Jardins nomades

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 20 oct. 2023 | Archivage 12 janv. 2024

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Jardinsnomades #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Rescapée d'une enfance traumatique, Merel pensait avoir apprivoisé ses démons en rencontrant Stan et en formant avec lui un couple voyageur de chercheurs en botanique. Mais une nouvelle descente aux enfers va rendre le retour à une vie normale difficile pour cette écorchée vive… Jusqu’au jour où elle pose ses valises dans une maison à la campagne.

En se créant un cocon rassurant et solitaire, en écrivant, en redonnant vie à un jardin longtemps resté à l’abandon, Merel croit commencer à revivre. Malgré elle, elle s’attache à la jeune Nikki, locataire d’une demeure voisine.

Mais que signifient vraiment cette rencontre, ce lieu et toutes les sensations oubliées qu’ils réveillent ? Quelle est cette présence toxique ressurgissant du passé ? Dans cet apparent havre de paix, la jeune femme si sauvage parviendra-t-elle enfin à calmer son cœur et à trouver les clefs de son enfance?

Avec Jardins nomades, Claire Elder nous entraîne dans une histoire troublante sur la reconstruction des âmes et des corps blessés, un récit tout en émotion et en poésie, baigné par la présence forte de la nature.

Rescapée d'une enfance traumatique, Merel pensait avoir apprivoisé ses démons en rencontrant Stan et en formant avec lui un couple voyageur de chercheurs en botanique. Mais une nouvelle descente aux...


Note de l'éditeur

L'autrice :
"Universitaire, voyageuse, aujourd'hui installée en Auvergne.
Auteure de "Forêt lointaine" (2020)"

L'autrice :
"Universitaire, voyageuse, aujourd'hui installée en Auvergne.
Auteure de "Forêt lointaine" (2020)"


Ils recommandent !

Les lecteurs adorent :

"Un roman prenant à l’intrigue originale, une héroïne passionnée et attachante dont le rapport à la nature oriente le destin, un personnage dont je me souviendrai longtemps, bref une très belle lecture ! J’avais adoré Forêt lointaine. Même plaisir de lecture avec Jardins nomades !"

"Une quête longue, tant de blessures, et un passé douloureux.. Mais grâce à un lieu de paix, une recherche et une reconstruction lente... Jusqu'à permettre les retrouvailles de deux êtres fusionnels..."

Les lecteurs adorent :

"Un roman prenant à l’intrigue originale, une héroïne passionnée et attachante dont le rapport à la nature oriente le destin, un personnage dont je me souviendrai longtemps...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9791040537786
PRIX 4,99 € (EUR)
PAGES 383

Vos liens

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Plongez dans un récit poignant et poétique avec 'Jardins nomades' de Claire Elder. L'histoire suit Merel, une survivante d'une enfance marquée par des traumatismes profonds, qui croyait avoir trouvé la paix aux côtés de Stan, formant un couple de chercheurs en botanique. Cependant, une nouvelle épreuve va l'entraîner dans une descente aux enfers, rendant difficile le retour à une vie normale pour cette âme tourmentée.

Lorsqu'elle pose ses valises dans une maison à la campagne, Merel se crée un cocon solitaire et réconfortant. À travers l'écriture et la restauration d'un jardin jadis abandonné, elle entreprend un cheminement vers la renaissance. Malgré elle, elle se lie à Nikki, une jeune locataire voisine. Cette rencontre, ce lieu et les sensations qu'ils réveillent la confrontent à un passé toxique qui refait surface. Dans ce havre en apparence paisible, Merel, pourtant farouchement sauvage, cherche à apaiser son cœur et à démêler les mystères de son enfance.

Claire Elder tisse un récit émouvant sur la reconstruction des âmes meurtries, baigné par la présence envoûtante de la nature. À travers une prose poétique et émotionnelle, l'autrice explore les méandres de la guérison, l'attachement involontaire et la quête de rédemption. 'Jardins nomades' offre une réflexion profonde sur la résilience, la force de l'esprit humain et la capacité à trouver la paix intérieure au milieu de la tourmente.

Un récit captivant et émouvant qui emporte le lecteur dans un voyage poignant, où les paysages naturels se mêlent à la complexité des émotions humaines, invitant à une réflexion sur la nature de la guérison et de la renaissance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un énorme merci à Netgalley qui m’a permis de découvrir ce qui sera certainement une de mes meilleures lectures pour 2024 car j’ai adoré ce roman !
Quelle douceur, quelle tristesse et que d’émotions fortes m’ont submergées à la lecture de ces pages qui m’ont accompagnées et m’accompagneront encore longtemps tant la poésie des mots m’a touchée.

Si la couverture m’avais déjà saisie et conquise par sa beauté florale, la beauté de la plume et la qualité du texte ont suivis et m’ont fait voyager, espérer, trembler et me réjouir pour l’histoire de Merel. Cette femme qui oscille entre force et fragilité, entre âme brisée et cœur gonflé d’espoir, qui parfois vivote et erre sans but ou au contraire se voue avec passion à une tâche sans jamais faiblir.
Je suis sous le charme de son magnifique prénom, admirative de sa passion pour la nature et des connaissances incroyables qu’elle emmagasine, fan de son jardin aux multiples couleurs et senteurs et je rêve secrètement de pouvoir en avoir un aussi beau chez moi.

Ce roman est porté par une plume à la douce mélodie qui nous porte à travers la vie de son héroïne et qui ne nous laissera pas en sortir indemne. Merel est une âme torturée, entière, qui ne sait pas faire dans la demi mesure. Le jardin et la maison semblent être une personnification de cette jeune femme car ils évoluent à son image. D’abord une représentation en fouillis, un jardin en friche, indompté, poussiéreux, en chantier qu’il faut reconstruire, apprivoiser, rénover, entretenir… Et en entreprenant ces étapes, c’est non seulement sa maison et son jardin qu’elle fait revivre mais également son âme qu’elle soigne et sa vie qu’elle remet en état de marche. Elle panse ses blessures au contact de la terre dans une solitude qui lui convient et l’aide à aller mieux à son rythme, étape par étape.

Son quotidien va se voir chamboulé avec une figure du passé qui va faire ressurgir nombre de démons et de fantômes qu’elle a voulu bâillonner mais qui continuent de la hanter et de la tourmenter. Un homme dont la toxicité empoisonne les pages et nous fait redouter le pire. Un homme que Merel a fuit, mais qui a pris sous sa coupe une autre femme égarée prénommée Nikki. La peur et les secrets vont lier ces deux femmes et leurs histoires vont s’entremêler et nous faire rager, espérer, rire et pleurer en même temps qu’elles.
On les suit, on les aime, on devient leur amie et on a envie de les aider à effacer leur passer et découvrir leur avenir.

L’alternance entre histoire du présent et les lettres que Merel écrit permet de comprendre son passé et la réponse aux nombreuses craintes qui ressurgissent dans sa vie présente. La coupure abrupte entre les deux parties du récit m’a interloquée et presque sortie de ma torpeur en m’arrachant à Merel et Nikki. J’étais vraiment bien avec ces deux personnages et j’étais vraiment triste de les quitter aussi brutalement, j’aurai aimé suivre encore un peu le parcours de Nikki, savoir vers quelle nouvelle aventure elle s’embarquait, et découvrir l’éclosion du jardin de Merel avec la saveur du printemps fraîchement arrivé.
Je me suis doutée de l’identité du protagoniste de la seconde partie et j’avoue qu’après avoir lu son histoire dans la première section du récit, je n’avais pas trop envie de le suivre. Même après les explications qui lui offrent un statut de victime abusée par un pervers narcissique, je lui en voulais toujours d’avoir fait certains choix… Je trouve sa relation avec Merel ambigüe et c’est peut-être la seule ombre qui vient entacher le merveilleux tableau brossé par ce roman.

Jardins nomades est un livre puissant, beau, destructeur et réparateur qui soigne le cœur et l’esprit par le côté thérapeutique de la nature et par la douceur enveloppante de l’ambiance qu’a su créer l’autrice. Je quitte à regret toutes ces jolies fleurs et leur histoire et je me souviendrais je pense longtemps de cette lecture marquante qui me fait débuter l’année avec une belle découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?