Chugakko Académie

Le Maître Immortel

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 8 mars 2023 | Archivage 12 juin 2023
Didier Jeunesse, Mon Marque-Page +

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #ChugakkoAcadémie #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Yume, Tamago et Kouhai-Shu ont surmonté avec brio les premières épreuves de Chgakk Académie, la fascinante école de dresseurs de dragons dont ils font partie. Les trois amis se sont à peine remis de leurs émotions qu’un cataclysme frappe l’île de Chouwa : le Dragon-Ancêtre a été libéré ! Conscient qu’une telle menace ne peut rester incontrôlée, le trio doit réagir. Mais l’ermite qui a mené les enfants sur sa piste est-il vraiment celui qu’il prétend être ?

Yume, Tamago et Kouhai-Shu ont surmonté avec brio les premières épreuves de Chgakk Académie, la fascinante école de dresseurs de dragons dont ils font partie. Les trois amis se sont à peine remis de...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782278122677
PRIX 12,90 € (EUR)
PAGES 192

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

La suite de cette saga est à la hauteur du premier tome.
Après la libération de l'Ancêtre-dragon, les choses deviennent dangereuses pour les trois amis et leurs dragons.
Les secrets se dévoilent, des révélations qui amènent d'autres questions. A qui faire confiance maintenant?

La fin nous laisse toujours autant en haleine pour le tome suivant!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions Didier Jeunesse et à Netgalley pour leur confiance.
Tout d’abord, je dirai simplement qu’après avoir refermé ce second tome, j’espère sincèrement qu’un troisième, voire un quatrième verront le jour, parce que l’on n’en a pas fini d’explorer l’univers de Chugakko Académie. Le tome 2 reprend immédiatement après la fin du tome 1 – autant dire que nous sommes plongés immédiatement dans l’action. Nos trois héros n’ont plus vraiment ni le temps ni même l’occasion de se retrouver calmement à l’académie et de potasser leurs cours. Ils sont sur le terrain et doivent lutter contre leur ennemi. Les scènes de combat, les affrontements, sont particulièrement intéressants à lire. Grâce à Yume et à ses « rêves », nous en découvrons un peu plus sur le passé de l’île et des dragons, mais aussi sur son passé à elle. Il est bien des secrets sur cette île et ils sont loin de tous nous avoir été révélés.
J’avais peur, en refermant le tome 1, que l’intrigue soit un peu manichéenne. Or, elle nous invite ici à nous poser la question sur la domestication ou, pour être plus cru, sur l’asservissement des dragons. Apprendre à les monter, c’est très bien, c’est très très bien, selon l’académie, cela nécessite un long apprentissage, pour domestiquer le dragon, quelle que soit sa race. Et si on le laissait simplement vivre sa vie en toute liberté ? Réflexion à mener, dans notre monde, en ce qui concerne tous les animaux dits « sauvages ». Réflexion à mener aussi, sur les expérimentations que certains sont prêts à faire pour « améliorer » la race des dragons. Déjà faits dans notre monde également. A méditer également sur les conséquences que cela entraîne (voir les races de chiens « améliorées »). Je m’écarte peut-être un peu de l’intrigue, mais je trouve toujours intéressant qu’un livre sache faire naître des réflexions.
Pour revenir au récit, il montre aussi (et heureusement) que les personnages peuvent changer, évoluer, reconnaître et apprendre de leurs erreurs. Tous ? Ce serait à espérer.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Suite à la lecture du premier tome j’ai eu la chance de pouvoir découvrir le deuxième.

Pour commencer on démarre ce second tome sur un résumé détaillé du premier et pour ça un très grand merci à l’éditeur ! Quand on lis des saga c’est indispensable de pouvoir se rafraîchir la mémoire et c’est rarement le cas.

J’avais beaucoup apprécié le fait que le premier tome se soit terminé sur du suspense mais cela donne un second tome qui comporte énormément d’actions et de moments anxiogènes. C’est nécessaire à l’histoire et d’autant plus à la construction d’un antagoniste crédible mais c’est, celons mes goûts, un tome un peu trop sombre. J’aurais peut-être plus apprécié que les 3 tomes (car j’imagine qu’il y en aura 3 au moins pour ce premier arc narratif) soit en réalité un seul même si je comprends ce choix éditorial de faire des tomes cours et donc potentiellement moins impressionnant pour un public jeune !

Ce tome possède les mêmes qualités que le premier avec un très bon développement des relations entre les personnages. L’alternance de point de vue prends tout son sens dans ce second tome et sert parfaitement la tension narrative ! On continue de découvrir la flore et la culture japonaise. Les illustrations sont toujours aussi belle et d’autant plus appréciable qu’elles sont parfois la retranscription de vrais pages de carnet dont il est question dans l’histoire ! L’écriture est belle et parfaitement compréhensible sans pour autant être simpliste.

Concernant le handicap malheureusement on retrouve des erreurs à nouveau qui pour le coup sont la conséquences des défaut de traitement du premier tomes. Yume est un personnage sourd. Lors du premier tome toutes notion de handicap a été malheureusement magiquement gommée par le fait que les personnages qui l’accompagnent se réveille en parlant la langue des signes. Et ce qui devait arriver arriva … l’auteure oublie que son personnage est sourd. C’est ainsi qu’on se retrouve à deux reprises avec des nons-sens de situation tel que « Elle s’avança à l’entrée des grottes et appela prudemment. Une réponse faible lui parvint et elle hâta le pas » ou encore « Lorsqu’un appel la fit sursauter ». Comme pour le premier tome je regrette sincèrement que l’absence de considération de l’importance de fournir une bonne représentation du handicap … La surdité est mise à profit quand cela à intérêt pour le récit (côté « super pouvoir ») et le reste est entièrement gommé … En tant qu’handicapée le sentiment d’instrumentalisation est trop important pour que ça ne gâche pas ma lecture et je penses qu’un lecteur valide déplorera également ce type d’incohérence.

En conclusion, cette saga a indéniablement de très très grande qualités. Elle est très intéressante dès lors qu’on aime les thématique de l’univers. Malheureusement elle est ternis par l’absence de relecture sensible …

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Suite des aventures de Yume, Tamago et Kuhai-Shu à la Chugakko académie, une école qui forme les futurs dresseurs de dragon. L’île de Chouwa est en danger. Le trio aux cœurs purs arrivera-t-il à sauver l’île et les dragons ?

Le premier tome plaçait les enjeux, les personnages et le contexte. Celui-ci lance l’aventure et complexifie l’histoire (tout en restant très accessible aux plus jeunes.) J’aimerai beaucoup découvrir l’avis d’un enfant (le public cible de ce roman) car pour moi, en tant qu’adulte, j’ai trouvé que l’enchainement des actions, l’évolution de l’intrigue, la résolution de certains faits etc. paraissent aller trop vite.

L’aventure continue !
Comme expliqué dans le retour de lecture, le premier tome plaçait l’histoire avec l’explication de cette école, les trois amis, leur lien profond et rapide, leur particularité vis-à-vis des dragons (une capacité d’attachement et de communication par exemple) etc. Puis la mise en place de l’élément perturbateur avec cette légende du dragon-ancêtre et cet ermite qui essaie de les pousser à le libérer.
Dans le tome 2 l’élément perturbateur arrive, le dragon-ancêtre est libéré et l’ermite se révèle être un redoutable adversaire aux intentions maléfiques. Ce tome se concentre donc sur cet élément. Nous découvrons à quel point ce fameux “maître immortel” (ou du moins cet ermite qui veut devenir immortel) est dangereux pour les dragons. Et que la résolution de tout ça va être compliqué.
Le tome 2 ne conclue pas toute cette histoire, donc il y aura un tome 3. Si nous suivons la logique, il se peut que ce troisième tome apporte la résolution à tout ça (ce vers quoi vont les personnages vers la fin de “le maître immortel” avec l’apparition d’un étrange personnage etc.) Y aura-t-il d’autres tomes après ce troisième ? Je ne sais pas.

Une formation écourtée
L’idée que ce soit une école de dragons m’a beaucoup plu. Je trouve cette idée génialissime (comme je vous disais pour le tome 1.) Mais avec le réveil du dragon-ancêtre et le maître immortel qui menace les dragons, les cours se sont vite arrêtés. Nous ne suivrons pas un cursus scolaire spécial dragon.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un second tome qui nous plonge à nouveau facilement auprès de nos trois héros, qui doivent cette fois-ci protéger leur île et les dragons.
Une plume très facile à lire et une histoire toujours intéressante malgré l'enchaînement un peu trop rapide de certaines actions.
À partir de 8 ans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un deuxième tome vraiment intéressant ! J'était contente de retrouver nos trois protagonistes dans cette belle aventure. Leur amitié est très belle, l'écriture est fluide pour les enfants et l'intrigue est captivante. Les dragons sont des créatures que j'adore et je conseille déjà cet ouvrage aux petits dragonniers qui nous rendent visite à la librairie !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :