix posée , vibrante, chantante ce récit qui nous transporte. Le texte est parsemé de phrases en espagnol cette langue si chantante à mes oreilles (ca me rappelle ma grand mère de coeur espagnole) qu'elle traduit aussitôt en français et le lien est tellement naturel, c'est tellement fluide que ces "coupures" sont un réel plaisir à entendre. Quelques notes de musiques créées par David Hadjadj parsèment le texte qui le rend encore plus vivant. Ca donne juste l'impression d'être dans un endroit bien cosy, lumière tamisé à écouter Olivia nous conter l'histoire. Quand j'écoute un livre j'ai pour habitude d'écouter en vitesse 1.25 voir plus selon le texte et la voix mais là je suis restée en vitesse normal car la voix douce et posée d'Olivia Ruiz est un pur moment de délice.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La commode aux tiroirs de couleurs d'Olivia Ruiz, lu par l'auteur On connaît tous Olivia Ruiz, chanteuse de La femme Chocolat, découverte dans une émission de télé réalité, on la connaît moins écrivaine. Quel magnifique roman, quelle magnifique écoute. Une histoire familiale qui nous fait rire, qui nous fait pleurer, des personnages hauts en couleurs, une lecture à voix haute gigantesque, le ton, le rythme, tout est présent pour passer plus de 4 heures en très très bonne compagnie. Gros coup de coeur pour cet ouvrage, pour cette découverte, pour cette écoute

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La grand-mère de la narratrice est décédée, lui laissant en héritage cette commode aux tiroirs de couleur qui recèle les secrets de famille. On découvre alors le sort des exilés espagnols en France à cause de la guerre civile espagnol. C'est un beau récit de femme. Le livre est lu par l'auteur, ce qui en fait ressortir toutes les intentions. Un livre passionnant et émouvant à écouter

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une vieille commode avec des tiroirs… dont chacun cache une tranche de vie, des souvenirs… c'est le cadeau et l'héritage de vie de la Abuala, la grand-mère, lors de son décès … les tiroirs, elle les appelait ses renferme-mémoire. La jeune femme va alors ouvrir ces tiroirs de couleurs, découvrir les objets ou lettres enfermés et laisser se dérouler des récits, des bouts de vie, des secrets, des espoirs, des traumatismes et des joies. « A nous deux maintenant Abuela. Surprends-moi. Encore. ». Avec une infinie douceur, on va retracer la vie de trois générations de femmes entre guerre civile en Espagne et France. J'ai adoré la simplicité et la sensibilité de l'auteur pour nous faire partager tout un monde d'émotions contenues dans chaque tiroir de la commode aux souvenirs. La plume est belle et émouvant. Derrière la saga familiale, toute une vie défile entre émigration pour cause de guerre civile, reconstruction, amour et traumatisme. L'auteur parle avec délicatesse de la transmission, de l'amour filial et du sens de la vie. L'avez-vous lu? Il est à noter que la lecture du roman est faite par l'autrice, Olivia Ruiz, et j'ai trouvé cela totalement envoûtant. Elle porte son histoire, la rend vivante par des expressions , ses passages en espagnol et sa sensibilité. Elle est pétillante. J'ai adoré cet audio livre. Merci énormément à #netgalleyfrance #lacommodeauxtiroirsdecouleurs et #audiolib pour cette histoire émouvante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une écoute agréable!!! Un roman touchant et fort où on découvre petit à petit la vie secrète de Rita, la grand-mère de Nina. Nina hérite de sa commode à son décès et dans chaque tiroir elle trouvera une lettre qui expliquera ses origines et un passé familial resté caché jusqu’à là. Une histoire d’immigration, de peur, d’amour, de courage, d’authenticité. La lecture de la part de l’auteure est fluide, émouvante et très bien rythmée. Je remercie NetGalley et Audiolib de m’avoir donné la possibilité de découvrir ce livre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lorsque sa grand-mère Rita décède, la narratrice devient propriétaire d'une commode colorée au neuf tiroirs. Cette commode l'a questionné pendant des années et elle est curieuse d'en découvrir ses secrets. C'est ainsi qu'au fil des tiroirs ouverts, on découvre la vie de Rita, de son enfance lorsqu'elle quitte l'Espagne avec ses 2 soeurs Carmen et Léonore, au jour où elle tombe follement amoureuse, en passant par sa vie de jeune maman. Quelle vie que celle de Rita !Et quel bonheur que de la découvrir, surtout en l'écoutant de la voix d'Olivia Ruiz ! C'était mon 3ème livre audio et j'ai vraiment beaucoup aimé. Olivia Ruiz nous fait vivre les émotions de ses personnages avec justesse. C'est avec tristesse qu'on termine ce livre, je serai bien resté auprès de Rita encore pour un long moment !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avis : ENSORCELEUR Olivia Ruiz, je la connaissais en tant que chanteuse. J’avais appris le succès de son premier roman en m’en méfiant un peu. Et puis, l’occasion m'a été donnée d’assurer un SP sur ce roman en livre audio. Quel plaisir ce fut ! La voix chaude et sensuelle de l’auteure elle-même a donné à l’ensemble une force pure illuminée des mêmes couleurs que les tiroirs de la commode. Mais que me racontait-elle ? Rita est la deuxième des trois filles qui devront quitter l’Espagne au tout début de la guerre civile pour se mettre en sécurité chez un oncle, dans le Sud de la France. Leurs parents resteront en Espagne. Sa vie sera brûlante, comme son caractère. Elle connaîtra beaucoup plus de souffrances que de joies mais gardera un caractère entier et une fureur de vivre qu’elle mettra toujours au service de sa famille. Ce sont les secrets de « l’abuela » que sa petite-fille retrouvera en récupérant la commode qui l’avait intriguée toute son enfance. Lors d’une nuit spéciale qu’elle nous conte plus qu’elle ne nous la raconte, elle en ouvrira les neuf tiroirs. C’est une galerie de femmes au caractère bien trempé et au courage sans fard qui nous est proposée avec toutes leurs actions, leurs émotions, leurs « pourquoi ? » et leurs « comment ? ». Toutes les actualités de cette période, nous les vivons de l’intérieur, avec les angoisses, les dangers, les morts. L’auteure est aussi abrupte que délicate dans les descriptions des situations et des sentiments et avec sa voix, son accent espagnol, l’immersion est totale. C’est le plus grand plaisir de cette écoute. L’exil est au centre d’un roman captivant entremêlant le bien et le mal des Hommes. Si vous n’avez jamais eu l’occasion de choisir une lecture audio, faites-le avec ce titre, vous ne serez pas déçus. Et il est rare que l’auteure, elle-même, accompagne son livre, à ce point. Merci Olivia Ruiz. Je remercie #NetGalleyFrance et Audiolib littérature pour l’envoi en SP de # LaCommodeauxtiroirsdecouleurs

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé ce roman audio. J'ai apprécié qu'il soit lu par Olivia Ruiz elle-même et sa voix a ajouté énormément de charme à cette lecture/écoute. Elle sait ajouter les bonnes intonations et les accents espagnols. L'histoire suit la destinée de 3 générations de femmes d'une même famille, obligées de s'exiler hors de l'Espagne Franquiste. La abuela/grand mère a déposé dans les 10 tiroirs colorés de la commode que sa petite fille reçoit en héritage après sa mort, des lettres, des objets, et d'autres indices racontant sa vie, ses joies et ses nombreux malheurs. Je me suis laissé très vite emporter par cette histoire de femmes fortes et déterminées, prêtes à tout pour vivre la vie qu'elles ont choisi, ou à tirer le meilleur de la vie qu'on leur a imposé., Une vie de sacrifices chers payés en douleurs et en pertes ... Ce roman est un mélange de moments drôles et de grandes peines. Un bel exemple de résistance et d'envie d'être heureux à tout prix et malgré les embuches de la vie. La fin est arrivée trop vite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une bonne lecture, où on remonte le temps au fil des tiroir, ( principe que j'ai beaucoup aimé) une belle transmissions nostalgique, l histoire est à la fois dure et magnifique. Les personnages ne mon pas plus accrocher que sa malgré qu'ils mon fait énormément de peine ( du à leurs vécu difficiles) . Un très beau et touchant premier roman. Une écoute plaisante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai pris beaucoup de plaisir à écouter ce livre. Olivia Ruiz nous transporte à travers une histoire remplie de poésie, de joie, d'amour, de tendresse. L’héroïne vit tous les aléas et les tragédies mais elle sorte toujours forte. Le roman est remplis des couleurs de l'Espagne et il a un vocabulaire très riche. Je recommande vivement ce livre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Olivia Ruiz s'attaque ici à ses "démons" : qu'est ce qui s'est passé dans l'enfance de ses grands-parents ? A défaut de n'avoir de réponse familiale, elle invente donc cette fiction où l'abuela a dû fuir la guerre civile espagnole, faire face à l'exil, aux regards des français, se construire en tant qu'espagnole vivant en France. Au delà de ce contexte historique, on la suit dans sa vie de femme, d'épouse, de mère. Olivia utilise cette commode pour faire parler des objets et remonter le temps auprès de sa grand-mère, de sa mère, ses grands-tantes, ses grands-pères. J'ai trouvé très touchante cette histoire, d'une part de la trame dramatique prise, mais aussi par le langage d'Olivia, direct, plein d'humour et de tendresse. Cela m'a plongée dans ma propre histoire, et moi aussi j'aurai aimé que mon grand -père me raconte cette frustration d'être restée auprès de sa mère et ne pas pouvoir vivre la guerre comme ses frères, qu'il mette des mots lorsqu'il a dû aller reconnaitre un de ses frères torturé et tué par les allemands (chose que j'ai découvert en faisant des recherches sur Internet) et l'après .. je sais qu'il s'est marié assez tard pour l'époque, qu'il a beaucoup voyagé avec ses frères en "célibataires". Comme Olivia, mon esprit divague et lui prête plein d'aventures. Eh oui, les bretons sont aussi taiseux que les espagnols .. Pour finir, j'ai écouté ce livre lu par Olivia elle-même et c'était très agréable avec sa voix chantante. Je recommande l'audio. Merci à Audiolib et Netgalley, pour ce partage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une jeune femme hérite, à la mort de sa grand-mère, une commode aux tiroirs de couleurs différentes. Ce meuble, son abuela n’a jamais voulu qu’elle y touche. Elle se rappelle que, petite fille, il lui semblait être le summum du mystère. Aujourd’hui, en plein deuil, elle ouvre les tiroirs un à un, doucement, et découvre l’histoire de cette femme forte qui a été si présente pour elle... J’ai eu l’occasion d’écouter le livre lu par Olivia Ruiz elle-même. Dans chaque tiroir de la commode se trouve un objet qui se rattache à une période de la vie de Rita, arrivée petite fille en France, en exil de sa chère Espagne et orpheline. Au fil des années, Rita vit différentes choses, heureuses et malheureuses. Olivia Ruiz, avec son accent chantant, m’a transportée littéralement dans cette France des années 40, dans ce quartier peuplé d’hispaniques. Les mots espagnols se mêlent au français, les mimiques de chaque personne sont vives. Je me suis laissée porter par le récit, par cette Rita pleine de vie, de courage, de peines, de bonheurs, d’énergie. Les décennies passent, et avec elles, la jeune femme avance dans sa vie. Elle mûrit, devient mère, femme, grand-mère. Et chaque étape donne matière à un véritable tableau coloré et vivant. Jusqu’ici, je ne m’étais jamais vraiment intéressée à Olivia Ruiz. Comme tout le monde, j’ai entendu sa chanson “La femme chocolat”. Mais je ne savais pas du tout qu’elle écrivait. C’est un peu par curiosité que j’ai demandé ce titre, histoire de me faire ma propre opinion. Et j’ai découvert une plume emplie d’émotion et de tendresse. Je suis enchantée par cette découverte!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La Commode aux tiroirs de couleurs, c'est une plongée dans le passé, dans la vie d'une femme, une expatriée poussée à l'exil par la guerre, qui va devoir se construire une vie dans un pays qui ne veut pas d'elle. A travers les lettres qu'elle laisse à se petite fille, Rita va se dévoiler sans détour. Si le roman n'est novateur si sur le fond, ni sur la forme, Olivia Ruiz nous offre quand même une histoire pleine d'émotions qui nous transporte dans le passé pour raconter la vie d'une femme forte qui décide de vivre sa vie comme elle l'entend, sans se soucier du qu'en-dira-t'on. Chacune des lettres de chaque tiroir en dévoile un peu plus de passé de Rita. Quant à l'épilogue, il offre une charmante conclusion à ce joli roman. C'est aussi Olivia Ruiz qui donne de la voix comme narratrice de la version audio du roman. Son timbre chaud et un peu éraillé et ses tonalités riches en espièglerie apportent de la vie à cette chronique familiale. Un joli moment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une très belle découverte ! J'ai été conquise par la plume douce et colorée d'Olivia Ruiz. Elle m'a emmené en Espagne, puis dans le sud de la France, j'ai voyagé aux côtés de Rita. J'y ai retrouvé une atmosphère des Demoiselles, de Anne-Gaëlle Huon, que j'avais adoré. Le fait que ce soit Olivia Ruiz qui lise et interprète son roman m'a d'autant plus plu. Elle apporte vraiment une belle dynamique à ses mots. Cette histoire c'est l'histoire de la vie, l'histoire d'une vie, celle de Rita. Sa petite fille découvre des pans de son existence après son décès, cachés dans une commode aux tiroirs de couleurs. Elle les ouvre un à un et y apprend la vie de Rita, ce qu'elle n'a jamais su. On découvre la vie d'une jeune espagnole immigrée en France sous la dictature de Franco et les différentes formes de violence que ce régime a fait subir. On y découvre la destinée des jeunes espagnols de l'époque, et ce qu'a pu être leur arrivée difficile en France, leur intégration d'autant plus délicate. Rita et son tempérament de feu nous emmènent au gré des pages, pour découvrir sa vie. Une très belle histoire que j'ai trouvé vraiment touchante. Le thème de la maternité y est abordé d'une magnifique façon, a travers la maladie, la distance et la mort. Une vraie ode à la liberté et à l'amour.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La commode aux tiroirs de couleurs, c’est celle qui est léguée à la narratrice par sa grand-mère, Rita, à sa mort. Derrière chaque tiroir coloré, au nombre de neuf, se tient un objet ayant eu une grande importance dans la vie de l’Abuela. Chaque ouverture de tiroir, qui aura lieu au cours d’une seule et même nuit, donnera lieu à la découverte d’un pan de son histoire, bien plus secrète encore qu’elle n’y paraissait, source de nombreux bouleversements pour sa petite-fille, de son exil de l’Espagne franquiste, jusqu’à la naissance de ses enfants, en passant par ses amours, plus ou moins malheureuses, sa vie de femme forte… J’ai toujours eu, sans avoir d’explication particulière, une certaine sympathie pour Olivia Ruiz. Je ne m’étais que peu intéressée à son roman, c’est finalement la version audio – parce que lu directement par elle, nouvelle étape dans mes écoutes – qui m’a donné envie de le découvrir. Après tout, rien de tel que son propre auteur pour transmettre au mieux ce qu’il a voulu dire à travers une œuvre. Et la lecture est particulièrement réussie, donnant au récit de Rita toute l’ampleur de ses paradoxes, racontant ainsi une vie entre gravité et légèreté, entre jours sombres et jours fastes, entre Histoire terrible de l’Espagne franquiste, avec ses conséquences plus ou moins immédiate sur la population, et histoire de Rita, tiraillée entre ses origines et son pays d’exil, entre sa manière passionnelle de vivre les choses et sa nécessité de devenir plus raisonnable, pour finalement en profiter pleinement… La voix de l’autrice nous raconte, avec une certaine force, sans pour autant dénuée de délicatesse et de douceur, toutes ces étapes dans la vie de cette femme au destin finalement banal de prime abord, mais qui a su en faire quelque chose de beaucoup plus exceptionnel. J’ai donc été touchée par l’histoire de Rita, que j’ai suivie avec facilité. Cependant, j’ai trouvé que le style de ce premier roman était un peu trop convenu, empli de mots, de phrases, d’expressions poétiques manquant de sel et d’originalité, et que l’on retrouve, parfois au mot près, parfois dans le même ordre d’idées, dans nombre d’autres romans contemporains. Ce que j’ai apprécié dans l’histoire de Rita a de fait souvent été mis à mal par la façon de le raconter, trop rébarbative, trop attendue, finalement déceptive. Je remercie les éditions Audiolib et NetGalley de m’avoir permis de découvrir ce livre audio.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré l'expérience du livre audio, une première pour moi. Ce fut une franche réussite. Alors, c'est vrai que le roman était particulièrement propice au bon déroulement de cette première expérience. J'aime beaucoup Olivia Ruiz. J'aime son ton, son style, son univers et je les ai retrouvés dans cette histoire familiale qu'elle nous conte avec beaucoup de talent. Tout était tellement bien. L'histoire de ces femmes espagnoles, l'ambiance du roman, le style de l'autrice, à la fois poétique et grave. C'est bien écrit et bien conté. J'ai ressenti beaucoup d'émotions et ce que j'ai aimé aussi, c'est que même si l'histoire est parfois dure, l'autrice ne tombe jamais dans le pathos, la complainte. L'héroïne a du cran. C'est beau, c'est bon. C'est une vraie réussite ❤❤❤ Ces femmes méritent que leur histoire soit lue ! Bravo et merci à Olivia Ruiz pour ce roman à la fois touchant et généreux.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel plaisir de retrouver ce roman lu par l'auteure elle même. Je l'ai redécouvert guide par la douce intonation d'Olivia Ruiz.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman est un pur voyage ! On est transporté par l'histoire et encore plus par le fait que ce soit Olivia Ruiz en personne qui la narre. Chaque tiroir son secret, chaque tiroir son époque, son épreuve. Mélangée à l'histoire de l'Espagne pendant Franco, Olivia Ruiz manie l'écriture aussi bien que le chant. Un livre à posséder dans sa bibliothèque absolument !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une belle histoire, émouvante et bien écrite sur plusieurs générations de femmes entre la France et l'Espagne. Ce roman, sous la forme de l'ouverture des tiroirs d'une commode, présente plusieurs bribes de la vie de la grand-mère de l'héritière de ce bien. Jalousement gardés, ces moments de vie retracent des épisodes clefs de la famille, des tournants, des secrets jamais dévoilés. J'ai été séduite par le style autant que par la narration (format audio). C'est une belle histoire, émouvante et rythmée. Un bon roman!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un objet qui nous conte une histoire de famille. La commode d'abuela où chaque tiroir ouvre sur une partie de sa grande histoire. Un livre parfait pour l'été et ce fut agréable d'entendre la voix si spécifique et chantante d'Olivia Ruiz.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une jeune femme reçoit de sa grand-mère décédée la commode aux tiroirs de couleurs contenant chacun un morceau de la vie de la vieille femme sous forme de lettres qu'elle a écrites à sa petite-fille. Ainsi, nous plongeons dans la vie de Rita, qui a du fuir le Franquisme très jeune et qui s'est établie avec ses sœurs à Narbonne. Nous est narrée sa vie avec ses amours, ses drames, la dictature, l'exil et le statut d'immigrée sur une terre inhospitalière. L'auteure donne beaucoup d'elle dans ce récit familial et je salue son courage. C'est haut en couleurs, il y a des personnages fort sympathiques et une belle entraide entre femmes, ce qui m'a beaucoup plu. de plus, l'ambiance est plutôt bien rendue, j'ai parfois réussi à embarquer. Mais pas totalement. C'est un roman très court et c'est peut-être le premier souci car c'est difficile de rentrer dans la psychologie des personnages, surtout que le récit à la première personne ne permet pas d'accéder à l'intériorité de tous. J'aurais préféré une alternance de voix. Je n'ai pas été charmée par le style, plutôt oral et j'ai trouvé le côté gouailleur parfois lourd. Je suis allée jusqu'au bout car j'ai beaucoup entendu parler de sa fin si particulière. Et bien je n'ai pas été déçue ! Enfin si... Que c'est étrange ! Je n'ai vraiment pas compris le but. le roman est basé sur la sincérité, la confiance, les bons sentiments (parfois trop) et l'épilogue est en parfaite opposition avec tout ça. Est-ce une exigence de l'éditeur ? Une provocation ? Une pirouette facétieuse ? Mystère... Une lecture pas désagréable mais qui me laisse plutôt indifférente. L'impression d'un gâchis car ce récit de vie offrait potentiellement de beaux protagonistes et un contexte historique intéressant. Mais cette fin, décidément !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est un roman sur l’exil, sur des femmes fortes, ses ancêtres, que nous propose Olivia Ruiz. Des femmes qu’on pourrait croiser chez Pedro Almodovar : hautes en couleur, généreuses mais dures, tragiques….La grand-mère de la narratrice (Olivia en version romancée) , Rita vit bien des épreuves et deuils depuis qu’elle a fuit l’Espagne de Franco. Mais il y a aussi ses sœurs. Et Pepita… Des personnes attachantes. Après, ce n’est ni une autobiographie, ni une biographie, ni un documentaire sur les exilés ibériques dans les années 30. Olivia Ruiz écrit principalement avec ses souvenirs et son imagination, ouvrant un à un les tiroirs de sa mémoire. Le texte est court, parsemé de mots en espagnol-et plus ou moins organisé par l’ouverture des tiroirs de la fameuse commode. Madeleine de Proust, valise en carton ou commode : qu’importe l’objet, l’important c’est l’émotion qu’il suscite ou ressuscite… Et de l’émotion il y en a dans ce texte. Beaucoup de malheurs, et certains passages ont été difficiles à écouter. « La Commode aux tiroirs de couleurs » étant une auto-fiction, de nombreux détails ont été romancés, ou changés par rapport à la réalité. Par exemple le fils d’Olivia Ruiz, Nino est dans le roman, une petite fille, Nina. (...) Il y a d’ailleurs toute une part de réflexion sur les mensonges et la vérité (...) A qui et quand faut-il dire la vérité ? Le fait que ce soit lu par l’auteure est un atout indéniable. Olivia Ruiz sait placer sa voix -bien sûr-, y ajouter de la passion, de la tristesse ou de l’amusement tout en étant bilingue. Le seul bémol, c’est qu’elle ne modifie pas sa voix pour le personnage de Rita – ou du moins je n’ai pas perçu de différence. A un moment j’étais perdue. Qui était ce « je » ? Qui parlait ? Rita ou la narratrice ? Le style est simple, pas de souci de compréhension, et les interludes musicaux sont bien adaptés. Bref le roman d’Olivia Ruiz est une lecture agréable, et le livre audio très réussi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici ma première chronique sur un livre audio. Expérience totalement concluante en découvrant ce premier roman d'Olivia Ruiz, conté par l'auteure elle-même. Dans ce roman, une jeune femme découvre le passé de sa grand-mère Rita, son Abuela. Cette dernière vient de décéder et lui a légué sa commode aux tiroirs de couleurs. Dans chaque tiroir la jeune femme va en apprendre davantage sur des pans du passé de Rita. Ses souvenirs vont commencer lorsqu'elle fuit le franquisme. J'ai beaucoup aimé la première moitié du roman, apprenant beaucoup de choses sur le régime franquiste en Espagne. Rita est une jeune femme forte, pleine de convictions. La seconde partie touche davantage à la vie de femme de Rita, très poignante par moments. Moins historique, mais tout aussi intéressante. Un roman très agréable à lire, rempli d'amour, de tendresse, une plume tout en poésie, J'ai été happée par l'histoire, qui s'écoute avec beaucoup de plaisir. Un peu perturbée au début parce que j'avais l'impression d'entendre Olivia Ruiz narrer sa vie. Même si ce n'est pas le cas, je suppose qu'une partie du roman doit être inspirée du vécu de ses grands parents. J'hésitais depuis un moment à lire ce roman =, il m'intriguait. Je ne regrette pas de l'avoir découvert. Sans être un coup de coeur ce fut une écoute très agréable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici un coup de cœur pour moi. J'ai été très heureuse de découvrir Olivia Ruiz dans son premier roman. J'en ai entendu énormément de bien et je rejoins le groupe des personnes qui ont adoré cette histoire. Cette dernière m'a fait passer par beaucoup d'émotions et j'ai passé un magnifique moment de lecture. J'ai eu la chance de découvrir ce roman en audiobook lu par l'autrice et j'ai adoré cette expérience. Depuis toujours j'aime le grain de voix de cette artiste et l'écouter raconter son récit a été un réel plaisir. J'avais vraiment l'impression d'être dans le livre notamment grâce aux petits passages en espagnol. Ensuite, j'ai beaucoup aimé l'histoire qui est très touchante. La vie des personnages n'a pas été facile et leur courage ainsi que leur joie de vivre m'ont transportée. J'ai adoré leurs forts caractères. Bref, c'est une très belle histoire qui m'a émue mais aussi fait sourire. Je suis très contente d'avoir découvert ce livre et je le conseille vivement. Merci à NetGalleyFrance et AudioLib pour cette superbe découverte. Le blog littéraire de Joe

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Très bel hommage rendue par l'auteur à sa grand-mère, avec pudeur et humour. Chaque tiroir de la commode évoque les passages d'une vie simple.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est fort’ très poétique. J’ai vraiment apprécié la plume de l’auteure et je suis agréablement surprise. Les personnages sont très travaillés pour si peu de page.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un sympathique roman que j'ai bien aimé en audio, car l'accent d'Olivia Riz est parfait pour nous plonger dans l'ambiance espagnole. A ne pas rater non plus pour l "histoire de vie toute en pudeur et délicatesse. Olivia Ruiz en nous racontant le destin de son Abuela (sa grand mère)., c'est l'histoire de l'Espagne du xx éme siècle qui s'ouvre à nous : la franquiste surtout que Rita a fui pour Narbonne.... Triste? Oui bien sur mais si joyeux aussi sous la plume allègre d'Olivia Ruiz !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une jeune femme suite au décès de sa grand-mère se voit légué une commode. En ouvrant les tiroirs les une après les autres elle découvre l'histoire de cette Abuela venue d'Espagne pendant la guerre civile avec ses soeurs et ayant eu une vie extraordinaire. Une histoire magnifique qui croise la grande histoire en plusieurs points tout en restant intimiste. On rit et on pleure avec ce roman que j'ai eu la chance de découvrir en version audio, raconté par la voix magnifique de son auteur qui fait chanter sa langue.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est une expérience particulière que m’a proposée NetGalley avec la version audio de ce roman. Le rythme et les conditions de lecture sont tout à fait différents d’un format papier ou numérique : vous partagez votre cuisine, votre conduite, votre balade matinale avec l’auteure. Sa voix rocailleuse inimitable occupe votre volume sonore car c’est bien elle, Olivia Ruiz, l’auteure, qui nous offre ce cadeau en lisant son roman. Dès lors le contenu prend un tout autre volume car non elle ne lit pas, elle interprète, elle joue, elle nous transporte dans l’Espagne de la guerre civile, du franquisme, de ses grands-parents. Une saga familiale qui ne doit rien à la fiction, réaliste et éprouvante pour les personnages, la famille de l’auteure en fait. L’artifice de la commode, tels des carnets oubliés dans les greniers ou des albums photos, permet un saut dans une histoire douloureuse qui n’a pas fini de faire saigner les cœurs des Espagnols. Au-delà des faits historiques incontestables, de belles histoires d’amour. J’ai beaucoup aimé cette expérience, même si la lectrice que je suis a été parfois frustrée de ne pas pouvoir revenir quelques pages en arrière. La pratique du format audio permet difficilement de s’arrêter sur un mot, sur une page, de laisser vagabonder son imagination. Elle ne permet pas non plus les annotations et autres surlignages. Néanmoins « l’objet audio » peut se révéler être un superbe cadeau. Ce texte réaliste, sensible et rude à la fois, empreint d’amour, restera un très bon souvenir d’écoute et une découverte de la verve fougueuse de l’auteure. Je remercie les éditions LDP et NetGalley pour ce cadeau ! #LaCommodeauxtiroirsdecouleurs #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

'ai écouté ce livre lu par l'autrice elle même Et je dois dire que cela a donné une dimension toute particulière à cette histoire. Dans ce roman, nous allons suivre l'histoire de Rita au travers de lettres et de souvenirs, glisses dans la commode offerte à sa petite fille a sa mort. Nous faisons un voyage en arrière et nous allons vivre la vie de Rita et travers de ses écrits et mon dieu, quelle vie !! Je ne suis pas une habituée des livres audio et j'avoue avoir eu peur de ne pas être assez immergée mais quelle claque ! Cette histoire m'a attrapé, m'a fait voyagé, m'a fait rire autant qu'elle m'a fait pleurer ! C'est histoire de vie, une histoire de femme riche de ses joies, de ses peurs et de ses peines ... J'ai aimé avec Rita, pleuré avec Rita ... C'est un magnifique coup de coeur ❤ ce livre va rejoindre ma bibliothèque et je pense en faire une lecture papier ! La plume de l'autrice est pleine de finesse et de poésie tout comme les textes de ses chansons.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

GGrâce à Netgalley, je réitère l’expérience du livre audio et cette fois le livre est lu par son autrice puisqu’Olivia Ruiz lit elle-même son roman, La commode aux tiroirs de couleurs. A la mort de sa grand-mère, l’Abuela, la narratrice, devenue mère, reçoit en héritage un meuble, la commode aux tiroirs de couleurs qui lorsqu’elle était enfant était une boite de secrets qui lui était interdite. Après la peine de la perte de celle qu’elle aimait tant, à l’abri de son appartement, alors que sa fille dort, elle ouvre un à un les tiroirs de la commode, faisant revivre le passé de son Abuela adorée. A l’écoute de ce récit, j’ai pris beaucoup de plaisir car la voix d’Olivia Ruiz a su m’emporter entre l’Espagne et le Sud de la France. Petite-fille d’un Espagnol qui a fui le régime de Franco, j’habite à Toulouse, où le personnage de Rita vient construire un bout de sa vie, tous les mots d’Olivia Ruiz, son accent du Sud, les descriptions de Toulouse, ont trouvé un écho en moi. Mais ce qui m’a particulièrement marquée dans ce livre audio, c’est le plaisir du conte que nous livre l’autrice. Ecouteurs dans les oreilles, j’ai voyagé entre l’Espagne et le Sud de la France, j’ai vibré pour cette formidable Rita au caractère bien trempé et au courage certain, j’ai apprécié les portraits de cette famille, j’ai souri en attendant cet accent du sud et je me suis reconnue dans cet amour sans limite que l’on peut avoir pour sa famille et en particulier pour ses grands-parents car c’est sans nul doute mon éducation, aimer et accompagner ceux et celles qui n’ont eu de cesse de nous aimer et nous accompagner dès notre premier cri au monde. En résumé : un roman sur la famille, sur l’exil, sur le courage et sur l’amour d’une petite fille à ses grands-parents, piliers fondateurs de son histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman très intéressant, qui contraste entre la dureté de l'immigration, de la vie du personnage principal, et la douceur de l'écriture et de la voix d'Olivia Ruiz. Très touchant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

A la mort de sa grand-mère, Rita hérite de la mystérieuse commode aux tiroirs de couleurs. Elle va enfin trouver la vérité derrière ces tiroirs et découvrir la vie de son abuela, Rita. Partie d'Espagne enfant, c'est tout une histoire familiale qui se lie à la grande Histoire. Voilà un moment que je voulais lire ce roman (plutôt court, en plus), mais je n'en prenais jamais le temps. Alors lorsque je l'ai vu passé en livre audio (lu par Olivia Ruiz elle-même, en plus), j'ai sauté sur l'occasion ! Et je ne regrette pas ! L'histoire est intéressante, touchante, les personnages attachants, et même si une partie est assez sombre, il y a toujours une touche de fraîcheur et d'humour dans l'écriture (et la lecture) ! J'ai vraiment passé un bon moment et c'est typiquement le genre de livre à écouter, donc c'était vraiment parfait !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une magnifique histoire ! C'est une histoire de famille. On suit une grand-mère Rita, une femme espagnole, qui raconte son passé à sa petite-fille à travers une commode dans laquelle se trouve des lettres et des souvenirs. C'est touchant et très prenant de suivre l'histoire de cette femme qui a dû quitter l'Espagne pour la France à cause des problèmes politiques dans son pays. A son arrivée, elle était réduite à une migrante. Pas chez elle en France et plus chez elle en Espagne. On voit toutes les embûches par lesquelles elle est passée. La vie est parfois très compliquée et injuste. Il y a de l'amour, du bonheur mais également de la tristesse, le deuil. Je l'ai écouté (audiolib). J'ai adoré que ça soit l'autrice qui le lise. Ça apportait un réel cachet à l'histoire. Son accent et sa sensualité étaient parfaits. Les mots sont si puissants qu'ils peuvent nous faire ressentir des émotions très fortes. Cette histoire m'a réellement transportée. J'en ai eu des frissons. C'est un roman qui se dévore. Il est très court. J'ai moins apprécié la fin que j'ai trouvé déconcertante et plutôt étrange. J'ai adoré le lien puissant qu'on perçoit entre Rita et sa petite fille. Je pense l'offrir à ma mamy pour lui rappeler à quel point je l'aime.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La commode aux tiroirs Olivia Ruiz Au décès de sa grand mère, une jeune femme herite d'une commode aux tiroirs, celle qu'elle a toujours connu et voulu à plusieurs fois en connaître les secrets. Rita sa grand mère dévoile au fur et à mesure des tiroirs, son histoire, celle d'une espagnole qui a fuit Franco. Une vie de combat et d'aventure. Quelle belle découverte, que la plume d'Olivia Ruiz, que je connaissais qu'en chanteuse avec son tube" j'traine des pieds ". Première expérience du livre audio. J'ai été envoûté par sa voix et son écriture si poignante, remplis d'émotions. Entendre l'auteure nous lire son livre c'est extra, c'est comme si elle m'avait raconté son histoire en confidentiel. Un doux roman sur le passé,ses secrets, les racines, la mémoire. La complicité et l'amour entre grand mère et petite fille. J'ai aimé moi aussi découvrir ce qui se cachait dans chaque tiroirs. Un très joli roman à découvrir. Merci à @netgalley et @audiolib

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai mis du temps à me plonger dans cette histoire, je pensais y trouver du sentimentalisme et du féminisme. Oh quelle erreur! J'ai été emporté par ces mots forts et ces femmes si puissantes et pourtant représentant à elles seules tous les malheurs qu'une femme puisse connaître. Après le décès de Rita, sa petite-fille hérite d'une commode dont les tiroirs sont peints aux couleurs de l'arc-en-ciel, cette commode elle l'a toujours vue chez ses grands-parents. D'ailleurs elle et ses cousins ont toujours imaginé des tas d'histoire autour du contenu si mystérieux de ces tiroirs. Cette commode se trouve aujourd'hui au milieu de son salon et c'est avec émotion que les tiroirs vont s'ouvrir un à un et dévoiler un moment de la vie de Rita et de l'histoire familiale. Ce sont les racines de la narratrice et son identité propre que l'on va découvrir, le récit d'une vie incroyable construite sur l'amour. La vie d'une femme qui malgré les embuches a tenté d’atteindre le bonheur et la liberté. Je ne m'attendais pas à une telle écriture, un récit maitrisé et une pyramide qui se dévoile au fil des chapitres. Le roman débute par le déracinement de jeunes sœurs à cause du franquisme et l'exil dans un pays inconnu. Difficile intégration pour ces espagnols ayant fuient la guerre civile et vus comme des traines-misère. Roman remarquable lu par l'autrice a été une magnifique découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une très bonne lecture malgré un récit un peu brouillon. On ressent que c'est le premier ouvrage de l'autrice. Néanmoins, j'ai adoré les personnages surtout Nina et Rita, des femmes fortes et inspirantes. J'ai aussi énormément apprécié les passages sur la résistance espagnole. Bref un livre touchant que je recommande particulièrement en audiobook rien que pour avoir la chance d'écouter le livre lu par son auteure !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai choisi de découvrir ce roman car je connais peu cette partie de l'histoire et j'ai bien fait. C'est une histoire de femmes au fil du temps. Leurs réussites, leurs échecs qui vont les porter malgré tout. Ce livre c'est aussi la force de la transmission intergénérationnelle, l'importance de laisser une trace pour ne jamais oublier. Le livre audio est lu par l'auteur Olivia Ruiz, avec son accent chantant, c'est un régal. Sa voix se prête merveilleusement bien à l'exercice. Je vous recommande cette lecture qui est très agréable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’exploration des tiroirs de couleurs de la fameuse commode est le prétexte à un voyage dans l’histoire d’une famille espagnole venue en France durant la dictature franquiste, avec ses non-dits et ses drames. C’est aussi et surtout le destin de femmes fortes au caractère bien trempé ! J’ai beaucoup aimé la plume simple et poétique d’Olivia Ruiz. L’idée de départ est originale mais l’enchainement des moments de vies (les « tiroirs ») manque un peu de fluidité à mon gout et j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages, à mon grand désarrois car j’aurais aimé être suspendue aux destins de ces femmes et de cette famille. Ce qui m’a permis de retourner à ma lecture c’est la sublime voix de velours d’Olivia Ruiz qui nous raconte elle-même son roman de sa voix chaude et rauque aux accents espagnols. La fin (sans spoiler évidemment !) est surprenante et j’ai d’abord eu l’impression que l’attitude de la petite fille ne cadrait pas avec le reste du récit. Mais après réflexion, je la trouve atypique, rugueuse, dérangeante et donc finalement complètement en phase avec les femmes qui l’ont précédée. Il m’a fallut un moment pour écrire cet avis. J’avais besoin de temps pour laisser décanter et voir ce qu’il en restait et je m’aperçois que j’en garde un souvenir emprunt d’une certaine nostalgie d’avoir refermé le dernier tiroir de cette surprenante commode. Si vous souhaitez découvrir ce premier roman, mon conseil : écoutez le livre audio pour une expérience unique totalement immersive dans l’univers d’Olivia Ruiz.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :