Héliotrope

Tome 1 - Les voleurs de magie

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 3 juin 2022 | Archivage 19 août 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Héliotrope #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Elle a le nom d'une couleur, un bleu spécial. Comme la note bleue du Blues. Un jour d'école comme les autres, notre héroïne nous invite dans son quotidien qui n'a pourtant rien de banal. Héritière d'une famille de cambrioleurs d'objets magiques, elle croque la vie à pleines dents, ne s'embarrasse pas forcément des bonnes manières et surtout, ne s'en laisse conter par personne, pas même son excentrique grand-mère ! Aventurière et casse-cou sur les bords, elle va découvrir à ses dépens que la curiosité est un vilain défaut lorsqu'un hasard des circonstances l'affuble d'une jolie couleur, bleu héliotrope...


Héliotrope s'adresse à la jeunesse au sens large mais ça ne l'empêche pas d'être parfois grave et lyrique comme du Baudelaire. Féroce comme Moriarty, intrépide comme Indiana Jones et aussi puissante que Sabrina l'apprentie-sorcière, elle franchit tous les obstacles avec fougue et passion.


Joann Sfar et Benjamin Chaud composent ici une oeuvre audacieuse, novatrice et enlevée !



Elle a le nom d'une couleur, un bleu spécial. Comme la note bleue du Blues. Un jour d'école comme les autres, notre héroïne nous invite dans son quotidien qui n'a pourtant rien de banal. Héritière...


Formats disponibles

FORMAT GF cartonné
ISBN 9791034760381
PRIX 13,95 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Une petite vie de lycéenne tranquille ? Pas du tout ! La famille d’Héliotrope est… un peu spéciale : une grand-mère alcoolique, un peu soupe au lait voire assassin, des parents en prison pour vol d’objets magiques, un bel iguane vert venimeux.
Mais Héliotrope a surtout un cœur d'artichaut, elle est prête à tout pour séduire les jeunes filles dont elle tombe amoureuse. Ce qui n’est pas sans annoncer quelques catastrophes…

Pas le temps de souffler avec cette gamine complètement loufoque qui n’en fait qu’à sa tête. Commence une quête impossible au milieu des vampires et des sorciers, l’action est intense, les ennuis s’accumulent.
Héliotrope porte bien son nom, elle est attachante, a besoin de beaucoup d’amour… et elle est bleue !

J’ai adoré le dessin et la palette des couleurs très toniques. Une BD, à l’humour féroce qui met de bonne humeur.
Les aventures d’Héliotrope devraient continuer dans un tome 2 pour notre plus grand plaisir.
Merci à NetGalley et aux éditions Dupuis pour cette lecture délicieusement déjantée.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Héliotrope est un sacré personnage. En plus d'avoir une famille quelque peu particulière elle a un vrai cœur d’artichaut qui lui fait faire toute sorte d'erreur. Elle se marie avec son premier amour sans le consentement de cette dernière, puis tombe amoureuse d'une sorcière qui vient pour la dépecer. Étonnant qu'elle ne soit pas tombé amoureuse de son moyen de transport préféré, une vampire.
Une Bd dynamique dans laquelle on ne s’ennuie pas et qui reste bien dans l'univers imaginaire de son créateur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une fois n'est pas coutume, la couverture ne m'emballait pas plus que ça, mais j'ai quand même voulu découvrir cette BD !

Les dessins font un peu penser à Tom-Tom et Nana, pour ceux qui connaissent. J'avoue ne pas être particulièrement sensible à ce genre, mais je lui reconnais un certain charme.

Nous suivons donc Héliotrope, adolescente qui n'a pas sa langue dans sa poche, tombe amoureuse en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, et a un incroyable secret... qu'elle s'empresse de raconter à la fille dont elle est amoureuse. Si on oublie le fait que le consentement est un concept qui lui passe au-dessus, Héliotrope est attachante dans sa manière de foncer tête baissée dès qu'elle a la moindre idée ou envie, ce qui la fait se retrouver dans des aventures incroyables !

L'univers est étendu et laisse place à beaucoup de possibilités, allant des extra-terrestres aux vampires. Rien de plus normal après tout quand on parle de magie ! C'est sans nul doute un des points positifs de cette BD. Pour un premier tome, plusieurs choses sont mises en place, tout en laissant de quoi imaginer des aventures encore plus folles pour Héliotrope.

L'humour est prépondérant dans cette histoire, malheureusement, il n'a pas su me convaincre, car je l'ai trouvé exagéré, parfois limite (pour mes propres goûts bien sûr). Je préfère quand c'est plus subtile, mais c'est un parti pris qui peut tout de même plaire, sans doute surtout aux adolescents, cœur de cible de cette BD. De même que la manière d'aborder certains sujets, toujours dans l'exagération pour moi.

Vous l'aurez compris, une fois n'est pas coutume, je n'ai pas été emballée par cette BD, sans doute car je ne suis pas la cible, mais si vous êtes friands d'histoires extravagantes avec une pointe de magie et de romance et que le "too much" ne vous dérange pas, foncez !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bonjour tout le monde,

Aujourd'hui on se retrouve pour un avis lecture sur « Heliotrope » le tome 1 d'une bande dessinée de Joann Sfar et Benjamin Chaud sortie le 03 juin chez Dupuis.

De Joann Sfar j'ai lu les deux tomes des fabuleuses aventures d’Aurore que j’avais beaucoup aimé mais je ne l'avais jamais découvert en BD et j'ai décidé de tenter le coup avec le début de sa nouvelle série.

Clairement je ne regrette pas ce choix Héliotrope étant un petit bijou de fantastique totalement déjanté mais que personnellement j'ai adoré.

On suit donc Héliotrope une jeune lesbienne très (très ^^) cœur d'artichaut ce qui a le don de la mettre à chaque fois dans des ennuis pas possibles mais très drôles.

J'ai adoré Héliotrope et ses idées farfelus tout comme les personnages l’entourant mention spéciale à sa grand-mère d'origine Russe qui commence toutes ses journées par un bol d'alcool fort.

Les aventures tout comme l'ensemble des personnages dans Héliotrope sont donc très plaisants à suivre et l'action toujours présente fait qu'on ne s'ennuie jamais.

Pour ne rien gâcher on a aussi quelques messages sociétaux qui méritent leur place mais je vous rassure sans jamais alourdir le récit. Pour preuve un univers déjà bien développé pour un tome 1.

Au niveau du dessin car oui c'est quand même important dans une bande dessinée, je l'ai beaucoup aimé, c'est très coloré et frais à l'image d'Héliotrope avec quand même quelques planches un peu graphiques qui j'avoue m'ont arraché quelques grimaces.

Au final une excellente découverte que ce début de saga dont je lirais la suite avec grand plaisir.

Merci Dupuis, Joann Sfar et Benjamin Chaud pour ce shot de bonne humeur ! (oui contrairement à la grand-mère d'Héliotrope je vais me contenter d'un shot ^^.)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’évoque peu de bd jeunesse ou ado mais là j’ai eu un super coup de coeur pour cette nouvelle série bd, signée Joann Sfar et Benjamin Chaud, avec les incroyables couleurs d'Isabelle Rabarot.

Héliotrope est une jeune ado lesbienne, qui vit avec sa grand-mère russe dans une maison bourgeoise cachée en plein Paris, tandis que ses parents sont en prison pour recel d’objets. La famille de la jeune fille est spécialisée dans le vol d’objets magiques et chacun des personnages est haut en couleurs. Héliotrope est aussi volubile que spontanée et s’amourache de toutes les jolies jeunes filles qui passent. Son animal de compagnie est un iguane venimeux, sa grand-mère un peu sorcière boit des litres de vodka, et celle qui lui sert régulièrement de taxi n’est autre que la vampire Aspirine (autre série de Joann Sfar).

Une fois l’univers fantastique, coloré et très drôle installé, nous embarquons pour une quête amoureuse qui se termine en fiasco mais se révèle pleine de rebondissements et nous tient en haleine. Les dialogues sont particulièrement savoureux. J’ai hâte de lire la suite car cette Héliotrope est sacrément attachante. Découvrez sa famille ainsi que l’origine de son prénom si atypique dans ce premier tome !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L'héroïne est une jeune fille comme les autres qui vit avec sa grand-mère car ses parents, des voleurs d'objets magiques sont en prison. Ah et aussi, elle a un iguane qui l'accompagne partout. C'est une personne très spontanée et quand elle tombe amoureuse d'une camarade de classe, elle fait tout pour qu'elle soit sa fiancée mais l'amour, ce n'est pas sur commande...
L'association entre Benjamin Sapin et Joann Sfar est fantastique, les dessins sont très colorées, Héliotrope, très punchy, ne se laisse pas marcher sur les pieds et enchaine amourettes et aventures risquées ! Sans compter la tripotée de personnages fantastiques qui font leur apparition (et je ne parle pas de la grand-mère !). Peu de temps morts, pas de moments pour relacher son attention.
Une BD jeunesse mais attention à ne pas la laisser dans des mains trop innocentes, il y a quelques scènes qui peuvent choquer certains enfants (j'ai tiré une grimace de dégoût). Une Héliotrope un peu agaçante, ça n'empêche que j'ai bien envie de lire la suite, de connaitre ses parents, sont-ils aussi fantastes qu'elle ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions Dupuis et Netgalley de m'avoir permis de lire ce titre.

Je suis assez mitigée sur cette lecture. Autant, j'ai bien aimé l'intrigue, le style graphique que j"ai trouvé original, le fait que l'on parle de la communauté LGBT et qu'on normalise le fait qu'une jeune fille/femme puisse en aimer une autre et aussi, le rappel sur le consentement, thème qu'il est important d'enseigner très tôt. Par contre, j'ai trouvé que le langage était trop familier ("niquer mes dents", "wesh" et plein d'autres), certains sujets relevaient plus d'une cible adulte plutôt que jeunesse (le patriarcat, les black blocks, les violences policières etc). Bien qu'elle ait été rappelée à l'ordre pour le consentement, Héliotrope était un personnage un peu trop forceur auprès d'autres jeunes filles, ce qui était assez malaisant et tombait amoureuse beaucoup trop rapidement : je pense que ce n'est pas nécessaire pour une jeune fille de vouloir automatiquement se mettre en couple, quitte à avoir de mauvaises expériences amoureuses/voire relations toxiques.

Une lecture mitigée pour ma part. Des aspects intéressants mais d'autres qui posent problème de mon côté.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je m'attendais à une histoire gentillette de sorcière vivant dans le monde des moldus. Que Neni ! J'avais oublié que Sfar est bercé par cette douce folie qui amène le lecteur de surprises en surprises ^^
Alors j'ai découvert Héliotrope et son drôle de mode de vie. Saviez-vous que dans sa famille, pour demander quelqu'un en mariage on doit voler une alliance à un couple sur le point de prononcer ses vœux et le cacher dans la nourriture de l'être aimé qui devra ensuite rechercher la bague dans ses excréments ? Et bien maintenant, vous le savez ! La tradition, c'est la tradition...
Le personnage d'héliotrope est à mourir de rire et chaque personnage est plus fou que le précédent.
J'ai adoré. Les dessins. la saturation des couleurs. Les jeux de mots. Les décalages continuels entre ce qu'on attend et ce qui arrive. Cette BD est une très belle découverte et il me tarde de découvrir les prochains tomes !
Merci aux éditions Dupuis de m'avoir permis de découvrir cette pépite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Grâce aux éditions Dupuis, via net galley, j'ai lu Les voleurs de magie, tome un de la série Héliotrope.
Héliotrope a le nom d'une couleur, un bleu spécial. Comme la note bleue du Blues.
Un jour d'école comme les autres, notre héroïne nous invite dans son quotidien qui n'a pourtant rien de banal.
Héritière d'une famille de cambrioleurs d'objets magiques, elle croque la vie à pleines dents, ne s'embarrasse pas forcément des bonnes manières et surtout, ne s'en laisse conter par personne, pas même son excentrique grand-mère !
Aventurière et casse-cou sur les bords, elle va découvrir à ses dépens que la curiosité est un vilain défaut lorsqu'un hasard des circonstances l'affuble d'une jolie couleur, bleu héliotrope..
Les voleurs de magie est un premier tome très réussie avec une héroïne haute en couleurs, et c'est peu dire lol
Cette bande dessinée jeunesse n'est pas pour les touts petits, je la conseille à partir de 10 -11 ans, pas avant. Niveau collège en fait :)
Héliotrophe est une jeune fille qui a un sacré caractère, est entourée de magie et est un vrai cœur d'artichaut. Dès qu'une jolie fille croise son regard.. elle lui donne son cœur ! J'ai apprécié que cette jeune fille soit attirée par les filles, cela change un peu et montre aux ados et pré ados qu'on peut aimer aussi bien les filles que les garçons, quel que soit notre sexe. Bien sur, ils le savent, mais la société n'est pas toujours tendre et un personnage comme Héliotrope montre qu'une fille peut aimer une fille.. ou deux.. ou trois lol
Héliotrope a une grand-mère alcoolique pas toujours facile à vivre avec qui elle habite car ses parents sont en prison pour vol.
Elle va vivre de nombreuses aventures, il y a énormément de rebondissements et on ne s'ennuie pas une minute.
J'avoue avoir trouvé ça un peu brouillon par moment mais j'ai souvent rit ou sourit car cette BD est bourrée d'humour.
J'ai aime les illustrations, c'est très coloré et très agréable à regarder.
Les voleurs de magie est un premier tome fort sympathique et je serais ravie de découvrir la suite quand elle sortira.
Ma note : 4.5 étoiles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions Dupuis et Netgalley pour ce service presse.
Toutefois, je n'ai pas apprécié pleinement ma lecture. L'intrigue se pouvait être intéressante si le personnage principal n'était pas aussi familière et sans filtre. Je pense que représenter l'adolescence comme telle, ce n'est pas forcément rendre service à la société, notamment pour des questions de consentement qui sont aux cœurs des polémiques actuelles.
L'héroïne cherche à tout prix à se faire aimer des autres, et cela à n'importe quel prix : en se mettant en danger continuellement et en voulant forcer quiconque qui la croise de l'aimer à jamais.
Je pense que je ne suis pas le bon public pour cette BD, cela est fort dommage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La couverture étant toute en couleur, elle m’a attiré l’œil et j’ai eu envie de découvrir cette bande-dessinée.

Héliotrope est une bande-dessinée déjantée. Il n’y a pas de logique à l’histoire, elle tombe amoureuse dès le premier regard et surtout elle ne lâche pas la personne, elle veut même directement se marier et sans l’accord de la personne en plus.

C’est assez rigolo dans les situations qu’elle se met car elle est amoureuse.
Héliotrope vit avec sa grand-mère Russe, qui boit un bol de vodka céréales tous les matins, qui ne sort jamais de chez elle mais qui protège coute que coute sa petite fille.
Héliotrope est très excentrique. Déjà pour son très jeune âge, elle est lesbienne, mais en plus de ça, c’est une voleuse d’objet magique.

Concernant les dessins, ils sont très colorés et très bien assorti à Héliotrope. Il se passe toujours quelque chose, on découvre l’univers avec les sorciers, vampires, esprits…
Même si ce n’est pas un coup de cœur, je lirais la suite avec plaisir.

Je tiens à remercier les éditions Dupuis et Netgalley pour cette découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Héliotrope est une jeune voleuse d’objets magiques qui nous embarque dans ses aventures loufoques pour nous expliquer d’où lui vient son nom - du bleu héliotrope si spécial.

Un premier tome loufoque qui suit les aventures d’une jeune collégienne pas comme les autres dans sa quête de l’amour et d’objets improbables à voler. On découvre ainsi sa personnalité (un peu fofolle, très vite amoureuse), son univers (son collège, sa maison au fond d’un immeuble) et ses « amis » (une vampire, un poule détective, une sorcière).
Pour le plaisir des illustrations de Benjamin Chaud que j’adore !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Héliotrope est une jeune adolescente comme les autres... ou presque. Elle vit avec sa grand-mère mais surtout, elle fait partie d'une famille de cambrioleurs d'objets magiques.
J'ai passé un très bon moment à la lecture de ce tome. L'héroïne est attachante, un peu cœur d’artichaut, maladroite et n'en fait qu'à sa tête. Quand elle veut offrir un beau cadeau à sa dernière amoureuse en date et se retrouve bleu (héliotrope). Sa grand-mère est aussi un personnage intéressant, source de touches d'humour bienvenues dans l'intrigue. L'histoire est une suite de péripéties dans lesquelles se lance l'héroïne toujours avec enthousiasme. J'ai également beaucoup aimé les dessins de Benjamin Chaud, qui créent un univers décalé et coloré.
C'est un album enjoué, au rythme enlevé dont je lirais la suite avec intérêt.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Critique,
j'ai souhaité lire cet bd pour les scénarios de Joan Sfar. En effet, j'apprécie le travail de cet auteur. On retrouve bien l'univers de Joan Sfar dans le texte. On retrouve ainsi de nombreuses références du père du Chat du rabbin et de Petit vampire dans Héliotrope (Aspirine, la côte d'Azur, son goût des monstres) qui permettent de singulariser le personnage principal. Un personnage principal qui devient assez attachant, une sorte de Ffi Brindacier et de Mercredi Adams (bonne idée d'introduire un personnage lesbien pour le jeune public).Le dessin de Chaud est pas mal, mais selon moi trop proche, de celui de Joann Sfar. Le tome 1 de cette saga part dans tous les sens alors qu'aurais préféré une présentation plus simple. Cette bd manque de clarté notamment pour son destinataire, le jeune public ! Hâte de connaître la suite de la saga et ainsi de laisser sa chance à ce duo d'artistes ! Alice,bibliothécaire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :