Coup de foudre

nouvelle

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 12 janv. 2016 | Archivage 2 févr. 2016

Résumé

Par l’auteur du célèbre Un désordre américain, finaliste du National Book Award, Coup de foudre, une nouvelle évoque, entre provocation et farce, comment les gens de pouvoir s’en prennent aux faibles, les riches s’en prennent aux pauvres, histoire connue mais non moins tragique. Comment des hommes intelligents peuvent-ils se révéler si petits ? Comment la prise de risque peut-elle les mener au sommet et du même coup les faire chuter ? L’histoire politique récente est pleine de ces hommes sexuellement irresponsables : Bill Clinton, Silvio Berlusconi, Eliot Spitzer ou encore Moshe Katsav.


Coup de foudre, une nouvelle
est la lettre de pardon fictive écrite par le président d’un établissement de prêt transnational, accusé d’avoir violé la femme de chambre d'un hôtel new-yorkais. Elle raconte l’histoire d’un homme qui a réussi, intelligent, puissant, acteur incontournable de la politique et de la finance internationales ; un homme qui s'apprêtait à rencontrer l’une des femmes les plus influentes du monde, Angela Merkel, pour régler la crise de la dette européenne, et qui parallèlement, allait s'en prendre à l’une des femmes les moins influentes du monde, une immigrée en situation irrégulière, une employée subalterne. C’est l’histoire d’un homme qui aurait pu être candidat aux présidentielles françaises, qui se sentait invincible et qui a découvert qu’il ne l'était pas.


Publiée d'abord dans le Harper’s Magazine puis inclus dans un recueil de nouvelles intitulé Coup de Foudre, A Novella and Stories, cette traduction est la première à voir le jour en français.

Par l’auteur du célèbre Un désordre américain, finaliste du National Book Award, Coup de foudre, une nouvelle évoque, entre provocation et farce, comment les gens de pouvoir s’en prennent aux...


Note de l'éditeur

Au sujet de l’auteur : Ken Kalfus est l’auteur de trois romans, le célèbre "Un désordre américain" (sélection 2006 du National Book Award), "Equilateral" et "The Commissariat of Enlightenment: A Novel". Il a également publié des recueils de nouvelles "Thirst" et "Pu-239 and Other Russian Fantasies" (sélection 2000 du PEN/Faulkner) qui fut à l’origine du film du même nom produit par HBO en 2006. Kalfus a remporté une bourse Pew Fellowship et une bourse Guggenheim. Il habite à Philadelphie. Un désordre américain fut publié en France en 2006 et fut salué par la critique: ‘Un héritier de John Updike qui s'amuse à observer les déboires sentimentaux de ses concitoyens’ L’express ‘Voici peut-être le meilleur roman possible sur «nine-eleven»’ Le Figaro

Au sujet de l’auteur : Ken Kalfus est l’auteur de trois romans, le célèbre "Un désordre américain" (sélection 2006 du National Book Award), "Equilateral" et "The Commissariat of Enlightenment: A...


Ils recommandent !

" Spectaculaire ! " New York Times Book Review
"Cet été, l’une des meilleurs histoires que j’ai lues s’appelle Coup de foudre. C’est trois jours dans la tête de Dominique Strauss-Kahn. Absolument superbe." Jenni Russell, BBC Radio 4 Today
"Un récit fictif de la chute de Dominique Strauss-Kahn qui est psychologiquement brillante." Michael Gove, Lord Chancelier, Secrétaire d'État à la Justice, Grande-Bretagne

" Spectaculaire ! " New York Times Book Review
"Cet été, l’une des meilleurs histoires que j’ai lues s’appelle Coup de foudre. C’est trois jours dans la tête de Dominique Strauss-Kahn. Absolument...


Formats disponibles

FORMAT GF cartonné
ISBN 9781632866301
PRIX 1,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Durant 11 courts chapitres (le fichier epub n’affiche que 52 petites pages), nous sommes dans la tête de DSK: ce qu’il ressent, ses pulsions, ses regrets… C’est aussi remarquable que brillant! L’auteur ne nous épargne rien dans son écriture: elle est directe, expressive et explicite. Elle met bien en exergue le côté manipulateur et calculateur de l’homme politique. C’est souvent cash. L’auteur parle allègrement de sexe. On est loin de la pudeur américaine. Subtil mélange entre la face publique (le grand économiste, président du FMI, qui prépare son entretien avec Angela Merkel pour le sauvetage de la Grèce) et la face obscure (le libertin avide de soirées privées, « sorte de malade sexuel »), cette lettre renferme également des phrases très fortes et quelques messages politiques. Ce petit opus se lit facilement et est intéressant. Je n’irai pas jusqu’à écrire qu’il fut un coup de foudre mais il m’a bien plu.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un récit relativement court, mais court et prenant. Dès la première page, vous êtes pris dans ce tourbillon de provocation, de tourments, de politique, mais avec une touche d'humour qui fait que l'on ne peut faire autrement que de lire d'une seule traite. Lorsque j'ai lu le résumé, il m'a intrigué, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Je ne connaissais l'auteur que de nom, je n'avais encore rien lu de lui. J'ai donc fais quelques recherches sur le net, et ce que j'en ai lu m'a encore plus intriguée, il fallait que je fasse connaissance avec sa plume. C'est donc avec joie que j'ai lu cette nouvelle, j'allais découvrir une nouvelle plume qui je l'espérais me ravirait. Je peux donc maintenant dire que je suis admirative de la manière d'écrire de cet auteur, il utilise des mots justes et percutants, mais criants de vérité. Ceci n'est qu'une histoire, mais elle pourrait tellement être réelle, elle pourrait avoir vraiment existé. Vu le monde dans lequel nous vivons, plus rien ne m'étonne. J'ai envie de ne rien vous dire sur l'histoire en elle-même, mais de vivement vous conseiller de la découvrir par vous-même, que cette plume vous transporte comme elle l'a fait avec moi. Je peux vous certifier que je ne vais pas en rester là, il faut absolumement que je découvrir l'univers de Ken Kalfus, un univers percutant qui m'intrigue et m'attire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ken Kalfus est un auteur et journaliste américain, multi-récompensé outre-Atlantique pour différents ouvrages. Cette nouvelle sort en janvier et parle d’un fait divers qui a bousculé l’actualité internationale en 2011, l’affaire Dominique Strauss-Khan. Evidemment les noms des principaux intéressés sont remplacés par d’autres mais on reconnaît très bien l’homme politique et son penchant prononcé pour le sexe. Le narrateur est donc ici le politicien qui, devant son ordinateur, écrit une lettre à la femme de chambre qu’il a violé dans sa chambre d’hôtel du Sofitel. Avec un cynisme et une plume exemplaire, Ken Kalfus nous décrit les pensées du personnages et ses penchants assez dégueulasses. Cette nouvelle possède donc un côté psychologique assez intense. La chute de Strauss-Khan est bien amenée et est vraiment intéressante à découvrir. En 2011, je ne m’étais pas rendue compte des retombées médiatiques… L’écriture de Kalfus est passionnante, on lit d’ailleurs la nouvelle d’une traite…et on en ressort dégoûté… Je vous la conseille à l’occasion, un moment intéressant autour de la face cachée d’un personnage politique fort, ignoble et fourbe !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai passé un agréable moment de lecture. Cependant, même si les noms des protagonistes principaux sont modifiés, difficile de passer outre la réalité de «l'affaire». Je me suis donc parfois sentie un peu mal à l'aise, tant à cause du sujet (il est tout de même question d'une agression sexuelle) que du côté voyeuriste du texte (ce qui est une impression très personnelle). L'auteur parvient cependant à donner une autre image de son personnage principal (qui est aussi le narrateur) et cela rattrape amplement ce sentiment. De plus, les conséquences médiatiques, politiques et même économiques sont aussi abordées, et ce d'une manière à laquelle je n'avais pas pensé, n'étant proche d'aucun de ces secteurs. En conclusion, j'ai passé un bon moment de lecture, même si le sujet n'est pas forcément simple à appréhender.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un texte court et cru, sur un sujet d'actualité. On pourrait reprocher à l'auteur de l'avoir choisi. A quoi bon ? La liberté d'écrire, de s'inspirer de ce que l'on veut est importante. Le lecteur voit les faits à travers les yeux d'un homme de pouvoir, presque un prédateur sexuel, imbus de lui-même, pas seulement du point de vue sexuel. Ce texte est un peu, pour ce personnage, un exutoire, tout ce qu'on ne lui a pas permis de dire. Heureusement, ai-je envie de préciser. Coup de foudre est un texte pas toujours agréable à lire, mais intéressant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un livre qui m'a mise profondément mal à l'aise. Une fois le contexte restitué, les personnages identifiés, j'ai eu du mal à lire cette nouvelle. Je n'avais pas envie de ressentir de l'empathie pour certains personnages, mais d'un autre côté, je n'avais pas envie de les juger.. Après lecture, rien de tout ça n'est arrivé, parce que cette nouvelle est très bien écrite. L'écriture est simple, vive et efficace. Les personnages sont présentés sans fioritures, sans emballages cadeaux. Ils nous sont présentés comme ils sont. J'avais envie d'en savoir plus, mais le rôle de voyeur qui m'a été donné par l'auteur de cette nouvelle ne me convenait pas non plus. C'était vraiment une lecture particulière.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le résumé en dit long sur ce qu'il pourrait y avoir dans ces 52 pages. Une histoire fictive qui découle d'un fait réel sans que nous, lecteurs, nous sachions ce qui est véridique ou non. Ce n'est pas ce qui est proposé entre ces lignes. D'ailleurs, qui n'a jamais osé imaginer ce qui a bien pu se produire ce fameux jour-là, entre l'un de nos ministres et cette femme de ménage dans un grand hôtel New-yorkais ? Ici, l'auteur entre dans la tête d'un homme politique et écrit une lettre qui donne toutes les explications qu'il a imaginé. Bien entendu, il s'agit d'une fiction et non de la réalité, mais comme le dicton dit souvent : la fiction dépasse la réalité, à moins que ce ne soit l'inverse ! Dès les premières pages nous savons de qui l'auteur parle, bien que les noms des personnages principaux ont été modifiés, mais pas les secondaires. Nous entrons dans une suite immense, juste après les finitions d'une partie fine entre adultes consentants. Un peu de sexe, beaucoup de sous-entendu au sujet des femmes, énormément de politiques en place, car même si notre personnage principal est un homme de 62 ans qui aiment les femmes, il n'en oublie pas ses fonctions et la façon de gérer tout un pays, même s'il n'est pas président. Des idées, il en a, des appuis beaucoup moins, mais l'adversité, c'est ce qu'il recherche et aime par dessus tout. Il ne cherche aucunement la facilité et s'il faut rentrer dans le tas, alors il le fait. La vie est un combat de tous les jours et il est fier de ce qu'il est, même s'il use de petites pilules (bleues?) afin d'assouvir ses besoins sexuels. Les tourments de cet homme sont bien présents qu'il ne sait plus où donner de la tête. Serait-ce pour cela que des faits lui sont reprochés ? Vérité, mensonge, plus rien ne va. L’honnêteté dans tout cela n'est qu'un vain mot. Il n'y a que le pouvoir, les ambitions des autres qui veulent l'écraser qui sont importants. Cet homme est devenu un danger, donc il faut trouver une parade. Était-ce la meilleure solution ? Aucune idée, en même temps qui peut savoir ce qui s'est réellement passé dans cette chambre en si peu de temps ? Le récit est court, mais pourtant prenant même si ce n'est pas le sujet le plus passionnant. Il se lit très vite. Les mots sont souvent mélangés à de l'humour, de la sensualité, des sensations brutes. Il n'y a pas de faux semblants, juste une vérité qui ne sera jamais dévoilée et sincèrement, je m'en fiche. L'auteur ne mâche pas ses mots, il est direct, froid par moment, chaud à d'autres, mais c'est ainsi et cela passe très bien. Une nouvelle à ne pas mettre entre toutes les mains certes, mais elle aide malgré tout à comprendre le système dans lequel nous vivons, même si tout n'est que fiction.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comment ne pas penser à une célèbre affaire qui a mis à mal un homme politique français, qui aurait pu être notre président??? On est plongé dans sa tête, ses remords et regrets, son obsession des femmes. A lire

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :