Antoine

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 17 mars 2022 | Archivage 13 avr. 2022
Belfond, Belfond Noir

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #ChristianBlanchard #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Seul l'enfant était vivant. Il était incapable de parler. Adossé contre un mur, les mains sur les oreilles, il se balançait d'avant en arrière en se tapant le crâne sur la paroi.


Antoine a douze ans lorsqu'il commet le geste fatal. Un acte irréfléchi, comme une réponse impulsive à une terreur inouïe. La lame d'un couteau qui s'enfonce dans le corps furieux de son père pour tenter de protéger sa mère, en vain. La première marche d'une échelle infernale.

Maison d'arrêt, centre fermé pour mineurs, Antoine se retrouve ballotté au sein d'un système judiciaire qui ne fait pas le tri entre victimes et bourreaux. Antoine encaisse, se raccroche au tendre souvenir maternel. A une lumière qui lui échappe peu à peu.

Combien de temps pourra-t-il tenir à distance la bête qui gronde en lui ? Saura-t-il saisir les mains tendues de celles et ceux qui veulent le protéger ? Qu'a-t-il à sauver, lui qui a déjà tout perdu ?

Des chantiers navals de Dieppe à un ring de boxe de la banlieue parisienne, Christian Blanchard retrace l'itinéraire d'un jeune garçon égaré sur l'échiquier du bien et du mal. Un thriller social plein d'émotion, d'espoir, d'amour, de violence et de folie, pour conter, en filigrane, la France des années 1970.


Christian Blanchard vit en Bretagne. Il a travaillé durant vingt-cinq ans au sein d’une institution publique avant de se consacrer à l’écriture. Il est notamment l’auteur d’Iboga (Belfond, 2018), prix des lecteurs du meilleur polar Points 2020, de Seul avec la nuit (Belfond, 2019), d’Angkar (Belfond, 2020), prix du roman noir 2020 des bibliothèques et médiathèques de Grand Cognac, ainsi que de Tu ne seras plus mon frère (Belfond, 2021), prix du roman de la ville de Carhaix 2021. 

Seul l'enfant était vivant. Il était incapable de parler. Adossé contre un mur, les mains sur les oreilles, il se balançait d'avant en arrière en se tapant le crâne sur la paroi.


Antoine a douze ans...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782714495976
PRIX 19,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Antoine partage ses journées entre l’école et la ferme de ses parents. Son père ayant dû changer de travail vit assez mal de devoir se rendre chaque jour au chantier naval. Alors le soir en rentrant du travail il boit de plus en plus et a comme on dit l’alcool mauvais. Sa mère en fait souvent les frais jusqu’au jour où son père s’en prend aussi à lui. C’est le début de l’escalade et il va y avoir un soir de trop où sa mère voulant le défendre va se faire agresser une fois de plus, une fois de trop. Antoine commet alors un acte irréparable qui malheureusement va signer pour lui le début d’un parcours de violence et de folie.

Dans ce thriller social, l’auteur dépeint l’influence qu’un père peut avoir sur son fils et ensuite sur sa vie ainsi que le poids des traumatismes subis. Il décrit aussi la boucle infernale de l’enfermement. Antoine réussira t’il à tenir à distance la bête qui gronde en lui ?

Dans ce roman il y a d’une part le récit où nous assistons, impuissants, à l’escalade des violences, et d’autre part des carnets qui sont intercalés, où Antoine écrit et revit les faits en nous partageant ses émotions et son ressenti. C’est un roman émouvant, bouleversant mais aussi violent, révoltant et qui dans tous les cas ne laisse pas indifférent. C’est l’histoire d’un enfant en perdition affective, seul avec sa peine et sa colère. Impossible de ne pas faire de parallèle avec certains récits de Karine Giebel. C’est un roman que je recommande vivement !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Antoine c'est un prénom qui m'aura marquée à travers cette lecture.

Antoine a 12 ans quand il commet l´irreparable, tuer son père qui était entrain de mettre fin aux jours de sa mère. Quand on subit des violences multiples pendant des années, on atteint un point de non retour. Sauf que, dans les années 70, on ne voyait pas les choses de la même manière. Antoine va être jugé comme mineur et entrer dans le système judiciaire français. Un système qui mêle bourreaux et victimes. Un système qui détruit peu à peu.

Un jour, Antoine a la chance d'être mise dans une famille d´accueil qui a l´habitude des jeunes en perdition et qui va tenter de raccrocher les wagons afin qu'il ai un avenir. Mais Antoine après avoir emmagasiner autant de haine sera t il prêt à faire table rase ?

Une histoire poignante qui m´a tenue en haleine du début à la fin. On vit le drame, ses colères, ses doutes et on pleure avec lui.

L´écriture est d'une justesse sans nom. Fin si, son nom est Christian Blanchard.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On assiste dans ce roman noir à l'enfance et l'adolescence d'Antoine suite à ce drame familial dans lequel il a participé. On reste impuissants face à tout ce qui lui arrive jusqu'à parfois en avoir la nausée. En parallèle du récit de son parcours, on a Antoine adulte qui nous raconte par le biais d'écrits personnels certaines scènes de sa jeunesse ce qui nous apporte des précisions (ou nous embrouille un peu plus). J'ai beaucoup aimé cette alternance de point de vue et j'avais envie d'en savoir plus sur cet Antoine plus âgé, s'en était il sorti ? Avait il réussi à dépasser ses mauvaises fréquentations et ses mauvais choix ? J'ai eu du mal à m'attacher à ce garçon qui se retrouve sans cesse dans des situations tendues, j'ai par contre été très attendrie par les parents d'un de ses nombreux lieux de vie. C'était une très bonne lecture mais il m'a manqué un petit quelque chose pour que ce soit plus.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avec Antoine, Christian Blanchard nous livre un récit sombre, intense en émotion et dur dans les faits décrits.
Et malgré tout cela j’ai trouvé que la narration très belle et presque douce, un contraste saisissant avec la dureté du récit. J’ai beaucoup aimé les passages en italique, ou Antoine écrit dans des carnets, mais on ne sait ni où ni quand cela se produit avant les dernières pages.
La fin est tout aussi sombre que le reste du récit, qui même s’il est court, est très intense et ne laisse pas indifférent.
Je vous le recommande et je remercie Netgalleyfrance et Belfond pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Antoine, fils d'une femme au foyer et d'un père, ex-fermier, travaillant maintenant sur un chantier naval. Le père de famille boit, de plus en plus, au point de devenir très violent avec sa femme et son fils. Puis un jour l'horreur se produit et Antoine qui n'a alors que douze ans se voit obligé de tuer son père, sans réussir à sauver sa mère qui est morte sous les coups de son mari.

C'est un livre bouleversant. Je me suis attachée à Antoine, comment faire autrement ? La plume de Christian Blanchard reste pourtant assez distante. Il montre simplement les faits, décrit les actions sans s'appesantir. Et c'est juste ce qu'il fallait faire. Pas plus pas moins.
Antoine est multitraumatisé. Il subit les coups de son père, assiste à des scènes abominables entre ses parents, doit assassiner son père et ce n'est que le début des traumatismes...on le voit survivre, se protéger de tout ça comme il le peut, en s'enfuyant dans son mutisme.
Même si ce livre débute dans les années 70, ce livre est malheureusement d'actualité. Les violences conjugales sont plus que jamais au cœur de l'actualité. On parle beaucoup des femmes battues. Et les enfants dans tout ça ?
Ce livre pose plusieurs réflexions : peut-on se relever des traumatismes de l'enfance ? Est-ce que les enfants sont condamnés à reproduire les schémas de leurs parents ?
Un livre poignant, bouleversant, dur, qui me restera longtemps en mémoire.

Je remercie beaucoup Netgalleyfrance et Belfond pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :