Vivre pour les caméras

Ce que la téléréalité a fait de nous

Connectez-vous pour accéder au titre. Connectez-vous ou inscrivez-vous ici !
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 2 mai 2024 | Archivage 1 juil. 2024
J.C. Lattès | JC Lattès

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Vivrepourlescaméras #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Il y a près de vingt-cinq ans, la téléréalité apparaissait sur nos écrans, et ne les a plus quittés. Jugée trop populaire ou abrutissante, les médias traditionnels s’en sont détournés, la laissant devenir un angle mort. Pourtant, diffusée à l’heure du goûter, elle a façonné une nouvelle esthétique, entre réalité reconstituée et intimité factice, des codes de la communication dont aujourd’hui tout le monde fait usage, des influenceurs jusqu’aux politiques.
Spectatrice assidue depuis ses dix ans, Constance Vilanova n’a jamais décroché de ces programmes. Devenue journaliste, elle s’est interrogée : pourquoi avons-nous collectivement méprisé ce phénomène ? Dans cette enquête, elle nous entraîne au coeur de cette industrie : culte de l’individu, aspiration à la célébrité, banalisation de la chirurgie esthétique, apologie du clash et du harcèlement, romantisation des violences sexistes et sexuelles… Pendant que nous détournions le regard, la téléréalité s’est exportée sur les réseaux sociaux, ne cessant d’exploiter et de creuser les failles de notre société.

Il y a près de vingt-cinq ans, la téléréalité apparaissait sur nos écrans, et ne les a plus quittés. Jugée trop populaire ou abrutissante, les médias traditionnels s’en sont détournés, la laissant...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782709673150
PRIX 14,99 € (EUR)
PAGES 224

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Constance Vilanova dresse un portrait peu glorieux de la télé réalité depuis ses débuts. Déjà aux origines, la manipulation médiatique envers les candidats est intense, et avec les années et la professionalisation du milieu, on peux dire que c'est de pire en pire.
Sexisme, violences en tout genre, lgbtphobie, aujourd'hui cela dépasse le cadre même de la télévision pour s'inviter sur les réseaux sociaux où les candidats suivis par des milliers de personnes continuent un cinéma incessant où les dérives ne prennent jamais fin.
Cet essai est très bien construit, intéressant et juste.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je vivais à l’étranger lors de l’arrivée du Loft en France (j’ai donc raté ça) et après ça je n’ai jamais vraiment accroché à la télé réalité qui de loin m’a toujours paru être une espèce de dîner de cons que l’on regarde pour se moquer de candidats qui ne sont pas vraiment conscients qu’ils sont là pour ça. Ce que j’ai aimé dans ce livre de Constance Vilanova c’est qu’elle me prouve que j’ai raison.
La télé réalité française est avant tout un reflet de notre société, elle en reprend surtout les pires aspects : goût pour l’argent, individualisme, sexisme, reprise de modèles de masculinité et de féminité clichés et toxiques, culture du viol….Ce sont des programmes très regardés par des cerveaux en construction, on comprend tout de suite mieux pourquoi toute une génération semble avoir reculé sur certains sujets.
Cette télé c’est aussi l’exploitation de personnes fragiles (surtout des femmes), qui viennent de milieux très populaires avec des passés souvent très durs et qui voient ces opportunités comme un moyen de s’en sortir. Des candidates peu encadrées et absolument pas suivies après les émissions, qui peuvent vite sombrer mais comme l’écosystème marche bien ça fait de bons articles pour la presse people de caniveau.
Une partie de la réflexion est interessante et je pense qu’elle aurait mérité d’être développée (mais dans un autre livre peut être), le fait qu’avec l’avènement des réseaux sociaux nous sommes tous potentiellement des héros de nos propres tv réalité. La mise en scène de sa propre vie est à la portée de tous et cela change la manière dont nous vivons certaines choses.
J’ai particulièrement aimé la conclusion du livre. Regarder ces programmes, même si c’est pour en rire (argument de beaucoup de gens qui n’assument pas), c’est entretenir un système violent et destructeur. Si personne ne regarde ces programmes s’arrêtent.

Merci à NetGalley pour l’exemplaire de cet essai.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :