Boldemorve

Le fantôme dont il ne faut pas boire le nom

Connectez-vous pour accéder au titre. Connectez-vous ou inscrivez-vous ici !
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 16 févr. 2024 | Archivage Aucune

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Boldemorve #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

EN LIBRAIRIE LE 16 FEVRIER

Dans une campagne reculée se trouve une maison abandonnée depuis très longtemps. Cette maison n’est pas vide pour autant, c’est la résidence d’une bande de fantômes maladroits, malhonnêtes ou mal lunés, des fantômes vraiment nuls, à l'image de leur chef, le terrible Boldemorve !

Seulement, hé hé, la famille Muché, famille recomposée qui s’est agrandie, a besoin d’espace. Après des mois de recherches, le père a enfin déniché la perle rare, une maison entièrement à retaper. Les Muché passent à l'action. Mais les fantômes ne l'entendent pas de cette oreille...

EN LIBRAIRIE LE 16 FEVRIER

Dans une campagne reculée se trouve une maison abandonnée depuis très longtemps. Cette maison n’est pas vide pour autant, c’est la résidence d’une bande de fantômes...


Note de l'éditeur

KACTUS : La collection de romans drôles et illustrés pour les CM, des histoires pleines d'humour et de rebondissements pour des jeunes lecteurs qui dévorent !

KACTUS : La collection de romans drôles et illustrés pour les CM, des histoires pleines d'humour et de rebondissements pour des jeunes lecteurs qui dévorent !


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782215183037
PRIX 12,95 € (EUR)
PAGES 208

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Boldemorve et ses acolytes fantômes sont bien décidés à chasser les humains qui se sont mis en tête d'envahir leur espace. Pour cela, ils ne vont pas hésiter à faire preuve de ruses et pièges pour effrayer les mortels nouveaux colocataires.
L'histoire est franchement agréable et surtout très drôle. J'ai apprécié que l'auteur prenne le temps de nous présenter les personnages et de nous raconter leurs histoires et leurs morts. Cela a permis de s'attacher aux fantômes mais aussi d'éveiller plus d'empathie.
Quant à la famille qui vient les envahir, là aussi, elle est drôlissime! Les personnages sont remplis de fraîcheur.
J'ai beaucoup aimé découvrir les diverses manigances élaborées par les fantômes afin d'arriver à leur fin.
L'écriture est agréable. Elle est également bien adaptée à des lecteurs plus jeunes.
Cette lecture a donc su me séduire. J'ai bien ri en lisant ce roman et je le conseille aux plus jeunes mais aussi aux moins jeunes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Boldemorve, le fantôme dont il ne faut pas boire le nom !" de Sophie Laroche, illustré par Agnès Ernoult, est un livre charmant et humoristique qui plonge les jeunes lecteurs dans une aventure surnaturelle pleine de rebondissements. Située dans une campagne isolée, l'histoire débute avec la famille Muché, une famille recomposée pleine de vie, qui découvre et décide de rénover une maison abandonnée, sans savoir qu'elle est habitée par une bande de fantômes maladroits sous la conduite de leur chef, le fameux Boldemorve.

Ce livre se distingue par sa capacité à mélanger l'humour et le surnaturel de manière à captiver et divertir les enfants. Les personnages des fantômes, décrits comme maladroits, malhonnêtes ou mal lunés, apportent une touche de légèreté et d'humour à l'histoire, en particulier Boldemorve, dont le nom seul est une source de rires.

L'histoire est bien rythmée, avec des rebondissements et des confrontations amusantes entre les Muché et les fantômes. Cette dynamique crée une série de situations comiques et de quiproquos qui tiendront les jeunes lecteurs en haleine. La famille Muché, avec ses membres aux personnalités diverses, ajoute une dimension réaliste et relatable à l'histoire, rendant le récit à la fois fantastique et terre-à-terre.

Les illustrations d'Agnès Ernoult jouent un rôle clé dans l'ouvrage, apportant vie et couleur à l'

histoire. Son style artistique capture parfaitement l'atmosphère fantaisiste et légèrement effrayante de la maison hantée, tout en restant accessible et attrayant pour les enfants. Les images complètent l'histoire de Sophie Laroche, enrichissant l'expérience de lecture et aidant les jeunes lecteurs à visualiser les scènes amusantes et les personnages uniques.

L'un des points forts du livre est son approche originale du thème des maisons hantées. Au lieu de suivre les clichés habituels, l'auteur a créé une histoire qui tourne autour de l'idée d'une cohabitation hilarante et parfois chaotique entre les humains et les fantômes. Cela offre une perspective rafraîchissante sur la façon dont les différences et les malentendus peuvent être surmontés par l'humour et l'ingéniosité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un manoir délabré, une famille de quatre enfants, et bien sûr une bande de fantômes. Et si cette fois c'était les fantômes qui souhaitaient se débarrasser des humains? C'est le parti pris de Boldemorve.

L'originalité de cette histoire tient au fait qu'elle se base sur le point de vue des fantômes. Le récit nous permet de connaître chaque personnage et son histoire, ce qui les rend attachants aux yeux du lecteur. Nous rentrons dans l'univers des fantômes et pouvons saisir la personnalité de chacun.
Les vivants ne sont pas en reste. Ils sont dépeints avec beaucoup de réalisme, et on les imagine aisément, sortis de leur histoire, se promenant dans la vie réelle.

La plume de l'auteur est plaisante et fluide. La rédaction est pleine d'humour et de jeux de mots, on ne s'ennuie donc jamais. Boldemorve est un livre qui fait sourire de la première à la dernière page.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La première chose qui a attiré mon regard a été le titre, Boldemorve: J'avoue, dans un premier temps, je ne l'ai pas bien lu (j'ai plutôt lu le nom de celui qu'il ne faut pas nommer). Ensuite l'illustration de la couverture m'a bien fait comprendre que je me trompais en voyant des fantômes. Après relecture, j'ai bien rigolé. Et ce sourire n'a pas quitté mon visage pendant toute la lecture!
On nous présente un groupe de fantômes vivants dans une maison inhabitée depuis des lustres. Chacun avec sa particularité et son propre caractère. Ils vivent leur vie, tranquilou, jusqu'à l'arrivée de personnes vivantes.
Une famille va venir s'installer dans la maison mais avant, place au travaux. Les parents ont des idées un peu loufoques pour remettre sur pied la maison. Les fantômes vont tout essayer pour les faire fuir, mais ce n'est pas si simple.
C'est une lecture facile et fluide. Les illustrations permettent de nous mettre dans l'ambiance. Les jeux de mots avec les noms des personnages sont hilarants.
Je recommande vivement. On passe un très bon moment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je l'ai DÉ-VO-RÉ ce livre ! Tous les personnages sont drôles, l'histoire de leur mort nous est contée pour chacun et ils sont tous plus incapables les uns que les autres. Leurs intrigues pour faire partir la famille, elle aussi déjantée, qui souhaite s'installer sont récréatives. Une lecture que je conseille aux jeunes et aux moins jeunes !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici mon retour de lecture sur le roman jeunesse Boldemorve, le fantôme dont il ne faut pas boire le nom ! de Sophie Laroche (textes) et Agnès Ernoult (illustrations).
Dans une campagne reculée se trouve une maison abandonnée depuis très longtemps.
Cette maison n’est pas vide pour autant, c’est la résidence d’une bande de fantômes maladroits, malhonnêtes ou mal lunés, des fantômes vraiment nuls, à l'image de leur chef, le terrible Boldemorve !
Seulement, hé hé, la famille Muché, famille recomposée qui s’est agrandie, a besoin d’espace.
Après des mois de recherches, le père a enfin déniché la perle rare, une maison entièrement à retaper. Les Muché passent à l'action.
Mais les fantômes ne l'entendent pas de cette oreille..
Boldemorve, le fantôme dont il ne faut pas boire le nom ! est un roman jeunesse accessible à tous, dès 8 ans. Il fait partie de la collection Kactus, aux éditions Fleurus.
Boldemorve et d'autres fantômes hantent une maison abandonnée depuis bien longtemps.
La famille Muché est une famille recomposée qui souhaite emménager dans une grande maison, pour abriter leur nouvelle famille.
Ils jettent leur dévolu sur.. celle où vit Boldemorve et ses acolytes, évidemment ;)
L'histoire est simple mais cela fonctionne parfaitement grâce à l'humour, très présent dans ce roman.
J'adore les noms des fantômes, qui sont excellents et bien trouvés.
La famille est composée de personnages fort amusants.
L'ensemble amusera petits comme grands.
L'écriture est fluide, à aucun moment on ne s'ennuie. La grande enfant que je suis a passé un très bon moment de lecture, j'en suis ravie :)
Et j'ai apprécié les illustrations.
Boldemorve, le fantôme dont il ne faut pas boire le nom ! est un bon roman jeunesse que je recommande et note cinq étoiles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

OK, j'avoue, la couverture m'a fait craquer, ça sentait bon l'humour. Le moins qu'on puisse dire, c'est que je n'ai pas été déçue de ce côté, ce roman est complètement déjanté !

Dans la première partie, nous faisons la rencontre des divers fantôme qui peuplent la maison abandonnée. Facteur, pirate, momie, demoiselle de la haute société et cuisinier raté, un panel de personnages qui n'ont a priori rien à faire ensemble, et pourtant...

Bon, en vrai, ça aurait sans doute été mieux qu'ils ne se retrouvent pas ensemble, car c'est une sacrée bande de bras cassés ! En tout cas, j'ai adoré leur présentation à chacun, entre ancienne vie et modifications apportées depuis leur décès.

Puis vient la famille Muché, grand famille composée de deux parents pour quatre enfants. Leur rêve, c'était une maison atypique, alors quand ils découvrent celles des fantômes (sans se douter qu'elle est hantée, bien sûr), c'est le coup de foudre ! Un achat que nos chers revenants ne vont pas du tout voir d'un bon oeil. Ils sont déterminés à chasser les vivants de chez eux !

Vont-ils y parvenir ? Par quels moyens farfelus ? Un paquet pour essayer, croyez-moi !

Boldemorve, c'est un roman jeunesse amusant, décalé et pleins de rebondissements, qui devrait ravir les plus jeunes !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est très drôle. Un roman jeunesse qui m’a fait penser à une version de Beetlejuice en roman et pour plus jeunes. Ces fantômes sont nuls mais on les adore. Je vous le conseille vivement. Je suis sûre que les élèves des plus grandes classes adoreraient l'avoir à la BCD.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un titre drôle pour les jeunes lecteurs qui ne sera pas sans rappeler du Beetlejuice (en moins effrayant) ou Casper. Quand une nouvelle famille achète la maison de Boldemorve et ses camarades rien ne va plus. Les charmants (?) Fantômes vont tout faire pour empêcher les travaux de rénovation et faire fuire cette immonde famille de vivant loin de leur domaine éternel.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est dans une vieille maison abandonnée qu’ont élu domicile une bande de fantômes un peu spéciale : Boldemorve, Fleur Bleue, Nicou Nitête, Toutenkarton et Os Court. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne sont pas très doués pour effrayer, surtout Os Court qui a peur de tout !

Mais quand Barack Avendre, l’agent immobilier parvient à vendre la maison dans laquelle vivent les fantômes, ces-derniers n’ont pas le choix. Ils sont obligés de contacter la SNCF (Société Nauséabonde des Cruels Fantômes) qui leur ordonne de faire fuir Jacques, Sara Croche et leurs enfants au plus vite. Les voilà embarqués dans une mission des plus complexes pour la bande de fantômes ratés qu’ils sont !

J’ai adoré ce petit livre où l’humour est présent à chaque page. Les noms des personnages sont extrêmement bien trouvés (Théo Jus l’électricien, Nicolas Vabo le plombier entre autres…). L’autrice prend le temps de présenter chaque fantôme et d’expliquer comment il est devenu l’un d’entre eux. On s’attache donc très facilement à la joyeuse bande. La famille n’est pas en reste côté humour. L’ensemble est vraiment bien ficelé, on s’amuse de voir les fantômes tenter par tous les moyens de récupérer leur territoire ! Une comédie rafraîchissante qui plaira aux grands lecteurs mais aussi aux plus jeunes (dès 9-12 ans). Les illustrations sont rigolotes et j’ai adoré suivre en images les péripéties de cette petite bande. Une superbe découverte !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :