Trompe-l'oeil

Connectez-vous pour accéder au titre. Connectez-vous ou inscrivez-vous ici !
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 21 mars 2024 | Archivage Aucune
Jungle | Ramdam

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #JungleBD #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Petite escroc, Jade sort tout juste de prison. Loin d'avoir retenu la leçon, elle est bien décidée à revivre le frisson du bon coup et à se refaire au plus vite.

Par Fiona, son ancienne codétenue, elle se retrouve liée au Clan Williams sur une affaire de tableaux volés. Jade espère tirer son épingle du jeu grâce à son père, un faussaire repenti, qu'elle compte bien embarquer dans l'affaire.

Mais il se peut que rien ne se passe comme prévu. Et entre les histoires de famille et les arnaqueurs arnaqués, il faudra sans doute se méfier des ambitions trop grandes.

Petite escroc, Jade sort tout juste de prison. Loin d'avoir retenu la leçon, elle est bien décidée à revivre le frisson du bon coup et à se refaire au plus vite.

Par Fiona, son ancienne codétenue...


Formats disponibles

ISBN 9782822239981
PRIX 19,95 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Il m'a attiré par son titre, trompe-l'oeil ça cache pleins de choses et ça m'a donné envie de le lire.

A peine ouvert le roman graphique a gagné des points avec les citations en début de chapitre, c'est quelque chose que j'adore.

Depuis le début du livre j'étais a fond derrière les personnages "allez y ! Prenez votre vie en main ! Vous allez y arriver" mais la fin est arrivée beaucoup trop vite ! Pourquoi ??? Je suis pas d'accord ! Rajoutez des pages !

L'histoire est attrayante, on est emporté dedans.

Et petit bonus, j'ai adoré le côté monde imaginaire sous forme de peinture du père.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Magnifique bd tant sur le plan visuel avec ses couleurs sublimes que sur le plan de la réflexion quant aux relations père-fille. L’histoire est haletante et un vraie délice pour les yeux. J’ai adoré le clin d’œil de l’oreille à la fin ;) C’est un énorme coup de cœur que je vais me faire un plaisir de conseiller !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans "Trompe-l'œil", le dernier ouvrage coécrit par Damien Martinière et Paul Bona, les lecteurs sont entraînés dans une spirale d'escroqueries, de trahisons et de rebondissements captivants.

L'histoire débute avec Jade, une petite escroc fraîchement sortie de prison et déterminée à retrouver le frisson de l'arnaque parfaite. Bien décidée à se refaire rapidement, elle se retrouve impliquée dans une affaire de tableaux volés grâce à Fiona, son ancienne codétenue, et au Clan Williams.

Jade mise sur l'expertise de son père, un faussaire repenti, pour sortir gagnante de cette affaire. Cependant, les plans risquent de dérailler lorsque les enjeux s'intensifient et que les histoires de famille s'entremêlent avec les ambitions personnelles.

Martinière et Bona tissent habilement une toile complexe où les personnages évoluent dans un univers où les apparences sont souvent trompeuses. Les lecteurs sont entraînés dans une série d'escroqueries audacieuses et de retournements de situation inattendus, les tenant en haleine jusqu'à la dernière page.

Mais au-delà de l'action effrénée, "Trompe-l'œil" explore également les thèmes de la loyauté, de la rédemption et des liens familiaux. Les auteurs parviennent à créer des personnages nuancés, aux motivations ambiguës, ajoutant une profondeur supplémentaire à l'intrigue déjà riche en rebondissements.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici mon retour de lecture sur le roman graphique Trompe-l'œil.
Petite escroc, Jade sort tout juste de prison.
Loin d`avoir retenu la leçon, elle est bien décidée à revivre le frisson du bon coup et à se refaire au plus vite.
Par Fiona, son ancienne codétenue, elle se retrouve liée au Clan Williams sur une affaire de tableaux volés.
Jade espère tirer son épingle du jeu grâce à son père, un faussaire repenti, qu`elle compte bien embarquer dans l`affaire.
Mais il se peut que rien ne se passe comme prévu.
Et entre les histoires de famille et les arnaqueurs arnaqués, il faudra sans doute se méfier des ambitions trop grandes.
Trompe-l'œil est un roman graphique mettant en scène une ex détenue, jade. Elle ne fait pas partie du grand banditisme, c'est "juste" une petite escroc.
En sortant de prison, elle retrouve Fiona, son ancienne codétenue qui fait partie du Clan Williams. Une famille qui ne rigole pas et met en place un trafic avec Jade. Contrainte et forcée, celle ci mêle son père (faussaire repenti) à un trafic d'art.
Tout se déroule en famille.. Mais parfois les choses dérapent quand on est trop gourmand !
Je n'ai pas trop aimé le Clan Williams, surtout Fiona que j'ai trouvé détestable. Mais cela ne m'a pas dérangé outre mesure car je ne savais pas trop ce qui allait lui arriver.. Dans ce cas là, ne pas la trouver sympathique n'est pas bien grave ;)
Quand à Jade, je ne sais pas trop quoi penser d'elle. L'ai je apprécié ? Pas sur, mais là encore quand les personnages sont des voyous je préfère ne pas m'attacher.
L'histoire est bien ficelée. Il y a un vol, une enquête, des rebondissements. Tout se recoupe peu à peu sans fausses notes.
J'ai beaucoup apprécié cette bande dessinée.
Les illustrations et la colorisation sont réussies.
Trompe-l'œil est une bonne surprise que j'ai eu la chance de découvrir en avant première et que je note quatre étoiles et demie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Trafic de faux tableaux, police mafieuse, crimes, réseaux, mensonges, égoïsme… cette bande dessinée traite de plusieurs sujets. Le scénario est vraiment interessant et l’histoire bien construite. On y retrouve également le thème des liens de la famille qui sont très présents, de l’amour, et du pardon. J’aurais aimé un final pour gai mais la révérence finale est la plus poétique de l’ouvrage. Les dessins ne sont pas très finalisés, très brut sans réel recherche de détail, mais l’histoire est plus importante dans ce type de BD, même si je dois avouer j’aurais préféré avoir de magnifiques dessins. Jolie découverte

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Canada, après un réveillon de St-Sylvestre.

À peine sortie de prison, Jade, escroqueuse de petite envergure, se retrouve de nouveaux dans de sales draps.

Contactée par son ex-codétenue Fiona, Jade va être utilisée pour ses connaissances artistiques par le clan Williams.
Nick Williams, gangster de grande renommée et père de Fiona, veut se lancer dans le trafic d’œuvres d’art.

Jade, piégée à ses dépends, devra demander l’aide de son père Glenn, artiste peu reconnu par ses pairs, mais faussaire de grand talent.

Jade va tout faire pour sortir de cette horrible situation sachant que le clan Williams n’est pas le dernier à utiliser les méthodes expéditives.

Phil, jeune et nouveau policier au Lac des Fauves, malgré son bégaiement dont on se moque, veut résoudre une affaire de tableaux volés chez le maire de la ville, mais n’est pas franchement aidé par son supérieur Otto.

Tous deux vont croiser la route des Williams et de Jade. Mais dans quelles circonstances?

Trompe-L’Oeil m’a de suite plus par son aspect graphique. Très artistique et presque spontanée.

La palette des couleurs jouant sur le blanc de l’hiver canadien et des couleurs plus violentes comme le rouge est remarquablement utilisé.
La couleur donne aussi de l’intensité à la trame.

Les personnages, malgré conventionnels, sont attachants ou détestables.
J’ai adoré aimer Glenn, le papa maladroit et rêveur (la fin “artistique” est sublime) et j’ai adoré détesté Fiona, une fille cherchant la reconnaissance de son père et sans empathie pour les autres.

Au vu de l’ambiance et de l’atmosphère, on peut y déceler un côté FARGO avec des personnages un peu hors-norme.

L’histoire est “classique”: une ex-taularde qui retombe dans ses mauvaises manies et qui est embarquée dans une sale affaire, mais le ton est soutenu et rythmé (très chouette rendu pour une course-poursuite par exemple).

J’aurais même voulu un peu plus de planches pour approfondir certains points de l’intrigue

J’ai aussi apprécié que la BD soit coupée en chapitre dont chacun commence par une citation d’artistes renommés (très belle idée).

La BD est plutôt destinée à un public de + de 16 ans car on y retrouve des scènes violentes.

J’ai beaucoup apprécié le monde de Jade et cette BD est donc une excellente surprise sur divers points.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une BD particulière… qui met en vedette des truands bien mal habiles.
En fait, «l’héroïne» de cette histoire c’est Jade qui sitôt sortie de prison veut déjà se remettre en selle financièrement et replonger dans la criminalité.
Malheureusement pour elle, elle n’est pas douée pour choisir ses associés et pas plus douée pour se défaire de ses associés. Bref, la chance ne semble jamais être de son côté…
Je ne suis pas fan de ce genre de récit, j’aime m’attacher aux personnages qu’ils soient du côté de la loi ou contre elle. Ici je n’ai trouvé personne à qui m’attacher, le policier Phil était le moins antipathique et le moins manipulateur, mais il n’a pas ce qu’il faut pour être un coup de cœur.
Sinon côté illustrations, ce que j’ai le plus apprécié ce sont les arrières plan, les décors et les couleurs. Je ne suis pas fan de l’esthétisme des personnages et je trouvais le trait trop inégal.

Bref, vous aurez compris, ce n’est pas un coup de cœur ni même une BD que je relirai.
Dernier petit détail qui m’a irrité (comme Québécoise), je n’ai pas compris pourquoi le scénariste a tenu à situer son récit au Québec, si les personnages utilisent des expressions typiquement françaises! Surtout que c’est supposé se dérouler en région rurale… Ça enlevait beaucoup de crédibilité aux dialogues.
J’ai lu cette bande dessinée en format numérique par l’entremise de #JungleBD et de #NetGalleyFrance.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai apprécié ma lecture de cette bande dessinée pour son graphisme et son histoire. L'intrigue policière est bien menée (référence Quentin Tarantino) avec des références à des artistes connues comme Vincent Van Gogh ou au fauvisme. Les personnages sont attachants. Je recommande, mais je suis resté sur ma fin.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai beaucoup aimé cette BD ! J’ai trouvé les graphismes et la colorimétrie splendides.
Je me suis attaché à Jade et son papa, et j’ai beaucoup aimé les rebondissements qu’ils vont traverser, entre gore et humour. Les personnages des policiers sont également très chouette.
Même si c’est un peu court pour développer pleinement l’intrigue qui aurait mérité quelques pages de plus, le récit est bourré d’action et reste palpitant, on n’a vraiment pas envie de lâcher cette BD !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est la couverture et le titre du roman qui m'ont donné envie de me plonger dans cette histoire. J'ai apprécié cette lecture mais sans plus. Il faut quand même laisser une chance à cette bande dessinée pour vous faire votre propre avis.

Les dessins sont jolis mais pas très détaillés, j'aurais apprécié plus de précision. Cependant j'ai adoré le côté imaginaire du père et les dessins associés.
Les sujets abordés sont multiples : art, trahison, vol, famille, amitié. Cela m'a permis d'en apprendre sur ces thèmes, notamment l'art. J'ai apprécié la relation père fille du personnage principale, Jade.

Les actions et révélations s'enchainement parfaitement, cependant ça ne m'a pas aidé à m'attacher aux personnages.

C'est tout de même une bande dessinée sympathique qui mérite d'être découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une bonne bande dessinée, divertissante et qui passe le temps. Les dessins sont vraiment très réussis, et les personnages sont aussi attachants et on comprends bien l’enjeu pour chacun d’entre eux. Jusqu’au bout, on espère que tout ce passe bien pour eux, mais parfois la réalité de la vie les rattrape. Les méchant ne s’en sortent pas toujours, même quand on se trouve de l’autre côté du miroir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jade sort de prison pour bonne conduite et décide de contacter de vieilles connaissance pour remonter une affaire. Mais Fiona, qu'elle a rencontrée en prison, fait partie du clan Williams, et l'entraine dans un affaire de tableaux volés.
Trompe-l'œil est une histoire assez classique mais parfaitement menée, le récit d'une ambition trop grande qui va se briser face à la réalité. J'ai eu du mal à m'attacher au personnage de Jade, pourtant au cœur de l'histoire, mais la jeune femme est peu sympathique, égoïste. j'ai pourtant fini par éprouver de l'empathie pour elle, surtout grâce à sa relation avec son père, qui est lui très attachant. Mais le reste des personnages est antipathique.
Côté graphique, je ne suis pas très emballée par les traits des personnages. Cependant, les couleurs sont magnifiques et les planches représentant les tableau de Glenn superbes.
Reste une BD à l'intrigue prenante qui m'a fait passer un bon moment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jade vient de sortir de prison pour bonne conduite. Malheureusement pour elle, son premier reflexe est de recontacter ses anciens camarades.
Elle va retrouver Fiona avec qui elle était en prison, afin de trouver un business à faire.

Fiona fait partie du clan Williams dont les deux autres membres sont son père et son oncle. Ils décident de cambrioler la maison du maire et de ne voler que les tableaux de maître. Les tableaux valent chères et les Williams ne sont pas du genre à se laisser faire face à un menteur.

Malgré un incendie qui brûlera toutes les toiles qui devaient être vendue, Jade n'a pas le choix de trouver une autre solution plutôt que de se faire tuer par le clan.
Alors que son père, ancien faussaire d'art, essaie de vivre de sa peinture, il va malgré lui, devoir l'aider dans son plan.

Mais rien ne va se passer comme elle l'aurait voulu.


Une bande dessinée qui nous montre les dessous du petit banditisme, ses dangers et ses conséquences.
J'ai beaucoup aimé le développement des personnages avec l'histoire de Glenn, de Phil le policier. Cela rendait les personnages plus humains. Pas tous bien sûr, car on peut découvrir qu'Oto est un sacré ripoux.

Ce fût une belle découverte. Les jeux de couleurs sont vraiment bien faits ainsi que les illustrations. Les plans avec la neige sont magnifiques. On ne s'ennuie pas du début à la fin,

Comme je l'ai vu sur un avis, je trouve cela dommage que les personnages n'ont pas garder des expressions québécoises sachant que cela se déroule dans la campagne canadienne.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Amatrice d'art, voici une bande dessinée qui a tout de suite accroché mon regard que ce soit par sa couverture que par son titre qui m'a tout de suite évoqué un genre pictural se voulant trompeur lorsqu'on le regarde que j'aime beaucoup.

Dans l'album de Damien Martinière et de Paul Bona, nous nous retrouvons plongés au cœur d'un trafic d'œuvres d'art où il sera question d'arnaque, de faux et de contrefaçon, le tout à la sauce sixties ce qui apporte un certain comique et une légèreté à l'histoire. J'ai beaucoup apprécié le graphisme et l'utilisation de couleurs vives et colorées pour illustrer cette histoire de ripoux qui pourrait bien se finir en arroseur arrosé 😉

Je tiens à remercier les Éditions Jungle RamDam et Netgalley France pour la découverte de cet album assez déjanté où j'ai pu retrouver de nombreuses références à des artistes que nous connaissons tous 😀

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une jolie BD avec de belles peintures.
Une BD qui aborde différents thèmes et où tout n'est pas tout noir ou tout blanc.
Une jolie découverte

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jade vient de sortir de prison. Sauf qu'elle n'a pas envie de rentrer dans le droit chemin et contacte Fiona, son ancienne co-détenue, qui lui propose une affaire juteuse. Cette dernière est la fille du patriarche du clan Williams, connu dans la région pour magouiller. L'affaire dans laquelle trempe le clan est une affaire de vol de tableaux. Mais à la suite d'une mauvaise décision de Fiona, toutes les toiles volées sont brûlées et Jade doit absolument faire appel à un faussaire qu'elle connaît bien, son père, pour réparer son erreur et se faire quelques billets supplémentaires.

Le côté polar de ce roman graphique va plaire à des adultes. Les citations de début de chapitre sont bien choisies et la patte graphique est très belle. Cependant, je reste mitigée sur ma lecture. Elle n'a ni été agréable ni désagréable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un polar complètement dingue à coups de faussaires, d'entourloupes et de personnages complètement déjantés. Pas une seconde de répit, des rebondissements et des plans foireux parsemés de violence bien sentie, voilà la recette de ce trompé l'œil qui m'aura divertie bien plus que je ne l'aurait présumé.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :