De profundis

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 25 août 2016 | Archivage 16 déc. 2016

Résumé

Dans un monde à la dérive, une femme en fuite, une fillette murée dans le silence, et une ancienne demeure habitée d'un secret.
Bruxelles, dans un avenir proche. Ebola III a plongé l’Europe dans le chaos : hôpitaux débordés, électricité rationnée, fanatismes exacerbés. Roxanne survit grâce au trafic de médicaments et pense à suivre le mouvement général : s’ôter joyeusement la vie. Mais son ex-mari succombe au virus, lui laissant Stella, une fillette étrange dont elle ne s’est jamais occupée. Quand une bande de pillards assassine sa voisine, Roxanne part pour un hameau oublié, où l’attend une ancienne maison de famille. La mère et la fille pourront-elles s’adapter à ce mode de vie ancestral et à cette existence de recluses ?

Entre dystopie et conte fantastique, De profundis est un roman hors normes. Une plongée en enfer, doublée d’une fabuleuse histoire d’amour.

Entre dystopie et conte fantastique, De profundis est un roman hors normes. Une plongée en enfer, doublée d’une fabuleuse histoire d’amour.
Dans un monde à la dérive, une femme en fuite, une fillette murée dans le silence, et une ancienne demeure habitée d'un secret.
Bruxelles, dans un avenir proche. Ebola III a plongé l’Europe dans le...

Actions promotionnelles

- Une jeune romancière déjà primée et promise à un beau destin littéraire (comme l’a prouvé l’intérêt suscité par son premier roman).
- Un récit littéraire et dystopique qui nous rappelle La Route.
- Plus de 10 000 exemplaires vendus pour son précédent roman, Today we live.

- Une jeune romancière déjà primée et promise à un beau destin littéraire (comme l’a prouvé l’intérêt suscité par son premier roman).
- Un récit littéraire et dystopique qui nous rappelle La Route.
-...


Formats disponibles

FORMAT GF cartonné
ISBN 9782749151052
PRIX 17,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)

Chroniques partagées sur la page du titre

Encore plus fort que son premier roman, plus original dans la thématique. Une auteur à suivre dorénavant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Loin de ce à quoi je m'attendais, ce roman est une très très bonne surprise ! C'est l'histoire de Roxanne et Stella, mère et fille, qui quittent la capitale de la Belgique pour aller dans le hameau familial déserté depuis la pandémie du virus Ebola III. La société n'est plus celle que nous connaissons ; des pilleurs rôdent et des groupuscules religieux se sont créés sur inspiration des anciennes religions qui régissaient le monde avant la pandémie.

Roxanne est loin d'être un personnage ordinaire et sa façon de voir le monde - survivre à tout prix. Elle embarque avec elle sa fille Stella qu'elle ne connaît que trop mal. La jeune fille a cette vision de la vie proche du fantastique ; elle se pose énormément de questions sur la vie et les gens. Elle les observe et réagit en fonction de ce qu'elle connait. Elle est très émouvante comme petite car elle s'attache aux gens mais ne montre rien.

Dans la cabane où elles trouvent refuge, un être plasma hante. Roxanne et Stella le ressentent dans des degrés différents et entament une certaine relation avec lui. Cette entité apporte un côté fantasmagorique au récit. Sans être déplaisant, on se retrouve hanté par cette lecture dont on veut savoir savoir la fin, savoir ce que Roxanne et Stella vont faire et ce que les autres personnages autour d'elles vont faire ... L'auteur aborde toutes les faces les plus sombres de l'humanité et cela nous renvoie à ce qu'il se passe actuellement dans les actualités mondiales ... Forcément, ça nous fait réfléchir ...

En bref, un récit onirique presque indescriptible. L'auteur amène le lecteur dans une transe en compagnie des deux personnages principaux. Roxanne est complètement brisée par la vie et l'arrivée de Stella dans sa vie bouleverse sa manière de voir le monde et la vie. C'est un roman qui ne passera pas inaperçu lors de cette rentrée littéraire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dystopie en Wallonie. "The road" version europenne. On ne se detache que tres difficilememt du roman. Un rythme soutenu et trespeu de temps morts. On ne comprend pas toujours lefonctionnememt des personnages et le melange des genres mais le livre tient le lecteur en haleine

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le monde est plongé dans le chaos et ravagé par les épidémies, les hommes par instinct de survie deviennent des bêtes sanguinaires sans foi ni lois. Dans cet univers une femme, Roxanne, devra se battre pour sauver sa petite fille qu'elle n'a pas élevée. Tout a coup pour sauver l'enfant un sentiment maternel jusque là inexistant va se mettre a grandir pour lutter contre un environnement hostile.Un roman distopique riche en imagination et en rebondissements que l'on ne lâche pas malgré le côté sombre et pessimiste.L'originalité du thème et bien servie par une écriture fluide et agréable. un auteure a suivre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici un ouvrage très intéressant pour cette rentrée littéraire : une dystopie !
L'écriture est fluide, agressive et piquante. Les personnages sont vivants, entiers et particulièrement travaillés. Si l'identification est difficile, c'est surtout lié au décalage incroyable entre ce monde ravagé et le nôtre.
J'ai beaucoup apprécié ma lecture. Un ouvrage étonnant et intriguant. Bravo !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Roxanne vit dans un monde citadin plein de violence et d incertitude
Avec l arrivee de sa fille tout va changer
Ces deux personnages feminin vont apprendre a surmonter leurs blessures et en faire une force

J ai beaucoup aime ce roman qui change des habituels romans futuristes
Il est violent mais surmonte cette violence
Il est dur et froid mais il fait naitre de belles emotions

Les personnages sont attachants
Meme les passages d introspection sont integres au recit et le lecteur est emporté dans un flux de lecture qu on a peine a stopper avant la fin du livre

Un tres bon roman

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comme dans son précédent roman, Emmanuelle Pirotte adopte une écriture ciselée et ce style magnifique qui la caractérisent désormais.

Dans De Profundis , elle brosse un futur anxiogène dominé par la violence et une terrible pandémie , Ebola III , qui décime les populations . Roxanne, le personnage principal est une femme névrosée qui doit endosser son rôle de mère à la mort de son ex compagnon. Pas facile pour elle de s'adapter à cette nouvelle situation d'autant que sa fille , Stella est particulière et qu'elle doivent subrepticement fuir la ville pour échapper au pire. Ensemble, elle devront s'apprivoiser et apprendre à survivre dans des conditions rudimentaires dans une maison où règne une atmosphère étrange.

Si le récit réserve de vrais moments d 'émotion, la froideur des personnages et le comportement teinté de narcissisme de Roxane m'ont empêché d'éprouver une réelle empathie pour ce que les protagonistes traversaient.

Par ailleurs, alors que je m'attendais à lire une dystopie, j'ai été surprise de constater qu' au fil des pages l'aspect fantastique de l'histoire prenait le pas sur le reste, reléguant la dystopie au second plan.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :