Les Ombres

Les Observateurs

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 16 mai 2017 | Archivage 27 juin 2017

Résumé

Le célèbre historien-enquêteur Wilson Grant se retrouve embarqué malgré lui, dans des circonstances mystérieuses, à Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Seul et perdu, il est accueilli par une singulière famille dont la demeure semble abriter de nombreux secrets.

Bientôt, des incidents surviennent et se multiplient. Les langues se délient, les découvertes se font jour quant aux mystérieux hôtes de la propriété des Ombres, tandis que resurgissent d’anciennes superstitions.

Wilson s'enlise dans une des plus obscures et intrigantes énigmes qui lui soit offerte. Face à d’incroyables révélations, il va devoir se plonger dans une enquête qui l'obligera à affronter les instincts humains les plus sombres…

Le célèbre historien-enquêteur Wilson Grant se retrouve embarqué malgré lui, dans des circonstances mystérieuses, à Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Seul et perdu, il est accueilli par une...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9791026210542
PRIX 3,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)

Chroniques partagées sur la page du titre

J'ai reçu une copie "Les Ombres"via NetGalley pour une critique honnête. Mes remerciements à Librinova pour cette belle et surprenante découverte. Comme mes élèves, j'ai été totalement fasciné par l'histoire de cette auteure, Alors imaginez mon enthousiasme à la simple pensée d'un suivi. Ce roman plutôt thriller et fantastique se déroule en Angleterre a l'époque victorienne et aborde de nombreux sujets tels que le monde de l’occulte, la mort, le destin, la souffrance et j'en passe. Un véritable roman idéal pour tous les amateurs de mystères et de surnaturels ! Ce récit nous raconte les aventures de Wilson Grant, un historien-chroniqueur du paranormal qui réalise sa dernière enquête avant sa retraite, pour un grand journal. .Mais cette ultime investigation ne va pas se passer comme prévu. Alors qu’il se rendait vers le lieu de sa mission, il se retrouve propulsé à l’autre bout du pays après s’être assoupie sur le banc d'une gare.. On comprend très vite que des forces surnaturelles ne sont pas innocentes dans cette affaire et que Wilson Grant ferait mieux de se méfier. Seul et totalement déboussolé, on le retrouve aux « Ombres », un manoir situé dans la ville de Cheshire et qui attire rapidement la curiosité de l’enquêteur. Bien vite, il va se rendre compte que quelque chose ne va pas, des événements surnaturels se produisent dans la demeure et les rumeurs des habitants ne font que confirmer que des forces maléfiques semblent demeurer en ces lieux..Ce qui est vraiment super intrigant, c’est l’ambiance très ténébreuse et pourtant si réel que l’auteur met en place tout au long de cette histoire. J’ai vraiment été emportée par ce récit qui m’a autant séduite que surprise par le fait qu' un auteur inconnu. puisse faire mieux que certains auteurs très confirmés. Les personnages sont bel et bien le point fort de ce roman, ils sont bien construits et originaux, surtout Wilson Grant, le héro, qui est un homme véritablement attachant, on a peur pour lui, on angoisse avec lui et on doute avec lui ! Le rythme de ce roman est véritablement parfait, on nous fait naviguer lentement mais surement vers une sombre vérité, sans jamais nous épuiser. L’auteure alterne les moments d’action et les moments passifs, ce qui nous rend la lecture beaucoup plus agréable.C'est le deuxième livre que je découvre chez Librinova, et surement pas le dernier..

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce book est un festin.qui m'a vraiment ravi et surpris..Très honnêtement parlant, aucun livre ces derniers temps ne m'a donné la sensation d'être transporté à Londres! C'est une histoire vraiment originale. Wilson Grant est un enqueteur de phénomènes paranormaux. Le problème c'est qu'il n'est pas trés téméraire, je dirai meme 'c'est un grand frouissard', et il ne s'en cache pas. C'est d'ailleurs un des point fort dece livre. Je me suis surpris a rire à un certain nombre de passages. Seulement voilà, sa derniere investigation rencontre un gros problème. Aprés s'etre endormi, il se retrouve a l'autre bout de l'angleterre du 19eme siècle et précisement dans la ville de Chester. Il rencontre un homme mystérieux qui lui porte assistance, Duncan Stredfort, ce sauveur de derniere minute fait accuei a ce pauvre Wilson, perdu et completement desemparé. Et c'est a partir de cet instant que nous découvrons les ombres, une immense demeure qui abrite des choses bien etranges. Je me suis dit un manoir, une histoire de fantomes etc...mais là c'est bien plus que ça! Les revelations et l'histoire qui suit est totalement différente de se qu'on s'attend a decouvrir. Autant vous dire que l'auteur nous a pondu une intrigue inédite, un univers surprenant que celui des ombres.. Chaque chapitre raconte les craintes, les soucis, les peurs et les préoccupations du narrateur respectif. C'est une lecture très agréable, l'introduction et la mise en scène de la Maison hantée a été effrayante et drôle a la fois. Une atmosphère parfois funeste pour les histoires, on y trouve toujours un air de mystère, ainsi qu'un pont entre leurs genres.Les histoires elles-mêmes sont obsédantes, on se pose bien des questions sur l'aprés mort. C'est certainement un livre à lire!!! J'ai vraiment été trés emballé par cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dès les premières page, Eve Ruby utilise à grand effet une atmosphère déorientante, chargée d'émotions avec des sommités saines de mélodrame. Très gothique dans la sensation ,ce livre m'a rappelé de bons souvenirs, ceux des auteurs d'antan. À la surface, cela semble être une histoire de maison hantée classique avec un journaliste fasciné par les histoires surnaturelles. Afin d'enquêter sur des phénomènes mystérieux qui se sont déroulés en Ecosse, Wilson se rend a la gare Victoria. Avec la fatigue et sa mauvaise santé, il est pris de malaise sans émettre aucune plainte. Quelques minutes plus tard, lorsqu'il reprend ses esprits, Wilson réalise que le paysage a énormément changé. Il se trouve à environ quelques mètres d'un vieux cimetière laissé en friche. Je ne veux pas dévoiler l'intrigue, alors je vais juste dire que presque immédiatement après sont arrivée aux Ombres ( nom de la demeure ) commence des évenements inexpliqués. Ce livre ne porte pas sur l'horreur, mais plutôt sur la peur et la justice. Les démons intérieurs qui se déchaînent et font des ravages de façons horribles sur certaines personnes. L'adrénaline est recherchée .... Inutile de dire que si vous aimez une écriture subtile, si vous aimez les personnages bien dessinés qui sont de leur temps et psychologiquement compliqués, si vous avez des sentiments humains, ce livre est pour vous car c'est une étonnante promenade bien contrôlée dans le suspense. Le monde de l'auto-édition est surprenant! Merci a Librinova pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Wilson Grant nous livre son récit. Nous sommes, amis lecteurs, ses confidents. J'aime beaucoup les romans qui débutent comme si le narrateur nous délivrait ainsi ses secrets. Cela nous plonge dans une atmosphère plus sombre, plus confinée, mais aussi cela accentue le poids de l'intrigue. On se sent également privilégiés, valorisés. Nous sommes dignes de confiance.

C'est un roman fantastique comme il en existe beaucoup, mais celui-ci possède un charme indéniable. La période historique, tout d'abord, choisie est parfaite : assez moderne et presque contemporaine, éloignée dans le temps certes, mais pas assez pour que l'on s'y sente perdu. Beaucoup des habitudes que nous avons aujourd'hui étaient déjà en place (même si je pense qu'il y a certains anachronismes dans la façon de penser des protagonistes par moment et/ou pour certains faits et gestes). Elle est aussi propice à ce type de récits. C'était une période où tout semblait possible et où la science avançait à grand pas.
Le décors ensuite est lui aussi bien choisi. Londres, Chester, les grandes bâtisses, les campagnes brumeuses...
La narration est agréable et addictive. On peut noter quelques maladresses ici ou là, mais rien de grave et on passe vite outre. Je suis sans doute très (trop) maniaque dans mes lectures. Le style est fluide et les rebondissements, les révélations sont nombreuses et bien distillées.

On pourrait se dire facilement que ce roman n'apporte rien de plus au genre, mais il en est autrement car si on retrouve tous les éléments obligatoires, l'agencement et quelques inclusions toutes personnelles de l'auteur en font un premier opus très agréable et prometteur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’époque victorienne et la présence de « fantômes », il ne m’en faut pas davantage pour me donner envie de me jeter sur un roman. Celui-ci prend donc place le 22 janvier 1901, jour funeste de la mort de la Reine Victoria, et l’histoire nous est racontée par son personnage principal, Wilson Grant, historien-écrivain, travaillant dans tout ce qui touche au paranormal. S’étant assoupi à la gare de King’s Cross de Londres suite à une violente migraine, il se réveille un peu plus tard à près de 300 kilomètres de là, à Chester, dans le Cheshire. Impossible de comprendre ce qu’il fait là, au milieu de nulle part, à proximité d’un cimetière glaçant. Après avoir erré longuement, il finit par rencontrer un homme, Sir Duncan Stredfort, qui l’invite dans sa grande demeure : « Les Ombres ». Et quelle demeure…
Entre ces angoissantes silhouettes qui se déplacent quand tombe la nuit et l’attitude mystérieuse du propriétaire et de son frère, Killian, Grant tente de garder son esprit analytique. Pourtant, au fil des heures qui s’écoulent, la maison semble bel et bien l’observer et les Ombres ne sont pas une simple hallucination de son esprit… Pourquoi ne cesse-t-on de lui affirmer qu’il n’est pas ici par hasard ? Que cachent cette ville et surtout cette maison, terrifiante et sinistre ?
Si, à mes yeux, l’histoire met un peu de temps à s’installer, il arrive finalement un événement tragique qui l’accélère et la rend de plus en plus prenante. Là, je vais révéler une information décisive qui ne gâche rien mais que je vous laisse découvrir ou pas : nous apprenons que ces Ombres ont un pouvoir extraordinaire : celui de tricher avec le Temps et de modifier l’Histoire…
Si j’ai souhaité en parler, c’est parce que c’est à cet instant-là que l’histoire m’a vraiment happée. J’ai été saisie, merveilleusement effrayée. Et c’est vraiment pour moi à ce moment que démarre le roman. Si le sujet a déjà été traité de mille façons, l’auteur l’aborde avec originalité et finesse. L’écriture, quant à elle, est particulièrement soignée et d’une haute élégance. J’ai vraiment eu la sensation d’être immergée dans un authentique roman écrit au XIXe siècle. C’est distingué, c’est captivant, c’est minutieux. L’auteur joue avec nos nerfs, s’amuse à nous égarer autant qu’elle égare son héros, et nous voyageons dans un brouillard aussi ténébreux qu’hypnotisant.
Sur fond de fantastique, ce premier tome est un très joli roman sur le destin, mais surtout l’intégrité et la justice. Je lirai le prochain tome avec grand plaisir.
Merci aux éditions Librinova et à NetGalley pour cette lecture passionnante, et une mention spéciale, en passant, pour cette éblouissante couverture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel roman original, j'ai passé un très bon moment …. J'ai eu la chance de pouvoir le découvrir et je ne regrette pas ma lecture. Un peu de fantastique ne fait pas de mal. Nous avons affaire à un récit de l'ancien temps, début XXème. De belles paroles, de jolies phrases... Ce qui peut surprendre dans un premier temps mais on s'y habitue très vite et on se prend au jeu des compliments, du savoir vivre qu'ont pu connaître nos anciens.

On rentre assez vite dans le côté obscur, qui selon le résumé semblait être assez frissonnant.. Bon de ce côté là, je n'ai eu aucune crainte, pas de sueurs froides, pas de montée d'adrénaline... mais une très belle aventure dans le manoir des Ombres tout de même... Des questions qui arrivaient au fur et à mesure que je tournai les pages ! Et l'auteur a su amener les réponse avec beaucoup de talent, sans jamais tomber dans les clichés...

Mais par contre.... certains passages sont assez longs. Trop de descriptifs, trop de jolies manières qui paraissaient un tantinet exagérées …. Des échanges entre les personnages qui n'apportaient strictement rien au récit en lui même …. C'est dommage car ça a ralenti ma lecture à plusieurs reprises et j'ai trouvé que certains échanges auraient pu être largement raccourcis.

Cela reste quand même une histoire assez prenante et je pense que je me laisserai tentée par le tome 2 car je me suis attachée aux personnages et leur aventure m'a vraiment donnée envie de connaître la suite.

Un grand merci aux Editions Librinova qui m'ont permis de faire cette lecture très sympathique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alors qu’il s’est assoupi sur un banc de la gare de King’s Cross à Londres, Wilson Grant a la surprise de se réveiller assis au pied d’un arbre “au milieu de nulle part”. Il est recueilli par Sir Duncan Stredfort qui l’accueille dans son domaine des Ombres et lui apprend qu’il se trouve dans la ville de Chester, à plus de 300 km de Londres. Historien et chroniqueur dans le domaine du paranormal, Wilson ne tarde pas à se rendre compte que Les Ombres ainsi que ses hôtes abritent nombre de secrets et de présences mystérieuses.

Tout d’abord je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Librinova qui m’ont fait découvrir ce livre en Service Presse. Il s’agit d’un roman fantastique écrit par Eve Ruby Lenn. Sa plume est fluide et ses descriptions empreintes de poésie. Elle a créé tout un univers étrange et déconcertant autour d’une mystérieuse maison baptisée Les Ombres et de ses habitants Duncan et Killian Stredfort ainsi que leur gouvernante Sara. Tous trois abritent bien des mystères. Avec Les Ombres Les Observateurs, l’auteure nous offre un livre foisonnant, elle nous conte une multitude d’histoires, nous fait voyager dans le temps, nous délivre de beaux messages. Il y est question de justice, de vérité mais également de mystérieuses entités au service de cette justice et cette vérité qui hantent le domaine lorsque la nuit vient. Ses personnages sont très fouillés et leur psychologie bien étudiée.

Eve Ruby Lenn a un vocabulaire très riche qui nous permet de bien nous immerger dans cette époque victorienne. Par contre j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs, que le texte était beaucoup trop policé en particulier dans les dialogues ce qui pour moi a nui au rythme. Du coup je suis restée spectatrice, à distance, je ne suis pas parvenue à véritablement m’attacher aux personnages, à ressentir leurs émotions. C’est dommage car l’histoire par elle-même est tout à fait surprenante et addictive.

Cet avis vous a-t-il été utile ?
Aucune

Un livre surprenant et addictif.

Alors qu’il s’est assoupi sur un banc de la gare de King’s Cross à Londres, Wilson Grant a la surprise de se réveiller assis au pied d’un arbre “au milieu de nulle part”. Il est recueilli par Sir Duncan Stredfort qui l’accueille dans son domaine des Ombres et lui apprend qu’il se trouve dans la ville de Chester, à plus de 300 km de Londres. Historien et chroniqueur dans le domaine du paranormal, Wilson ne tarde pas à se rendre compte que Les Ombres ainsi que ses hôtes abritent nombre de secrets et de présences mystérieuses.

Tout d’abord je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Librinova qui m’ont fait découvrir ce livre en Service Presse. Il s’agit d’un roman fantastique écrit par Eve Ruby Lenn. Sa plume est fluide et ses descriptions empreintes de poésie. Elle a créé tout un univers étrange et déconcertant autour d’une mystérieuse maison baptisée Les Ombres et de ses habitants Duncan et Killian Stredfort ainsi que leur gouvernante Sara. Tous trois abritent bien des mystères. Avec Les Ombres Les Observateurs, l’auteure nous offre un livre foisonnant, elle nous conte une multitude d’histoires, nous fait voyager dans le temps, nous délivre de beaux messages. Il y est question de justice, de vérité mais également de mystérieuses entités au service de cette justice et cette vérité qui hantent le domaine lorsque la nuit vient. Ses personnages sont très fouillés et leur psychologie bien étudiée.

Eve Ruby Lenn a un vocabulaire très riche qui nous permet de bien nous immerger dans cette époque victorienne. Par contre j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs, que le texte était beaucoup trop policé en particulier dans les dialogues ce qui pour moi a nui au rythme. Du coup je suis restée spectatrice, à distance, je ne suis pas parvenue à véritablement m’attacher aux personnages, à ressentir leurs émotions. C’est dommage car l’histoire par elle-même est tout à fait surprenante et addictive.

Aucune
Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’aime les histoires de surnaturel, ces récits baignés de fantômes et de mystères qui font frissonner l’hiver sous la couette pendant la lecture. Ou à défaut rafraichisse le lecteur l’été pendant une canicule.
Ici j’ai d’abord été attiré par le résumé. Il promet tout ce que j’aime. Mais j’avoue qu’au premier regard la couverture a su elle aussi m’attirer l’œil et me donner envie. Cette lune si claire et si lumineuse sur ce manoir si sombre. Cette brume filante. Et ces ombres qui semblent flotter alentours.
J’ai déjà lu précédemment un roman de cette maison d’édition. Et il faut croire que certains sujets chez eux m’attirent fortement car il s’intitulait « les ombres de Brocéliande ».

Cette fois encore je n’ai pas été déçue de ma lecture.
Wilson Grant est un personnage vraiment attachant par ce qui en fait plus un second couteau qu’un héros généralement. Il est peureux. Mais il l’avoue et l’assume pleinement. C’est aussi ce qui le pousse à écrire ses chroniques et à enquêter sur des faits surnaturels. Combattre ses frayeurs. Vaincre le mal par le mal pourrait-on dire en fait un personnage fort intéressant.
Alors qu’il est en attente de son train en gare de Londres, des évènements mystérieux vont le propulser dans le Cheshire.
Beaucoup de talent dans la plume de l’auteure dès les premiers chapitres. Elle sait poser une ambiance de façon simple mais parfaitement maitrisée. On ressent les prémices d’un mystère en approche. Les frissons d’un trouble secret. En bref l’attrait de l’aventure est là. Le lecteur est harponné.
La suite ne laisse pas indifférent.
Cette maison et ses habitants vont devenir pour Wilson comme pour nous des énigmes à percer.
Le récit va ainsi devenir de plus en plus prenant et Eve Ruby Lann nous entraîne à l’intérieur de façon vraiment magique.
En fait, rien ne semble laisse présager que nous allons être subjugués. Wilson nous raconte un évènement qui va modifier sa façon d’envisager sa retraite. Un évènement dans sa vie qui va en amener d’autres. Ainsi que des rencontres.
L’auteure au travers de ces pages va pointer du doigt nos faiblesses d’êtres humains, nos travers aussi. Les missions des Observateurs, que nous allons avoir la chance de rencontrer et de suivre, vont elles aussi apporter beaucoup d’eau au moulin de nos réflexions intérieures. Car les questions parfois simples que pose Wilson, ou qu’il se pose ne peuvent laisser le lecteur indifférent.
Ce roman découvert par hasard est une jolie pépite taillée dans un matériau dont on fait les coups de cœur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est la couverture de ce livre qui m'a immédiatement appelé "regarde comme je suis jolie, tu dois absolument découvrir les secrets que renferment mes pages" ! Alors comme je suis faible, j'ai cédé à l'appel et j'ai posé ma candidature pour recevoir une copie numérique de la bête. Je remercie grandement Netgalley et surtout les Editions Librinova pour cette découverte.

Le célèbre historien-enquêteur Wilson Grant se retrouve embarqué malgré lui, dans des circonstances mystérieuses, à Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Seul et perdu, il est accueilli par une singulière famille dont la demeure semble abriter de nombreux secrets.
Bientôt, des incidents surviennent et se multiplient.
Les langues se délient, les découvertes se font jour quant aux mystérieux hôtes de la propriété des Ombres, tandis que resurgissent d’anciennes superstitions.
Wilson s'enlise dans une des plus obscures et intrigantes énigmes qui lui soit offerte. Face à d’incroyables révélations, il va devoir se plonger dans une enquête qui l'obligera à affronter les instincts humains les plus sombres …

Inutile de le cacher, j'attendais quand même beaucoup de cette lecture. Le résumé était très alléchant, la couverture superbe (oui, j'insiste) et le classement dans la catégorie horreur sur livraddict ... tous les ingrédients étaient réunis pour que je passe un très agréable moment. Du coup, je pense que j'avais mis la barre tellement haut que je ne pouvais qu'être un poil déçue. Alors attention, c'est loin d'être une mauvaise lecture mais j'aurai aimé aimer ce livre encore plus.

Je m'explique ... j'ai eu un peu de mal à rentrer complétement dans l'histoire. Sur le coup, je n'ai pas trop compris comment le personnage principal, Wilson Grant, se retrouvait catapulté à Chester. Quelque part, c'est super de ne rien expliquer car le lecteur se retrouve dans la même position que le héros mais moi, j'aime pas ça. J'aurai aimé en savoir un peu plus et bien plus rapidement. Car pour moi, trop de mystère tue finit par tuer le mystère. Tout était trop entouré d'un voile et j'ai fini par me lasser. J'ai un peu trouvé le temps long ...

Heureusement, les révélations arrivent quand même à un moment donné et là, ça a relancé la machine. J'ai à nouveau apprécié ma lecture et j'ai aimé les révélations que l'auteure nous propose. Ça n'explique pas tout bien évidemment, ça reste un premier tome, mais ça apporte déjà quelques réponses dont j'avais bien besoin. Ma curiosité a été attisée et je pense que je découvrais le tome suivant avec plaisir.

D'autant que j'ai bien aimé les personnages (enfin, pas tous non plus), à commencer par Wilson. C'est quelqu'un de très curieux qui se retrouve embarqué dans une histoire un peu folle. J'ai trouvé qu'il réagissait plutôt bien dans une telle situation, à sa place je pense que j'aurai pris les choses avec bien moins de zénitude. Les deux frères sont très intrigants et j'ai aimé la façon dont Eve Ruby Lenn nous les dévoile peu à peu.

C'est bien écrit, ça se lit bien. A part les quelques temps morts dont j'ai déjà parlé, le lecteur ne s'ennuie pas. Le style n'est certes pas hyper littéraire mais ça n'est pas le but du livre. C'est agréable, efficace et c'est un peu ce qu'on en attendait ... L'univers que l'auteure nous propose est plutôt riche, j'espère qu'il s'étoffera encore un peu plus au prochain tome.

Une découverte intéressante que je vous conseille de faire ...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Suite à des circonstances mystérieuses, Wilson Grant se retrouve sur les terres de la propriété des Ombres où vivent les deux frères Stredfort. Là, de nombreux mystères apparaissent et Wilson enquête tout en apprenant le rôle qu'il aura à jouer pour répondre à ces interrogations...

Quel beau moment passé avec ce premier tome des Ombres: les Observateurs. J'ai été passionné par cet univers se passant dans l'époque victorienne avec tout le package : décors, costumes, langage, calèche, ... et un univers tout droit sorti d'un film de la Hammer avec une propriété aux esprits. Mais l'originalité de ce livre est le rôle que remplissent les frères Stredfort et que va suivre le personnage principal, Wilson Grant...

Ce premier tome pose habilement les bases et je suis très curieuse de voir ce que va donner le tome 2.
Eve Ruby Lenn a développé un univers foisonnant, énigmatique et passionnant.

Je vous conseille bien évidemment à découvrir cet opus qui ravira les amateurs d'esprits et de période victorienne, mais pas que...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Retour dans le passé, à l’époque victorienne, dans le vieux Londres. On y découvre, Winston, historien-enquêteur sur les forces occultes qui se prépare pour sa dernière mission avant sa retraite. Le voilà sur le quai de la gare dans l’attente de son train. Il s’endort sur un banc et se retrouve propulsé à l’autre bout du pays, à Chester, dans le Cheshier. Il se réveille devant une demeure étrange et quelque peu effrayante au premier abord. C’est ainsi qu’il va rencontrer la famille Stredfort. Duncan et Killian, les deux frères, semblent cacher bien des secrets et ce n’est pas pour rien que des rumeurs circulent sur la maison.
Les mystères s’accumulent tout au long des pages et les réponses arrivent au compte goutte. Que cachent les frères ? Quels secrets rôdent dans la maison ? Wilson aura le temps de découvrir bien des choses durant son séjour aux Ombres. Ambiance funeste, atmosphère étrange et effrayante, les fantômes du passé hantent le récit, mais pas que…
C’est une lecture assez prenante, car je voulais savoir de quoi il retournait. Mais les passages descriptifs assez longs m’ont parfois un peu découragée. De même que pour certains dialogues que j’ai trouvés répétitifs et parfois inutiles. Les personnages sont bien travaillés, pourtant, je n’ai pas réussi à m’attacher à eux. Comme s’il manquait un petit quelque chose.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Wilson Grant est historien-enquêteur connu et respecté dans sa profession. Un jour, il se retrouve soudainement dans une ville, à Cheste, en Angleterre. Il ne s’est pas comment il est arrivé là. Heureusement, il est gentiment accueilli et hébergé par une famille. Mais les jours passent et Wilson Grant se rend assez vite compte que le maître des lieux et son jeune frère se comportent mystérieusement…


Non, ce n’est pas une simple banale histoire de fantôme, bien au contraire. L’intrigue est très originale et unique dans son genre. Il est question de voyage dans le temps, d’ombres et de mensonges. Tout un cocktail bien passionnant !

Wilson Grant est un homme bon et intelligent. Il est aussi très rationnel et c’est pourquoi il cherche à comprendre ce qu’il se passe. Mais à un moment, il doit admettre ce qu’il voit et entend : dans la demeure de ses hôtes s’y passent d’événements très étranges ! Wilson va se retrouver embarquer dans une affaire dangereuse et douloureuse. Néanmoins, il tient bon car il veut connaître la vérité.

L’ambiance est très sombre et glauque. Une fois encore, je n’ai pas eu peur (les livres ne me font pas peur) mais il y a des scènes très angoissantes et terribles. Il faut avoir le cœur bien accroché : attention aux âmes sensibles !

Le style d’écriture est dense et très plaisante. L’auteure nous happe dans son intrigue et j’étais tellement plongée dans l’histoire que j’ai eu du mal à lâcher le roman. Néanmoins, j’ai trouvé que c’était parfois un peu long, les personnages discutent beaucoup du passé, donnent des explications (peut-être un peu trop ?) et j’avoue que mon intérêt baissait un peu. Cependant, l’auteure arrivait toujours à me redonner l’envie grâce aux révélations et aux événements !

Je préfère ne pas trop vous dévoiler sur l’intrigue, c’est tellement original que je préfère vous laisser la découvrir par vous-même ;)


En bref, c’est un bon premier tome malgré quelques longueurs. J’ai totalement accroché à l’intrigue passionnante et totalement inédite. Wilson Grant m’a beaucoup plu et j’espère le retrouver dans d’autres aventures !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un petit mot sur la couverture que je trouve plutôt jolie et correspondant tout à fait au livre qu'elle illustre : sombre, sobre, brumeuse comme la campagne anglaise, mystérieuse et prometteuse.

La plume de l'auteure est finalement plutôt agréable, si l'on oublie que l'action se situe à l'époque victorienne (des calèches ! *_* ), avec le style qui lui est propre. Vous ne voyez pas ce que je veux dire ? Et bien, cela a tout d'abord à voir avec la façon de parler des personnages. C'est assez ampoulé, un peu sophistiqué, il y a des prénoms à quasiment toutes les phrases et ça dégouline de bons sentiments. Mais trop de bons sentiments tuent les bons sentiments si vous voyez ce que je veux dire...

Bon, parlons un peu de l'histoire en elle-même.
Wilson Grant, Historien et chroniqueur paranormal, attend son train en gare de King's Cross. Ce qu'il ne sait pas, c'est que cela va l'entrainer au sein d'un inquiétant manoir, Les Ombres, chez deux frères mystérieux, Duncan et Killian Stredfort. Sa curiosité largement titillée, comme la nôtre (on tâtonne, on suspecte, on réfléchit, on doute, on se questionne...), notre gentleman va alors largement flirter avec le fantastique et toucher à des choses qui le dépassent.

Malgré les trop bons sentiments de Wilson, je n'ai pas trop accroché à son personnage pourtant travaillé, mais pour moi sans saveur. J'ai un peu plus apprécié ceux des deux frères, que j'ai trouvé plus intéressants avec tous leurs mystères et leur passé sombre.
Le petite truc marrant, c'est la chienne Natsu. Pas qu'elle soit un personnage marrant non, mais c'est juste que c'est le nom d'un de nos chats... :p

Je dois dire que le concept du livre est franchement intéressant. Malheureusement, je ne peux vous en dire plus, parce que je voudrais pas vous spoiler et ainsi vous enlever toute surprise ni toute envie de lire ce livre.

Ce que je peux vous dire, en revanche, c'est que ce livre lent, très lent, contient très peu d'action et des dialogues parfois très longs qui, selon moi, sont de temps en temps superflus.
Pourtant l'idée est bonne !

En résumé, je suis un peu déçue de ma lecture parce que le résumé me vendait quelque chose de bien plus angoissant, de bien plus prometteur et qui, au final, malgré la bonne idée générale du roman, n'est pas à la hauteur de ce que l'on m'a fait miroiter. Néanmoins, c'est un premier tome et je suis certaine que l'auteure en a encore sous le coude pour nous surprendre.
Un livre à tenter, surtout si vous aimez l'époque victorienne, qui est vraiment très bien retranscrite ici, couplée au fantastique. ;-)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :