Prendre soin de sa maison (même en plein KO)

Lu par Florine Orphelin
Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 26 oct. 2022 | Archivage 18 déc. 2022
Audiolib | Bien-être et vie pratique

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #PrendresoindesamaisonmêmeenpleinKO #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Une conception révolutionnaire des tâches ménagères qui vous libérera de la honte ou de la sensation d’être débordé.

Vous luttez chaque jour pour cocher les cases de votre to-do list ménagère ? C’est probablement pour une bonne raison : anxiété, fatigue, dépression, manque de soutien, TDAH… Quand KC Davis a eu sa deuxième fille, un cercle vicieux s’est mis en place : moins elle arrivait à en faire et moins elle avait envie d’en faire. Mais elle a retrouvé son équilibre - et une maison fonctionnelle – après un déclic qui a changé sa vie : nous ne sommes pas au service de notre intérieur, c’est notre intérieur qui est à notre service.

En s’appuyant sur ce principe d’autocompassion, elle a simplifié sa to-do list et trouvé des astuces pour l’adapter à son temps et son énergie disponibles. C’est ce puissant conseil associé à son approche anticonformiste qui ont déjà convaincu le million et demi de fans qui la suit sur TikTok (@domesticblisters) et qu’elle développe dans ce livre.

Une conception révolutionnaire des tâches ménagères qui vous libérera de la honte ou de la sensation d’être débordé.

Vous luttez chaque jour pour cocher les cases de votre to-do list ménagère ?...


Formats disponibles

FORMAT Livre audio, Intégral
ISBN 9791035412074
PRIX 17,95 € (EUR)
DURÉE 4 Heures

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (AUDIO)

Chroniques partagées sur la page du titre

Voilà un ouvrage utile et sympathique ! Clair, concis, prévu pour des personnes qui éprouvent des difficultés mais intéressant pour tous. Ce guide va à l'encontre de ce que l'on nous conseille souvent et prône avant tout la bienveillance envers soi et la compassion. Il revendique le droit au repos, l'organisation fonctionnelle (et non ma perfection), le bonheur retrouvé. Il souligne que certaines de nos actions (en particulier la recherche de la perfection) sont liées au sentiment de culpabilité et à la honte, alors que le ménage n'a rien à voir avec notre valeur. Merci pour ce bel opus !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bienveillance : voilà le mot clé de cette lecture. Et je dois dire que ça fait du bien.

Ça fait du bien de s'entendre dire qu'on n'est pas obligés d'être des wonder woman ou man toute la journée. Qu'un intérieur propre et rangé c'est bien mais qu'un esprit sain et reposé c'est primordial.

Avec un parler doux mais franc, qui aborde des questions d'hygiène parfois gênantes à évoquer en public (difficulté à prendre soin de soi, à se brosser les dents chaque jour, à changer ses draps chaque semaine, à ne pas utiliser des ressources plastiques éphémères, à cuisiner soi-même, sain et local, etc.) l'autrice dédramatise nos "besoins" sociaux pour nous amener à plus d'autocompassion et réussir notre minimum vital.

Et si aujourd'hui je vis dans un environnement, certes pas toujours rangé, mais sain et fonctionnel pour moi, je sais aussi que dans le passé des périodes de fatigue et faiblesse mentales ont mis à rude épreuve mon intérieur. Me rendant vulnérable, coupable et plus malade encore. C'est pourquoi je trouve son message d'autant plus important et nécessaire.

Quelle que soit la nature de la difficulté, maladie, épreuve qui vous oblige à lever le pied. Levez le pied ! Priorisez-vous. S'il ne fallait retenir qu'une chose ce serait celle-ci.

Mention spéciale pour les notes du début, les efforts faits pour rendre le livre inclusif autant que possible et compréhensible par tous. Et les annexes et exemples fournis.

Version audio de qualité, rien à redire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lorsque KC Davis a accouché de sa deuxième fille, trois semaines avant le confinement de mars 2020, elle s’est retrouvée dans l’incapacité de prendre soin d’elle et de sa maison. La dépression du post partum dont elle souffrait, aggravée par le confinement, a eu raison de sa volonté. Elle a cherché du réconfort sur les réseaux sociaux, en postant une photo de son intérieur où la vaisselle sale faisait concurrence au linge en souffrance. Loin des encouragements attendus, elle a récolté des « Fainéante ! » Ce fut un déclic, qui l’a poussée à se défaire de la honte et de la culpabilité.

Dans ce livre, KC Casey prend les choses à l’envers : au lieu de vous expliquer comment faire pour que votre maison soit toujours impeccable, elle vous rappelle, à juste titre, qu’il n’y a aucune honte à faire ce que l’on peut. Tant pis si le panier à linge déborde et si la vaisselle sale s’entasse dans l’évier. On peut très bien faire le minimum en attendant d’aller mieux. Elle donne aussi quelques astuces pour se simplifier la vie. Ce livre s’adresse en priorité aux personnes ayant des difficultés, passagères ou durables, (dépression, TDAH, traumatismes divers) mais il peut être utile à tout le monde. J’ai beaucoup aimé l’approche déculpabilisante, très différente de ce que l’on peut habituellement lire dans ce type d’ouvrage.
En ce qui concerne la lecture, la voix de Florine Orphelin est posée, agréable à écouter.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’aime beaucoup lire les livres de développement personnel autour de l’organisation, du rangement, de l’optimisation de mon temps. Je ne suis jamais à la lettre tous les conseils. J’aime y picorer des idées. Pour prendre soin de moi, de mon intérieur, gagner du temps pour lire!! 😉
Je suis donc toujours curieuse de nouvelles méthodes que je vois comme autant de suggestions et de possibilités d’améliorer mon quotidien. Et c’est dans cette optique que j’ai apprécié d’écouter les conseils de KC Davis, thérapeute et tiktokeuse suivie par plus d’un million de personne. Ce guide est né pendant la pandémie et le confinement. KC Davis se retrouvait tout juste maman de son second enfant. Et elle a vu ses habitudes changer encore plus que prévu. Une dépression post-partum s’est invitée au même moment dans sa vie. Elle a aussi un TDAH diagnostiqué tardivement…

Tout ça a fait que son intérieur a fini très vite à être en désordre. Elle se sentait dépassée, assommée, envahie, stressée. Trop trop trop !
Elle aussi lisait beaucoup de guide de rangement, d’organisation. Elle tentait. Avec beaucoup d’espoir. mais ses habitudes reprenaient toujours le dessus (on est tous un peu comme ça non ?).

Elle a fini par prendre conscience d’une chose importante et qui l’a aidée à retrouver sa santé mentale et une maison fonctionnelle : prendre soin de sa maison, c’est prendre soin de soi. C’est se rendre service à soi. L’organisation du voisin, ne correspond donc pas forcément à sa vie à soi, à sa façon de vivre. Et puis c’est quoi une maison propre et rangée ? C’est une norme, un concept. En quoi cela doit définir une personne ? En quoi cela révèle la valeur d’une personne ? Est-ce que si on laisse la vaisselle sale dans l’évier le soir, fait de nouveau une mauvaise personne ? ou une personne juste fatiguée qui a préféré s’occuper de soi d’une autre façon ?

Pour reprendre l’exemple de l’évier, on peut le voir d’une autre façon. Si on fait la vaisselle le soir, on rend service à notre « moi » futur, à notre « moi » du lendemain matin qui trouvera un bol et des couverts propres pour commencer sa journée.

C’est la façon d’aborder l’organisation, le rangement et le nettoyage de sa maison de KC Davis. Prendre soin de sa maison c’est avant tout prendre soin de soi. C’est la maison qui nous rend service, qui prend soin de nous, et non l’inverse.

Dans ce guide, l’autrice nous partage ses prises de conscience, ses réflexions, son cheminement, des exemples concrets de ce qu’elle a mis en place pour améliorer son quotidien. Et surtout elle véhicule un beau message : arrêtons de culpabiliser et de s’autocritiquer parce que notre intérieur n’est pas dans la norme ! Adoptons un intérieur qui nous ressemble pour nous aider, et vivre plus sereinement. Les choses seront à la place qui nous conviennent à nous et pas au voisin.

Notre chez-nous doit être confortable, accueillant et nous apporter de la sérénité pas du stress supplémentaire. C’est à lui de s’adapter à nous et non le contraire.

Dans la version Audio, c’est Florine Orphelin qui prête sa voix à KC Davis pour nous prodiguer ses conseils. On a l’impression que c’est une amie qui nous parle, qui nous amène à la déculpabilisation

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Prendre soin de sa maison (même en plein KO)
31 jours d'autocompassion

KC Davis, lu par Florine Orphelin


Résumé :
Une conception révolutionnaire des tâches ménagères qui vous libérera de la honte ou de la sensation d’être débordé.
Vous luttez chaque jour pour cocher les cases de votre to-do list ménagère ? C’est probablement pour une bonne raison : anxiété, fatigue, dépression, manque de soutien, TDAH… Quand KC Davis a eu sa deuxième fille, un cercle vicieux s’est mis en place : moins elle arrivait à en faire et moins elle avait envie d’en faire. Mais elle a retrouvé son équilibre - et une maison fonctionnelle – après un déclic qui a changé sa vie : nous ne sommes pas au service de notre intérieur, c’est notre intérieur qui est à notre service.

Mon avis :
Un guide pratique et concret qui permet de dédramatiser les difficultés que l’on peut avoir concernant la tenue de notre maison.

Prendre soin de soi, c’est aussi prendre soin de l’endroit où nous vivons.
Ou est-ce l’inverse ?
Les deux, me semble-t-il, ont une influence sur nos vies et notre bien-être psychologique.

Ainsi, l’auteur nous invite à voir les tâches d’entretien comme une attention envers nous, et non comme le reflet de notre valeur.

Elle nous conseille et nous explique comment établir des priorités, échelonner les corvées afin de ne plus procrastiner, transformer un vrai bazar en pièce fonctionnelle…

Je ne peux que vous recommander la lecture ou l’écoute de ce livre !

Séverine

Audiolib, 26 octobre 2022, 179,95 € en numérique 3h34

#prendresoindesamaison #KCDavis #florineorphelin #audiolib #NetGalleyFrance #bienêtre #viepratique #àlécouteduvivremieux

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Submergée par le ménage après une naissance, K. C. Davis nous fait part de sa méthode pour prendre soin de son intérieur sans se mettre la pression. En effet, pour des personnes ayant des problèmes de santé mentale ou suite à un drame ou à un changement de vie, les tâches ménagères et l’hygiène corporelle peuvent devenir difficiles, voire impossibles, à tenir.

La célèbre Tiktokeuse part de deux postulats qui font du bien !

1 - Personne n’est paresseux

2 - Les tâches de ménage et l’hygiène corporelle sont neutres. Oublier de passer la serpillière ou ne pas se laver les dents ne fait pas de nous de mauvaises personnes. La pile de linge non pliée ne nous juge pas, elle !

Comme le signale le sous-titre, le tout dans la bienveillance et l’auto-compassion, l’idée n’est vraiment pas de se faire violence ou d'être dur avec soi-même, mais de trouver ses propres astuces pour avoir un logement fonctionnel, qui nous permette de nous y épanouir.

En résumé : c’est votre intérieur qui est à votre service et non vous qui êtes au service de votre intérieur.

Assorti de conseils pratiques, ce guide pourra aider les gens en difficulté. Sa méthode de rangement en cinq étapes et les conseils fournis pour se motiver, s'organiser et répartir les tâches au sein du foyer me semblent pertinents.

Un petit livre audio écouté rapidement qui déculpabilise et désamorce pas mal d’idées reçues sur le ménage.

Par contre, je m'attendais à un processus sur 31 jours, ce que je n'ai pas retrouvé. Je reproche aussi le côté parfois peu écolo, mais l'auteure se justifie plutôt bien à ce sujet. Et puis, ça reste un livre sur le ménage, pas de quoi se mettre en transe non plus !

Mais je recommande tout de même ce petit livre qui trouvera ses lecteurs et lectrices.

Merci @netgalleyfrance !

#NetGalleyFrance #prendresoindesamaisonmemeenpleinKO

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici un roman pratico-pratique, comment pendant un burn-out, une dépression, un tdah ou tout affection qui empêche notre bon fonctionnement quotidien. Voici un roman bourré de bonnes astuces. De bons conseils pour se maintenir à flo et arrêter de culpabiliser. Un roman à lire pour reprendre les commandes de son esprit.
Un livre qui fait du bien.
Alors n’hésitez pas en user et en abuser.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

✍️Mon avis🤔 :
📓Le titre :
Bienveillant.

📓L’histoire :
Un guide avec pleins d’astuces et de conseils appliqués par l’auteure au quotidien. Elle prône l’indulgence envers nous mêmes vis à vis de nos to do list interminables 😱

🤔Ce guide a éveillé ma curiosité par son titre, il regorge d’astuces applicables ou non (pour moi en tout cas) et je l’ai pris comme tel. Je vais en appliquer certaines alors que d’autres me paraissent peu réalisables ou ne me correspondent pas.

L’auteure a le mérite de vouloir aider ☺️ et ce qui transpire tout le long du livre, c’est son empathie, sa volonté de nous déculpabiliser face aux taches non faites. Et que si cela ne met pas en péril notre santé ou celle de nos proches, ce n’est pas grave. 😉

Un livre ou l’on peut sauter des chapitres, l’auteure le propose régulièrement. Pour ma part, j’ai fais le choix de tout écouter 🎧

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Prendre soin de sa maison (même en plein KO), voilà un titre accrocheur pour un livre de développement personnel de KC Davis, découvert grâce à Audiolib, via NetGalley.

Très honnêtement, j’ai eu un peu de mal au début avec la posture d’autocompassion préconisée par l’autrice pour retrouver une maison fonctionnelle après des moments difficiles ou des périodes de maladie, dépression etc.
Mon tempérament me fait plutôt pencher vers des solutions pragmatiques ; et puis, il y a aussi l’expérience de la vie car j’ai connu des situations « domestiques » compliquées avec des enfants en bas-âge, un travail prenant, des pathologies ou accidents invalidants etc.
Aujourd’hui, je réagis avec une certaine philosophie face aux tâches ménagères et suis devenue, tout naturellement, plus bienveillante avec moi-même sans tomber dans l’excès…

L’autrice propose deux lectures de son livre, une dans son intégralité (celle que j’ai choisie) ou une lecture plus rapide sautant çà et là des chapitres secondaires.
Sa méthode n’est pas révolutionnaire, ainsi que le promet la quatrième de couverture, mais s’appuie surtout sur le bons sens : il vaut mieux alléger sa « to-do list » et voir les tâches à moitié faites plutôt que se lamenter sur tout ce qui n’est pas fait ou bien avoir honte de l’état de son intérieur.

Ce livre peut sans doute être utile ; je pense à des jeunes adultes qui quittent le cocon familial, à de jeunes parents débordés, à des personnes dépressives ou simplement démotivées ; en revanche, il est délicat de l’offrir ! Il pourrait aussi se révéler bénéfique pour celles et ceux qui sont prompts à juger les autres sur les apparences…

La version audio, lue par Florine Orphelin, une narratrice à la voix jeune dont les intonations m’ont déjà séduite, n’est pas désagréable à écouter surtout que ce livre est très court (3 heures 35 d’écoute seulement).


#PrendresoindesamaisonmêmeenpleinKO #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avez-vous déjà eu le sentiment d’être dépassé(e) par le bazar dans votre maison ou par la liste de choses à nettoyer ?
Qui n’a jamais eu l’impression d’être une mauvaise personne parce que l’évier était plein ou le linge pas lavé ?


KC Davis nous propose dans ce livre de nous aider à changer de point de vue sur les tâches ménagères non faites dans notre maison pour vivre mieux et, si on en a envie, mieux s’organiser.
Cela peut paraitre un peu particulier comme propos, mais cela va au-delà d’une simple préoccupation pour le ménage.
Il s’agit en réalité d’accepter un état matériel pour se sentir mieux et se voir comme une belle personne, indépendamment de l’état de son plan de travail !

Le mot clé de ce livre est donc vraiment l’auto compassion comme l’affirme la couverture !
L’autrice répète inlassablement « soyez tolérant avec vous-même », « vous n’êtes pas une mauvaise personne parce que ce n’est pas rangé chez vous », « vous n’avez pas à être parfait(e) ».
Elle explique, par exemple, qu’elle ne cherche jamais à avoir une maison totalement impeccable car elle a essayé et a fini totalement déprimée.
Elle garde une ou deux pièces propres et bien rangées, puis propose de rendre le reste fonctionnel et pas parfait, mais adapté à notre fonctionnement.
Vous trouverez également des conseils et des astuces pour mieux vous organiser car tout de même, le bazar n’est pas une fatalité et l’hygiène est un minimum à atteindre.
L’autrice donne donc quelques pistes à adapter à votre vie pour évoluer positivement.

Elle affirme également dès les premières pages qu’elle s’adresse aux personnes souffrant de TDAH mais aussi aux autres, toutes les personnes qui doivent s’occuper des enfants, de la maison et travailler en même temps.
Pour que la lecture soit fluide, il y a des raccourcis pour passer des chapitres qui ne vous intéressent pas, et des chapitres thématiques qui vous permettent d’aller à l’essentiel si vous souhaitez régler un problème précis.

La version audio aide aussi beaucoup car si vous êtes débordé, ou si vous avez du mal à fixer votre attention, mettre un livre dans vos oreilles pendant que vous faites autre chose pourra être plus facile que de vous poser avec un volume « papier ».

Personnellement, j’ai aimé cette lecture parce qu’elle m’a conforté dans mes choix.
Chez moi, la maison est rarement propre ou rangée.
J’ai appris à lâcher prise à ce sujet et mon seuil de tolérance au bazar ou aux miettes est devenu assez élevé.
Cela ne signifie pas que nous vivons dans une maison qui ressemble à un taudis mais que je fais en sorte que le minimum soit fait, sans empiéter sur mon sommeil ou le temps de qualité que je souhaite avoir avec mes enfants (ou avec moi-même).
Pourtant, je culpabilise parfois et je me dis que je suis un mauvais exemple pour mes enfants, une ménagère pitoyable et que si quelqu’un venait à l’improviste, ce serait la honte (heureusement, ça n’arrive jamais 😅).
Et c’est précisément là que ce livre intervient.
Ne mêlons pas l’image de notre maison et l’image de nous-même !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

KC Davis, en plein confinement suite à la crise sanitaire, a dû faire face à l'arrivée d'une nouvelle vie dans son habitat. Une frimousse de plus à gérer... pas facile tous les jours. Mais au fil du temps, ses super-pouvoirs de maman (et gestionnaire de foyer) se sont aiguisés pour donner naissance à ce livre, une vraie mine d'or d'informations pour quiconque aurait des difficultés à tenir sa maison propre.

Mais cela va au-delà de ça. Car avoir une maison propre, c'est bien. Mais avoir une santé mentale nettoyée de fond en comble, c'est mieux. L'auteure nous donne alors des astuces pour faire sans faire. Réaliser le minimum vital pour déculpabiliser en plein hiver personnel. Ce qui, au fond de la pression sociétale et sur des réseaux sociaux, est loin d'être une tâche aisée.

Au fur et à mesure des chapitres, KC Davis va plus ou moins loin. Ainsi, elle parle autant à celui qui éprouve quelques difficultés de motivation qu'à celui, au fond des abysses, pour qui le lavage de dents est une épreuve presque insurmontable.

Cela dit, il faudra envisager cet ouvrage non pas comme un plat de résistance que l'on dévore étape par étape mais bien comme des tapas, qu'on picore en fonction de nos envies et de nos besoins. Tout ne sera pas utile pour tout le monde et le lire d'une traite peut vite ajouter de la lassitude.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un livre dans l'air du temps, plein de bons conseils pour les mamans "débordées".
Ça n'apporte pas de recettes magiques mais ça nous rassure sur le fait que la femme parfaite, la maison parfaite, la vie parfaite n'existent pas.
Il y a juste la façon dont on gère, comment on s'autorise à lâcher prise et à accepter que notre intérieur soit un lieu vivant et en perpétuel mouvement.
Ce livre s'adresse plutôt aux mamans avec des enfants en bas âge, mais l'auteur propose des astuces de rangement, des petites choses faciles à mettre en place, et j'avoue que j'en ai appliqué certaines qui fonctionnent très bien même avec des ados !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :