Blue Lake

Les Hextraordinaires

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 22 juil. 2022 | Archivage 1 sept. 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #BlueLake #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Ces snobs de Hexmeisters… non seulement, ils se vantent d’être nés avec leurs précieux pouvoirs, mais en plus, ils laissent une quantité pas possible de déchets magiques derrière eux. Et je vous laisse deviner qui s’amuse à nettoyer tout ça… 

Moi, c’est Blue. Mon boulot ? Agente d’entretien à la station de recyclage de la magie le jour. Dealeuse de déchets magiques la nuit. 

Seulement, voilà, le jour où je tombe sur un échantillon bizarre en débouchant une canalisation, tout part de travers… Je me colle aux fesses la mafia locale, et juste au moment où je pense avoir atteint le fond, je tombe sur un Hexmeister aussi dangereux qu’arrogant. Et canon, en passant. 

Je dois absolument savoir ce que contient ce foutu échantillon avant d’y laisser ma peau. La dernière personne dont je veux attirer l’attention ? Ma Hex de soeur, cette vendue qui m’a lâchement abandonnée il y a six ans…

Ces snobs de Hexmeisters… non seulement, ils se vantent d’être nés avec leurs précieux pouvoirs, mais en plus, ils laissent une quantité pas possible de déchets magiques derrière eux. Et je vous...


Ils recommandent !

#Explora #Exploraeditions #explorateur

#Explora #Exploraeditions #explorateur


Actions promotionnelles

Par l'autrice de la duologie à succès Les Nébuleuses, dont le premier tome est finaliste du Prix des Plumes francophones, sélectionné par le Plib et le Prix Rosny aîné !

Par l'autrice de la duologie à succès Les Nébuleuses, dont le premier tome est finaliste du Prix des Plumes francophones, sélectionné par le Plib et le Prix Rosny aîné !


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782492659393
PRIX 17,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Encore une fois, on est sur un coup de cœur avec la plume d'Amandine.
Dans cette histoire, nous allons suivre Blue qui travaille à la station de recyclage des déchets magiques. Et oui, les merveilleux Hex, qui naissent avec leur merveilleux pouvoir, ben il s'occupe pas des déchets qu'ils font. Des déchets à gérer, qui encrassent les canalisations.
Elle profite de ce travail pour dealer un peu de déchets magiques auprès des centaures. Pas commodes ces créatures...
Mais un jour, un échantillon de déchets magiques semble intéresser beaucoup de monde. Normal, il n'est pas vert comme d'habitude... Ça sent pas bon ça...

A nouveau, l'univers inventé par l'autrice est dingue et je pense que nous sommes encore loin de tout savoir. A mon avis, nous ne sommes pas au bout de nos surprises !

Un univers de folie donc, avec un système de magie original. J'ai aimé cette idée de déchets magiques. Et Blue, notre héroïne qui affronte les canalisations pleines de ces résidus, est un personnage auquel on s'attache forcément. Elle semble forte de prime abord mais finalement elle a ses failles, ses blessures.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste et Amandine joue avec nos sentiments tout au long du livre. Donc ne maudissez pas trop un perso un peu antipathique, car vous finirez peut être le roman en l'adorant.

Au niveau de l'intrigue nous ne sommes pas en reste et clairement tout ceci n'est que le début.
Le rythme est parfaitement mené et on sent que l'autrice à l'habitude de promener son lecteur. On ne s'ennuie pas, on frissonne voir on flippe, on s'énerve et on rit. Bref, toutes les émotions y passent et on referme ce livre avec l'envie de déjà y retourner.

Merci Amandine pour ce délicieux moment et vivement la suite ! Hâte de retrouver Nyx, Blue et les autres !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman palpitant et original

Blue déteste les Hexmeisters. Non seulement ils ont de la magie à revendre, mais en plus, chaque acte produit des déchets qu'elle doit nettoyer. En plus de ça, elle est obligée de dealer de la magie sur le blackmarket pour terminer les fins de mois. Mais un jour, elle tombe sur un échantillon étrange, et apparemment important... Essayant d'échapper à la mafia qui veut mettre la main dessus, elle tombe sur un Hexmeister arrogant qui représente tout ce qu'elle déteste. Seulement, elle compte bien comprendre d'où vient cet échantillon, et il se peut qu'il soit le seul à pouvoir l'aider à découvrir la vérité...

Un vrai coup de coeur ! Je suis complètement accro à la plume d'Amandine. Quel que soit le genre ou la manière d'écrire, j'adore toujours ! Dans ce roman, j'ai adoré Blue dès le départ. Elle est sarcastique, drôle, badass, déterminée...tout ce que j'aime. Go l'épouser un de ces quatre xD Enfin bref, l'histoire est super palpitante, pleine de rebondissements et de révélations surprenantes. Le monde en lui-même est absolument fascinant ! Le système de magie, le fonctionnement de l'univers, les créatures fantastiques... tout est original et super bien expliqué. C'est complexe d'un certain côté, mais si bien écrit qu'on n'a aucun mal à tout comprendre. L'humour est juste incroyable. J'étais mort de rire à plusieurs reprises et ça se marie super bien avec l'univers et le personnage de Blue. La romance est so hooooooot et OMG j'ai adoré et je ne m'attendais pas aux révélations finales. Mais il n'y a pas que ça. L'amitié a aussi une place importante, et la famille aussi, ce que j'ai beaucoup aimé. En un mot, j'ai dévoré ce roman et je ne peux que vous le recommander ! Trop hâte de lire la suite !

Je recommande vivement aux fans d'urban fantasy avec de la magie, de la tension sexuelle et un univers travaillé.

TW: violence, sang, discrimination, sexe, armes à feu, agression

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Que de plaisir de lire et découvrir le nouveau livre de cette auteure dont je suis fan, j'adore sa plume si addictive, encore plus envie de lire ses deux autres séries eu au format collector relié.

Dans ce livre, on se retrouve dans le monde des Hexmeisters qui sont nés avec de précieux pouvoirs en laissant des déchets derrière eux de magie. Et Blue doit nettoyer tout cela, elle est agent d'entretient à la station de recyclage de la magie le jour. La nuit, elle deale les déchets magiques.

Sauf qu'en débouchant une canalisation, elle va tomber sur un drôle d'échantillon et la mafia locale va lui coller aux basques. Au moment ou elle pense arriver au fond du trou, elle tombe sur un Hexmeister canon.

Elle veux absolument savoir ce que contient cet échantillon, elle va vouloir aussi attirer l'attention de sa sœur qu'elle n'a pas vu depuis six ans.

J'ai de suite accroché à l'histoire si prenante, addictive qui fait que ce livre m'a tenu en haleine du début à la fin.

Ce que j'ai apprécier dans ce livre :

- la magnifique couverture de ce livre;

- la plume de l'auteure toujours aussi addictive;

- le suspens, l'action, les rebondissements;

- les personnages si attachants.

Si vous aimez de genre de livres les sagas d'urban fantasy addictives c'est ce livre qu'il faut lire, impatient de lire la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Blue Lake est une jeune femme à qui la vie a mis pas mal de bâtons dans les roues. Elle vit ou plutôt vivote dans les bas quartiers, les containers. Elle travaille dur, met le moindre sous de côté pour essayer de sortir de cet endroit, elle et sa mère, junkie. Elle vit seule avec sa mère depuis que sa sœur, Bell est partie habiter dans la partie huppée de la ville, les laissant sans nouvelle et sans aide depuis 6 ans. Si Bell a pu partir c'est parce qu'elle est une Hexmeister, une magicienne quoi. Elle est née avec la marque, cette marque qui indique que vous avez des pouvoirs magiques. Si vous avez la marque alors vous êtes amenés à vivre la belle vie. Du moins c'est ainsi que le voit Blue. Blue qui n'est jamais sortie de son quartier pauvre et abandonné de tous. Abandonné par les "Hex" qui n'utilisent pas leurs pouvoirs pour les aider. Qui veut aider le bas peuple hein ! Mais ce n'est même pas ça, le pire. Blue est chargée de l'entretien des canalisations ...

Ha oui, parce que dans le monde créé par Amandine Peter, la magie ne se fait pas sans conséquences. Chaque acte magique produit une sorte de poussière verte, un déchet. Et ces déchets sont jetés et "pourrissent". Il existe ainsi tout un circuit de canalisations souterrain et comme n'importe quel "égout" il y a des moments où ça se bouche. Alors Blue passe son temps sous terre, pour déboucher là où ça coince. Il fait sombre, chaud et ça pue. Un plaisir quoi ...

Le seul avantage de ce boulot c'est qu'elle arrive parfois à piquer un peu de cette "matière". La poussière devient un vrai déchet gluant, mais elle garde des propriétés magiques. Elle est normalement récupérée et recyclée pour des usages technologiques/magiques, mais elle est aussi très prisée dans les containers car elle permet d'améliorer la vie de tous les jours ... mais elle fait aussi devenir junkie pour ceux qui en utilisent trop, comme la mère de Blue. Ce trafic hautement illicite est surveillé. Blue a un deal avec un centaure, Jovan à qui elle fournit ce Hexmull ... Joran est un dur à cuire, un vrai dealer entouré d'autres centaures et surtout d'un homme de main terrifiant dont personne ne connait le visage, Vassili.

Mais voilà, par des concours de circonstances, Blue va découvrir un "bouchon" de Hexmull pas comme les autres et sa découverte va attirer les convoitises ... et surtout tout un tas d'ennuis. Dont Wayne, un Hexmeister qui va la surveiller de très près ...



J'ai adoré. je vous le dis tout net. J'ai lu le roman quasi d'une traite et je pigne déjà pour avoir le tome 2 alors que ce premier tome n'est pas encore sorti...

L'univers créé par Amandine Peter peut paraître très "classique" avec une classe riche et dirigeante constituée par les Hexmeisters et une classe pauvre et indigente de travailleurs. Sauf que ce n'est pas si simple et on va le découvrir petit à petit au fil du roman. Le coup de génie, c'est cette poussière verte qui constitue le résidu de la magie. Déjà parce que la conséquence c'est qu'il faut l'éliminer et puis difficile de faire de la magie discretos quand de la poudre verte s'écoule de vos mains au fur et à mesure ...



Et puis il y a Blue et Wayne. Blue avec son impertinence, son sens de la répartie et du bon mot est une héroïne juste parfaite. Ses interactions avec Wayne sont vraiment drôles et percutantes et m'ont fait sourire et même rire plus d'une fois. Quant à Wayne, il reste un mystère. J'avais soupçonné rapidement qui il était sans en avoir de preuve, mais ça n'a en aucun cas diminué mon plaisir de lecture. Ce qui est épatant c'est qu'ils sont à égalité. Wayne a besoin de Blue pour se sortir de l'imbroglio où ils se sont fourrés et Blue a besoin de Wayne. À parts égales. Et c'est un vrai plaisir de les suivre.

Ce Blue Lake, que j'ai lu vraiment par hasard ne connaissant ni l'autrice ni la maison d'édition se révèle être un vrai beau coup de cœur. Il me tarde vraiment de lire la suite. C'est de l'urban fantasy pleine de peps, d'humour et de mystères avec des personnages vraiment bien campés, y compris les secondaires d'ailleurs et un univers complexe. Franchement n'hésitez pas, c'est une très belle découverte !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est un roman paranormal et plein d’humour, bien que la vie de l’héroïne soit assez compliquée. Elle est nettoyeuse de magie, et c’est tout sauf un travail agréable. Elle a également un autre métier, si l’on peut appeler cela ainsi, qui lui permet de mettre de côté pour pouvoir offrir une autre vie à sa mère. Sa soeur ? cela fait six ans qu’elle a quitté le quartier, six ans que Blue n’a plus de nouvelles de sa soeur aînée. Il faut dire qu’elle a eu de la chance, elle est née avec des pouvoirs, elle est une Hexmeister.
La vie de Blue aurait pu être simplement mouvementée, dans un univers où la magie peut beaucoup, notamment pour ceux qui ont les moyens de se la procurer, ou pour ceux qui la possèdent tout court. Non, il a fallu qu’elle découvre quelque chose d’hors norme, que beaucoup convoitent. Et quand on n’a pas de chance, on n’a pas de chance, parce que Blue rencontre un nouvel Hexmeister un peu particulier. Même pour Blue, notre narratrice, qui en a vu d’autres, elle ne sait pas comment le catégoriser. Elle découvrira des choses peu à peu sur lui, des choses étonnantes, des faits qui m’ont aussi étonné – jusqu’au bout. Alors oui, c’est un tome 1, mais j’ai déjà envie de découvrir la suite de cette série. Il faut dire que j’ai trouvé la narratrice particulièrement attachante, sans doute aussi parce qu’elle est attachée à … son chat, qui en verra des vertes et des pas mûres à ses côtés. Aussi, l’intrigue n’est pas manichéenne, et un personnage que l’on pouvait prendre pour quelqu’un de peu recommandable peut l’être bien plus que l’on ne le pensait. C’est un peu la même chose pour ceux que l’on qualifierait de « gentils » – Blue (et le lecteur avec elle) ne sait pas vraiment à qui elle peut se fier.
Bien sûr, l’intrigue est intéressant, mais j’ai trouvé aussi intéressante ce questionnement : tous ou presque veulent posséder de la magie, mais qu’est-ce que l’on en fait une fois que l’on possède la magie ? Comment se servir d’elle, avant qu’elle ne vous asservisse ? Quelles limites se fixe-t-on, même si la loi en a prévu (oui, les choses sont bien faites malgré tout) ? Plus simplement, qu’est-ce que la magie vous coûte ? Blue voit d’abord ce que cela peut lui apporter, mais aussi ce que cela a pu lui ôter, et ce qu’elle risque de perdre à cause de la magie. Bref, elle est capable de se questionner, de remettre en cause ses désirs, et ses certitudes aussi : elle en aura bien besoin.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Blue Lake, le premier d'une nouvelle saga d'Urban Fantasy, nous transporte dans un autre univers parfaitement bien construit. Il n'y a pas trop de personnages donc pas de risques de se perdre avec les relations des uns et des autres. D'ailleurs, ils ont tous une histoire qui se developpe au fur et à mesure de la lecture. Quant à l'écriture, elle est telleme't fluide (comme toujours avec Amandine Peter) que les pages se tournent sans qu'on ne s'en rende compte.
Dans la tête de Blue, qui n'a clairement pas la vie facile, nous suivons son travail à la central de recyclage des déchets magiques produits par les Hexmeisters - dont fait partie sa sœur. Blue nous partage ses émotions et sentiments avec une telle force''. J'ai pleuré avec elle comme j'ai ri avec elle.
On se lierait presque d'amitié avec les personnages, sachant pertinnemment qu'ils n'existent pas...
Wayne, notre second protagoniste est aussi incroyable que Blue. Bien que nous ne soyons pas dans sa tête, on ressent tout de même ses émotions à travers Blue. Plus on apprend à le connaitre et plus on a envie de creuser.
Blue Lake est un roman extraordinaire. Et cette fin (qui ressemble plus à une fin de chapitre) nous donne envie de découvrir la suite. Avec impatience, pour ma part !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré ce livre de fantasy, on entre directement dans l'histoire et dans ce merveilleux univers sans aucune difficulté.
L'univers est incroyable riche, il nous transporte dans un autre monde avec tellement de facilité, les descriptions nous entraînent encore plus dans cet univers fantastique, plein de magie.
Je me suis très rapidement attachée au personnage de Blue, une jeune femme travaillant d'arrache-pied chaque jour durant afin de survivre et de subvenir comme elle le peut aux besoins de sa mère.
C'est une jeune femme pleine de caractère, qui ne se laisse pas faire et qui est extrêmement curieuse.
J'ai aussi adoré le personnage de Wayne, un personnage plutôt mystérieux, qui m'a fortement intrigué dans ce livre mais il a été une très bonne surprise.

Suite de ma chronique sur mon compte bookstagram : _justemoietmeslivres_

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Blue est Agente d’entretien dans une station de recyclage. Mais pas n'importe laquelle. C'est une station de recyclage des déchets de la magie. Car la magie, ce n'est pas juste les Hexmeisters agitant les mains et hop tout est fait. non. Ils laissent à chaque fois derrière eux des déchets magiques qui peuvent parfois créer des bouchons infects et c'est Blue, vivant dans les bas quartiers, qui doit s'occuper du ménage pendant que ces magiciens de m*** fanfaronnent dans leur belle ville. Alors pour arrondir ses fins de mois, Blue, deals les déchets qu'elle arrive à faire sortir en douce de la station. Cependant tout fou le camp lorsque Blue tombe sur un échantillon bizarre, que beaucoup de monde est prêt à tuer afin de s'en emparer. Entre la mafia locale dirigé par un centaure peu commun et un Hexmeisters aussi dangereux que canon, voulant l'utiliser pour mettre la main sur l'échantillon pour des raisons politiques Blue ne sait pas trop quoi faire. Une chose est sûre, elle ne va pas se laisser faire.

Gros coup de cœur pour cette aventure épique remplie de magie et de créatures. La plume est facile à lire et addictive, je l'ai lu d'une traite. L'autrice a su créer un univers original où la magie remplace l'électricité, où les hex sont les médecins, la police, ils dirigent dans l'ombre et voyants les non marqués comme en dessous d'eux. Au travers de cette histoire passionnante, elle parvient à partager des messages forts de tolérance non seulement envers les autres mais aussi envers soi-même. Les personnages sont bien développés, je me suis facilement attaché à Blue, elle a une vie difficile mais elle ne se laisse pas abattre et malgré les complications, elle s'occupe de sa mère. Et de son adorable petit chaton. Wayne est super, j'ai beaucoup aimé ce personnage que j'espère qu'on en apprendra plus sur son passé dans le tome 2. J'avoue avoir deviné dès le début ce qu'il cachait mais il y avait tellement d'autres mystères et révélations que ça ne m'a pas dérangé. Le personnage de Jovan est aussi un personnage que j'ai apprécié. Dépeins comme une grosse brute, au fil de l'histoire, on découvre qui il est réellement et il gagne en profondeur. Bref, vivement le tome 2.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce monde, il y a les gens sans magie et les Hexmeister. Ils naissent avec cette capacité créeant un fossé social entre ces deux catégories de personnes.

La magie produit des déchets comme toutes sources de production énergétique actuelles. Rien que pour cela, j'ai été emballée. Habituellement, avec la magie tout disparaît, se fait et se défait instantanément. Là, la magie et perceptible et tangible. Les conséquences sont directes sur la matière.
J'ai tout de suite pensé à "rien ne se perd rien ne se crée, tout se transforme". Merci la chimie 😅

Blue travaille dans les canalisations qui évacuent les déchets magiques. Elle fait trafique de ce résidu de magie pour arrondir ses fins de mois. Un jour, une substance légèrement différente est présente dans un tuyau, attirant la convoitise de plusieurs personnes. Mais pour quelle raison ?

L'univers est vraiment bien trouvé et bien développé. L'héroïne vient des bas fonds de la société, c'est une femme qui en a bavé et qui pense rêver d'une autre vie. On assiste à l'évolution de ses pensées tout au long du livre. Elle s'interroge sur ce qu'elle veut vraiment.
Les personnages que l'on rencontre sont pleins de surprises. Les "méchants" et les "gentils" ne sont pas toujours ce qu'ils paraissent.

La romance est slowburn et n'est pas encore très développée dans le 1er tome. C'est peut être ce qui m'a manqué pour que cela soit un coup de cœur. J'aime quand cela va doucement mais avec plus d'intensité.
La fin me laisse également un peu sur le fil. Cela manque un peu d'émotion, j'aurais vu un côté plus "trahison" avec un ressenti plus intense du côté des révélations.

Finalement, j'ai vraiment apprécié cette lecture. Je suis assez impatiente d'avoir la suite pour voir comment l'autrice va développer cette histoire, ces personnages et cet univers.
Je la recommande pour son originalité, j'ai adoré découvrir ce qu'une autrice peut encore inventer dans tout ce qui existe déjà. C'est frais et singulier 😊

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'était EXTRAORDINAIRE, génial, super, une énorme pépite 🤩. De la magie, de l'aventure, amitié, sentiments mais surtout humour et sarcasme... ma came 😂.
Le texte est fluide, c'est clair et bien écrit. Je l'ai lu vraiment facilement et donc rapidement. J'étais scotchée, sans pouvoir m'en défaire et ce jusqu'au point final. Ma vie a clairement besoin du tome 2 après cet énorme coup de cœur 🤣 j'espère qu'il y aura autant de répartie car c'était excellent. Clairement le genre de livre que je veux voir en film un jour !!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Encore un pépite des éditions Explora...

J'ai découvert grâce à ce titre l'univers de l'Urban Fantasy qui m'était jusqu'ici inconnu.
Et je ne suis pas déçue.

Blue est une héroïne attachante et pleine de certitudes et de contradictions, entourés de personnages secondaires qui ne manqueront pas de vous surprendre.

J'ai adoré la plume et l'humour de l'autrice.

En bref c'est un roman à découvrir et à dévorer sans complexe.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lors de l’annonce de ce livre, il me tentait déjà beaucoup! Le résumé était alléchant et donnait le ton et puis, il s’agissait d’un nouveau Amandine Peter, une autrice que j’aime bien! Ma lecture s’est révélée aussi excellente que je m’y attendais!

Dès les premières pages, j'ai apprécié Blue. Elle a tout un caractère, une façon de s'exprimer propre à elle (assez familière) que la plume reflète bien. Elle est badass, veut se débrouiller par elle-même et a une dent contre les Hexmeisters, une mince partie de la population qui peut faire de la magie. Elle est très sarcastique et c'est l'une des choses qui je crois m'a fait aimer son personnage, avec son sens de la répartie savoureux – et hilarant! Sa petite part de vulnérabilité m’a aussi touchée. Bref, notre héroïne a su se tailler une place dans mon cœur, et elle n’est pas la seule. Le protagoniste masculin est très énigmatique. Puisque nous n’avons que le point de vue de Blue, nous vivons les mêmes étapes qu’elle le concernant : la méfiance, puis tranquillement, on apprend à le connaître et il conquiert notre cœur comme il conquiert celui de Blue, au plus grand dam de cette dernière d'ailleurs. Il est différent des autres, sa facette tendre et attentionnée est touchante. Mais il reste très mystérieux, ce qui le rendait intrigant et nous donnait envie d’en savoir plus! J'ai bien aimé la touche de romance présente. On peut avoir l'impression que c’est assez rapide, mais comme je le disais, on apprend à connaître le protagoniste en même temps que notre héroïne, donc on craque pour lui en même temps qu'elle, ce qui a fait en sorte que la romance m’a plu. De plus, cela m’a aidé à ne pas trouver que cela allait trop vite. J'étais au contraire heureuse des rapprochements et de la tension!

On plonge une fois de plus avec Amandine Peter dans un univers à mon avis original. J'ai apprécié la touche écologique présente avec l'emploi de Blue : elle doit notamment déboucher les canalisations pour le recyclage de la magie. Ici, on est dans une urban fantasy, et j'ai bien aimé le mélange entre des références à notre monde et les particularités de cet univers : on retrouve certaines créatures, comme des centaures, des faunes, des elfes. Les Hexmeisters, la mince partie de la population qui peut faire de la magie, laissent de la poussière derrière eux après avoir utilisé leurs pouvoirs. Plusieurs petits détails m'ont plus dans cet univers. Toutefois, il manquait peut-être à certaines reprises de légères descriptions pour bien saisir de quoi tel truc s’agissait, mais en général, l’univers n’était pas compliqué à comprendre et on était bien introduit. L'histoire, quant à elle, était addictive : elle contient plusieurs révélations et retournements de situation. Les chapitres s'enchaînaient tout seuls et étaient assez courts, faisant en sorte que le roman se dévore très vite! Une fois commencé, on ne veut plus le lâcher! La plume contribuait à cela. Même si elle est à mon avis un peu différente des autres romans de l’autrice ici à cause de son aspect plus familier dû au personnage de Blue, elle reste agréable à lire. Il faut aimer ce genre d’écriture, mais personnellement, je m’y suis fait rapidement et j’ai trouvé qu’il y avait un bon équilibre dans la familiarité. La fin est haute en rebondissements, on a droit à plusieurs surprises, dont des révélations auxquelles je ne m'attendais pas! Elle nous laisse avec de multiples questions, elle donne donc bien évidemment le goût d’enchaîner avec la suite!

Ainsi, ce premier tome est un petit coup de cœur pour moi! Plusieurs choses ont su me conquérir dès le début : l’univers, les personnages, l’histoire qui s’avère rapidement entraînante. La plume de l’autrice est à mon avis un peu différente de ses autres romans ici, mais c’est un bon point : elle contribue à notre immersion dans l’histoire et reste malgré son côté plus familier agréable à lire. Je ne peux que vous recommander ce beau roman!

Je remercie énormément la maison d’édition et NetGalley France pour l’envoi de ce livre!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré ce roman! Même si j'ai mis une petite semaine pour le lire j'ai adoré me plonger dans l'histoire de Blue où les rebondissements s'enchainent et nous surprennent jusqu'à la dernière pages. Dans ce roman tout est bien pensé et travaillé. De l'univers aux personnages en passant par la structure du livre, j'ai trouvé que tout était addictif et donnait envie de continuer de lire sans s'arrêter. Ce qui est assez habituel chez Amandine Peter il faut bien le reconnaitre. Malgré que j'ai enchainé ses livres en quelques mois, je trouve sa plume toujours autant addictive et je pense que c'est une autrice que je vais suivre plus assidument.

L'univers, pour commencer, est un univers entre dystopie et fantastique. En effet on sait qu'un jour un être aux pouvoirs immenses, appelé l'Originel, est apparu sur terre et à doté une partie de la population d'une marque leur conférent de la magie. A partir de là, la société c'est réorganisé en une hiérarchie simple: les hexmeisters ayant des pouvoirs en haut de la pyramide et le peuple qui essaie de survivre. A première vue on pourrait se dire qu'on a un univers assez classique pour les dystopies avec magie. Seulement ce que j'ai adoré dans ce livre c'est qu'Amandine Peter apporte beaucoup de nuances dans son univers et que tout est nuancé au fil des pages. En effet grâce à Blue et Wayne on voit les deux côtés du monde. Les privilèges et leurs contraintes d'un côté, le travail acharné pour s'en sortir et une sorte de liberté de l'autre. De plus on a un univers qui nous appelle à la tolérance et à l'acceptation de la différence, grâce aux différentes espèces présentes. Ce qui permet à l'autrice d'aborder des thèmes tel que l'accessibilité en assimilant les centaures aux personnes handicapés, du moins si on cherche les messages cachés dans le texte. J'ai trouvé que cela était fait avec beaucoup de bienveillances et cela donne l'espoir qu'un monde plus tolérant peut exister.

De plus grâce à de nombreux retournements de situations le texte est vivant et transmet parfaitement les émotions. Et oui j'ai pleuré en lisant ce roman!😉 Alors oui il y a certain retournement que j'ai vu arrivé avec leur gros sabot, comme l'histoire d'amour, mais d'autres m'ont énormément surprise et c'est vraiment quelque chose que j'attend d'un livre aujourd'hui. Je ne peux vous en dire plus sans vous spoiler alors je ne vais pas aller plus loin ici. Pour moi c'est une lecture crescendo qui nous rend accro au fils des pages. En effet si la mise en place est assez rapide, j'ai cru qu'on allait tombé dans les retournements de situations classiques mais, une fois encore l'autrice à su me surprendre et faire monter son texte en puissance jusqu'à l'apothéose finale qui a créée, chez moi, la très grande frustration de ne pas avoir la suite.

Du côté des personnages, et comme pour l'univers, j'ai aimé l'ambivalence des personnages. Aucun n'est un héro parfait mais ce sont tous des êtres humains comme vous et moi, avec leurs faiblesses et leurs forces. Il y a "des méchants" et "des gentils" évidemment comme dans tous les romans avec une quête "mort aux privilèges!". Mais c'est plus complexe que ça car on voit que les personnages ont chacun des limites entre le bien et le mal différentes et qu'ils font au mieux avec leurs moyens et leurs propres limites. Ils sont tous différents et uniques alors j'ai trouvé qu'ils représentaient très bien une société complexe et qu'ils étaient tous attachants à leurs manières. De plus j'ai trouvé qu'ils apportaient beaucoup de vie et de dynamisme au texte car ils ont une répartie qui m'a bien fait rigoler, en mode "iel n'a pas osé'", au cours des dialogues, ou de la narration du point de vue de Blue.
Parlons un peu plus de notre héroïne qui ne veut pas en être une. J'ai aimé l'évolution du personnage de Blue, ce n'est pas le seul personnage à évoluer mais c'est celui sur lequel on se concentre dans ce tome. J'ai adoré la voir apprendre à s'aimer et à apprécier sa vie même si elle est loin d'être la vie idéale dont elle rêve en début de roman. j'ai également aimé la voir combattre les inégalités et défendre une justice plus équitable. En cela je me suis beaucoup retrouvée en elle car ce sont des valeurs qui me parlent. Grâce à son caractère bien trempée l'autrice peut mettre en avant les inégalités mais, à travers la relation de Blue et de Wayne et d'un certain contrat, on peut également voir l'envers du décors des privilèges ce qui remet l'univers en perspective et force le lecteur à se retrouver un peu le cul entre deux chaises, pardonner moi l'expression, pour choisir un camps.

Pour finir cette partie de l'article j'aimerais abordé les thèmes mis en avant par l'autrice, et que je n'ai pas déjà abordé. Dans ce livre on parle de la famille et des séparations/trahisons qu'on ne comprend pas ainsi que de notre besoin de ressembler à l'autre pour qu'il nous accepte. L'histoire entre Blue et sa soeur, Bell, est loin d'être terminé dans ce tome. Il y a un jeu du chat et de la souris, d'acceptation et de trahisons assez fort qui mette du piment dans le roman et permettent d'introduire des intrigues intéressantes comme la vie politique. En effet, et même si celle-ci est présente à travers les inégalités dès le début du livre, le personnage de Bell apporte un nouveau point de vue sur le monde de la politique et des apparences. Ce qui apporte un trouble sur ce personnage, comme je le disais plus haut, car on ne sait pas trop qu'elles sont ses objectifs et ses sentiments.
En parallèle, la drogue est également un sujet important de ce livre. Si ici il s'agit de déchet magique transformé et utilisé pour se soigner, modifier son apparence ou s'évader dans un autre monde, la notion d'addiction est très présente, notamment à travers la mère de Blue, tout comme celle des dealers puisque Blue est un des revendeurs connus. On a alors un faible aperçu des réseaux qui peuvent se mettre en place mais aussi des motivations de chaque individus. Même si j'aurais aimé rentrer un peu plus dans ce milieu, je pense que cela aurait alourdit le texte et trouve que c'est très bien comme introduction et semeur de graines de réflexion.

Enfin je dirais que ce roman est pour moi un coup de coeur et je vous le conseille chaudement. Je suis très curieuse de lire la suite et de voir l'évolution des personnages mais aussi de l'univers après les derniers rebondissements. Si j'espère ne pas avoir à attendre trop longtemps je suis sûre que la suite vaudra le détour et le travail sur ma patience.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :