Ses Derniers mots

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 9 nov. 2022 | Archivage 16 janv. 2023

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #SesDerniersmots #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Carole Delporte.
Sur son lit de mort, Nana fait une confidence étrange  à sa petite-fille Nicola : elle lui demande de veiller  sur ses bébés au fond du jardin… Irène, la mère de Nicola, soutient que la mourante avait certainement perdu la raison au moment de son dernier souf e, mais semble très perturbée par cette révélation. Elle somme même  sa fille de se taire pour le bien de tous. Tandis que les proches pleurent la disparue, la petite Maisie, en jouant, fait  une macabre découverte dans le jardin : un minuscule os… humain ? Voilà qui jette le trouble.  Pour Nicola commence alors une enquête difficile  et éprouvante sur sa propre famille. Grâce à des personnages parfaitement campés  et à une intrigue implacable, Linda Green prouve une nouvelle fois avec ce thriller son talent  pour embarquer durablement le lecteur.

Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Carole Delporte.
Sur son lit de mort, Nana fait une confidence étrange à sa petite-fille Nicola : elle lui demande de veiller sur ses bébés au fond du jardin…...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782253169963
PRIX 14,99 € (EUR)
PAGES 416

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Premier livre de Linda Green que je découvre et c'est une superbe découverte. Je vous parle aujourd'hui de « ses derniers mots » aux Éditions Préludes.

Quel bouquin ! J'ai été prise dans l'intrigue dès le début, après un prologue choc, l'autrice arrive rapidement à camper son décor ainsi que ses personnages. On alterne entre passé, flash-back et anciennes lettres, le récit est dont rythmé et je n'y ai trouvé aucune longueur.

Des personnages fouillés et pour certains très attachants, j'ai aimé le personnage de Nicola pour sa ténacité et son besoin de comprendre l'histoire de sa grand-mère. Malgré toutes les embûches qu'elle va devoir affronter, elle va continuer à enquêter, quitte à se mettre en danger pour pouvoir innocenter sa grand-mère qui aux yeux de certains est devenue un monstre.

J'ai cru avoir compris au milieu du roman et si mes doutes sur l'un des protagonistes, se sont révélés fondés, le reste m'a laissé ébahie, car j'ai compris que l'autrice m'avait mené en bateau du début à la fin et que j'étais encore loin d'avoir le quart du dénouement.

Derrière ce thriller haletant tourné autour des secrets de famille, se cache une histoire engagée et terriblement émouvante. Certains passages m'ont d'ailleurs mis les frissons même si l'intrigue est parfois trop grosse pour être crédible.

La plume de l'autrice est agréable et fluide et je vais rapidement m'intéresser à ses autres romans.

En bref, c'est une réelle réussite, j'ai adoré cette lecture et je vous la conseille chaudement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Juste avant de mourir, Nana confie à sa petite fille Nicola, un secret bien gardé… elle lui demande de veiller sur ses bébés au fond du jardin…
Intriguée par ses propos, Nicola tente d'en savoir plus… des ossements sont effectivement découvert dans le jardin.
Un secret de famille vient d'être révélé… mais de quoi s'agit-il? Et qui est impliqué?
Les décès d'hier peuvent-ils être en lien avec les vivants d'aujourd'hui? Quel drame s'est-il joué dans cette famille?

C'est le second roman que je lis de l'autrice et j'aime bien.
Le suspense est maintenu tout le long du récit, on ne s'ennuie pas une minute.
L'autrice a choisi deux temporalités, le présent avec l'histoire dramatique de cette famille et le passé sous forme de récit épistolaire. C'est ce passé qui va nous permettre de comprendre le présent.
Les thématiques abordées sont sensibles… les violences psychologiques et physiques, le deuil et la culpabilité et les secrets de famille bien enfouis…
J'ai passé un très bon moment de lecture.
Merci beaucoup à #netgalleyfrance pour cette découverte

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Juste avant son dernier souffle Nana fait une confidence troublante à Nicola sa petite fille.
De veiller sur ses bébés au font du jardin.
Nicola va demander à sa propre mère des explications mais Irène semble perturbée et ne dévoilera rien à sa fille quit à couper les ponts.
Maisie âgée de huit ans l'une des filles de Nicola découvre en jouant au fond du jardin de Nana un minuscule bout d'os qui pourrait être humain.
Plus aucun doute ce jardin et sa famille cachent bel et bien un énorme secret que Nicola va tentée de découvrir.
La Boîte de pandore est ouverte, police et journaliste s'emparent de l'affaire et le chaos tombe sur la famille tout entière.

Une histoire de famille, des secrets de tous les côtés Nicola ne sait plus ou donné de la tête tout en protégeant ses deux filles.

L'auteur aborde un sujet assez sensible, ainsi que l'époque de 1944.
L'Histoire est découpée entre le présent et le passé avec des lettres écrites pour sa grand-mère Mama.
L'écriture est fluide, une belle maîtrise des époques et une narration à la première personne. De belles descriptions non superflues appréciables.
Le récit va nous dévoiler tout doucement les doutes et les secrets que cette famille ont caché à tout le monde.
Même si j'ai trouvé l'histoire émouvante j'ai trouvé l'histoire trop lente à mon goût, ça traîne beaucoup trop en longueur pour le peu de chose que l'on apprend jusqu'au trois-quarts du livre.
Une belle lecture malgré tout.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avis lecture 📚📚📚📚

J'ai terminé ce fabuleux roman de Linda Green ce matin : Ses derniers mots.

Sur son lit de mort, Nana fait une confidence à sa petite-fille Nicola : elle lui demande de veiller sur ses bébés au fond du jardin… Tandis que les proches pleurent la disparue, la petite Maisie, en jouant, fait une macabre découverte dans le jardin : un minuscule os… humain ? Voilà qui jette le trouble.

J'ai aimé la construction de ce roman construit essentiellement sur la famille. Chacun à une place importante dans l'enquête. Des personnages bien construits et humains comme on les aime dans les romans. Cela permet de s'identifier et de ressentir les émotions plus intensément

On est dans une vraie enquête familiale. Des sujets graves sont abordés avec rigueur et justesse. L'auteur nous tient en haleine du début à la fin.

Des passages très durs qui peuvent parfois heurter certains. Ce qui n'est pas mon cas j'ai souvent le cœur bien accroché.

Un dénouement que j'ai beaucoup apprécié car je ne l'attendais absolument pas. Du moins pas dans cet ordre là !

Différente temporalité que j'ai apprécié et qui ont une extrême importance dans ce roman.

En clair, une excellente lecture que je classerai néanmoins en roman à suspens plutôt U'en thriller. A lire pour tous les amoureux du genre et à essayer pour un premier thriller !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai adoré !!! Dommage que l’on ait pas plus entendu parler de livre à sa sortie en librairie.

Il regroupe tout ce que j’aime : des secrets de famille, des lettres surgies du passé, des non dits…la recherche de la vérité des décennies après, des menaces. Tout y est.

C’est une histoire très prenante car il est facile de s’identifier à la famille de Nicola…Qui n’a pas retrouvé des photos des lettres qui nous font dire que l’on ne connaissait pas tant que ça la personne disparue ? Quelle famille n’a pas ses querelles inexpliquées? Ses rancœurs?

Ce livre aborde beaucoup de sujets à commencer par le deuil…mais surtout les injonctions de secrets faites au femmes, le plus souvent imposés par d’autres femmes ou par elle même …cette loi secrète qui nous oblige à ne rien dire, ne pas faire de vagues, oublie tout ça et continue ta vie…

Linda Green, grâce à son personnage de Betty qui sur son lit de mort à décider d’en finir avec les secrets, revient sur la libération de la parole des femmes et son impact sur les générations suivantes. Le tout sous forme de thriller, on ne s’ennuie pas une seule seconde.

Une partie des bénéfices de la vente de ce livre est reversée à une association.

BREF…BEAU COUP DE CŒUR POUR CE ROMAN AU THÈME INDISPENSABLE.

MERCI PRELUDES ET NETGALLEY POUR CE JOLI COUP DE CŒUR

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Linda Green nous emmène dans ce roman à Halifax, en Nouvelle-Ecosse. C'est là que
Nicola accompagne seule sa grand-mère, "Nana", dans ses derniers instants. Sa fille unique Irène, la mère de Nicola, refuse de faire le déplacement pour lui dire adieu. Dans un ultime souffle, Nana lui demande de veiller sur les bébés : "Il y a des bébés, au fond du jardin". Qu'est-ce qui pousse la vieille femme, sur son lit de mort, à murmurer à sa petite-fille ces mots effroyables ? Pourquoi parler quand on s'est tue toute sa vie ?...

Les chapitres alternent le passé, 1944, et le présent, jusqu'à ce que les histoires se rejoignent et qu'éclatent au grand jour des secrets que quelques personnages pensaient enterrés à jamais. L'auteure raconte, dans ce roman difficile à lâcher et émouvant, la souffrance de trois générations de femmes écrasées par le poids de secrets douloureux enfouis sous une "chape de honte".

Je gardais un excellent souvenir d'un autre roman de Linda Green, Quand Je ne serai plus là. C'est ce qui m'a poussée à lire ce dernier roman de l'auteure, tout aussi haletant !
Je remercie Netgalley et les éditions Préludes de m'avoir offert cette lecture.
#NetGalleyFrance
#Sesderniersmots

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alors que Nana, 90ans, va rendre son dernier soupir, elle demande à sa petite-fille Nicola, de prendre soin de ses bébés au fond du jardin. Nicola pense qu'elle délire jusqu'à ce qu'un os de bébé soit retrouvé dans le jardin. Contre l'opposition de la fille de Nana, Irène, qui est sa propre mère, Nicola contacte la police qui découvre le squelette de deux bébés qui semblent avoir été enterrés dans les années 40-50. L'ADN révèle que leur mère était Nana mais devant l'absence de témoignages, la police classe l'affaire. Or, un autre squelette de bébé est découvert dans le jardin des voisins et celui-ci a un lien de parenté avec la mère de Nicola, Irène. Nicola a ouvert une boîte de Pandorre dont vont s'échapper des secrets enfouis et faire prendre conscience à Nicola du mal qu'elle fait à sa propre fille en taisant un douloureux évènement de sa jeunesse.
Le classement de ce roman dans la catégorie "thriller" est trompeur et peut être source de déception; en effet, "Ses derniers mots" manque singulièrement de suspense, de rythme, de retournements de situation pour un thriller. J'avais eu la même sensation avec "Une seconde de trop".
Mais c'est un bon roman, qui se lit facilement, avec des personnages de femmes attachantes qui se débattent dans leur douleur, leurs non-dits, leurs regret et qui traite des ravages que peuvent provoquer des secrets enfouis, la culpabilité des femmes violées, persuadées qu'elles l'ont cherché et le poids d'une société moralisatrice même si les choses, heureusement, ont évolué depuis les années 70.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les fées

Au fond du jardin de Nana il y a deux fées, deux statues un peu décrépies. Nicola adorait jouer auprès d’elles quand elle était gamine, mais aujourd’hui, Nana vient de mourir laissant sa petite fille éplorée et intriguée aussi par les derniers mots de sa grand-mère « Veille sur mes bébés pour moi ». Intriguée et inquiète. Et encore plus lorsque Maisie sa fille trouve un « os de fée » près des statues quelques jours plus tard… Nicola décide d’appeler la police, elle ne peut pas faire autrement. Sa mère Irene, qui était fâchée avec Nana, lui conseille pourtant de laisser tomber… Car Nicola ne sait pas dans quoi elle s’engage, une spirale qui l’entrainera dans de sombres secrets de famille…
Nicola est un personnage attachant, à qui il est facile de s’identifier, une jeune femme qui n’a pas eu la possibilité de terminer ses études et qui doit se contenter d’un poste d’enseignante auxiliaire, menacé par la crise économique. Elle est heureuse dans son couple mais ses deux filles lui donnent du fil à retordre, surtout l’aînée Ruby, 13 ans, en pleine crise d’adolescence.
En cherchant à comprendre le passé de sa grand-mère, Nicola découvrira bien plus qu’elle n’aurait imaginé.
Voici un bon thriller anglais, très bien construit, entre présent et passé, sur des thèmes très forts et très actuels. On entre rapidement dans l’intrigue et comme Nicola on veut savoir pourquoi deux petits bébés ont été enterrés dans ce jardin, il y a plus de cinquante ans.
Je remercie chaleureusement NetGalley et les Editions Préludes pour m’avoir permis de découvrir cette auteure (dont je lirai probablement les livres précédents).
#SesDerniersmots #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une lecture intéressante et facile à lire. Petit regret d'ailleurs pour l'écriture qui est simple voire simpliste (seul petit bémol de ce livre selon moi). A part cela il est assez intéressant.
Juste avant de mourir, Nana confie une mission à sa petite fille, prendre soin des bébés au fond du jardin. Alors que cette phrase résonne dans sa tête, Nicola doit savoir. Et lorsque Maisie, sa petite dernière, lui ramène un tout petit os de fée, elle ne peut plus tenir, elle doit aller voir ce qui se cache au fond du jardin !
A partir de là la machine est inarrêtable et Nicola va devoir affronter les lourds secrets qui restent tapis entre les membres de sa famille ...
Et ça fonctionne ! Les personnages sont bien campés, et la narration qui passe d'une époque à une autre par le biais de lettres nous entraine nous aussi dans les sombres secrets de ces femmes. Parce qu'il y a ça aussi, l'engagement de cette œuvre : l'importance mais aussi la difficulté de dire, de parler de ce genre de violences qui sont trop souvent tues parce que la femme se sent coupable de quelque chose qui lui a été fait, se sent salie plus que l'auteur lui-même de ce genre d'actes terribles.
Ainsi le livre réussit un double coup, celui de nous entrainer avec Nicola dans la recherche de ce secret familial mais aussi de nous faire prendre conscience de l'importance de briser ce genre de schémas qui, s'ils restent non-dits, pourrissent toute une lignée. C'est bien amené et tellement juste.
Un ensemble réussi donc, et très vite lu, plein de surprises (même si le thème développé est parfois difficile à lire tant c'est dur émotionnellement) et qui nous fait fermer le livre avec une impression d'importance qui dépasse le cadre de la fiction, et ça c'est assez rare !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avant de rendre son dernier souffle, la grand-mère de Nicola lui dit de veiller sur ses bébés au fond du jardin. Elle ne comprend pas trop ces paroles, mais très vite des os humains sont découverts dans le jardin. A qui appartiennent-ils ? Sa grand-mère était-elle une meurtrière ? Nicola se lance dans une enquête dont elle se souviendra toute sa vie. Entre mensonges, famille, secrets, danger et incompréhension, arrivera-t-elle à découvrir la vérité avant qu’il ne soit trop tard ?

😍 J’ai adoré ce roman, il m’a fait passer par toutes les émotions.

🌺 Nicola est un super personnage: forte, attachante et déterminée à découvrir la vérité sur sa famille. Elle ne recule devant rien même quand sa mère la rejette et qu’elle reçoit des lettres de menaces. J’ai également adoré son compagnon et ses enfants.

🌺 L’ambiance est un peu angoissante et l’enquête est géniale. On découvre des choses inattendues et on évolue dans le présent et le passé, ça rajoute du mystère, j’ai adoré. La fin m’a totalement surprise, je ne m’attendais pas du tout à un tel retournement de situation.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Linda Green est une auteure que je suis depuis la lecture de ses romans précédents: "Quand je ne serai plus là" et "Une seconde de trop".

C'est donc naturellement que j'ai eu envie de découvrir "Ses derniers mots".

Force est de constater que Linda Green est passée maître dans l'art de nous prendre de suite par la main, dès les premières pages, pour nous emmener avec elle sur un chemin où l'on se questionne, s'interroge, on tourne les pages à toute vitesse, on s'émeut, on s'indigne, on cherche à comprendre, on lit ses histoires d'une traite.

Cette histoire là se situe à plusieurs temporalités, plusieurs personnages, que l'on suit pas à pas, tout embrouillés que nous sommes dans l'intrigue.

Des personnages pour lesquels on éprouve de l'empathie, de la sympathie ou de la détestation, c'est selon.

L'histoire est rythmée par des chapitres courts et intrigants, on se prend au jeu parce qu'on désire connaître et comprendre ce qui est arrivé à ces trois femmes, sur trois générations différentes.

Le poids des non-dits, des secrets, de la honte, de l'injustice.

Des thèmes forts et dont il est important de parler, encore et toujours à l'heure actuelle.

De l'émotion, beaucoup, entre ces femmes là, le pouvoir de la résilience, une note d'espérance malgré les vécus dramatiques de chacune.

Voilà, Linda Green m'a encore embarquée avec elle, pari réussi!

Je remercie chaleureusement les Editions Préludes et #NetGalleyFrance de m'avoir permis de découvrir ce roman et de leur confiance 🙏

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La grand-mère de Nicola, Betty alias Nana, vit ses derniers instants et sur son lit de mort, elle lui demande de prendre soin de ses bébés au fond du jardin. Cette confidence laisse Nicola perplexe, elle décide de se confier à sa mère qui lui fait comprendre qu'à cet instant, l'esprit de Nana devait être un peu flou. Pourtant, cette information ne sort pas de sa tête. Surtout lorsque Maisie, la cadette de Nicola, trouve un os de fée au pied des statues dans le jardin de Nana. Ce qui deviendra le point de départ d'une grande enquête familiale.

La famille de Nicola est particulière, elle semble entourée par les secrets. Et il n'y a pas besoin d'avoir fait des études de psychologie pour savoir à quel point ce qui ne se dit pas, peut être dévastateur. Quand Nicola prend la décision de parler à la police concernant cet os trouvé, elle n'a aucune idée de l'ampleur que vont prendre les choses. Comment deviner que faire naître la vérité pouvait être aussi douloureux ?

C'est un roman fort en émotions, en rebondissements. L'autrice alterne les dialogues d'aujourd'hui avec des lettres datant de deux époques différentes et le tout finit par converger. Le thème du secret est très prenant et la manière dont il est amené, avec cette transmission intergénérationnelle, est intéressante. Difficile de ne pas s'attacher aux personnages, de ne pas en détester certains. Le tout donne un roman très humain et prouve à quel point communiquer est essentiel.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J`ai adorer , non la je tiens un gros coup de coeur pour ce thriller, ou lon va reveler au grand jour des secrets de famille. la decouverte de 3 bebes au fond du jardin sous des statuettes. l`auteur nous tiens en haleine tout le long du livre , vraiment un gros coup de coeur

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce livre m'a mis une claque ! Une bonne claque !
C'est une histoire de génération, générations de femmes qui chacune vont avoir à vivre ce qu'aucune femme ne devrait avoir à vivre.
L'histoire c'est d'abord celle de Betty allias Nana, grand-mère de Nicola, jeune femme mère de 2 filles. Nicola est la seule à s'occuper de sa grand-mère, sa mère ne voulant pas se rendre chez elle sans qu'elle n'ait jamais su pourquoi...
Quand Nana rend son dernier souffle, elle quittera ce monde en demandant à Nicola de veiller sur ses bébés.

Mais de quels bébé parlait-elle ? A-t-elle déliré ? Nicola reste obsédée par ces derniers mots et elle va creuser le jardin pour en avoir le cœur net.

Elle va alors déterrer des secrets de famille insoupçonnés, des secrets de femmes.

Il y a beaucoup d'amour dans ce livre mais aussi beaucoup de violence, des passages qui peuvent heurter je mets un petit warning sur ce point.

Waouh ce que c'était une belle surprise, sans doute la belle surprise des dernières lectures de l'année !

Je remercie net galley et les éditions préludes pour l'envoi de cet ebook, jolie pépite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un thriller plein de rebondissements !!

Une alternance passé présent qui rend le livre addictif.
Le passé nous est raconté sous la forme de lettres.
Ce thriller abordent des sujets très forts tels que viol et infanticide.
Il faut avoir le cœur accroché pour lire certains passages.
J'ai aimé le côté mystérieux avec les secrets de famille cachés de génération en génération.

J'ai beaucoup aimé la plume de Linda Green et j'ai hâte de découvrir ses autres livres.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un bon roman qui est classé à tort dans la catégorie thriller. Ce n'est pas un thriller mais c'est une sombre affaire de famille que quelqu'un a enterré (sans mauvais jeu de mots 😅) sous les secrets, le silence et les non dits. L'histoire tient la route, on a un parallèle entre aujourd'hui avec pour narrateur Nicola la petite-fille de Nana, des lettres d'amour de 1944 et des morceaux de vie de Nana toujours à cette époque. Ce que l'on comprend au fur et à mesure glace le sang et nous laisse sans voix. C'est une bonne lecture qui nous fait vivre des montagnes russes d'émotions au fil des secrets déterrés (encore sans mauvais jeux de mots 😅).
J'enlève une étoile parce que je ne me suis attachée à aucun personnage. Ils sont totalement dans l'excès. Ruby est pire que les ados exécrables, Maisie a 8 ans mais un comportement exagérée d'une enfant de maximum 4 ans, Nicola est beaucoup trop excessive sur les liens familiaux alors qu'ils sont inexistants depuis longtemps et sa mère est totalement désagréable et acariâtre. Il n'y a que le mari de Nicola que j'aime aimé, cœur sur toi James ❤. Après ce n'est que mon avis personnel sur les personnages, qui n'enlèvent pas la chose si spéciale de cette histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bonjour tout le monde!

Post lecture terminée #161

J’ai lu “Ses derniers mots”, de Linda Green paru aux éditions Préludes.

406 pages
Thriller domestique / enquête / secrets / double temporalité

Une histoire qui vous happe dès les premières pages, une histoire poignante qui aborde des sujets délicats.

De quoi ça parle…

Nana, la grand-mère de Nicola, lui fait une étrange confidences sur son lit de mort… Elle doit veiller sur ses bébés au fond du jardin.
Nicola va devoir se confronter à une enquête redoutable et éprouvante sur sa propre famille, et ce n’est pas sa mère qui va la soutenir…

Ce que j’en ai pensé…

J’ai vraiment apprécié cette lecture qui alterne entre passé et présent, nous plongeons dans le passé de la famille de Nicola et c’est assez surprenant la manière dont tout est amené. Elle va devoir se démener pour lever le voile sur tous les secrets et les noms dits qui semblent se transmettre de génération en génération comme un virus sur les femmes de cette famille.

Au- delà de l'enquête, ce roman renferme une histoire forte et poignante, il aborde des sujets tabous et difficiles, je ne veux pas trop vous en dire pour ne pas vous spoiler ça serait vraiment dommage.

L’ambiance est assez pesante car Nicola va devoir se confronter notamment à sa mère mais aussi à sa fille, et à ce tsunami qu’elle a involontairement déclenché en voulant prendre en considération les dernières volontées de Nana. Nicola est un personnage auquel on s’attache, de par son histoire familiale et personnelle.

Les chapitres sont courts et s'enchaînent vite, on ne voit pas défiler les pages, j’apprécie quand la lecture est dynamique comme ça, je l’ai lu rapidement.

La plume est fluide, agréable, c’est un bon thrillers domestique que je ne peux que vous conseiller, pour ma part c’est vraiment le style de lecture qui me happe car je veux absolument connaitre le dénouement.

Connaissez vous cette auteure? Avez vous d’autres titres de l’auteure à me proposer?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alors qu'elle est sur son lit de mort, Nana, la grand-mère de Nicola, lui demande de veiller sur ses bébés au fond du jardin. Comme elle a 2 statuettes de fées, elle pense qu'elle parle d'elle même si la phrase de sa grand-mère ne cesse de la tourmenter.

C'était sans compter sur sa fille, Maisie, qui tombe sur un petit os un jour qu'elle joue près des fées. Il n'en faut pas plus à Nicola pour creuser, découvrir d'autres ossements et alerter la police contre l'avis de sa mère qui aimerait mieux que les secrets de famille restent là où ils sont.

Le récit va altérner entre présent et passé à travers des lettres datant de la Seconde Guerre Mondiale. C'est ainsi qu'on va découvrir les secrets de la famille de Nicola, les non-dits. En déterrant le passé, elle va rouvrir de vieilles blessures qui ont touché sa grand-mère mais également sa mère et la mené à sa propre histoire.

J'ai beaucoup aimé ce roman, la façon dont tout est amené, avec subtilité. C'est avec effroi qu'on découvre la vérité. Et une fois commencé, on ne peut pas lâcher ce livre avant d'être arrivé au point final !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une histoire de secret de famille, de secrets de femmes, de ceux qui pourrissent bien les relations entre les générations.
Au décès de sa grand-mère, Nicola hérite de la maison dans la campagne anglaise. Mais quand la plus jeune fille de Nic trouve "un os de fée" dans le jardin, c'est tout l'album de famille qui va devoir être ouvert, pour fouiller dans l'histoire de 3 générations de femmes.
Malgré des passages qui auraient mérité d'être plus crédibles, un roman "page turner" idéal pour les vacances.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

A quelques instants de sa mort, Nana confie un secret de taille à sa petite fille Nicola...."Veille sur mes bébés au fond du jardin". Nicola va être très perturbée par cette déclaration, elle en parle à sa mère, la fille de Nana, qui lui dit d'oublier cette histoire. Mais quand quelques jours après Maisie, la fille de Nicola découvre des ossements d'enfant au fond du jardin, Nicola sait qu'elle ne pourra pas avancer si elle ne va pas au bout de cette histoire. Elle va alors se mettre en quête de la vérité, quitte à mettre en danger sa famille.
J'ai beaucoup aimé cette histoire qui se déroule sur trois générations. Le suspense est très bien mené, et ce n'est qu'à la fin du livre que le destin de ces trois femmes se révèlent. En tant que lectrice, j'avais parfois envie de dire à Nicola d'arrêter de s'entêter à chercher la vérité en voyant les dégâts que cela causait sur sa famille, tout en comprenant avec l'envie d'en finir avec ces secrets de famille qu'on se transmet comme des fardeaux. Son mari James est admirable et si sa mère est au début assez détestable, on devient également rapidement antipathique. C'est une lecture assez addictive, je n'ai pas vu passer les 450 pages que j'ai dévoré en une journée à peine.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Juste avant de mourir, Nana la grand-mère de Nicola lui fait une étrange déclaration : elle lui demande de veiller sur ses bébés au fond du jardin… Nicola pense tout d’abord que la vieille dame perd la tête, mais son air très sérieux jette le doute. Lorsque Nicola en fait le récit à Irène sa mère, celle-ci se décompose : visiblement bouleversée, elle prie sa fille d’oublier ces mots pour le bien de tous. Le lendemain, Maisie, la plus jeune enfant de Nicola, trouve dans le jardin un minuscule os… Se peut-il qu’il soit humain ? Nicola n’a aucune hésitation, elle veut en avoir le coeur net et décide de creuser sous les deux statues qui trônent dans le jardin, deux fées qui à l’origine auraient dû être des anges… Mais la vérité a un prix…

En ce qui me concerne, ce roman illustre parfaitement le fait que l’on ne doit pas dénigrer un auteur sur la base d’une seule lecture , j’ai lu et peu apprécié Quand je ne serai plus là de Linda Green et j’ai longuement hésité avant de me lancer dans celui-ci. Le catalogue en libre accès des Editions Préludes (que je remercie au passage) a fini par me convaincre. Il faut dire que le sujet de ce roman avait de quoi m’attirer, une enquête basée sur un secret de famille qui émerge après une macabre découverte…. Tout cela pour dire que je ne regrette absolument pas mon choix, bien au contraire !

Dès les premiers chapitres, on s’imprègne facilement des personnages : Nicola est une mère de famille aux petits soins pour sa grand-mère qui vit ses dernières heures, leur relation est simple et profondément touchante. A l’inverse, la relation que Nicola entretient avec sa propre mère est plus compliquée, celle-ci est distante avec elle et ne prétend pas venir à l’enterrement de sa mère. Les raisons ne sont pas délibérement connues et cela intrigue beaucoup Nicola. La découverte qu’elle va faire dans le jardin de sa grand-mère est le point de départ à un cauchemar dans lequel va s’enfoncer sa famille. Plusieurs destinées féminines se font échos dans ce roman: Nana, la grand-mère, Irène sa fille qui a vécu toute son enfance dans une maison où elle ne souhaite plus mettre les pieds, Nicola qui en hérite et qui reçoit la mission de transmettre la maison à Ruby sa fille, qui est elle aussi au coeur de cette intrigue… Ce sont donc quatre générations de femmes toutes impactées par des drames qui s’entrecroisent dans ce récit où se mêlent plusieurs époques. Linda Green excelle dans la façon de traiter les secrets de famille: voilà une famille qui est gangrénée par le culte du secret que l’on transmet visiblement de mère en fille. Même si l’auteure use de quelques facilités, par exemple la découverte de l’os justement au lendemain du décès de la grand-mère, -on peut tiquer là-dessus-, mais mis à part cela, l’intrigue est excellente!

J’ai apprécié le personnage de Nicola, elle est tiraillée de toute part, entre la loyauté qu’elle éprouve pour sa grand-mère, la crainte de provoquer un cataclysme pour les membres de sa famille, et la relation bouleversante qu’elle entretient avec sa fille… Ces sentiments, ces émotions évoluent tout au long du roman, ce qui contribue à le rendre passionnant et addictif. Quand j’ai ouvert ce livre je savais que je ne devais rien attendre du style, c’est d’ailleurs ce que je recherchais, une lecture sans prise de tête (pour cause de covid…), mais j’étais loin de m’imaginer une lecture aussi bouleversante. Certains passages qui auraient pu nous être épargner relatent de viols, d’autres assez intenses et bouleversants évoquent une façon de réagir qui date d’une autre époque et qui est terriblement cruelle. Ma dernière impression sur ce récit est celle d’une belle histoire sur fond de cruauté innommable, tout en étant très réaliste. Je recommande fortement.

Je remercie chaleureusement les Editions Préludes pour ce partenariat.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans un premier temps, je remercie les Éditions Préludes pour leur confiance et NetGallery d’avoir rendu cela possible.

C’est mon premier livre de Linda Green et certainement pas le dernier, sa plume est fluide, addictive, impossible de lâcher ce bouquin.

Au vu de la confidence de sa grand-mère et de la découverte de Maisie dans le jardin, Nicola même l’enquête sur les secrets de famille.

Dès le premier chapitre, on est embarqué dans cette famille, on a l’impression d’y être. J’en ai même tremblé réellement.

On oscille entre des chapitres au présent et dans le passé avec les lettres reçues par sa grand-mère en 1944 mais pas que…. Et ces passages sont très importants pour bien comprendre la suite.

Ce roman est bouleversant, angoissant, l’intrigue est tenue jusqu’au bout. Quand on pense connaître le dénouement, on est surpris par ce que l’on va découvrir par la suite.

Chaque personnage est bien décrit et a bien sa place, ce qui permet de ressentir encore mieux les différents sentiments rencontrés lors de la lecture.

Merci à Linda Green pour cette pépite et j’ai hâte de lire ses autres romans.

Note : 5/5

#NetGalleryFrance #Sesderniersmots #Lindagreen #EditionsPréludes

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Gigantesque coup de coeur, un thriller palpitant qui m'a bouleversé l'intrigue et le fils conducteurs et très bien réalisé le roman et surprenant du début a la fin. Je recommande !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Ses derniers mots" est le troisième roman de Linda Green qui est une autrice anglaise que je découvre grâce à ce thriller domestique très réussi plein d'émotion et de suspens. Je précise qu'une partie des droits d'auteur de ce roman est reversée à l' association "Rape Crisis" et à la NSPCC pour aider les femmes et les enfants victimes de viols et d'abus sexuels. Je tiens à signaler pour les plus sensibles que certains passages sont bouleversants car ils décrivent des scènes de viols de manière très réalistes.

L'intrigue palpitante débute sur les derniers mots énigmatiques prononcés par Nana, 90 ans, qui fait une étrange révélation à sa petite-fille Nicola sur son lit de mort : elle lui lègue sa maison et lui demande de veiller sur "ses bébés au fond du jardin" dans un dernier souffle... La grand-mère aurait-elle perdu la tête comme l'insinue Irène, la mère de Nicola ?

Tout d'abord, Nicola pense qu'il s'agit des deux statues de fées qui se trouvent à cet endroit. Mais, bientôt sa fille cadette de 8 ans, Maisie, découvre en jouant "un os de fée" sous l'une d'elle... ou un minuscule os humain ? Nicola décide d'en avoir le coeur net : elle se met à creuser sous la première statue de fée en redoutant ce qu'elle va déterrer...

Ainsi commence une enquête éprouvante qui finira par mettre en lumière des secrets de famille bien gardés sur trois générations de femmes : les personnages de Nana, Irène et Nicola étant comme les facettes d'un même miroir révélant les douloureux fantômes du passé... Sans oublier, la fille ainée de Nicola, Ruby, 13 ans dont le père est inconnu...

Dès le début, je me suis laissée emportée par cette intrigue implacable très prenante qui alterne avec brio entre récit au présent avec l'enquête menée par Nicola et récit au passé durant la Seconde Guerre Mondiale grâce à des lettres échangées entre deux amoureux...

Les chapitres courts et l'alternance des deux récits permettent d'avancer rapidement dans cet imbroglio, de donner du rythme à cette histoire de famille inavouable et de préserver le suspens jusqu'au dénouement de manière efficace. Le style fluide et la plume addictive de l'autrice rendent la lecture très agréable.

Les personnages féminins, à la fois fragiles et forts, sont touchants et émouvants, si bien que le lecteur s'identifie à eux très facilement. Chacun d'entre-eux dévoile petit à petit ses failles et parvient à briser cette chaine du silence qui avait fini par gangréner cette famille.

Je remercie @preludes-editions de m'avoir permis de découvrir ce thriller domestique qui est un véritable coup de coeur pour moi et je recommande ce roman plein de suspens à toutes celles et ceux qui aiment les histoires de secrets de famille bien gardés.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

« Les secrets les mieux gardés ont la mauvaise habitude de finir par refaire surface ».

Juste avant son dernier souffle Nana fit une révélation à sa petite-fille Nicola. Une révélation troublante. Peut-être, cherchait-elle à se libérer d’un poids afin de mourir sereine.

Lorsque Nicola parla des mots de sa grand-mère à sa mère, celle-ci trouva un prétexte pour faire illusion. Cependant, son attitude et son comportement laissèrent penser qu’elle savait plus de choses qu’elle ne voulait le dire.
Pourquoi voulais-t-elle tant rester à distance et faire taire les trouvailles ? Pourquoi refusait-elle tout contact avec Nicola après que celle-ci ait contacté la police ?

Difficile d’en parler sans spoiler l’histoire. Le récit se dévore, l’écriture est fluide et addictive malgré les thèmes douloureux et répétés.
J’ai eu beaucoup de peine pour cette lignée de femmes, pour les secrets et les non-dits, à une époque où les scandales pouvaient détruire des familles.

Un roman bouleversant, une enquête familiale intense et difficile à lâcher une fois commencée.
Je ne peux que vous le conseiller.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

e ne connaissais pas du tout l’autrice mais le résumé m’a tellement intrigué et plu que je me suis laissée tenter grâce à @netgalleyfrance et @preludeseditions .

C’est une belle découverte qui m’a tenue en haleine du début à la fin !

Tous les ingrédients sont réunis pour passer un agréable moment de lecture : secrets de famille, non-dits, double temporalité, des générations de femmes fortes et résilientes !
Grâce entre autres à des correspondances datant de la deuxième guerre mondiale, nous allons petit à petit découvrir les secrets de famille et les blessures du passé, qui ont façonné, conditionné la vie de Nana, Irène et finalement Nicola.
Nous sommes plongés dans l’ambiance dès les premières pages, l’intrigue est bien menée et l’écriture de l’autrice est fluide et addictive !

J’ai beaucoup apprécié ce « thriller »qui m’a tenu en haleine du début jusqu’à la fin du roman.
Connaissez-vous l’autrice ? Avez-vous lu ce roman ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Sur son lit de mort, Nana demande à sa petite fille Nicola de veiller sur ses bébés au fond du jardin…
Ne parvenant pas à se sortir cette étrange révélation de l'esprit, la vie de la jeune femme bascule lorsque ses filles découvrent un "os de fée" en jouant autour des statues derrière la maison.
Avec Ses derniers mots, Linda Green nous embarque dans thriller psychologique dans un pur style anglais, avec une intrigue familiale peu banale, dans laquelle chacune des femmes est prête à tous les sacrifices pour protéger ses propres secrets de famille. J'ai été emportée dès les premières pages par la plume de l'autrice nous mène très rapidement au coeur du sujet et distille ses révélations méticuleusement de façon à rendre cette lecture complétement addictive. Elle parvient même à donner une impression de huis clos alors que chaque personnage est libre de ses allées et venues ! J'ai beaucoup apprécié cette lecture, même si j'avais deviné une petite partie de ce qui c'était passé.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

De lourds secrets de familles déterrés au sens propre comme au sens figuré au moment du décès sa grand mère Nana.
J ai vraiment aimé ce roman à plusieurs temporalités. Nous avons envie de savoir pourquoi ces bébés sont là. Les secrets sont lourds. Certaines scènes sont décrites sans équivoque ce qui les rend à la fois violentes mais bien réelles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

*lecture terminée*

❄️ Ses derniers mots de @lindagreenbooks publié chez @preludeseditions.

Nicola vient de perdre sa grand-mère. Mais celle-ci juste avant de mourir lui confie quelque chose... De veiller sur ses bébés au fond du jardin. Perplexe elle en parle à sa mère qui lui dit que ça devait être des paroles en l'air. Quelques jours plus tard, sa plus jeune fille, Maisie, découvre en jouant au fond du jardin un os de fée. Malgré sa mère qui ne voulait pas en parler, elle va appeler la police... Sauf que comme sa mère dit, elle vient d'ouvrir la boîte de Pandore.

Ce livre est addictif ! Je l'ai dévoré en 2 jours. On veut savoir le pourquoi du comment. Le roman est structuré en 3 sortes de chapitres. Le présent et le passé de deux autres personnes de sa famille.
Ce livre malgré qu'il soit addictif est très dur et très poignant.. L'auteure aborde le thème du viol et les passages s'y rapportant sont très descriptifs... J'ai serré les dents plusieurs fois... J'ai admiré le courage de ces femmes et leurs resiliences.
Elle aborde également la seconde guerre mondiale dans l'un des passé.

Les chapitres sont courts et fluides. La composition des chapitres fait qu'on se dit facilement aller encore un et j'arrête et pouf la moitié du livre est avalé 😂😂.

Tu l'as compris, il y a des secrets de famille et beaucoup de tension et de mystère. Si tu aimes les thrillers domestiques avec des secrets de famille fonces!!

Merci à @netgalleyfrance et aux @preludeseditions pour cet ebook!!

Il te tente? Tu aimes les thrillers domestiques ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie vivement les éditions Préludes et le site Netgalley pour ce Service de presse du nouveau roman de L. Green. Après sa découverte avec son premier ouvrage « Une seconde trop », je la retrouve ici avec celui-ci, paru en novembre, dont la qualité surpasse le premier. Mon coup de cœur du mois de janvier…

Thriller domestique et familial
L’envergure du récit dépasse la période actuelle pour nous plonger dans le passé avec des flash-back. Cette fois-ci, on peut dire que l’auteure a excellé dans le domaine de l’intrigue domestique. Elle a suscité une émotion et une compassion bien plus grandes que celles de son premier roman. L’histoire des femmes de cette famille ébranle le lecteur.

L’intrigue nous captive de bout en bout. Rien d’original : Sur son lit de mort, une grand-mère aimante assène une ultime supplication à sa petite-fille adorée. Pourtant, vraiment déroutante, cette demande de « s’occuper de ses bébés » se révèlera désopilante pour Nicola, notre héroïne. Sa vie en sera bientôt bouleversée à cause de ses scrupules de vouloir bien agir lors d’une découverte macabre. Au-delà de ce que Nicola pensait, des secrets qui dérangent resurgissent ; ils vont éclabousser plusieurs générations… cependant, elle saura autant affronter de terribles vérités que des cas de conscience ou des menaces anonymes.

Avec ce récit, j’ai noté une nette progression de l’auteur dans sa manière d’écrire, sa narration, et l’élaboration des personnages. Quel prodige ! Sa plume crée des énigmes qui naissent de page en page pour offrir une tension croissante au sein d’un univers familial auparavant paisible ! Une habileté remarquable inscrite dans des chapitres en italique, instille des indices sur le passé. Et je me tais ici, pour entretenir le don de Linda Green dans la construction de son intrigue à l’instar des poupées gigognes. Bravo à elle !

Sa dextérité littéraire permet de décliner le thème de l’amour, de la maternité contrainte sous diverses formes à différentes périodes. Divers travers humains sont également abordés (je n’en dis pas plus, vous devrez lire l’ouvrage pour savoir lesquels…).

Sans divulgâcher, les générations se succèdent avec leur lot de traumatismes. Ainsi, les relations mères-filles au cœur des histoires familiales fournissent des prétextes à des secrets douloureux qui dégénèrent en intrigues exhumées.

Les suppositions évoluent au fil des quelque 280 pages, les explications et les personnages aussi… or, le plaisir demeure. Suspense, émotions et les considérations sociales se réunissent pour un excellent roman. Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Carole Delporte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quand Nana rend son dernier souffle, elle lègue sa maison à Ruby, son arrière-petite fille et émet le vœu que sa petite fille, Nicola, protège ses bébés… A-t-elle perdu la raison ? Ces mots laissent Nicola perplexe et provoquent le silence obstiné d’Irène, sa mère. Plus tard, inquiétée et sérieusement intriguée par une macabre découverte faite dans le fond du jardin de sa grand-mère, elle entend cette réponse : « Exhumer les vieilles histoires n’apportera rien de bon. À part de la souffrance. Et je crois que notre famille a eu son lot. »
Linda Green nous embarque alors dans une enquête sur le passé d’une famille dont trois générations de femmes silencieuses ont été bien malmenées par le sort. Un peu comme Œdipe, victimes du silence protecteur de leurs parents, elles se sont précipitées à leur manière vers leur destin…
Linda Green a su me captiver par une tension constante dans ce thriller psychologique. Le thème du secret et du silence est passionnant, ce roman montre à quel point il peut faire des ravages dans des familles. Merci à NetGalley et aux éditions Préludes pour l’envoi grâcieux de ce roman.
#SesDerniersmots
#NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nana sur son lit de mort cède la maison à sa petite fille Nicola et dans son dernier souffle lui demande de veiller sur ces bébés au fond du jardin. La mère de Nicola ne semble pas affectée par le deuil.
En jouant Maisie ( la fille de Nicola) trouve un os au fond du jardin, n'y tenant plus le lendemain matin Nicola creuse est trouve des os d'enfants.
A qui appartiennent il? Y a t-il d'autres enfants ? Que cache la maman de Nicola ? A chaque fin de chapitre nous avons une lettre de 1944 qui raconte une histoire avec Betty et William , y a t-il un lien avec les deux restes humains retrouvés?
Nicola va retourner le passé pour connaître la vérité.
Un thriller domestique haletant, un véritable page turner. Ce roman est bouleversant, angoissant, l'intrigue est tenue jusqu'au bout. Quand on pense connaître le dénouement, on est surpris par ce que l'on va découvrir par la suite.
Chaque personnage est bien décrit et a bien sa place, ce qui permet de ressentir encore mieux les différents sentiments rencontrés lors de la lecture.
Les secrets les mieux gardés ont la mauvaise habitude de finir par refaire surface.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alors j’ai eu un peu peur en commençant se roman çar j’ai lu une histoire un peu du même type il a quelques semaines et j’ai eu peur du déjà-vu. Mais alors pas du tout. Cette histoire est géniale et je me suis laissée embarquer avec Nicola, sa famille et leurs terribles secrets. J’ai découvert l’écriture de Linda Green pour la première fois et je pense que c’était pile le roman qu’il fallait pour me faire aimer cette auteure talentueuse. Emotions, suspense, aucun ennuie possible, elle sait nous tenir en haleine du début à la fin. J’aime ces histoires de recherche du passé, des intrigues et des “enquêtes” menées par des particuliers. C’est un de mes coups de coeur de fin d’année et j’ai déjà hâte de découvrir un autre roman de l’auteure qui m’a totalement séduite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nicola est au chevet de sa grand-mère mourante, juste avant son dernier souffle elle lui demande de veiller sur ses bébés au fond du jardin.
A-t-elle perdue la raison? Nicola se pose des questions sur ses derniers mots, mais quand Maisie, sa fille tombe sur un petit os dans le fond du jardin, Elle n'hésite plus à remuer le passé pour déterrer les secrets de famille.

Je découvre Linda Green avec ce roman.
J'ai trouvé ce livre très bien écrit, le récit est fluide, l'intrigue nous tient en haleine. Il y a beaucoup de dialogue qui rend l'histoire vivante.

Difficile de lâcher ce livre, le suspens est présent tout le long du roman. Les personnages sont attachants et intéressants. Certains passages font monter la tension, d'autres plus durs.

La construction du roman est particulièrement intéressante, entre les chapitres au présent viennent s'interposer des lettres datant de la Seconde Guerre mondiale adressée à Nana et également le témoignage au passé d'une jeune fille . Ces trois parties vont être réunies et révéler de sombres secrets de famille.

Un livre lire sans attendre, pour les amateurs d'enquêtes et de secrets de famille.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nicola s’occupe de sa grand-mère. Celle-ci vit ses derniers instants. Mais lorsque l’aïeule souffle quelques mots au moment de son trépas, l’univers de Nicola bascule.

En effet, ces quelques mots laissent à penser que des secrets familiaux n’ont pas été révélés. Le hasard fait que la propre fille de la jeune femme joue dans le jardin de la défunte, et fasse la découverte d’un os. Nicola décide d’en avoir le coeur net. Elle creuse à l’endroit de la trouvaille et tombe sur le squelette d’un bébé. C’est l’horreur qui vient de s’inviter...

Si les premiers paragraphes sont anodins, il suffit d’une seule phrase pour changer toute l’atmosphère. Une situation ordinaire se transforme soudainement en découverte macabre.

Nicola veut savoir, elle veut comprendre d’où vient ce bébé dont elle a retrouvé les os. Qui les a mis là? Quand? Et pour quelle raison?

Les chapitres ont défilé sans que je m’en sois rendue compte. L’intrigue est à la fois troublante et touchante. Nous sommes sur une histoire familiale dont les secrets sont restés profondément enfouis. A charge de Nicola de creuser dans l’historique de son arbre généalogique.

J’ai été bouleversée par ma lecture, parce que l’auteur nous tient et nous emmène là où tout se joue. Pas de faux-semblants, c’est dur et net. Acéré et douloureux.

On ne sait jamais ce qui se cache derrière des portes fermées. Il n’y a pas de famille sans secrets, chacune cache quelque chose sous le tapis. Et ce roman dévoile cela de manière forte.

Je ne peux que vous le recommander.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :