L'Étoile du désert

Lu par Jacques Chaussepied
Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 18 oct. 2023 | Archivage 12 nov. 2023
Audiolib, Littérature

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LÉtoiledudésert #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

LIVRE AUDIO DISPONIBLE AU FORMAT CD ET NUMÉRIQUE

Après avoir quitté le LAPD rongé par la misogynie, le défaitisme et la bureaucratie, Renée Ballard revient prendre la direction de l’unité des Affaires non résolues récemment reformée. Elle y recrute des stars de la police et demande à Harry Bosch, maintenant à la retraite, de l’aider à résoudre l’affaire de deux jeunes femmes tuées de la même façon à dix ans d’intervalle.

Bosch ne saurait refuser : avec toutes les ressources du LAPD, peut-être pourra-t-il en profiter pour arrêter le psychopathe qui a abattu toute une famille dans le désert de Mojave et n’a jamais été retrouvé.

S’il respecte Ballard, Bosch supporte mal son autorité et cela risque de nuire à leur travail. Et les tueurs, eux, n’entendent pas se laisser prendre après toutes ces années d’impunité.

D’autant que pour Ballard, et surtout pour Bosch, le temps presse…

LIVRE AUDIO DISPONIBLE AU FORMAT CD ET NUMÉRIQUE

Après avoir quitté le LAPD rongé par la misogynie, le défaitisme et la bureaucratie, Renée Ballard revient prendre la direction de l’unité des...


Formats disponibles

FORMAT Livre audio, Intégral
ISBN 9791035414726
PRIX 23,95 € (EUR)
DURÉE 11 Heures, 10 Minutes

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (AUDIO)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un cinquième polar captivant mettant en scène le duo d'enquêteurs Harry Bosch et Renée Ballard !
Très bonne interprétation en version audio du narrateur Jacques Chaussepied !
A découvrir sans plus attendre chez @audiolib dès le 18 octobre !

Après avoir quitté le LAPD rongé par la misogynie, le défaitisme et la bureaucratie, Renée Ballard revient prendre la direction de l’unité des Affaires non résolues récemment reformée. Elle y recrute des stars de la police et demande à Harry Bosch, maintenant à la retraite, de l’aider à résoudre l’affaire de deux jeunes femmes violées et tuées de la même façon à dix ans d’intervalle : Sarah Pearlman (petite sœur de l'élu municipal Jake qui finance l'unité des Affaires non résolues) et Laura Wilson, une jeune Afro-Américaine.

Bosch ne saurait refuser : avec toutes les ressources du LAPD, peut-être pourra-t-il en profiter pour arrêter le psychopathe qui a abattu froidement toute la famille Gallaher (les parents, leur fils de 13 ans et leur fille de 8 ans) avec une arme sordide : une cloueuse ! Il les a ensuite enterrés dans le désert de Mojave et n’a jamais été retrouvé depuis 2013. Mais, Bosch est sur ses traces et ne le laissera pas filer cette fois-ci...

S’il respecte Ballard, Bosch supporte mal son autorité et cela risque de nuire à leur travail. Et les tueurs, eux, n’entendent pas se laisser prendre après toutes ces années d’impunité. D’autant que pour Ballard, et surtout pour Bosch, le temps presse…

J'ai eu le plaisir de découvrir ce polar en version audio grâce à @audiolib et @NetGalleyFrance que je tiens à remercier vivement. C'est Jacques Chaussepied qui prête sa voix aux différents personnages avec talent grâce à son interprétation très juste qui rend l'écoute très agréable grâce à la plume cinématographique de l'auteur inimitable.

Je me suis laissé emportée par cette double enquête pleine de suspense car elle est très riche en rebondissements. Je trouve que ce type de polar où les parties dialoguées sont très nombreuses se prête très bien à une lecture audio car cela permet de donner plus de vivacité à l'intrigue.

Avec sa voix rauque et son flux narratif assez lent, le narrateur incarne parfaitement Harry Bosch, ce flic borderline écorché vif, cabossé par la vie. Mais, même à 70 ans, Bosch semble toujours aussi résistant, comme cette fleur de l'étoile du désert de Mojave qui survit aux pires conditions climatiques.

La structure narrative très bien maitrisée est composée de deux parties : la première est plutôt centrée sur la résolution de l'affaire Sarah Pearlman et la seconde permet de clôturer l'enquête sur l'assassinat abjecte de famille Gallaher. Le lecteur comprend le désir de vengeance de Bosch qui est un personnage attachant et émouvant grâce à sa psychologie tourmentée. La dernière scène est poignante et c'est avec regret que se termine la dernière enquête de Bosch, symbole de "l'étoile du désert".

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman m'a plu. J'ai, bien sûr, apprécié de retrouver Bosch et Ballard. J'ai également aimé que l'auteur ait réussi à me berner. En effet, je n'appréciais pas tel personnage, ni tel autre, je me disais que tel autre cachait quelque chose, et pourtant, je n'ai pas su découvrir le coupable du meurtre de la soeur du conseiller. Après coup, je me dis que d'autres lecteurs plus chevronnés que moi (malgré ce que je pense être) ont deviné, ou tout au moins soupçonné, le coupable.

J'ai également aimé que l'auteur aborde deux affaires, et crée des rebondissements qui, sans provoquer un suspense haletant, sont intéressants. Bien sûr, j'aurais aimé savoir comment se terminent les choses pour un personnage, mais sachant que Mickey est sur le coup, cela se terminera sûrement bien. 😉

Rien n'est bâclé, il n'y a ni incohérences ni temps morts.

Je n'ai pas aimé ce que nous apprenons concernant Bosch vers la fin. J'imagine qu'aucun lecteur n'a aimé. C'était pourtant une chose à laquelle il fallait s'attendre depuis quelques livres. J'espérais qu'elle n'arriverait pas, ce qui aurait d'ailleurs pu être le cas.

La prestation de Jacques Chaussepied est toujours bonne. Il met le ton approprié, et ne fait pas d'horribles voix à certains personnages, comme par exemple, les protagonistes féminins.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

📚🌟 Chronique Spéciale sur la Sortie Audio du 18/10 🎧
Chers ami.e.s des Papotes Livresques, vous êtes prêts pour une nouvelle aventure audio ? 🕵️‍♂️🕵️‍♀️
Ce 18 octobre, Audiolib nous régale avec un incontournable du polar : "L'Étoile du désert" écrit par le génial Michael Connelly, lu par la voix envoûtante de Jacques Chaussepied. Cette l'histoire mêle le mystère, le suspense et l'amitié, pour cette 32ème aventures des héros Bosch et Ballard. 📖🔍

🗯Si vous ne connaissez pas : Renée Ballard, après avoir quitté le LAPD pour des raisons justes, revient aux affaires et reforme une unité déterminée. Sa mission ? Résoudre une affaire déconcertante où deux jeunes femmes ont été assassinées de la même manière, à une décennie d'intervalle. Mais elle sait que même avec la fine fleur de la police à ses côtés, elle a besoin de l'aide du légendaire Harry Bosch, désormais à la retraite. Tout cela sous la pression d'un mandataire politique frère d'une des victimes.
L'histoire promet des frissons, de l'action et une course contre la montre pour mettre fin à l'impunité des criminels. Mais ce n'est pas tout, les tensions entre Bosch et Ballard pimentent l'intrigue, ajoutant une dose de piquant à ce polar captivant.
Ce que j'ai apprécié également ce sont les symboles comme le titre du livre (je vous en laisse la surprise) et l'absence de poncif moralisateur. Ses héros sont humains avec leurs forces, points de vue et failles !

📘🎃Ce livre s'intègre parfaitement dans notre thématique du mois des frissons, pour ceux qui adorent les enquêtes qui vous tiennent en haleine ! 💥🕵️‍♀️🔪

🎶Et que dire de l'ambiance musicale ? Les interludes sont jazzy et variés, collant à la perfection avec le rythme de l'intrigue et à son ambiance. Une expérience auditive vraiment immersive ! Cela aurait été sympa de pouvoir prendre connaissance des nombreuses références musicales via par exemple un pdf.

🎤Mais le véritable atout de cet audio, en plus de l'histoire, c'est bien évidement l'interprétation magistrale de Jacques Chaussepied. Sa voix épouse les émotions des personnages, donnant vie aux rebondissements et ajoutant une dimension unique à l'histoire. Son grain de voix est tout simplement envoûtant, un régal pour nos oreilles !

🙏Un grand merci à Audiolib et NetGalley de m'avoir offert cette avant-première. C'est une expérience à ne pas manquer pour tous les fans de polar et de l'univers de Michael Connelly. Alors, embarquez pour un voyage captivant au cœur de "L'Étoile du désert" ! 🎧🚗💨

Laissez vos commentaires et partagez vos impressions, chers Papoteurs Livresques. 📢📚

C'est le moment idéal pour plonger dans cette nouvelle enquête passionnante. Profitez bien de cette lecture audio, et n'oubliez pas de discuter de vos théories et découvertes dans notre groupe ! 🗣📢 #PapotesLivresques #LÉtoileDuDésert #MichaelConnelly #Audiolib #NouveautéAudio #EnquêtePalpitante #Suspense #AmourDesLivres

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à @netgalleyfrance  et @audiolib
pour le service presse.
#NetGalleyFrance
#Letoiledudesert
#michaelconnelly

Dans cet opus, Renée Ballard et Harry Bosh travaillent main dans la main pour résoudre des cold cases.

L'intrigue est multiple, entre les meurtres de deux jeunes femmes et celui de toute une famille.
Nous suivons tour à tour Renée et Harry, une enquête ou bien l'autre mais l'écoute reste fluide et l'on ne se perd pas entre les deux.

Le rythme est posé, flegmatique, très descriptif. Ce n'est pas vraiment ce que je préfère mais l'ambiance et les lieux sont parfaitement posés.

Jacques Chaussepied a la voix et l'intonation idéales pour le texte. Un timbre grave, une élocution lente voir traînante, à l'américaine.

Nous ne sommes pas ici dans un page-turner au flux addictif, plutôt dans un texte à l'allure mesurée par lequel on se laisse porter.

Un bon polar comme Michael Connelly sait si bien les écrire. Pas forcément adapté à des lecteurs qui attendent d'avoir le souffle coupé, mais accessible à ceux qui aiment les détails et qu'il n'y ait pas trop de sang.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je le dis retrouver Bosh c'est revoir un vieux chum. C'est comme le confort de vieilles chaussettes et d'un vieux pull.
L'étoile du désert est une jolie fleur. Elle marque également le lieu où sont enterrés, dans le désert, les membres assassinés d'une même famille: les parents et les deux enfants Gallagher. Meurtre horrible que Bosh n'a pas résolu et surtout qu'il n'a pu oublier
René Ballard, qui précédemment avait claqué la porte du LAPD, est maintenant à la tête de la nouvelle section des enquêtes non résolues, section créée et cautionnée par l'élu municipal Pearlman dont la soeur fut assassinée mais dont le meurtre ne fut jamais élucidé.
Ballard doit se composer une équipe faite de volontaires ou de retraités et se doit de donner des résultats. Faire plus sans que cela n'entraine pas grands frais. Et c'est là qu'elle relance Bosch. Bosh qui est maintenant à la retraite, la vraie parait-il.
On le connaît bien notre Harry et on sait qu'il acceptera. Avec Maddy, son métier de policier, c'est tout ce qu'il a, non ? Alors, sans grande surprise, il accepte de faire partie de l'unité de Renée. Bosch pose une condition: pouvoir justement travailler sur le meurtre de la famille Gallagher même si leur priorité est la résolution du meurtre de la soeur du conseiller municipal Pearlman.
Bosch a soixante-dix ans, il dégaine peut être un peu moins vite mais il n'a rien perdu de son mordant, de son acharnement, de son entêtement, de son sens de la justice qui a fait de lui un flic cowboy, porte-flingue comme l'a surnommé une journaliste. Mais oui, je le sens vieillissant et je sais qu'il est malade. Et comme Connelly, je ne veux pas me séparer de Bosh. L'auteur m'a bien accrochée dès la présentation de Bosh il y a ouf ...plus de trente ans déjà dans Les égouts de Los Angeles.
Il a bien formé sa relève l'ami Bosch. Ballard est empathique et sympathique. Courageuse et persévérante. Pour cette rentrée, gâtez-vous avec ce dernier titre. Connelly maîtrise. Super comme d'habitude.
La narration est fluide, limpide et l'intrigue se suit clairement. On tourne les pages sans s'en rendre compte mais c'est facile avec des personnages aussi tenaces qu'attachants.
De quoi sera fait le prochain titre ? Je ne sais mais je serai au rendez-vous.
Merci à Jacques Chaussepied pour sa lecture. C'est trop bien.
Gros gros merci à #Netgalleyfr #audiolib #letoiledudesert

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Fraîchement nommée à la tête de l'unité des affaires non résolues, l'inspectrice Renée Ballard fait appel à Harry Bosch pour constituer son équipe.
Enthousiaste à l'idée d'accéder à de nombreuses ressources, il accepte en espérant pouvoir enfin résoudre une affaire d'assassinat de toute une famille dans le désert de Mojave neuf ans auparavant.

Je découvre cet auteur, ayant vu passer ce livre de nombreuses fois j'en attendais beaucoup.
Malheureusement je n'ai pas accroché et n'ai pas réussi à terminer son audio.
Je ne peux donc laisser de chroniques aboutie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Oui je sais je ne fais rien comme tout le monde! Je fais la connaissance de Harry Bosch par sa dernière enquête! Et dans le même temps, je fais la connaissance de Renée Ballard une autre des héroïnes de Michael Connelly. Pour l'instant, je ne connaissais la plume de l'auteur qu'à travers les histoires de Jack McAvoy. Dont le fameux et hypnotique Poète ! Que voulez-vous, cet auteur fait partie de ceux dont j'ai envie de tout lire mais qui sont les victimes des journées trop courtes ! Je suis sûre que vous les connaissez aussi celles-là !!

Renée Ballard avait quitté le LAPD lasse de la bureaucratie et de la misogynie ambiante, mais elle vient de prendre en charge une toute nouvelle unité en charge des Affaires non résolues. Elle a la liberté de choisir sa nouvelle équipe et elle ira les chercher dans divers horizons. Parmi ces agents un peu spéciaux, elle va aller chercher Harry Bosh qui est à la retraite, et pas au mieux de sa forme. Il accepte d'aider Ballard dans une affaire concernant deux femmes tuées à plusieurs années d'intervalles.

Un nouveau regard, des avancées scientifiques, et surtout un Bosch qui ne lâche pas une affaire... cela va tout changer pour mener à terme cette enquête... qui va se révéler bien plus délicate que prévu. D'autant que Bosch a du mal avec l'autorité. Toutefois, avec Ballard, ils vont réussir à rassembler des pièces qui dans un premier temps peuvent paraitre anodine, mais en mettant les deux affaires en parallèle sont vues sous un autre jour. 

En parallèle, Harry Bosch va profiter des ressources de cette nouvelle unité pour tenter de résoudre une ancienne affaire qui le hante toujours, celle du meurtre d'une famille entière.

Malgré les années qui séparent les faits du moment de cette enquête, on sent que l'équipe, Ballard et Bosch en tête, est pressée par le temps. Ballard doit faire ses preuves pour maintenir cette nouvelle unité. Bosch lui aune autre raison qu'on apprendra tardivement.

Deux enquêtes prenantes et qui vont avoir des répercussions dans la relation entre Ballard et Bosch. On sent un respect entre les deux enquêteurs, mais aussi une forme de réserve, parfois même de méfiance. J'ai apprécié d'enfin les rencontrer même si forcément il me manquait quelques éléments pour comprendre totalement leur relation et la personnalité de chacun. Mais comme Connelly est un virtuose du polar, j'en presque oublié que ces deux personnages avaient déjà un long parcours derrière eux (une trentaine de romans pour Bosch notamment). J'ai été embarqué par le rythme de leur enquête. Un nouveau regard peut tout changer sur un cold case, mais aussi les nouvelles techniques scientifiques. Ils vont apporter des réponses et la paix à ceux qui restent. Même si ce n'est pas leur seul but.
Maintenant, j'ai toujours envie de découvrir un peu plus ce célèbre Harry Bosch mais j'ai encore plus envie de faire connaissance avec Renée Ballard, une sacrée enquêtrice !

Dans la version Audiolib, c'est Jacques Chaussepied qui prête sa voix pour ce nouveau roman de Michael Connelly (il l'a déjà fait pour plusieurs romans de l'auteur parus chez Audiolib). Une voix grave, posée qui envoûte et embarque l'audiolecteur dans l'ambiance du récit. 

Quand Harry Bosch et Renée Ballard, deux enquêteurs clés de l'œuvre de Michael Connelly, font équipe pour élucider des Affaires non résolues : efficace et prenant !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avec ce livre, je découvre Michael Connelly et son enquêteur phare, Harry Bosch. Je commence donc avec le 26ème tome de cette saga et je me réjouis de me dire que j'en ai 25 à découvrir !!
Harry Bosch est un policier en retraite. Il est hanté par une affaire, celle de la famille Gallagher, quatre personnes dont deux enfants assassinées au marteau à clou et enterrées dans le désert. Alors, quand son ancienne collègue lui demande d'être volontaire à l'unité des affaires résolues, il voit l'occasion de boucler ce dossier. Mais pour justifier la remise en oeuvre du service, il doit également enquêter sur un tueur en série.
J'ai beaucoup beaucoup aimé ce livre. Déjà l'intrigue policière est très bien ficelée, avec beaucoup de rythme et de rebondissements. Ensuite, le duo Bosch Ballard est très attachant, les deux sont très complices, se font confiance, c'est ce que j'aime aussi dans les policiers, quand les enquêteurs ont des facettes plus sombres mais aussi humaines.
Bref vous l'aurez compris, ma pile de livres à lire vient de s'agrandir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On retrouve Renée Ballard devenue chef de l'unité des affaires non résolues et pour parfaire son équipe elle demande à Harry Bosch de sortir de sa retraite pour venir l'aider à résoudre une vieille affaire. Harry accepte avec l'idée en tête de résoudre lui même une affaire qu'il n'a jamais pu élucider à l'époque.

Les débuts de leurs collaboration sont un peu tendus car Renée veut bien faire et se faire respecter de son équipe et elle a du mal à canaliser Harry qui travaille sur son affaire au détriment de celle de l'unité.

Mais leur concept de la justice étant le même, les deux inspecteurs vont arriver à trouver un terrain d'entente et travailler main dans la main comme ils en ont l'habitude.

Une fois encore, avec ce roman, Michael Connelly montre qu'il est le patron du roman policier américain car Harry Bosch accompagne les lecteurs depuis des décennies et ça fonctionne toujours.

J'aime toujours autant la relation entre Harry et Renée, ils se chamaillent, ils se disputent mais le lien qui les unit est très profond et sincère.

Roman à lire absolument si vous souhaitez un bon roman policier.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

😍Super découverte

27ieme tome de la série (🤣) et ça ne m'a pas dérangé de commencer par celui-ci.

🏜J'ai adoré cet audio ... impossible de rester insensible à cette voix, ce timbre, cette diction... cette voix suave dégage quelque chose de génial...

🏜En tout cas, elle colle parfaitement à ce personnage d'Harry Bosch. Un ex inspecteur à la retraite, calme, posé, mais sacrément encore intelligent et dans le coup, rempli d'humanité et hanté par une affaire non résolue d'une famille entière retrouvée dans le désert.
Que vous me croyez ou non, cette voix reflète tout ça. Pas seulement la voix en soit, mais sa façon de s'exprimer etc ...
Je pense que le "casting" n'aurait pas pu être meilleur.
En fait elle colle, certes à tous les personnages, mais aussi au rythme du livre.

🏜Car certes le rythme est assez lent (disons qu'il n'y a pas de courses poursuites ou qu'il n'est pas effréné), mais jamais ennuyeux. Il y a plusieurs enquêtes et plusieurs suspens, des bons rebondissements. Je ne me suis pas ennuyée durant toute cette écoute.

🏜Côté personnages, ils sont tous hyper humanisés (peut-être encore plus avec ce lecteur qui les incarne tous au top sans jamais surjouer), profondément réels. On ne peut que les aimer (plus ou moins selon leurs rôles dans le récit). Même si je n'ai eu aucun coup de coeur ou de "haine", j'avais l'impression de les voir et presque de les connaître depuis longtemps... alors que j'ai découvert cette série avec ce livre.

🏜Côté enquêtes, j'ai aimé les suivre, voir leurs évolutions, le tout façon crédible et réaliste, sans facilité ou improbabilité, le tout "à l'ancienne", quand l'intelligence prévalait encore sur la science.

😍En conclusion, une super découverte, autant dans le fond que la forme. Je ne sais pas si le format audio ajoute un plus, mais j'ai adoré cette écoute ou la voix et le style du récit se marie parfaitement. Ce lecteur donne vraiment vie à notre personnage de "Harry", mais pas que...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Renée Ballard est rappelée pour prendre la tête de l’unité des Affaires non résolues, tout juste rouverte. Elle fait appel à Harry Bosch pour rejoindre son équipe. Il accepte, y voyant l'occasion de rouvrir une affaire qui le hante, alors que Ballard insiste pour résoudre la mort de la sœur de l'homme politique qui a permis la réouverture de l'unité.
Je me rends compte que j'ai lu peu de romans de Michael Connelly. Mais je connais Bosch surtout par la série qui le met en scène. J'ai vraiment apprécié l'écoute de ce polar old school, avec des enquêteurs aguerris, hantés par leur passé, qui vient peser dans leurs enquêtes présente. L’histoire est prenante, mêlant les deux enquêtes. Plus on avance, plus il est difficile de lâcher le roman, jusqu'au dénouement, inattendu.
J'ai adoré les personnages de ce roman, particulièrement ses deux héros, aussi attachants l'un que l'autre, déterminés à mener leur enquête jusqu'au bout, mais pris dans les enjeux politiques qui dépassent leur enquête.
Côté narrateur, j'ai beaucoup aimé la voix de Jacques Chaussepied, dont le timbre grave apporte de la profondeur à la narration. Il offre ses intonations variées aux différents personnages avec talent.
Un livre prenant, porté par un excellent narrateur, au service d'un polar à l'ancienne, mais de grande qualité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un tome 26 ! Et j’avoue que je n’ai absolument pas lu les précédents.
Heureusement, ce n’est pas trop gênant pour l’enquête !
Mais j’imagine que je suis passée à côté d'éléments sur les relations et l’évolution des personnages.

On va suivre notre enquêteur Bosch, qui revient sur une enquête qu’il n’a pas réussi à résoudre.
Un meurtre sordide, où toute une famille à été retrouvé (morte évidemment) dans le désert.
On comprend que ça ait pu le hanter !
En parallèle, on suit également une deuxième enquête.

L’histoire est efficace et le rythme est soutenu.
J’ai pris du plaisir à suivre cette histoire.

Par contre, c’est aussi un livre audio qui me fait penser que je vais garder les polars et thrillers pour des lectures papier.
J’aime ce type de lecture, mais en audio, j’ai vraiment la sensation de passer à côté de certains éléments et du coup je savoure moins ma lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Maintenant que j’ai pris l’habitude d’écouter des livres audios durant mes trajets professionnels, j’avoue que je les enchaine les uns après les autres.

Ainsi, après l’écoute du dernier en date, je suis allé consulter les nouveautés audios du catalogue NetGalley et lorsque j’ai vu L’étoile du désert de Michael Connelly, je me suis dis que je pouvais y aller les yeux fermés.

Effectivement, sans surprise, ce nouveau volet des enquêtes du duo Ballard/Bosch est très agréable à lire, également à écouter.

La voix du lecteur, Jacques Chaussepied, m’a d’abord surpris. J’ai cru reconnaître la voix française de Sylvester Stallone et cette impression ne m’a quitté qu’après avoir vérifié. Il ne s’agit pas de lui. Mais il a cette même voix grave et entêtante, qui ne passe pas inaperçu.

Cette particularité convient parfaitement à la lecture des passages où l’inspecteur Bosch est le protagoniste, moins lorsqu’il est question de Renée Ballard, qui est désormais sa cheffe de service.

En effet, Harry Bosch est certainement le policier retraité le plus actif de la littérature américaine puisque roman après roman il quitte sa retraite pour résoudre des cold cases.

Au sein de l’équipe de l’Unité des Affaires non résolues, il œuvrera au plus près avec Ballard en qualité d’enquêteur bénévole.

Il est chargé d’une affaire en particulier, urgente, concernant le meurtre de la jeune sœur d’un sénateur. Mais parmi les affaires non résolues confiées au service, il s’en trouve une autre sur laquelle il a été enquêteur des années auparavant alors qu’il était encore dans les rangs de la police de Los Angeles (LAPD) et il entend bien en profiter pour tenter d’élucider cette affaire.

C’est donc plusieurs enquêtes qui sont menées parallèlement dans ce roman et cela ajoute à l’intérêt de l’histoire.

Les lecteurs qui apprécient les cold cases en général, les enquêtes au rythme lent et les nombreux dialogues se régaleront. Ceux qui prisent davantage les histoires enlevées, rythmées par la violence et les flots d’hémoglobine apprécieront moins sans doute.

Pour ma part j’ai bien apprécié ce nouvel opus.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Revoilà Harry Bosch, il a beau être à la retraite, il continue d'enquêter, surtout quand on vient le chercher pour faire parti de l'équipe des affaires non résolues.

Toujours un plaisir de retrouver Harry Bosch, et un narrateur qui met le roman en valeur

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ma première, et dernière rencontre avec Harry Bosch était dans une nouvelle co-écrite avec Dennis Lehane, dans le recueil de nouvelles « Face à face ». Le seul roman de l’auteur que j’ai lu est « le poète », qui se déroule sans son personnage phare.
C’est un de mes amis, qui a tout lu de l’auteur, qui m’a donné envie de lire ce dernier opus. Bien m’a pris de l’écouter, ce roman basé sur un cold case est agréable, parfaitement mené et je crois bien que je me suis entiché de Harry Bosch. Je vais aller me pencher sur ses histoires précédentes.

Cette lecture était en livre audio, proposée par Audiolib et NetGalley que je remercie ici. L’interprète/lecteur a parfaitement joué son rôle pour être complètement immergé dans l’intrigue.


#LÉtoiledudésert #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Michael Connelly fait partie depuis longtemps de mes écrivains fétiche. A une époque je lisais ses livres dès leur sortie, Et puis comme beaucoup d'autres écrivains, je l'ai un peu laissé de coté, vu l'ampleur de ma PAL.

Je ne regrette jamais d'y revenir, et celui-ci n'a pas failli à la règle, et pour une première fois sous forme audio. encore une bonne pioche dans ce format pour lequel je me félicite d'avoir franchi le pas malgré mes réticences injustifiées. L'interprète sait adapter sa voix aux différent personnages et aux différentes situations, et c'est ce que j'attends d'un livre audio.

On retrouve Harry Bosch, embauché ... au service des Affaires non résolues nouvellement reformé, et sous l'autorité de ... Renée Ballard. Pour ceux qui suivent un peu l'auteur, ces deux deux points sont surprenants.
Harry vieillit, et il est seulement bénévole dans cette unité. Il a toujours autant de mal avec l'autorité, même si celle-ci est incarnée par Renée. Cependant le duo fonctionne bien, et collabore avec efficacité.

Deux enquêtes en parallèle, comme souvent avec l'auteur, dont une sur laquelle Bosch avait travaillé quand il était flic et qui lui tient particulièrement à cœur. Et ceci va l'emmener très loin ...
Une autre dans laquelle la politique se mêle à l'enquête, et toute l'ambiguïté du système judiciaire américain où les juges pour ne citer qu'eux sont élus.

J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir Harry, je crains qu'on ne le voit plus beaucoup. Il m'a paru bien désenchanté dans cet opus, et les soucis de l'âge sont de plus en plus envahissants pour lui. Il reste mon héros préféré de l'auteur.

Merci à NetGalley et aux éditions Audiolib pour ce partage #LÉtoiledudésert #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Résumé : la retraite de Bosch 

Harry Bosch, aujourd'hui policier à la retraite, rejoint l'équipe de l’inspectrice Renée Ballard qui dirige l'unité des affaires non résolue.

Audiolib
10/23
11 H
Fraîchement nommée à la tête de l’unité des affaires non résolues, l’inspectrice Renée Ballard fait appel à Harry Bosch pour constituer son équipe. Enthousiaste à l’idée d’accéder à de nombreuses ressources, il accepte en espérant pouvoir enfin résoudre une affaire d’assassinat de toute une famille dans le désert de Mojave neuf ans auparavant.
Mon avis

Ce polar captivant, la dernière production de Connelly s’articule avec des personnages bien construits. Certains reviennent d'ailleurs de manière régulière dans les romans de l'auteur. Ici, H. Bosch, un vieux briscard n’hésite pas à dynamiser sa retraite avec des enquêtes non élucidées. Accro à la vérité pour confondre des coupables de « cold case », il renoue avec la prise de danger, les surveillances, les indices, les témoignages. Son obstination d’homme pas encore blasé résiste à l’influence des politiques, et aux carcans de la hiérarchie. Un vrai flic de caractère digne de nos écrans !
Avec lui, les évolutions de la police scientifique montrent leurs performances de la moindre empreinte ou de parcelles d’ADN, même plusieurs années après.
Aussi, je connais peu cet auteur, révélé par la lecture de cet ouvrage en version audio. La voix du narrateur posée, rauque et grave colle parfaitement avec celle imaginée pour notre héros.
Le meurtre impuni de la sœur d’un élu, un homme politique éminent local, a motivé le fonctionnement du Service dirigé par René Ballart. Alors, résoudre cette affaire est  une priorité. Il faut découvrir le criminel. Mais quelle surprise surgira de l’enquête !

Mais en parallèle, Harry Bosch doit traiter un autre dossier vieux de plusieurs années. Sorti des placards, celui des Gallagher lui tient particulièrement à cœur. Durant sa carrière, ce drame encombrait sa conscience parce qu’il n’a pas réussi à la dénouer. La famille d’un chef d'entreprise a été exécutée dans le désert, et les enfants victimes innocentes ont payé le prix cher de la haine déchaînée contre leur père. Notre héros va donc reprendre l’enquête à zéro avec les témoins de l'époque.
J’ai passé un excellent moment en compagnie de Harry Bosch et de René Ballard, un duo sympathique. Pour l’intrigue, elle est intéressante, je ne dirais pas qu’elle est trépidante d’un bout à l’autre du livre même si la fin intègre du suspense plus soutenu. Si vous ne les connaissiez pas, les personnages récurrents de Connelly donnent envie de les rencontrer avec les précédents ouvrages.

Je remercie vivement éditions Audiolib, et le site NetGalley pour ce service de presse.
Vous avez apprécié ma chronique ? Rejoignez les inscrits à la newsletter sur le côté droit de la page.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lecture 113 de 2023          
                    
J’ai écouté ℋ𝓪𝓻𝓻𝔂 ℬ𝓸𝓼𝓬𝓱 - 𝓣𝓸𝓶𝒆 𝟐𝟔 : ℒ’𝒆́𝓽𝓸𝓲𝓵𝒆 𝓭𝓾 𝓭𝒆́𝓼𝒆𝓻𝓽 écrit par @michaelconnellybooks et publié aux Editions @calmann.levy et lu par Jacques Chaussepied. [Résumé en commentaire].      
  
Tout d’abord, je tiens à remercier @netgalleyfr et @calmann.levy pour la découverte de ce roman.

Ce roman est une très bonne écoute. Dans ce roman, on suit Harry Bosch. Renée Ballard, une vieille connaissance, lui demande de rejoindre l’unité des Affaires non résolues qu’elle vient de créer afin d’enquêter sur l’affaire de deux jeunes femmes, tuées à dix ans d’écart de la même façon.

Harry Bosch ne pourra pas s’empêcher d’accepter. Cette proposition est l’occasion pour lui d’avoir les moyens nécessaires pour mener une très vieille enquête : l’affaire de la famille Gallagher, où tout une famille a été découverte morte dans le désert de Mojave.

Dans ce roman, on se laisse emporter par cette double enquête. Il y a l’enquête officielle pour laquelle le groupe a été crée et l’enquête « officieuse » que mène Bosch en parallèle; J’ai adoré chercher les indices, émettre des hypothèses, essayer de comprendre en même temps que Bosch. Et je me suis faite avoir sur toute la ligne. Je ne m’attend pas à ça.

J’ai adoré la version audio qui est très bien lue et interprétée par Jacques Chaussepied.

Encore une fois, je retrouve la sensation que j’ai eu récemment avec cet autre tome de saga lu comme un one-shot ; je sens que c’est un très bon roman mais qu’il me manque des éléments pour pleinement en profiter. Cela me donne même envie de commencer la saga au tome 1, c’est dire que l’écriture est efficace. Je vous recommande cette saga.

Tu aimes les livres audio ?

* Collaboration commerciale non rémunérée - Service presse *

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne connaissais pas du tout Harry Bosch et j'ai été heureuse d'enfin le découvrir après en avoir entendu parlé à de nombreuses reprises par des lecteurs proches de moi;

Tout d'abord sur ce personnage. Je l'ai trouvé intriguant et parfois émouvant. Je n'ai pas lu d'autres livres avec lui mais je n'ai pas du tout de mal à me le représenter et à accrocher avec lui. On sent qu'il a vécu de nombreuses choses et de nombreux traumatismes mais il lui reste une grande part d'humanité.

Ce dernier se retrouve a enquêté pour les affaires non élucidées et notamment celui de la jeune Sarah Pearlmann et de la famille Gallaher. J'ai aimé ces enquêtes, différentes, et la manière dont l'auteur les faits avancés ainsi que leur résolution.

L'histoire m'a emporté avec son suspens et ses rebondissements qui se succèdent. J'ai aimé suivre ces intrigues qui ont accroché ma curiosité.

J'ai beaucoup aimé le narrateur, racontant extrêmement bien cette histoire et ses dialogues relativement nombreux. Son timbre de voix se prête à merveille au genre du livre, à ses suspens mais surtout à son personnage principal..

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après avoir retrouvé Jack McEvoy dans Le poète et L’épouvantail, j’ai pu faire pareil avec le héros de presque tous les Michael Connelly : Harry Bosch. Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu une de ses enquêtes – à une époque j’ai dévoré tous les Connelly à la suite ; et un peu comme avec une orgie de glaces, ça m’a un peu écœurée. D’où une longue pause. Mais écouter Le poète et L’épouvantail m’a donné l’eau à la bouche et je n’ai pas pu résister à l’appel de L’étoile du désert. Et ça m’a aussi permis de renouer avec une vieille camarade, Renée Ballard, aujourd’hui ancienne flic du LAPD.

Renée Ballard a quitté le LAPD. La police de Los Angeles, sa lourdeur et sa misogynie ont eu raison de son énergie et dans L’étoile du désert, on découvre qu’elle y revient afin de prendre la direction de l’unité des Affaires non résolues. Une unité portée par un politique dont la sœur a été assassinée sans que l’on trouve le coupable. Faute de moyens, elle doit surtout faire appel à des bénévoles et des retraités de la police et elle pense aussitôt à son vieil ami Harry qui est aujourd’hui à la retraite. Elle souhaite qu’il l’aide à résoudre une affaire de meurtres : deux femmes tuées de la même manière à dix ans d’intervalle. Harry accepte mais ne cache pas vouloir profiter de ce retour pour résoudre une vieille enquête qui le hante.

Depuis Les égouts de Los Angeles, Bosch a vieilli – il a aujourd’hui soixante-dix ans – mais il reste toujours le même. un « porte-flingue », un cowboy, un homme avide de justice. Et que ça fait plaisir de le retrouver. Je ne comptait pas Connelly comme un de mes auteurs doudous parce que ses romans sont un peu noirs, mais en vérité, ces dernières lectures (Le poète, L’épouvantail et L’étoile du désert) m’ont donné l’impression de retrouver de vieux amis et c’est tout à fait réconfortant.

L’intrigue est vraiment bien et on sent pas mal de tension car ce meurtrier agissant de la même manière à dix ans d’écart semble être plus proche de Bosch et Ballard qu’ils bien au courant de l’enquête. J’ai bien aimé aussi les autres bénévoles, même s’ils ne sont que des personnages secondaires. Surtout la médium. Intrigante. Que j’aimerais bien retrouver dans une autre enquête. Diable ! Je suis déjà prête pour une suite avec cette unité. Je vous conseille ce roman, mais attention, c’est assez addictif !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :